Yahoo Web Search

  1. Marcha Real - Wikipedia

    en.wikipedia.org › wiki › Marcha_Real

    The "Marcha Real" (Spanish pronunciation: [ˈmaɾtʃa reˈal]; "Royal March") is the national anthem of Spain.It is one of only four national anthems in the world (along with those of Bosnia and Herzegovina, Kosovo, and San Marino) that have no official lyrics (although it had lyrics in the past, they are no longer used).

    • 3 September 1770
    • 1823, 1874, July 1942
    • "La Marcha Granadera" (English: "The Grenadier March")
    • 7 April 1822, 1873, 9 December 1931
  2. Marcha Real - Wikipedia, la enciclopedia libre

    es.wikipedia.org › wiki › Marcha_Real

    La Marcha Real es uno de los himnos nacionales más antiguos de Europa: su primera mención aparece en 1761 en el Libro de la Ordenanza de los Toques de Pífanos y Tambores que se tocan nuevamente en la Infantería, compuestos por Don Manuel de Espinosa. 1761 de Manuel de Espinosa de los Monteros.

    • 1770-1873, 1874-1931 y 1939-actualidad
    • Reino de España
  3. Marcha Real - Simple English Wikipedia, the free encyclopedia

    simple.wikipedia.org › wiki › Marcha_Real

    Marcha Real From Simple English Wikipedia, the free encyclopedia La Marcha Real (English translation: The Royal March) was the national anthem (country's song) of Spain when the fascist dictator Francisco Franco ruled Spain. It is one of only four national anthems in the world (our planet Earth) that does not have official words, only music.

  4. Marcha Real – Wikipedia

    de.wikipedia.org › wiki › Marcha_Real
    • Übersicht
    • Kritik
    • Ursprung
    • Wirkung
    • Kontroversen
    • Funktion

    Marcha Real [ˈmaɾtʃa reˈal] (Königlicher Marsch) ist die Nationalhymne von Spanien. Sie ist eine der wenigen Nationalhymnen ohne Text und eine der ältesten in Europa.

    Ebenfalls umstritten ist die Behauptung, 1770 sei die Marcha Granadera von Karl III. per Dekret zum offiziellen Ehrenmarsch erklärt worden. Erst gegen Mitte des 19. Jahrhunderts, in der Regierungszeit Isabellas II., avancierte sie zur Marcha Real (Königlicher Marsch).[3]

    Während der Herrschaft König Alfons XIII. (18861931) wurden der Marcha Real Verse von Eduardo Marquina unterlegt: «Vida, vida, futuro de la Patria, que en tus ojos es abierto corazón» (deutsch: »Leben, Leben, Zukunft des Vaterlandes, das in deinen Augen ein offenes Herz ist.«). Nach dem Ende der Franco-Herrschaft gab es angeblich Bestrebungen, diesen Text auch offiziell zum Text der spanischen Nationalhymne zu erklären. König Juan Carlos I. soll sich allerdings dagegen entschieden haben, der Marcha Real einen Text zu unterlegen.

    Nachdem die Marcha Real während der Zweiten Republik (19301939) durch den Himno de Riego ersetzt worden war, führte Franco La Marcha Real wieder ein. Während seiner Diktatur (19391975) wurde manchmal die Nationalhymne mit Versen des Dichters José María Pemán gesungen. Auch dieser Text wurde aber nie offiziell anerkannt.

    Im Jahr 2018 unternahm die Popsängerin Marta Sánchez einen neuen Anlauf zu einer Textierung, die von Ministerpräsident Mariano Rajoy euphorisch gelobt wurde, bei Musikerkollegen und in der Presse aber eher auf Ablehnung stieß.[7][8] Ebenfalls 2018 präsentierte Singer-Songwriter Alejandro Abad einen weiteren Textvorschlag.[7][8]

    In der Zeit des Franquismus war die Marcha Real Teil des Triple Himno (dreifache Hymne), eines Medleys, welches sich aus  in dieser Reihenfolge  der carlistischen Hymne Marcha de Oriamendi, der falangistischen Parteihymne Cara al Sol und der Marcha Real zusammensetzte. Der Triple Himno erklang bis 1976 jeweils zum Sendeschluss von Radio Nacional de España.

    • unbekannt
    • Königlicher Marsch
  5. Marcha Real - Wikipedia

    it.wikipedia.org › wiki › Marcha_Real

    La Marcha Real (in italiano: "Marcia reale"), nota anche come Marcha de Granaderos o Marcha Granadera, è l'inno nazionale della Spagna.. È uno dei rari casi di inno nazionale senza un testo ufficiale: deriva dal fatto che in passato ogni re modificava il testo.

    • Manuel de Espinosa
    • 1761
  6. Marcia Reale - Wikipedia

    en.wikipedia.org › wiki › Marcia_Reale

    From Wikipedia, the free encyclopedia This article is about the historical Italian national anthem. For the similarly-titled Spanish anthem, see Marcha Real. This article does not cite any sources.

  7. Marcha Real - Wikipedia

    nl.wikipedia.org › wiki › Marcha_Real

    La Marcha Real (De Koninklijke Mars) is de nationale hymne van Spanje. Het kan ook het volkslied van Spanje genoemd worden maar in tegenstelling tot de meeste andere volksliederen is er geen officiële tekst bij de muziek. De enige andere landen met een volkslied zonder officiële tekst zijn Bosnië en Herzegovina, San Marino en Kosovo. [bron?]

    • Onbekend
  8. Marcha Real — Wikipédia

    fr.wikipedia.org › wiki › Marcha_Real
    • Présentation
    • Origine
    • Utilisation
    • Reconnaissance
    • Évolution
    • Usage
    • Controverse
    • Variantes
    • Effets

    La Marcha Real (litt. « Marche royale ») est l'hymne national et royal de l'Espagne. C'est l'un des plus vieux hymnes nationaux officiels encore utilisés au monde (avec l'hymne japonais). Il n'a pas de paroles officielles, malgré plusieurs tentatives pour lui en fournir.

    L'hymne est un des plus vieux d'Europe, mais la musique n'a été imprimée pour la première fois sur un document daté qu'en 1761, dans un recueil intitulé El libro de Ordenanza de los toques militares de la Infantería Española (Le livre des sonneries de l'infanterie espagnole), par Manuel de Espinosa, sous le titre de la Marcha Granadera (la Marche des grenadiers). Le nom de son compositeur est inconnu.

    On retrouve en effet cet air dans une de ses compositions intitulée Casa hia mdinti que les musiciens et musicologues spécialistes de l'Espagne médiévale, Omar Metioui et Eduardo Paniagua, ont mis en lumière dans cet extrait1,2.

    En 1770, le roi Charles III déclara la Marcha Granadera « marche d'honneur » officielle, utilisée pour les cérémonies (il est le premier de tous les hymnes actuellement joué dans le monde à être ainsi officialisé). Elle était toujours jouée lors des événements où la famille royale était présente et les Espagnols l'ont peu à peu considérée comme leur hymne national. Ils la renommèrent Marcha Real (en français, Marche royale).

    Sous la Seconde République (19311939), l'Himno de Riego remplaça la Marcha Real comme hymne officiel de l'Espagne. À la fin de la guerre civile, le général Francisco Franco restaure la Marche royale comme hymne national sous son ancien nom de la Marcha Granadera. Quoique officiellement il continuera à ne pas avoir des paroles, souvent l'hymne sera chanté avec une variation des paroles commandées par Miguel Primo de Rivera en 1928 à José María Pemán. En démocratie, la version musicale de la Marche royale sera modifiée par le Décret royal 1560/1997 (lien au texte officiel en espagnol) qui établit deux versions, une longue pour le Roi et les actes officiels d'État, et une version courte pour l'héritier, prince ou princesse des Asturies.

    L'hymne est joué, mais jamais chanté, à l'instar de l'Intermeco de Bosnie-Herzégovine ou de l'hymne de Saint-Marin.

    En juin 2007, le Comité olympique espagnol propose de lancer un concours pour choisir un texte qui deviendrait le texte officiel, le but principal étant de redonner enfin un hymne digne de ce nom au peuple espagnol et davoir des paroles à chanter en cas de victoires sportives. Mais l'essai n'a pas eu de suite et a même provoqué une levée de boucliers dans l'opinion publique. L'hymne national reste actuellement sans paroles3, malgré plusieurs propositions de textes, qui n'ont jamais obtenu l'approbation officielle (par manque d'enthousiasme populaire et refus des communautés galicienne, basque ou catalane-valencienne de paroles exclusivement en castillan). En conséquence, lors d'événements sportifs, les supporters espagnols se contentent de chantonner sa mélodie en chœur.

    Les modifications faites à partir de 1939 font référence au premier vers, où \\"hissez vos fronts\\" (\\"alzad la frente\\") devint \\"hissez les bras\\" (\\"alzad los brazos\\"), vainque qu'au quatrième vers où \\"les enclumes et les rouages\\" devint \\"les jougs et les flèches\\" (\\"los yugos y las flechas\\").

    Les organisateurs ont un temps envisagé de réunir au moins 50 000 signatures de citoyens, ce qui aurait permis de soumettre la proposition au Parlement. Toutefois, devant l'accueil mitigé qu'a reçu le texte, le COE a décidé en janvier 2008 de ne pas lancer d'initiative populaire5 et a abandonné le texte.

    • La Marcha Granadera (es), La Marche des grenadiers
    • Espagne
  9. Marcha Real - Wikipedia

    ro.wikipedia.org › wiki › Marcha_Real

    La Marcha Real (" Marșul regal ") este imnul național al Spaniei. Este unul dintre puținele imnuri naționale fără text. Imnul național spaniol este unul dintre cele mai vechi din Europa, originea fiindu-i necunoscută.

  10. Marcha Real – Wikipedia

    sv.wikipedia.org › wiki › Marcha_Real

    La Marcha Real är en av få nationalsånger utan sångtext. Den är dessutom en av Europas äldsta, då den för första gången nämndes 1761 i Libro de Ordenanza de los toques milietares de la Infantería Española (svenska "Boken om det spanska infanteriets militära anfallsmetoder") av Manuel de Espinosa.

  11. People also search for