Yahoo Web Search

  1. Paul de Vos - Wikipedia

    en.wikipedia.org › wiki › Paul_de_Vos

    Paul de Vos (1591/92, or 1595 in Hulst – 30 June 1678 in Antwerp) was a Flemish Baroque painter who specialized in mainly in compositions of animals, hunting scenes and still lifes. He worked for an elite clientele and was a regular collaborator of leading Antwerp painters such as Anthony van Dyck and Peter Paul Rubens.

    • Work

      De Vos was a prolific artist who produced a large body of...

  2. Paul de Vos - Wikipedia, la enciclopedia libre

    es.wikipedia.org › wiki › Paul_de_Vos

    Paul de Vos Ciervo acosado por una jauría de perros, óleo sobre lienzo, 212 × 347 cm, Museo del Prado, Madrid. Paul de Vos (Hulst, 1595- Amberes, 1678) fue un pintor barroco flamenco especializado en la pintura de animales.

  3. People also ask

    Quels sont les aspects de la vie de Paul ?

    Quelle est la date de naissance de Paul ?

    Est-ce que la mort de Paul est associée à la répression de Rome ?

  4. Paul de Vos - Wikipedia

    nl.wikipedia.org › wiki › Paul_de_Vos

    Paul de Vos (Hulst, 9 december 1595 - Antwerpen, 30 juni 1678) was een Vlaams barokschilder gespecialiseerd in het schilderen van dieren, jachtscènes en stillevens.

  5. Paul de Vos — Wikipédia

    fr.wikipedia.org › wiki › Paul_de_Vos
    • Biographie
    • Œuvres
    • Annexes

    De Vos est né à Hulst près d'Anvers. Comme son frère ainé Cornelis et son plus jeune frère Jan, il étudie avec un peintre peu connu David Remeeus (1559-1626). Il se spécialise dans les scènes animales monumentales, en particulier la chasse, à la suite de commandes de mécènes aristocrates, qui sont très influencées par Frans Snyders (avec qui sa sœur Margaretha fut mariée). De Vos devint un maitre et rejoint la guilde de Saint-Lucen 1620. Comme la plupart des peintres d'Anvers, De Vos collabora fréquemment avec d'autres peintres. Il peignit les animaux dans les scènes de chasse et les armures de la mythologie pour Pierre Paul Rubens et son équipe. Il travailla aussi avec Thomas Willeboirts Bosschaert, Erasmus Quellinus II et Jan Wildens.Avec Antoine van Dyck, il contribua au Repos pendant la fuite en Égypte[1], conservé au Musée de l'Ermitage à Saint-Pétersbourg.

    Belgique 1. La Chasse aux renard, huile sur toile, 170 x 240 cm, Collection Belfius, Bruxelles; 2. Chasse au cerf, huile sur toile, 217 x 347 cm, Musées royaux des Beaux-Arts de Belgique; France 1. Un Chien écrasé, huile sur bois, 74 x 106 cm, musée des beaux-arts d'Angers; 2. Chien dans une cuisine, huile sur toile, 105 x 145 cm, palais des Beaux-Arts de Lille; 3. Deux jeunes phoques sur un rivage, huile sur toile, 80 x 146 cm, musée des beaux-arts de Besançon[2]; Espagne 1. Cerf poursuivi par une meute de chiens, huile sur toile, 212 x 347 cm, musée du Prado, Madrid; 2. Chiens attaquant un taureau, huile sur toile, 157 x 200 cm, musée du Prado, Madrid; Russie 1. Loups attaquant un cheval, huile sur toile, 200,5 x 302,5 cm, musée de l'Ermitage, Saint-Petersbourg.

    Bibliographie

    1. (nl) Cornelis de Bie, Het Gulden Cabinet, 1662, p. 236 2. (en) Balis, Arnout, « Paul de Vos », Grove Art Online, Oxford University Press, 3 novembre 2007. 3. (fr) Abigail D. Newman, « Paul de Vos et ses collaborations : les féroces combats d'animaux mis en scène par des artistes pacifiques», in catalogue d'exposition L'Odyssée des animaux, musée de Flandre, Cassel, 2016, pp. 57 - 65

    Liens externes

    1. Notices d'autorité : 1.1. Fichier d’autorité international virtuel 1.2. International Standard Name Identifier 1.3. Bibliothèque nationale de France (données) 1.4. Bibliothèque du Congrès 1.5. Gemeinsame Normdatei 1.6. WorldCat Id 1.7. WorldCat 2. Ressources relatives aux beaux-arts : 2.1. AGORHA 2.2. Dictionnaire des peintres belges 2.3. J. Paul Getty Museum 2.4. (en) Art UK 2.5. (de + en) Artists of the World Online 2.6. (en) Bénézit 2.7. (en + de) Collection de peintures de l'État de Ba...

  6. Paul de Vos - Wikipedia

    it.wikipedia.org › wiki › Paul_de_Vos
    • Biografia
    • Opere Principali
    • Bibliografia

    Paul de Vos si formò artisticamente sotto la guida di Denis van Hove e di David Remeeus (1559-1626). La parentela con Frans Snyders (1579-1657), di cui divenne cognato nel 1611, influenzò il suo gusto pittorico. Maestro d'arte ad Anversa e membro della Gilda di San Luca dal 1620, lavorò frequentemente in Spagna. Dal 1626 ebbe l'occasione di collaborare con Pieter Paul Rubens, per il quale realizzò dettagli di scene di caccia, di selvaggina, di trofei, oltre che con Erasmus Quellinus, Antoon van Dyck, e Jan Wildens. Partecipò, assieme a Snyders e a Rubens, nel biennio 1637-1638, al celebre ciclo nel castello del Buen Retiro e nella Torre de la Parada a Madrid, in Spagna. Tra il 1633 e il 1640 si attivò per Filippo d'Arenbergduca d'Arschot. Le sue opere, da un lato influenzate da Snyders per quanto riguarda le tematiche di caccia e di animali, dall'altro si distinsero per una notevole libertà interpretativa, una originalità tecnica che trascurando le opulenze molto curate del suo maes...

    Diana cacciatrice, olio su tela, 184 x 199 cm, 1617 - 1620
    Un leone e tre lupi, olio su tela, 158 x 195 cm, XVII secolo
    La capra e il cucciolo di lupo, olio su tela, 214 x 212 cm, XVII secolo
    Volpe che corre, olio su tela, 84 x 81 cm, 1636 - 1638
    (FR) M.-L. Hairs, Dans le sillage de Rubens: Les Peintres d’histoire anversois au XVIIe siècle, Liegi, 1977.
    (FR) J.-B. Descamps, La Vie des peintres flamands, allemands et hollandais, Parigi, 1764.
    (NL) M. Rooses, Geschiedenis der Antwerpsche schilderschool, Anversa, 1879.
    (NL) F. J. Van den Branden, Geschiedenis der Antwerpsche schilderschool, Anversa, 1883.
  7. Paul de Vos – Wikipedia, wolna encyklopedia

    pl.wikipedia.org › wiki › Paul_de_Vos

    Paul de Vos (ur. 1591, 1592 lub 1595 w Hulst, zm. 30 czerwca 1678 w Antwerpii) – flamandzki malarz barokowy, brat portrecisty Cornelisa de Vosa i szwagier Fransa Snydersa. Urodził się w Hulst pod Antwerpią (obecnie holenderska prowincja Zelandia).

  8. Paul Devos - Wikipedia

    en.wikipedia.org › wiki › Paul_Devos

    Paul Devos (10 March 1911 – 14 June 1981) was a Belgian chess master. Devos was seven times Belgian Champion (1933, 1936, 1937, 1940, 1941, 1945, and 1948). He finished second, behind Boruch Israel Dyner, at Brussels in 1933 but won the title as a player of the Belgian nationality.

  9. Cornelis de Vos - Wikipedia

    en.wikipedia.org › wiki › Cornelis_de_Vos

    From Wikipedia, the free encyclopedia Self-portrait of the artist and his family Cornelis de Vos (1584 – 9 May 1651) was a Flemish painter, draughtsman and art dealer. He was one of the leading portrait painters in Antwerp and is best known for his sensitive portraits, in particular of children and families.

  10. Paul de Tarse — Wikipédia

    fr.wikipedia.org › wiki › Paul_de_Tarse
    • Biographie
    • Les Épîtres de Paul
    • Rôle de Paul Dans La Fondation Du Christianisme
    • La Tombe de Paul selon La Localisation Du Vatican
    • Saint Paul Dans Le Calendrier Liturgique
    • Représentation Dans Les Arts
    • Voir aussi

    Les sources

    La biographie de Paul repose uniquement sur deux types de sources : 1. « ses treize lettres (dont sept sont admises comme authentiques par la presque totalité des commentateurs), 2. les Actes des Apôtres de Luc, dont la deuxième partie est presque tout entière un récit de la vie missionnaire de Paul jusqu'à son arrivée à Rome[1]». Cependant, il arrive que certaines données des Actes ne se concilient pas avec les informations puisées dans les lettres. Les historiens considèrent celles-ci comme...

    Origines et formation religieuse

    Selon les écrits de Paul lui-même, on peut savoir qu'il est issu d'une famille juive et qu'il peut tracer son ascendance généalogique à la tribu de Benjamin[2], comme on peut lire dans les passages suivants : « moi, circoncis le huitième jour, de la race d'Israël, de la tribu de Benjamin, Hébreu né d'Hébreux [...][p 1], » « Je dis donc : Dieu a-t-il rejeté son peuple ? Loin de là ! Car moi aussi je suis israélite, de la postérité d'Abraham, de la tribu de Benjamin[p 2]. » et « Sont-ils Hébreu...

    Conversion

    La conversion de Paul a eu lieu entre 31 et 36[9],[10],[11]. Selon les Actes des Apôtres, l'événement s'est produit au cours d'un voyage vers Damas. Le Nouveau Testament le présente comme un persécuteur des disciples de Jésus jusqu'à sa rencontre mystique avec le Christ, vers 32-36[12], mais l'historicité de ces persécutions fait débat dans la recherche moderne, tout comme l'emploi du mot « conversion » à son propos. Les Actes relatent en ces termes la rencontre mystique de Paul avec Jésus-Ch...

    Les treize épîtres

    Dans le Nouveau Testament, treize épîtres sont explicitement attribuées à Paul (l’épître aux Hébreuxétant anonyme) : 1. Épître aux Romains(Rm) ; 2. Première épître aux Corinthiens(1 Co) ; 3. Deuxième épître aux Corinthiens(2 Co) ; 4. Épître aux Galates(Ga) ; 5. Épître aux Éphésiens(Ép) ; 6. Épître aux Philippiens(Ph) ; 7. Épître aux Colossiens(Col) ; 8. Première épître aux Thessaloniciens(1 Th) ; 9. Deuxième épître aux Thessaloniciens(2 Th) ; 10. Première épître à Timothée(1 Tm) ; 11. Deuxièm...

    Authenticité

    L'attribution des lettres de Paul n'a pas été remise en question avant 1840, quand les travaux de l'Allemand Ferdinand Christian Baur l'amenèrent à n'accepter que quatre lettres comme authentiques (Romains, Corinthiens 1 & 2, et Galates). Si les courants exégétiques de la critique radicale estimèrent longtemps que rien des lettres de Paul n'était authentique, les théologiens Adolf Hilgenfeld (1875) et Heinrich Julius Holtzmann(1885) rajoutèrent à la liste de Baur les épîtres à Philémon, aux T...

    Du fait de sa théologie et du rôle qu’il a joué dans la propagation du message chrétien aux païens, un courant minoritaire soutient que Paul est le fondateur véritable du christianisme. Reimarus, au XVIIIe siècle, en fait l’inventeur du christianisme. Pour Nietzsche, au siècle suivant, il en est le fondateur[70]. Cette idée est réfutée par d'autres auteurs, comme Étienne Trocmé, qui dit à ce sujet : 1. « Sans sous-estimer l’immense portée de la pensée paulinienne, on doit dire que l’apôtre n’est pas le créateur des idées centrales de la doctrine chrétienne. Sa doctrine de Dieu vient tout droit de l’Ancien Testament et du judaïsme. La christologie qui définit la personne du Christ remonte pour une large part à la primitive Église de Jérusalem (cf. les discours de Pierre en Actes 2 à 4), et le titre de « Seigneur » (« Kurios ») si fréquent sous la plume de Paul, a une origine palestino-syrienne. La doctrine du Saint-Esprit, que Paul a beaucoup développée, n’est pourtant pas sa créatio...

    Une tradition chrétienne[76] rapporte qu'en 258, au cours des persécutions de Valérien, les reliques de Paul et de Pierre furent placées temporairement dans les catacombes de Saint-Sébastienappelées à cette époque « Memoria Apostolorum » en raison du culte de ces deux saints, des graffiti sur les murs attestant de ce culte. Une autre tradition chrétienne attestée depuis le IVe siècle attribue à Paul de Tarse un tombeau situé au-dessous de l'autel majeur de l'actuelle basilique Saint-Paul-hors-les-Murs au sud de Rome[77]. Des fouilles récentes y ont été effectuées qui ont été rapportées dans un communiqué de l'Agence de presse internationale catholique(APIC) du 17 février 2005 : Le 28 juin 2009, le pape Benoît XVI a confirmé qu'un sondage a été effectué dans le sarcophage de pierre. Une petite perforation a été pratiquée afin d'introduire une sonde, grâce à laquelle ont été relevées des traces d'un tissu précieux en lin coloré de pourpre, laminé d'or fin, d'un tissu de couleur bleu a...

    Dans le calendrier liturgique romain, Paul est fêté : 1. le 25 janvier, jour de sa conversion au christianisme; 2. le 29 juin, jour de son martyre avec celui de Pierre; 3. et le 30 juin(dans l'ancien calendrier du rite romain, utilisé par les traditionalistes, commémoraison de saint Paul). L'année 2008-2009 allant du 29 juin 2008 au 29 juin 2009 est déclarée « année jubilaire œcuménique saint Paul » par le pape Benoît XVI[82].

    Attributs

    1. L'épée, instrument de son supplice. 2. La lettre (ou le livre) de ses écrits. 3. La chute du cheval lors de sa conversion.

    Œuvres notables

    1. La Conversion de saint Paul, par Pieter Brueghel l'Ancien; 2. La Conversion de saint Paul, par Le Caravage; 3. L'Apôtre Paul, tableau de Rembrandt; 4. Paul et Barbabé à Lystra, dessin de Rembrandt; 5. Saint Paul écrivant à sa table de travail, tableau de Rembrandt; 6. Saint Paul en méditation, dessin de Rembrandt; 7. Saint Paul en méditation, gravure de Rembrandt; 8. Saint Paul en prison, tableau de Rembrandt; 9. Saint Paul priant à genoux, gravure de Rembrandt. 1. La Conversion de saint P...

    Musique

    1. The Conversion of Saul de Randall Stroope (en); 2. Paulus de Félix Mendelssohn.

    Bibliographie

    : document utilisé comme source pour la rédaction de cet article. 1. ACFEB, Paul de Tarse, éd du Cerf, coll. « Lectio Divina », 1996, 448 p. 2. ACFEB, Paul et son Seigneur, éd du Cerf, coll. « Lectio Divina », 2018, 480 p. 3. Alain Badiou, Saint Paul : la fondation de l'universalisme, Presses universitaires de France, coll. « Essais du Collège international de philosophie », 1998, 119 p. (ISBN 2-13-048847-1). 4. Marie-Françoise Baslez, Saint Paul, librairie Arthème Fayard, coll. « Pluriel »,...

    Liens externes

    1. Notices d'autorité : 1.1. Fichier d’autorité international virtuel 1.2. International Standard Name Identifier 1.3. CiNii 1.4. Bibliothèque nationale de France (données) 1.5. Système universitaire de documentation 1.6. Bibliothèque du Congrès 1.7. Gemeinsame Normdatei 1.8. Service bibliothécaire national 1.9. Bibliothèque nationale de la Diète 1.10. Bibliothèque nationale d’Espagne 1.11. Bibliothèque royale des Pays-Bas 1.12. Bibliothèque nationale de Pologne 1.13. Bibliothèque nationale d...

  11. People also search for