Yahoo Web Search

  1. Louise Lévêque de Vilmorin - Wikipedia

    en.wikipedia.org/wiki/Louise_Lévêque_de_Vilmorin

    Marie Louise Lévêque de Vilmorin (4 April 1902 – 26 December 1969) was a French novelist, poet and journalist. Born in the family château at Verrières-le-Buisson, Essonne, a suburb southwest of Paris, she was heir to a great French seed company fortune, that of Vilmorin. She was afflicted with a slight limp that became a personal trademark.

  2. Louise de Vilmorin — Wikipédia

    fr.wikipedia.org/wiki/Louise_de_Vilmorin
    • Personnalités
    • Descendance
    • Activités
    • Origines
    • Style
    • Influences
    • Parcours
    • Famille
    • Culture populaire
    • Vie personnelle

    Louise Levêque de Vilmorin, dite Louise de Vilmorin, est une femme de lettres française, née le 4 avril 19021 à Verrières-le-Buisson (Essonne), où elle est morte le 26 décembre 19692. Elle était parfois surnommée \\"Madame de\\", en référence à son roman à succès3.

    Trois filles naissent de ce mariage : Jessica, Alexandra et Elena1. Divorcée, elle a une liaison en 1933 avec André Malraux et Friedrich Sieburg (séparément)6, puis épouse en secondes noces, en 1938, le comte Paul Pálffy ab Erdöd (18901968), dont elle divorce en 19431. Ces années sont pour Louise « les plus belles de [sa] vie »7. Elle devient ensuite la maîtresse de Paul Esterházy de Galántha (19011964), à partir de 1942, puis de Duff Cooper, ambassadeur de Grande-Bretagne.

    La femme de lettres voyage beaucoup et séjourne fréquemment en Suisse chez son ami le prince Sadruddin Aga Khan. En 1961, elle fait la connaissance à Genève, par le biais dun de leurs amis communs Jean-Louis Mathieu, du peintre genevois Émile Chambon et se prend damitié pour lui. Le 10 mai 1962 se tient à son initiative le vernissage dune grande exposition Chambon à la galerie Motte à Paris, dont elle préface le catalogue.

    Louise de Vilmorin publie son premier roman, Sainte-Unefois en 1934, sur les encouragements d'André Malraux1, puis, entre autres, Julietta8 (1951) et Madame de (1951).

    Elle publie aussi plusieurs recueils de poèmes dont Fiançailles pour rire (1939), mises en musique par Francis Poulenc, Le Sable du Sablier (1945) et L'Alphabet des aveux (1954). Sa fantaisie se manifeste dans les figures de style dont elle est friande, notamment les holorimes (qu'elle écrit « olorime ») et les palindromes dont elle a écrit un grand nombre et de grande taille9.

    Francis Poulenc fait delle légale de Paul Éluard et de Max Jacob. Il trouve dans ses poèmes « une sorte d'impertinence sensible, de libertinage, de gourmandise qui prolongeait dans la mélodie ce que j'avais exprimé, très jeune, dans Les Biches avec Marie Laurencin »10.

    Elle a travaillé également comme scénariste et dialoguiste pour plusieurs longs métrages, Les Amants de Louis Malle en 1957, La Française et l'Amour pour le sketch de Jean Delannoy en 1960, et est apparue en tant qu'actrice dans Amélie ou le Temps d'aimer (1961) de Michel Drach et Teuf-teuf (1963) de Georges Folgoas.

    Toute sa vie, elle sera demeurée très attachée à sa fratrie dont elle était la seconde enfant. Parmi ses cinq frères et sœur figurent Mapie de Toulouse-Lautrec, Olivier, Roger et André de Vilmorin1.

    Louise de Vilmorin utilisait les holorimes23 dans certains de ses poèmes24 et des jeux de mots comme « J'ai la toux dans mon jeu » (Fiançailles pour rire) :

    Louise de Vilmorin a entretenu une importante correspondance, notamment avec Jean Cocteau, Diana et Duff Cooper (cf Bibliographie). Une partie d'entre elle est conservée dans les lieux suivants à la Bibliothèque nationale de France (département des manuscrits, dans les fonds Porto-Riche et Valéry), la Bibliothèque littéraire Jacques-Doucet, la Bibliothèque historique de la Ville de Paris (fonds Jean Cocteau) et à la fondation Bernard Berenson, villa I Tatti à Florence.

  3. Louis de Vilmorin - Wikipedia

    en.wikipedia.org/wiki/Louis_de_Vilmorin

    Louis de Vilmorin Pierre Louis François Lévêque de Vilmorin (1816–March 22, 1860), usually referred to as Louis de Vilmorin , the grandson of Philippe André de Vilmorin , and a member of the family firm of Vilmorin-Andrieux , devoted his life to biology and chemistry , with a focus on the breeding and cultivation of plants.

  4. Louise de Vilmorin – Wikipedia

    de.wikipedia.org/wiki/Louise_de_Vilmorin

    Louise Lévêque de Vilmorin war die zweite Tochter von Philippe Lévêque de Vilmorin (1872–1917) und seiner Ehefrau Mélanie de Gaufridy de Dortan (1876–1937). Ihre Mutter unterhielt eine Liebesbeziehung mit dem spanischen König Alfons XIII. – aus der Liaison ging ein Sohn, Roger Lévêque de Vilmorin (1905–1980), hervor. [1]

  5. Wikipedia

    www.wikipedia.org/?title=Louise_de_Vilmorin

    Wikipedia is a free online encyclopedia, created and edited by volunteers around the world and hosted by the Wikimedia Foundation.

  6. Louise de Vilmorin – Wikipédia

    sk.wikipedia.org/wiki/Louise_de_Vilmorin

    Louise Lévêque de Vilmorin publikujúca pod menom Louise de Vilmorin (* 6. apríl 1902 Verrières-le-Buisson Francúzsko - † 26. december 1969 Paríž) bola francúzska spisovateľka a poetka

  7. Vilmorin - Wikipedia

    en.wikipedia.org/wiki/Vilmorin

    Vilmorin was founded as a plant and seed boutique in 1743 by seed expert Claude Geoffroy and her husband Pierre Andrieux, the chief seed supplier and botanist to King Louis XV. The store was located on the quai de la Mégisserie, a street in the 1st arrondissement of Paris.

    • 1743; 277 years ago
    • La Ménitré, France
  8. The Earrings of Madame de… - Wikipedia

    en.wikipedia.org/wiki/Madame_De...

    Louise (Danielle Darrieux) is an aristocratic woman of Belle Époque Paris, married to André (Charles Boyer), both a count and a high-ranking French army general. Louise is a beautiful, but spoiled and superficial woman who has amassed debts due to her lifestyle.

  9. Louise de Vilmorin – Wikipédia, a enciclopédia livre

    pt.wikipedia.org/wiki/Louise_de_Vilmorin

    Louise Lévêque de Vilmorin (4 de abril de 1902 - 26 de dezembro de 1969) foi uma romancista, poetisa e jornalista francesa. Este artigo sobre um(a) escritor (a) é um esboço . Você pode ajudar a Wikipédia expandindo-o .

  10. Henry de Vilmorin - Wikipedia

    en.wikipedia.org/wiki/Henry_de_Vilmorin

    Henry de Vilmorin Charles Henry Philippe Lévêque de Vilmorin (26 February 1843 - 23 August 1899) was a French botanist, the son of Pierre François "Louis" Lévêque de Vilmorin (1816-1860) and Elisa Bailly (1826-1868), and grandfather of the novelist, poet and journalist, Louise de Vilmorin.

  11. People also search for