Yahoo Web Search

  1. Pas-de-Calais - Wikipedia

    en.wikipedia.org/wiki/Pas-de-Calais

    Pas-de-Calais is one of the original 83 departments created during the French Revolution on 4 March 1790. It was created from parts of the former provinces of Calaisis , formerly English, Boulonnais , Ponthieu and Artois , this last formerly part of the Spanish Netherlands .

  2. Nord-Pas-de-Calais - Wikipedia

    en.wikipedia.org/wiki/Nord-Pas-de-Calais

    The Nord pas de Calais was one of the main theaters of the conflict, with many battles occurring between 1914 and 1918, including the Battle of Vimy Ridge assault during the Battle of Arras (1917), the Battle of Artois, Battle of Loos and the Battle of Cambrai. By the time the region was finally liberated by the Canadian Expeditionary Forces, the entire country was devastated and Arras had been 90% destroyed.

    • 2016-01-01
    • Lille
  3. Barlin, Pas-de-Calais - Wikipedia

    en.wikipedia.org/wiki/Barlin,_Pas-de-Calais

    Elevation: 51–131 m (167–430 ft) (avg. 63 m or 207 ft) 1 French Land Register data, which excludes lakes, ponds, glaciers > 1 km 2 (0.386 sq mi or 247 acres) and river estuaries.

  4. People also ask

    Does Pas-de-Calais have an University?

    When was Pas-de-Calais created?

    What region is Pas-de-Calais in?

  5. Pas-de-Calais — Wikipédia

    fr.wikipedia.org/wiki/Pas-de-Calais

    Le Pas-de-Calais (/ p ɑ. d (ə). k a. l ɛ / [2]) est un département français, qui doit son nom au pas de Calais (sans majuscule à « pas » et sans traits d'union), le détroit qui le sépare de l'Angleterre [3]. La préfecture de ce département est Arras. L'Insee et la Poste lui attribuent le code 62.

  6. Pas-de-Calais - Wikipedia

    sco.wikipedia.org/wiki/Pas-de-Calais

    Pas-de-Calais is ane o the oreeginal 83 depairtments creatit durin the French Revolution on March 4, 1790. It was created from parts of the umwhile provinces o Calaisis , umwhile Inglis, Boulonnais , Ponthieu an Artois , this last umwhile pairt o the Spainyie Netherlands .

  7. Pas de Calais — Wikipédia

    fr.wikipedia.org/wiki/Pas_de_Calais
    • Toponyme
    • Trafic
    • Transport
    • Géologie
    • Faune
    • Écologie
    • Climat
    • Préhistoire
    • Menaces
    • Environnement
    • Contexte historique
    • Sport
    • Construction
    • Avantages
    • Effets
    • Fonctionnement
    • Polémique
    • Accidents
    • Résultats
    • Composition
    • Typologie
    • Activités

    Le pas de Calais (Strait of Dover ou Dover Strait en anglais, trad. Détroit de Douvres) est un détroit de la Manche, situé à l'extrémité orientale de cette dernière et donc limitrophe de la mer du Nord. Il sépare la Grande-Bretagne (ville de Douvres) de l'Europe continentale (ville de Calais). Il a donné son nom au département du Pas-de-Calais (auquel cas une majuscule à Pas est nécessaire ainsi que deux traits d'union).

    Avec le détroit de Malacca, il est l'un des détroits maritimes les plus fréquentés du Monde par la marine marchande, avec un trafic d'environ 400 navires par jour qui transitent entre Manche et mer du Nord, étant la principale voie d'accès vers les ports du range nord-européen depuis lAtlantique, mais il est aussi l'un des plus traversés par le transport maritime de passagers entre l'Europe continentale (Calais) et la Grande Bretagne (Douvres). Environ 25 % du trafic mondial de marine marchande et de passagers emprunte ce détroit selon le CROSS. La circulation maritime dans le pas de Calais est une des plus importantes du monde avec jusqu'à 800 navires par jour dont 250 dangereux ou transportant des matières dangereuses (« navires à déclaration obligatoire »). Le risque de collision entre deux navires est en théorie maximal lors des tempêtes ou grandes marées et dans les zones de croisement du DST ainsi que dans les « eaux resserrées ». En 2006, « 59 navires de commerce ont signalé au CROSS des avaries ou événements restreignant leurs capacités normales de navigation25 ». Ce chiffre est stable et concerne le plus souvent des « avaries bénignes sur le moteur principal et les systèmes associés », mais le risque d'un accident grave et/ou très polluant est permanent. Le détroit est traversé depuis 1994 par le tunnel sous la Manche, cependant le trafic maritime a continué à croître. Depuis 1998, une résolution27 de lOMI confie au CROSS Gris-Nez et à son homologue anglais (Dover Coastguard) la mise en œuvre conjointe du système de compte-rendu de navires obligatoire depuis le 1er juin 1999 pour les navires transitant dans le DST et ses eaux adjacentes. Ces derniers doivent signaler systématiquement au CROSS, leur identité, leur voyage le volume et les catégories de marchandises dangereuses transportées à bord. En 2006, ce sont ainsi 59 674 navires (dont 44 421 navires « CRO »28 (et 45 023 en 2007, soit + 1,35 % en 1 an1) rien que dans la voie montante qui ont été enregistrés dans le DST du Pas de Calais. Ceci correspondait en 2006 à 163 navires/jour en moyenne remontant vers le nord, soit + 3,5 % par rapport à 2005). Les Anglais en enregistrent chaque année un nombre approchant pour la voie descendante, soit un total de plus de 88 000 navires par an, rien que pour la circulation longitudinale en 2006 (243 navires/jour en moyenne en 200625 et 246 navires/jour en 2007). Les navires de passagers et transbordeurs ont en 2006, selon le Cross Gris-Nez effectué à eux seuls 18 001 rotations pour l'année 2007 et 19 095 pour l'année 2008 (plus de 90 navires par jour en mer).

    Le détroit est surtout connu comme la principale des deux voies maritimes d'accès aux grands ports du Nord de l'Europe comme Rotterdam, Anvers, Hambourg ou Dunkerque, lesquels génèrent un important et constant flux de marchandises vers lintérieur du continent. Enfin, le trafic transmanche de passagers entre le port français de Calais et le port britannique de Douvres est un des plus intenses en Europe et dans le monde.

    Ce détroit cénozoïque s'est ouvert au Paléogène puis refermé à l'Éocène supérieur et enfin se serait à nouveau ouvert au Quaternaire moyen. Il correspond à une structure géologique remarquable pour l'Europe et le Nord de la France, une inversion tectonique cénozoïque par étapes2. « Une ré-analyse du littoral messinien (Diestien des Noires Mottes), de la série des Monts de Flandres, prolongement de la flexure de Landrethun, et de la formation de la Slack, ainsi que la découverte d'une nouvelle formation (formation de Wimille, interne au Boulonnais), tous scellés par un cuirassement, témoignent d'une ouverture du Pas-de-Calais lors de la crise tectonique du Messinien, en relation avec l'évolution de la Manche orientale et de son réseau de paléovallées »3. Depuis la dernière glaciation, la mer a remonté de plus de 100 m de hauteur dans cette région. Lors de la dernière déglaciation le détroit a été rouvert il y a 9 000 ans environ, alors que la déglaciation finnoscandinave s'achevait mais que l'Amérique du Nord était encore en grande partie recouverte de glace4. À la suite d'une série d'avancées et reculs successifs de la mer ou d'anciens fleuves respectivement aux interglaciaires et périodes glaciaires, la sédimentologie de cette zone est très complexe. L'étude des anomalies de Bouguer5 ainsi que la cartographie des fonds, des forages et des études sismiques visent à mieux comprendre comment ont évolué les faciès sédimentaires de ces fonds marins périodiquement inondés puis exondés et érodés.

    Durant le Pliocène, les foraminifères (connus par leurs fossiles) sont les mêmes des deux côtés du détroit. Au Moyen Âge, la baleine fréquentait les parages du détroit9. On y voit encore une population relictuelle de phoques qui semble peu à peu reconstituer ses effectifs, mais de moins en moins de baleines ou autres grands cétacés (peut-être gênés par une pollution sonore sous-marine croissante, le trafic marchand de plus en plus dense et la pêche au chalut). Onze espèces de mammifères marins sont considérées comme permanentes en Manche / Mer-du-Nord (marsouin commun, dauphin commun, grand dauphin, dauphin bleu et blanc, dauphin de Risso, petit rorqual, rorqual commun, phoque gris, lagénorhynque à bec blanc, phoque veau marin et globicéphale noir)10. C'est dans le département du Nord qu'on trouve le plus de mammifères marins échoués pour la Manche/Mer-du-Nord, devant le pas de Calais et la Picardie10,11.

    Perpendiculairement au courant, les ridens rocheux sont également un habitat écologique rare qui abrite de nombreuses espèces inféodées à ce milieu.

    En raison de l'effet « goulot d'étranglement » du détroit, les courants y sont rapides (parmi les plus rapides au monde), la turbidité moyenne y est élevée, et les surcotes de haute ou basse mer peuvent être importantes.

    Il y a 10 000 ans, la Grande-Bretagne était reliée au continent, et ce détroit n'était qu'une vallée, traversée, par les animaux, y compris des mammouths comme celui de l'Aa découvert en 1908 : il arrive qu'on en trouve des dents, remontées par les chaluts.

    Ce couloir biogéographique reste néanmoins une voie de migration aviaire majeure ; d'importance paneuropéenne pour la zone paléarctique nord-occidentale. Ces migrations peuvent être gênées par certaines installations littorales et portuaires et en particulier par la pollution lumineuse. C'est aussi une zone volontiers empruntée par certains oiseaux pour circuler entre France et Angleterre.

    Une désignation obligatoire de sites du réseau Natura 2000 en mer, prévue avant mi-200812, a depuis été réalisée13,14. Natura 2000 liste deux sites d'intérêt communautaire nommés « Bancs des Flandres », dont les surfaces se recoupent à peu près ; l'un comprend 112 919 ha protégés selon la directive Habitats, faune, flore15, l'autre 117 167 ha protégés selon la directive Oiseaux16. 1 023 hectares d'environnement côtier partagés entre les communes de Audinghen, Audresselles, Tardinghen et Wissant ont été classés site d'intérêt communautaire sous le nom de « Falaises du Cran aux Œufs et du Cap Gris-Nez, Dunes du Chatelet, Marais de Tardinghen et Dunes de Wissant »17.

    De tout temps, le détroit fut un enjeu militaire et commercial stratégique. C'est là que Jules César a débarqué en Grande-Bretagne18. Du Moyen Âge aux deux guerres mondiales de nombreuses batailles ont eu pour enjeu la maîtrise du détroit, comme les sièges successifs de Calais de 1346 à 1944, la bataille de Gravelines en 1588, la bataille des Dunes en 1658. En 1804, Napoléon y a planté le camp de Boulogne destiné à préparer l'invasion de l'Angleterre. En 1940, l'évacuation de Dunkerque a permis de sauver l'armée britannique encerclée. La construction du mur de l'Atlantique par les Allemands en 1944 a laissé de nombreux blockhaus au cap Blanc-Nez et au cap Gris-Nez. Plus de 70 épaves sous-marines ont été identifiées, avec de nombreuses munitions immergées ou perdues en mer, qui réapparaissent ou que les pêcheurs peuvent récupérer dans leurs filets. En 2007, le CROSS Gris-Nez a dû superviser la gestion de 62 découvertes d'engins dangereux (opérations NEDEX)19.

    De façon plus pacifique, la traversée du détroit constitue également un défi relevé par de nombreux sportifs, en particulier à la nage ː traversée de la Manche à la nage, mais aussi de nombreuses autres façons (le 5 mai 1929, une femme traverse le détroit en hydrocycle20), comme la planche à voile...

    Ce fut un projet plusieurs fois conçu, tenté et finalement conclu par Eurotunnel. Ainsi Louis Barron évoquait en 1899 cet « Admirable projet, plusieurs fois conçu en 1750, en 1802, en 1838, essayé en 1868, démontré possible et retardé, hélas! par d'invincibles préventions, mais que tôt ou tard les peuples, désabusés, abjurant les haines séculaires, sauront réaliser pour leur bien commun. On verra peut-être alors surgir du milieu, du détroit sur le banc de sable de Varne, exhaussé par les ingénieurs, une ville internationale, merveilleusement agencée pour servir de refuge aux innombrables vaisseaux qui sillonnent incessamment le passage océanique le plus fréquenté du monde! »21.

    Ce tunnel a considérablement allégé le trafic transversal des ferrys mais a contribué à encore augmenter les flux transmanche de passagers et de touristes.

    Les navires circulent de plus à des vitesses très différentes (4 à 26 nœuds) dans une même voie de circulation, tout en se croisant. Le CROSS a suggéré que l'Organisation maritime internationale puisse proposer la création d'« un couloir dédié au trafic traversier des navires à passagers sur l'axe au 300°/120° (cap Blanc-Nez Douvres)1 ».

    Le CROSS Gris-Nez et son partenaire anglais veillent au respect des règles de navigation, mais s'ils peuvent s'appuyer sur le système Vessel Monitoring System (VMS) de localisation des navires de pêche de plus de 15 mètres, ce dernier ne fonctionne qu'avec un décalage de 90 minutes25 et de nombreux petits bateaux ne sont pas identifiables à distance ; dans cette zone les navires montant et descendant doivent s'insérer le plus harmonieusement possible dans les « rails » du dispositif de séparation du trafic (DST). Ce problème est en passe d'être résolu par la généralisation de l'emport de système d'identification automatique sur les navires. Le CROSS et le MRCC Douvres échangent des personnels dans le cadre de leur coopération. Ils diffusent des renseignements utiles à la sécurité maritime et fournissent si nécessaire une aide ponctuelle à la navigation et dans le cadre du Mémorandum dentente de Paris (MOU) 26. Le CROSS doit signaler aux autorités compétentes les navires dont le comportement laisse supposer une non-conformités aux normes de sécurité en vigueur (19 signalements en 200625, et 41 en 2007, année durant laquelle des constats pour 31 infractions aux règles de navigation ont été suivies de poursuites1.). Le CROSS peut être assisté du sémaphore de Boulogne-sur-Mer ou demander une assistance nautique ou aérienne.

    En 2006, la pêche professionnelle était couramment pratiquée dans le DST, et dans les couloirs dévolution des ferries entre Calais et Douvres, dans la bande des 12 milles, fréquemment sans activation de lAIS, et le CROSS se plaignait encore en 2006 du fait que les « professionnels ont pris lhabitude de ne pas répondre aux interrogations VHF de Gris-Nez : cela nest plus acceptable. En permanence le CROSS est confronté à labsence de réponse de la part des pêcheurs lorsquil tente un contact ». En 2006, la DRAM de Boulogne a saisi le préfet maritime pour qu'il impose (par arrêté) une veille VHF obligatoire25.

    Selon le CROSS, en décembre 2002, la collision du Tricolor, transporteur d'automobiles norvégien avec deux navires avant de s'échouer à faible profondeur a rappelé que de grands navires pouvaient encore se percuter, malgré les progrès des radars et télécommunications (pour éliminer l'épave, dangereux obstacle à la navigation, il a fallu la découper sur place). En 2006 le Star Herdla a percuté le Cap Bradley chargé de 30 000 tonnes de naphte. Le chalutier Maria Magdalena a percuté le tanker Ceylon le 17 mai 2006 et le chalutier Le Précurseur a percuté le cargo Paper star le 2 juin 200625. En 2007, entre autres abordages, le CROSS signale le 5 mars, au niveau de la bouée Ridens (point tournant), un accrochage entre le porte-conteneur « MSC KATHERINE ANN » (184 m de long, de port en lourd 20 169 tonnes) et l' « OOCL QINGDAO », long de 322,9 m, de port en lourd 99 539 tonnes) à 14 milles dans le Sud-Ouest du cap Gris-Nez. Les dégâts ne sont que mineurs mais l'accident aurait touché une zone Natura 2000 en mer.

    Selon le CROSS Griz-Nez, pour la seule année 2006, et selon les déclarations faites par les navires ; 276 867 940,94 t (plus de 276 millions de t) de produits dangereux y ont transité, réparties comme suit25,1 :

    832 navires à grand tirant deau (tirant deau de plus de 16 mètres) et de 322 convois de remorquage ont nécessité en 2006 un suivi plus particulier en raison de leurs faibles capacités de manœuvre25. Ils étaient 1088 (navires à grand tirant deau) et 302 (convois de remorquage) en 2007.

    Selon le CROSS25, en 2006, les pavillons les plus fréquents étaient souvent des pavillons européens ou de complaisance ;

    Elles sont souvent le fait d'avaries (pertes d'huiles par l'arbre d'hélice par exemple) ou de rejets illicites d'hydrocarbures. Dans ce dernier cas, le CROSS est chargé de la recherche des preuves, sous lautorité du procureur de la République compétent et du préfet maritime. En 2007, sur 27 observations aériennes (220 heures de vol) ou satellitaires, seules 3 ont pu être attribuées à un responsable. Sur demande du juge du tribunal correctionnel spécialisé du Havre (pour la zone Manche), le CROSS peut dérouter un navire pour inspection et enquête. Des exercices POLMAR (Lutte anti-pollution en mer) sont pratiqués périodiquement (ex : 25 mai 2007 au large de Boulogne-sur-Mer).

  8. Lens, Pas-de-Calais - Wikipedia

    en.wikipedia.org/wiki/Lens,_Pas-de-Calais
    • Overview
    • Metropolitan area
    • History
    • Transport
    • Sport

    Lens is a commune in the Pas-de-Calais department in northern France. It is one of the main towns of Hauts-de-France along with Lille, Valenciennes, Amiens, Roubaix, Tourcoing, Arras and Douai. The inhabitants are called Lensois.

    Lens belongs to the intercommunality of Lens-Liévin, which consists of 36 communes, with a total population of 250,000. Lens, along with Douai, forms the metropolitan area of Douai-Lens, whose population at the 1999 census was 552,682.

    Lens was initially a fortification from the Norman invasions. In 1180, it was owned by the Count of Flanders, and sovereignty was exercised by the Crown of France. In the 13th century, Lens received a charter from Louis VIII of France, allowing it to become a city. The Flemish razed the city in 1303. Prior to this, the city's population relied on its markets. In 1526, Lens was made part of the Spanish Netherlands under the ownership of the French monarchy, and only passed back to France on 7 Nov

    Lens is connected to the TGV network, with high speed trains to Paris. It is served by the Lens-Béthune bus network, with bus services running across Lens and connecting it to nearby towns.

    Football club RC Lens plays in the town. Their stadium, Stade Bollaert-Delelis, was used for UEFA Euro 1984, the 1998 FIFA World Cup and UEFA Euro 2016 and the 1999 Rugby World Cup and the 2007 Rugby World Cup.

  9. Avion, Pas-de-Calais - Wikipedia

    en.wikipedia.org/wiki/Avion,_Pas-de-Calais
    • Overview
    • Geography
    • Sights
    • International relations

    Avion is a commune in the Pas-de-Calais department in the Hauts-de-France region of France.

    An ex-coalmining industrial town, with a little farming, situated just 1 mile south of Lens at the junction of the N17, D40 and D55 roads.

    * The church of St. Eloi, rebuilt, as was most of the village, after the First World War. 1. The modern church of St. Denis. 2. The war memorial. 3. The nearby Commonwealth War Graves Commission cemetery. 4. The nearby Canadian National Vimy Memorial

    Avion is twinned with: 1. Doncaster, England, since May 1981. 2. Erzgebirge, Germany since 1961. 3. Zgorzelec, Poland since 1987. 4. Zagorje ob Savi, Slovenia since 1961.

    • 27–77 m (89–253 ft), (avg. 52 m or 171 ft)
    • Pas-de-Calais
  10. Pas-de-Calais - Wikipedia

    nl.wikipedia.org/wiki/Pas-de-Calais

    Pas-de-Calais is omgeven door de departementen Noorderdepartement en Somme. Het ligt aan de kust van Het Kanaal en de Noordzee. De grenzen van het departement komen grotendeels overeen met die van het oude graafschap Artesië. Het hoogste punt van dit departement is de Mont Pele van 208 meter in de Boulonnais.