Yahoo Web Search

  1. Philip V (c. 1293 – 3 January 1322), known as the Tall (French: Philippe le Long), was King of France and Navarre (as Philip II).He reigned from 1316 to 1322. As the second son of king Philip IV, he was granted an appanage, the County of Poitiers, while his elder brother, Louis X, inherited the throne in 1314.

    Philip V of France - Wikipedia

    https://en.wikipedia.org/wiki/Philip_V_of_France
  2. Philippe V le Long — Wikipédia

    fr.wikipedia.org › wiki › Philippe_V_le_Long

    Philippe V Sacre de Philippe V le Long en 1317. Enluminure du XIV e siècle conservée à la Bibliothèque nationale de France . Titre Roi de France 19 novembre 1316 – 3 janvier 1322 (5 ans, 1 mois et 15 jours) Couronnement 9 janvier 1317 , en la cathédrale de Reims Prédécesseur Jean I er Successeur Charles IV Roi de Navarre 19 novembre 1316 – 3 janvier 1322 (5 ans, 1 mois et 15 jours ...

  3. Philip V of France - Wikipedia

    en.wikipedia.org › wiki › Philip_V_of_France

    Philip V (c. 1293 – 3 January 1322), known as the Tall (French: Philippe le Long), was King of France and Navarre (as Philip II).He reigned from 1316 to 1322. As the second son of king Philip IV, he was granted an appanage, the County of Poitiers, while his elder brother, Louis X, inherited the throne in 1314.

  4. File:Philippe V le Long (Recueil d'Arras, f. 5).jpg - Wikipedia

    en.wikipedia.org › wiki › File:Philippe_V_le_Long

    Français : Portrait présumé du roi Philippe V le Long, modelé d'après son gisant. L'inscription - tardive - identifie erronément le souverain représenté à Philippe VI de Valois, roi de France.

  5. Discussion:Philippe V le Long — Wikipédia

    fr.wikipedia.org › wiki › Discussion:Philippe_V_le_Long
    • Remarque déplacée de Page de Discussion Du Projet Biographie
    • Pourquoi « Le Long » ?
    • Anacoluthe
    • Renommage
    • Passage Non Pertinent
    • Superbe Pov
    • Union et Descendance : Suppression de Louis !
    • Année de Naissance

    Bonjour, La précision de la date de naissance du roi (17 novembre 1291) donnée dans cet article m'interroge particulièrement. Toutes les sources indiquent les années 1293 ou 1294 sans autre précision. Quelle est la source de l'auteur ? Sinon il conviendrait de corriger l'erreur. Sincèrement, J.Dronsart

    Quelqu'un pourrait indiquer son surnom de « le Long » ? --77.192.2.171 (d) 13 novembre 2010 à 21:23 (CET)

    Vers la fin du paragraphe 1.2, nous lisons : Si la grammaire était correcte, cette phrase signifierait que c'est Charles IV qui est sans descendant mâle : compte-tenu du contexte, je suppose que ce n'est pas l'idée que voulait exprimer le rédacteur, et que nous sommes en présence de la faute hélas habituelle… Lord O'Graph (d) 25 juillet 2013 à 20:04 (CEST)

    À la suite de ce sondage, il convient de renommer l'article. D'après les conclusions du sondage, il convient de le renommer : 1. soit en « Philippe V le Long » si « le Long » est bien le surnom consacré par l'usage ; 2. soit en « Philippe V (roi de France) » si le surnom « le Long » n'est pas consacré par l'usage. Il me semble que « le Long » est consacré par l'usage : c'est ce qu'on trouve dans L'Histoire de France Hachette tome 1 (page 22) de Georges Duby, dans l'Universalis en ligne et sur le site d'Historia. Je vais cherche d'autres sources pour confirmer l'usage très répandu de ce surnom. O.Taris (discuter) 16 décembre 2014 à 20:51 (CET) 1. Philippe V le Long est l’entrée du Petit Larousse, de l’index de l’encyclopédie alpha Larousse, du Robert des noms propres, de l’encyclopédie de la culture française. Zapotek ✉ 18 décembre 2014 à 01:12 (CET) 1.1. J'ajoute encore que « Philippe V le Long » est l'entrée dans le Dictionnaire d'histoire de France publié par Perrin sous la direct...

    Le dernier paragraphe de la section « Comte de Poitiers » contient un {{passage non pertinent}}, dans à cause de la formulation « Philippe V ne pouvait imaginer que l'application sans faille qu'il avait mise à amputer le domaine royal au profit de ses filles amènerait, faute de descendants mâles, la Bourgogne, l'Artois et la Franche-Comté[non pertinent] à sortir du royaume de France pour intégrer par mariage un empire qui n'était pas encore viable, celui des Habsbourg. » En effet, la Franche-Comté (la comté de Bourgogne), à la différence du duché de Bourgogne, ne faisait pas partie du royaume de France, mais dépendait du Saint Empire romain germanique. Et cette situation ne fut pas modifiée par l'union personnelle, après la mort de Jeanne II (comtesse de Bourgogne) en 1347 et de son mari Eudes IV (duc de Bourgogne) en 1349, jusqu'à Charles le Téméraire en 1477. La comté de Bourgogne ne sera intégrée au royaume de France que sous Louis XIV, en 1678... La Franche-Comté n'a donc pas pu...

    "Cédant à la superstition, à l'aveuglement et à la cruauté, il ordonna une répression sans précédent contre les lépreux dans le but d'éradiquer la maladie comme en attestent les ordonnances du 21 juin 1321 et du 18 août 1321." On réécrit l'histoire selon les critères des droits de l'homme d'aujourd'hui. Je rappelle qu'il n'y avait pas de remède contre la lèpre à cette époque. Il s'agissait donc uniquement d'une mesure de salut public. Skiff (discuter) 5 mai 2015 à 07:07 (CEST)

    Les historiens ne sont pas certains du nom du dernier enfant : Louis ou Philippe. Donc il n'est pas pertinent d'avoir mis Louis ET Philippe dans ses descendants ! Le roi a eu 5 enfants, non 6 ! Donc Suppression de "Louis" dans l'article.

    Bonjour, en lisant la biographie, je vois qu'il est écrit, en année de naissance, vers 1293/1293, peut on mettre 1293 ? Bonne journée.--Mainothap (discuter) 11 décembre 2017 à 23:39 (CET) 1. Bonjour. Modification effectuée avec ajout de source. Cordialement. --Guise (discuter) 12 décembre 2017 à 00:39 (CET)

  6. Philippe V le Long - Wikiwand

    www.wikiwand.com › fr › Philippe_V_le_Long

    Philippe V, dit « le Long », né vers 1293 et mort le 3 janvier 1322, est roi de France et de Navarre . Il règne de 1316 à sa mort et est l'avant-dernier monarque de la dynastie des Capétiens directs.

  7. List of French monarchs - Simple English Wikipedia, the free ...

    simple.wikipedia.org › wiki › List_of_French_monarchs
    • Merovingian Dynasty
    • Carolingian Dynasty
    • Capetian Dynasty
    • First Republic
    • House of Bourbon
    • Second Republic
    • Heads of State Following 1871

    The name of France comes from the Germanic tribe known as the Franks. The Merovingian kings began as chieftains. The oldest known was Chlodio. Clovis I was the first of these to rise to true kingship. After his death, his kingdom was split between his sons into Soissons (Neustria), Paris, Orléans (Burgundy), and Metz (Austrasia). Several Merovingian monarchs brought back together the Frankish kingdoms and took the title of "King of the Franks". But upon their deaths, according to Frankish custom, the kingdom would often be split once again between their sons. The last Merovingian kings, known as the lazy kings (rois fainéants), did not hold any real political power. The Mayor of the Palace governed instead. When Theuderic IV died in 737, Mayor of the Palace Charles Martel left the throne vacant and continued to rule until his own death in 741. His sons Pepin and Carlomanbriefly brought back the Merovingian dynasty by raising Childeric III to the throne in 743. In 751, Pepin deposed...

    Three of the twelve kings during the 147-year Carolingian Dynasty – Odo, his brother Robert I and Robert's son in law Raoul/Rudolph – were not from the Carolingian Dynasty but from the rival Robertian Dynasty. The Robertian Dynasty became the Capetian Dynasty with when Hugh Capettook the throne in 987.

    The Capetian Dynasty, the male-line descendants of Hugh Capet, ruled France from 987 to 1792 and again from 1814 to 1848. The branches of the dynasty which ruled after 1328 are generally called Valois and Bourbon.

    The First French Republic lasted from 1792 to 1804, when its First Consul, Napoleon Bonaparte, declared himself Emperor of the French.

    The elder son of Charles X, the Dauphin Louis-Antoine, is sometimes said to have legally been the King of France as Louis XIX. This is in the 20 minutes between Charles X's formal signature of abdication and the Dauphin's own signature. Henri d'Artois, Charles X's grandson, is said by monarchists to be the King of France, as Henry Vfrom 2 August 1830 to 9 August 1830. He was never recognized by the French State. He is generally not in lists of official French monarchs. There was a brief period (20 March 1815 to 8 July 1815) called the Hundred Days in which Louis XVIII was king somewhat before the time, but fled because of Napoleon I's return from Elba

    The Second French Republic lasted from 1848 to 1852, when its president, Louis-Napoléon Bonaparte, was declared Emperor of the French.

    The chronology of Head of State of France continues with the Presidents of France. There were short term periods by the Chief of State of the French State (1940–1944), the Chairman of the Provisional Government of the French Republic (1944–1946) and the President of the French Senate (1969 and 1974) during the Fifth Republic.

  8. Philippe V le Long - Wikimonde

    wikimonde.com › article › Philippe_V_le_Long
    • Jeunesse et Mariage
    • Régence, Accession Au Trône et Sacre
    • Règne
    • Mort et Succession
    • Union et Descendance
    • Armoiries
    • Dans La Fiction
    • Annexes

    Philippe le Long est le second fils du roi de France Philippe IV le Bel et de son épouse la reine Jeanne Ire de Navarre. Son père lui accorde le comté de Poitiers en apanage en 1311. Les historiens modernes ont décrit Philippe comme un homme « d'une intelligence et d'une sensibilité considérables » et « le plus sage et le plus capable politiquement » des trois fils de Philippe le Bel[1]. Philippe est influencé par les troubles qu'a subis son père en 1314, ainsi que les difficultés rencontrées par son frère aîné Louis X, dit le Hutin[2]. Au cœur des problèmes de Philippe IV et de Louis X se trouve celui de la levée de taxes en dehors des périodes de crises[2]. Philippe épouse le 21 janvier 1307Jeanne[3], la fille aînée d'Othon IV, comte palatin de Bourgogne et de Mahaut, comtesse d'Artois. Initialement, c'est Louis X qui doit épouser Jeanne mais Philippe le Bel choisit finalement de lui faire épouser Marguerite de Bourgogne en 1305[4]. Jeanne devient comtesse de Bourgogne en 1303, pu...

    Le frère aîné de Philippe, Louis X, meurt le 5 juin 1316, laissant son épouse Clémence de Hongrie enceinte[10]. Plusieurs candidats revendiquent la régence en attendant l'accouchement de la reine, dont Charles de Valois, l'oncle de Philippe qui a véritablement gouverné la France pendant le bref règne de Louis X, et Eudes IV de Bourgogne, le frère de Marguerite de Bourgogne et l'oncle de Jeanne, fille supposée de Louis X par son premier mariage. Philippe s'empresse d'écarter ces possibles prétendants et de s'emparer de la régence[3]. La reine Clémence met au monde le 15 novembre 1316 un fils, Jean Ier. Philippe s'impose pour assurer la régence jusqu'à la majorité de son neveu. Mais ce fils posthume de Louis X meurt quatre jours après sa naissance[10]. La mort de Jean Ier crée un précédent dans la dynastie des Capétiens directs. Pour la première fois, le roi de France meurt sans héritier mâle. Les barons décident de se réunir pour déterminer à qui doit échoir la couronne. Jeanne, fill...

    Réformes fiscales et administratives

    En matière de politique interne, Philippe s'affiche comme un roi puissant et populaire[3], malgré la situation critique de la France qui produit continuellement des mauvaises récoltes, ce qui provoque la Grande famine[1]. Philippe V suit les pas de son père Philippe le Bel, en essayant de placer la couronne de France sur une base fiscale solide et en révoquant bon nombre de décisions impopulaires prises par Louis X. Il instaure aussi des réformes au sein de son gouvernement, en réformant la m...

    Rapprochement avec la Flandre et l'Angleterre

    Philippe réussit à trouver une issue au problème flamand. Le comte de Flandre gouverne comme un monarque indépendant et ce, aux dépens de la couronne[17]. Le roi de France est censé être le suzerain du comté mais depuis 1297, les relations franco-flamandes se sont tendues[17]. Philippe le Bel a subi un revers sérieux à la bataille de Courtrai en 1302 en essayant de réaffirmer l'autorité française en Flandre[17] et, malgré sa victoire finale à Mons-en-Pévèle en 1304, la Flandre essaie de se dé...

    Relations avec la papauté et projets de croisades

    Philippe joue un rôle dans le mouvement recrudescent des croisades au début du XIVe siècle. Le pape Jean XXII, élu en août 1316 à Lyon par un conclave assemblé sur ordre de Philippe lui-même, affiche son désir de voir se concrétiser de nouvelles croisades[25]. Philippe IV avait lui-même adhéré à un projet présenté au concile de Vienne en 1312, auquel devait participer son fils cadet Philippe[26]. Par ailleurs, au cours d'une visite d'Édouard II à Paris en 1313, Philippe IV et le roi d'Anglete...

    Atteint de dysenterie et de fièvre quarte à partir d'août 1321, Philippe est soigné à l'aide de bois et d'un clou de la Vraie Croix, ainsi que d'un bras de Saint Simon[45]. Après un bref répit, il meurt à l'abbaye de Longchamp, près de Paris, dans la nuit du 2 au 3 janvier 1322, après cinq mois de souffrance. Il est inhumé dans la basilique Saint-Denis, tandis que ses viscères sont déposées au couvent des Jacobins de Paris. Sa sépulture à Saint-Denis, comme celles de tous les autres princes et dignitaires reposant en ce lieu, sera profanée par les révolutionnaires le 25 octobre 1793. En vertu du précédent qu'il a invoqué en 1316 pour s'emparer du trône, Philippe, mort sans descendant mâle, a pour successeur son frère cadet Charles IV le Bel. Charles meurt également sans descendant mâle en 1328, ce qui conduit finalement à la revendication du trône de France par Édouard III d'Angleterre — petit-fils de Philippe le Bel par sa mère Isabelle — en 1337 et au déclenchement de la guerre de...

    Le 21 janvier 1307, Philippe épouse Jeanne II de Bourgogne. De cette union sont issus cinq enfants[46]: 1. Jeanne (1er/2 mai 1308 - 10/15 août 1347), comtesse de Bourgogne et d'Artois, mariée en 1318 avec Eudes IV, duc de Bourgogne; 2. Marguerite (1309 - 9 mai 1382), comtesse de Bourgogne et d'Artois, mariée en 1320 avec Louis Ier de Flandre, comte de Nevers, puis comte de Flandre et de Rethel; 3. Isabelle (1312 - avril 1348), épouse en 1323 le dauphin Guigues VIII de Viennois, puis avant 1336[47] le seigneur de Faucogney, Jean III ; 4. Blanche (1313 - 26 avril 1358), religieuse à Longchamp ; 5. Philippe (24 juin 1316 - 24 février 1317[48]).

    Armoiries de Philippe le Long lorsqu'il est comte de Poitiers.
    Armoiries des rois de France et de Navarre que Philippe V porte après son avènement au trône.

    Philippe V est un personnage central de la série romanesque historique Les Rois maudits, écrite par Maurice Druon. Le quatrième tome, La Loi des mâles, publié en 1957, décrit avec précision son ascension vers le trône et le début de son règne. Philippe est interprété par José-Maria Flotats dans l'adaptation télévisée de 1972 et par Éric Ruf dans celle de 2005[50],.

    Sources imprimées

    1. Jules Viard (éd.), Les Grandes Chroniques de France : publiées pour la Société de l'Histoire de France par Jules Viard, t. 8 : Philippe III le Hardi, Philippe IV le Bel, Louis X le Hutin, Philippe V le Long, Paris, Librairie ancienne Honoré Champion, 1934, XVI-384 p. (présentation en ligne, lire en ligne).

    Bibliographie

    1. (en) Elizabeth A. R. Brown, « Philip the Fair and His Family: His Sons, Their Marriages, and Their Wives », Medieval Prosopography, vol. 32,‎ 2017, p. 125–185 (ISSN 0198-9405, e-ISSN 2381-8700, JSTOR 26629996). 2. (en) Elizabeth A. R. Brown, « Philip the Fair's Sons, Their Statuses, and Their Landed Endowments », Medieval Prosopography, vol. 32,‎ 2017, p. 186-227 (ISSN 0198-9405, e-ISSN 2381-8700, JSTOR 26629997). 1. Christelle Balouzat-Loubet, Louis X, Philippe V, Charles IV : les dernier...

    Liens externes

    1. Notices d'autorité : 1.1. Fichier d’autorité international virtuel 1.2. International Standard Name Identifier 1.3. Bibliothèque nationale de France (données) 1.4. Système universitaire de documentation 1.5. Bibliothèque du Congrès 1.6. Gemeinsame Normdatei 1.7. Bibliothèque royale des Pays-Bas 1.8. Bibliothèque nationale d’Israël 1.9. Bibliothèque apostolique vaticane 1.10. WorldCat 1. Portail du Moyen Âge tardif 2. Portail du royaume de France 3. Portail du Pays basque 4. Portail de la m...

  9. Image:Philippe V le Long.jpg - Wikipedia, the free encyclopedia

    www.cs.mcgill.ca › ~rwest › wikispeedia

    Philippe V le Long Bibliothèque Nationale de France This image is a faithful reproduction of a two-dimensional work of art and thus not copyrightable in itself in the U.S. as per Bridgeman Art Library v.

  10. Philippe V le Long wikipedia - de búsqueda

    mx.news.search.yahoo.com › search

    relacionados con: Philippe V le Long wikipedia. ... V Le Long. www.mylife.com. Report includes: Contact Info, Address, Photos, Court Records & Reviews. See your own ...

  11. Philip IV of France - Wikipedia

    en.wikipedia.org › wiki › Philippe_le_Bel

    Philip IV (April–June 1268 – 29 November 1314), called Philip the Fair ( French: Philippe le Bel ), was King of France from 1285 to 1314. By virtue of his marriage with Joan I of Navarre, he was also King of Navarre as Philip I from 1284 to 1305, as well as Count of Champagne. Although Philip was known as handsome, hence the epithet le Bel ...

  12. People also search for