Yahoo Web Search

  1. San Domenico Maggiore - Wikipedia

    en.wikipedia.org/wiki/San_Domenico_Maggiore

    San Domenico Maggiore is a Gothic, Roman Catholic church and monastery, founded by the friars of the Dominican Order, and located in the square of the same name in the historic center of Naples.

  2. Basilica di San Domenico Maggiore - Wikipedia

    it.wikipedia.org/wiki/Basilica_di_San_Domenico...

    Gaetano Barbarulo, Note sulle pergamene di S. Domenico Maggiore, in "Napoli Nobilissima", quinta serie, 2006 (7), pp. 129-135. Gaetano Barbarulo, Il patrimonio di S. Domenico Maggiore in Napoli - Dall'acquisizione dei locali ai primi acquisti fondiari (1231-1350), in "Campania Sacra" 2008 (39), pp. 13-74.

  3. Piazza San Domenico Maggiore - Wikipedia

    it.wikipedia.org/wiki/Piazza_San_Domenico_Maggiore

    La piazza fu voluta da Alfonso I di Napoli, infatti proprio a lui si deve la grande scalinata a fianco dell'abside della chiesa di San Domenico Maggiore. Nei secoli, ha avuto molteplici ruoli, da quelli politici a quelli commerciali finanche a quelli occulti data la vicinanza della Cappella Sansevero.

  4. Église San Domenico Maggiore — Wikipédia

    fr.wikipedia.org/wiki/Église_San_Domenico_Maggiore
    • Introduction
    • Situation
    • Histoire
    • Construction
    • Architecture
    • Personnalités
    • Situation actuelle
    • Accès

    L'église San Domenico Maggiore est une église de Naples, parmi les plus importantes du point de vue de l'histoire, de l'art et de la culture de la cité parthénopéenne. Construite sous le règne de Charles II d'Anjou, d'abord dans le style gothique, entre 1283 et 1324, elle est devenue le siège de l'ordre des dominicains dans le royaume de Naples, et l'église la plus prisée de la noblesse napolitaine d'origine aragonaise.

    L'église fait partie d'un complexe monastique situé dans le centre historique de la ville, sur la place du même nom.

    En 1231, des moines dominicains dirigés par le frère Tommaso Agni da Lentini s'établirent à Naples, et prirent possession de l'ancien monastère de l'église San Michele Arcangelo de Morfisa, dirigé par les pères bénédictins1.

    La construction de l'église fut ordonnée par le roi Charles, à la suite d'un vœu adressé à Marie-Madeleine durant sa détention dans la période des vêpres siciliennes. La première pierre fut posée le 6 janvier 1283, et les travaux durèrent jusqu'en 1324, avec l'ajout de travaux par les architectes français Pierre de Chaul et Pierre d'Angicourt1.

    L'église a été construite d'après les canons classiques de l'architecture gothique, avec trois nefs, des chapelles latérales, un grand transept et une abside polygonale. L'édifice est construit dans la direction opposée à l'église existante, c'est-à-dire avec l'abside donnant sur la place, derrière laquelle fut ouverte une entrée secondaire, durant la période aragonaise.

    Au cours des siècles, des personnalités illustres ont eu des liens étroits avec le couvent et son église. Saint Thomas d'Aquin, dont la cellule est encore ouverte dans le bâtiment, y enseigna la théologie. Parmi les anciens élèves illustres figurent les philosophes Giordano Bruno et Tommaso Campanella.

    Avec l'avènement de Joachim Murat comme roi de Naples, les dominicains furent expropriés et l'ancien couvent avec son église devinrent bien public, de 1806 à 1815, ce qui causa des dommages à la bibliothèque et au patrimoine artistique. Des travaux de restaurations s'ensuivirent, mis en place au XIXe siècle par Federico Travaglini. Ceux-ci conduisirent cependant à un changement complet de l'organisation d'origine de l'église. Les fresques du chœur sont l'œuvre de Michele de Napoli (1853-1854). Les bâtiments ont subi des dommages au cours de la période de suppression des ordres religieux, quand les dominicains durent de nouveau quitter le couvent, entre 1865 et 1885, alors que l'église était convertie successivement en établissements publics divers (gymnases, écoles, hôpitaux pour mendiants, bureaux du tribunal).

    L'accès au couvent, rénové en 2012, se fait par la cour depuis l'avenue Saint-Dominique, immédiatement à la droite de l'église. Il reflète les formes que lui donna l'architecte Francesco Antonio Picchiatti pendant les travaux de reconstruction effectués à la fin du XVIIe siècle.

  5. San Domenico Maggiore - Wikipedia, ang malayang ensiklopedya

    tl.wikipedia.org/wiki/San_Domenico_Maggiore

    Ang San Domenico Maggiore ay isang Gotiko, Katoliko Romanong simbahan at monasteryo, itinatag ng mga prayle ng Orden Dominikana, at matatagpuan sa kapangalang plaza sa makasaysayang sentro ng Napoles. Bibliography. Luchinat, Cristina (2009).

  6. Basiliek San Domenico Maggiore - Wikipedia

    nl.wikipedia.org/wiki/Basiliek_San_Domenico_Maggiore

    De basiliek San Domenico Maggiore (13e eeuw, herbouwd 17e eeuw) is een Rooms-katholieke kerk in het centrum van Napels, in de Italiaanse regio Campania. De basiliek is gelegen aan de gelijknamige Piazza San Domenico Maggiore. Het was de hoofdkerk van de orde der Dominicanen in het koninkrijk Napels.

  7. Piazza San Domenico Maggiore - Wikipedia, la enciclopedia libre

    es.wikipedia.org/wiki/Piazza_San_Domenico_Maggiore

    Piazza San Domenico Maggiore Piazza San Domenico Maggiore (en español: Plaza Santo Domingo Mayor) es una de las plazas más importantes de la ciudad de Nápoles, en Italia. Se encuentra en Spaccanapoli, no lejos de Piazza del Gesù Nuovo.

  8. San Domenico Maggiore – Wikipedia, wolna encyklopedia

    pl.wikipedia.org/wiki/San_Domenico_Maggiore

    San Domenico Maggiore – kościół w Neapolu, na południu Włoch, znajdujący się na placu o tej samej nazwie.Plac jest jednym z najbardziej interesujących w Neapolu i znajduje się na ulicy, popularnie zwanej "Spaccanapoli" (czyli Via Benedetto Croce na znacznej część jego długości) w historycznym centrum Neapolu.

  9. San Domenico Maggiore (Nápoly) – Wikipédia

    hu.wikipedia.org/wiki/San_Domenico_Maggiore...

    A San Domenico Maggiore-templom és kolostor magába foglal egy kisebb 10. századi templomot is, a San Michele Arcangelo a Morfisát. A templom sekrestyéjében negyvenöt síremlék (pontosabban drága szövetekkel bevont koporsó) lett elhelyezve az évszázadok során, többek között itt helyezték örök nyugalomra I. Ferdinánd nápolyi királyt is.

  10. San Domenico Maggiore : definition of San Domenico Maggiore ...

    dictionary.sensagent.com/San Domenico Maggiore/en-en

    San Domenico Maggiore is a church in Naples, southern Italy, located in the square with the same name.The square is one of the most interesting in Naples and is on the street popularly called "Spaccanapoli" (namely via Benedetto Croce at this particular section of its considerable length) in the historic center of Naples.

  11. People also search for