Yahoo Web Search

  1. Tsui Hark - Wikipedia

    en.wikipedia.org/wiki/Tsui_Hark

    Tsui was born and raised in Saigon, Vietnam, to a large Chinese (Hoa) family with sixteen siblings. Tsui showed an early interest in show business and films; when he was 10, he and some friends rented an 8 mm camera to film a magic show they put on at school. He also drew comic books, an interest that would influence his cinematic style.

    • 徐文光
    • Tsui Man-kong (徐文光), 15 February 1950 (age 70), Saigon, Vietnam
    • Film director, producer, presenter, screenwriter, actor
    • Nansun Shi, ​ ​(m. 1996; div. 2014)​
  2. Tsui Hark – Wikipedia

    de.wikipedia.org/wiki/Tsui_Hark

    Tsui Hark ist ein Regisseur, Produzent und Schauspieler aus Hongkong.

  3. A Chinese Ghost Story: The Tsui Hark Animation - Wikipedia

    en.wikipedia.org/wiki/A_Chinese_Ghost_Story:_The...

    A Chinese Ghost Story: The Tsui Hark Animation (Chinese: 小倩) is a 1997 Hong Kong animated film. It was written and produced by Tsui Hark and his production company, Film Workshop. The animation was produced by Japanese animation studio, Triangle Staff. It is also referred to as "Xiao Qian", "Little Pretty", "Chinese Ghost Story Xiao Qian"

  4. People also ask

    Who is Tsui Hark?

    How old is Tsui Hark?

    What was Tsui's third movie?

    What movies has Tsui Xiao written?

  5. Tsui Hark - Wikipedia

    it.wikipedia.org/wiki/Tsui_Hark

    Tsui Hark, pseudonimo di Tsui Man-kong (徐克 T, 徐克 S; Saigon, 15 febbraio 1950), è un regista e produttore cinematografico cinese, attivo nel cinema e nella televisione di Hong Kong.

  6. Tsui Hark - Wikipedia

    sh.wikipedia.org/wiki/Tsui_Hark

    Tsui Hark (徐克; Sajgon, Vijetnam; 15.2. 1951., -) hongkonški je filmski redatelj, producent, glumac i scenarist vijetnamskog podrijetla. Producirao je nekoliko slavnih hongkonških filmova, kao što su A Better Tomorrow; A Chinese Ghost Story; Once Upon a Time in China; Seven Swords; Detective Dee and the Mystery of the Phantom Flame; i Flying Swords of Dragon Gate, te se smatra važnom ...

  7. Tsui Hark - Wikipedia, la enciclopedia libre

    es.wikipedia.org/wiki/Tsui_Hark

    Tsui Hark (徐克, jyutping: ceoi4 hak1, pinyin: Xú Kè) es un productor, guionista y director chino, nacido en Vietnam el 15 de febrero de 1950.. Biografía. En 1966, a la edad de 16 años Tsui Man Kong (徐文光) se trasladó a Hong Kong para completar su educación secundaria, y posteriormente a Texas (Estados Unidos) a estudiar cinematografía.

  8. Tsui Hark (Bahasa Cina: 徐克, Bahasa Vietnam: Từ Khắc, lahir 15 Februari 1950), dilahirkan sebagai Tsui Man-kong, adalah seorang pengarah filem Cina, penerbit dan penulis skrip.

  9. Tsui Hark – Wikipedia

    sv.wikipedia.org/wiki/Tsui_Hark

    Tsui Hark (徐克), född 15 februari 1950 i Vietnam, är en hongkongesisk filmregissör och filmproducent. Tillsammans med sin fru Nansun Shi, som producerat många av hans filmer, grundade han produktionsbolaget Film Workshop 1984.

  10. Tsui Hark — Wikipédia

    fr.wikipedia.org/wiki/Tsui_Hark
    • Personnalités
    • Débuts
    • Carrière
    • Vie personnelle
    • Contexte historique
    • Carrière professionnelle
    • Biographie
    • Commentaires
    • Adaptation

    Tsui Hark (徐克, né le 15 février 1950 sous le nom de Tsui Man-kong) est un réalisateur, producteur, scénariste et acteur hongkongais considéré comme une figure prédominante de la Nouvelle Vague hongkongaise.

    Né au Viêt Nam, il étudie à Hong Kong, puis part aux États-Unis, au Texas dans les années 1970 pour étudier le cinéma à la Southern Methodist University. Il participe d'abord à des documentaires1 puis revient à Hong Kong en 1977. Il tourne d'abord des séries pour la télévision avant de passer au cinéma en 1979 avec The Butterfly Murders (un film de sabre, le Wu Xia Pian, très populaire dans le monde chinois), puis deux autres films : Histoire de cannibales et L'Enfer des armes. Ceux-ci, extrêmement agressifs et provocateurs, sont rejetés par le public. En 1981, il entre à la Cinema City du producteur Karl Maka pour tourner des films plus conventionnels mais qui auront un meilleur succès auprès du public.

    En 1983, Zu, les guerriers de la montagne magique est le film qui marque le tournant de sa carrière. Il marque également le renouveau du film de combat hong-kongais avec des combats spectaculaires, des experts en arts martiaux qui volent... Il essaie d'apporter des effets spéciaux qui tiennent la route comme dans les films occidentaux, mais le film, sorti trop tôt à son goût, ne va pas avoir un succès public. Il retourne donc au cinéma commercial. Pour avoir son indépendance, il fonde sa propre maison de production, Film Workshop, en 1984. Il tourne de nouvelles œuvres importantes : Shanghai Blues et Peking Opera Blues. Il déborde d'idées et cherche notamment à remettre au goût du jour la culture chinoise. En tant que producteur, il s'attaque au polar avec Le Syndicat du crime en 1986, au film en costumes avec Histoire de fantômes chinois en 1987, au film de sabre avec Swordsman en 1990. Comme réalisateur, il renouvelle le film de kung-fu avec Il était une fois en Chine en 1991.

    Il crée sa propre société d'effets spéciaux, Cinefex. Il s'entoure, malgré son caractère un peu despotique, de gens talentueux : les réalisateurs John Woo (avec qui il se brouille en 1990), Ching Siu-tung, Yuen Woo-ping, Kirk Wong, Ringo Lam, les acteurs Chow Yun-fat, Leslie Cheung, Joey Wong ou Zhao Wen-zhou, sans oublier Jet Li (qui se brouillera aussi momentanément avec lui après Il était une fois en Chine 3 : le tournoi du Lion) et Brigitte Lin.

    Au milieu des années 1990, la crise du cinéma n'a pas épargné Hong Kong et la Film Workshop. Tsui Hark s'est recentré sur ses propres réalisations. Il signe alors quelques-unes de ses œuvres majeures : Green Snake (1993) d'après la Légende du serpent blanc, The Lovers (1994) d'après la légende des amants papillons et The Blade (1995), remake plus ou moins avoué du classique de Chang Cheh pour la Shaw Brothers : La Rage du tigre, qui sera un échec commercial bien que le film deviendra culte des années plus tard. Il décide de tenter sa chance à Hollywood pour deux films mineurs : Double Team et Piège à Hong Kong avec Jean-Claude Van Damme. Il ne s'est pas fait aux méthodes américaines et est donc revenu à Hong Kong où il réalise une nouvelle œuvre majeure, Time and Tide.

    Par la suite, il poursuit ses films liés à la culture chinoise en retournant une nouvelle version de Zu en 2001, La Légende de Zu, un film contenant une débauche d'effets spéciaux. En 2005, il adapte la nouvelle Seven Swordsmen from Mountain Tian, de Liang Yusheng avec Seven Swords.

    En 2007, il réalise la première partie de Triangle; les deux autres parties étant réalisés par Ringo Lam et Johnnie To.

    C'est en 2010 qui revient sur le devant de la scène avec Detective Dee : le mystère de la flamme fantôme

    Tsui Hark a également collaboré à la réalisation d'un film d'animation : Histoire de fantômes chinois: The Tsui Hark Animation, dirigé par Andrew Cheng.

    • Tsui Man-Kong
    • Chinoise
  11. Tsui Hark, (terlahir dengan nama Tsui Man-kong (徐文光) pada tanggal 15 Februari 1950) adalah seorang sutradara aliran New Wave di Hong Kong and seorang produser film yang berpengaruh.