Yahoo Web Search

  1. Augusta of Saxe-Weimar-Eisenach - Wikipedia

    en.wikipedia.org/.../Augusta_of_Saxe-Weimar-Eisenach

    Princess Augusta of Saxe-Weimar-Eisenach, circa 1838, by Carl Joseph Begas Augusta was the second daughter of Charles Frederick, Grand Duke of Saxe-Weimar-Eisenach and Maria Pavlovna of Russia , a daughter of Paul I of Russia and Sophie Dorothea of Württemberg .

  2. Augusta de Saxe-Weimar-Eisenach — Wikipédia

    fr.wikipedia.org/wiki/Augusta_de_Saxe-Weimar...
    • Enfance
    • Mariage et descendance
    • Descendance
    • Santé
    • Conséquences
    • Carrière politique
    • Décès
    • Biographie
    • Personnalité
    • Ascendance

    Nièce du tsar Nicolas Ier de Russie, la jeune Augusta et sa sœur aînée Marie firent une excellente impression à la tsarine Alexandra Feodorovna née Charlotte de Prusse au cours d'un voyage en Russie. Celle-ci les proposa pour épouse à ses deux frères Guillaume et Charles.

    Après d'âpres discussions, Charles et Marie se marièrent en 1827 et eurent dès l'année suivante un fils, Frédéric-Charles de Prusse, puis deux filles.

    De cette union naîtront deux enfants : La fin des années 1870 et les années 1880 voient le mariage de ses petits-enfants et les naissances de ses arrière-petits-enfants : la première, Charlotte de Prusse, épouse en 1879 le duc Bernard III de Saxe-Meiningen ; en 1880, Victoria de Bade épouse le futur Gustave V de Suède et, en 1881, le futur Guillaume II d'Allemagne épouse une princesse de Hosltein réputée libérale. Il n'en sera rien mais elle donnera neuf arrière-petits-enfants à l'impératrice en 11 ans tandis qu'en 1888 Henri de Prusse épouse sa cousine Irène de Hesse-Darmstadt, grande amie de l'impératrice, et malheureuse porteuse du gêne de l'hémophilie venant de leur grand-mère commune la reine Victoria du Royaume-Uni. Le dernier mariage avant la mort de l'impératrice est celui de Sophie de Prusse, qui épouse en 1889 le Diadoque de Grèce, futur roi Constantin Ier de Grèce. Le 23 février 1888, elle a la tristesse de perdre son petit-fils, Louis de Bade (1865-1888), 22 ans ; puis en mars 1888, Augusta devient veuve et, en juin, elle perd son unique fils et ses espoirs politiques, le libéral Frédéric III. Cette fin tragique et prématurée (le nouvel empereur n'avait que 57 ans mais était atteint d'un cancer de la gorge), mettait également un terme aux espoirs des libéraux dont l'impératrice douairière faisait partie.

    Déçue, ayant fait une première fausse couche, condamnée à l'inactivité, Augusta commença à souffrir de troubles maniaco-dépressifs.

    Guillaume revint bientôt en Prusse. Prudemment, son frère le nomma en 1850 gouverneur de Rhénanie. Le couple s'installa à Coblence, où Augusta passa les plus belles années de sa vie. Elle obtint que leur fils fût envoyé à l'université de Bonn ce qui en soi constituait une sorte de révolution. La cour de Berlin critiquait également sa tolérance envers les catholiques rhénans. Le 20 mars suivant, le prince de Bismarck est démis de ses fonctions par le jeune empereur Guillaume II qui compte veiller seul aux destinées de l'Allemagne.

    Le roi Frédéric-Guillaume IV montrant des signes de démence, Guillaume devint régent en 1858 puis roi en 1861. Il appela à ses côtés des proches de l'époque de Coblence et nomma son cousin, le libéral prince Charles-Antoine de Hohenzollern-Sigmaringen ministre président du royaume. Confronté au parlement qui refusait de voter les crédits militaires, le prince dut se retirer en 1862 et Guillaume Ier, après avoir pensé à abdiquer, lui donna pour successeur l'ultra-conservateur et belliciste comte de Bismarck dont le cynisme ne pouvait que heurter la reine Augusta. Celle-ci se vengea sur la femme du nouveau ministre-président.

    Elle se retira souvent à Baden, station balnéaire huppée où elle allait soigner ses nerfs et visiter sa fille devenue en 1856 grande-duchesse de Bade. Augusta de Saxe-Weimar-Eisenach décéda le 7 janvier 1890 à Berlin, elle fut inhumée aux côtés de son époux dans le mausolée construit dans le parc du château de Charlottenburg.

    Après une troisième guerre victorieuse, cette fois contre la France, son mari fut proclamé empereur allemand en 1871.

    Souveraine francophile d'une Allemagne nationaliste, elle eut pour lecteur le poète Français Jules Laforgue de 1881 à 1886. Elle avait été une amie proche du diplomate français Adolphe Fourier de Bacourt. Libérale et ouverte d'esprit dans une Allemagne conservatrice et protestante, elle fut critiquée pour sa défense d'œuvres catholiques lors de son séjour à Coblence ; elle se heurta également souvent plus tard à l'autoritarisme du chancelier, le prince de Bismarck.

    Augusta de Saxe-Weimar-Eisenach appartient à la lignée de Saxe-Weimar-Eisenach issue de la branche Ernestine, elle-même issue de la Maison de Wettin.

  3. Category:Augusta of Saxe-Weimar-Eisenach - Wikimedia

    commons.wikimedia.org/wiki/Category:Augusta_of...

    Apr 30, 2019 · Wikipedia: Name in native language: Augusta von Sachsen-Weimar-Eisenach: Date of birth: 30 September 1811 Weimar Augusta Marie Luise Katharina von Sachsen-Weimar-Eisenach: Date of death: 7 January 1890 Berlin: Cause of death

  4. Augusta de Saxe-Weimar-Eisenach – Wikipédia, a enciclopédia livre

    pt.wikipedia.org/wiki/Augusta_de_Saxe-Weimar...

    Augusta Maria Luísa Catarina de Saxe-Weimar-Eisenach (Weimar, 30 de setembro de 1811 - Berlim, 7 de janeiro de 1890), mais tarde Rainha da Prússia, foi a primeira imperatriz alemã e consorte do imperador Guilherme I da Alemanha.

  5. Princess Edward of Saxe-Weimar - Wikipedia

    en.wikipedia.org/wiki/Princess_Edward_of_Saxe-Weimar

    Princess Edward of Saxe-Weimar (née Lady Augusta Katherine Gordon-Lennox; 14 January 1827 – 3 April 1904) was a British aristocrat whose marriage to Prince Edward of Saxe-Weimar made her a kinswoman of the British Royal Family and a member of the royal court. Lady Augusta Katherine Gordon-Lennox was born on 14 January 1827 at Goodwood House to Charles Gordon-Lennox, 5th Duke of Richmond (1791–1860) and his wife Lady Caroline Paget (1796–1874), daughter of Henry Paget, 1st Marquess of ...

  6. Ernestina Augusta de Saxe-Weimar – Wikipédia, a enciclopédia ...

    pt.wikipedia.org/wiki/Ernestina_Augusta_de_Saxe...

    Ernestina Augusta de Saxe-Weimar Origem: Wikipédia, a enciclopédia livre. Ernestina Augusta de Saxe-Weimar (em alemão Ernestine Auguste Sophie von Sachsen-Weimar) (Weimar, 4 de janeiro de 1740 - Hildburghausen, 10 de junho de 1786), foi duquesa de Saxe-Weimar e duquesa de Saxe-Hildburghausen pelo casamento.

  7. Augusta de Saxe-Meiningen – Wikipédia, a enciclopédia livre

    pt.wikipedia.org/wiki/Augusta_de_Saxe-Meiningen

    Augusta Luísa Adelaide Carolina Idade Saxe-Meiningen (6 de agosto de 1843 – 11 de novembro de 1919) foi a filha de Bernardo II, Duque de Saxe-Meiningen e da sua esposa, a princesa Maria Frederica de Hesse-Cassel.

  8. Princess Pauline of Saxe-Weimar-Eisenach - Wikipedia

    en.wikipedia.org/wiki/Princess_Pauline_of_Saxe...

    From Wikipedia, the free encyclopedia Princess Pauline of Saxe-Weimar-Eisenach (Pauline Ida Marie Olga Henriette Katherine; 25 July 1852 – 17 May 1904) was the wife of Charles Augustus, Hereditary Grand Duke of Saxe-Weimar-Eisenach. She was a daughter of Prince Hermann of Saxe-Weimar-Eisenach and Princess Augusta of Württemberg.

  9. Augusta de Württemberg – Wikipédia, a enciclopédia livre

    pt.wikipedia.org/wiki/Augusta_de_Württemberg

    Ernesto de Saxe-Weimar-Eisenach (9 de agosto de 1859 - 19 de janeiro de 1909), nunca se casou nem teve filhos. Olga de Saxe-Weimar-Eisenach ( 8 de setembro de 1869 - 12 de janeiro de 1924 ), casada com o príncipe Leopoldo de Isenburg-Büdingen ; com descendência.

  10. Ernesto Augusto I, Duque de Saxe-Weimar-Eisenach – Wikipédia ...

    pt.m.wikipedia.org/wiki/Ernesto_Augusto_I,_Duque...

    Biografia. Era o segundo filho de João Ernesto III, Duque de Saxe-Weimar e da sua primeira esposa, a princesa Sofia Augusta de Anhalt-Zerbst. Quando o seu pai morreu em 1707, Ernesto Augusto tornou-se co-governante (Mitherr) de Saxe-Weimar, juntamente com o seu tio Guilherme Ernesto, mas o seu título era apenas honorário, uma vez que era Guilherme Ernesto quem governava realmente o ducado.

  11. People also search for