Yahoo Web Search

  1. French order of precedence - Wikipedia

    en.wikipedia.org › wiki › French_order_of_precedence

    e The order of precedence (French: ordre de préséance) for public ceremonies in France is established by Décret n°89-655 du 13 septembre 1989 relatif aux cérémonies publiques, préséances, honneurs civils et militaires (Decree no. 89–655 of 13 September 1989 relating to public ceremonies, precedence, and civil and military honours).

  2. Prosper Marilhat — Wikipédia

    fr.wikipedia.org › wiki › Prosper_Marilhat
    • Personnalités
    • Enfance
    • Débuts
    • Parcours
    • Style
    • Origines
    • Mort
    • Controverse
    • Décès
    • Influence
    • Hommages

    Georges-Antoine-Prosper Marilhat, né le 26 mars 1811 à Vertaizon (Puy-de-Dôme) et mort le 13 septembre 1847 à Paris, est un peintre orientaliste et naturaliste. Son œuvre peint, outre deux eaux-fortes originales, a été l'objet de plusieurs gravures d'interprétation.

    L'enfance et l'adolescence de Prosper Marilhat, fils du banquier Pierre-Luc Marilhat et de Jeanne Boudal Delapchier du Chasseint, se déroulent entre le château de Sauvagnat1 à Vinzelles et Thiers où il suit ses études classiques. Le dessinateur italien Giovanni Valentini2 (1796-1878) et l'artiste régional Michel Goutay-Riquet (1804-1858) l'initient au dessin et à la peinture.

    Sa famille bourgeoise lui souhaite une carrière dans la traditionnelle coutellerie thiernoise. Pendant dix-neuf mois, Marilhat sera improvisé commis-voyageur dans le midi de la France pour le compte d'un oncle industriel coutelier. Marilhat remplit plus ses carnets de dessins que les bons de commande. Ses parents cèdent aux pressions du baron de Barante. Prosper Marilhat quitte Thiers, en 1829, pour Paris où il intègre l'atelier de Pierre-Luc-Charles Cicéri (1782-1868)3 qu'il abandonne rapidement pour celui de Camille Roqueplan. Il débute au Salon de 1831 avec un Site d'Auvergne.

    Après un passage en Auvergne où il peint dans la région de Royat, Marilhat s'installe à Paris qu'il ne quittera plus jusqu'à sa mort hormis les deux mois de vacances qu'il passe dans la région thiernoise chaque année, et, les deux voyages qu'il effectue en Italie et en Provence. Il fréquente le « Cercle des Arts » où il rencontre Prosper Mérimée.

    Marilhat grave ses deux seules eaux-fortes originales représentant les deux chef-d'œuvre : La Place de l'Esbekieh et Souvenir de la campagne de Rosette. \\"On ne peut que regretter un chiffre aussi faible ; Marilhat se place parmi les pionniers de l'orientalisme... En revanche, ses tableaux ont été largement diffusés par la lithographie et la gravure7\\".

    Été 1835, sur les conseils de Théodore Caruelle d'Aligny, il effectue le traditionnel voyage en Italie (Rome, Livourne, Venise, Bologne, Milan). Charles-Philippe Auguste Carey (1824-1897) gravera en 1850 La Conversation dans un parc qui représente la villa Doria Pamphilj. Il rapporte un tableau Crépuscule qui est refusé par le jury du Salon.

    Malade, Marilhat ne peut retourner en Orient, et, exécute à Paris trois commandes royales en 1844 et 1845.

    1846, ses amis Prosper Mérimée et Corot interviennent pour qu'une bourse de 1 200 francs lui soit attribuée.

    Il meurt le 13 septembre 1847 à Paris9 après avoir perdu la raison, victime de la syphilis. Son atelier (61 tableaux, 22 dessins, ...) est vendu les 13 et 15 décembre 1849. Prosper Marilhat est enterré au cimetière du Père-Lachaise (16e division)10.

    Son œuvre peint a attiré l'attention d'une quarantaine de graveurs dont Julien Léopold Boilly (1796-1874), Charles Bour (1814-1881), François-Louis Français (1814-1897), Georges de Lafage-Laujol (1830-1858), Louis Marvy (1815-1850), William Marks (1815-1869), Marie-Alexandre Alophe (1812-1883), Adolphe Mouilleron (1820-1881), Célestin Nanteuil (1813-1873), et plus particulièrement Jean-Joseph Bellel (1816-1898)11, Jules Laurens (1825-1901), ainsi qu'Eugène Leroux (1811-1863).

    En 1930, pour le centenaire de l'Algérie, L'Amirauté à Alger (hst, 22×34) figure à l'exposition Alger 193013.

  3. RAID (French police unit) - Wikipedia

    en.wikipedia.org › wiki › RAID_(French_Police_unit)

    On 14 November 2015 RAID, again with the Paris BRI, took part in operations at the Bataclan theatre, where 90 people were killed during a series of bombings, shootings and hostage taking in Paris on 13 – 14 November.

    • 1985 – present
    • France
  4. Paris Métro Line 3 - Wikipedia

    en.wikipedia.org › wiki › Paris_Métro_Line_3

    Paris Métro Line 3 (French: Ligne 3 du métro de Paris) is one of the sixteen lines of the Paris Métro.It connects Pont de Levallois–Bécon station in the near northwestern suburbs to Gallieni in the east, where Paris's international bus station is located.

  5. Georges Boudarel - Wikipedia

    en.wikipedia.org › wiki › Georges_Boudarel

    Proposition de loi du 13 juillet 2005, visant à rendre inamnistiables les crimes contre l'humanité: (Assemblée nationale) Jurisprudence [ edit ] Crim. [ fr ] 1er avril 1993, pourvoi n°92-82273 , Bulletin criminel 1993 N° 143 p. 351 (rapport du conseiller Guerder à la Gazette du Palais n°174, 175, 23-24 juin 1993)

  6. Protokollarische Rangordnung in Frankreich – Wikipedia

    de.wikipedia.org › wiki › Protokollarische

    In Paris folgt dann der Präfekt der Region Île-de-France (der gleichzeitig Präfekt des Départements Paris ist); sind weder Präsident noch Regierungsmitglieder anwesend, rückt der Präfekt auf den Platz nach dem Präsidenten der Nationalversammlung. Ihm folgen in Paris der Polizeipräfekt, der Bürgermeister von Paris und der Präsident ...

  7. Alexandre Hocquet - Wikidata

    www.wikidata.org › wiki › Q25975812

    Mar 25, 2021 · French historian of science. This page was last edited on 25 March 2021, at 08:55. All structured data from the main, Property, Lexeme, and EntitySchema namespaces is available under the Creative Commons CC0 License; text in the other namespaces is available under the Creative Commons Attribution-ShareAlike License; additional terms may apply.

  8. ベルトラン・ドラノエ - Wikipedia

    ja.wikipedia.org › wiki › ベルトラン・ドラノエ

    Pour l'honneur de Paris éd. Calmann-Lévy, (1999). La Vie, passionnément (autobiographie et positions politiques sur le fonctionnement démocratique, la paix, les prisons, l'accès à l'eau potable dans le monde, les religions…), éd. Robert Laffont, septembre 2004 ; édition de poche chez Pocket (2005).

  9. Bánh mì Pháp – Wikipedia tiếng Việt

    vi.wikipedia.org › wiki › Bánh_mì_Pháp

    Bánh mì Pháp (tiếng Pháp: baguette, phát âm tiếng Pháp: , phiên âm như "ba-ghét") là loại ổ bánh mì phân biệt được vì chiều dài hơn chiều rộng nhiều và nó có vỏ giòn. Ổ bánh mì Pháp thường rộng 5–6 cm và cao 3–4 cm, nhưng dài tới một mét. Nó thường nặng chỉ 250 gam.

  10. ジャン・モレアス - Wikipedia

    ja.wikipedia.org › wiki › ジャン・モレアス

    ジャン・モレアス(フランス語: Jean Moréas, 1856年 4月15日 - 1910年 4月30日)は、アテネ(ギリシャ)生まれの象徴主義の詩人。 今日よく知られているのは通称であり、本名はヨアニス・A・パパディアマンドープロス(ギリシア語: Ιωάννης Α.

  11. People also search for