Yahoo Web Search

  1. 1. FC Kaiserslautern - Wikipedia

    en.wikipedia.org/wiki/1._FC_Kaiserslautern

    21 hours ago · Alois Schwartz was named interim coach and he managed the club to a seventh-place finish on the season. The club eventually hired Marco Kurz as head coach. Under Kurz, the club secured promotion to the 1. Bundesliga on 25 April 2010 after four years in the second league. At the start of the 2010–11 season, newly promoted 1. FCK had a ...

  2. Early modern Netherlandish cartography - Wikipedia

    en.wikipedia.org/wiki/Early_modern_Netherlandish...

    1 day ago · Abraham Ortelius generally recognized as the creator of the world's first modern atlas, the Theatrum Orbis Terrarum (Theatre of the World).Ortelius's Theatrum Orbis Terrarum (1570) is considered the first true atlas in the modern sense: a collection of uniform map sheets and sustaining text bound to form a book for which copper printing plates were specifically engraved.

  3. 1964 in music - Wikipedia

    en.wikipedia.org/wiki/1964_in_music

    1 day ago · "The Ballad of Gilligan's Island" w.m. Frank DeVol and Sherwood Schwartz "Before the Parade Passes By" w.m. Jerry Herman, from the musical Hello, Dolly! "Bewitched theme song" w.m. Howard Greenfield and Jack Keller "Chapel Of Love" w.m. Phil Spector, Ellie Greenwich & Jeff Barry "Chim Chim Cher-ee" w.m. Richard M. Sherman and Robert B. Sherman

  4. 2. Fußball-Bundesliga 2020-2021 - Wikipedia

    it.wikipedia.org/wiki/2._Fußball-Bundesliga_2020...

    21 hours ago · La 2.Fußball-Bundesliga 2020-2021 sarà la 47ª edizione del secondo livello del campionato tedesco di calcio.La stagione inizierà il 18 settembre 2020 e concluderà il 20 maggio 2021.

    • 47ª
    • DFB
  5. Rafle de Clermont-Ferrand (25 novembre 1943) — Wikipédia

    fr.wikipedia.org/wiki/Rafle_de_Clermont-Ferrand...

    21 hours ago · La rafle du 25 novembre 1943 est une opération menée par la Gestapo assistée de l'armée allemande à l'université de Clermont-Ferrand, pendant la Seconde Guerre mondiale, et qui a mené à l'arrestation et à la déportation d'une centaine d'étudiants juifs ou étrangers et de résistants [1

  6. Nicole Weil-Salon — Wikipédia

    fr.wikipedia.org/wiki/Nicole_Weil-Salon

    21 hours ago · Nicole Weil (17 août 1915, Lisieux - 23 novembre 194 3, Auschwitz) est une assistante sociale, travaillant pour l'Oeuvre de secours aux enfants (OSE), membre du Réseau Garel (Lyon, 1942-1944), qui à Marseille réussit à évacuer une centaine d'enfants du camp des Milles en août 1942.

  7. Tours préliminaires à la Coupe du monde de football 1934

    fr.wikipedia.org/wiki/Tours_préliminaires_à_la...

    1 day ago · Navigation Éliminatoires 1938 Les différents tours préliminaires à la Coupe du monde 1934 constituent la première édition des éliminatoires puisqu'en 1930, la première Coupe du monde se joue « sur invitation ». 32 équipes s'inscrivent à la Coupe du monde 1934. Par conséquent la FIFA doit organiser une phase préliminaire pour déterminer les 16 équipes participantes en phase ...

  8. 1992 in film - Wikipedia

    en.wikipedia.org/wiki/1992_in_film

    21 hours ago · Highest-grossing films of 1992 Rank Title Distributor Worldwide gross 1 Aladdin: Disney: $504,050,219 2 The Bodyguard: Warner Bros. $411,006,740 3 Home Alone 2: Lost in New York

  9. Gérard Lebovici — Wikipédia

    fr.wikipedia.org/wiki/Gérard_Lebovici
    • Naissances
    • Débuts
    • Parcours
    • Contexte historique
    • Commentaire
    • Concept
    • Polémique
    • Personnalité
    • Mort
    • Conséquences
    • Controverse
    • Famille
    • Vie personnelle

    Gérard Lebovici né le 25 août 1932 à Neuilly et mort le 5 mars 1984 à Paris est un producteur de cinéma, imprésario, mécène et éditeur français.

    Descendant dune famille de juifs roumains (son père est courtier en matières premières), Gérard Lebovici s'apprête à se lancer dans une carrière d'acteur de théâtre à l'âge de vingt ans. Comme son cousin Serge Lebovici, il suit des cours de théâtre au conservatoire de Saint-Germain quand son père meurt, quelques années seulement après sa mère déportée en camp de concentration. Sa mère, Marie Lebovici née Sarovici, est née le 6 septembre 1900 à Bucarest. Elle est déportée par le convoi No. 38 en date du 28 septembre 1942 du camp de Drancy vers Auschwitz1. Obligé d'assurer sa subsistance, il reprend la petite affaire de poils et brosses de son père. Mais sa passion pour le show business le rattrape et, en 1960, sur les conseils de ses amis Serge Rousseau et Claude Berri, il fonde sa première agence dimprésario dans une chambre de bonne avec Michèle Méritz et défend les intérêts de Jean-Pierre Cassel. Très vite, au cours des années 1960, Gérard Lebovici va connaître une réussite fulgurante dans le milieu du cinéma grâce à son sens inné des affaires, son flair et sa capacité à anticiper et innover. Il produira par la suite les films d'Alain Resnais, François Truffaut et Éric Rohmer ainsi que des films plus commerciaux.

    Pour faire perdurer et grandir ses activités, il s'entoure de collaborateurs comme Bertrand de Labbey, Jean-Louis Livi et Serge Rousseau qui découvriront une nouvelle génération d'acteurs au début des années 1970 : Patrick Dewaere, Coluche, Miou-Miou, Jacques Villeret, etc.

    Parallèlement à son métier de producteur, Lebovici va acquérir une réputation sulfureuse à travers son activité d'éditeur. Peu politisé dans sa jeunesse, il est alors proche de gens de gauche bon teint, « mendésiste » comme Georges Kiejman. La rencontre avec une Italienne engagée à gauche du nom de Floriana Valentin (6 juillet 1940) ainsi que les événements de mai 1968 vont contribuer à sa prise de conscience politique. Alors que ses amis de gauche sont hostiles envers ce mouvement, Lebovici, fasciné, semble entrevoir la naissance d'une véritable révolution. C'est lors de la nuit d'émeute du 24 mai 1968, en invitant son ami Gérard Guégan et son groupe surnommé « prisunic » à se ravitailler chez lui, qu'il lance pour la première fois l'idée d'une maison d'édition atypique dont il veut qu'elle soit le « Gallimard de la révolution » et qui naîtra un an plus tard (10 octobre 1969) sous le nom de Champ libre.

    Debord, en ces années 1970, acquiert une réputation terrible dans le petit milieu intellectuel et certains voient en Champ Libre le lieu que celui-ci a choisi pour poursuivre l'œuvre des situationnistes. En effet, parallèlement à sa maison d'édition, Lebovici finance trois films de Debord dont La Société du spectacle en 1973. En 1984, Gérard Lebovici, fasciné par le caractère libertaire de Jacques Mesrine, décide de rééditer L'Instinct de mort, l'autobiographie de l'« ennemi public n° 1 » tué en 1979 par la police. Il propose à Michel Audiard et Patrick Modiano d'écrire une adaptation du livre que Philippe Labro réaliserait4. Parallèlement, il prend sous son aile la fille de Jacques Mesrine, Sabrina, et lui offre sa protection. Le livre sort doté d'une préface de Gérard Lebovici dans laquelle il fustige la nouvelle loi qui confisque à jamais les droits d'auteur des personnes ayant publié un récit des crimes pour lesquels elles sont détenues, ainsi que l'attitude du précédent éditeur de Mesrine, Jean-Claude Lattès. Lebovici rappelle dans sa préface que Mesrine était devenu un symbole de liberté et affirme le « redoutable honneur » que représente pour Champ Libre le fait d'être l'éditeur de Mesrine.

    La visée stratégique de Gérard Lebovici et Guy Debord à travers Champ Libre est de mettre en lumière l'apparence des choses afin de mieux en dévoiler la réalité. Il s'agit d'un travail de déprogrammation, de contre-information et de démystification dont Champ Libre est le vecteur essentiel. Le but est de réagir à l'aliénation générale mortifère, au conditionnement médiatique de l'individu, à l'inculture générale obligatoire, à la tentation d'écarter de l'histoire des moments passionnants de l'art et de la vie, et plus généralement à la dégradation de la qualité de l'existence. Le catalogue de Champ Libre inaugure un concept neuf et crucial, noble contrepoint à l'industrialisation en cours dans le monde de l'édition.

    En octobre 1983, Gérard Lebovici achète le Studio Cujas, une salle de cinéma située rue Cujas dans le Quartier latin de Paris, pour y faire projeter exclusivement les films de Guy Debord en programme continu. Pour Lebovici, le Studio Cujas est comme un musée qui n'exposerait qu'une œuvre ou une bibliothèque qui ne contiendrait qu'un seul livre. François Truffaut traitera Debord de « nouveau Tartuffe ». La publication des échanges épistolaires de Champ Libre en 1978 et en 1981, où un Lebovici sans concessions envoie des lettres d'insultes à la manière des surréalistes, provoque un scandale.

    Fréquentant à l'époque Gérard Lebovici, l'éditeur Bernard Wallet admire son art de « désintégrer le système de l'intérieur ». Bernard Wallet décrit Gérard Lebovici comme un homme très attentif à l'autre, sans notion de barrières sociales, et bien que provenant de la bourgeoisie, très anticonventionnel et même aristocrate dans le bon sens du terme : impitoyable envers les bourgeois et très attentif aux prolétaires2.

    Au début des années 1980, Gérard Lebovici prévoit de se retirer du monde du cinéma, dont il pense avoir fait le tour, et veut s'impliquer davantage dans l'édition. Mais le 5 mars 1984, il est assassiné de quatre balles dans la nuque tirées à bout portant, dans sa Renault 30 TX garée dans un sous-sol du parking de l'avenue Foch. Trois douilles de calibre .22 Long Rifle sont retrouvées sur le tapis de son véhicule alors que la 4e est disposée verticalement sur la lunette arrière du véhicule, détail qui suggère un contrat, l'œuvre dun tueur à gages5 ; ses papiers d'identité manquent6. Le ou les assassins n'ont jamais été identifiés. Gérard Lebovici est enterré au cimetière du Montparnasse (25e division) où seule Floriana et sa sœur Nicole seront présentes.

    À la suite de ce drame, la presse, toutes tendances confondues, débat de la « vie mystérieuse » de la victime7. Certains journaux vont jusqu'à accuser Debord d'être l'instigateur du crime. L'entourage de Gérard Lebovici répond en publiant Tout sur le personnage, le livre que Gérard Lebovici était en train de préparer.

    Guy Debord, soupçonné dans un premier temps, publie, en février 1985, ses Considérations sur l'assassinat de Gérard Lebovici où il révèle la conversation, primordiale selon lui, entre Francis Ryck et Marie-Christine de Montbrial, sur le rôle de Paul Barril chargé de la cellule anti-terroriste sous la présidence de François Mitterrand8. Le 28 janvier 1986, il décide ne plus voir Marie-Christine de Montbrial au prétexte des contacts qu'elle aurait, selon lui, conservés avec Ryck9,10.

    Les enfants de la veuve Lebovicinote 2 Lorenzo Valentin et Nicolas Lebovici auront également des contacts directs puis (à cause de Guy Debord) indirects avec le notaire et homme d'affaires Gérard Voitey puis se brouilleront avec lui ; Voitey se suicide le 3 décembre 1994, trois jours après le suicide de Debord11.

    Gérard Lebovici et sa compagne Floriana, décédée en 1990, reposent au cimetière du Montparnasse, 25e division, partie ouest, sur le 1er rang ouest.

  10. 2020 au cinéma — Wikipédia

    fr.wikipedia.org/wiki/2020_au_cinéma

    1 day ago · Wikipedia® est une marque déposée de la Wikimedia Foundation, Inc., organisation de bienfaisance régie par le paragraphe 501(c)(3) du code fiscal des États-Unis. Politique de confidentialité À propos de Wikipédia

  11. People also search for