Yahoo Web Search

  1. Brian De Palma - Wikipedia

    en.wikipedia.org/wiki/Brian_De_Palma

    4 days ago · Brian Russell De Palma (born September 11, 1940) is an American film director and screenwriter. With a career spanning over 50 years, he is best known for his work in the suspense, crime and psychological thriller genres.

    • Early life

      De Palma was born on September 11, 1940, in Newark, New...

    • Career

      Enrolled at Columbia University as a physics student, De...

    • Trademarks and style

      De Palma's films can fall into two categories, his...

    • Personal life

      De Palma has been married and divorced three times, to...

    • Femme Fatale

      Femme Fatale is a 2002 erotic thriller film written and...

    • Blow Out

      Blow Out is a 1981 American neo-noir thriller film written...

  2. Brian De Palma - Wikipedia

    it.wikipedia.org/wiki/Brian_De_Palma

    5 days ago · Bibliografia. Roberto Nepoti, Brian De Palma, Il Castoro Cinema n. 94, Editrice Il Castoro, 1985, ISBN 8880330543 (EN) Theresa Branciforte."Brian De Palma". In Italian Americans of the Twentieth Century, ed. George Carpetto and Diane M. Evanac (Tampa, FL: Loggia Press, 1999), pp. 122-123.

  3. Sisters (1972 film) - Wikipedia

    en.wikipedia.org/wiki/Sisters_(1973_film)

    4 days ago · Sisters (released as Blood Sisters in the United Kingdom) is a 1972 American psychological slasher film directed by Brian De Palma and starring Margot Kidder, Jennifer Salt, and Charles Durning. The plot focuses on a French Canadian model whose separated conjoined twin is suspected of a brutal murder witnessed by a newspaper reporter in Staten ...

  4. Brian De Palma - Wikipedia, la enciclopedia libre

    es.wikipedia.org/wiki/Brian_De_Palma

    Nov 15, 2020 · Finalmente Brian De Palma no continuó con la película debido al bajo presupuesto que tenía [cita requerida]. Por motivo de su llegada a Almería por el rodaje de Domino, Brian De Palma recibió una miniatura de la estrella que lucirá en el Paseo de la Fama de Almería, [9] al igual que sucederá con el protagonista Nikolaj Coster-Waldau.

    • Brian Russell De Palma
    • Manhattan
  5. The Untouchables (film) - Wikipedia

    en.wikipedia.org/wiki/The_Untouchables_(film)

    3 days ago · The Untouchables is a 1987 American crime film directed by Brian De Palma, produced by Art Linson, written by David Mamet, and based on the book of the same name (1957). The film stars Kevin Costner, Charles Martin Smith, Andy García, Robert De Niro, and Sean Connery, and follows Eliot Ness (Costner) as he forms the Untouchables team to bring Al Capone (De Niro) to justice during Prohibition.

  6. Scarface (1983 film) - Wikipedia

    en.wikipedia.org/wiki/Scarface_(1983_film)

    4 days ago · Scarface is a 1983 American crime drama film directed by Brian De Palma, written by Oliver Stone, produced by Martin Bregman and distributed by Universal Pictures. It is a remake of the 1932 film and tells the story of Cuban refugee Tony Montana who arrives in 1980s Miami with nothing and rises to become a powerful drug lord.

  7. Carrie (1976 film) - Wikipedia

    en.wikipedia.org/wiki/Carrie_(1976_film)

    4 days ago · Carrie is a 1976 American supernatural horror film directed by Brian De Palma from a screenplay written by Lawrence D. Cohen, adapted from Stephen King's 1974 epistolary novel of the same name. The film stars Sissy Spacek as Carrie White , a shy 16-year-old who is consistently mocked and bullied at school.

  8. Body Double - Wikipedia

    en.wikipedia.org/wiki/Body_Double

    Nov 14, 2020 · Director Brian De Palma originally considered Annette Haven to play the lead female role. Before filming he commented, "I'm already thinking of casting. I don't know if there're any good young porno stars out here, but the older ones - Annette Haven, Seka - some of them can really act. And Annette Haven has a terrific body."

  9. Obsession (film, 1976) — Wikipédia

    fr.wikipedia.org/wiki/Obsession_(film,_1976)
    • Synopsis
    • Résumé
    • Production
    • Commentaires
    • Critique

    À La Nouvelle-Orléans en 1959, Michael Courtland est un riche promoteur immobilier vivant avec sa femme Elizabeth et leur fille Amy, 9 ans. Elles sont kidnappées et une importante rançon est demandée. Courtland prévient la police qui suggère de remettre aux ravisseurs une mallette contenant de faux billets et une balise pour suivre la voiture des gangsters. Mais ceux-ci parviennent à s'enfuir avec Elizabeth et Amy, ils percutent un camion citerne, la voiture explose et tombe dans le Mississippi, on ne retrouve aucun corps. Courtland ne sen remet pas, il ne travaille plus et se recueille toujours devant le mausolée quil a fait bâtir sur le terrain où, avec son associé, il devait édifier une résidence et un parc.

    Seize ans plus tard, lors dun séjour à Florence pour affaires, Courtland retourne dans léglise où il avait rencontré sa femme. Il fait alors la connaissance de Sandra Portinari, qui ressemble dune manière troublante à Elizabeth. Elle travaille à la restauration d'une peinture attribuée à Bernardo Daddi. Il la suit un moment puis linvite à diner. Il en tombe amoureux et la fait venir à La Nouvelle-Orléans pour lépouser. Sandra semble s'identifier totalement à Elizabeth. Le matin du mariage elle disparaît à son tour comme si le kidnapping se reproduisait. Le cauchemar recommence... Mais la vérité va enfin éclater.

    Le scénario est écrit par Paul Schrader5. Le nom de travail du film est dans un premier temps Déjà Vu, avant d'être renommé Obsession5. Le scénario est à la fois inspiré de Sueurs froides (1958) d'Alfred Hitchcock et Fin d'automne (1960) d'Yasujirō Ozu5. Schrader force De Palma à voir le film d'Ozu5. Le tournage a eu lieu à La Nouvelle-Orléans (French Quarter, Colonel Short's Villa, etc.) et dans les environs, notamment sur la chaussée du lac Pontchartrain, ainsi qu'en Italie, à Florence (Ponte Vecchio, Piazza della Signoria...). Faute d'autorisation, l'équipe n'a pu tourner qu'à l'extérieur de la basilique San Miniato al Monte, édifice au cœur de l'intrigue. Les scènes d'intérieur ont donc été tournées dans la collégiale de San Gimignano dans la province de Sienne6,7. Brian De Palma a tourné toutes les séquences à travers un voile de tulle blanc plaqué contre l'optique de la caméra afin d'accentuer le doute entre cauchemar et réalité chez le spectateur8.

    La musique du film est composée par Bernard Herrmann, déjà auteur de celle de Sœurs de sang (1973). C'est l'avant-dernier film sur lequel travaille le compositeur, qui mourra en décembre 1975. En 1977, Bernard Hermann est nommé à l'Oscar de la meilleure musique de film - partition originale pour Obsession ainsi que pour Taxi Driver, mais c'est finalement Jerry Goldsmith pour La Malédiction qui décroche la récompense.

    Malgré ces critiques mitigées à sa sortie aux États-Unis, le film totalise en 2015 sur Rotten Tomatoes 79 % de critiques favorables pour 19 avis recensés16. En France en 2006, Jean-Noël Nicolau du site Écran large écrit quant à lui que « même si Obsession est l'une de ses œuvres les plus sobres (si ce n'est la plus retenue), le metteur en scène américain prouve déjà que son inimitable patte consiste à exagérer le cinéma d'Hitchcock pour en obtenir une variation outrée, parfois vulgaire, souvent plus proche d'un opéra kitch que d'un hommage respectueux » ou encore que « De Palma parvenait à équilibrer son œuvre, en emballant un visuel maniéré jusqu'au ridicule17. » En 2013, un journaliste de L'Humanité écrit une petite chronique à l'occasion de la réédition du film : « Une réédition à voir ou à revoir, ne serait-ce que pour vérifier si ce remake officieux du Vertigo dHitchcock, et par la même occasion le plus romantique (dans notre souvenir) des films de Brian De Palma, reste aussi entêtant et angoissant que lors de sa sortie, en 1977. Cette trouble histoire denlèvement et déventuelle réincarnation, tournée entre les États-Unis et lItalie, possède un atout qui adoube définitivement De Palma comme dauphin du grand Hitch: la (dernière) magistrale partition du musicien fétiche de celui-ci, Bernard Herrmann18. »

  10. People also search for