Yahoo Web Search

  1. Brooklyn Museum - Wikipedia

    en.wikipedia.org/wiki/Brooklyn_Museum

    1 day ago · The Brooklyn Museum is an art museum located in the New York City borough of Brooklyn.At 560,000 square feet (52,000 m 2), the museum is New York City's third largest in physical size and holds an art collection with roughly 1.5 million works.

  2. Desiigner – Wikipedia

    de.wikipedia.org/wiki/Desiigner

    1 day ago · Desiigner (* 3.Mai 1997 in Brooklyn, New York City, New York als Sidney Royel Selby III) ist ein US-amerikanischer Rapper und Songwriter, der 2016 mit seiner Single Panda internationale Bekanntheit erlangte.

  3. Woody Allen - Wikipedia

    it.wikipedia.org/wiki/Woody_Allen

    1 day ago · Woody Allen, pseudonimo di Heywood Allen, nato Allan Stewart Königsberg (New York, 1º dicembre 1935), è un regista, sceneggiatore, attore, comico, scrittore e commediografo statunitense, tra i principali e più celebri umoristi dell'epoca contemporanea, grazie all'intensa produzione cinematografica (con una media di quasi un film all'anno), ai testi comici e alle gag che ha iniziato a ...

  4. 1 day ago · Kafka的历史. Kafka最初是由领英开发,并随后于2011年初开源,并于2012年10月23日由Apache Incubator孵化出站。 2014年11月,几个曾在领英为Kafka工作的工程师,创建了名为Confluent的新公司, ,并着眼于Kafka。

    • 2011年1月,​9年前
    • Apache软件基金会
    • 2.3.0(2019年6月25日,​15個月前)
    • ScalaJava
  5. Brooklyn Nets 2020-2021 - Wikipedia

    it.wikipedia.org/wiki/Brooklyn_Nets_2020-2021

    Brooklyn Nets (NBA) 2012-13 · 2013-14 · 2014-15 · 2015-16 · 2016-17 · 2017-18 · 2018-19 · 2019-20 · 2020-21 Portale Pallacanestro : accedi alle voci di Wikipedia che trattano di pallacanestro

  6. Black Lives Matter – Wikipedia

    de.wikipedia.org/wiki/Black_Lives_Matter

    1 day ago · Black Lives Matter bezieht jene Menschen mit ein, die traditionell Randfiguren der schwarzen Freiheitsbewegung waren. Die Webseite der Organisation legt beispielsweise dar, dass Black Lives Matter ein einzigartiger Beitrag ist, der über die extralegalen Hinrichtungen Schwarzer durch die Polizei und die Bürgerwehr hinausgeht und dass Black Lives Matter – die Intersektionalität begrüßend ...

  7. People also ask

    Is Brooklyn the 4th largest city in the US by population?

    How many places are named Brooklyn in the US?

    What are the boroughs of Brooklyn?

  8. Nets de Brooklyn — Wikipédia

    fr.wikipedia.org/wiki/Nets_de_Brooklyn
    • Sport
    • Histoire
    • Carrière professionnelle
    • Évolution
    • Contexte historique
    • Carrière d'entraîneur
    • Historique
    • Conséquences

    Les Nets de Brooklyn (Brooklyn Nets, « les filets de Brooklyn » en anglais) sont une franchise de basket-ball de la NBA. L'équipe est basée dans l'arrondissement de Brooklyn à New York.

    La création de la franchise en 1967 résulte du désir de l'ABA de s'impliquer dans le centre médiatique du pays, et d'acquérir ainsi de la légitimité. Incapable de trouver un gymnase, la franchise s'implante tant bien que mal dans le New Jersey, à Teaneck, et devient les New Jersey Americans. En dépit d'une saison correcte (36 victoires pour 42 défaites), l'affluence est ridicule, la franchise réunit rarement 1000 fans dans ses tribunes. La franchise est à égalité avec les Kentucky Colonels pour la dernière place qualificative des play-offs. Un match est alors planifié pour départager les deux équipes. Malheureusement, la salle de Teaneck est déjà réservée pour un autre événement. Le propriétaire, Arthur Brown, trouve finalement un stade à Long Island. Mais quand les équipes se présentent pour le match, le terrain s'avère être impraticable : le parquet est mal installé, des écrous ne sont pas vissés. Les Colonels refusent de jouer le match. George Mikan, commissionnaire de l'ABA, tranche et déclare le match forfait.

    La franchise déménage la saison suivante à Long Island, dans le même gymnase où l'équipe a fait forfait, et devient les Nets de New York, nom choisi en référence aux deux autres équipes professionnelles de la ville : les Mets (baseball) et les Jets (NFL). Durant la draft, la franchise a la possibilité de recruter le phénomène issu de l'université d'UCLA, Lew Alcindor. Mais les Bucks de Milwaukee, l'équipe de la ligue concurrente, la NBA sont également sur le coup. Alcindor affirme qu'il ira au plus offrant, et il signe finalement aux Bucks, qui ont fait une meilleure offre que les Nets. Les résultats de la franchise sont décevants, 23 joueurs portent le maillot de l'équipe dans la saison à travers dix transferts. L'équipe ne remporte finalement que 17 victoires et se retrouve dernière de la ligue. À la fin de la saison, Arthur Brown revend l'équipe à Roy Boe. L'équipe déménage à nouveau, dans une nouvelle ville de Long Island plus proche de Manhattan : Hempstead. Le choix s'avère judicieux, le nouvel emplacement triple l'audience de la franchise. Les Nets signent Bill Melchionni, des Sixers de Philadelphie. Il finit la saison meilleur passeur de la ligue, tandis que Levern Tart mène l'équipe aux points. L'équipe est de nouveau compétitive et remporte 39 matchs, gagnant pour la première fois une place en play-offs. À l'intersaison les Nets enregistrent l'arrivée de Rick Barry. La superstar rend l'équipe compétitive. Bien que manquant 25 matchs durant la saison à la suite d'une blessure au genou, Barry est le second meilleur marqueur de la ligue. Bill Melchionni est quant à lui le meilleur passeur de l'ABA. Le rookie Billy Paultz fait une saison correcte avec 11 rebonds de moyenne et 52 % de réussite aux tirs. Avec un bilan de 40 victoires pour 44 défaites, l'équipe affronte en playoffs les Squires de Virginie et sont éliminés après 6 manches disputées. Le seul changement à l'intersaison 1975 est l'arrivée de l'ancienne star des Knicks, Dave DeBusschere, en tant que general manager. La saison est du même niveau que la précédente, mais à la surprise générale les Nets sont battus au premier tour par les Spirits de St. Louis, une équipe qui a un bilan de 32 victoires pour 52 défaites durant la saison régulière. De nombreux joueurs sont alors échangés pour reconstruire la franchise autour d'Erving. DeBusschere quitte les Nets pour devenir commissionnaire de la ligue. Les transferts s'avèrent payants et l'équipe retrouve les finales face aux Nuggets de Denver. Erving, inarrêtable, offre un second titre à New York. Les Nets deviennent la dernière franchise championne en ABA, à la suite de la fusion avec la NBA durant l'été. L'entrée en NBA coûte 8 millions de dollars aux Nets : 3 millions sont versés à la NBA, et 5 millions aux Knicks, comme compensation pour permettre aux Nets d'être concurrents dans la même ville. Les New York Nets entrent en NBA comme de sérieux prétendants, position renforcée par la signature de Nate Archibald. Mais une dispute au sujet du salaire éclate entre Julius Erving et le propriétaire Roy Boe, ce dernier vendant finalement Erving aux Sixers pour 3 millions de dollars. Tous les espoirs des Nets s'envolent en janvier, quand Archibald se fracture le pied. L'équipe enregistre le plus mauvais bilan et est la pire attaque de la NBA. Durant l'intersaison, Boe déménage la franchise dans le New Jersey. Sportivement l'équipe change peu et est toujours la plus mauvaise de la ligue. Néanmoins, le rookie Bernard King, avec 24 points de moyenne, est une satisfaction. En 1978 Boe vend finalement la franchise. Avec le duo offensif Bernard King et John Williamson, en plus de George Johnson en défense (second aux contres dans la ligue) et Edward Jordan (second meilleur intercepteur de la ligue) ; la franchise engrange 13 victoires supplémentaires par rapport à la saison précédente, et se qualifie pour la première fois en play-offs depuis son arrivée en NBA. Bien qu'éliminés au premier tour, les Nets se félicitent d'avoir terminé devant leurs rivaux New Yorkais. La sélection à la draft 1979 de Calvin Natt pousse les Nets à transférer Bernard King au Utah Jazz. Mais Natt, pourtant auteur d'une bonne demi-saison, est transféré en février contre Maurice Lucas à Portland. L'équipe achève la saison avec 34 victoires, et les différents transferts semblent avoir évité tant bien que mal le naufrage. L'équipe atteint de nouveau les finales l'année suivante, pour affronter les San Antonio Spurs. Ils perdent cette fois-ci en 6 manches. En 2004, la franchise est vendue à Bruce Ratner, qui annonce sa volonté de déménager les Nets à Brooklyn. Il montre immédiatement sa volonté de réduire les dépenses en transférant Kenyon Martin et Kerry Kittles contre des seconds tours de draft. Et l'équipe signe en contrepartie des joueurs de seconde zone, provoquant un effondrement sur le plan sportif. Jason Kidd fait part de son mécontentement et laisse entendre qu'il veut partir. Après un départ médiocre dans la saison, la franchise fait un revirement incohérent en transférant Alonzo Mourning, Eric Williams, Aaron Williams et deux seconds tours de draft contre Vince Carter et son contrat de plus de 50 millions de dollars. Mais si l'équipe présente un trio d'arrières (Kidd-Jefferson-Carter) séduisant, elle est complètement dépeuplée dans le secteur intérieur malgré la bonne saison du rookie serbe Nenad Krstić au poste de pivot. La présence de Carter dans les rangs permet néanmoins à l'équipe de se qualifier in extremis pour les play-offs lors de la dernière journée de la saison régulière, avec 42 victoires pour 40 défaites. Les Nets sont éliminés en quatre manches lors du premier tour par le Heat de Miami. Durant l'intersaison, les Nets recrutent l'agent libre Jeff McInnis pour densifier le banc en compagnie de Lamond Murray et Scott Padgett. Sur le point de faire signer Shareef Abdur-Rahim, lailier All-Star de Portland, les Nets décident finalement de renoncer au transfert pour se rabattre sur Marc Jackson de Philadelphie. Ce dernier est échangé en février 2006 contre Bostjan Nachbar en provenance des Hornets. Le 26 juin 2008, Richard Jefferson est échangé aux Bucks de Milwaukee contre Yi Jianlian et Bobby Simmons. Le départ de Jefferson ainsi que celui de Jason Kidd plus tôt dans l'année marque le début d'une nouvelle ère dans le Garden State. Lors de la Draft 2008 de la NBA, les Nets sélectionnent Brook Lopez à la dixième place, Ryan Anderson en 21e position et au deuxième tour Chris Douglas-Roberts (40e position). Lors de la saison 2008-2009, les Nets font une saison moyenne avec un bilan de 34 victoires pour 48 défaites, insuffisant pour se qualifier pour les playoffs. Malgré le recrutement de Terrence Williams lors de la Draft 2009 de la NBA, les Nets font une saison catastrophique avec un bilan de 12 victoires pour 70 défaites et terminent bon dernier de la NBA. Le 11 juillet 2012, la franchise transfère Jordan Farmar, Johan Petro, Anthony Morrow, Jordan Williams, DeShawn Stevenson et un tour de draft vers les Hawks d'Atlanta pour acquérir Joe Johnson, 6 fois All Star. A la même date, Deron Williams va signer un énorme contrat sur 5 ans, à hauteur de 98,7 millions de dollars. En plus de cela, les Nets vont re-signer Brook Lopez et Gerald Wallace avec des contrats de 4 ans. Le début de saison 2013-2014 est très compliqué avec un bilan de seulement 10-21 fin décembre. La blessure de Brook Lopez, mettant fin à sa saison, force Jason Kidd à changer sa tactique et les Nets parviennent à se qualifier pour les playoffs suite à une série de 14 matchs remportés. Le premier tour de Playoffs les oppose aux Raptors, qui va se conclure lors d'un match 7 sur un contre décisif de Paul Pierce. Même s'ils n'ont enregistré aucune défaite face au Heat de Miami durant la saison régulière, les Nets se font rapidement éliminer par les double-champions en titre (4-1) en demi-finale de conférence. Jason Kidd est envoyé aux Bucks après une première expérience peu concluante. Il sera remplacé en juillet 2014 par Lionel Hollins, ancien coach des Grizzlies de Memphis5.

    L'équipe s'améliore encore en 1971-72, enregistre 44 victoires en saison régulière, et se fraie un chemin jusqu'en finales ABA face aux Pacers de l'Indiana. Les Pacers remportent finalement le titre en six manches.

    En 1984-85, les nombreuses blessures gâchent la saison du club qui est éliminé au premier tour des play-offs. L'année suivante est relativement similaire, Micheal Ray Richardson établit une première dans la ligue en étant banni pour usage de drogue, après avoir été contrôlé positif une troisième fois. Les blessures sont toujours à l'origine des problèmes du club en 1986-87 : Darryl Dawkins doit mettre à terme à sa carrière en pleine saison, Otis Birdsong est forfait pour le reste de la saison après seulement sept matchs. Les Nets finissent à égalité avec les Knicks pour la dernière place de la division. La série noire continue en 1987-88, et atteint même Buck Williams qui manque les premiers matchs de sa carrière en six ans.

    La saison suivante, avec trois entraîneurs se succédant pendant la saison (dont Willis Reed), l'équipe termine avant-dernière de la ligue avec 19 victoires. L'année suivante, 1988-89, l'équipe ne remporte que 26 matchs et ne laisse la dernière place de la division qu'aux Hornets de Charlotte, qui ont l'excuse d'être dans leur première année de leur existence ! L'équipe s'effondre à cause des blessures et des problèmes disciplinaires. Beard ne peut faire mieux que 30 victoires pour la saison 1994-95. L'année 1995-96 est une année de transition, où Derrick Coleman et Kenny Anderson, deux joueurs aux caractères difficiles, sont transférés. Exaspérés, les Nets n'obtiennent que Kendall Gill comme joueur substantiel en échange de leurs deux stars. Mais le départ du duo permet à des seconds couteaux d'éclater, comme Armon Gilliam, Chris Childs et Jayson Williams, qui s'affirme comme l'un des meilleurs rebondeurs de la ligue, avec 10 rebonds par match. Avec le géant Shawn Bradley (2,28 m), les Nets mènent la ligue aux rebonds. Mais l'absence de talent est fatale à l'équipe qui ne remporte que 30 matchs. L'entraîneur Butch Beard est remplacé par John Calipari à l'intersaison. Le début de la saison 2012-2013 des Nets est matérialisée par un bilan de 11 victoires pour 4 défaites. Le 27 décembre 2012, l'entraîneur des Nets, Avery Johnson est limogé par le propriétaire de la franchise, le milliardaire russe Mikhail Prokhorov, malgré un bilan équilibré de 14 victoires pour 14 défaites, mais surtout 10 défaites lors des treize derniers matchs. L'intérim était assuré par P.J. Carlesimo3. Le redressement de l'équipe par la suite permet à Brook Lopez d'être sélectionné pour la première fois au All Star Game. La franchise va renouer par la suite aux playoffs, ce qui n'était pas arrivé depuis la saison 2006-2007. Le premier tour de playoffs les confronte aux Bulls de Chicago. La série sera très disputée avec le match 4 qui se termine aux prolongations. Finalement, les Nets vont s'incliner (4-3) à domicile lors du match 7. Par la suite, Carlesimo ne sera pas renouvelé en tant qu'entraîneur. Il sera remplacé par Jason Kidd le 12 juin 2013, qui venait à peine de prendre sa retraite en tant que joueur. La saison 2015-2016 démarre de la pire des manières pour la franchise puisque les Nets obtiennent leur première victoire au bout de 8 matchs joués. A l'aube de l'année 2016, ils enregistrent un bilan de 9-23, avant de limoger Deron Williams et Joe Johnson le 10 janvier 2016. Notons également un changement de management au sein de la franchise avec le départ du coach Lionel Hollins et du manager général Billy King. Tony Brown assura l'intérim au coaching et Sean Marks devient le manger général, en provenance de San Antonio. Marks tient à coeur de vouloir reconstruire la franchise mais admet que cela prendra plusieurs années. En avril 2016, Kenny Atkinson est nommé comme nouvel entraîneur des Nets. Durant la période d'agents libres de 2016, l'équipe recrute de nombreux joueurs pour débuter la reconstruction avec des joueurs tels que : Randy Foye, Anthony Bennett, Trevor Booker, Luis Scola et Jeremy Lin. Néanmoins la saison 2016-2017 est catastrophique pour les Nets avec un bilan de 8-33 à la mi-saison, pire bilan de la ligue. Des blessures, notamment celle de Jeremy Lin n'aide pas la franchise à combler leur retard. Le pari sur un retour d'Anthony Bennett s'avère raté et il est coupé le 9 janvier 2017 pour être remplacé par Quincy Acy. Finalement, la saison se termine avec un bilan de 20-62, avec le pire bilan de la ligue. De plus, en raison du trade incluant Paul Pierce et Kevin Garnett quelques années auparavant, le choix de draft au premier tour est donné aux Celtics de Boston, qui se traduit par la sélection de Jayson Tatum.

    Durant l'été 2000-2001, Stephon Marbury est échangé aux Suns de Phoenix contre Jason Kidd. Cet échange va radicalement changer le visage de la franchise. Joueur collectif, il met en valeur ses coéquipiers qui brillent. L'équipe gagne 52 matchs, et est la meilleure équipe d'une Conférence Est très affaiblie par rapport à la Conférence Ouest. Les Nets se fraient un chemin jusqu'en finale pour affronter les Lakers de Los Angeles. Le rapport de force est trop flagrant, et les Nets, comme s'ils étaient déjà satisfaits d'avoir atteint ce niveau, sont battus en quatre manches par l'équipe de Kobe Bryant et Shaquille O'Neal.

    Après un mois de novembre moyen, New Jersey remporte 10 matches pour 4 défaites en décembre dans le sillage dun Carter au sommet de son art. Auteur dun mois de janvier décevant, la franchise a remis la marche avant à lapproche des play-offs avec une série de 14 victoires consécutives compilées entre mars et avril (nouveau record de la franchise et record de l'année en NBA). Le bilan final de 49 victoires pour 33 défaites offre aux Nets le titre de la division Atlantique et le droit d'affronter les Pacers de l'Indiana au premier tour des play-offs. La série est difficile contre la franchise de l'Indiana mais l'équipe de Vince Carter l'emporte finalement 4 victoires à 2. Le tour suivant s'annonce beaucoup plus difficile et, en effet, le Heat de Miami élimine sèchement les Nets 4-1. Les Nets terminent la saison 2007-2008 sur le bilan négatif de 34-48. Les blessures de Vince Carter et de Nenad Krstić dès le début de la saison viennent perturber les premiers résultats. Malgré quelques coups d'éclat, les Nets vivent une saison cauchemardesque. L'équipe enchaine 9 défaites à la suite en janvier, Jason Kidd demande à être transféré peu de temps plus tard et pour la première fois en sept ans l'équipe ne se qualifie pas pour les plays-offs. Cependant on peut noter quelques notes positives, l'émergence de jeunes joueurs comme Josh Boone et Sean Williams qui deviennent des contributeurs majeurs de l'équipe, Marcus Williams confirme également sa bonne saison de rookie. Richard Jefferson termine 9e meilleur marqueur de la ligue avec une moyenne de 22,7 points par match. Vince Carter s'affirme comme le leader des Nets et est un des trois seuls joueurs, avec Kobe Bryant et LeBron James, à marquer 20 points, 5 rebonds et 5 passes par match.

  9. Liste der römisch-katholischen Bischöfe in den Vereinigten ...

    de.wikipedia.org/wiki/Liste_der_römisch...
    • Zusammenfassung
    • Gliederung
    • Überblick
    • Status

    In der Liste der römisch-katholischen Bischöfe in den Vereinigten Staaten werden alle lebenden Bischöfe der römisch-katholischen Kirche in den Vereinigten Staaten einschließlich der fünf Außengebiete aufgelistet. Die römisch-katholische Kirche in den USA besteht aus 177 Bistümern der Lateinischen Kirche, 18 Eparchien der katholischen Ostkirchen, dem Erzbistum des US-amerikanischen Militärordinariats und dem Personalordinariat Kathedra Petri, dessen Leiter, auch wenn er kein Bischof ist, diesem gleichgestellt ist.

    Die 177 lateinischen Bistümer sind in 32 Kirchenprovinzen unterteilt. In jeder Provinz gibt es ein Erzbistum, welches von einem Metropoliten geleitet wird, und mindestens eine Suffragandiözese. In einigen Bistümern gibt es einen oder mehrere Weihbischöfe. Zusätzlich gibt es noch zwei Metropoliten der katholischen Ostkirchen. Der Leiter des US-amerikanischen Militärordinariats ist auch ein Erzbischof. Seit der Kardinalskreierung Franziskus im Oktober 2018 werden fünf Erzbistümer von Kardinälen geleitet: Boston (Seán OMalley), Chicago (Blase Cupich), Galveston-Houston (Daniel DiNardo), Newark (Joseph Tobin) und New York (Timothy Dolan). Vier Erzbistümer haben einen emeritierten Erzbischof, der Kardinal ist: Detroit (Adam Maida), Los Angeles (Roger Mahony), Philadelphia (Justin Rigali) und Washington (Donald Wuerl). Vier weitere Erzbistümer haben ehemalige Erzbischöfe, die nach ihrer Amtszeit dort Kardinal wurden: Baltimore (Edwin OBrien), Denver (James Stafford), San Francisco (William Levada) und Saint Louis (Raymond Burke). Die ukrainisch-katholische Metropolie besteht aus vier Eparchien der Ukrainischen griechisch-katholischen Kirche und umfasst das gesamte Gebiet der Vereinigten Staaten.

    Die Metropolie von Pittsburgh umfasst vier Eparchien der Ruthenischen griechisch-katholischen Kirche auf dem Gebiet der Vereinigten Staaten. Zusätzlich gehören alle Katholiken des Byzantinischen Ritus der Metropolie an, die in den USA keine eigene Hierarchie haben. Eparchien der katholischen Ostkirchen, die direkt dem Heiligen Stuhl unterstehen

    Die anderen katholischen Ostkirchen haben nur jeweils ein oder zwei Eparchien oder ein Exarchat und sind deshalb nicht in Metropolien unterteilt, sondern unterstehen direkt dem Heiligen Stuhl.

  10. Foglie d'erba - Wikipedia

    it.wikipedia.org/wiki/Foglie_d'erba

    1 day ago · Foglie d'erba (Leaves of Grass nell'originale in lingua inglese) è il titolo della più conosciuta raccolta di poesie del poeta e scrittore statunitense Walt Whitman.. Fu pubblicata nel 1855 in occasione del giorno dell'Indipendenza: quasi un segno propiziatorio per un'opera destinata ad essere considerata come la Bibbia democratica americana.

  11. People also search for