Yahoo Web Search

  1. Rock of Ages... Hymns and Faith - Wikipedia

    en.wikipedia.org/wiki/Rock_of_Ages..._Hymns_and...

    21 hours ago · Greatest Hits 1986–2004 (2004) Rock of Ages... Hymns and Faith (2005) My Best Christmas (2005)

  2. Inezita Barroso – Wikipédia, a enciclopédia livre

    pt.wikipedia.org/wiki/Inezita_Barroso

    21 hours ago · Inezita Barroso, nome artístico de Ignez Magdalena Aranha de Lima (São Paulo, 4 de março de 1925 [3] — São Paulo, 8 de março de 2015), [4] foi uma cantora, atriz, instrumentista, bibliotecária, [3] [5] folclorista, professora, apresentadora de rádio e televisão brasileira.

    • Ignez Madalena Aranha de Lima
    • 4 de março de 1925
  3. Ariano Suassuna – Wikipédia, a enciclopédia livre

    pt.wikipedia.org/wiki/Ariano_Suassuna

    1 day ago · Ariano Vilar Suassuna nasceu em Parahyba do Norte, [2] atual João Pessoa, no dia 16 de junho de 1927, filho de Rita de Cássia Dantas Villar e João Suassuna. [3] Seu pai era então o presidente do estado da Paraíba.

    • Ariano Vilar Suassuna
    • brasileiro
  4. Fala Mangueira! - Wikipedia

    en.wikipedia.org/wiki/Fala_Mangueira!

    1 day ago · Fala Mangueira! is a 1968 tribute album to the Mangueira Samba School founded by Cartola.The live album features several medleys and individual singles by five of the greatest traditional samba artists of the 1960s and '70s: Odete Amaral, Carlos Cachaça, Cartola, Clementina de Jesus, and Nelson Cavaquinho.

    • 1968
  5. Corazón (canção) – Wikipédia, a enciclopédia livre

    pt.wikipedia.org/wiki/Corazón_(canção)

    1 day ago · E aí recebi 'Corazón', mas ainda estava com medo. O que é normal, quem não tem medo na vida? Mas quando comecei a imaginar o cavaquinho, os tambores e a Bahia na música consegui relaxar". [2] A canção foi composta na língua espanhola por Antonio Rayo Gibo, Beatriz Luengo, Yotuel Romero, Raymond Ayala e Derrus Rachel. [3]

    • 17 de dezembro de 2015
    • Pop latino
  6. Paulo Autran – Wikipédia, a enciclopédia livre

    pt.wikipedia.org/wiki/Paulo_Autran

    21 hours ago · Paulo Paquet Autran (Rio de Janeiro, 7 de setembro de 1922 — São Paulo, 12 de outubro de 2007 [2]) foi um ator brasileiro de teatro, cinema e televisão.. Na televisão destacou-se em Guerra dos Sexos, em que contracenava ao lado de Fernanda Montenegro e protagonizou algumas cenas antológicas da teledramaturgia, e em Pai Herói, quando viveu o vilão carismático Bruno Baldaraci.

  7. Ernesto Nazareth — Wikipédia

    fr.wikipedia.org/wiki/Ernesto_Nazareth

    1 day ago · La même année, il enregistre, au piano, la polka "Apanhei-te, cavaquinho" et les tangos brésiliens "Escovado", "Turuna" et "Nenê", de son cru. En 1932, il présente un récital avec seulement ses propres chansons dans un concert et la même année, il fait une tournée dans le sud du pays.

  8. Ordem do Mérito Cultural – Wikipédia, a enciclopédia livre

    pt.wikipedia.org/wiki/Ordem_do_Mérito_Cultural

    1 day ago · História. Foi instituída pelo artigo 34 da lei nº 8.313 de 23 de dezembro de 1991 e pelo decreto nº 1.711 de 22 de novembro de 1995 pelo presidente Fernando Henrique Cardoso.

  9. Musique brésilienne — Wikipédia

    fr.wikipedia.org/wiki/Musique_brésilienne
    • Généralités
    • Influence
    • Terminologie
    • Caractéristiques
    • Origines
    • Évolution
    • Technique
    • Culture
    • Style
    • Variantes

    La musique brésilienne est d'une grande richesse et diversité notamment grâce à son triple héritage : américain, européen (essentiellement portugais) et africain. On ne saurait limiter la musique brésilienne à la samba ou à la bossa nova : au Brésil chaque région possède une tradition et une culture musicale qui lui est propre.

    Outre Heitor Villa-Lobos, de nombreux brésiliens font partie des grands noms de la musique du XXe siècle, comme Antônio Carlos Jobim, João Gilberto, Baden Powell, Vinícius de Moraes, ou encore Gilberto Gil, ce dernier ayant été nommé Ministre de la Culture en 2002. Des musiciens tels Egberto Gismonti, Naná Vasconcelos ou Airto Moreira, côtoient les plus grands noms de la scène jazz fusion.

    Par aboio, on désigne le chant en rythme libre, modal, de forme descendante et aux degrés disjoints, développé par les vaqueiros, les vachers, lors de la transhumance. En effet, les aboios imitent le cri du bétail et caractérisent l'identité du mode de vie sertanejo (du sertão). Les vachers se déplacent le long de la côte du Nordeste du Brésil, c'est pourquoi l'on retrouve ce genre dans de nombreuses régions, de Bahia au Maranhão. \\"Boi\\" désigne le bœuf et \\"boiada\\", le troupeau. Dans ces régions, le bœuf est au centre du système économique des vaqueiros.

    Les techniques vocales utilisées, voix rauque, criée, longues tenues, mélismes, imitent les cris du bétail. À l'origine utilisé pour guider les troupeaux, il s'est développé en joutes vocales improvisées entre vaqueiros, dans lesquelles chacun va pouvoir affirmer sa personnalité et son talent d'improvisateur. L'aboio a inspiré de nombreuses compositions et chansons, y compris de Caetano Veloso, Gilberto Gil, Luiz Gonzada, sans parler du répertoire populaire.

    Le terme capoeira désigne un poulailler en Portugais, mais étymologiquement, on peut aussi renvoyer à la langue Tupi, où ka signifie « forêt ». À l'origine, la capoeira est une lutte pratiquée par les hommes d'origine africaine dans les plantations. Elle a très vite été réprimée par le code pénal brésilien, de par son pouvoir de rébellion et les capoeiristes étaient emprisonnés. On raconte qu'elle a contribué à la victoire du Brésil contre le Paraguay lors de la bataille du fleuve Parana, d'où l'hymne mondialement connu « Parana é ». Elle a aussi contribué à défendre les quilombos, ces communautés de fugitifs qui regroupaient esclaves marrons, paysans européens immigrés et amérindiens, en particulier le fameux Quilombo de Palmares, dans le Pernambouco. Elle aurait défendu Lampião, révolté cangaceiro. Accompagnant le berimbau, l'atabaque est un tambour provenant de la culture Ewe/fon/Yoruba de l'Afrique de l'Ouest (Nigéria, Bénin). Il est issu de la musique du candomblé, religion afro-brésilienne, dans laquelle on utilise trois tambours atabaques, à l'image des trois berimbaus. Mestre Pastinha et Bimba étaient adeptes de cette religion. Cependant, il n'y a qu'un seul rythme d'atabaque dans la capoeira. À ses côtés, le pandeiro, tambour sur cadre, est d'origine orientale et on le retrouve dans de nombreuses cultures, au Portugal, dans le sud de la France, en Afrique du Nord (riqq), pour faire court. La cloche agogo est issue elle aussi du candomblé, dans lequel elle a un rôle primordial puisqu'elle marque d'identité rythmique de base. En comparaison, la clave cubaine est issue de la même racine. On retrouve l'agogo dans la samba de Rio, et sa cousine gonguê dans le maracatu du Pernambouco. Le reco-reco est un idiophone raclé de la même famille que le guiro cubain, et est utilisé dans la capoeira angola. Dans la pratique de la capoeira, on associe à l'art martial d'autres danses comme le maculêlê, danse de bâton inventé dans la région de Santo Amaro à Bahia et la samba de roda. Le rythme du maculêlê est apparenté à celui de la samba de angola (musique rituelle). À Recife, la danse du frevo est inspirée par les mouvements accrobatiques de capoeira. Née au début du XXe siècle à Rio de Janeiro, elle est à l'origine, une danse africaine. C'est la musique de carnaval introduite au XIXe siècle par les Portugais. Les ranchos et les cordaos du début du XXe siècle préparent l'avènement des écoles de samba. Genre populaire né dans les années 1940. Genre né en 1963 sous l'impulsion de Milton Nascimento. Né en 1965, avec le Tropicalisme, sous l'impulsion de Caetano Veloso, Maria Bethânia, Gilberto Gil, Gal Costa, Chico Buarque de Holanda, Rita Lee, avec un style de Chant de révolte d'avant-garde mêlé au rock 'n' roll. Mouvement proche du rock créé dans les années 1960, mené par Robert Carlos. Créé en 1974, c'est une musique de carnaval propre à Bahia à l'origine. La scène rock s'est très vite développée au Brésil, en particulier dès les années 1990 grâce à des groupes à succès, en particulier Sepultura, l'un des groupes de metal les plus populaires de l'hémisphère sud. Désigné par un mot venant du candomblé, qui signifie matière spirituelle ou ondes positives, cette musique est née d'un mariage de manifestations populaires lors du carnaval de Salvador (Bahia) et de musiques à succès de l'époque. Crée dans les années 1980, le funk carioca est un type de musique électronique qui a pour origine les favelas de Rio de Janeiro, dérivé du Miami Bass. Dans la ville de Rio, le funk Carioca est appelé simplement funk (carioca signifie de Rio) bien qu'étant un style différent du véritable funk américain. Bien qu'appelé baile funk à l'extérieur du Brésil, ce terme désigne en fait les soirées où est joué ce type de musique. (Voir baile funk) Style musical populaire né à Bahia dans les années 2000, qui se caractérise par le mélange de rythmes du pagode (samba) Bahianais et de textes sociaux, équivoques ou sensuels à la manière du funk carioca. En 1999, Mr Galiza invite le chanteur carioca MC Sapão à Salvador introduisant pour la première fois le funk en haut d´un trio lors du carnaval. Il en résultera d´excellent échanges musicaux entre le funk carioca de Rio et le pagofunk de Bahia, les artistes reprenant mutuellement les mêmes textes, renforçant ainsi le sentiment de la jeunesse des favelas des deux villes d´appartenir à une seule et même culture. Au début des années 1990, Chico Science & nação Zumbi du Pernambouc, au nord-est du Brésil, créent un mouvement musical et culturel alternatif, mêlant traditions locales et urbaines, le Mangue beat, qui est parmi les plus riches qu'ait connu le Brésil ces dernières décennies. Genre né dans les années 1990, à partir d'une danse célèbre.

    On retrouve des danses de luttes apparentées dans les Antilles françaises (ladja, danmié), à la Réunion (Moringue), et au Brésil, le batuque du sud du Brésil (combat accompagné de percussion), et la punga dos homems du Maranhão (lutte accompagnée de percussions). Il faut évoquer, parmi les luttes qui ont influencé la capoeira, la lutte nationale sénégalaise, certainement apportée par les esclaves, et la savate française, dont mestre Bimba - un des fondateurs de la capoeira contemporaine aux côtés de mestre Pastinha - a incorporé des éléments de frappe.

    Cette lutte a la particularité de ressembler à une danse à deux faite d'esquives, le but étant moins de toucher l'autre que de l'impressionner par la virtuosité de son jeu. Elle se joue d'ailleurs toujours à deux, au centre de la roda, un cercle formé par une rangée de musiciens qui jouent avec des instruments spécifiques et chantent des chansons propres à cet art ; le cercle est fermé par les autres élèves qui ne jouent pas mais reprennent les refrains des chants. La roda est toujours dirigée par l'un des musiciens, généralement le plus avancé, le Mestre ; c'est lui qui insuffle le rythme (lent ou rapide) et empêche les dérives du jeu (coups portés). Il donne des indications aux joueurs par la façon dont il joue du berimbau (rythme, toques) et par les chansons qu'il choisit. Le pas de base est la ginga, qui pourrait ressembler à un kata d'art martial dansé : elle permet aux deux joueurs de se faire face de façon neutre et à chacun d'eux d'anticiper ou de préparer une esquive. Il existe deux formes de capoeïra : l'Angola, lente et faite de beaucoup de malice et la Régionale, rapide, acrobatique et plus agressive.

    Beaucoup de styles folkloriques se rencontrent dans cette région : Bien que la colonisation ait tenté d'annihiler les musiques amérindiennes, quelques tribus poursuivent discrètement leurs traditions musicales essentiellement vocales :

    Ou música caipira, genre rural proche de la musique country. On y retrouve le dupla caipira sertaneja, duo de chanteurs jouant de la viola.

    Sa variante moderne et commerciale (sertanejo universitario) est aujourd'hui le genre le plus vendu au Brésil avec des artistes comme Michel Teló, Gusttavo Lima, João Lucas et Marcelo, João Neto et Frederico.

  10. Céline Dion - Wikipedia

    it.wikipedia.org/wiki/Céline_Dion

    21 hours ago · Céline Marie Claudette Dion (Charlemagne, 30 marzo 1968) è una cantante, imprenditrice e attrice canadese.. Originaria del Québec, la Dion emerge come cantante negli anni ottanta, ottenendo i primi riconoscimenti internazionali con la vittoria al Festival mondiale della canzone popolare del 1982 e all'Eurovision Song Contest del 1988, dove rappresentò la Svizzera.