Yahoo Web Search

  1. Mera (comics) - Wikipedia

    en.wikipedia.org/wiki/Mera_(comics)

    13 hours ago · Actress Elena Satine portrays Mera in the final season of Smallville. In this incarnation, she once again was Aquaman's wife. Arthur and Mera discovered that General Slade Wilson was building prisons for superheroes following the passing of the Vigilante Registration Act and destroyed one of them.

    • Elena Satine singing "Va, pensiero" on Cold Case
      youtube.com
    • Elena Satine "Step Up's 14th Annual Inspiration Awards" Arrival
      youtube.com
    • Elena Satine STARZ "Magic City" Los Angeles Premiere
      youtube.com
    • Elena Satine STARZ "Magic City" Los Angeles Premiere
      dailymotion.com
  2. Cowboy Bebop - Wikipedia

    en.wikipedia.org/wiki/Cowboy_Bebop

    3 days ago · On August 22, 2019, it was announced that Elena Satine is cast as Julia. Production was shut down in October 2019 due to Cho's knee injury, setting production back by more than half a year. [91] On April 17, 2020, further news was provided about the project, that episodes would be one-hour in length allowing for more in-depth storytelling, and ...

  3. Judith Exner - Wikipedia

    en.wikipedia.org/wiki/Judith_Exner

    Nov 28, 2020 · Judith Exner (January 11, 1934 – September 24, 1999) was an American woman who claimed to be the mistress of U.S. president John F. Kennedy and Mafia leaders Sam Giancana and John Roselli.

    • 1
    • Judith Eileen Katherine Immoor, January 11, 1934, New York City, U.S.
    • Judith Campbell, Judith Campbell Exner
    • Susan Morrow (sister)
  4. Licensed Child Care Providers in Rhode Island - Rhode Island ...

    www.dcyf.ri.gov/licensing-child-care/child_care_listing...

    4 days ago · Name: The Children's Village: Address: 567 South County Trail, Exeter, 02822: Phone: 401-295-5240: Capacity: 56: Services: r Infant/Toddler, r Pre-School

  5. Twin Peaks (season 3) - Wikipedia

    en.wikipedia.org/wiki/Twin_Peaks_(2017_TV_series)

    3 days ago · The season's score contains new and reused compositions by Angelo Badalamenti, dark ambient music and sound design by Dean Hurley and David Lynch (including some from The Air Is on Fire), and unreleased music from Lynch and Badalamenti's 1990s project Thought Gang, two of which previously appeared in Fire Walk with Me.

    • 18
    • Showtime
  6. Agents of S.H.I.E.L.D. (season 1) - Wikipedia

    en.wikipedia.org/wiki/Agents_of_S.H.I.E.L.D...

    3 days ago · The first season of the American television series Agents of S.H.I.E.L.D., based on the Marvel Comics organization S.H.I.E.L.D., follows Phil Coulson and his team of S.H.I.E.L.D. agents on several dangerous cases revolving around Project Centipede and Coulson's mysterious resurrection following his death in the film The Avengers (2012).

  7. Melrose Place : Nouvelle Génération — Wikipédia

    fr.wikipedia.org/wiki/Melrose_Place_:_Nouvelle...
    • Généralités
    • Synopsis
    • Commentaires

    Melrose Place : Nouvelle Génération en Europe, Place Melrose au Québec est une série télévisée américaine en 18 épisodes de 42 minutes diffusée du 8 septembre 20091 au 13 avril 2010 sur le réseau The CW et au Canada sur le réseau Global. Faisant suite à Melrose Place diffusée dans les années 1990, c'est la 5e série télévisée de la franchise Beverly Hills 90210. En Belgique, la série est diffusée depuis le 11 septembre 2010 sur Club RTL2, en France, depuis le 16 mars 2011 sur M63 puis rediffusée à partir du 20 mars 2013 sur 6ter4, dès le 15 juin 2015 sur Téva5, et à partir du 15 septembre 2016 sur ELLE Girl6. Au Québec, depuis le 26 avril 2011 sur V7.

    La résidence Melrose Place située à Los Angeles est le théâtre des amitiés et histoires de cœur de jeunes gens qui y ont reformé une véritable famille. Sydney Andrews, lactuelle propriétaire des lieux, est la figure centrale de la vie des différents locataires et plus particulièrement du séduisant David Breck, en dépit de la relation intime quelle a eue quelques années auparavant avec son père le docteur Michaël Mancini. Mais lorsque le corps ensanglanté de Sydney est retrouvé flottant dans la piscine, la police découvre que chaque habitant de la résidence avait une bonne raison den vouloir à la victime

    Légende : Les personnages présents dans la 1re série, Melrose Place, sont indiqués sur fond bleu. Note : Les seconds titres sont ceux donnés par M6 pour la diffusion de la série sur la chaîne.

  8. Buffy contre les vampires — Wikipédia

    fr.wikipedia.org/wiki/Buffy_contre_les_vampires
    • Généralités
    • Commentaires
    • Résumé
    • Production
    • Analyse
    • Personnages
    • Concept
    • Format
    • Critique

    Buffy contre les vampires (Buffy the Vampire Slayer) est une série télévisée américaine de 144 épisodes répartis sur sept saisons, du genre fantasy urbaine, créée par Joss Whedon. Elle raconte l'histoire de Buffy Summers (interprétée par Sarah Michelle Gellar), une Tueuse de vampires issue d'une longue lignée d'Élues luttant contre les forces du mal, et notamment les vampires et les démons. À l'instar des précédentes Tueuses, elle bénéficie des enseignements de son Observateur, chargé de la guider et de l'entraîner, mais, a contrario des autres, est entourée par un cercle d'amis qui combat à ses côtés. La série a été diffusée pour la première fois aux États-Unis du 10 mars 1997 au 22 mai 2001 sur le réseau The WB, puis du 2 octobre 2001 au 20 mai 2003 sur le réseau UPN. Aux États-Unis, la série a été diffusée du 10 mars 1997 au 20 mai 2003 sur le réseau The WB puis UPN35. The WB diffusa les cinq premières saisons de la série, qui apporta beaucoup de recettes, notamment publicitaires, à la chaîne, mais un conflit sur la négociation des salaires du casting et de l'équipe conduisit à un non-renouvellement du contrat de diffusion8, et c'est alors la chaîne UPN qui fit une offre et signa avec Joss Whedon un contrat de deux ans. Cette nouvelle chaîne permit aux scénaristes d'aller plus loin et de porter à l'écran des idées plus osées sans crainte de se faire censurer8, mais, durant la saison 7, Sarah Michelle Gellar annonça qu'elle ne prolongerait pas son contrat, préférant partir pendant que la série était encore au sommet36. Après avoir brièvement envisagé un changement d'actrice principale, Joss Whedon et UPN décidèrent alors d'arrêter la série. La première saison compte douze épisodes, alors que les saisons 2 à 7 en comptent vingt-deux chacune. La série comporte donc au total 144 épisodes d'une durée d'environ 40 minutes (excepté l'épisode Que le spectacle commence qui dure presque 50 minutes).

    La première diffusion des épisodes de la série attira en moyenne entre 4 et 6 millions de téléspectateurs aux États-Unis1, ce qui constitua un succès pour le relativement jeune et modeste réseau de diffusion The WB. Recevant des critiques généralement positives, la série a notamment été classée dans plusieurs listes établies par des magazines spécialisés. Elle a été plusieurs fois nommée aux Emmy Awards et aux Golden Globes, remportant au total trois Emmy Awards2 et son succès a entraîné la création de nombreux produits dérivés, dont des comics, des romans et des jeux vidéo. Une large communauté de fans s'est constituée autour de la série, qui a attiré l'attention des milieux académiques et a influencé d'autres séries télévisées3,4. Anthony Stewart Head avait déjà eu une carrière prolifique, à la fois en tant qu'acteur et chanteur22 mais était surtout connu aux États-Unis pour une série de publicités pour la marque Nescafé23 avant d'accepter le rôle de Rupert Giles. Fran Rubel Kuzui27 et son mari Kaz Kuzui28 ont aussi été crédités en tant que producteurs délégués, mais n'ont pas participé à la série. Leurs droits et les royalties qu'ils touchent sont dus à leur investissement, ainsi que leur travail de production et de réalisation, sur le film Buffy, tueuse de vampires29. Deux épisodes ont eu un générique spécial : Que le spectacle commence, dont le générique respecte les codes des comédies musicales, et Superstar où de nombreuses séquences avec le personnage Jonathan Levinson sont intégrées, comme s'il était le personnage principal de la série. La bande-son de la série est composée d'un mélange de musique indépendante, rock et pop. Les compositeurs mettent environ une semaine à enregistrer entre 14 et 30 minutes de musique pour chaque épisode42. Christophe Beck a affirmé que l'équipe utilisait des ordinateurs et des synthétiseurs et ne pouvaient enregistrer qu'un ou deux « vrais » morceaux. Malgré cela, leur but était de produire une orchestration dynamique qui répondrait aux standards de la musique de films42. Au fur et à mesure de la progression de la série, de plus en plus d'épisodes contiennent de la musique rock indépendante, généralement jouée quand les personnages se rendent au Bronze. John King, le responsable de la musique, explique qu'ils « aimaient inviter des groupes peu connus, dont la venue dans ce lieu soit crédible »42. Par exemple, le groupe fictif des Dingoes Ate My Baby était joué par les Four Star Mary43. Bien que rarement mis en avant, des artistes célèbres, tels que Sarah McLachlan44,45, Blink-18246, Third Eye Blind47 et The Dandy Warhols48, ont pu être entendus dans la série, et certains, comme Aimee Mann49,50, Angie Hart51, Cibo Matto52, Michelle Branch53 et K's Choice54, sont même apparus à l'écran jouant sur la scène du Bronze. La popularité de la musique dans la série a permis la sortie de plusieurs albums : Buffy The Vampire Slayer : The Album55, Radio Sunnydale56, la bande originale de Que le spectacle commence57,58,59, Buffy the Vampire Slayer: The Score, qui contient une sélection d'épisodes mis en musique par Christophe Beck, et Buffy the Vampire Slayer Collection, coffret de 4 cd paru en 2018, limité à 3 000 exemplaires, et regroupant une large sélection des musiques originales des saisons 2 à 7. Chaque saison, à l'exception de la quatrième, se termine par « un épisode d'apothéose mettant en scène le combat ultime60 » contre la menace, combat souvent douloureux. Cela fait de Buffy une épopée, qui se démarque cependant du genre par un grand souci d'authenticité et de réalisme psychologique60. Chaque saison, à l'exception de la sixième, se termine sur une fin ouverte, et non pas un cliffhanger, ceci afin de ne pas frustrer les téléspectateurs en cas de non-renouvellement de la série, et leur offrir une fin. La série ayant été renouvelée de façon certaine à la fin de la saison 6, l'équipe de production se permit toutefois à cette occasion une entorse à la règle. Lors des premières saisons, les principaux adversaires de Buffy et de ses amis sont des vampires mais, au fur et à mesure de l'avancement de la série, les antagonistes sont de plus en plus diversifiés[réf. nécessaire]. Les enquêtes de détective, les combats (à mains nues ou à l'arme blanche) et l'utilisation de la magie sont des éléments récurrents des épisodes de la série. Durant la première saison de la série, le créateur Joss Whedon l'a décrit comme étant « une rencontre entre Angela, 15 ans et X-Files »61, soit un mélange des angoisses de l'adolescence et de surnaturel. Il a également cité le film La Nuit de la comète comme une influence majeure62 et reconnu que deux personnages de l'univers des X-Men avaient influencé celui de Buffy Summers : Kitty Pryde et Cyclope, alias Scott Summers (ce qui explique son patronyme)63. De manière générale, il a toujours voulu se servir du cliché des films d'épouvante, où la jeune fille blonde se fait assassiner par une créature, afin de l'inverser, pour que ce soit la jeune fille blonde qui règle son compte au monstre9. La série parodie de nombreux éléments utilisés dans les films et les romans d'horreur et les clins d'œil au folklore et à la mythologie propres à ce cinéma et à cette littérature y sont fréquents64. Les scénaristes et producteurs de la série ont pris le parti, avec Tara et Willow puis Kennedy, de mettre en scène un couple homosexuel sans en faire un sujet particulier. En effet ce fut le premier assumé à la télévision sans volonté de créer une émulation chez le spectateur. Le sujet est abordé de manière simple sans en faire un tabou brisé ou un acte de marketing69. Le pouvoir féminin exprimé dans la série est donc la force d'évolution, de combat face aux stéréotypes et de trouver sa voie. Cela n'est pas très différents que le pouvoir masculin, mais c'était l'une des premières séries diffusés à l'international qui montrait ses évolutions et la liberté totale de la femme. Le rôle traditionnel de l'homme en tant que guerrier et celui de la femme en tant que celle qui doit assurer ses arrières est inversé dans cette série, au nom d'une certaine conception de l'égalité des sexes, la femme y devient le sexe fort et l'homme le sexe faible. C'est cette inversion des rôles qui fascine les adolescents, ce qui explique le succès de la série auprès d'eux ; la virilité est ici féminine, la femme y est toute-puissante, elle tue, échafaude des plans retors pour prendre le pouvoir, tandis qu'une partie des personnages masculins sont maladroits, timides et émotifs, fascinés par la puissance de ces femmes, et comptent sur le courage de ces guerrières pour s'en sortir.

    Buffy Summers, la tueuse de vampires en activité, vient d'emménager à Sunnydale avec sa mère et rencontre son nouvel observateur, Rupert Giles, le bibliothécaire du lycée. Cet établissement est situé sur la bouche de l'Enfer, ce qui attire en ville toutes sortes de créatures démoniaques. Buffy se lie d'amitié avec deux autres lycéens, Willow Rosenberg et Alexander Harris, et ensemble ils engagent la lutte contre le Maître, un très vieux et puissant vampire qui tente d'ouvrir la Bouche de l'Enfer. Ils sont aidés par le mystérieux Angel, qui se révèle plus tard être un vampire doté d'une âme, et Buffy finit par éliminer le Maître, non sans avoir elle-même été cliniquement morte durant quelques secondes. Buffy passe son temps à répéter qu'elle voudrait une vie normale et que ce « job » de tueuse ne lui apporte que des ennuis. Pendant très longtemps, Buffy voit sa mission comme une corvée dont elle se passerait volontiers, bien que Kendra (la tueuse activée après la brève mort de Buffy) tente de lui expliquer qu'être tueuse c'est bien plus qu'un travail, cela fait partie de leur identité. Buffy va aussi découvrir au fil du temps que même si elle est aidée et épaulée par ses amis, les choix finaux lui reviennent toujours et qu'elle a le sort du monde entre ses mains. Elle découvre aussi qu'en elle il y a deux facettes : la tueuse et l'être humain et que parfois elle est obligée de se couper de la partie « humaine » pour parvenir à faire les bons choix (elle l'explique à Alex et Willow lorsque la question de tuer Anya, redevenue un démon vengeur, se pose). Kendra voit sa mission de tueuse comme une mission sacrée à accomplir pour le bien du monde. Elle refoule ses émotions pensant qu'elles ne peuvent que l'empêcher de bien accomplir sa destinée. C'est en voyant Buffy se battre pour sauver ceux qu'elle aime qu'elle découvre qu'être une tueuse est plus qu'un honneur, une mission sacrée ou un travail, cela fait partie de leur identité profonde et elle essaie de le faire comprendre à Buffy (Kendra, partie 2). Faith voit sa mission comme un jeu, une grande aventure qui lui donne tous les droits. Elle sauve le monde, elle peut donc se permettre d'être au-dessus de la masse, au-dessus des lois. Sa philosophie de vie (« Tu vois, tu veux, tu prends »), qu'elle applique aussi bien à sa vie de tous les jours qu'à sa vie de tueuse, tente Buffy, qui finit par se rendre compte avant Faith qu'une tueuse est censée se montrer garante d'un certain ordre moral, même si sa mission primaire est de tuer.

    Buffy est guidée, entraînée et assistée par son Observateur, Rupert Giles (Anthony Stewart Head). Son rôle est aussi de rechercher la nature des créatures surnaturelles que Buffy affronte et ainsi lui fournir des moyens de les vaincre. Le créateur Joss Whedon a déclaré que « Rhonda the Immortal Waitress était la première incarnation du concept de Buffy : une femme qui a l'air d'être totalement insignifiante et qui se révèle extraordinaire »8. Cette idée s'est développée pour devenir l'inversion de la formule hollywoodienne de « la jeune fille blonde qui va dans une ruelle sombre et se fait tuer dans tous les films d'horreur »9. Whedon voulait « subvertir ce cliché et créer quelqu'un qui serait un héros »9. Il explique que « la mission première de la série, c'était la joie liée au pouvoir féminin : avoir le pouvoir, l'utiliser, le partager »10. Le concept a d'abord été exploité dans le film scénarisé par Joss Whedon, et sorti le 31 juillet 1992, Buffy, tueuse de vampires, avec Kristy Swanson dans le rôle-titre. La réalisatrice, Fran Rubel Kuzui, décrit le film comme « une comédie de culture populaire sur ce que les gens pensent des vampires »11. Whedon n'est pas d'accord « J'avais écrit un film effrayant à propos d'une femme qui s'est émancipée, et ils en ont fait une comédie légère. C'était à vous briser le cœur »12. Le script reçut les éloges du milieu cinématographique13, contrairement au film14. En 1996, Gail Berman, une cadre de la Fox, contacte Whedon afin qu'il développe le concept de Buffy dans une série télévisée15. Whedon explique qu'il a pensé au « lycée comme un film d'horreur. Ainsi la métaphore est devenue le concept central de Buffy et c'est comme ça que je l'ai vendu »16. Les éléments surnaturels de la série servent ainsi de métaphore aux angoisses associées à l'adolescence et au début de l'âge adulte17. Whedon a alors écrit un pilote non diffusé de 25 minutes18 qui est montré aux chaînes de télévision. La NBC, ne croyant pas dans le succès d'une série qui serait à la fois comique, horrifique et féministe et dont le personnage principal était une adolescente dotée de super-pouvoirs, décline le concept, ainsi que la Fox, qui accepte de produire la série mais pas de la diffuser8. C'est finalement The WB, une chaîne récente désireuse d'attirer un public jeune, qui signe le contrat de diffusion avec Joss Whedon et qui assure la promotion de la série avec des clips sur l'Histoire de la Tueuse19. Le premier épisode est diffusé le 10 mars 1997. Le rôle-titre a été dévolu à Sarah Michelle Gellar, qui en 1995, à l'âge de 18 ans, avait gagné l'Emmy Award de la meilleure jeune actrice de série dramatique20. Elle auditionna à l'origine pour le personnage de Cordelia Chase mais décida ensuite de tenter sa chance pour le rôle de Buffy et le décrocha après plusieurs auditions21. Julie Benz, Charisma Carpenter, Elizabeth Anne Allen, Julia Lee et Mercedes McNab auditionnèrent également pour ce rôle mais en obtinrent finalement d'autres. Contrairement aux autres acteurs réguliers de Buffy, Nicholas Brendon n'était pas un acteur expérimenté lorsqu'il a commencé la série. Il avait enchaîné les petits boulots, tels qu'assistant de production ou serveur. Il obtient le rôle d'Alexander Harris après quatre jours d'auditions24. En 1996, le rôle de Willow Rosenberg avait été initialement donné à l'actrice Riff Regan lors de l'épisode pilote non diffusé mais Alyson Hannigan auditionna pour le rôle dans la série finale. Elle raconte qu'elle devait jouer la conversation où Willow raconte à Buffy qu'on lui avait volé sa Barbie quand elle était enfant et qu'elle en avait récupéré « la majorité ». Alyson Hannigan a décidé d'en faire un événement heureux et cela lui a permis de définir le personnage25. Cette approche inattendue lui a permis de décrocher le rôle. La série a été tournée en grande partie dans un des hangars de la ville de Santa Monica, près de Los Angeles, mais les scènes se passant au lycée de Sunnydale sont tournées à la Torrance High School, dans la ville de Torrance où ont également été filmés les extérieurs de la maison des Summers26. Les scènes en extérieur se déroulant à l'université de Sunnydale ont quant à elles été tournées à UCLA alors que les nombreuses scènes se déroulant dans un cimetière ont été filmées dans un cimetière fabriqué de toutes pièces sur un parking des studios de Santa Monica ou dans l'Angelus-Rosedale Cemetery, au sud de Los Angeles26. Joss Whedon était crédité en tant que producteur délégué tout au long de la série. Il était également show runner pendant les cinq premières saisons, c'est-à-dire scénariste en chef et responsable de toute la production. Marti Noxon lui a succédé pour les saisons 6 et 7, car Whedon, en plus de s'investir dans l'écriture et la réalisation de Buffy, s'occupait aussi dAngel, Fray et Firefly. Mutant Enemy, une entreprise de production créée par Whedon en 1997, s'occupait de l'écriture des scénarios30. Les scénaristes les plus crédités31 sont Joss Whedon (26 épisodes), Marti Noxon (23 épisodes), Jane Espenson (23 épisodes), David Fury (17 épisodes), Doug Petrie (17 épisodes), David Greenwalt (8 épisodes), Rebecca Rand Kirshner (8 épisodes), Drew Z. Greenberg (6 épisodes), Rob Des Hotel et Dean Batali (5 épisodes en collaboration), Steven S. DeKnight (5 épisodes) et Drew Goddard (5 épisodes)32. Jane Espenson a expliqué le processus créatif en œuvre lors de l'écriture d'une saison de Buffy. Joss Whedon écrit d'abord l'arc narratif, puis les scénaristes écrivent les épisodes individuels. Chaque script est annoté par Whedon et ensuite corrigé pour être à nouveau annoté, jusqu'à ce que le produit final soit jugé satisfaisant33. Pour écrire un épisode particulier, les scénaristes partent des situations émotionnelles auxquelles Buffy devra faire face et comment cela interagira avec sa lutte contre les forces surnaturelles. Ensuite, l'épisode est découpé en actes et scènes. À partir de cette découpe, le scénariste crédité pour l'épisode écrit la première version du script, qui est relue par Whedon ou Noxon. Une deuxième version est alors écrite et, après une brève réécriture effectuée par le showrunner, la version finale est utilisée pour le tournage34. La musique du générique est composée et interprétée par le groupe Nerf Herder. Le groupe a été choisi par Whedon sur la suggestion d'Alyson Hannigan5. Pour Janet Halfyard, dans son essai Music, Gender, and Identity in Buffy the Vampire Slayer and Angel, « le générique commence par le son d'un orgue accompagné par le hurlement d'un loup. L'image est un ciel nocturne étincelant enchevêtré de textes inintelligibles. Il est impossible de ne pas associer cela avec l'époque du film muet, Nosferatu le vampire et les conventions des films d'horreur en général et de ceux de Hammer Film Productions41 ». Puis le thème change : Joss Whedon a expliqué qu'un des thèmes majeurs de sa série était l'incompréhension des adultes à l'égard des adolescents. Il s'appuie notamment sur un passage de l'épisode Bienvenue à Sunnydale 2/2, où Joyce, la mère de Buffy interdit à sa fille de sortir le soir, pensant que l'adolescente veut s'amuser. L'adulte, persuadée d'incarner la raison et la responsabilité, prétend savoir ce que pense Buffy : « Si tu ne sors pas, ce sera la fin du monde ». Selon Whedon, cette phrase est prononcée par Joyce sur un mode ironique, mais il s'avère que c'est ce que pensent réellement les adolescents5. Pour lui, ce dialogue « symbolise le message de la série, à savoir qu'il est difficile d'être un adolescent » incompris des adultes. Toujours selon Whedon, la fin de la scène, où Buffy cherche son matériel de Tueuse, caché dans le fond secret d'un coffre, sous ses affaires et jouets d'enfance, est une « métaphore visuelle » de ce qu'on ressent quand on est jeune5.

    Buffy est en outre aidée par les amis qu'elle a rencontrés au lycée de Sunnydale : Willow Rosenberg (Alyson Hannigan) et Alexander Harris (Nicholas Brendon). Willow est au début une intellectuelle réservée ; elle contraste avec la personnalité avenante de Buffy. À mesure que la série progresse, Willow gagne en assurance, devenant une sorcière puissante et affirmant son lesbianisme, qu'elle a découvert au cours de la série. Alex, quant à lui, n'a aucun pouvoir surnaturel. Il sert de faire-valoir et apporte ainsi l'élément comique et un point de vue terre à terre. Buffy contre les vampires peut être lu comme la métaphore du passage de l'adolescence à l'âge adulte et des conflits qu'il suscite. Le romancier et essayiste Martin Winckler, auteur de nombreuses analyses sur les séries télévisées, présente Buffy comme « l'épopée d'un groupe d'adolescents face aux démons de la vie »65. La métaphore est un moyen souvent utilisé dans la série pour évoquer les divers problèmes que peuvent rencontrer les adolescents ou les jeunes adultes. Dans la série, ces problèmes prennent l'apparence du surnaturel : une mère trop possessive qui veut régenter la vie de sa fille (Sortilèges), un beau-père dont l'apparence débonnaire cache en réalité un monstre sans cœur (Le Fiancé), une jeune lesbienne craignant d'être rejetée à cause de son orientation sexuelle (Les Liens du sang), un petit ami qui devient une tout autre personne après la première relation sexuelle (Innocence), la drogue (Dépendance)17. Pour Robert Bianco, journaliste à USA Today, les monstres de la série sont la métaphore des problèmes que chaque être humain rencontre dans la vie, ces problèmes prennent à nos yeux une apparence monstrueuse et nous voyons ceux qui en sont la cause comme des monstres66. Buffy doit lutter constamment entre son devoir de tueuse de vampires et toutes les contraintes et les sacrifices que cela implique, notamment au niveau de sa vie sociale. Pour le professeur de philosophie Sandra Laugier, son obstination à mettre son devoir au-dessus de tout la place dans une morale kantienne67. Pour Scott Stroud, Buffy est continuellement déchirée entre son devoir et ses désirs. Le point culminant de cette déchirure est atteint lorsqu'elle accepte de sacrifier sa vie à la place de sa sœur pour sauver le monde. Cependant, ce n'est que lors de la saison suivante qu'elle fait totalement face à ses responsabilités envers ses proches et la communauté, en continuant ses activités de Tueuse malgré son manque de motivation et en accomplissant à côté un travail ingrat afin de pourvoir aux besoins de son foyer68. La série est placée sous le signe de la lutte contre ce qui est couramment appelé par les féministes et les chercheurs en sciences humaines le système patriarcal ; ainsi de par la puissance accordée aux femmes certains hommes y ont même vu de la misandrie à cause du portrait assez peu flatteur que l'on accorde aux hommes dans la série. Dans la série, Buffy ou ses amis rejettent à un moment ou un autre les figures d'autorité les entourant, que ce soit les principaux du lycée (le Principal Flutie, le Principal Snyder), les Observateurs (Rupert Giles, Wesley Wyndam-Pryce), le Maire Richard Wilkins III, le beau-père Ted, la mère de Buffy Joyce Summers ou les parents en général. Toutes ces figures d'autorité se retrouvent rejetées, font l'objet d'un affrontement. Si Buffy présente aussi l'histoire d'adolescents qui s'apprêtent à devenir adultes, cette étape passe par lopposition aux figures patriarcales, et donc par l'émancipation, l'affranchissement vis-à-vis de toute autorité. Le pouvoir féminin est exprimé par le fait que l'habituelle blonde est ici l'héroïne de la série, Buffy, avec une force hors du commun et un instinct très fort. Cette force physique est complétée par sa force morale qui lui permet de combattre les antagonistes qui deviennent de plus en plus forts, au fur et à mesure des saisons. C'est surtout une évolution des personnages principaux qui est importante dans cette série :

    Les autres personnages à avoir été présents au générique de la série sont Cordelia Chase (Charisma Carpenter), la garce pom-pom girl stéréotypée du lycée, Angel (David Boreanaz), un vampire doté d'une âme et premier grand amour de Buffy, Oz (Seth Green), un loup-garou guitariste et petit ami de Willow pendant un temps, Spike (James Marsters), vampire rebelle longtemps ennemi mortel de Buffy avant d'en tomber amoureux, Riley Finn (Marc Blucas), soldat de l'organisation militaire l'Initiative qui a une relation romantique avec Buffy, Anya Jenkins (Emma Caulfield), une ancienne démone vengeresse qui connaît une relation tumultueuse avec Alex, Dawn Summers (Michelle Trachtenberg), la petite sœur de Buffy qui apparaît mystérieusement au début de la saison 5, et Tara Maclay (Amber Benson), une sorcière dont Willow tombe progressivement amoureuse. De nombreux personnages ont des rôles récurrents tout au long de la série, que ce soit en tant qu'alliés ou qu'antagonistes de Buffy. Ainsi, Joyce Summers (Kristine Sutherland), est la mère de Buffy, qui ancre les vies des personnages dans la normalité. C'est le personnage qui apparaît dans le plus grand nombre d'épisodes sans jamais avoir été présent au générique. Jenny Calendar (Robia LaMorte), professeur d'informatique au lycée de Sunnydale, Faith Lehane (Eliza Dushku), une autre tueuse de vampires, Wesley Wyndam-Pryce (Alexis Denisof), un observateur maniéré et timoré, le proviseur du lycée Robin Wood (D. B. Woodside) et la tueuse potentielle Kennedy (Iyari Limon) font également partie de l'entourage de Buffy durant des périodes diverses.

    « l'orgue est supplantée par un son agressif de guitare électrique, replaçant ainsi [la série] dans la culture de la jeunesse actuelle »41. Le générique est ainsi une déviation post-moderne de l'horreur41.

    La narration est centrée sur Buffy et son groupe d'amis, surnommés collectivement le Scooby-gang, qui tentent de concilier leur lutte contre les forces du mal avec leurs vies sociales compliquées17,60. Chaque saison met en place un arc narratif complexe, dominé par une menace qui se dévoile progressivement. Ce dispositif laisse aussi de la place à des épisodes typiques présentant un méchant vaincu à la fin de l'épisode60.

    Néanmoins, Vivian Sobchak, doyenne de l'UCLA School of Theater, Film and Television, n'est pas d'accord avec ce point, trouvant que la série, même si elle traite principalement de la condition actuelle de la femme, porte également un regard positif sur les hommes, les représentant dans toute leur diversité, avec leurs forces et leurs faiblesses, ce qui permet aux téléspectateurs de s'identifier à eux66.

  9. Nati il 24 novembre - Wikipedia

    it.wikipedia.org/wiki/Nati_il_24_novembre

    4 days ago · Questa pagina è stata modificata per l'ultima volta il 1 dic 2020 alle 04:28. Il testo è disponibile secondo la licenza Creative Commons Attribuzione-Condividi allo stesso modo; possono applicarsi condizioni ulteriori.

  10. Gisela (cantante) - Wikipedia, la enciclopedia libre

    es.wikipedia.org/wiki/Gisela_(cantante)

    3 days ago · Aparece en él junto a Elena Gadel. [24] Ese mismo año interpreta el tema principal de Kim Possible, serie de Disney Channel en España. La cantante participó en el concierto que tuvo lugar con motivo del lanzamiento del canal en la televisión digital terrestre. Vivir la Navidad y Pensando en ti (2010-2012)

  11. People also search for