Yahoo Web Search

  1. Empress Elisabeth of Austria (born Duchess Elisabeth in Bavaria; 24 December 1837 – 10 September 1898) was Empress of Austria and Queen of Hungary by marriage to Emperor Franz Joseph I. She was born into the royal Bavarian House of Wittelsbach.

    Empress Elisabeth of Austria - Wikipedia

    https://en.wikipedia.org/wiki/Empress_Elisabeth_of_Austria
  2. Empress Elisabeth of Austria - Wikipedia

    en.wikipedia.org/wiki/Empress_Elisabeth_of_Austria

    1 day ago · Empress Elisabeth of Austria (born Duchess Elisabeth in Bavaria; 24 December 1837 – 10 September 1898) was Empress of Austria and Queen of Hungary by marriage to Emperor Franz Joseph I. She was born into the royal Bavarian House of Wittelsbach.

  3. Maria of Austria, Holy Roman Empress - Wikipedia

    en.wikipedia.org/wiki/Maria_of_Austria,_Holy...

    12 hours ago · Elisabeth of Austria (5 July 1554 – 22 January 1592), married Charles IX of France Maria of Austria (27 July 1555 Vienna – 28 June 1556 Linz ) Matthias, Holy Roman Emperor (24 February 1557 – 20 March 1619)

  4. MIL-OSI Translation: Dr. Astrid Mannes: Children must not be ...

    foreignaffairs.co.nz/2020/11/24/mil-osi...

    1 day ago · MIL OSI Translation. Region: Germany / Deutschland – Source: CDU CSU. Dear Madam President! Dear Ladies and Gentlemen! Even if we have come through the pandemic relatively well and are in better shape than most of the countries around us, we now need to do everything possible to contain the dynamic infection rate and prevent the health system from collapsing.

  5. Camping-car — Wikipédia

    fr.wikipedia.org/wiki/Camping-car

    1 day ago · Le Earl Travel Trailer, accroché à l'arrière d'une Ford T en 1913, semble être la première remorque fabriquée en série de l'histoire du camping automobile [7].En 1916, Samuel B. Lambert, propriétaire de la Lambert Pharmacal Company, invente le modèle Lamsteed Kampkar combinant en un seul bloc, sans remorque, couchage et voiture sur un châssis Ford, avec un aménagement de type ...

  6. Frankfurt’s elite have rediscovered the joys of nature – The ...

    thefinanceinfo.com/2020/11/25/frankfurts-elite...

    Today · When BaFin on February 18 announced its short selling ban, Elisabeth Roegele, executive director of BaFin’s securities supervision unit, called the decision “appropriate, necessary and suitable”. She argued that Wirecard needed to be protected from “the threat brought by ‘short-attacks’” and that “market confidence” was at stake.

  7. Big Tech gets digital tax demand from French authorities ...

    thefinanceinfo.com/2020/11/25/big-tech-gets...

    Today · French tax authorities have begun demanding millions of euros from US tech giants as they push ahead with a new digital services tax that has enraged Washington. Facebook and Amazon are among the companies to have received communication from French authorities in recent days demanding payment of the tax for 2020, and multiple more companies […]

  8. Nicolas Eekman — Wikipédia

    fr.wikipedia.org/wiki/Nicolas_Eekman
    • Généralités
    • Parcours
    • Style
    • Carrière
    • Récompenses
    • Biographie
    • Hommages
    • Décès

    Nicolas Mathieu Eekman (en néerlandais : Nikolaas Mathijs Eekman), né le 9 août 1889 à Bruxelles et mort le 13 novembre 1973 à Paris, est un peintre figuratif néerlandais, connu aussi en France, en Belgique et aux Pays-Bas sous le nom Nico Eekman, Nic Eekman et sous le pseudonyme Ekma. Il est aussi graveur, dessinateur, aquarelliste et illustrateur.

    Il illustra nombre de livres, notamment Les Destinées d'Alfred de Vigny (1933), Contes d'un buveur de bière de Charles Deulin (1945), Tyl Ulenspiegel de Charles de Coster (1946), L'Âne culotte d'Henri Bosco (1950).

    Son style se caractérise par trois grandes périodes : expressionniste entre 1914 et la fin des années 1920, réaliste flamand jusqu'au début des années 1950, puis fantastique.

    En 1921, Eekman s'installe à Paris, et ne cessera d'exposer en France et à l'étranger. Il fréquente les artistes néerlandais vivant à Paris comme Fred Klein, Piet Mondrian, César Domela, Georges Vantongerloo et Frans Masereel. Il se lie d'amitié avec la galeriste Jeanne Bucher qui l'exposera en 1928 avec Mondrian. C'est la seule fois où Mondrian exposera ses peintures dans une galerie à Paris. Ces deux hommes que la vision de lart sépare, Mondrian promoteur de lart abstrait et Eekman violemment contre, resteront liés par une amitié indéfectible tout au long de leur vie. Dans les années 1930, Eekman est régulièrement présent à des expositions collectives, notamment aux États-Unis, et ses expositions personnelles s'organisent dans toute l'Europe.

    Lors de l'Exposition internationale de Paris en 1937, Eekman obtient une médaille d'or pour sa toile La pelote bleue, acquise plus tard par l'État pour le musée du Jeu de Paume.

    Au début de la Seconde Guerre mondiale, il est recherché par les Nazis et se réfugie alors à Saint-Jean-de-Luz où il signe momentanément ses œuvres sous le pseudonyme Ekma.

    En 1961, un important panneau mural (2,50 × 1,40 m) lui est commandé par le professeur H. Griffon sur le thème des plantes médicinales dans le monde. Cette œuvre fut exécutée pour la pharmacie de l'aérogare parisienne d'Orly. Sous l'impulsion de sa fille, l'architecte Luce Eekman, l'association Le Sillon Nicolas Eekman fut créée en 1989 et se consacre à perpétuer la mémoire et lœuvre du peintre par lorganisation dexpositions, notamment à l'Atelier Grognard à Rueil-Malmaison, au Palais de l'Europe à Menton, à la Fondation Taylor à Paris, à la Maison Descartes (Institut français des Pays-Bas) à Amsterdam et à la mairie de Nuenen aux Pays-Bas.

    Peu de temps après une grande rétrospective à la galerie Reflets de Bruxelles, Nicolas Eekman s'éteint le 13 novembre 1973 à Paris. Il est enterré au cimetière parisien d'Ivry (21e division).

  9. People also search for