Yahoo Web Search

  1. David Lynch — Wikipédia

    fr.wikipedia.org/wiki/David_Lynch
    • Biographie
    • Style
    • Formation
    • Famille
    • Enfance
    • Études
    • Vie personnelle
    • Débuts
    • Carrière
    • Commentaires
    • Récompense
    • Carrière professionnelle
    • Production
    • Controverse
    • Réalisations
    • Critique
    • Influences
    • Activités
    • Culture
    • Historique
    • Religion
    • Citation

    Il est l'auteur de 10 longs-métrages, sortis entre 1977 et 2006. Nommé aux Oscars du cinéma comme meilleur réalisateur pour Elephant Man (1980), Blue Velvet (1986) et Mulholland Drive (2001), il a reçu la Palme d'or au Festival de Cannes en 1990 et un Lion d'or d'honneur à la Mostra de Venise en 2006.

    Son style novateur et surréaliste, parfois qualifié de « lynchien », est devenu reconnaissable pour de nombreux spectateurs et critiques. Il se caractérise par son imagerie onirique et sa conception sonore méticuleuse. L'imagerie parfois violente de ses films lui confère la réputation de « déranger, d'offenser ou de mystifier » son public2. David Lynch porte un regard sombre et halluciné sur la réalité humaine inquiétante qui se dissimule derrière le vernis social, au sein des petites bourgades américaines (dans Blue Velvet ou Twin Peaks) ou de Los Angeles (dans Lost Highway ou Mulholland Drive). Lynch semble s'amuser à inclure dans ses castings des musiciens célèbres.

    Il donne par la suite de nouvelles orientations à sa carrière artistique, se faisant connaître comme peintre, musicien ou designer.

    La famille Lynch est presbytérienne. Le grand-père maternel de David, du nom de Sandholm, dorigine finlandaise, arrive aux États-Unis au XIXe siècle.

    Donald Lynch, le père du jeune David, est un scientifique travaillant pour lUS Department of Agriculture et sa mère, Sunny, est professeur danglais. David est élevé dans le Nord-Ouest Pacifique et à Durham (Caroline du Nord). Il atteint le rang dEagle Scout et, à son quinzième anniversaire, sert un huissier à linvestiture de John F. Kennedy.

    Dans le but de devenir peintre, David Lynch suit les cours à la Corcoran School of Art à Washington, D.C., tout en terminant ses études à l'école secondaire à Alexandria, Virginie. Il sinscrit aux Beaux-Arts de Boston pour un an (où il a pour colocataire Peter Wolf), avant de partir en Europe avec son ami, lartiste Jack Fisk, pour étudier avec le peintre expressionniste autrichien Oskar Kokoschka. Alors qu'il prévoit d'y rester trois ans, David Lynch retourne aux États-Unis après seulement quinze jours.

    David Lynch a quatre enfants. Il est le père de la réalisatrice Jennifer Lynch née en 1968, dont la mère est la peintre Peggy Reavey dont il divorce lorsque sa fille est âgée de six ans4. Son fils Austin Jack Lynch est né en 1982 de son union avec Mary Fisk5. Il a été l'époux de sa monteuse et productrice Mary Sweeney. En 2009, il se marie pour la quatrième fois, avec l'actrice Emily Stofle, mère de son quatrième enfant6.

    Étudiant en arts plastiques, David Lynch, initialement peintre, s'essaie très tôt au cinéma et se livre à diverses expérimentations qui aboutissent à Eraserhead en 1977, film-cauchemar, tourné en noir et blanc et totalement autoproduit. Après avoir vu le film, Mel Brooks décide de confier à Lynch la réalisation d'Elephant Man (1980), inspiré de la vie de Joseph Merrick. Le film, tourné également en noir et blanc, mêle réalisme et symbolisme et rend hommage au cinéma expressionniste. Il remporte le Grand Prix du Festival d'Avoriaz et le César du meilleur film étranger. Par ailleurs, il apporte la notoriété à son metteur en scène.

    Lynch renoue avec le succès en 1986 grâce à Blue Velvet, Grand Prix du Festival d'Avoriaz, thriller à l'ambiance érotique et malsaine avec notamment Kyle MacLachlan, Dennis Hopper et Dean Stockwell. Il s'agit d'un projet écrit avant Dune, financé comme ce dernier par Dino De Laurentiis et qui dispose d'un budget assez modeste de 5 millions de dollars. Durant le tournage, Lynch noue une relation amoureuse qui dure quatre ans avec Isabella Rossellini, l'actrice principale. Son film suivant, Sailor et Lula (Wild at Heart, 1990), qui raconte l'histoire de deux amants en fuite interprétés par Nicolas Cage et Laura Dern, mêle conte, ultra-violence, road movie, polar, film d'aventure et comédie musicale et vaut au cinéaste la Palme d'or du 43e Festival de Cannes. En plus de ses talents variés derrière la caméra (compositeur, monteur, mixeur, décorateur, animateur, producteur, scénariste, cadreur, ingénieur du son, réalisateur), David Lynch est aussi acteur. Il se met lui-même en scène dans la série Mystères à Twin Peaks et le film homonyme, où il tient le rôle de l'agent Gordon Cole, dont la particularité est d'être malentendant. Il collabore également avec d'autres réalisateurs, comme Tina Rathborne (Zelly and Me, 1988), Michael Almereyda, en endossant le rôle d'un réceptionniste d'une morgue dans Nadja (1994) puis, récemment, dans Midnight Movies, un documentaire de Stuart Samuels (2006). Il joue également dans Lucky de John Carroll Lynch, sorti en 2017.

    En 1989, David Lynch crée, avec le scénariste Mark Frost, la série Twin Peaks. Diffusée de 1990 à 1991 sur ABC, la série deviendra rapidement culte en mêlant le fantastique absurde, le drame et le thriller sur fond d'un crime dans une ville mystérieuse. Même si elle est sélectionnée plusieurs fois aux Emmy Awards, la série sera déprogrammée au bout de deux saisons pour des audiences en baisse, laissant la série sur un cliffhanger. Une histoire vraie (The Straight Story, 1999), qui narre la traversée du territoire américain en tondeuse à gazon par un vieil homme, marque une rupture avec ses œuvres précédentes. Voulu épuré et sobre, le film, dont le scénario est coécrit par son épouse Mary Sweeney, est plus apaisé et presque optimiste.

    En 2002, David Lynch préside le jury du 55e festival de Cannes qui attribue la Palme d'or au Pianiste de Roman Polanski11,12.

    Depuis le 1er juin 2009, il publie sur son site internet une série dinterviews dAméricains moyens, croisés lors dun voyage dans tous les États-Unis13. Il produit ces courts métrages de trois à cinq minutes réalisés par son fils Austin Lynch14. Lynch sort en 2011 son premier album solo Crazy Clown Time [réf. nécessaire]. En 2013, il annonce la sortie de son nouvel album musical, de tonalité blues, The Big Dream32.

    En 2011, il cherche à réaliser Ronnie Rocket, d'après un ancien scénario écrit après Eraserhead racontant l'enquête, dans les années 1950, sur l'enlèvement d'un nain rockeur dans une ville industrielle. Le projet, qui devait être produit par Pierre Edelman et Alain Sarde, n'a pas trouvé les financements nécessaires à sa réalisation. Son devis se serait élevé à plus de 25 millions d'euros et le cinéaste aurait refusé de faire la moindre concession sur ses choix artistiques6. Mais c'est la télévision qui lui permet de revenir à la réalisation. Il travaille dès 2015 à une suite, tant réclamée par les fans de la série culte Twin Peaks. Produite en 2016, elle est diffusée début 201715 sur Showtime. Les 18 épisodes de la saison 3 seront tous réalisés par Lynch16 et écrits en collaboration avec Mark Frost17.

    David Lynch n'a jamais totalement abandonné la peinture et le dessin qu'il avait étudiés plus jeune. C'est pendant le montage du film que le directeur général de la Fondation Cartier pour l'art contemporain demande à voir ses travaux. Enthousiasmé, il met en œuvre une exposition à Paris6. Ainsi, en mars 2007, a lieu l'exposition, « The Air Is on Fire », qui regroupe photos, œuvres plastiques et sonores du réalisateur. Au vernissage de l'exposition, le 2 mars, David Lynch donne devant un auditoire restreint un concert d'une trentaine de minutes avec Marek Zebrowski. Les deux hommes exécutent une improvisation aux synthétiseurs, d'après des écrits de Lynch lus entre les morceaux, et rassemblés sous le nom de Thoughts.

    Sa production graphique a notamment fait l'objet d'une exposition25 au Musée du dessin et de l'estampe originale de Gravelines. En 2012, Lynch a exposé ses lithographies et ses courts métrages au FRAC Auvergne (Clermont-Ferrand, France). Cette exposition a donné lieu à la publication d'un livre26 et à l'acquisition d'un dessin et de six estampes par la collection du FRAC. En 2013, le centre de la gravure à La Louvière présentait Circle of Dreams - Estampes et courts métrages, un ensemble de lithographies et de courts métrages livrant une parcelle de lunivers du cinéaste américain, fait de rêves et dangoisses27.

    Si les expositions de David Lynch voyagent dans le monde et si ses œuvres se vendent, il semble néanmoins qu'il ne soit pas encore totalement reconnu dans le milieu de l'art. Selon Patrick Steffen, rédacteur en chef de la revue spécialisée Flash Art à Los Angeles, interrogé par Les Inrockuptibles, la curiosité pour ses travaux vient avant tout de sa notoriété en tant que cinéaste. Il est rarement cité dans les revues d'art contemporain et il semble que ses peintures n'aient pas « la sophistication de ses films6. »

    Parmi ses passions, David Lynch compte aussi la musique, à laquelle il s'est souvent essayé, par exemple sur l'album Dark Night of the Soul, de Danger Mouse et Sparklehorse. Outre la musique de sa série Twin Peaks, écrite par Angelo Badalamenti mais à laquelle il participe, il réalise en 2001 l'album BlueBob (en), un album blues/rock industriel écrit et interprété avec John Neff. Deux des morceaux de l'album, Mountains Falling et Go Get Some, apparaissent dans son film Mullholland Drive. Tous les instruments sont joués par le duo, et David Lynch est non seulement cointerprète, coproducteur et cocréateur des chansons, mais assure aussi le mixage et le design de l'album.

    Il crée aussi un nouveau site pour rassembler les meilleurs artistes émergents afin de soutenir les œuvres de la fondation David Lynch31.

    Le 10 juin 2013, le titre I'm Waiting Here, interprété par David Lynch et la chanteuse Lykke Li, est diffusé sur Internet33.

    David Lynch apprend la technique de Méditation transcendantale en juillet 1973, et la pratique régulièrement depuis35,36,37. Il évoque dans son livre, Catching the Big Fish, l'impact de cette technique sur son processus créatif.

    Il assiste à la crémation de Maharishi Mahesh Yogi en Inde en 200839. En 2009, il se rend une nouvelle fois en Inde pour effectuer des interviews de personnes ayant côtoyé Maharishi Mahesh Yogi dans le but de réaliser un documentaire biographique40,41.

    Le 18 avril 2010, à l'occasion du cinquantième anniversaire de la première venue en France de Maharishi Mahesh Yogi42, le cinéaste donne une conférence de presse à Lille pour parler des bénéfices que l'on pourrait attendre de la Méditation transcendantale pour lutter contre la violence à l'école, une démarche qu'il souhaiterait expérimenter en France dans une dizaine d'établissements scolaires de banlieue43,44,45.

    • David Keith Lynch
    • américaine
  2. People also search for
    • Emily Stofle, David Lynch at 41st AFI Life Achievement Aw...
      youtube.com
    • David Lynch, Kyle MacLachlan and more on the red carpet in Cannes
      youtube.com
    • Sabine Azema, Yorgos Lanthimos and more on the red carpet in Cannes
      youtube.com
    • Emily Stofle, Director David Lynch Stock Footage Video (100% Royalty-free) 27719053
      shutterstock.com