Yahoo Web Search

  1. Emmanuelle Seigner — Wikipédia

    fr.wikipedia.org › wiki › Emmanuelle_Seigner

    1 day ago · Emmanuelle Seigner et son époux Roman Polanski à la 36 e cérémonie des César en 2011. Elle est révélée au public par le film Détective , de Jean-Luc Godard , puis par le thriller parisien de Roman Polanski , Frantic .

  2. Isabelle Adjani - Wikipedia

    en.wikipedia.org › wiki › Isabelle_Adjani

    1 day ago · Isabelle Yasmina Adjani (born 27 June 1955) is a French film actress and singer. She is the only actress or actor in history to win five César Awards; she won Best Actress for Possession (1981), One Deadly Summer (1983), Camille Claudel (1988), La Reine Margot (1994), and Skirt Day (2009).

  3. Naissance en 1966 — Wikipédia

    fr.wikipedia.org › wiki › Naissance_en_1966

    1 day ago · 22 juin : Emmanuelle Seigner, actrice et chanteuse française. 26 juin : Dany Boon, humoriste et acteur français. 28 juin : John Cusack, acteur américain. 30 juin : Mike Tyson, boxeur américain. Marton Csokas, acteur néo-zélandais. Céline Koloko Sohaing, femme d'affaires camerounaise. Juillet

  4. List of thriller films of the 2000s - Wikipedia

    en.wikipedia.org › wiki › List_of_thriller_films_of

    1 day ago · Title Director Cast Country Subgenre/Notes 2000: 2000 AD: Gordon Chan: Aaron Kwok, Phyllis Quek, Daniel Wu: Hong Kong: Action thriller: The 6th Day: Roger Spottiswoode: Arnold Schwarzenegger

  5. Mathilde Seigner — Wikipédia

    fr.wikipedia.org › wiki › Mathilde_Seigner
    • Culture populaire
    • Famille
    • Carrière
    • Critique
    • Commentaire
    • Apparitions
    • Carrière professionnelle
    • Parcours
    • Adaptation
    • Vie personnelle
    • Controverse

    Elle est aussi l'interprète principale de la première saison de la série télévisée Sam, lancée en 2016 sous la direction de Valérie Guignabodet. Enfin, elle joue le second rôle d'une femme d'affaires impitoyable dans la satire Coexister, écrite et réalisée par Fabrice Éboué.

    Petite-fille du comédien Louis Seigner et nièce de Françoise Seigner, tous deux doyens et sociétaires de la Comédie-Française, Mathilde Seigner est la fille de Jean-Louis Seigner (né en 1930), photographe, et d'Aline Ponelle, journaliste1. Sa sœur, Emmanuelle Seigner, est la femme de Roman Polanski. Elle a une seconde sœur, Marie-Amélie.

    Elle fait sa première apparition à l'écran en 1989, dans une sitcom de AB Productions (Salut les Musclés2). Dès 1994, elle se fait connaître du grand public aux côtés de sa grande soeur, Emmanuelle Seigner, dans le drame Le Sourire, de Claude Miller. Elle décroche aux César 1998 sa première nomination au César de la meilleure actrice dans un second rôle pour, sa prestation dans la comédie noire Nettoyage à sec. L'année 1999 marque un tournant : elle tient l'un des trois rôles féminins principaux de la comédie dramatique Vénus beauté (institut), de Tonie Marshall, aux côtés de la star Nathalie Baye et d'une autre révélation, Audrey Tautou. Elle reçoit une deuxième nomination au César de la meilleure actrice dans un second rôle, aux César 2000. Par ailleurs, elle joue la jeune mariée au coeur de la comédie de mœurs Belle Maman, de Gabriel Aghion, auprès du tandem Catherine Deneuve / Vincent Lindon. Cette même année, elle est ainsi récompensée du Prix Romy-Schneider. L'année 2000 la voit accéder aux premiers rôles : elle retrouve Claude Miller pour mener La chambre des magiciennes; puis elle est la tête d'affiche du drame Le Cœur à l'ouvrage, de Laurent Dussaux ; enfin, elle fait partie du quatuor d'acteurs réunis par Dominik Moll pour son thriller psychologique Harry, un ami qui vous veut du bien. Sa performance lui vaut une troisième nomination au César de la meilleure actrice dans un second rôle, cette fois aux Césars 2001. L'année suivante, elle est au casting de la grosse production La Guerre des boutons, de Yann Samuell, mais renoue aussi avec le thriller pour Dans la tourmente, écrit et réalisé par Christophe Ruggia, où elle donne la réplique à Yvan Attal et Clovis Cornillac. Ce drame social passe cependant inaperçu. Elle poursuite avec des comédies en 2012, elle partage l'affiche de la comédie Maman, écrite et réalisée par Alexandra Leclère, avec Marina Foïs et Josiane Balasko ; et forme avec Catherine Frot, Laurence Arné et Firmine Richard le quatuor de femmes menant la comédie dramatique Bowling, de Marie-Castille Mention-Schaar. En 2013, elle revient en partageant l'affiche de la comédie dramatique Max, de Stéphanie Murat, avec un Joey Starr à contre-emploi. Mais en 2014, elle joue une femme de classe populaire gagnant à la loterie en tête d'affiche de la comédie dramatique La liste de mes envies, pour laquelle elle est secondée de Marc Lavoine. L'année 2015 est placée sous le signe du registre dramatique : à la télévision, elle mène le téléfilm policier historique Flic tout simplement de nouveau sous la direction d'Yves Rénier, mais cette fois face à Philippe Torreton ; au cinéma, elle est la tête d'affiche du drame indépendant Une mère, écrit et réalisé par Christine Carrière. Enfin, elle retrouve le réalisateur Christian Carion pour un rôle principal du drame historique En mai, fais ce quil te plaît. En 2016, elle connaît deux beaux succès dans la comédie : tout d'abord avec Retour chez ma mère, d'Éric Lavaine, surtout porté par le tandem Josiane Balasko (qui joue de nouveau sa mère) / Alexandra Lamy. Puis en tenant le rôle titre de la série télévisée de TF1, Sam, réalisée par Valérie Guignabodet, où elle joue une professeur de français politiquement incorrecte mais attachante. Elle ne reprend cependant pas le rôle pour la saison 2, le décès brutal de Guignabodet l'ayant très affecté, et c'est Natacha Lindinger qui la remplace.

    Mais la révélation critique intervient seule dès son film suivant : dans Rosine, de Christine Carrière, elle incarne, alors âgée de 27 ans, une adolescente de classe populaire projetée dans la maternité. Sa performance lui vaut le prix Michel-Simon.

    En 2001, elle confirme auprès de la critique en jouant les citadines décidée à vivre à la campagne, face au monstre sacré Michel Serrault, dans la comédie dramatique champêtre Une hirondelle a fait le printemps, de Christian Carion. Le film est acclamé par la critique. La même année, sa troisième collaboration avec Claude Miller - cette fois pour la comédie noire Betty Fisher et autres histoires, aux côtés de Nicole Garcia et Sandrine Kiberlain - passe plus inaperçue. Elle accepte aussi un petit rôle dans le drame Inch'Allah dimanche, écrit et réalisé par Yamina Benguigui.

    En 2002, forte de son statut d'actrice populaire, elle accepte de prêter ses traits à l'héroïne du téléfilm en costumes Madame Sans-Gêne, de Philippe de Broca, face à Bruno Solo. Et en 2003, elle surprend en tête d'affiche du polar Tristan, de Philippe Harel, où elle incarne une enquêtrice de police.

    Par la suite, elle se dirige vers un cinéma plus familial, et orienté vers la comédie. Elle revient en 2009 avec deux films de couples : tout d'abord elle retrouve l'acteur Pascal Elbé et la réalisatrice Cécile Telerman, pour la comédie dramatique Quelque chose à te dire, où elle forme un couple avec un de Olivier Marchal à contre-emploi. Puis elle joue une mère divorcée face à Bernard Campan pour la comédie dramatique Une semaine sur deux, de Ivan Calbérac. En 2017, elle replonge dans la noirceur en tenant le premier rôle du téléfilm basé sur des faits réels Je voulais juste rentrer chez moi, d'Yves Rénier. Parallèlement, au cinéma, elle figure au casting du dernier Claude Lelouch, Chacun sa vie. Enfin, elle remplace au débotté Marina Foïs et retrouve Franck Dubosc pour la suite Boule et Bill 2, de Pascal Bourdiaux.

    Elle aborde cette décennie en enchaînant les films exposés médiatiquement. En 2010, elle enchaîne deux comédies populaires : la très attendue suite Camping 2, de Fabien Onteniente, mais aussi la comédie de couples Trésor, dernière réalisation de Claude Berri, l'opposant à Alain Chabat. En juin 2010, elle figure, avec Isabelle Adjani, Paul Auster, Isabelle Huppert, Milan Kundera, Salman Rushdie, Jean-Pierre Thiollet, Danièle Thompson et Henri Tisot, parmi les signataires de la pétition en soutien à Roman Polanski, dont elle est la belle-sœur, lancée au lendemain de l'arrestation du cinéaste en Suisse3.

    La même année, c'est à la télévision qu'elle renoue avec le drame : en tenant le rôle-titre du téléfilm Médecin-chef à la Santé, d'Yves Rénier.

    Elle est de 1994 à 1998 en couple avec l'acteur Antoine Duléry son partenaire de la saga Camping4. De 1998 à 2001, elle est en couple avec l'humoriste Laurent Gerra5,6. Elle a également eu une aventure amoureuse avec le réalisateur de la saga Camping, Fabien Onteniente et également avec un des acteurs de la saga, Laurent Olmedo.7 A partir d'octobre 2006, Seigner est en couple avec Mathieu Petit, cameraman de profession. Leur fils, Louis, est né le 10 août 20078,9.

    Elle a été condamnée à une peine de trois mois de prison avec sursis pour conduite en état d'ébriété10.

  6. Élisa Servier — Wikipédia

    fr.wikipedia.org › wiki › Élisa_Servier
    • Débuts
    • Parcours
    • Vie personnelle

    Après une enfance passée à la campagne, près de Paris, Élisa Servier débute au cinéma en 1973, à l'âge de 18 ans, dans une comédie de Pascal Thomas intitulée Le Chaud Lapin. Elle tourne ce long métrage en compagnie de Bernard Ménez et Daniel Ceccaldi. Elle dira plus tard avoir été violée par un des acteurs du film. En 1978, elle retrouve Daniel Ceccaldi, ainsi que Pascal Thomas, lequel réalise Confidences pour confidences, l'histoire d'une génération de femmes à travers l'histoire des trois jeunes sœurs Roussel, banlieusardes devenues parisiennes dans les années 1960. Parallèlement à cela, elle travaille pendant sept ans comme mannequin « junior et beauté », à Paris, Milan, Hambourg et New York.

    Elle suit pendant trois ans des cours de comédie au cours Florent avec Francis Huster, et en 1980, tourne avec David Hamilton dans Tendres Cousines. Elle enchaîne la même année avec sa première pièce de théâtre, Le Garçon d'appartement, de Gérard Lauzier, mise en scène au Petit-Marigny par Daniel Auteuil. En 1981, elle joue dans Le Divan, de Remo Forlani, au théâtre La Bruyère, aux côtés de Roger Pierre et Isabelle Mergault, et sous la direction de Pierre Mondy. Par la suite, elle apparaît dans une centaine de films et téléfilms, dont les grandes sagas estivales de TF1 Le Vent des moissons et Orages d'été, de Jean Sagols, avec Annie Girardot et Gérard Klein, qu'elle retrouvera comme partenaire à plusieurs reprises. Elle marque ainsi de sa présence Central Nuit, aux côtés de Michel Creton et Nestor Burma, de Léo Mallet, où elle joue le rôle du commissaire Niel face à Guy Marchand.

    Elisa Servier est également mère de deux enfants : un garçon, Julien Nakache, né le 29 mars 1985 et une fille, Manon Niego (de Toledo, son nom de comédienne), née le 16 décembre 1993.

  7. Naissance en 1968 — Wikipédia

    fr.wikipedia.org › wiki › Naissance_en_1968

    1 day ago · Mathilde Seigner, actrice française. 19 janvier : Scott Clendenin, bassiste de death metal américain († 24 mars 2015). 20 janvier : Tundu Lissu, personnalité politique tanzanien. 21 janvier : Kim Yoon-seok, acteur sud-coréen. Charlotte Ross, actrice américaine. 30 janvier : Felipe VI, roi d'Espagne depuis 2014. Février

  8. People also search for