Yahoo Web Search

  1. Funk - Wikipedia

    en.wikipedia.org/wiki/Funk

    1 day ago · Funk metal (sometimes typeset differently such as funk-metal) is a fusion genre of music which emerged in the 1980s, as part of the alternative metal movement. It typically incorporates elements of funk and heavy metal (often thrash metal), and in some cases other styles, such as punk and experimental music.

  2. Funk - Wikipedia

    it.wikipedia.org/wiki/Funk

    11 hours ago · Il funk è un genere musicale nato negli Stati Uniti a metà degli anni sessanta da musicisti afroamericani.La loro intenzione era quella di creare uno stile musicale ritmato e ballabile che prendeva spunto dai generi soul, jazz e rhythm and blues (R&B).

  3. People also ask

    What is funk music?

    Who was first funk musician?

    Is funk a subgenre?

    What is funk derivatives?

  4. Discussão:Funk carioca – Wikipédia, a enciclopédia livre

    pt.wikipedia.org/wiki/Discussão:Funk_carioca

    1 day ago · Essa pagina nao pode ser modificada e toma todos os nomes como, Funk Carioca, Funk Brasileiro, Funk Paulista, sem permitir as pessoas de escrever sobre o Funk. O Funk atingiu 50bilhoes de views no Youtube e essa pagina nao falou nada, kevin o Chris virou o maior cantor do Brasil no spotify com 9'000'000 accesos por mes, essa pagina nao falou.

  5. 1 day ago · STORIS is the leading provider of retail software solutions for the home furnishings, bedding, & appliance industries. STORIS enhances the customer experience and creates operational efficiencies through our Unified Commerce Solution and Professional Services.

  6. David Bowie - Wikipedia, la enciclopedia libre

    es.wikipedia.org/wiki/David_Bowie

    1 day ago · 1974-1976: soul, funk y The Thin White Duke Bowie en una actuación el 11 de noviembre de 1974 en Washington D. C. , durante su gira de Diamond Dogs . Bowie se trasladó a los Estados Unidos en 1974, donde se instaló primeramente en Nueva York para después mudarse a Los Ángeles . [ 53 ]

  7. 加藤鷹 - Wikipedia

    ja.wikipedia.org/wiki/加藤鷹

    11 hours ago · 2008年、Jファンク・バンド「コダマセントラルステーション」の1ST ALBUM「Funk You!」(2008年3月5日発売)のジャケットに参加。 2010年1月、千葉県千葉市栄町にあるソープランド「しゃぼんくらぶ一番館」の一日店長を務める。

  8. Led Zeppelin — Wikipédia

    fr.wikipedia.org/wiki/Led_Zeppelin
    • Style musical
    • Introduction
    • Débuts
    • Historique
    • Histoire
    • Tournées
    • Mort
    • Récompenses
    • Variantes
    • Honneurs
    • Médias

    Lœuvre du groupe sinspire de nombreuses sources et genres musicaux2, avant tout le blues, le rock et le folk3 mais également le rockabilly4, le reggae5, la soul et le funk6, le jazz7, les musiques classique, celtique, indienne, arabe, pop, rock psychédélique, country, etc.8, autant de styles aussi bien repris sur leurs huit albums studio publiés de 1969 à 1979, qu'en concert. Le groupe a également bâti sa réputation sur ses prestations scéniques devenues légendaires, donnant une large part à l'improvisation (solos de guitare ou de batterie extensifs) au cours de longs medleys qui constituent autant d'interprétations réarrangées de leurs propres compositions ; le triple album live How the West Was Won enregistré durant la tournée de 1972 aux États-Unis est une référence de ce type de prestations. Le style musical de Led Zeppelin est enracinée dans le blues59. L'influence des morceaux blues américain de Howlin' Wolf60, Muddy Waters et Skip James est particulièrement apparente, en particulier pour Led Zeppelin et Led Zeppelin II. Les morceaux de presque tous les albums studio sont construits autour de la progression harmonique à 12 mesures du blues, et ce dernier a influencé d'autres chansons, à la fois musicalement et lyriquement61. Dans les influences marquantes de Led Zeppelin, on trouve aussi la musique celtique et la musique folk59. Le groupe est d'ailleurs considéré comme l'un des précurseurs du folk metal, genre musical mariant heavy metal et musique folk. Le guitariste écossais Bert Jansch a inspiré Page, notamment au niveau des open tunings et des aggressive strokes62. Le groupe tire finalement son inspiration d'une grande variété de genres, depuis les musiques du monde, le rock 'n' roll, le jazz, et la country, jusqu'au funk, la soul et le reggae, en particulier sur Houses of the Holy et les albums qui ont suivi59. Les éléments musicaux des deux premiers albums sont en grande partie tirés de longues jam sessions sur des standards du blues59 et de la musique folk33,62. Cette méthode conduit à la création de nouveaux sons par l'intermédiaire d'un mélange d'éléments musicaux et lyriques provenant de différentes chansons et de passages improvisés, mais conduisit aussi plus tard à des accusations de plagiat et des litiges portant sur le droit d'auteur62. En général, la musique était développée en premier lieu, parfois avec des paroles improvisées qui pouvaient être réécrites pour la version finale de la chanson33. Depuis leur visite à Bron-Yr-Aur en 1970, le duo de coécriture entre Page et Plant est devenu prédominant, Page fournissant la musique en grande partie à l'aide de sa guitare acoustique, Plant devenant le parolier du groupe62. Jones et Bonham apportaient leur contribution par la suite, en répétition ou en studio. Vers la fin de la carrière du groupe, Page, en retrait au niveau composition, fut progressivement supplanté par Jones, qui composait majoritairement au clavier. Plant ajoutait ensuite les paroles avant que Page et Bonham développent leurs parties62,63. Les paroles des premiers morceaux puisent dans les racines folk et blues, mélangeant souvent des fragments lyriques de différents morceaux61. Beaucoup de ces chansons traitent de romance, d'amour non partagé ou de conquête sexuelle, des thèmes courants du rock, du pop et du blues64. Certains des textes, en particulier ceux inspirés du blues, sont considérés comme misogynes64. À partir de Led Zeppelin III, des éléments de mythologie et de mysticisme sont incorporés dans leur musique59, suite notamment à l'intérêt de Plant pour les légendes et l'histoire61. Ces éléments sont souvent considérés comme reflétant les intérêts de Page pour l'occultisme, et donnent lieu à des rumeurs selon lesquelles les enregistrements contiendraient des messages subliminaux sataniques, notamment déguisés grâce au backmasking ; des affirmations généralement rejetées par les membres du groupe et les critiques musicaux62. Susan Fast affirme qu'avec la dominance de Plant comme parolier du groupe, les chansons ont été visiblement influencées par le courant contre-culturel des années 196061. Selon le musicologue Robert Walser, « Le son de Led Zeppelin est marqué par la vitesse et la puissance, des motifs rythmiques inhabituels, une dynamique nivelée et contrastée, les chants lamentés du chanteur Robert Plant, et le grain lourdement distordu de Jimmy Page. » Ces éléments expliquent que le groupe soit souvent mentionné comme l'un des ancêtres du hard rock et du heavy metal61,65. Ils ont même été décrits comme le « groupe de heavy metal par excellence », même si les membres du groupe ont souvent voulu éviter cette étiquette. Cette réputation provient en partie de l'utilisation de riffs de guitare avec distorsion sur des chansons comme Whole Lotta Love et The Wanton Song61,66. Souvent les riffs n'étaient pas repris identiquement par la guitare, la basse et la batterie, mais il y avait plutôt des variations mélodiques ou rythmiques, comme dans Black Dog où trois signatures rythmiques différentes sont utilisées61. Le jeu de guitare de Page mélange des éléments de la gamme du blues avec ceux de la musique orientale61. Les aigus de Plant ont été comparés à la technique vocale de Janis Joplin61,66. La batterie de Bonham est retenue pour sa puissance, ses roulements rapides et ses battements rapides sur grosse caisse. La basse de Jones a été décrite comme mélodique et son jeu au clavier ajoutait une touche classique au son du groupe61,66. Page déclare avoir voulu que Led Zeppelin produise une musique qui avait « de la lumière et de l'ombre59. » Cela s'est réalisé plus particulièrement à partir de Led Zeppelin IlI, qui fait une plus grande utilisation d'instruments acoustiques, et fut confirmée par le quatrième album, en particulier sur Stairway to Heaven qui commence à la guitare acoustique et à la flûte à bec et se termine à la batterie avec de lourds sons électriques59,67. Vers la fin de leur carrière discographique, ils se sont orientés vers un son plus doux et plus progressif, dominé par les claviers de Jones. Ils ont également utilisé de plus en plus de techniques de superposition et de production particulières comme l'enregistrement multipiste et le réenregistrement de la guitare. L'accent mis sur la dynamique et la disposition d'ensemble donnent un style unique à leur musique, qui a été décrit comme transcendant tous les genres67. Ian Peddie remarque que Led Zeppelin étaient « ... bruyants, puissants et souvent lourds, mais leur musique était aussi empreinte d'humour, introspective et extrêmement subtile68. »

    Led Zeppelin compte plus de 300 millions d'albums vendus à travers le monde9,10,11,12. Tous ses albums sont classés dans le « Top 10 » du hit-parade américain et six y ont atteint la première place (sept au Royaume-Uni)13. Le magazine Rolling Stone décrit le groupe comme « le plus « lourd » de tous les temps et le plus grand des années soixante-dix »14. Il est également considéré comme l'un des premiers groupes de hard rock, et comme l'un des pionniers du heavy metal15,16. Introduit au Rock and Roll Hall of Fame en 1995, l'institution estime que le groupe a été « aussi influent dans la décennie 1970 que les Beatles l'avaient été dans la précédente »17.

    Au début des années 1960, Jimmy Page devient un des guitaristes de studio les plus prisés de Londres. Il commence à jouer au début de son adolescence, et dès ses 14 ans, en 1957, il participe à une émission de télé-crochet sur la BBC avec son groupe de skiffle, où il explique qu'il veut devenir « chercheur en biologie »18,19. Quelques années plus tard, il participe aux enregistrements des tubes des Who, des Kinks, de Van Morrison et de beaucoup d'autres, à tel point qu'il se montrera par la suite incapable de faire le compte total des titres sur lesquels il a joué dans l'ombre19. Il y gagne une grande expérience du travail en studio, et la certitude qu'il devra avoir un contrôle total sur son art et ne travaillera jamais avec un producteur, préférant assurer ce rôle lui-même19. En 1966, Page rejoint les Yardbirds aux côtés de Jeff Beck. Il peaufine son idée, il veut monter sa propre formation avec un objectif se résumant en trois mots : « faire du boucan19 ! » Il affine son projet et gagne encore en expérience en partant en tournée mondiale avec les Yardbirds19, à l'issue de laquelle Jeff Beck quitte le groupe. En 1968, lorsque les derniers membres des Yardbirds, où il avait remplacé Jeff Beck et Eric Clapton, quittent le groupe et le laissent seul aux commandes, une série de dates de concert reste encore à honorer. Dans ce but, Page, prêt à mettre en route son propre projet, et le manager du groupe, Peter Grant, recherchent rapidement des musiciens pour former un nouveau groupe19. John Paul Jones, bassiste, claviériste et arrangeur lui aussi très prisé dans les studios londoniens, apprend la nouvelle et contacte Page avec qui il a déjà travaillé lors de différentes sessions en studio. Page, connaissant le professionnalisme de John Paul Jones, accepte immédiatement. Comme chanteur, Jimmy Page songe, en premier lieu, à Steve Marriott, le chanteur des Small Faces, puis à Terry Reid. Ce dernier décline la proposition mais suggère à Page de sintéresser à un jeune chanteur de Stourbridge, Robert Plant, quil a vu sur scène avec son groupe Band of Joy, alors que ceux-ci faisaient louverture de lun de ses concerts. Jimmy Page va écouter Plant en concert et est enthousiasmé. Il ne manque plus que le batteur, or Robert Plant en connaît un, surdoué, avec qui il s'est déjà produit : John Bonham avec le Band of Joy en 1967- 68. Ce dernier refuse d'abord l'offre, s'étant plus ou moins engagé avec Joe Cocker pour occuper un poste stable au sein de son groupe. Mais, sous la pression de Page et de Grant qui le bombardent de télégrammes expédiés au pub où il a ses habitudes19, il accepte finalement l'offre moyennant garanties financières19 et le quatuor se forme sous le nom de New Yardbirds20. La première répétition a lieu aux alentours du 19 août 196819 dans un local de Gerrard Street à Londres. Ils s'essayent sur le classique du rock'n'roll Train Kept A-Rollin' et découvrent instantanément l'alchimie qui va les mener vers les sommets. « Tout le monde a plus ou moins fait Wow ! » se souvient Jimmy Page à propos de ces premières minutes passées à jouer ensemble19. Les Yardbirds ayant signé pour une tournée en Scandinavie pour quelques dates à honorer, la nouvelle formation donne son premier concert dans un foyer pour jeunes de Gladsaxe, au Danemark, le 7 septembre 196819.

    De retour en Angleterre, pour ne plus s'afficher comme les Yardbirds et marquer un tournant musical, les New Yardbirds changent leur nom pour celui de « Led Zeppelin » le 9 novembre 1968, lors d'un concert au London Roundhouse de Chalk Farm21. Le terme lead balloon (ballon en plomb) est souvent utilisé pour décrire une idée mal conçue, ou dont l'échec est à la fois prévisible et inévitable. Le nom surgit lorsque Jimmy Page se souvient d'une anecdote datant de 1966 et de l'enregistrement du single de Jeff Beck, Beck's Bolero : le titre est mis en boîte avec John Paul Jones, musicien de studio comme Page, à la basse, Nicky Hopkins aux claviers et Keith Moon à la batterie. Page, qui veut former son groupe pour sortir de l'ombre, propose à ces musiciens de le monter avec lui. Moon, qui n'a aucune intention de quitter les Who lui explique que son projet va s'écraser au sol comme un Zeppelin de plomb (lead zeppelin)19. Deux ans plus tard, au moment où est choisi ce nom, le « a » de Lead est retiré (le manager Peter Grant revendiquant la paternité de cette modification) pour une question de prononciation aux États-Unis, lead y ayant notamment une connotation négative (chargé, drogué, défoncé)19. Le premier concert donné sous le nom de Led Zeppelin a lieu le 9 novembre 1968, comme en témoigne l'affiche du concert à Chalk Farm. Parallèlement Peter Grant, le manager du groupe, signe un contrat de cinq ans avec Ahmet Ertegün, patron de la maison de disques Atlantic Records obtenant une avance de 200 000 dollars, une somme astronomique à l'époque pour un groupe encore totalement inconnu19. Durant leur tournée en Grande-Bretagne, ils enregistrent leur premier disque en une trentaine d'heures, ce qui lui confère le son d'un album live. Simplement intitulé Led Zeppelin, il sort le 12 janvier 1969, moins de quatre mois après leur premier concert. Fortement influencé par le blues des années cinquante et le folk, il décline des riffs ravageurs, un chant puissant et démontre dès le premier morceau, Good Times Bad Times, la qualité du jeu de batterie de John Bonham associé à la virtuosité du bassiste John Paul Jones. Après l'annulation par le Jeff Beck's Group de sa tournée aux États-Unis, Peter Grant profite de l'occasion pour placer Led Zeppelin en première partie des concerts de Vanilla Fudge et d'Iron Butterfly. Durant cette tournée, le public américain est conquis par les solos démonstratifs de Jimmy Page, les interprétations personnelles et les improvisations du groupe : des morceaux comme Dazed and Confused peuvent durer plus de trente minutes. Certains groupes refusent alors de monter sur scène après des performances aussi spectaculaires, faisant de Led Zeppelin la seule tête d'affiche. Ils enregistrent un deuxième disque dans la même veine que le précédent, Led Zeppelin II, au cours de leur tournée américaine. Cet album, surnommé « The Brown Bomber » (le bombardier marron, en référence au graphisme de la pochette) aux États-Unis, sort le 22 octobre 1969 et donne au groupe une notoriété faisant de lui le plus gros vendeur de disques du début de la décennie. La presse est pourtant divisée, parfois critique, certains reprochant au groupe son sexisme ou une certaine violence parfois injustifiée. L'album suivant, Led Zeppelin III (sorti le 5 octobre 1970), plus nuancé, démontre que le groupe ne se résume pas à quelques riffs de guitares rageuses et à la voix agressive de Robert Plant. La moitié du disque comporte des ballades folk, parfois des reproductions note à note de morceaux de Bert Jansch ou de Davey Graham, habitude que Jimmy Page garde avec les morceaux à tonalité plus blues, souvent intégralement repris de classiques de John Lee Hooker, Leadbelly ou Robert Johnson, sans jamais citer ses sources. La réputation sulfureuse que se forge progressivement Led Zeppelin est due à de nombreux écarts : chambres d'hôtel dévastées, groupies et abus de drogues, entre autres22. Leur quatrième album, dont la pochette n'inclut ni titre, ni nom de groupe, sort le 8 novembre 197123. Certains textes sont inspirés du Seigneur des anneaux de J. R. R. Tolkien et sont empreints d'occultisme24,25. Cet album est le plus vendu du groupe grâce aux classiques Stairway to Heaven, Rock and Roll, Black Dog, When the Levee Breaks et toutes les compositions riches et variées qui le composent, allant du folk au hard rock23,26. Deux ans plus tard, Led Zeppelin sort Houses of the Holy le 28 mars 1973, premier de leurs albums à avoir un titre. L'album marque, une fois de plus, une nouvelle orientation musicale du groupe, empreinte de funk voire de reggae. Les fans sont un peu désorientés par cette nouvelle sonorité. Houses of the Holy, succès commercial, n'atteint cependant pas les ventes des albums précédents. Cette même année, Robert Plant, dont la voix est usée par les nombreuses tournées effectuées (quatre cent cinquante concerts en quatre ans) et par le tabac, subit une opération des cordes vocales qui le laissera aphone durant plusieurs semaines.

    À la fin de son contrat avec Atlantic Records en 197427, le groupe crée son propre label, Swan Song Records, qui produit plusieurs groupes et finance une partie du premier film des Monty Python, Sacré Graal !. Le 24 février 1975, le groupe publie son sixième album23. Il s'agit de leur premier album double, intitulé Physical Graffiti, no 1 des deux côtés de l'Atlantique28, et qui inclut notamment le titre Kashmir qui deviendra l'un des morceaux les plus connus de Led Zeppelin. Le 4 août 1975, Robert Plant et son épouse Maureen sont victimes d'un grave accident de voiture lors de vacances sur l'île de Rhodes29. Plant reste dans un fauteuil roulant durant de longs mois, se demandant même s'il pourra jamais remarcher30. Au début de l'année 1976, le groupe retourne enfin en studio pour enregistrer un nouvel album. Le 5 avril 1976, le groupe sort Presence, album dans lequel figurent les titres Achilles Last Stand (qui dure plus de dix minutes), Nobody's Fault But Mine ainsi que Tea for One. En octobre 1976, sortent le film et l'album live The Song Remains the Same à partir d'un concert filmé et enregistré au Madison Square Garden lors de la tournée mondiale 1973. Une fois Plant complètement rétabli, le groupe entame au début de l'année 1977 ce qui sera sa plus grande tournée américaine depuis leur création. Pendant leur inactivité forcée, une nouvelle génération de groupes de rock, décidée à faire oublier leurs prédécesseurs, est apparue (le hard rock de AC/DC, des Scorpions, de Kiss et de Judas Priest et le punk rock des Sex Pistols, des Ramones et des Clash). Led Zeppelin se doit de réagir et de prouver qu'il reste l'un des meilleurs groupes de rock du moment. Plus de cinquante concerts sont ainsi organisés à travers les États-Unis, mêlant rock lourd et intermèdes acoustiques. Mais le 26 juillet 1977, alors qu'il ne reste que quelques concerts à honorer, Robert Plant apprend le décès de son fils cadet Karac, âgé de six ans30. Ce drame interrompt une nouvelle fois les activités du groupe, qui ne reprendra le chemin des studios qu'à la fin de l'année 197830. En mai 1979, le groupe annonce son retour sur scène à l'occasion du festival de Knebworth. La demande de billets est telle qu'il faudra rajouter une deuxième date. Les 4 et 11 août 1979, Led Zeppelin joue ainsi devant 218 000 puis 187 000 spectateurs, record d'affluence inégalé, à ce jour, pour ce festival31. Le 20 août 1979, In Through the Out Door, qui sera le dernier album avec les quatre membres du groupe (les albums suivants seront issus d'archives sonores diverses) ; In Through the Out Door sort avec une pochette emballée dans du papier kraft, fragile et de collection. Led Zeppelin doit alors beaucoup au travail de John Paul Jones pour la sortie de cet l'album qu'il marque de son empreinte en raison de l'addiction de Jimmy Page à lhéroïne. D'après Richard Cole lui-même héroïnomane Page commença à prendre de l'héroïne en 1976 lors des sessions d'enregistrement de l'album Presence. Peu de temps après, Page confia à Cole qu'il était devenu dépendant32. En 1977, la toxicomanie de Page commence à affecter son aptitude à jouer. Il a perdu du poids et n'est plus en symbiose avec les autres membres du groupe, notamment Plant, lors des concerts33. Lors de l'enregistrement de In Through The Out Door en 1978, l'influence de Page sur l'album est moindre que celle de John Paul Jones, en raison de ses abus qui entraînent son absence des studios durant de longues périodes34. L'album In Through the Out Door est ainsi teinté de sons issus de synthétiseurs comme dans les morceaux Carouselambra, In the Evening et All My Love écrit à la mémoire de Karac.

    Led Zeppelin effectue une tournée de 14 dates en Europe, entre le 17 juin et le 7 juillet 198035. Le groupe doit donner ensuite une grande série de concerts aux États-Unis (17 dates), trois ans après l'interruption brutale de la précédente, puis effectuer un retour programmé sur les scènes anglaises36. Les répétitions pour la tournée américaine commencent à la fin de l'été dans la maison de Jimmy Page, à Bray, où loge John Bonham pour l'occasion36. Au milieu des années 1990, Robert Plant et Jimmy Page se produisent en public à deux reprises : une première fois, en 1994, pour le show MTV Unplugged, dans lequel ils reprennent des titres de Led Zeppelin dans des versions nouvellement arrangées. De cette prestation télévisée sera tiré l'album No Quarter (également nommé Jimmy Page and Robert Plant Unledded, jeu de mot anglais entre unleaded, sans plomb, et unplugged, débranché), qui reprend une partie des titres interprétés lors de ce show ainsi que de nouvelles chansons à sonorités orientales redondantes enregistrées au Maroc avec des musiciens et des instruments traditionnels maghrébins. Une tournée mondiale est réalisée à l'occasion de la sortie de cet album. Plant et Page se retrouvent une seconde fois en 1998 pour l'album Walking into Clarksdale, qui ne contient que de nouvelles chansons. Là aussi, une tournée mondiale est organisée durant laquelle ils jouent également des titres de Led Zeppelin. Robert Plant choisit ensuite de reprendre une carrière en solo, cessant sa collaboration avec Jimmy Page qui, de son côté, consacre son temps à remettre en état les bandes sons et les vidéos de Led Zeppelin. Après les BBC Sessions, double CD live sorti en 1997, sortent simultanément, en 2003, le triple CD live How the West Was Won et le double DVD Led Zeppelin.

    Le 25 septembre 1980 survient le dernier drame qui sera fatal au groupe. John Bonham, connu comme un grand buveur, sort la veille pour une soirée bien arrosée. Il aurait bu quarante shooters de vodka en quatre heures (soit près de 1,80 litre). Fortement alcoolisé et ayant perdu une grande partie de sa lucidité, il fait appeler un taxi pour se rendre chez Jimmy Page où se trouve déjà un ami qui l'aidera à se coucher. Durant la nuit, Bonham fait une fausse-route dans son sommeil qui l'asphyxie. Il est retrouvé sans vie le lendemain matin par Benji Le Fevre, l'ingénieur du son du groupe37. Bonzo, malgré son apparente robustesse, sombrait peu à peu dans une dépression causée par l'éloignement de sa famille et par les longues tournées. Il était devenu un consommateur compulsif d'antidépresseurs et de drogues diverses38. Il laisse dans le deuil son épouse Pat, son fils Jason et sa fille Zoé, ainsi que les trois autres membres de Led Zeppelin qui, après avoir brièvement envisagé de trouver un nouveau batteur, comprennent rapidement que rien ne sera plus jamais pareil sans John Bonham. Aussi annoncent-ils officiellement la dissolution de Led Zeppelin le 4 décembre 1980, dans un communiqué de presse laconique, signé Led Zeppelin : « Nous tenons à faire savoir que la perte de notre cher ami et le profond sens de l'harmonie indivisible que nous ressentons, nous-mêmes et notre manager, nous ont conduits à décider que nous ne pouvions plus continuer comme nous étions39. » Leur dernière prestation publique a eu lieu le 7 juillet 1980, à Berlin40. Un dernier album posthume, composé de chansons inédites et de versions live, et intitulé Coda, sort le 19 novembre 1982.

    Le 22 mai 2006, Led Zeppelin reçoit une nouvelle distinction prestigieuse : le prix Polar Music, considéré par certains comme le prix Nobel de musique. Cette récompense a été remise en main propre à Jimmy Page, Robert Plant, John Paul Jones et Zoé Bonham par le roi de Suède46. John Paul Jones, quant à lui, forme le groupe Them Crooked Vultures en 2009 avec Dave Grohl, ex-batteur du groupe de grunge Nirvana et chanteur guitariste des Foo Fighters, et Josh Homme, chanteur et guitariste du groupe Queens of the Stone Age. Le 24 novembre 2006, Led Zeppelin est intronisé au U.K. Music Hall of Fame47.

    Les différences vont du détail à de profondes modifications. Par exemple, le morceau Dazed and Confused du premier album, dure six minutes dans la version studio contre vingt-cinq lors de la tournée de 1973 et jusqu'à quarante-cinq en 1975. Ce n'étaient pas de simples rallongements d'un même thème mais souvent des medleys contenant le plus souvent des reprises, ou bien de nouveaux thèmes qui parfois devenaient par la suite des titres à part entière. La version live du titre Whole Lotta Love a été augmentée de cinq ou six jam session ajoutés au contenu original. Jimmy Page a également modifié et prolongé son solo. Le batteur John Bonham faisait aussi parfois durer le solo de batterie de Moby Dick jusqu'à quarante minutes. De même, John Paul Jones gratifiait le public de solo de trente minutes pour No Quarter en y incorporant des passages classiques comme le Concerto d'Aranjuez. John Paul Jones le disait lui-même : « Led Zeppelin ne se basait pas sur ses chansons mais sur ses performances scéniques. » Ce travail peut être apprécié dans leurs albums live (voir leur discographie) ainsi que dans les très nombreux bootlegs disponibles.

    Led Zeppelin place cinq albums dans le classement des 500 meilleurs albums établi par le magazine Rolling Stone : Led Zeppelin (29e), Led Zeppelin IV (66e), Physical Graffiti (70e), Led Zeppelin II (75e) et Houses of the Holy (149e). L'album le plus vendu - selon les estimations - de leur discographie est Led Zeppelin IV avec 37 000 000 d'exemplaires dans le monde69.

    Les DVD comprennent également des bonus où l'on peut voir deux clips de Led Zeppelin (Over The Hills And Far Away et Travelling Riverside Blues), trois morceaux joués à la télévision danoise en 1969, une promotion de Communication Breakdown et de Dazed and Confused à Paris en 1969, une entrevue avec le groupe à la NBC en 1970, le morceau Rock and Roll live à la télévision australienne ainsi qu'une entrevue en 1972 et une entrevue avec Robert Plant à la BBC en 1975).

  9. Muse - Wikipedia, la enciclopedia libre

    es.wikipedia.org/wiki/Muse

    11 hours ago · Muse es una banda británica de rock alternativo formada en 1994 en Inglaterra.Desde su formación en la década de los 90, sus integrantes son: Matt Bellamy (compositor, voz, guitarra, teclados); Dominic Howard (batería, percusión); y Christopher Wolstenholme (bajo eléctrico, teclados, coros).

  10. Jimi Hendrix — Wikipédia

    fr.wikipedia.org/wiki/Jimi_Hendrix

    11 hours ago · Jimi Hendrix y dévoile une évolution vers un jeu plus funk et y donne quatre concerts à l'occasion du nouvel an 1970 (les 31 décembre 1969 et le 1 er janvier 1970, avec deux concerts par jour). Un album Live, Band of Gypsys, en est tiré : ce sera le dernier album publié de son vivant.

  11. Star Academy (France) — Wikipédia

    fr.wikipedia.org/wiki/Star_Academy_(France)
    • Présentation
    • Principe
    • Résultats
    • Commentaires
    • Localisation
    • Récompense
    • Origines
    • Généralités
    • Programmation
    • Produits
    • Évolution

    Le programme, dont le nom est parfois abrégé Star Ac, se déroule chaque année (sauf de 2009 à 2011 et 2013) et s'étend sur trois à quatre mois, le plus souvent entre la rentrée et Noël, en collaboration avec la maison de disques Universal Music. La diffusion de l'émission sur TF1 s'arrête après sa huitième édition. Le 19 décembre 2008 l'émission s'arrête définitivement sur TF11. La chaîne NRJ 12 rachète les droits de l'émission pour une diffusion à partir du 6 décembre 2012.

    Après une série de casting dans toute la France, une poignée de candidats (ou élèves ou étudiants) étaient sélectionnés pour séjourner pendant quatre (ou trois) mois dans une \\"Academy\\" où ils subissent un entraînement intensif afin de peaufiner leur style artistique. Dans \\"l'Academy\\", les élèves suivaient des cours de chant, de danse, de théâtre, de sport, d'expression scénique, ou de toute matière qui pût les aider à devenir des artistes. En début de semaine, les élèves devaient passer une évaluation devant leurs professeurs qui notaient leur performance. Les trois élèves ayant obtenu la moins bonne note étaient nominés et étaient soumis au vote du public jusqu'au prime time où l'un d'eux serait éliminé. Les élèves y interprétaient sur scène, et en compagnie d'artistes invités, des chansons de tous styles qu'ils avaient préparées durant la semaine. Ils étaient alors notés par leurs professeurs. À l'issue de l'émission, l'un des 3 nominés était sauvé par le public et l'autre par ses camarades. À noter cependant que lors de la septième saison, la performance des élèves était notée par un jury composé de personnalités du monde musical (chanteur, producteur, etc.). À l'issue du prime, l'élève qui avait récolté le plus de votes de la part des téléspectateurs était sauvé ; l'un des deux autres élèves nominés était sauvé par le jury. Au terme de l'aventure, l'élève victorieux signait un contrat pour produire ses disques sous licence, organiser ses concerts et gérer son image, avec une avance sur recette d'un million d'euros.

    Au départ limité à 16, le nombre de candidats sélectionnés était de 18 pour les quatrième et sixième saisons, de 17 pour les cinquième3 et septième, de 15 pour la huitième4, et de 14 pour la neuvième. Elle a été remportée par Jenifer. Elle a été remportée par Nolwenn Leroy. Elle a été remportée par Élodie Frégé. Elle a été remportée par Grégory Lemarchal. Elle a été remportée par Magalie Vaé. Elle a été remportée par Cyril Cinélu. Elle a été remportée par Quentin Mosimann. Elle a été remportée par Mickels Réa. Elle a été remportée par Laurène Bourvon. La Star Academy a vendu plus de 20 millions de disques depuis son lancement en 2001. Si tout était cumulé, la Star Ac' serait 7e des meilleures ventes de tous les temps en France et aurait vendu plus de 9 millions d'albums (13e de tous les temps) ainsi que plus de 11 millions de singles (5e de tous les temps)9,10.

    Les candidats qui arrivaient le plus loin dans l'aventure avaient l'opportunité de participer au Star Ac' tour, qui avait lieu une fois la saison terminée mais cette tournée a été supprimée lors de la huitième saison.

    Lors des sept premières saisons, les élèves logeaient dans le Château des Vives Eaux situé à Dammarie-lès-Lys(48° 30 48 N, 2° 36 16 E).

    Le vainqueur de la Star Academy remportait un contrat avec la maison de disques Universal Music afin d'enregistrer un album ainsi qu'une somme d'argent (détaillée ci-dessous).

    Le concept Star Academy appartient à la société de production espagnole Gestmusic, une branche espagnole de la société de production Endemol. La France est le premier pays à diffuser ce format le 20 octobre 2001. Deux jours plus tard est lancée en Espagne Operación Triunfo, la version hispanophone de Star Academy.

    Star Academy fut diffusée pendant trois à quatre mois, chaque année, du 20 octobre 2001 au 19 décembre 2008, sous plusieurs formats. La neuvième saison a été diffusée sur NRJ 12 (et sur AB3 en Belgique) à partir du 6 décembre 2012. Elle était présentée par Matthieu Delormeau et Tonya Kinzinger. La diffusion de cette saison était composée ainsi : La première saison a été diffusée du 20 octobre 2001 au 12 janvier 2002. La deuxième saison a été diffusée du 31 août 2002 au 21 décembre 2002. La troisième saison a été diffusée du 30 août 2003 au 20 décembre 2003. La quatrième saison a été diffusée du 3 septembre 2004 au 22 décembre 2004. La cinquième saison a été diffusée du 2 septembre 2005 au 16 décembre 2005. La sixième saison a été diffusée du 1er septembre 2006 au 22 décembre 2006. La septième saison a été diffusée du 23 octobre 2007 au 15 février 2008. La huitième saison a été diffusée du 19 septembre 2008 au 19 décembre 2008. Ce fut la dernière saison diffusée sur TF1. La neuvième saison a été diffusée du 6 décembre 2012 au 28 février 2013. Ce fut la seule saison diffusée sur NRJ12.

    Sur TF1, présentés par Nikos Aliagas : Sur Le live 22h/24, avec des coupures nécessitées par le contrôle éditorial :

    Fort du succès du programme dès son lancement en 2001, des multiples produits dérivés sous la marque Star Academy sont commercialisés. Ainsi, micros, tapis de danse parlant pour apprendre les chorégraphies de Kamel Ouali, jeux de sociétés mais aussi jeux d'ordinateurs et de consoles de jeux sont en ventes. À cela s'ajoute également les produits de prêt-à-porter édités sous cette même marque : baskets, chemises de nuit, tee-shirts, pantoufles, débardeurs... sans oublier les bijoux et accessoires : colliers, boucles d'oreilles, bracelets, lecteurs MP3... D'autres produits de toutes sortes sont aussi vendus : journal intime à reconnaissance vocale, réveils, cordes à sauter, agendas électroniques, briquets, bougies, sèche-cheveux11...

    Cette tendance était déjà visible dans le passé (Emma Daumas et Élodie Frégé par exemple), mais est très largement montée en puissance lors de la saison 2006 avec le recrutement d'élèves comme Marina, Gaël, Jean-Charles ou Elfy. De tous ces élèves, c'est surtout Marina que les producteurs ont voulu mettre en avant en tant que compositeur-interprète, notamment en lui laissant la possibilité de chanter en direct ses propres compositions, écrites spécialement pour l'occasion.