Yahoo Web Search

  1. Zack Snyder's Justice League - Wikipedia

    en.wikipedia.org › wiki › Zack_Snyder&

    1 day ago · Gal Gadot as Diana Prince / Wonder Woman: An Immortal demigoddess and Amazon warrior. [10] Ray Fisher as Victor Stone / Cyborg : A former college athlete who, after being cybernetically reconstructed after a nearly fatal car accident, is turned into a techno-organic being enhanced by reactive, adaptive biomimetic alien technology.

  2. Wonder Woman (film, 2017) — Wikipédia

    fr.wikipedia.org › wiki › Wonder_Woman_(film,_2017)
    • Synopsis
    • Critique
    • Mythe
    • Résumé
    • Sources
    • Production
    • Commentaires
    • Développement
    • Controverse
    • Sortie
    • Polémiques
    • Analyse

    Écrit par Allan Heinberg, Zack Snyder et Geoff Johns et interprété par Gal Gadot et Chris Pine, le film traite de l'arrivée de la guerrière amazone Wonder Woman dans le monde des hommes au cours de la Première Guerre mondiale pour sauver les populations des manipulations du dieu grec de la guerre, Arès. Gal Gadot interprète Diana Prince, aussi connue en tant que Wonder Woman, une guerrière amazone élevée sur une île isolée de la civilisation humaine qui rencontre accidentellement un officier américain nommé Steve Trevor, incarné par Chris Pine, duquel elle tombera amoureuse et qui la mènera sur le front de l'ouest lors de la Première Guerre mondiale pour affronter le dieu Arès et ainsi mettre un terme au conflit.

    Au total, le film amasse 800 millions de dollars de recettes3, devenant le film le 5e meilleur démarrage de l'année 20174,5 et le 17e meilleur démarrage d'une franchise de tous les temps6. Jusqu'à la sortie de Black Panther, en février 2018, il occupe la 1re place du classement des meilleurs films de super-héros de tous les temps par le site Rotten Tomatoes, avec plus de 92 % de critiques positives et une note de 7.5/107. Il est acclamé par la critique mondiale8,9,10. Aux États-Unis, le film reçoit des critiques élogieuses. L'agrégateur de notes américain Metacritic lui attribue ainsi un score de 76 sur 100 en se basant sur une cinquantaine de critiques71. Il est également élu à la 1re place des meilleurs films de super-héros de tous les temps par le site de critiques Rotten Tomatoes, avec plus de 92 % de critiques positives et une note de 7.5/107note 1 . En France, la presse salue les efforts fournis afin de ne pas faire ressembler l'héroïne à un objet sexuel (comme cela a pu être le cas dans les films Catwoman, sorti en 2004 ou Elektra, sorti en 2005), elle possède en effet les qualités d'une combattante et d'une intellectuelle tout en ne faisant pas disparaître ses caractéristiques féminines. De plus, le personnage est dépourvu de stéréotypes et devient l'égal de l'homme. Le magazine Le Point prédit alors que ce « long-métrage devrait ouvrir la voie à d'autres blockbusters féminins »72,73. Cependant, d'autres critiques dénoncent le fait que le film profite de l'émergence du mouvement féministe pour transformer le film en un objet mercantile alors que l'histoire n'est pas approfondie74, le journal Libération conclut ainsi que « Wonder Woman ne parle de rien, ni de condition de la femme ni de mythologie, encore moins de civilisation »75. La plupart des critiques s'accordent toutefois en faisant l'éloge de la performance de l'actrice Gal Gadot, qualifiée de « créature somptueuse et néanmoins sensible, comédienne radieuse, elle est filmée comme une désirable icône humaniste » par le magazine Télérama72,73 tout en appréciant les effets spéciaux dans les scènes d'actions74,75.

    Vivant avec un mode de vie antique, les Amazones de Themiscyra étaient dirigées par la reine Hippolyte et sa sœur, la générale Antiope, chargée d'entraîner les guerrières. Themiscyra étant protégée par un bouclier, l'île est invisible et n'a jamais été découverte. N'ayant pas pu avoir d'enfant, la reine sculpta une statue de petite fille dans la glaise et demanda à Zeus de lui donner vie. Ainsi naquit la princesse Diana. Dès son plus jeune âge, Diana sintéressa au combat mais sa mère, très protectrice, refusa qu'elle soit entraînée. Antiope décida donc de former sa nièce en secret. Un soir, Hippolyte raconte une histoire à Diana : Zeus, dieu de tous les dieux, créa l'Homme autrefois mais l'un de ses fils, Arès, affirma que créer les Hommes était une erreur et qu'ils détruiraient le monde avec leur avidité. N'ayant pu convaincre les autres dieux, Arès déclencha des guerres et essaya d'exterminer les Hommes lui-même. Les autres dieux tentèrent de l'arrêter mais furent tous tués par Arès. Seul Zeus parvint, au prix de sa propre vie, à le foudroyer. Depuis, certains pensent qu'Arès est mort et d'autres qu'il se cache en attendant son heure ; si Arès devait revenir, il pourrait, avec ses pouvoirs, corrompre à nouveau le cœur des Hommes pour qu'ils se fassent la guerre. Hippolyte montre à Diana une épée sacrée gardée précieusement dans une tour, la seule arme permettant à un mortel de tuer un dieu.

    Un jour, sur une plage de l'île, Diana aperçoit un avion en difficulté traverser le dôme et tomber dans la mer. Diana se porte au secours du pilote, Steve Trevor, et le ramène sur la plage. Mais un navire allemand, à la poursuite du pilote, traverse aussi le bouclier et découvre l'île. Des dizaines de soldats allemands accostent sur l'île et affrontent la tribu des amazones. Trevor et Diana aident les Amazones à éliminer les Allemands. Durant l'affrontement, Antiope est abattue par un soldat et succombe dans les bras de Diana. Après la bataille, les Amazones, ivres de rage, sont d'avis de tuer Trevor mais Diana prend sa défense, arguant qu'ils les a aidées à éliminer les envahisseurs. Trevor refusant de révéler qui il est et d'où il vient, les Amazones le ligotent avec le lasso magique d'Hestia, qui peut obliger n'importe qui à dire la vérité. Trevor avoue donc qu'il était chargé d'espionner une scientifique au service de l'Allemagne, Isabel Maru surnommée « Dr Poison », qui fabrique des armes toxiques révolutionnaires. Ayant pu voler le carnet de Maru où elle avait écrit toutes ses formules, Trevor essaya de s'enfuir à bord d'un avion allemand avant d'être abattu au-dessus de la mer et de s'écraser près de l'île. Trevor supplie les Amazones de le laisser repartir pour qu'il apporte le carnet à son état-major à Londres et mettre fin à la Grande Guerre. Lorsque Diana lui demande de quelle guerre il parle, Trevor lui explique que vingt-sept pays sont entrés en guerre et que, en quatre ans, le conflit a déjà fait 25 millions de morts. Persuadée que cette guerre est lœuvre d'Arès (qui doit donc être de retour), Diana supplie sa mère de la laisser partir avec le pilote ; Diana espère ainsi, avec l'épée sacrée, trouver Arès et le tuer. Devant le refus de sa mère, Diana attend la nuit et s'enfuit à bord d'un bateau avec Trevor et emmène l'épée avec elle, ainsi qu'un bouclier, ses protège-poignets indestructibles et le fouet de la vérité. Durant la croisière, Diana explique à Trevor que les hommes ont du être ensorcelés par Arès et que sa mort les réveillera et mettra fin à la guerre. Trevor n'ose pas lui dire la vérité sur les hommes et la laisse se bercer d'illusions. Après des jours de navigation, Diana et Trevor arrivent à Londres. Trevor emmène d'abord Diana dans une boutique pour lui acheter des vêtements modernes afin qu'elle passe inaperçue. Le comportement de Diana, curieuse du monde des hommes, est tel que toutes les têtes se tournent sur son passage. Diana harcèle Trevor pour qu'il l'emmène sur le front ; selon elle, c'est là que doit se trouver Arès qui doit tout faire pour qu'il y ait le plus de victimes possible. Avant cela, Trevor doit amener le carnet qu'il a volé à son état-major. C'est ainsi que Diana rencontre plusieurs généraux arrogants et le distingué Sir Patrick Morgan, membre du Parlement britannique, seul parmi les Lords à vouloir négocier la paix. Le carnet de Maru étant écrit dans une langue inconnue, personne n'arrive à le traduire. Diana se distingue en annonçant que c'est un mélange dottoman et de sumérien et en fait la traduction : Maru aurait inventé un nouveau gaz fabriqué non pas avec du soufre (comme le gaz moutarde) mais avec de l'hydrogène, rendant ainsi les masques à gaz impuissants. Trevor se porte volontaire pour aller avec son équipe éliminer Maru et détruire son gaz. L'état-major refuse, persuadé que la signature de l'armistice ne doit pas être menacée. Trevor et Diana décident d'aller tout de même sur le front en Belgique. Sir Patrick les approuve et leur fournit de l'argent et des papiers. Trevor recontacte ses trois frères d'armes un Français manipulateur et cleptomane, Sameer, le tireur d'élite écossais Charlie et le Chef, un contrebandier Amérindien en exil et part sur le front avec eux et Diana. Après tout ce qu'on lui a dit de lui, Diana en vient à se demander si le général Ludendorff n'est pas Arès réincarné dans un corps humain. Pendant ce temps, sur le front, le général allemand Erich Ludendorff devient fou en apprenant que l'Allemagne négocie sa capitulation et, grâce au gaz créé par le Dr Maru, élimine tous les généraux chargés par le Kaiser de signer l'armistice avec les autres pays. Malgré la ruine de l'Allemagne, Ludendorff reste persuadé que la victoire est possible avec le gaz d'Isabel Maru. Sur place, Diana découvre les horreurs de la guerre et veut sans cesse aider les civils blessés ou affamés. Trevor refusant de compromettre leur mission, Diana perd patience et dévoile sa force et ses pouvoirs devant tout le monde en attaquant un bataillon allemand à elle seule et en libérant un village occupé. Dès lors, elle est acclamée comme une déesse et gagne l'admiration de Trevor, Sameer, Charlie et du Chef. Trevor révèle alors aux autres que Diana n'est pas une humaine normale et qu'elle vient d'une île magique peuplée uniquement de femmes. Charlie n'y croit pas, Sameer doute mais le Chef est prêt à y croire après avoir vu les pouvoirs de Diana. Le soir même, elle et les autres fêtent avec les habitants la libération du village. Trevor apprend à Diana comment danser avant de l'emmener dans sa chambre pour coucher avec elle. Le lendemain, après une heure de marche, l'équipe atteint le château où Ludendorff doit donner une réception pour convaincre l'état-major allemand de ne pas se rendre tout de suite. Avec un uniforme et une robe de soirée volés, Trevor et Diana s'introduisent dans le château. Pendant les cocktails, Diana est sur le point de tuer Ludendorff mais Trevor l'en empêche, la situation n'étant pas à leur avantage. Ludendorff fait devant tout le monde une démonstration du gaz de Maru en bombardant le village que Diana et Trevor ont libéré la veille. Épouvantés, ils quittent le château et regagnent le village où ils trouvent tous les habitants morts. Ivre de rage, Diana rend Trevor responsable du massacre du fait qu'il l'a empêchée de tuer Ludendorff. Excédée, elle décide d'arrêter de finasser et dattaquer de front la base de Ludendorff. Trevor, Sameer, Charlie et le Chef l'accompagnent. Durant la bataille, elle finit par coincer Ludendorff, rendu plus fort par une ampoule de gaz bleu de Maru, et le tue. Contrairement à ce qu'elle croyait, rien ne se passe : les soldats allemands continuent à se battre comme auparavant. Trevor fait comprendre à Diana qu'elle s'est peut-être trompée et qu'Arès n'a rien à voir avec cette guerre : ce conflit a bien été déclenché par des hommes parce qu'il y a beaucoup de vice en eux. Diana s'effondre, ses croyances partant en fumée : elle n'arrive pas à croire que les hommes puissent agir ainsi de leur plein gré). Écœurée, elle annonce à Trevor et aux autres qu'ils vont devoir se passer d'elle à partir de maintenant : elle estime que les hommes ne méritent pas qu'elle lutte pour eux. Trevor, Sameer, Charlie et le Chef continuent à affronter les soldats de la base. Trevor essaie d'empêcher le décollage d'un avion, rempli du poison de Maru. Installée au sommet d'un mirador, Diana les regarde faire sans bouger lorsqu'elle entend un bruit derrière elle. Un homme, caché dans la pénombre, l'observe : c'est sir Patrick Morgan. Alors qu'elle se demande ce qu'il fait là, il lui dit qu'elle avait raison : les humains ne méritent pas qu'on les aide, ils méritent juste la destruction. Elle comprend qu'il est Arès réincarné. Elle essaie de le tuer avec l'épée sacrée mais Arès la fait fondre : seul un dieu peut tuer un autre dieu. Dans la mesure où elle est la fille de Zeus, elle doit juste réussir à mieux contrôler ses pouvoirs. Arès enfile une armure divine et Diana échoue à le vaincre. Pour la convaincre, il lui rappelle les horreurs qu'elle a vues : comme il l'avait affirmé autrefois aux autres dieux, les hommes sont mauvais par nature. Il jure n'avoir absolument pas déclenché cette guerre en corrompant les hommes (c'était inutile) même s'il reconnaît avoir susurré à Maru, dans son subconscient, la formule de son gaz pour mettre fin à l'espèce humaine. L'avion plein de gaz étant sur le point de décoller, Trevor cherche une solution ; si l'avion décolle, il tuera en larguant son gaz des milliers de personnes ; s'ils empêchent le décollage, l'avion larguera le gaz au sol et tuera quand même beaucoup de personnes, le largage étant réglé automatiquement. Trevor réalise qu'il n'y a qu'une solution : faire décoller l'avion et le faire exploser en plein ciel, ainsi le gaz, composé d'hydrogène, se consumera dans les flammes. Trevor se sacrifie et décolle avec l'avion pendant que Sameer, Charlie et le Chef occupent les soldats allemands. Diana assiste à l'explosion de l'avion. La rage s'emparant d'elle, ses pouvoirs de déesse se décuplent et elle reprend l'avantage sur Arès. Elle reconnaît que les hommes sont mauvais mais le sacrifice de Trevor lui a donné envie de croire en autre chose. Elle finit par achever Arès en le foudroyant, mettant fin au cauchemar. Après la signature de l'armistice, Diana, Sameer, Charlie et le Chef se revoient une dernière fois pour rendre un ultime hommage à Steve Trevor sur un mémorial aux soldats tombés avant de se séparer définitivement. Aujourd'hui, Diana vit à Paris et, malgré tout ce qu'elle sait sur les hommes, intervient quand même dès qu'elle entend la sirène de la police.

    Sources : version française (VF) sur AlloDoublage.com12 ; version québécoise (VQ) sur Doublage.qc.ca13

    La volonté de réaliser un film sur Wonder Woman émerge dès 1996. Le réalisateur alors responsable du film était Ivan Reitman, qui devait être accompagné par les scénaristes Todd Alcott, annoncé en 2001 et Laeta Kalogridis annoncée en 2003. En 2005, le projet est confié à Joss Whedon mais celui-ci décide de ne plus réaliser le film en 2007 à cause de profonds désaccords avec la société de production Silver Pictures sur l'histoire que devait narrer le film14,15. En juillet 2014, durant le festival Comic-Con à San Diego, la société Warner Bros. annonce une multitude de projets en développement jusqu'en 2020 pour son univers cinématographique16. Le calendrier fourni par les producteurs inclut une sortie pour le film Wonder Woman le 23 juin 201717. Au mois de novembre de la même année, la réalisatrice Michelle MacLaren est engagée par la société de production pour réaliser le film18. Pourtant, en avril 2015, elle décide d'abandonner ce projet19, par ailleurs sans scénario ni date de sortie officielle20. En effet, la réalisatrice, en plus de ne être assez expérimentée dans la réalisation de longs métrages, mais plutôt dans celle de séries télévisées, souhaitait intégrer des scènes d'actions phénoménales contre l'avis des producteurs21. Finalement, elle est immédiatement remplacée par Patty Jenkins22. Joss Whedon, originellement prévu pour réaliser Wonder Woman, débute l'écriture du scénario en 200523. Mais selon lui, puisque le « studio n'arrête pas d'imposer des changements et que les scénaristes se retrouvent ensevelis sous un amoncellement de développements », il décide d'abandonner le projet. Il est ensuite remplacé par Matthew Jennison et Brent Strickland, deux scénaristes peu expérimentés mais dont les écrits ont plu aux producteurs24. Plus tard, des médias révèlent la teneur du scénario de Joss Whedon qu'ils jugent sexiste23 car il contient des stéréotypes25,26,27. En décembre 2014, le scénariste Jason Fuchs est engagé par Warner Bros. pour écrire un scénario avec l'aide de la réalisatrice Michelle MacLaren28 mais il est remplacé en juillet 2016 par Zack Snyder, Allan Heinberg et Geoff Johns29. En juillet 2015, Chris Pine signe un contrat avec Warner Bros. pour interpréter le soldat américain Steve Trevor allié de Wonder Woman dans le film éponyme et dans ses suites32. À propos de l'obtention de ce rôle, l'acteur déclare : « Ce qui m'excite le plus c'est de tourner dans un film avec une femme super-héros. Avec une femme dans le rôle principal. Je fais équipe avec cette femme intelligente, belle et forte pour détruire des méchants et sauver l'humanité. La routine quoi »33. Le 21 novembre 2015, un communiqué de Warner Bros. dévoile sept nouveaux acteurs pour le film : Robin Wright, Danny Huston, David Thewlis, Ewen Bremmer, Saïd Taghmaoui, Elena Anaya et Lucy Davis sans préciser leurs rôles34. Le rôle de David Thewlis est connu en avril 2017, il doit alors incarner Arès35. Quant à Elena Anaya, elle doit jouer le docteur « Poison » Maru, après une annonce parue en mai 201736. En janvier 2016, Connie Nielsen rejoint la distribution pour incarner Hippolyte, la mère de la princesse Diana37. Le tournage du film débute en novembre 2015 au Royaume-Uni38. La réalisatrice du film, Patty Jenkins, déclare que le tournage devrait avoir lieu au Royaume-Uni, en Italie et en France39. L'île de Thémiscyra, où vivent les Amazones, a été conçue en Italie40 où les scènes ont été filmées en avril 201641. Les décors servants pour l'île sont la côte de la commune de Amalfi, la côte Cilento, la ville de Craco, la ville de Vieste dans le Gargano et celle de Castel del Monte42. La décoratrice responsable des décors du film Aline Bonetto explique qu'elle a voulu créer un « environnement beau, naturel que les Amazones protègent comme l'environnement les protège » et a utilisé les cavités naturelles comme des maisons pour les guerrières. Elle a ensuite ajouté des éléments de décorations artificiels pour contraster avec les formes naturelles et donner un mélange moderne ressemblant aux décors grecs. De plus, le tableau présent dans la chambre de Diana Prince est inspiré du tableau de Boticelli, La Naissance de Vénus car il présage le destin de combattante de la princesse43. Durant le tournage du film, les actrices Gal Gadot et Connie Nielsen ont dû suivre une préparation physique et alimentaire intensive pendant six mois. Ainsi, elles suivaient des entraînements journaliers de « deux heures de gymnastique, deux heures de chorégraphie de combat et deux heures de cheval », soit six heures au total44. La société de production Warner Bros. a par ailleurs recruté des sportives pour occuper les rôles des Amazones aux côtés de Gal Gadot, comme les athlètes Jenny Pacey et Moe Sasegbon et l'ancienne boxeuse thaïlandaise Madeleine Vall45. Gal Gadot évoque aussi des scènes difficiles à tourner, notamment en Angleterre, durant la nuit, où elle n'était que vêtue de son costume de Wonder Woman, couvrant très peu de surface alors qu'il commençait à pleuvoir et que des ventilateurs étaient tournés vers elle46. En mai 2016, l'équipe du tournage se déplace à Paris pour y tourner des scènes au musée du Louvre47. Le tournage s'achève finalement le 10 mai 2016 et aura sollicité la présence de plus de deux mille techniciens48,49. Mais en novembre 2016, le film nécessite le tournage de scènes additionnelles dans les studios de Warner Bros. à Leavesden50 alors que l'actrice principale est enceinte depuis cinq mois. Il a alors été décidé de lui appliquer une feuille verte sur le ventre pour pouvoir effacer son ventre grossissant lors de la postproduction par le biais des effets spéciaux51,52. L'écriture des musiques a débuté deux mois avant que le montage final du film ne soit achevé. Par ailleurs, le compositeur a visionné le film « quatre ou cinq fois » dans un délai de cinq semaines et a discuté longuement du personnage de Diana Prince pour composer des musiques en accord avec ce qu'elle souhaite. Rupert Gregson-Williams révèle avoir eu des difficultés à composer les musiques de certaines scènes d'actions où le fait que le personnage principal soit une femme nécessite selon lui de rendre la musique moins agressive. De plus, pour les scènes de romance, le compositeur a dû réussir à composer des musiques pour les caractères différents de Diana Prince qui n'a jamais connu aucun homme et Steve Trevor, fortement marqué par la guerre53. Après le succès économique du film Wonder Woman, la société de production Warner Bros. a annoncé le développement d'une suite, prévue pour 2019105,106. Patty Jenkins a été réengagée pour réaliser la suite107, intitulée Wonder Woman 1984.

    En décembre 2013, Warner Bros. recrute Gal Gadot pour interpréter Wonder Woman à trois reprises, d'abord dans Batman v Superman : L'Aube de la Justice (2016) puis dans Wonder Woman (2017) et enfin dans Justice League (2017)30,31. La bande originale du film est composée par Rupert Gregson-Williams et disponible auprès du label WaterTower Music53. Rupert Gregson-Williams a également choisi la chanteuse Sia pour participer à la bande originale en interprétant le morceau To Be Human54. La réalisatrice Patty Jenkins déclare que le thème consacré à Wonder Woman entendu dans Batman v Superman : L'Aube de la Justice ne figurera pas dans le film car il s'agit d'une musique composée pour un personnage plus mature et expérimenté qu'il ne l'est dans Wonder Woman55. Le thème de Wonder Woman dans son propre film correspond plutôt à un personnage romantique, noble et héroïque56. Le film a la particularité d'avoir été réalisé par une femme dans un milieu essentiellement composé d'hommes (aux États-Unis en 2012, sur 100 films réalisés, 91 l'ont été par des hommes et 9 par des femmes selon une étude de New York Film Academy102). Le chercheur Nicolas Labarre de l'université Bordeaux Montaigne explique que « les femmes occupent historiquement une place marginale dans le cinéma hollywoodien. Le fond du problème est cette idée reçue que les femmes ne peuvent pas être à la tête de films daction. Cest une prophétie autoréalisatrice »103 d'autant plus que les bandes dessinées de super-héros ont été conçues pour un public masculin et que les personnages féminins sont généralement issues ou accompagnés d'un autre personnage masculin. Wonder Woman est ainsi le premier film en douze années à mettre en scène un personnage principal féminin, le dernier étant Elektra sorti en 2005103 mais envers lequel ni les critiques ni les spectateurs n'ont été favorables, ce qui a conduit les sociétés de production cinématographique à éviter de réaliser des films de super-héroïne104.

    Les moyens alloués à la publicité diffusée en ligne ou à la télévision s'élèvent à 3 millions de dollars à cinq semaines avant la sortie du film, en comparaison, ceux du film Suicide Squad atteignaient 2,6 millions de dollars. De plus, la société de production noue des contrats publicitaires avec plusieurs entreprises, notamment la marque de vente de rasoirs Wilkinson et la marque de distribution de produits diététiques ThinkThin59. Pourtant, de nombreux médias s'indignent et constatent un manque de moyens consacrés à la promotion du film60. En réalité, les publicités dédiées au film ont été diffusées à de nombreuses reprises mais lors d'événements touchant à un plus large public, comme des festivals (comme WonderCon ou South by Southwest), des cérémonies (par exemple, lors des Kids Choice Awards) ou encore durant des événements sportifs (comme la finale de la National Collegiate Athletic Association). Cependant, les vidéos publicitaires mises en ligne sur Internet sont moins nombreuses pour ce film (14 au total) que pour d'autres de l'univers cinématographique de DC Comics (30 pour Suicide Squad et 31 pour Batman v Superman : L'Aube de la Justice)59,60.

    De plus, les médias soulèvent le problème d'une contradiction entre les partenariats publicitaires autour du film et la promotion du féminisme voulu par le film. Le site féministe The Mary Sue déclare ainsi que « cette promotion est emplie des messages ambivalents que véhiculent des normes irréalistes, imposées aux femmes toute leur vie »61 tandis que d'autres jugent que Wonder Woman « est supposée être lune des plus puissantes superhéroïnes de lHistoire, mais elle est aussi une jeune fille naïve et incroyablement innocente, qui ne connaît rien aux hommes ou à lamour »59,62,63. Plusieurs journalistes et chercheurs s'interrogent pourtant sur le caractère féministe retransmis dans le film. De cette façon, pour certains auteurs, le film reflète bel et bien une certaine vision de l'émancipation des femmes94,95 quand pour d'autres le film est autant masculinisé que la plupart des longs métrages de l'industrie cinématographique96,97. En effet, les auteurs qui défendent le point de vue féministe apporté par le film mettent en avant le fait qu'il a été pensé pour être féministe, grâce à une femme officiant comme réalisatrice, ce qui peut avoir pour conséquences de modifier le rôle de Diana Prince, au lieu d'être un objet de désir conçu pour les hommes, elle devient un symbole de puissance98. L'actrice principale Gal Gadot prend également position de ce côté en déclarant que le personnage défend l'égalité entre les sexes, ce qui s'illustre notamment dans une scène du film où « elle rentre dans une pièce réservée aux hommes, parce qu'elle ne comprend pas qu'on puisse lui interdire d'assister à une réunion. Pour elle, il n'y a aucune différence entre les deux sexes »46,95. Les auteurs affirmant que le film n'est pas plus féministe qu'un autre pointent tout d'abord du doigt le fait que dans l'histoire, le personnage principal est dirigé par les hommes, la princesse Diana est ainsi amenée à la vie par Zeus, embarque sur un bateau avec un pilote américain lui décrivant un monde inconnu et chez qui elle trouvera la force de vaincre le dieu Arès97. De plus, le film utiliserait simplement le prétexte d'être féministe à des fins mercantiles comme cela a pu être le cas pour des publicités pour les entreprises Pepsi ou H&M99. Le film est certes réalisé par une femme et le rôle principal est aussi occupé par une femme, mais il reste scénarisé par un homme et produit par une majorité d'hommes (sur douze producteurs, deux sont des femmes), d'autant plus que l'un d'entre eux, Steven Mnuchin, est membre du gouvernement de Donald Trump, souvent jugé machiste100,101, et très peu de femmes sont présentes à l'écran. Le changement de réalisatrice survenu (entre Michelle MacLaren et Patty Jenkins) serait en fait dû à la volonté de l'ancienne réalisatrice de ne pas céder face aux exigences des producteurs. Finalement, le film serait une simplification du féminisme, car celui-ci reste trop compliqué à mettre en œuvre au cinéma96.

    Premièrement fixée au 23 juin 2017, Warner Bros., en avril 2016, décide d'avancer la date de sortie de deux semaines pour la fixer au 2 juin 201764. L'avant-première mondiale du film se tient au Pantages Theatre de Los Angeles le 25 mai 201765,66. À cette occasion, l'actrice Gal Gadot, interprète de Diana Prince/Wonder Woman depuis 2016 rencontre l'actrice Lynda Carter, ayant incarné le même personnage dans la série télévisée diffusée entre 1975 et 197967.

    Pour sa sortie, le film Wonder Woman est interdit dans plusieurs pays arabes. Le premier pays à remettre en cause la diffusion du film au cinéma est le Liban. En effet, le pays accuse l'actrice principale, de nationalité israélienne, d'avoir effectué deux années durant son service militaire alors que la plupart des pays arabes et Israël sont en guerre78. Par ailleurs, le film a été déprogrammé lors d'un festival algérien et remplacé, bien que les organisateurs mettent en avant un « problème de procédure » empêchant sa diffusion[réf. nécessaire]. La Jordanie et de nombreux de ses ressortissants ont également dénoncé le fait que Gal Gadot ait combattu pour l'armée israélienne. La diffusion du film a également été suspendue en Tunisie le temps d'examiner une demande d'interdiction de la part d'un parti politique79. La polémique s'est aussi nourrie du fait que l'actrice avait publié sur des réseaux sociaux un message de soutien à l'armée de son pays lors de la guerre de Gaza80,81. Une autre polémique concernant le film a pour objet l'interdiction pour les hommes d'assister à la diffusion du film lors de séances consacrées uniquement aux femmes dans les cinémas appartenant à la chaîne américaine Alamo Drafthouse. Certains hommes jugent cette pratique sexiste et qu'il s'agit d'une « discrimination basée sur le genre ». La chaîne a ensuite présenté ses excuses tout en rappelant que « cela na rien à voir avec légalité » et qu'il s'agit de la « célébration dun personnage qui signifie beaucoup pour un grand nombre de femmes depuis les années 1940 » et a déclaré que l'action a connu un grand succès et annoncé l'extension du dispositif à plusieurs villes des États-Unis83.

    Une analyse du professeur Christian-Georges Schwentzel de l'université de Lorraine évoque une ressemblance entre Wonder Woman/Diana Prince et plusieurs figures mythologiques. Le personnage est associé à la déesse mésopotamienne Ishtar, déesse de l'amour et de la guerre, accompagnant le roi sur le champ de bataille en se battant « comme une lionne déchaînée », comme Wonder Woman se donne pour objectif de défendre le monde. De plus, la déesse s'offrait au roi sumérien vu comme un héros, à l'image du personnage de Steve Trevor, l'amant de Diana Prince et pilote pour l'armée américaine. Le personnage est également comparé à la déesse égyptienne à tête de lion Sekhmet, capable de se transformer en une chatte du nom de Bastet, pour illustrer la balance entre guerre et amour qui caractérise l'aspect combatif et désirable de Wonder Woman. Le personnage de Wonder Woman puise aussi ses inspirations dans la déesse grecque Athéna puisque toutes les deux sont à la fois vierges et guerrières. L'histoire de Wonder Woman est quant à elle aussi inspirée par le mythe des Amazones, habitant la ville de Thémiscyra gouvernée par la reine Hippolyté, en effet, les Amazones de l'histoire de Wonder Woman vivent sur une île du nom de Thémiscyra et sont dirigées par la reine Hippolyte, la mère de la princesse Diana. En revanche, l'île présente dans l'histoire conçue par William Moulton Marston correspond à l'île de Lemnos, sur laquelle les femmes avaient décidé de tuer leurs époux et vivre entre femmes jusqu'au débarquement de héros masculins, les Argonautes, à l'image de l'arrivée de Steve Trevor sur l'île. Selon l'analyse, le film réalisé par Patty Jenkins reprend ces fantasmes par l'intermédiaire de son actrice principale, Gal Gadot, considérée comme ayant un physique hors du commun (élue Miss Israël en 2004) alors qu'elle a également servi dans l'armée israélienne durant deux ans89,90,91. Une autre analyse de la professeure Jill Lepore de l'université Harvard concerne le caractère féministe du personnage de Wonder Woman/Diana Prince. En effet, à ses débuts, le personnage est conçu comme un modèle « pour les enfants et les jeunes, dune femme forte, libre et courageuse ; pour combattre l'idée que les femmes sont inférieures aux hommes ». Ainsi, plusieurs éléments permettent de concevoir une nouvelle image de la femme. Les accessoires de Wonder Woman, par exemple, comme son lasso permettant de déceler les mensonges ou ses bracelets inspirés de ceux portés par Olivia Byrne, l'amante de l'auteur se décrivant comme féministe permettent de donner une image féministe au personnage. Aussi, le personnage apparaît durant la Seconde Guerre mondiale (en 1941) qui rend les femmes plus autonomes et importantes vis-à-vis des hommes et leur permet ainsi de s'identifier à un symbole fort de combativité. Durant les années 1970, le personnage prend de l'ampleur avec la Deuxième vague féministe qui voit l'arrivée de nouveaux droits pour les femmes (comme le droit à l'avortement)92,93.

  3. 神力女超人1984 - 维基百科,自由的百科全书

    zh.wikipedia.org › wiki › 神力女超人1984

    10 hours ago · Wikipedia®和维基百科标志是维基媒体基金会的注册商标;维基™是维基媒体基金会的商标。 维基媒体基金会是按美国国內稅收法501(c)(3)登记的 非营利慈善机构 。

  4. Deepfake - Wikipedia

    it.wikipedia.org › wiki › Deepfake

    1 day ago · Un altro fu il deepfake sulla simulazione in cui si vede Gal Gadot che ha un rapporto sessuale con il suo fratellastro, mentre altri raffiguravano celebrità come Emma Watson, Ariana Grande, Katy Perry, Taylor Swift o Scarlett Johansson. Le scene non erano reali, ma erano create grazie all'intelligenza artificiale. Furono cancellati poco tempo ...

  5. Henry Cavill - Wikipedia

    it.wikipedia.org › wiki › Henry_Cavill

    1 day ago · Henry William Dalgliesh Cavill (Saint Helier, 5 maggio 1983) è un attore britannico.. Esordisce nel 2002 con il ruolo di Alberto Mondego nel film Montecristo, proseguendo poi con i film Tristano & Isotta, Stardust, Immortals, e Basta che funzioni di Woody Allen.

  6. Dan Mori Net Worth 2021 - Batman Is Back

    www.batmanisback.com › 2021/04/17 › dan-mori-net-worth

    1 day ago · Details about Dan Mori Net Worth in 2021 and Dan Mori {Net} {Worth} Between $1M-$5M Occupation/Supply of Earnings Soccer Participant Begin of Skilled Profession Dan is originated from Israel.

  7. Wonder woman 1984 watch. Bluray Movies Online. Wonder Woman 1984 [2020] with English Subtitles ready for download, Wonder Woman 1984 720p, 1080p, BrRip, DvdRip, Youtube, Reddit and High Quality.

  8. Jamie Lee Curtis — Wikipédia

    fr.wikipedia.org › wiki › Jamie_Lee_Curtis
    • Carrière
    • Médias
    • Récompenses et nominations
    • Enfance
    • Commentaires
    • Débuts
    • Carrière professionnelle
    • Apparitions
    • Production
    • Prix et récompenses
    • Vie personnelle
    • Influences
    • Santé
    • Source

    Elle fait ses débuts dans la peau du personnage de Laurie Strode dans le film d'horreur de John Carpenter Halloween (1978). La forte popularité du film l'établit comme une véritable actrice du genre, jouant dans Halloween II (1981), Fog (1980), Le Bal de l'horreur (1980), Le Monstre du train (1980) ou encore Déviation mortelle (1981), gagnant ainsi le surnom de « The Scream Queen » (« La Reine du hurlement » en français) pour la plupart de son public2. Par la suite, elle parvient s'imposer comme actrice comique avec les films Un fauteuil pour deux (1983), face à Eddie Murphy, puis Un poisson nommé Wanda (1988), aux côtés de Kevin Kline. Dans un registre dramatique, elle impressionne également en tête d'affiche du polar Blue Steel (1989), de Kathryn Bigelow, puis dans le blockbuster True Lies (1994), avec Arnold Schwarzenegger et sous la direction de James Cameron. Elle signe un contrat chez Universal Studio et apparaît dans la série télévisée Opération charme (en)(Operation petticoat), en 1977. Cette série est adaptée du film Opération Jupons (Operation petticoat), où son père, Tony Curtis, joue l'un des rôles principaux. Avec de légers changements, Jamie Lee reprend le rôle joué par Dina Merrill, le lieutenant Barbara Duran. En 1999, elle tente de confirmer au cinéma en incarnant l'héroïne du thriller de science-fiction Virus, mais le film est flop critique et commercial. L'année suivante, elle revient à la comédie noire en intégrant le casting choral de Qui a tué Mona ?, qui passe inaperçu. La même année, elle est élue femme de l'année par la prestigieuse organisation théâtrale Hasty Pudding Theatricals. En 2001, elle seconde Pierce Brosnan et Geoffrey Rush pour le remarqué thriller d'espionnage Le Tailleur de Panama. Finalement, en 2002, elle reprend son rôle fétiche Halloween : Résurrection, qui parodie cette fois le phénomène de télé-réalité, et surtout conclue l'histoire de son personnage. Si les critiques sont catastrophiques, le public répond présent. Mais c'est l'année suivante qu'elle convainc tout le monde en partageant l'affiche de la comédie fantastique Freaky Friday : Dans la peau de ma mère avec la jeune vedette Lindsay Lohan. Son interprétation d'une adolescente se retrouvant dans le corps de sa propre mère lui vaut des nominations aux Golden Globes et aux Saturn Awards de la meilleure actrice dans un film musical ou une comédie. Elle reste donc dans le registre de la comédie familiale pour son projet suivant, Un Noël de folie !, aux côtés de Tim Allen. En 2014, elle joue dans le film Veronica Mars, suite de la série télévisée du même nom qui présente la particularité d'avoir été financé par les fans de la série, qui réclamaient une conclusion après son arrêt soudain. La même année, elle tourne un épisode pilote pour le rôle de l'héroïne d'une nouvelle série, Only Human, mais le projet n'est pas retenu. Elle joue aussi dans le drame indépendant Spare Parts, aux côtés de George Lopez et Marisa Tomei.

    Les années 2000 sont marquées seulement par le succès surprise de la comédie fantastique Freaky Friday : Dans la peau de ma mère (2003), mais elle se concentre par la suite sur la télévision : elle incarne ainsi la séduisante doyenne Cathy Munsch dans la série semi-anthologique horrifique Scream Queens (2015-2016), créée par Ryan Murphy.

    Tout au long de sa carrière, l'actrice a reçu de nombreuses récompenses et nominations. Elle a, entre autres, remporté deux Golden Globe Awards, un BAFTA Awards, un Saturn Awards, un American Comedy Awards. Elle a été citée pour un Primetime Emmy Awards, un Prix Génie, un Screen Actors Guild Awards et depuis 1998, elle possède sa propre étoile sur le célèbre Walk of Fame à Hollywood.

    Jamie Lee Curtis est née à Los Angeles en Californie. Elle est la fille des vedettes de cinéma Tony Curtis et Janet Leigh. Ses grands-parents paternels étaient juifs et sont venus de Hongrie aux États-Unis, ses grands parents maternels étaient irlandais et danois. Ses parents divorcent en 1962 et sa mère se remarie alors avec Robert Brandt. Elle a une sœur aînée, Kelly Curtis, elle-même actrice, et des demi-frères et sœurs (tous issus du remariage de son père) : Alexandra, Allegra et Nicholas Curtis, qui décède en 1994 des suites d'une overdose.

    Le réalisateur John Carpenter la remarque, dans un épisode de la série Operation Petticoat, pour son physique androgyne et décide de lui offrir le rôle de la jeune étudiante Laurie Strode, traquée par Michael Myers dans Halloween, la nuit des masques. Le film est un immense succès et la propulse au rang de « star ».

    Jamie Lee décide de se tourner vers des films d'horreur. Pour son film suivant, Fog (1980), elle retrouve Carpenter. Le film cartonne au box office mais reçoit un accueil critique mitigé. Puis, tourne la même année Le Bal de l'horreur et Le Monstre du train. Elle est alors surnommée nouvelle « scream queen » du cinéma de genre. Elle reçoit une citation pour un Prix Génie de la meilleure actrice ainsi qu'une nomination pour un Saturn Awards.

    En octobre 2006, l'actrice déclare s'être quelque peu retirée du chemin des plateaux pour se consacrer à sa vie de famille. Elle fait néanmoins un retour remarqué, en 2008, dans le film pour enfants mélangeant animation et prise de vues réelles, Le Chihuahua de Beverly Hills. C'est en 2010 qu'elle revient dans un véritable rôle, en intégrant le casting de la comédie Encore toi !, où elle évolue notamment aux côtés de Sigourney Weaver. Le film passe inaperçu. Elle se tourne alors vers la télévision. Finalement, en 2015, elle fait un retour télévisuel remarqué lorsqu'elle intègre le casting d'une nouvelle série horrifique d'anthologie Scream Queens, créée par Ryan Murphy. Elle évolue aux côtés d'une jeune distribution, comptant notamment Emma Roberts et Abigail Breslin. Ce projet lui permet de combiner comédie et horreur, et la fait de nouveau accéder à des cérémonies de remises de prix populaires comme les People's Choice Awards ou prestigieuses comme les Golden Globes. Mais en mai 2017, la série est annulée au bout de seulement deux saisons suite à une baisse des audiences significative et à la difficulté de trouver un plausible scénario3. L'actrice profite tout de même de ce retour médiatique pour ré-apparaître au cinéma. Elle tourne le thriller dramatique de Joe Chappelle, The Pages, dans le rôle-titre, ainsi que la comédie d'action Spychosis, avec John Savage. Elle revient aussi tourner un dernier épisode de New Girl, dans le cadre de sa septième et dernière saison.

    En 2012, elle apparaît dans un arc narratif de cinq épisodes, de la série policière à succès NCIS : Enquêtes spéciales. Elle incarne le Dr. Samantha Ryan, un intérêt potentiellement romantique de l'agent spécial Gibbs (Mark Harmon, qu'elle retrouve quasiment dix ans après Freaky Friday : Dans la peau de ma mère). Elle apparaît aussi dans un épisode de la seconde saison de la comédie New Girl , où elle prête ses traits à la mère de l'héroïne. Elle reprend ce rôle pour trois épisodes de la saison 3, puis un autre de la saison 4.

    Mais surtout, afin de célébrer les 40 ans de la sortie du premier Halloween, l'actrice accepte en 2017 de tourner un nouvel épisode dans le rôle de Laurie Strode. Cet opus fait office de semi-reboot, en ignorant toutes les autres suites. Le scénariste et réalisateur original, John Carpenter revient également, mais cette fois ci, en tant que producteur exécutif et consultant4. Le film rencontre un large succès critique et commercial au box-office américain à sa sortie5.

    En 2019, elle remporte le prix Vanguard Award, décerné par le National Association of Theatre Owners7.

    Jamie Lee épouse l'acteur Christopher Guest le 18 décembre 1984, et devient Lady Haden-Guest le jour où son mari hérite de la baronnie du même nom, à la mort de son père. Le couple adopte deux enfants, Annie (née en 1986) et Thomas (né en 1996). Elle est également la marraine de l'acteur Jake Gyllenhaal. C'est une proche amie de l'actrice Sigourney Weaver mais dans une interview de 2015, Curtis a déclaré qu'elle n'a jamais regardé les films Alien dans leur intégralité parce qu'elle était trop effrayée11. Aujourd'hui, l'actrice se consacre à de nombreuses œuvres caritatives.

    Elle aime beaucoup la série de jeux vidéo Street Fighter et a déclaré y « jouer beaucoup plus que vous ne l'imaginez »8. Elle a d'ailleurs participé à l'édition 2015 du plus grand tournoi d'Ultra Street Fighter IV au monde, l'EVO, accompagnée de son fils et de deux autres proches, tous cosplayés en personnages de Street Fighter et de Tekken9. Elle-même était déguisée en Vega, profitant du masque du personnage pour passer inaperçue10. Etant également fan de World of Warcraft, elle a renouvelé l'expérience lors d'un Comic-Con.

    Elle a été accro aux analgésiques qu'elle a commencé à utiliser après une intervention chirurgicale esthétique de routine. Elle est sobre depuis 199912.

    Sauf indication contraire ou complémentaire, les informations mentionnées dans cette section proviennent de la base de données IMDb15.

  9. L'uomo d'acciaio - Wikipedia

    it.wikipedia.org › wiki › L&

    1 day ago · Nel cast del film sono presenti anche Gal Gadot nel ruolo di Wonder Woman, Jesse Eisenberg nel ruolo di Lex Luthor e Jeremy Irons nel ruolo di Alfred Pennyworth. Il film, intitolato Batman v Superman: Dawn of Justice , [62] è stato distribuito il 23 marzo 2016.

  10. People also search for