Yahoo Web Search

    • for KING & COUNTRY - TOGETHER (feat. Kirk Franklin & Tori Kelly) [Official Music Video]
      youtube.com
    • Mahalia Jackson - Amazing Grace
      youtube.com
    • Phil Wickham - Till I Found You (Official Video)
      youtube.com
    • Todd Dulaney - Victory Belongs To Jesus (LIVE)
      youtube.com
  1. Music of South Africa - Wikipedia

    en.wikipedia.org/wiki/Music_of_South_Africa

    1 day ago · Mawela left the music business in the late 1980s, but returned in November 2007 with a brand-new album called Tlhokomela Sera, which combines modern contemporary sounds with pure gospel music, making what Mawela calls "gospel jive". The music scene in South Africa is focused around four major areas, Johannesburg, Cape Town, Durban and ...

  2. Kanye West - Wikipedia, la enciclopedia libre

    es.wikipedia.org/wiki/Kanye_West

    8 hours ago · Desde entonces continuó con el lanzamiento de Yeezus en 2013, The Life of Pablo en 2016, Ye en 2018 y Jesus is King en 2019, así como proyectos colaborativos tales como Watch the Throne del 2011 junto a Jay-Z, Cruel Summer del 2012 con su disquera GOOD Music y Kids See Ghosts lanzado en 2018 en colaboración con Kid Cudi. [3]

    • Ye
    • Yeezy, Ye
  3. People also ask

    What is the popular music in South Africa?

    What is the history of African gospel music?

    What kind of music did Charles Segal play?

  4. Jean-Jacques Goldman — Wikipédia

    fr.wikipedia.org/wiki/Jean-Jacques_Goldman
    • Personnalité
    • Carrière
    • Honneurs
    • Origines
    • Famille
    • Enfance
    • Études
    • Vie personnelle
    • Historique
    • Formation
    • Commentaires
    • Polémique
    • Débuts
    • Style
    • Tournées
    • Hommages
    • Apparitions
    • Influences
    • Reconnaissance

    Jean-Jacques Goldman, né le 11 octobre 1951 dans le 19e arrondissement de Paris, est un auteur-compositeur-interprète français, également producteur, de variété et de pop rock principalement.

    Après avoir joué dans le groupe des Red Mountain Gospellers, il fonde The Phalansters, puis intègre Taï Phong. Toutefois, c'est principalement sa carrière solo qui lui permet de s'imposer comme l'un des chanteurs les plus populaires de sa génération, avec des titres comme Il suffira d'un signe (1981), Quand la musique est bonne (1982), Je te donne (1985) ou Là-bas (1987). De 1990 à 1995, il fait partie du trio Fredericks Goldman Jones avec le Franco-Gallois Michael Jones et la Nord-Américaine Carole Fredericks, avant de reprendre une carrière solo, interrompue en 2003. Au total, il a vendu plus de 30 millions de disques1.

    Il est régulièrement élu personnalité préférée des Français malgré une carrière musicale interrompue depuis 2004 (hormis quelques rares collaborations), et une discrétion médiatique délibérée (au point de demander à être retiré de la liste au début des années 2000) : de juillet 2013 à janvier 2016, puis en décembre 2017 et décembre 20183.

    Jean-Jacques Goldman naît à Paris dans le 19e arrondissementn 1, troisième d'une famille juive de quatre enfants5. Sa mère, Ruth Ambrunn (1922-2008); son père, Alter Mojsze Goldman (1909-1988), né à Lublin (Pologne), est communiste et a participé à la Résistance française6. Son frère cadet Robert, né en 1953, est auteur-compositeur sous le pseudo J. Kapler, et sa sœur Évelyne, née en 1950, est médecin.

    Il avait également un demi-frère, Pierre Goldman, militant d'extrême gauche très soutenu par de grandes figures telles Jean-Paul Sartre, Simone de Beauvoir ou encore Simone Signoret, auteur de trois braquages qu'il a reconnus, et pour lesquels il a été condamné à douze ans de réclusion effectués ; condamné à perpétuité en 1974 pour l'affaire de la pharmacie du boulevard Richard-Lenoir et acquitté en 1976 pour les mêmes faits, il est assassiné en 1979. Le crime, revendiqué par Honneur de la Police, un mystérieux groupe clandestin d'extrême droite, demeure à ce jour non élucidé7.

    Alors que ses parents tiennent un magasin d'articles de sport à Montrouge, il passe une enfance assez heureuse mais solitaire, jusqu'à ce qu'il s'ouvre aux autres dans un groupe parisien des Éclaireuses Éclaireurs de France, association laïque du scoutisme français, qu'il fréquente pendant dix ans8. De 1958 à 1968, il prend des cours de piano puis de violon, mais il est surtout passionné par la guitare qu'il a découverte au coin du feu chez les Éclaireurs9. À quatorze ans, Jean-Jacques Goldman entre dans la chorale de l'église de Montrouge, les « Red Mountain Gospellers » (traduction littérale de « chanteurs de gospel de Montrouge »), formation musicale dans laquelle il joue du tout nouvel orgue numérique acquis par la paroisse et s'impose rapidement comme le leader20.

    Malgré des études médiocres au collège de Montrouge puis, à partir de 1966, au lycée parisien François-Villon, il décroche son baccalauréat D avec mention en 196910. Après la prépa HEC, il intègre en 1970 l'EDHEC (une école supérieure de commerce à Lille), dont il sort en 19739. En parallèle, il s'inscrit en faculté de sociologie pour deux ans11.

    Avec son frère Robert, qui est d'ailleurs devenu son manager, il fonde la maison de production JRG9. Jean-Jacques Goldman se marie le 7 juillet 1975 avec Catherine Morlet, avec qui il a trois enfants : Caroline (1975), Michael (1979) et Nina (1985). Caroline devient psychologue pour enfants, comme sa mère ; Michael Goldman est depuis 2007 cofondateur et président du label My Major Company et Nina est pédiatre12. Divorcé en 1997, il se remarie en octobre 2001 avec une fan, Nathalie Thu Huong-Lagier13, née en 1979, franco-vietnamienne, alors étudiante en mathématiques. Elle obtient l'agrégation de mathématiques en 200314, puis un doctorat de mathématiques pures en juin 200715. Ils ont trois filles : Maya (2004), Kimi (2005) et Rose (2007)16. Nathalie étant originaire de Marseille, il s'installe avec elle dans un appartement à Plan-de-Cuques, et, à partir de 2011, dans une villa du Roucas-Blanc, un quartier chic de la cité phocéenne16. En octobre 2016, « pour des raisons familiales17 » et pour « prendre du recul par rapport à la situation politique (en France) et aux éventuelles conséquences pour le pays18 », il s'installe dans une maison dune banlieue résidentielle de Londres19.

    Ses premiers pas dans un studio d'enregistrement se font en 1966, au sein de ce groupe paroissial constitué de sept membres. Le disque est auto produit par le père Dufourmantelle, prêtre et directeur de la chorale et vendu à la sortie de la messe9. Les Red Mountain Gospellers enregistrent un 45 tours de gospel complété dune reprise de Donovan : Colours. Jean-Jacques, qui a alors 18 ans, y joue de la guitare, de l'harmonica et de l'orgue. Il existe 1 000 exemplaires de ce 45 tours collector, coté 800 euros en 201421. En 1975, après avoir effectué l'année précédente son service militaire dans l'armée de l'air9, sur la base de Villacoublay, Jean-Jacques Goldman rejoint le groupe Taï Phong, participant à trois albums, dans un style progressive rock, avec des textes en anglais (il signe notamment celui de Going away sur le premier, préfigurant sa prédilection pour le thème des départs). Au départ, il ne devait pas chanter avec le groupe, mais remplace le chanteur, alors malade. Le succès est bientôt au rendez-vous avec la chanson Sister Jane, mixée par Andy Scott, tirée du premier album du groupe. En 1978, Goldman ne souhaitant pas participer à une tournée de Taï Phong, cest un nouveau musicien qui est engagé pour le remplacer : Michael Jones (avec qui Goldman collaborera souvent par la suite). Il sort en revanche un troisième 45 tours en solo avec Back to the City again et Laëtitia ; les ventes restent médiocres mais le disque obtient une première recension favorable dans la presse spécialisée24. Cette tournée entraîne la sortie du 1er album enregistré en public de l'artiste, dont sera extrait le simple La vie par procuration, lequel s'imposera comme le premier titre enregistré en public à atteindre les sommets du Top 50, se classant deuxième. C'est au cours de cette tournée que l'on découvre Carole Fredericks, alors choriste de studio (elle donne notamment de la voix sur Long is the Road (Américain)). À la suite de la tournée Entre gris clair et gris foncé, au cours de laquelle Jean-Jacques Goldman met en avant ses musiciens, il publie l'album live Traces, et enchaine avec la création de l'album suivant. En 1993, paraît l'album Rouge. Le trio profite de la chute du rideau de fer pour aller enregistrer une partie de son album à Moscou. Outre la chanson titre, l'album contient les chansons Juste après et Fermer les yeux, et se vend à près de 1,3 million d'exemplaires.

    Dans ses années lycée, Jean-Jacques Goldman découvre le rock et les protest songs de Bob Dylan. Il joue comme guitariste dans plusieurs groupes dans les bals et les discothèques. Il fonde alors « The Phalansters » dont le nom lui est inspiré par les travaux du philosophe Charles Fourier9. Alex et Chris Gibson (futurs Gibson Brothers) en font partie. Le groupe se produit même au Golf-Drouot, tremplin du rock français, mais en 1971 le groupe ne survit pas au départ de Jean-Jacques pour Lille où il intègre l'EDHEC22. À cette époque, il se produit dans des foyers d'étudiants et des MJC, interprétant des chansons d'Elton John, du folk et du blues9.

    En 1977, il sort un deuxième 45 tours comprenant Les Nuits de solitude et Jour bizarre, sans plus de succès. Initialement sollicité pour la composition de la bande originale du long métrage Titeuf, le film, Goldman n'a finalement ni écrit ni composé. Il a malgré tout eu un rôle clé, puisqu'il a réussi à inciter Zep à composer lui-même la musique, avec l'aide de Robert Goldman, Nicolas Neidhardt et Thierry Blanchard. On le retrouve tout de même sur le titre Les filles à quoi ça sert ?, accompagné par Bénabar, Francis Cabrel et Alain Souchon. Goldman et Sirima enregistreront deux ans plus tard un duo en anglais, I Need To Know, paru sur l'unique album de Sirima34.

    En 1979, Taï Phong se sépare. « Le groupe sest arrêté parce que les groupes, ça meurt » déclare Goldman25. La tournée qui s'ensuit débute par une polémique, lancée le 5 décembre 1985 par le journaliste Patrice Delbourg, qui titre dans LÉvénement du Jeudi : « Jean-Jacques Goldman est vraiment nul : l'art de faire le plein avec du vide ». Il traite l'idole des jeunes de « chantre mou », lui reprochant son absence de culture musicale comparé à Étienne Daho ou aux Rita Mitsouko32. Cultivant son goût pour l'autodérision féroce, le chanteur se paye une pleine page dans Libération et France-Soir, présentant un florilège de ses mauvaises critiques, de L'Express à Rock & Folk, concluant par un message destiné à ses fans : « Merci d'être venus quand même... »33.

    Le jeune éditeur Marc Lumbroso repère Jean-Jacques Goldman en 1979 et démarche les maisons de disques pour placer ses chansons en tant qu'auteur-compositeur. L'échec est sans appel et Goldman racontera plus tard être devenu chanteur par obligation26. En 1981, Lumbroso parvient à lui faire signer un contrat pour cinq albums avec le label Epic. Goldman sort son premier album solo ; il souhaitait l'appeler Démodé (qui deviendra son titre officieux), mais la maison de disques ayant refusé ce titre peu avenant, celui-ci est distribué sans titre, portant seulement le nom du chanteur sur la pochette.

    Le succès populaire de Jean-Jacques Goldman, comme celui de Renaud, France Gall, Michel Berger ou Daniel Balavoine à cette époque, leur vaut d'être « considérés par la presse de gauche avec condescendance, voire mépris, comme des sortes de bons samaritains au message désuet, gentillet ». Goldman est de plus raillé pour sa voix de fausset (« une voix de castrat endimanché »), pour être un « rocker mou » chantant des bluettes pour midinettes29.

    Les tournées du trio Fredericks Goldman Jones alternent des concerts devant plusieurs milliers de personnes au Zénith de Paris et d'autres avec seulement une petite centaine de spectateurs dans des salles de la métropole française. L'enregistrement qui suivra cette deuxième tournée du groupe donnera naissance à l'album Du New Morning au Zénith, retraçant les ambiances bien différentes des spectacles.

    En 2004, Jean-Jacques Goldman compose une chanson en l'honneur de Michael Jones sur l'album de ce dernier, Le Frère que j'ai choisi. En fin d'année, sort le single La Chanteuse de bal, chanson écrite et composée par Goldman pour Liane Foly. Il participe la même année au concert Les vendanges du cœur à Ouveillan et aux Francofolies de la Rochelle où il annonce à ses musiciens que c'est le dernier concert qu'il a effectué avec eux, faisant ainsi ses adieux à la scène35.

    En 2005, il compose trois titres (textes et musique) et deux textes pour l'album de Patrick Fiori, Si on chantait plus fort. En 2006, il signe les paroles de Viens me chercher dans l'album de Garou, et sort en 2007 4 Mots sur un piano, un titre composé et chanté par Goldman, accompagné de Christine Ricol et Patrick Fiori.

    En novembre 2012, sort un album de reprises intitulé Génération Goldman, à l'initiative du label My Major Company. Vendu à plus 800 000 exemplaires, il devient l'un des albums les plus vendus de la décennie et relance lintérêt de la jeune génération pour les chansons de Jean-Jacques Goldman. En décembre de la même année, il écrit et compose le single des Enfoirés, Attention au départ.

    En décembre 2012, un sondage du journal Le Parisien consacre Jean-Jacques Goldman « personnalité préférée des Français » parmi un choix de réponses spontanées3, et ce malgré la complète absence d'album et de concert depuis une dizaine d'années37. Ce classement est notamment à mettre en parallèle avec la sortie récente de l'album Génération Goldman qui est un grand succès.

    • O. Menor, Sam Brewski, Sweet Memories, First Prayer
    • Pop rock
  5. レット・イット・ビー (曲) - Wikipedia

    ja.wikipedia.org/wiki/レット・イット...

    1 day ago · オーストラリア (Kent Music Report) 1 オーストリア (Ö3 Austria Top 40) 1 ベルギー (Ultratop 50 Wallonia) 2 ベルギー (Ultratop 50 Flanders) 3 Canada Top Singles : 1 オランダ (Single Top 100) 1 アイルランド : 3 日本 (オリコン) 6 ニュージーランド : 1

    • 1970年3月6日 (1970-03-06), 1970年3月11日 (1970-03-11), 1970年3月25日 (1970-03-25)
    • 7インチシングル
  6. NF (rappare) – Wikipedia

    sv.wikipedia.org/wiki/NF_(rappare)

    1 day ago · Nathan John Feuerstein, född den 30 mars 1991, känd under artistnamnet NF, är en amerikansk rappare, sångare och låtskrivare.Han fick sitt genombrott 2014 när han släppte EPn NF och har därefter släppt fyra album: Mansion (2015), Therapy Session (2016), Perception (2017) och The Search (2019).

  7. Langdon Long Ago | Community | cavaliercountyextra.com

    www.cavaliercountyextra.com/community_paid/...

    1 day ago · Both can be found today in books that contain country gospel music - in other words - songs that guitar players might like. When a song is hard to find, you call Poppler’s. They did not have it either and had nothing that looked like music that might have been used in Billy Graham Crusades.

  8. 25 | October | 2020 | Impressions

    tvaraj.com/2020/10/25

    1 day ago · 1 post published by tvaraj on October 25, 2020. In the late 1980s, authors William Strauss and Neil Howe developed The Fourth Turning theory, also known as the Strauss–Howe generational theory or simply the Fourth Turning, describing a theorized recurring generation cycle in American history and global history.

  9. What I’ve Been Listening to: Yola/Walk Through Fire ...

    christiansmusicmusings.wordpress.com/2020/10/25/...

    1 day ago · In 2005, she co-founded country-soul band Phantom Limb and recorded two studio albums and a live record with them. But ultimately, as her artist profile in Apple Music notes, Yola felt the need to strike out on her own.

  10. Thirtieth Sunday in Ordinary Time (Cycle A) | Justmehomely's Blog

    justmehomely.wordpress.com/2020/10/25/thirtieth...

    1 day ago · Ex 22:20-26; 1Thess 1:5e-10; Matt 22:34-40 OTHER HOMILY SOURCES from Fr Munachi E. Ezeogu, cssp A) 30th Sunday in Ordinary Time - on the Gospel Exodus 22:21-271 Thessalonians 1:5-10Matthew 22:34-40 Fr Munachi E. Ezeogu, cssp Love in Three Dimensions There is an immortal poem written by Englishman Leigh Hunt about a man called Abou Ben…

  11. 1 day ago · Great homeschool teaching ideas and little lessons for the week ahead, including: Agincourt, singers and poets, great canals, historical turning-points, Martian invasions, swampy birds, drifting continents, temporal anomalies, Cambodian rivers, a toast to witches, fays, and grinning cats, and more!