Yahoo Web Search

  1. Ads
    related to: Harvard College wikipedia
  1. List of Harvard University people - Wikipedia

    en.wikipedia.org › wiki › List_of_Harvard_University

    18 hours ago · Bush graduated from Harvard Business School, Hayes and Obama from Harvard Law School, and the others from Harvard College. Over 150 Nobel Prize winners have been associated with the University as alumni, researchers or faculty.

    Name
    Class year
    Notability
    Philip W. Anderson (1923–2020)
    College 1943; PhD 1949
    Physicist; Nobel Prize in Physics winner (1977)
    Christian B. Anfinsen (1916–1995)
    PhD 1943
    Biochemist; Nobel Prize in Chemistry winner (1972)
    Abhijit Banerjee (born 1961)
    Ph.D 1988
    Economist; Nobel Memorial Prize in Economic Sciences winner (2019)
    J. Michael Bishop (born 1936)
    PhD 1962
    Immunology; Nobel Prize in Physiology or Medicine winner (1989)
  2. People also ask

    Why is Harvard University such a prestigious college?

    Why is Harvard so great?

    How many colleges are in Harvard University?

    What majors are offered at Harvard University?

  3. Isoroku Yamamoto - Wikipedia

    en.wikipedia.org › wiki › Isoroku_Yamamoto

    18 hours ago · Isoroku Yamamoto (山本 五十六, Yamamoto Isoroku, April 4, 1884 – April 18, 1943) was a Japanese Marshal Admiral of the Imperial Japanese Navy (IJN) and the commander-in-chief of the Combined Fleet during World War II until his death.

  4. Harvard College VS Harvard University: What’s The Difference ...

    scholarshipsgist.com › 2021/04/09 › harvard-college

    1 day ago · Harvard College VS Harvard University: An Overview. Harvard College is the undergraduate college of Harvard University, an Ivy League research university located in Cambridge, Massachusetts. Established in 1636, It was the original school of Harvard University which is now on the list of the most prestigious institutions in the world.

  5. Harvard Law School – Wikipedia

    de.wikipedia.org › wiki › Harvard_Law_School

    1 day ago · Die Harvard Law School (kurz Harvard Law oder HLS) ist eine der Graduate Schools an der US-amerikanischen Harvard University in Cambridge (Massachusetts), einem Vorort von Boston. Sie wurde 1817 gegründet und ist die älteste durchgängig betriebene Law School der Vereinigten Staaten sowie eine der renommiertesten der Welt.

  6. Sejarah komputer - Wikipedia bahasa Indonesia, ensiklopedia bebas

    id.wikipedia.org › wiki › Sejarah_komputer

    1 day ago · The Harvard-IBM Automatic Sequence Controlled Calculator, atau Mark I, merupakan komputer relai elektronik. Ia menggunakan sinyal elektromagnetik untuk menggerakkan komponen mekanik. Mesin tersebut beroperasi dengan lambat (ia membutuhkan 3-5 detik untuk setiap perhitungan) dan tidak fleksibel (urutan kalkulasi tidak dapat diubah). Kalkulator ...

  7. Eton College – Wikipedia

    de.wikipedia.org › wiki › Eton_College

    1 day ago · Am Eton College gehen etwa 1300 Jungen im Alter von 13 bis 18 Jahren zur Schule. Mit Schulgebühren von 13.556 £ (15.643 Euro, Stand Schuljahr 2018/19) pro half oder term (wobei drei terms ein Schuljahr bilden) ist die Schule eines der teuersten Internate weltweit.

  8. Milano - Wikipedia

    it.wikipedia.org › wiki › Milano

    18 hours ago · Milano (/miˈlano/ ascolta [?·info]; Milan in dialetto milanese, /miˈlãː/) è un comune italiano di 1 397 715 abitanti, secondo comune in Italia per popolazione, capoluogo della regione Lombardia e dell'omonima città metropolitana, e centro di una delle più popolose aree metropolitane d'Europa.

  9. Tariq Ramadan — Wikipédia

    fr.wikipedia.org › wiki › Tariq_Ramadan
    • Personnalité
    • Parcours
    • Controverses
    • Polémiques
    • Famille
    • Vie personnelle
    • Idéologie
    • Études
    • Religion
    • Philosophie
    • Critiques
    • Activités
    • Reconnaissance
    • Recherches
    • Enseignement
    • Carrière professionnelle
    • Résultats
    • Influences
    • Synopsis

    Tariq Ramadan, né le 26 août 1962 à Genève, est un islamologue suisse, ayant également la nationalité égyptiennen 1.

    Petit-fils du fondateur des Frères musulmans, Hassan el-Banna, il est titulaire d'un doctorat de l'université de Genève pour une thèse consacrée au réformisme islamique, ainsi que de sept ijazat en sciences islamiques à l'université al-Azhar du Caire. Ancien professeur titulaire de la chaire d'études islamiques contemporaines à l'université d'Oxford, il donne des cours et conférences au sein de plusieurs universités. Également prédicateur, il est auteur de nombreux ouvrages sur le thème de l'islam et l'intégration.

    Dans les années 1990, il devient une référence dans certains milieux musulmans. Parfois décrit comme défenseur d'un islam compatible avec les démocraties occidentales, il est aussi une figure controversée : il est accusé par ses détracteurs d'être un adepte du double discours, modéré pour les médias et fondamentaliste pour son public. Fin janvier 2018, pour Ian Hamel du Point, Tariq Ramadan ne serait plus le bienvenu au Qatar après ses mises en examen pour viols, qui nuiraient à l« image de l'émirat ». Antonio Amaniera, responsable du site Worldnewsmedias.com dédié au Qatar, affirme que « selon mes sources à Doha, cela va encore plus loin : Ramadan serait interdit de séjour. On lui a vivement conseillé de ne plus mettre les pieds dans l'émirat afin d'éviter de gros ennuis. » Tariq Ramadan se rendait une ou deux semaines par mois dans le Golfe, et il reste, officiellement, directeur du « Centre de recherche sur la législation islamique et l'éthique » au Qatar55. Début avril 2019, la presse, se basant sur une note du service de renseignement Tracfin, révèle que Tariq Ramadan a perçu, en qualité de consultant, des versements mensuels de 35 000 euros de la Qatar Foundation56 alors qu'il a toujours prétendu dispenser ses conférences bénévolement57. Ainsi, Tariq Ramadan a rapatrié de son compte qatari 590 000 euros le 1er juin 2017, ce qui lui a permis de s'acheter un duplex sur la butte Montmartre à Paris58. D'après un article du Point du 4 avril 2019, ses frais d'avocats dans les affaires de viols seraient d'environ 500 000 euros depuis un an59. Le 20 octobre 2017, Henda Ayari porte plainte contre Tariq Ramadan pour « des faits de viol, d'agressions sexuelles, violences volontaires, harcèlement, intimidation »60,61,62. Tariq Ramadan conteste l'accusation le 21 octobre et son avocat annonce le dépôt d'une plainte pour dénonciation calomnieuse63. Le 24 octobre 2017, une nouvelle plainte, similaire à la première, est déposée par une deuxième femme64,65,66. Cette affaire survient dans le sillage du scandale de l'affaire Weinstein, qui a été suivie en France par la campagne #BalanceTonPorc sur Twitter, incitant les femmes victimes de harcèlement ou d'abus sexuel à se manifester. Le 31 janvier 2018, Tariq Ramadan est placé en garde à vue après avoir été entendu par la police judiciaire de Paris67. En mars 2018, une troisième femme, Mounia Rabbouj, porte plainte pour viols contre Tariq Ramadan71 et les médias révèlent qu'une quatrième femme, américaine, a porté plainte contre lui auprès de la police de Washington72. Tariq Ramadan reconnaît avoir entretenu une relation avec la troisième plaignante73. Mediapart et l'hebdomadaire belge Le Vif révèlent en avril 2018 l'existence d'un accord confidentiel conclu en 2015 entre Tariq Ramadan et une femme, Majda Bernoussi74,75. Toujours en avril 2018, une cinquième plainte est déposée à son encontre pour viol, contrainte sexuelle et séquestration par une Suisse76,77. Alors qu'il avait refusé d'exposer sa vie sexuelle aux enquêteurs, il reconnaît devant les juges d'instruction avoir eu cinq liaisons extraconjugales. Il nie cependant avoir exercé la moindre violence sur ses amantes, et soutient que sa célébrité et son charme physique lui valent d'être harcelé par des femmes78,79. En septembre 2018, il est mis en examen pour « viol et contraintes sexuelles » par la justice suisse80. À la fin du mois daoût 2019, il est révélé que Tariq Ramadan est visé depuis le mois de mai 2019 par une nouvelle plainte en France pour des faits de viol en réunion qui se seraient déroulés en 2014 au Sofitel de Lyon86,87. Il s'agit d'une journaliste de radio dénonçant une agression sexuelle qu'elle déclare avoir subi alors que Tariq Ramadan lui accordait un entretien dans sa chambre d'hôtel88.

    En 2017, il est accusé de viol et de harcèlement sexuel par plusieurs femmes, ce qui conduit à sa mise en congé de l'université d'Oxford. En février 2018, il est mis en examen pour « viol » et « viol sur personne vulnérable » et placé en détention provisoire en France ; il ne reconnaît que des relations sexuelles extraconjugales avec les plaignantes. D'autres plaintes se rajoutent par la suite. En septembre 2018, il est inculpé par la justice suisse pour des faits similaires. Il est libéré et placé en liberté conditionnelle en novembre 2018. Le 15 novembre 2018, la chambre d'instruction décide de le remettre en liberté sous conditions : verser une caution de 300 000 euros, ne pas sortir du territoire français, remettre son passeport suisse, pointer une fois par semaine au commissariat et ne pas entrer en contact avec les plaignantes ou certains témoins. Il reste poursuivi pour viols81,82. Le 14 mars 2019, la cour d'appel de Paris rejette la demande de levée des deux mises en examen pour viol déposée par Tariq Ramadan83. Désormais installé à Saint-Denis, il assiste, dans cette ville, à une conférence sur les violences faites aux femmes, ce qui suscite une polémique84. Le centre Tawhid, « qui gère la principale mosquée de la ville », révèle avoir entamé des démarches afin que le théologien libère les locaux mis à sa disposition, tout en assurant que cette « décision nest pas liée à [sa] situation85 ».

    Tariq Ramadan est né en 1962 en Suisse2. Dernier enfant d'une fratrie de six, il est le fils de Saïd Ramadan et de Wafa el-Banna3. Le couple, originaire de la bourgeoisie égyptienne4, s'est réfugié en Suisse en 1954 après l'assassinat en 1949 de Hassan el-Banna, fondateur des Frères musulmans et grand-père maternel de Tariq5. Son père fut une figure emblématique des Frères musulmans, dont il a fondé la branche palestinienne. Il est également le frère du prédicateur Hani Ramadan. Celui-ci est interdit de séjour sur le territoire français, pour menace pour l'ordre public, depuis avril 2017, toutefois Tariq Ramadan considère cette mesure comme électoraliste6. Tariq Ramadan possède également un passeport égyptien7,8. D'après Libération, les parents de Tariq Ramadan ont été déchus de leur nationalité égyptienne après leur exil politique à l'étranger, et « selon un ancien membre de lentourage du clan Ramadan, la famille a vécu avec des passeports pakistanais », le père ayant des liens avec ce pays9.

    Tariq Ramadan étudie l'islamologie et la littérature française à l'université de Genève. En 1986, à 24 ans, il se marie à Iman12, une Franco-suisse née Isabelle Morisset13, d'origine bretonne, convertie à l'islam, avec laquelle il aura quatre enfants2,14,15.

    D'après Le Temps, l'engagement politique de Tariq Ramadan débute « dans le sillage des mouvements de jeunes des années 80, Touche pas à mon pote et SOS-Racisme ». Il défend la cause palestinienne et « se lie avec le couple formé par Erica Deuber et Jean Ziegler, qui compteront parmi ses plus importants soutiens politiques »11.

    En 1991, il se rend avec sa femme et ses enfants au Caire afin de poursuivre des cours d'études islamiques. Il s'y lie d'amitié avec l'islamologue François Burgat, qui dit de lui : « Tariq est venu en Égypte pour suivre des cours de sciences islamiques et que ses enfants sarabisent. Il redécouvrait le terroir social, politique et culturel de son grand-père. Ce genre de retour est compliqué pour tout musulman occidental, quel quil soit. Mais pour Tariq sy ajoutait le fait dêtre le petit-fils de Hassan el-Banna, à légard duquel il ne semblait cependant pas éprouver de fascination »16. Entre 1992 et 1993, Ramadan étudie les sciences islamiques à luniversité al-Azhar du Cairen 2,19. Il y obtient sept Ijazat (licences dont la détention est obligatoire pour enseigner dans différentes matières islamiques)20. Il revient en Suisse en 1994 pour achever une thèse de doctorat débutée en 1990 à l'université de Genève sous la direction de Charles Genequand21. Ce dernier refuse cependant de valider la thèse car Ramadan y présente al-Banna comme faisant partie d'un courant réformiste. Il démissionne du jury pour protester contre les pressions de son doctorant, auquel il reproche son arrogance21. Un autre jury est formé sous la direction de Reinhard Schultze et la thèse, remaniée, est soutenue et publiée en 1998 sous le titre Aux sources du renouveau islamique : d'al-Afghani à Hassan al-Banna : un siècle de réformisme islamique22,23,21,24.

    Selon Vincent Geisser, chercheur au CNRS et à Sciences-Po Aix-en-Provence, la religion est pour Tariq Ramadan un « moyen d'accéder au star-system ». Mais sa relation avec les Frères musulmans lui permet d'assoir une légitimité, d'utiliser les réseaux de la confrérie, notamment au Qatar, tandis que les Frères musulmans voient en lui « un produit d'appel pour séduire la jeunesse musulmane ». Selon Camille Neveux, Tariq Ramadan va effectivement émerger dans les années 1990 dans la banlieue de Lyon, « se muant en porte-voix d'une jeunesse musulmane en mal de relais et en quête d'identité »10.

    D'après Priscilla Fournier25, dont le doctorat publié en 2014 porte sur la pensée de Tariq Ramadan, ce dernier affirme dans sa thèse « que la pensée de Hassan al-Banna [s'inscrit] dans une lignée de penseurs quil associe au réformisme salafi » et « que la confrérie [des Frères musulmans] ne prônait pas la violence au moment de sa fondation par al-Banna ». Ramadan estime qu'« al-Banna se désolait de voir lÉgypte et les Égyptiens se soumettre à linfluence étrangère et souhaitait voir les peuples musulmans se libérer de [leur] influence [et qu'il] désirait plutôt voir les Égyptiens retourner aux principes de lislam. » Ramadan voit des éléments communs (et auxquels il s'associe) pouvant regrouper sous la bannière de « réformiste salafi » les pensées distinctes de al-Afghani, Abduh, Rida, al-Banna et Qutb, dont notamment la référence permanente aux sources et à l'identité islamique en adéquation avec le contexte socio-politique, une volonté de conserver l'unité de peuples musulmans, l'éducation sur base de l'identité religieuse mais en respectant le choix des peuples notamment dans la participation aux affaires publiques, et la lutte contre la soumission et la domination étrangères22. Selon Ramadan, « cest lassassinat dal-Banna en février 1949, [l'empoisonnement de Qutb] et la violence du régime de Nasser qui expliquent principalement la radicalisation des Frères. Lévolution de laction et de lidéologie des Frères musulmans, tout comme pour le mouvement réformiste en général, est indissociable de la manière dont ils ont été traités par les États, notamment lÉgypte »22.

    D'après le journaliste Mathieu Magnaudeix26, cette thèse « [a] été jugée en Suisse trop hagiographique et historiquement douteuse, ce qui lui [a] fermé les portes des universités prestigieuses »27. Natacha Tatu rapporte que son premier directeur de thèse, Charles Genequand, professeur de philosophie, spécialiste du monde arabe médiéval, jugeant que la thèse est « une compilation de textes encyclopédiques, du copié-collé enveloppé dans un discours apologétique » et s'efforce de présenter Hassan al-Banna dans un mouvement réformiste de lislam, « en camouflant sa vision au contraire très conservatrice », non seulement refuse de valider la thèse, mais démissionne du jury21. Ian Hamel rapporte que le second directeur de thèse, Ali Merad, affirme avoir été menacé d'une plainte s'il n'obtenait pas son doctorat : « J'ai été directeur de thèse pendant près de quarante ans. Je n'ai jamais vu un étudiant se conduire de la sorte »28. Selon Tariq Ramadan, Charles Genequand aurait en réalité validé sa thèse et aurait même été prêt à en préfacer la publication chez Bayard mais ce serait suite à une vexation personnelle et à un désaveu par deux membres du jury qu'il aurait démissionné avec Ali Merad et un autre collègue. La faculté aurait alors remplacé ces derniers par Reinhard Schulze, selon lui un « des plus grands spécialistes de l'islam contemporain » ainsi que par les professeurs Bruno Étienne et Richard Friedli29[source insuffisante]. Selon Ian Hamel, c'est suite à l'intervention de Jean Ziegler et de son épouse Erica Deuber-Ziegler ainsi qu'à des menaces de poursuites judiciaires30,31, que le second jury est formé. La thèse, expurgée cette fois-ci de passages jugés trop tendancieux32 est validée par le second jury, composé de Philippe Borgeaud, Bruno Étienne, Reinhard Schulze, Richard Friedli et Sylvia Naef33. Un membre reste néanmoins dubitatif : « beaucoup de choses dans la thèse me paraissent désagréables, le côté apologétique, les faux-fuyants sur la violence des Frères musulmans, par exemple »11,34. Elle est publiée chez Bayard en 1998 sous le titre Aux sources du renouveau islamique : d'al-Afghani à Hassan al-Banna : un siècle de réformisme islamique22,23,21,24.

    À partir de 1992, il donne des conférences en France, comme en 199335 au congrès de l'Union des organisations islamiques de France (UOIF).

    Le 12 octobre 1994, présenté comme un « imam », il participe à l'émission La Marche du siècle. Ses livres, une trentaine, traduits en dix langues, et ses cassettes audio connaissent une diffusion croissante. Selon Sylvain Besson, il s'impose alors comme le porte-parole de la jeunesse musulmane11. Selon Said Branine, créateur du site dinformation Oumma.com, « Tariq Ramadan a rendu fiers beaucoup de jeunes musulmans français qui se sentaient floués. Or la fierté, cest une arme de séduction massive »36.

    Il est membre de la « Commission laïcité et islam » de 1997 à 2000, un groupe de réflexion créé sous l'impulsion notamment de la Ligue de l'enseignement16.

    Il est ensuite professeur contractuel de français au collège de Saussure pendant plusieurs années, durant lesquelles il donne en parallèle des conférences sur sa vision de l'islam40.

    Depuis 2011, il est directeur du Centre de recherche sur la législation islamique et léthique (CILE), fondé en 2011, au sein de la Faculté des études islamiques, à Doha (Qatar), professeur invité à la même faculté qatari, à luniversité Mundiapolis (Maroc), où il enseigne la philosophie, et chercheur à luniversité Dōshisha (Kyoto, Japon)20,50,16,51. Selon Omero Marongiu-Perria, Docteur en Sociologie52, l'époque où Tariq Ramadan s'investit dans ses activités au Qatar correspond à une baisse de son influence, ses audiences vidéo diminuant, ainsi que l'affluence dans ses conférences. Certains responsables associatifs critiquent un décalage entre ses discours et ses actes. Par exemple, Tariq Ramadan demande aux associations de se dispenser des financements du Qatar, tout en fondant lui-même un centre au Qatar financé par les autorités qatariennes53. Selon Hanan Ben Rhouma, rédactrice en chef du site d'informations sur l'islam SaphirNews, à mesure que Tariq Ramadan se tourne vers le grand public et linternational, son audience diminue auprès des sphères militantes54.

    Pendant lenquête, 776 photos et vidéos sont retrouvées dans le portable de Tariq Ramadan et versées au dossier89.

    Pour Ian Hamel, Tariq Ramadan a été influencé par le déclin de son père, Saïd, qui « eut longtemps un rayonnement considérable dans le monde musulman » mais qu'il n'a jamais connu que comme « un homme seul, meurtri, oublié par ses anciens amis ». Une de ses motivations serait de « reprendre le flambeau qui a échappé des mains de son père »5. Selon Ian Hamel, une autre personnalité qui a influencé Ramadan est Malcolm X : « un tribun extraordinaire, dune intelligence vive, jouissant dune immense popularité, [] capable de se remettre en question [:] un vrai intellectuel [et un rebelle]. Tout ce que Tariq Ramadan aspire à être »5.

    En 1993, Tariq Ramadan participe à une manifestation de soutien à une lycéenne musulmane en grève de la faim, à Grenoble, avec l'Union des jeunes musulmans, des anciens membres de la marche des beurs déçus de la présidence de François Mitterrand. Il découvre les quartiers délabrés du sud-est de la France, le chômage, le trafic de drogue et la toxicomanie, devenant une personnalité populaire et y fondant sa maison d'édition Tawhid. Alors que la France ne compte pas d'orateur identifié pour parler de ces problèmes, Tariq Ramadan séduit par son charisme, même si certains camarades lui reprochent déjà son esprit rétif à la critique4.

  10. The Scoop - Friday April 9, 2021 - FootballScoop

    footballscoop.com › the-scoop-2 › the-scoop-friday

    1 day ago · Friday April 9, 2021 FBS Staff Tracker: The 2020-21 FBS Staff Tracker page, where you can see how each new head coach is filling their staff, is up and running. Midwestern State (D-II – TX): Midwestern State is currently seeking a Graduate Assistant Football Coach. The position includes a stipend, housing, and tuition assistance for graduate school. Coaching […]

  11. People also search for
  1. Ads
    related to: Harvard College wikipedia