Yahoo Web Search

  1. Ad
    related to: Hiromasa Yonebayashi wikipedia
  1. Pom Poko - Wikipedia

    en.wikipedia.org/wiki/Pom_Poko

    1 day ago · Pom Poko (Japanese: 平成狸合戦ぽんぽこ, Hepburn: Heisei Tanuki Gassen Ponpoko, lit."Heisei-era Raccoon Dog War Ponpoko") is a 1994 Japanese animated comedy-drama fantasy film directed by Isao Takahata, animated by Studio Ghibli for Tokuma Shoten, Nippon Television Network and Hakuhodo, and distributed by Toho.

  2. Anexo:XLV Premios Annie - Wikipedia, la enciclopedia libre

    es.wikipedia.org/wiki/Anexo:XLV_Premios_Annie

    9 hours ago · Riko Sakaguchi, Hiromasa Yonebayashi, David Freedman, Lynda Freedman – Mary and the Witch's Flower – Studio Ponoc Anita Doron – El pan de la guerra – Cartoon Saloon , Aircraft Pictures, Melusine ProductionsProductions

    • 3 de febrero de 2018
    • A lo mejor de la animación en cine y televisión
    • ASIFA-Hollywood
    • Royce Hall, Estados Unidos.
  3. Totoro (personaggio) - Wikipedia

    it.wikipedia.org/wiki/Totoro_(personaggio)

    9 hours ago · Totoro (トトロ Totoro?) è un personaggio immaginario creato nel 1988 da Hayao Miyazaki dello studio Ghibli, per il film Il mio vicino Totoro.Il personaggio di Totoro è stato talmente apprezzato da essere in seguito utilizzato per il logo dello Studio Ghibli.

    • トトロ (Totoro)
    • Giapponese
  4. Anexo:XLIII Premios Annie - Wikipedia, la enciclopedia libre

    es.wikipedia.org/wiki/Anexo:XLIII_Premios_Annie

    9 hours ago · Hiromasa Yonebayashi - When Marnie Was There - Studio Ghibli; Mejor Música (En una producción Televisiva) Mejor Música (En una producción Cinematográfica) Christopher Willis - Disney Mickey Mouse - Disney Television Animation: Michael Giacchino - Intensa-Mente - Pixar Animation Studios

    • 6 de febrero de 2016
    • A lo mejor de la animación en cine y televisión.
    • No hubo presentador.
    • Royce Hall., Estados Unidos.
  5. Carol Burnett - Wikipedia

    it.wikipedia.org/wiki/Carol_Burnett

    1 day ago · Arrietty - Il mondo segreto sotto il pavimento (Kari-gurashi no Arietti), regia di Hiromasa Yonebayashi (2010) - voce (versione USA) Toy Story 4 , regia di Josh Cooley (2019) - voce All Togheter Now , regia di Brett Haley (2020)

  6. Princesse Mononoké — Wikipédia

    fr.wikipedia.org/wiki/Princesse_Mononoké
    • Adaptation
    • Résumé
    • Synopsis
    • Commentaires
    • Analyse
    • Personnalité
    • Anime
    • Critique
    • Sortie
    • Production

    Princesse Mononoké (もののけ姫, Mononoke Hime?, litt. Princesse des esprits vengeurs) est un film d'animation historique et fantastique japonais de Hayao Miyazaki, sorti le 12 juillet 1997 par le studio Ghibli. Le film, salué par la critique au Japon et dans le monde entier, confirme définitivement le statut de Hayao Miyazaki comme un maître de l'animation mondiale et attire sur lui l'attention des critiques dans le reste du monde. Princesse Mononoké est un très grand succès commercial au Japon. Le film est pour la première fois adapté au théâtre par la compagnie Whole Hog Theatre en collaboration avec le studio Ghibli. Le projet a été en développement pendant plus d'un an et est sorti en avril 2013 au New Diorama Theatre à Londres22,23.

    L'histoire se déroule dans le Japon médiéval (ère Muromachi). Ashitaka, le prince de la tribu des Emishis, un peuple reclus au nord de Honshū, est frappé d'une malédiction après avoir tué Nago, un dieu sanglier devenu un démon : son bras est animé d'une force surnaturelle mais est rongé par l'entité démoniaque. La chamane du village le dit condamné à mourir et lui conseille de quitter le village afin d'aller chercher à l'ouest la cause de la colère de la nature et l'espoir de trouver la raison de sa malédiction. Sur le chemin, Ashitaka sauve Jiko au détour d'un coup de main de la guerre civile qui ravage le pays. Moine vagabond très désireux de lui montrer sa gratitude, ce dernier conseille à Ashitaka de se rendre dans la forêt où vivent les esprits de la forêt, animaux gigantesques et doués de parole. Ashitaka découvre ensuite deux hommes originaires du village des forges, dirigé par Dame Eboshi. Ils ont été blessés lors d'une attaque menée par la déesse louve Moro, qui a elle-même été blessée par Dame Eboshi. Ashitaka aperçoit peu après San, la princesse Mononoké, une humaine élevée par Moro. Ashitaka ramène les deux hommes jusqu'au village des forges et est chaleureusement accueilli par les femmes du village. Il rencontre Dame Eboshi, issue de la noblesse et qui a pourtant décidé de sauver des femmes de leur ancienne condition, à une époque où les droits humains comme animaux n'étaient pas de mise. Femme forte, elle recueille tous les indigents, tels des lépreux à qui elle confie la tâche délicate de maintenir et améliorer l'artillerie du village. En effet, les habitants tirent leur subsistance du sol de la forêt et produisent du fer afin de pouvoir acheter vivres et autres nécessités loin de chez eux, mais ils doivent déforester pour pouvoir accéder aux minerais, ce qui excède et enrage les dieux de la forêt. Les lépreux fabriquent donc des armes à feu pour lutter contre les esprits de la forêt. Ashitaka apprend ainsi que Dame Eboshi, qui a tiré sur Nago, est responsable de la corruption l'ayant transformé en démon. Pendant la nuit, San pénètre dans le village pour tenter de tuer Dame Eboshi mais Ashitaka s'interpose entre elles deux et les assomme. Il quitte ensuite le village en emportant San mais est touché par une balle en partant. Quand San se réveille, elle s'apprête à tuer un Ashitaka affaibli mais est déconcertée quand celui-ci lui dit qu'elle est jolie. Elle se décide ensuite à lui faire confiance quand le dieu-cerf soigne la blessure du garçon après qu'elle l'ait déposé sur l'ilôt central de l'étang de l'esprit de la forêt.

    Dame Eboshi et les villageois repoussent une attaque des samouraïs du seigneur Asano, qui cherche à s'emparer du village et des armes qui y sont produites. Dame Eboshi rencontre ensuite Jiko, qui travaille en réalité pour l'empereur et a été chargé de lui ramener la tête du dieu-cerf, censée accorder l'immortalité. Tous deux décident de s'allier dans cette tâche. Après une course-poursuite avec Jiko et ses hommes, Ashitaka et San parviennent à récupérer la tête du dieu-cerf et la lui restitue. Ce dernier guérit alors la forêt complètement dévastée ainsi qu'Ashitaka. San, bien que très attachée à ce dernier, ne peut pardonner aux humains et reste vivre dans la forêt alors qu'Ashitaka décide d'aller vivre au village des forges d'où il pourra souvent aller voir San. Dame Eboshi, en reconnaissance de leurs actions, s'engage à repartir de zéro pour que son village cohabite plus en harmonie avec la forêt, tandis que Jiko, fataliste, pense à prendre sa retraite.

    Les paysages du film ont été inspirés par les forêts de Yakushima et les montagnes de Shirakami-Sanchi3,4.

    La complexité et la profondeur des personnages les rendent atypiques vis-à-vis des œuvres précédant Princesse Mononoké. Ils figurent parmi les créations de Hayao Miyazaki ayant la lecture à la fois la plus complexe, la plus sombre et la plus riche.

    Miyazaki a également déclaré que Dame Eboshi devait avoir eu un passé traumatisant, bien que ce ne soit pas mentionné dans l'anime. Elle a une forte personnalité et est sûre d'elle, comme le montre le fait qu'elle laisse Ashitaka vaquer à sa guise dans le village malgré ses motivations peu claires. Elle ne reconnaît également pas de vassalité vis-à-vis de la cour de l'empereur ou des daimyō (en particulier le seigneur Asano) ; et affiche une attitude tranchée, presque belliqueuse mais pragmatique, peu habituelle pour des femmes japonaises d'alors, allant jusqu'au sacrifice des siens ou d'elle-même pourvu que ses rêves ou ses compromis et surtout son îlot d'équité demeurent.

    La plus grande partie des images de l'histoire ont été dessinées à la main, mais l'infographie a été utilisée pour quelques scènes, notamment celles où le bras d'Ashitaka le possède et les scènes montrant des vers démoniaques, qui mêlent infographie et dessin traditionnel6. Miyazaki a personnellement vérifié chacun des 144 000 cellulos de l'anime et en a redessinés environ 80 000.

    Les critiques ont été globalement très positives à l'égard du dessin animé, non seulement au Japon, mais aussi dans le reste du monde, où le film contribue fortement à attirer l'attention sur la qualité de l'animation japonaise10. Aux États-Unis, le film recueille 94 % de critiques positives, avec un score moyen de 93/100 et sur la base de 107 critiques collectées, sur le site internet Rotten Tomatoes8, et, sur le site Metacritic, il obtient une note de 76/100, sur la base de 29 critiques9. En 2008, dix ans après la sortie du film, le magazine Empire classe Princesse Mononoké à la 488e place dans sa liste des cinq cents meilleurs films de tous les temps11. En France, les critiques saluent unanimement Princesse Mononoké. Le Figaroscope évoque « une fresque épique magistralement animée », Le Parisien un événement du cinéma d'animation « avec des dessins d'une rare beauté », L'Humanité « une formidable fable écologique » à la « richesse visuelle permanente », Libération « un conte d'une étourdissante invention visuelle »12, Mad Movies « un chef-d'œuvre qui ne livrera jamais tous ses secrets » et « l'idéal esthétique et sémantique d'un homme marchant éveillé dans son rêve », Première une œuvre magique et « une leçon d'humilité »13. Dans Télérama, Bernard Génin évoque « une mise en scène éblouissante » et « une poésie sauvage », où il voit la confirmation d'un renouveau mondial du cinéma d'animation ; il rapproche le film du théâtre de Shakespeare (Le Songe d'une nuit d'été et Macbeth), et ne reproche au film que sa longueur et des graphismes qu'il juge « moins heureux dans les gros plans »14,15,16.

    Au Japon, le film est un succès auprès de la critique et vaut à Miyazaki d'être comparé à un Kurosawa moderne. Princesse Mononoké est un très grand succès commercial au Japon et a rapporté plus de 159 millions de dollars dans le monde entier17,18. Au Japon, le film bat tous les records au box office19. En France, Princesse Mononoké sort en salles le 12 janvier 2000 et réalise 757 870 entrées20. Aux États-Unis, le film cumule 467 344 entrées au cours de son exploitation en 1999, ce qui n'est pas un succès particulier ; les choix du distributeur américain du film, qui n'en fait la promotion qu'auprès du jeune public, nuisent probablement à sa carrière en salles21.

    La musique du film est signée Joe Hisaishi. Il s'agit de la sixième collaboration entre le réalisateur et le compositeur.

  7. Hana Sugisaki — Wikipédia

    fr.wikipedia.org/wiki/Hana_Sugisaki

    1 day ago · Hiromasa Yonebayashi Rôle principal 2018 Bleach: Rukia Kuchiki Shinsuke Sato: Perfect World : Tsugumi Kawana Kenji Shibayama: Rôle principal Ten Years Japan: Maika Megumi Tsuno Rôle principal, segment "Données" 2019 The Promised Land : Tsumugi Yukawa Takahisa Zeze [6] 12 Suicidal Teens: Anri Yukihiko Tsutsumi: Rôle principal 2020 All About ...

  8. Cine de Japón - Wikipedia, la enciclopedia libre

    es.wikipedia.org/wiki/Cine_de_Japón

    1 day ago · Las dos primeras décadas del siglo XXI han surgidos otros directores que han tomado el testigo de la generación anterior, como Mamoru Hosoda, Makoto Shinkai, Keiichi Hara, Naoko Yamada, Mari Okada, Hiromasa Yonebayashi, Gorō Miyazaki, Sunao Katabuchi, Masaaki Yuasa, entre otros. Desde 1990

  9. The Works of Hayao Miyazaki – All the Anime – Articlexyz.com

    www.articlexyz.com/2021/02/27/the-works-of-hayao...

    1 day ago · By Shelley Pallis. In an already crowded discipline of vital value determinations of Ghibli movies, the Toulouse-based Third Editions provide their newest English-language publication, Gael Berton’s The Works of Hayao Miyazaki: The Japanese Animation Master.

  10. Studio Ghibli — Wikipédia

    fr.wikipedia.org/wiki/Studio_Ghibli

    1 day ago · Studio Ghibli Logo du studio Ghibli. Création 15 juin 1985 Fondateurs Hayao Miyazaki Isao Takahata Personnages clés Toshio Suzuki (producteur en chef ) Forme juridique Kabushiki kaisha Siège social Koganei Japon Actionnaires Tokuma Shoten Activité Médias et divertissement Produits Longs métrages d’animation (animé) Société mère Tokuma Shoten (1985-2005) Effectif 150 (2018) Site web ...

  11. People also search for
  1. Ad
    related to: Hiromasa Yonebayashi wikipedia