Yahoo Web Search

  1. Life of Pi (película) - Wikipedia, la enciclopedia libre

    es.wikipedia.org › wiki › Life_of_Pi_(película)

    1 day ago · Océano – Jason Bayever, David Horsley, Scott Townsend y Miles Vignol: Nominado Destacada composición en una característica de película Tormenta de Dios – Ryan Clarke, Jose Fernandez, Sean Oharas y Hamish Schumacher: Ganó: 2nd AACTA International Awards [28] Mejor película Ang Lee, Gil Netter y David Womark: Nominada Mejor dirección ...

    • David Magee
    • Ang Lee
    • Ang Lee, Gil Netter, David Womark
    • La vida de Pi (España), Una aventura extraordinaria(Hispanoamérica)
  2. Earl (série télévisée) — Wikipédia

    fr.wikipedia.org › wiki › Earl_(série_télévisée)
    • Adaptation
    • Généralités
    • Synopsis
    • Commentaires
    • Critique
    • Production
    • Récompenses et nominations

    Earl (My Name Is Earl) est une série télévisée américaine en 96 épisodes de 22 minutes, créée par Gregory Thomas Garcia, produite par 20th Century Fox Television et diffusée entre le 20 septembre 20051 et le 14 mai 2009 sur le réseau NBC.

    En Suisse, la série a été diffusée à partir du 22 octobre 2006 sur la TSR ; en France à partir du 29 octobre 2006 sur Paris Première et partir du 9 février 2008 sur M6 ; en Belgique sur Be Séries et à partir du 5 février 2008 sur Plug TV.

    Earl J. Hickey est une crapule de petite envergure qui, après avoir gagné 100 000 dollars à un jeu de grattage et les avoir perdus immédiatement en se faisant renverser par une voiture, décide de réparer tout le mal qu'il a fait au cours de sa vie. Il souhaite ainsi avoir un meilleur karma, notion qu'il a découverte en écoutant l'animateur de télévision Carson Daly. Sa première bonne action, mettre des détritus à la poubelle, lui permet de retrouver son ticket gagnant et d'avoir assez d'argent pour se consacrer entièrement à la réparation de ses torts, qu'il décide de répertorier sur une liste. Cette série reflète avec dérision la culture dite white trash, la violence y est prise au second degré et malgré un milieu social difficile, les personnages sont heureux de vivre. La drogue, à l'exception de quelques allusions au cannabis y est absente. Cette série met en scène une Amérique généralement plutôt discrète à la télévision, celle des blancs (non issus d'une minorité ethnique) pauvres vivant dans des trailer parks (parcs de mobiles homes), dans une petite ville des États-Unis, avec ses préjugés, son bar, son petit musée/bibliothèque et sa galerie de personnages secondaires plus ou moins loufoques

    La musique est l'une des choses les plus importantes de la série. Par leur choix, les producteurs arrivent à donner à la série cette ambiance « trash » californienne ou appelée communément White trash. Ainsi on y retrouve Lynyrd Skynyrd, probablement le groupe le plus présent dans la bande son (Free Bird, Simple Man, Sweet Home Alabama), typique du sud des États-Unis et adulé par toute une classe de population des États-Unis qui revendique leur origine sudiste et leur côté redneck. On entend encore Carlos Santana, George Thorogood, Steppenwolf, Molly Hatchet, Allman Brothers, Stevie Ray Vaughan, Canned Heat, Creedence Clearwater Revival (Up Around the Bend) , Marshall Tucker Band, mais aussi de la country avec Johnny Paycheck (en), Dolly Parton, Johnny Cash (Ring of Fire), Willie Nelson. On peut noter aussi un net penchant pour le rock et le heavy metal : des groupes cultes comme AC/DC, Deep Purple, Ted Nugent, Blue Oyster Cult, The Rolling Stones, Queen, The Who, Thin Lizzy, The Ramones. De plus, on peut voir qu'Earl et Joy portent à de nombreuses reprises des tee-shirts de Metallica, Iron Maiden et AC/DC. Enfin, des « classiques » de la musique sont aussi présents dans la bande son des épisodes : on note parmi d'autres James Brown, Elvis Presley, The Animals (The House of the Rising Sun, I'm Cryin'), Kool & The Gang, The Doors (Peace Frog), Cyndi Lauper, Elton John, Bob Dylan (Just Like a Woman), Bill Withers (Lean on me), Bob Marley et les Beastie Boys. Sans oublier House of Pain avec Jump Around, le morceau le plus joué dans la série. C'est sur ce morceau que Catalina danse dans son fameux show au club de strip-tease. À noter aussi la récurrence du morceau de Cyndi Lauper Time After Time, que Randy écoute lorsqu'il a de la peine. Soulignons aussi une interprétation acoustique, et en espagnol de ce morceau, joué par \\"Pedro\\", le guitariste du village natal de Catalina, dans le 11e épisode de la seconde saison. Toute la distribution principale de la série s'est retrouvée dans Raising Hope, une autre sitcom de Gregory Thomas Garcia. Jason Lee, Ethan Suplee, Jaime Pressly, Nadine Velazquez, Eddie Steeples et Abdoulaye N'Gom seront les invités lors de l'épisode 19 de la saison 3. Déjà apparus, certains reprendront leurs rôles : Jason Lee (Smokey Floyd), Ethan Suplee (Andrew), Jaime Pressly (Donna), Eddie Steeples (Tyler) et d'autres apparaîtront pour la première fois : Nadine Velazquez (employée d'un magasin) et Abdoulaye N'Gom (un pilote d'avion)3. Jason Lee et Ethan Suplee avaient déjà joué ensemble 10 ans plus tôt en 1995 dans le film Les Glandeurs (Mallrats) réalisé par Kevin Smith et également en 2006 dans le film Clerks 2, toujours de Kevin Smith, mais sans avoir de scènes communes. Après un démarrage à plus de 15 millions de téléspectateurs sur NBC, l'audience de la série a fortement chuté4. À la suite de l'annonce de sa grille de rentrée 2009, NBC a officiellement annulé Earl au bout de quatre saisons5. À la fin du dernier épisode de la saison 4 (Le Père de Dodge), on peut lire la mention « À suivre ». La suite de l'intrigue devait se trouver dans le premier épisode de la cinquième saison mais celui-ci n'a jamais été tourné.

    Cette série a été acclamée par les critiques américains et français dès son lancement sur le réseau NBC, c'est une des séries les plus suivies en termes d'audience de la saison 2005-2006. My Name Is Earl est également une des rares séries de la chaîne NBC à combiner bonnes audiences et bonnes critiques sur un réseau qui, durant cette période, manquait cruellement de séries blockbusters, en comparaison avec les autres gros réseaux américains CBS, ABC et FOX.

    La grève des scénaristes de la Writers Guild of America a interrompu la production alors que seuls treize épisodes sur les 25 que devait comporter la troisième saison avaient été tournés. Après cette grève, neuf épisodes supplémentaires ont été tournés2.

    57 nominations dont les principales sont aux: Golden Globes, Bafta Awards, Screen Actors Guild Award, Writers Guild of America...

    • Gregory Thomas Garcia
    • My Name Is Earl
  3. James Spader - Wikipedia, la enciclopedia libre

    es.wikipedia.org › wiki › James_Spader

    1 day ago · James Todd Spader (Boston, Massachusetts, 7 de febrero de 1960) es un actor estadounidense.Sus papeles son reconocidos por los particulares toques excéntricos y dramáticos en sus películas, tales como Pretty in Pink, Sex, Lies, and Videotape, Crash, Stargate, Wolf o Secretary.

    • Stoddard Greenwood (Todd) Spader, Jean Fraser
    • Estadounidense
  4. Actor - Wikipedia

    en.wikipedia.org › wiki › Actor

    1 day ago · An Actor's Work by Constantin Stanislavski; A Dream of Passion: The Development of the Method by Lee Strasberg (Plume Books, ISBN 0-452-26198-8, 1990) Sanford Meisner on Acting by Sanford Meisner (Vintage, ISBN 0-394-75059-4, 1987) Letters to a Young Actor by Robert Brustein (Basic Books, ISBN 0-465-00806-2, 2005). The Empty Space by Peter Brook

  5. Universo extendido de DC - Wikipedia, la enciclopedia libre

    es.wikipedia.org › wiki › Universo_extendido_de_DC

    1 day ago · Actor de cine favorito Jason Momoa Superhéroe favorito Golden Trailer Awards Mejor aventura de fantasía de entretenimiento doméstico Aquaman, Target Wall “I Am”, Warner Bros., Aspect [300] MTV Movie & TV Awards Mejor beso Jason Momoa & Amber Heard [301] Saturn Awards Mejor película de cómic Aquaman [302] Mejor director James Wan

  6. Attori del DC Extended Universe - Wikipedia

    it.wikipedia.org › wiki › Attori_del_DC_Extended

    1 day ago · Il DC Extended Universe è un media franchise composto da una serie di film di supereroi basati sui personaggi dei fumetti DC Comics.Similmente all'universo DC, i film appartenenti a questo franchise condividono l'ambientazione e alcuni personaggi, nonché alcuni elementi della trama che fanno da filo conduttore tra di essi.

  7. Riverdale (serie televisiva) - Wikipedia

    it.wikipedia.org › wiki › Riverdale_(serie_televisiva)

    1 day ago · Riverdale è una serie televisiva statunitense di genere teen drama basata sui personaggi degli Archie Comics.La serie è stata adattata per The CW dal capo creativo degli Archie Comics, Roberto Aguirre-Sacasa, ed è prodotta dalla Warner Bros. Television e dalla CBS Television Studios, in associazione con Berlanti Productions e Archie Comics.

  8. Dwayne Johnson - Wikipedia

    it.wikipedia.org › wiki › Dwayne_Johnson

    1 day ago · Nel 2011 ha ottenuto due nomination: una ai Kids' Choice Awards come "Favorite Movie Actor" per L'acchiappadenti e una ai Teen Choice Awards come "Choice Movie Actor: Action" per Faster e Fast & Furious 5. Nel 2012 ha vinto ai CinemaCon Awards come "Action Star of the Year".

  9. Halloween Kills – Wikipédia, a enciclopédia livre

    pt.wikipedia.org › wiki › Halloween_Kills

    1 day ago · O filme é produzido por Jason Blum através de seu estúdio, a Blumhouse Productions, ao lado de Malek Akkad e Bill Block. Antes do lançamento do filme de 2018, McBride em junho de 2018 confirmou que ele e Green pretendiam lançar dois filmes que seriam filmados consecutivamente, e depois decididos contra, esperando para ver a reação ao ...

  10. Gary Oldman — Wikipédia

    fr.wikipedia.org › wiki › Gary_Oldman
    • Carrière
    • Style
    • Enfance
    • Production
    • Formation
    • Récompenses
    • Synopsis
    • Critique
    • Biographie
    • Commentaires
    • Récompenses et distinctions
    • Sortie
    • Culture

    Il est particulièrement célèbre pour ses rôles de méchants au cinéma, tels que Lee Harvey Oswald dans JFK (1991) d'Oliver Stone, le comte Dracula dans Dracula (1992), l'adaptation de Francis Ford Coppola, le flic sadique et corrompu de Léon (1994), réalisé par Luc Besson, ainsi que les rôles de Jean-Baptiste Emanuel Zorg dans Le Cinquième Élément (1997) du même réalisateur, du terrifiant proxénète dans True Romance (1993), et du terroriste nationaliste russe dans Air Force One (1997). Ces dernières années, il s'est tourné vers des rôles plus grand public, en participant entre autres aux franchises de Harry Potter (2004-2011) et de Batman (2005-2012). Ses interprétations ont souvent été remarquées par la critique, notamment pour son premier grand rôle au cinéma, celui de Sid Vicious, le second bassiste des Sex Pistols, qu'il a endossé dans Sid et Nancy en 1986. Oldman a été cité par The Guardian en 2009 comme étant l'un des meilleurs acteurs à n'avoir jamais été nommé pour un Oscar, bien qu'il ait remporté nombre de récompenses du cinéma ou de la télévision au cours de sa carrière2. En 2012, il est finalement nommé à l'Oscar du meilleur acteur pour son rôle dans La Taupe, mais c'est en 2018 qu'il le reçoit pour son interprétation de Winston Churchill dans Les Heures sombres. Cette année sera celle de la consécration pour l'acteur qui reçoit également le Golden Globe du meilleur acteur dans un film dramatique ainsi que le British Academy Film Award du meilleur acteur. En 1997, il est passé derrière la caméra pour réaliser Ne pas avaler, un film britannique indépendant largement inspiré de sa propre enfance dans une banlieue de Londres, et présenté en compétition au Festival de Cannes. En 1980, il entre au Citizens Theatre de Glasgow, où il étudie le mime et la commedia dell'arte et joue dans les pièces Massacre à Paris, Desperado Corner, ainsi que Chinchilla et Une perte de temps, écrites par le directeur du Glasgow Citizens', Robert David MacDonald18, participant à la tournée européenne et sud-américaine du théâtre19. Après une représentation de Conférence au sommet (Summit Conference, en 1982), également écrite par Robert David MacDonald, au Lyric Theatre à Londres, Gary Oldman entre en 1983 dans la troupe du Royal Court Theatre, grâce à laquelle il gagne une certaine réputation. Il intègre ainsi la prestigieuse Royal Shakespeare Company en 1984. Parmi les pièces dans lesquelles il joue, on peut noter Le Locataire (Entertaining Mr Sloane, en 1983), écrite par Joe Orton21, trois pièces du célèbre dramaturge britannique Edward Bond22, Les Noces du pape (The Pope's Wedding, en 1984), Sauvés (Saved, en 1984) et Pièces de guerre (The War Plays, en 1985), ainsi que la controversée pièce de Caryl Churchill, en 1987, Serious Money23, sur le monde financier de Londres au début des années 198019. En 1990, il fait ses premiers pas aux États-Unis dans Les Anges de la nuit (State of Grace), réalisé par Phil Joanou, aux côtés de Sean Penn, de sa future femme Robin Wright, et de Ed Harris. Sean Penn y joue un officier de police qui retourne après des années dans son quartier natal de Hell's Kitchen, à New York, et retrouve son ami d'enfance, Jackie Flannery (Oldman), dont le frère (Ed Harris) est le chef de la mafia irlandaise, qu'il a pour mission d'infiltrer. La même année, il fait une apparition mineure dans le film de Philip Kaufman, Henry et June. Dans ce film, sa femme de l'époque, Uma Thurman, interprète June Miller, femme de Henry Miller, séduit par l'écrivaine Anaïs Nin. En 1995, un nouveau rôle de méchant lui est proposé dans Meurtre à Alcatraz (Murder in the First). Il joue le sadique directeur de la célèbre prison, Milton Glenn, bourreau de Henri Young (Kevin Bacon, déjà rencontré dans La Loi criminelle et JFK), et accusé par le jeune avocat James Stamphill (Christian Slater). La même année, il joue aux côtés de Demi Moore et Robert Duvall dans le film Les Amants du nouveau monde (The Scarlett Letter), de Roland Joffé. Le film est un échec critique51 et commercial52. Il est nommé pour de nombreux prix récompensant les plus mauvais films (Razzie Award du pire film, de la pire actrice pour Demi Moore, du pire acteur dans un second rôle pour Robert Duvall, du pire couple à l'écran pour Demi Moore avec Gary Oldman et Robert Duvall, du pire réalisateur et du pire scénario). Il remporte finalement le Razzie Awards de la pire adaptation (adaptée du roman La Lettre écarlate écrit par Nathaniel Hawthorne en 1850)53.

    Gary Oldman est réputé pour la polyvalence de ses prestations, ainsi que pour sa capacité à changer de voix ou d'accent pour chaque rôle. Il est ainsi considéré par la profession comme un « actor's actor », c'est-à-dire un acteur modèle, comme le sont Meryl Streep ou encore Robert De Niro.

    Gary Leonard Oldman3 est né en 1958 dans le quartier de New Cross dans le district de Deptford (en), au sud-est de Londres, en Angleterre. Il est le fils de Kathleen, une mère au foyer irlandaise, et de Len Oldman, un ancien marin ayant travaillé comme soudeur4. D'après l'acteur, son père était un alcoolique violent qui a quitté sa mère lorsqu'Oldman n'avait que sept ans5. Ce départ est pour lui un choc, et, élevé par sa mère et ses deux grandes sœurs, il lui manque une présence masculine, en particulier quand ces dernières se marient et quittent la maison. Il passe alors de longues heures seul, s'évadant dans son imagination en se déguisant et en jouant la comédie, afin de s'éloigner par la pensée de New Cross et de sa misère6. Peu concerné par l'école, il est sans cesse rabroué par ses professeurs dont il se rappelle les paroles : « Oldman, tu es stupide, tu es bête, tu n'arriveras jamais à rienN 1,6 ». Scolarisé à l'école de garçons du sud-est de Londres (la South East London Boys' School) à Deptford7, il la quitte finalement à 16 ans8. Il n'est pas bête, mais est inspiré par ce qui l'intéresse, c'est-à-dire la boxe6, le football9, et la musique : chanteur et pianiste accompli, il est fan autant des Beatles que de Liberace ou de Chopin10. Et il est bien sûr déjà passionné par la comédie.

    Il renonce à la musique pour poursuivre une carrière d'acteur. Cette décision est inspirée par la prestation de Malcolm McDowell en 1970 dans le film The Raging Moon12. McDowell y interprète un paralysé dont l'accident n'a pas entamé la volonté de vivre, en dépit de la colère qui l'habite. Le jeu de l'acteur exprime les sentiments d'Oldman : l'abandon, la colère, l'aliénation et l'emprisonnement13. En 1997, Luc Besson lui offre le rôle d'un autre méchant original dans Le Cinquième Élément (The Fifth Element), celui du chef d'entreprise intergalactique Zorg prêt à tout pour retrouver les cinq éléments, seul remède au Mal qui menace d'annihiler la Terre. Oldman, dans des costumes dessinés par Jean-Paul Gaultier, crée un personnage diabolique et amoral qui ne s'intéresse qu'à sa fortune personnelle, et qui n'hésite pas à se salir les mains lorsque ses mercenaires échouent dans leur mission. Bruce Willis, interprète de Korben Dallas, héros du film avec Milla Jovovich, affirme dans une interview que « Gary sauve le film46 », bien que les deux acteurs n'aient que quatre secondes à l'écran en commun. Le film fait l'ouverture du Festival de Cannes 1997 (hors compétition), au cours duquel est également présenté en compétition Ne pas avaler47, le film réalisé la même année par Gary Oldman.

    Sur les conseils de son professeur Roger Williams, il s'inscrit finalement au Rose Brudford College dans le Kent16, une école d'art dramatique. Grâce à la bourse que l'école lui accorde, il peut suivre les cours sans l'aide financière de sa mère jusqu'à l'obtention de son diplôme d'art dramatique (BA in Theatre Arts) en 1979, à l'âge de 21 ans15,6 et rejoint rapidement le Royal Theatre de York17.

    Excellent dans un répertoire classique, le jeune espoir du théâtre anglais acquiert une totale reconnaissance auprès de la profession et du public, doublée de plusieurs récompenses, dont le Time Out's Fringe Award du jeune espoir le plus prometteur en 1985, décerné par le magazine Time Out, et le British Theatre Association's Drama Award du meilleur acteur (partagé avec Anthony Hopkins) pour son interprétation de Scopey, dans Les Noces du pape6.

    Le film raconte l'histoire de Sid Vicious dans son groupe des Sex Pistols, rencontrant un certain succès en dépit de la vindicte mondiale envers le mouvement punk rock, ainsi que sa relation avec sa petite-amie américaine Nancy Spungen (Chloe Webb), une histoire d'amour qui va finir par une surdose et une mort sanglante. Ce personnage singulier et extrême, deux qualificatifs qui lui correspondent, qu'il joue avec justesse, permettra à Gary Oldman de gravir les marches du succès.

    Le film rencontre un bon accueil du public et des critiques. Roger Ebert, le célèbre critique américain, écrit dans sa rubrique pour le Chicago Sun-Times, que Alex Cox et son équipe « ont réussi l'habile défi de créer un film plein de bruit et de fureur, en racontant une histoire délicate au milieuN 5,27 ». Dans un article sur Gary Oldman, il qualifie le couple du film (Sid Vicious et Nancy Spungen) de « Roméo et Juliette punk rockN 6. » En revanche, certains proches de Sid Vicious, en particulier le chanteur principal des Sex Pistols, Johnny Rotten (de son vrai nom John Lydon), considèrent que le film est une atteinte à la mémoire du jeune homme :

    Il joue malgré tout un vétéran de la guerre dans Chattahoochee en 1989, torturé en prison avec Dennis Hopper et le fameux Rosencrantz dans Rosencrantz et Guildenstern sont morts en 1990, aux côtés de Tim Roth et Richard Dreyfuss. Fondé sur les personnages mineurs de la pièce de William Shakespeare Hamlet, le film est réalisé par Tom Stoppard et adapté de la pièce éponyme (Rosencrantz and Guildenstern are dead) qu'il a écrite. Il est nommé au Film Independant's Spirit Award de la meilleure prestation masculine, remporté par River Phoenix pour son rôle dans My Own Private Idaho35.

    C'est en 1991 qu'Oliver Stone lui propose de tenir le rôle de Lee Harvey Oswald, l'assassin présumé de John Fitzgerald Kennedy, aux côtés de Kevin Costner, Tommy Lee Jones, Michael Rooker, Kevin Bacon et Donald Sutherland dans JFK. Ce rôle difficile qui fouille dans l'histoire douloureuse de l'Amérique lui vaut enfin une totale crédibilité et les faveurs des plus grands. En interprétant la « bête noire » de la société américaine, Gary Oldman trouve le moyen de se faire connaître, et son jeu fut tellement crédible, si inspiré du personnage réel, que certains spectateurs ont pensé que certaines des scènes dans lesquelles il jouait étaient en fait des images d'archive : Il rencontre Marina veuve d'Oswald et questionne de nombreux théoriciens du complot pour se préparer au rôle. Le tournage est éprouvant, Oliver Stone le maintenant à l'écart de l'équipe du film afin qu'il reste le personnage sur et hors scène6. Deux années plus tard, il participe sur la chaîne PBS à un documentaire de la série Frontline sur la théorie de la conspiration développée par Stone dans son film39. Intitulé Who Was Lee Harvey Oswald?, Oldman y prête sa voix au meurtrier présumé en lisant ses propres journaux40. En 1994, sous la direction de Luc Besson dans Léon il incarne Norman Stansfield, un flic sadique, cocaïnomane et corrompu. Traqué par la jeune Mathilda (Natalie Portman) et son mentor Léon, incarné par Jean Reno (aux prémices de sa carrière américaine), pour venger sa famille assassinée par Stansfield et ses hommes, c'est un rôle violent qui confirme Gary Oldman dans le registre des « bad guys. » Sans avoir atteint les limites de ses prestations devant la caméra, le désir de passer derrière s'est formulé en 1997 puisqu'il écrit et réalise Ne pas avaler (Nil by Mouth), qu'il présente à Cannes la même année60. Ray Winstone tient le rôle de Raymond, chef de famille violent et alcoolique et Kathy Burke joue celui de Valérie, enceinte, son souffre-douleur, protégeant leur petite fille. Enfin, la sœur d'Oldman, Laila Morse, connue pour interpréter le rôle de Mo Harris dans le soap britannique EastEnders interprète Janet, la sœur de Valérie. C'est un film réaliste et sans concessions, qui évoque ses souvenirs d'enfance en nous plongeant dans le quartier pauvre de Londres où il a grandi. Coproduit par Luc Besson et Douglas Urbanski, Ne pas avaler dépeint la vie quotidienne d'une famille déchirée par la violence, l'alcool et la drogue, sans jamais tomber dans le misérabilisme. Inspiré par le travail de Ken Loach, Mike Leigh ou Stephen Frears, Gary Oldman signe là un premier film touchant et intense, dédié à son père61. Tourné caméra à l'épaule dans un style quasi documentaire dans une abondance de plans très resserrés rythmés par la musique d'Eric Clapton, ce cauchemar où le soleil n'apparaît jamais, baigne dans la brume et la pluie des bas-fonds de Londres. Clapton explique dans L'Express que « Ne pas Avaler a réveillé mon passé. Le regard qu'il porte sur la drogue et l'alcool est authentique ; on devrait projeter le film dans les centres de désintoxication63. »

    Oldman est également membre du jury du Festival de Cannes du 13 au 24 mai 1993, sous la présidence du réalisateur français Louis Malle, aux côtés, entre autres, de Claudia Cardinale et d'Emir Kusturica.

    Succès public, Le Cinquième Élément est numéro un au box-office français de l'année 1997, avec 7 696 700 entrées en France48 et fait un total de 263 920 180 $ au niveau mondial49 pour un budget initial de 90 000 000 $50.

    En 1996, le réalisateur et peintre Julian Schnabel lui offre le rôle de l'artiste Albert Milo (qui n'est autre que l'autoportrait de l'artiste-cinéaste) dans son biopic Basquiat consacré à son ami Jean-Michel Basquiat (interprété par Jeffrey Wright), pionnier de la mouvance underground. Gary Oldman y retrouve David Bowie, avec qui il avait chanté pour son album Black Tie White Noise en 199315.

  11. People also search for