Yahoo Web Search

  1. Yogi the Easter Bear - Wikipedia

    en.wikipedia.org/wiki/Yogi_the_Easter_Bear

    Yogi the Easter Bear is an American animated television special starring Yogi Bear, produced by Hanna-Barbera and animated by Filipino animation studio Fil-Cartoons. It was broadcast in syndication on April 3, 1994.

  2. Mika - Wikipedia

    it.wikipedia.org/wiki/Mika

    1 day ago · Mika, pseudonimo di Michael Holbrook Penniman Jr. (Beirut, 18 agosto 1983), è un cantautore e showman libanese naturalizzato britannico.. Ha incominciato la sua ascesa al successo nel 2007 grazie al singolo Grace Kelly, che ha scalato le classifiche di numerosi paesi.

  3. Cartoon Network – Wikipédia, a enciclopédia livre

    pt.wikipedia.org/wiki/Cartoon_Network

    9 hours ago · No dia 23 de dezembro de 2006, após receber a noticía da morte de Joseph Barbera, o canal, em respeito, pôs uma homenagem a seu criador. Exibiu uma foto de Joseph em um fundo preto com a legenda: "Quando falamos de personagens como Scooby-Doo , The Flintstones , The Jetsons e Tom and Jerry , você só sente estes personagens quando os criamos.

  4. Mickey Mouse (série) — Wikipédia

    fr.wikipedia.org/wiki/Mickey_Mouse_(série)
    • Commentaires
    • Résumé
    • Production
    • Analyse
    • Origines
    • Personnages
    • Apparitions
    • Synopsis
    • Critique

    Le personnage de Mickey Mouse est le héros d'une série de courts métrages d'animation homonyme qui a débuté officiellement le 18 novembre 1928 (trois courts métrages avaient déjà connu des présentations devant le public à partir de mai 1928). La série connait un important succès et permet au studio Disney de produire une seconde série de courts métrages, les Silly Symphonies, dès 1929 et de commercialiser des produits dérivés. Elle passe en couleurs à partir de 1935, avant de réduire son rythme de production au début des années 1940. Le personnage de Mickey apparait à cette époque dans des séquences de longs métrages comme L'Apprenti sorcier (segment de Fantasia) en 1940 ou Mickey et le Haricot magique (deuxième partie du long-métrage Coquin de printemps) en 1946, provoquant une dissociation de la série et du héros. Après une pause entre 1943 et 1946, elle reprend jusqu'en 1953, année où Walt Disney met fin à toutes les séries de courts métrages, sauf les Donald Duck, les films éducatifs et quelques courts atypiques. La série ayant pour héros Mickey Mouse est créée en 1928 pour remplacer celle avec Oswald, dont Disney venait de perdre les droits1,2. La série Oswald le lapin chanceux avait été créée au début de l'année 1927. Elle était produite par les studios Disney sous contrat avec Charles Mintz et distribuée par Universal Pictures. Après presque un an d'existence, Oswald est relativement populaire et rapporte de l'argent. Les biographes de Disney ne sont pas réellement d'accord sur la période précise de la création de Mickey et plusieurs dates différentes circulent. Thierry Steff dans Bon Anniversaire, Mickey ! s'est vu obligé de reconstruire les agendas possibles de l'année 1928 en fonction des propos tenus par plusieurs des protagonistes de l'époque, mais sans réussir à définir une histoire précise. Les dates fluctuent entre fin janvier et le 21 mai 1928, date à laquelle Walt dépose une marque pour Mickey Mouse7. John Grant reprend la version de Mosley et Lambert déclarant que c'est d'après une interview de Walt Disney mais il précise que Walt a donné au fil du temps plusieurs versions de cette histoire2. Il est toutefois moins catégorique pour le lieu, indiquant que « le train avait atteint le Middle West »12 et ajoute que Lilian aurait alors refusé le nom de Mortimer2. Il précise que c'est en arrivant dans cette zone géographique que « la souris portait un pantalon rouge avec deux gros boutons » et que Walt avait établi le premier scénario. Grant relativise ensuite en expliquant que, d'après les sources disponibles, Walt est à l'origine de la personnalité et Iwerks de l'aspect graphique12. Selon d'autres sources, Walt Disney possédait quelques années plus tôt, durant la période difficile des studios à Kansas City, une souris apprivoisée nommée Mortimer (d'où le nom originel de Mickey)13. D'après John Kenworthy14, Iwerks s'inspire des vieux dessins réalisés par Hugh Harman en 1925 autour d'une photographie de Walt Disney : des souris. Plus prosaïquement, le chat a déjà été pris par Otto Messmer avec son célèbre Félix le Chat et les autres personnages animaliers ne peuvent pas avoir la personnalité voulue par Walt un personnage espiègle, rusé et joyeux : La forte ressemblance entre Oswald, Mickey et, plus tard, Flip la grenouille marque le trait de crayon d'Iwerks, assez proche de celui d'Otto Messmer. Oswald le lapin et Mickey Mouse ont la même physionomie à leurs débuts. Iwerks a créé Mickey à partir de trois ronds pour la tête. Seules les oreilles les différencient réellement. Ce trait permet un dessin rapide du personnage et une animation aisée grâce au faible nombre d'éléments et à leur grande simplicité : des tubes pour les jambes, des cercles pour le corps. Mickey serait encore plus simple à dessiner grâce à ses oreilles toujours circulaires en toute circonstance (et non pointues comme Félix, ou pendantes comme Oswald) et sa queue faite d'un simple coup de crayon18. John Grant rappelle qu'Iwerks a animé presque seul les cinq premiers courts métrages de Mickey, Ben Sharpsteen n'arriva quant à lui qu'en 192912. On établit souvent la date du 18 novembre 1928 comme celle de la naissance de Mickey car c'est la date de sortie, au Colony Theater de New York, de Steamboat Willie19,20,21, film souvent considéré comme le premier dessin animé sonorisé (en réalité c'est Dinner Time sorti un mois auparavant le 14 octobre22 qui mérite ce titre). Cependant, la réelle première apparition de Mickey a lieu dans le dessin animé Plane Crazy réalisé plus tôt dans l'année, mais muet et projeté le 15 mai 1928. Ce film inspiré de l'exploit de Charles Lindbergh ne conquiert pas le public23. Malgré cet insuccès, Walt Disney lance un autre film, Mickey gaucho (The Gallopin' Gaucho), qui sort à la fin de l'été mais qui n'est pas non plus bien reçu. Ces difficultés s'ajoutent au fait que Walt Disney a du mal à trouver un distributeur23 pour ces dessins animés qui ressemblent trop à ses précédentes productions23. Les deux premiers épisodes sont ensuite refaits avec une bande sonore et ressortent plus tard : Mickey gaucho le 30 décembre 1928 et Plane Crazy le 17 mars 192924. Ci-dessous seront étudiés plus en détail, sous un angle différent, ces trois premiers films que sont Plane Crazy, Mickey gaucho et Steamboat Willie24. Minnie apparaît ensuite régulièrement dans les films sous son nom ou parfois sous des « pseudonymes ». Le personnage de Pat Hibulaire (Pegleg Pete ou Black Pete) est né en 1925 dans la série Alice Comedies25 et apparaît au côté de Mickey Mouse dans le film Mickey gaucho (sorti, sans son, le 7 août 1928). Ce dessin animé est une parodie du film The Gaucho avec Douglas Fairbanks, sorti le 21 novembre 192720. Pat Hibulaire poursuit son rôle de méchant récurrent mais devient parfois un simple personnage secondaire. Steamboat Willie est diffusé en public pour la première fois le 18 novembre 1928. On retrouve à la direction Walt Disney et Ub Iwerks, ce dernier est aussi le chef animateur, assisté de Johnny Cannon, de Les Clark, de Wilfred Jackson et de Dick Lundy. L'histoire est une parodie du film Cadet d'eau douce (Steamboat Bill Jr.) avec Buster Keaton et Ernest Torrence, sorti le 12 mai 1928[réf. nécessaire]. Steamboat Willie n'est ni le premier dessin animé de Mickey Mouse, ni le premier film avec une bande sonore synchronisée pour la musique, le son et les dialogues. Cette dernière distinction revient à Dinner Time (14 octobre 1928)22 de la série Aesop's Fables produite par Paul Terry et utilisant le procédé DeForest permettant un son mono. D'autres dessins animés avaient déjà une bande sonore mais le son n'était pas synchronisé. Il en est ainsi pour la série des Sound Car-Tunes (environ 30 films) produite entre mai 1924 et septembre 1926 par les Fleischer Studios studios dirigés par Dave et Max Fleischer. Steamboat Willie est pourtant le film utilisé comme date officielle de la naissance de Mickey Mouse et très souvent comme le premier film d'animation avec du son. Ces éléments sont surtout dus à l'importante reconnaissance du public. Les historiens de l'animation ont longuement débattu sur le compositeur de la musique originale du film. Ce rôle a été attribué à Wilfred Jackson, Carl Stalling et Bert Lewis mais rien ne le confirme clairement. Leonard Mosley et Christopher Finch relatent que seul Jackson savait jouer d'un instrument : l'harmonica26,27. Dans la version de travail, le reste de la bande sonore est essentiellement composé de bruitages sonores réalisés avec les moyens du bord, dans un garage, tandis que les « voix »Note 1 de Mickey et de Minnie sont jouées par Walt Disney en personne. Pour la version finale, Leonard Mosley indique que c'est le chef d'orchestre Carl Edouarde qui supervisa l'enregistrement des effets sonores moyennant une somme importante28. Les effets sonores furent placés sur la bande du film grâce au système Cinephone de Pat Powers. D'après les journaux, le public au moment de la sortie de Steamboat Willie est très impressionné par l'utilisation du son dans un but comique. Les films parlants sont alors considérés comme innovants et le premier film avec des séquences de paroles, Le Chanteur de jazz (1927) avec en vedette Al Jolson, n'est sorti que le 6 octobre 1927, soit moins de 60 semaines auparavant. Durant l'année qui s'est écoulée, la plupart des lieux de projection américains se sont équipés de systèmes sonores. Walt Disney a voulu profiter de cette nouvelle tendance et parvient visiblement à ses fins. Grâce à cet avantage sonore, Mickey Mouse devient le personnage animé le plus important du moment et, avec la ressortie des deux films précédents avec une bande sonore, le succès et la popularité de la souris sont grandissants. Le quatrième film de Mickey, Bal de campagne (The Barn Dance), sort le 14 mars 1929. Il est le premier d'une série de douze courts métrages sortis la même année. Avec ce film, Disney est en position de proposer pas moins de quatre films au printemps 1929, alors que ne nombreux studios hésitent encore à faire des films parlants. Le terme « parlant » est d'ailleurs un peu exagéré car ce n'est qu'avec The Karnival Kid (23 mai 1929) que la souris prononce ses premières paroles compréhensibles avec les mots « Hot dogs, Hot dogs ! ». Un signe distinctif, devenu essentiel de la tenue de Mickey, réside dans ses gants. Mickey ne commence à porter des gants blancs qu'à partir du film L'Opéra (The Opry House), sorti le 28 mars 1929. C'est le second film de l'année 1929 et la souris porte ensuite presque toujours des gants blancs. Une des raisons probables est que, dans les films en noir et blanc à partir de The Opry House le premier film en couleur de Mickey est La Fanfare en 1935 , il faut que le public puisse distinguer les mains du personnage lorsqu'elles passent devant son corps de couleur noire. Justement, dans ce film, Mickey est pianiste, il est alors inconcevable de ne pas voir ses mains. Les trois lignes noires sur le dessus du gant représentent les plis piqués prévus dans la fabrication des gants dans le prolongement des doigts, typiques des gants d'enfants de l'époque[réf. nécessaire]. Les films de l'année 1929 donnent au personnage de Mickey un large panel de rôles dont voici quelques-uns. Cette grande succession de rôles semble avoir motivé Walt Disney à sous-entendre, en 1933, que Mickey Mouse est un acteur engagé par les studios Disney et non un personnage vivant toutes les histoires concoctées par les animateurs et scénaristes29. Le 12 août 1929, Walt Disney se voit accorder, en tant que créateur, les droits d'utilisation de la marque déposée Mickey Mouse pour le cinéma, à la suite du dépôt d'un dossier à l'USPTO30. D'autres utilisations lui sont accordées dans les années qui suivent. Dans The Barn Dance, sorti le 14 mars 1929, Mickey est éconduit par Minnie au profit de Pat Hibulaire. Ce dernier est, en sa faveur, présenté dans ce film comme un gentleman maniéré et non comme un méchant menaçant. Mickey est par ailleurs présenté non en héros mais en simple jeune prétendant malchanceux. Dans sa tristesse et son chagrin d'amoureux éconduit, il apparaît inhabituellement émotif et vulnérable. Dans When the Cat's Away, sorti le 18 avril 1929, Mickey apparaît dans un remake d'un épisode des Alice Comedies intitulé Alice Rattled by Rats (1925). Dans ce film, un chat nommé Kat Nipp vit dans une demeure où il passe une grande partie de son temps à boire de l'alcool. Sa présence empêche les souris de la maison de vivre. Un jour, Kat Nipp s'absente pour aller chasser au-dehors. Une armée de souris profite de cette absence pour envahir la maison à la recherche de nourriture. Parmi les souris, Mickey et Minnie tentent de transformer le regroupement en une fête. Le chat Kat Nipp est déjà apparu auparavant dans The Opry House et est désigné sous le terme « Tom Cat » (le chat de Tom) ce qui ne doit pas être confondu avec le chat Tom, covedette de la série créée en 1940 par William Hanna et Joseph Barbera, Tom et Jerry. Ce court métrage décrit de manière inhabituelle Mickey et Minnie comme de simples souris. De plus, les deux personnages reçoivent une taille proche de celle des souris réelles. Les épisodes précédents et suivants leur attribuent plutôt une taille proche de celle des humains, et même un peu plus petite. Ce film a été réalisé durant la prohibition et l'alcool présenté serait de l'alcool de contrebande[réf. nécessaire]. Dans The Barnyard Battle, sorti le 25 avril 1929, Mickey est présenté comme un soldat et prend part aux combats. Mickey est une jeune recrue de la guerre entre les souris et les chats. Son unité est opposée à celle dirigée par Pat Hibulaire. Le court métrage décrit une guerre fictive mais attribue à chaque camp des éléments remarquables. Ainsi les chats possèdent des casques à pointe utilisés par l'armée de l'Empire allemand durant la Première Guerre mondiale (1914-1918) tandis que les souris chantent des hymnes des États confédérés d'Amérique lors de la Guerre de Sécession (1861-1865). Ces deux événements sont encore récents dans les esprits des Américains en 1929. L'un des derniers courts métrages de l'année 1929, Jungle Rhythm, sorti le 15 novembre 1929, présente Mickey en explorateur dans un safari quelque part en Afrique. Mickey monte un éléphant et tient une arme dans cette expédition. Mais il se retrouve coincé entre un lion et un ours. Il tente de les apaiser en jouant de la musique. La suite du film est une succession de musique permettant de faire danser des animaux de la jungle. Les airs vont du Yankee Doodle et du Turkey in the Straw aux Auld Lang Syne, Beau Danube bleu et Aloha `Oe [archive]. Ce film évoque les Britanniques du début du XXe siècle parcourant le monde et explorant ses richesses. Toutefois, les successions d'animaux semblent évoquer les difficultés quotidiennes des Américains dans ce début de Grande Dépression à la suite du Jeudi noir. L'année 1930 marque une évolution du personnage sur plusieurs points, surtout pour les supports de présentation du personnage. Walt Disney ne cantonne pas son personnage aux seuls films d'animation. Cet élargissement des supports engendre des évolutions au niveau graphique et aussi de la personnalité de Mickey. Après un spectacle solo dans The Opry House en 1929, Mickey poursuit sa carrière musicale en 1930. Au début de l'année 1930, deux courts métrages de Mickey traitant de la musique classique sont réalisés et sortent à moins de 15 jours d'intervalle. The Barnyard Concert, sorti le 3 mars 1930, présente Mickey à la tête d'un orchestre composé d'animaux de ferme. Les seuls personnages reconnaissables sont Clarabelle en flûtiste et Horace en percussionniste. L'interprétation de l'ouverture de Poète et Paysan de Franz von Suppé est très drôle mais, comme l'ont fait remarquer certaines critiques, plusieurs gags sont des reprises des précédents films31. Le second film est d'abord sorti le 14 mars 1930 sous le nom de Fiddlin' Around et ensuite réédité sous le titre Just Mickey. Les deux titres permettent une bonne compréhension du sujet évoqué : Mickey est un violon soliste qui interprète plusieurs titres. Les morceaux sont l'ouverture de Guillaume Tell de Rossini, la Rêverie de Robert Schumann, et la Rhapsodie hongroise no 2 de Franz Liszt. Ces dessins animés suscitent quelques années plus tard (1934) l'édition par RCA Victor de disques contenant des versions orchestrées des musiques des courts métrages. Ce sont les premières bandes originales de film de l'industrie phonographique32. La plupart de ces disques sont des enregistrements de Frank Luther et son orchestre datés de novembre 1933[réf. nécessaire].

    Courant février 1928, Walt Disney se rend à New York pour négocier avec Mintz une part de revenus plus importante pour chaque film. Mais il est abasourdi3 Leonard Mosley précise : « outré de la perfidie, le cœur brisé par la déloyauté »4 quand l'homme d'affaires lui annonce que non seulement il souhaite réduire les coûts de productions part, mais qu'en plus il prend sous contrat la plupart de ses principaux animateurs. Mintz menace Disney de créer son propre studio s'il n'accepte pas de réduire ses coûts de production5. En outre, c'est Universal, et non pas Disney, qui détient, à cause d'un contrat signé un peu rapidement par Walt, la marque commerciale sur Oswald le Lapin, ce qui signifie qu'il peut très bien se passer de lui pour faire ses films5.

    Disney refuse. Micheal Barrier indique que Disney quitte New York le 13 mars 1928, pour retourner à Los Angeles, après trois semaines de négociation avec Winkler6. Walt perd alors la majeure partie de son équipe d'animation. Lui, Iwerks et quelques « fidèles » (dont Les Clark) commencent alors à travailler secrètement sur un nouveau personnage pour remplacer Oswald le Lapin tandis que le reste de l'équipe poursuit la production d'Oswald. Parmi les animateurs qui ne partiront pas, certains ne sont pas mis dans la confidence de la naissance de ce nouveau personnage comme Johnny Cannon. Walt n'oubliera jamais ce revers et prendra à l'avenir soin de s'assurer la détention des droits sur chaque création.

    Pour Leonard Mosley, Walt Disney a réalisé des croquis et conçu une personnalité pour un nouveau personnage dans un train qui le ramenait en Californie, précisément après le passage de Pasadena8. Dès son retour, il demande à Ub Iwerks de s'atteler à la création d'un nouveau personnage8. Michael Barrier reste plus vague et cite Lilian Disney, qui se souvient en 1956 que « Walt parlait à lui-même durant le trajet de chatons, de souris et autres choses du genre et qu'après s'être interrogé il décida que la souris était une idée sympa »6. Barrier cite aussi Walt Disney qui déclare quelques années plus tard, un peu comme une légende, qu'il a choisi une souris du fait que le studio Laugh-O-Gram, où il travaillait à Kansas City au début des années 1920 était envahi par ces petits rongeurs, tout comme les films d'animation de l'époque et avait essayé d'en domestiquer une6. Il précise que Paul Terry avait un couple de souris, au dessin très sobre, graphiquement assez proche de Mickey et Minnie.

    Dans son livre Walt Disney Conversations, Kathy Merlock Jackson cite plus longuement l'interview tardive évoquée par Barrier. Elle en retient que Walt a été inspiré par une souris domestique (souris du foyer et non domestiquée) qui venait sur son bureau au studio Laugh-O-Gram. Voici ce que Walt avait déclaré :

    Les autres personnages conçus à cette époque sont utilisés comme personnages secondaires, tels que Clarabelle et Horace17.

    Minnie apparaît dès le premier film de Mickey, Plane Crazy, sorti (sans son) le 15 mai 1928. Mickey y joue le rôle d'un pionnier de l'aviation qui tente de bricoler un avion avec les objets à disposition dans la grange de sa ferme. Minnie y interprète la fiancée de Mickey, à laquelle il fait endurer sa passion pour l'aviation. Il arrive à la convaincre de monter à bord de l'avion pour son premier vol et à faire décoller son appareil. Il effectue des acrobaties aériennes qui s'avèrent être de véritables péripéties. Minnie est même obligée d'utiliser ses dessous comme parachute pour ralentir sa chute de l'avion.

    Mickey y joue le rôle d'un gaúcho chevauchant un nandou (oiseau proche de l'autruche) dans la pampa argentine. Il fait un arrêt à la Cantina Argentina, un lieu servant à la fois de bar et de restaurant. Mickey souhaite boire un coup et fumer le cigare. Le hors-la-loi recherché, Pegleg Pete (Pat Hibulaire), est présent dans l'établissement et profite de la bière amenée par la serveuse Donna Minnie, danseuse de tango à ses heures perdues. La prestation de Minnie attise les convoitises des membres de l'assistance, qui se lancent dans des affrontements pour la belle. Pete enlève Minnie et tente de s'enfuir à cheval. Mickey le poursuit alors sur son nandou et se lance dans un duel à l'épée. Mickey gagne le duel et s'enfuit avec Minnie. Mickey est matelot sur le Steamboat Willie, sous les ordres du Capitaine Pete, pourtant on aperçoit le moussaillon sifflant à la barre au début du film. Ensuite, le capitaine arrive et reprend les commandes en ordonnant à Mickey de briquer le pont. Ils stoppent à un ponton pour embarquer des marchandises. À peine sorti du port, leur seul passager arrive sur le ponton. C'est une passagère, Minnie, qui arrive en retard pour l'embarquement. Mickey utilise une grue pour attraper Minnie sur le bord de la rive et la hisser à bord. Minnie perd accidentellement sa partition de la chanson populaire Turkey in the Straw et la feuille de papier est mangée par une chèvre, un des animaux embarqués. Mickey et Minnie utilisent alors la queue de l'animal comme manivelle et la chèvre devient un phonographe. Mickey poursuit en utilisant les objets et animaux du bord comme instruments de musique. Le capitaine Pete est rapidement gêné par le vacarme et renvoie Mickey au travail : il est condamné à éplucher des pommes de terre pour le reste du voyage. Un perroquet tente de l'amuser mais, agacé, Mickey lui lance une pomme de terre, ce qui fait chuter le volatile dans la rivière. Cette scène est la scène finale.

    Certaines critiques ont vu simplement dans ce film un moyen supplémentaire pour Disney d'ajouter un peu plus à l'empathie du public envers le personnage[réf. nécessaire].

  5. Tom & Jerry (película de 2021) - Wikipedia, la enciclopedia libre

    es.wikipedia.org/wiki/Tom_&_Jerry_(película_de...

    1 day ago · Tom y Jerry es una próxima película estadounidense animada / de acción en vivo de comedia dirigida por Tim Story y basada en los personajes de dibujos animados de Tom y Jerry y la serie de dibujos animados creada por William Hanna y Joseph Barbera en 1940 a 1967. La película se estrenará el 4 de marzo de 2022 por Warner Bros.

    • Christopher DeFaria
    • Tim Story
  6. Šarlotės voratinklis (1973 filmas) – Vikipedija

    lt.wikipedia.org/wiki/Šarlotės_voratinklis...

    1 day ago · Šarlotės voratinklis (angl. Charlotte's Web) – 1973 m. JAV muzikinis animacinis filmas vaikams, sukurtas pagal populiarią rašytojo Elwyn Brooks White to paties pavadinimo knygą.

  7. Un peuple et son roi — Wikipédia

    fr.wikipedia.org/wiki/Un_peuple_et_son_roi

    1 day ago · Wikipedia® est une marque déposée de la Wikimedia Foundation, Inc., organisation de bienfaisance régie par le paragraphe 501(c)(3) du code fiscal des États-Unis. Politique de confidentialité À propos de Wikipédia

  8. Parma Calcio 1913 2017-2018 - Wikipedia

    it.wikipedia.org/wiki/Parma_Calcio_1913_2017-2018

    1 day ago · Maglie e sponsor. Il fornitore tecnico per la stagione 2017-2018 è Erreà.Gli sponsor di maglia sono i seguenti: Cetilar, il cui marchio appare al centro delle divise; Aon, sulla parte destra del petto

  9. Enrico Brizzi - Wikipedia

    it.wikipedia.org/wiki/Enrico_Brizzi

    1 day ago · O la va o la spacca. Una commedia nera, Siena, Barbera, 2013. ISBN 978-88-7899-607-6. Il matrimonio di mio fratello, Milano, Mondadori, 2015. ISBN 978-88-04-65236-6. Contento te contenti tutti, Rimini, Theoria, 2017. ISBN 978-88-99997-11-3. Tu che sei di me la miglior parte, Milano, Mondadori, 2018 . ISBN 978-88-04-67886-1.

  10. Nazionale di calcio dell'Italia - Wikipedia

    it.wikipedia.org/wiki/Nazionale_di_calcio_dell...

    1 day ago · Il 2 settembre 2008, in presenza del presidente della FIFA Joseph Blatter, venne presentato il FIFA Champions Badge, stemma celebrativo di campione del mondo in carica, introdotto dall'organismo mondiale, inserito al centro sulla maglia della nazionale; l'Italia è stata la prima nazionale al mondo a fregiarsi di questo riconoscimento.