Yahoo Web Search

  1. Louis of Opole - Wikipedia

    en.wikipedia.org/wiki/Louis_of_Opole

    Jan 10, 2021 · Louis of Opole (Polish: Ludwik opolski; b. 1450 – d. by 4 September 1476), was a Duke of Opole-Brzeg-Strzelce-Niemodlin during 1466–1476 (as co-ruler of his father) and briefly in 1476 (with his brothers as co-rulers). He was the eldest son of Duke Nicholas I of Opole by his wife Agnes, daughter of Duke Louis II of Brzeg. He was named after ...

    • 1450
    • Agnes of Brzeg
  2. Brzeg — Wikipédia

    fr.wikipedia.org/wiki/Brzeg
    • Toponymie
    • Situation géographique
    • Patrimoine
    • Construction
    • Personnalités
    • Architecture
    • Origines
    • Conséquences
    • Économie
    • Population
    • Administration

    Brzeg (/bʐɛk/, en silésien : Břeg ; en allemand : Brieg) est une ville de la voïvodie d'Opole en Pologne. Sur les rives de l'Oder, elle a été la capitale des ducs de Piast.

    Cette ville de Basse-Silésie se dresse à 148 m en rive gauche de l'Oder, à 42 km au sud-est de Wrocław, à peu près à mi-chemin d'Opole.

    De 1311 à 1675, le château dominant la Via Regia fut le palais des ducs de Brieg, de Liegnitz-Brieg et de Liegnitz-Brieg-Wohlau, c'est-à-dire de princes de la lignée des Piast de Silésie. Les principaux édifices gothiques de la ville ont été édifiés ou tout au moins commencés sous le règne du duc Louis Ier de Brieg (13521398) : la collégiale Sainte-Hedwige (1389), dont la crypte abrita jusqu'en 1945 sept magnifiques gisants de princes Piast (transférés depuis dans le château), et le temple protestant Saint-Nicolas (13701417), qui est une basilique à trois nefs, dont les deux tours ont été coiffées de dômes néo-gothiques en 1885. Son orgue baroque, construit entre 1724 et 1730 par un facteur de Breslau, Michael Engler le Jeune, fut en son temps l'un des plus beaux et des plus réputés de toute l'Allemagne.

    De 1428 à 1432, Brieg fut pillée et incendiée à plusieurs reprises par les Hussites. Finalement, elle fut reconstruite, mais dans un style bien plus fortement imprégné des modèles de la Renaissance que du gothique, en particulier sous l'impulsion du duc Georges II (15471586), dont le règne marque l'apogée de la ville. C'est le duc Frédéric II, qui avait amené la foi protestante dans la région, qui avait posé en 1544 la première pierre du château dont Georges II poursuivit la construction avec tant de zèle. Confié à des architectes d'Italie du Nord (Giacomo Pahr ou Bavor, Bernhard Niuron), le château de Brieg constitue « l'exemple le plus somptueux et le plus achevé de la Renaissance à l'est »2 (G. Grundmann).

    La cour princière fastueuse de Brieg attira vers le milieu du XVIe siècle une multitude d'artisans et d'artistes, venus principalement d'Italie : à partir de 1546, des architectes, maçons et tailleurs de pierre italiens (dont les Nubiloni, artistes du Tessin) s'y réunissaient annuellement. La création de ce foyer italien est attribuée à Antonio di Theodoro et Jakob Bavor l'Ancien. Bavor (rebaptisé Pahr en allemand) a réalisé le château avec son frère Peter Bavor de 1544 à 1549. Et lorsqu'en 1576 Jacob Bavor l'Ancien quitta Brieg pour le Mecklembourg afin de prendre en charge la reconstruction du château de Güstrow, c'est son gendre Bernhard Nubiloni qui prit sa succession. Parmi les autres artistes italiens de Brieg, il y eut le maître maçon Hans Lucas de Lugano (né en 1563), qui avait été appelé en Silésie par le duc Georges II en 1585 pour assister Bernhard Nubiloni sur le chantier du château de Niemcza. Le tailleur de pierre allemand Kaspar Khune s'attacha au groupe des italiens, et fut élevé au rang de maître dœuvre ducal. Le peintre et sculpteur Giovanni Maria Nosseni (né en 1544 à Lugano) travailla avec Bernhard Nubiloni à la construction du château de Dresde et fut à son tour nommé architecte ducal en 1563. Il était architecte de lÉlecteur de Saxe lorsqu'il mourut en 1620 à Dresde. Les artistes italiens de Brieg se comportaient comme des entrepreneurs indépendants, dont la réputation dépassait de loin les frontières de la Silésie. Par delà leur fonction de maître dœuvre, c'étaient des négociants, qui par leurs revenus et leur réputation, parvinrent pendant plus de cinquante ans à s'imposer face à une concurrence autochtone de plus en plus vive3.

    L'architecte ducal Jakob Pahr (ou Bavor) dirigea la reconstruction du lycée, voisin du château, entre 1564 et 1569. Ce lycée était une évolution de l'école de latin locale, elle-même issue d'un séminaire institué là en 1290. C'est encore à Jakob Pahr et à son gendre Bernhard Nubiloni que l'on doit l'Hôtel de ville, reconstruit (15701577) dans le style Renaissance après l'incendie de 1569. Plusieurs hôtels particuliers de style Renaissance ainsi que la porte de ville (Odertor, 1596), ont survécu au désastre de la guerre de Trente Ans.

    À la mort du dernier duc Georges-Guillaume de Piast en 1675, Brieg et tout le duché échurent aux rois de Bohême, qui depuis 1526 étaient les Habsbourg. La mise à l'écart du fils illégitime de Georges-Guillaume, Martin, signifiait pour la Dynastie Piast la perte du palais de Brieg. Les Habsbourg, dont les Piast étaient d'ailleurs les sujets, évincèrent également les margraves de brandebourg, dont les prétentions sur la Silésie remontaient au traité de 1537. Brieg ne comptait alors que 3600 habitants, presque tous protestants. Les derniers catholiques pouvaient pratiquer leur culte à l'église Sainte-Hedwige. Les premiers Jésuites vinrent s'établir en 1680 et fondèrent peu après leur propre lycée, qui se maintint jusqu'en 1776. Ils entreprirent en 1735 la construction d'une église baroque, consacrée en 1746, mais dont les tours ne furent achevées qu'en 1856. Les Jésuites accentuèrent le caractère baroque de l'architecture locale par l'érection d'une colonne de la Sainte-Trinité (1731) et d'une statue de Saint Népomucène (1729) sur le pont de l'Oder.

    Dans la mesure où Brieg tirait son rayonnement du fait qu'elle était une ville princière, elle se mit dès lors à décliner. La bataille de Mollwitz, premier affrontement des guerres de Silésie, se déroula sous les murs de la ville en 1741, et fut remportée par le comte Schwerin contre une armée autrichienne. TOute la Silésie tomba aux mains des Prussiens l'année suivante. Le château des Piast, symbole de l'ancienne dynastie, avait été réduit en flammes par les bombardements et ce qu'il en restait fut reconverti désormais en magasin à poudre. La frugalité industrieuse imposée par les Prussiens s'imposa à Brieg, qui devint une cité ouvrière de l'état prussien, où ne fleurissaient que casernes, entrepôts et filatures. Sa taille était nettement moindre que celle d'Opole et de Breslau ; et son Illustre Gymnasium ne fut plus qu'un lycée parmi d'autres. Brieg retrouva cependant entre 1756 et 1807 un rôle administratif en tant que chef-lieu de la province de Haute-Silésie ; jusqu'à sa capture en janvier 1807 par les forces franco-bavaroises, elle était l'une des plus fortes places d'Allemagne orientale. Mais ses fortifications furent rasées sur ordre de Napoléon en 1807.

    De 1819 à 1850, Brieg fut le siège du Service des Mines : elle connut alors une forte expansion économique, marquée par l'arrivée du chemin de fer et la canalisation de l'Oder.

    En 1939, la population de Brieg avait atteint 31 419 habitants (protestants à 74 %). Pendant la Deuxième Guerre mondiale, les nazis y établirent un camp de travail forcé, annexe du camp de concentration de Gross-Rosen4,5.

    D'abord administrée par la Voïvodie de Wrocław, Brzeg fut rattachée en 1950 à la Voïvodie d'Opole. En 1961, la ville ne comptait encore que 25 342 habitants, la plupart rapatriés de Volhynie et de l'actuelle Biélorussie, et essentiellement catholiques ; la population ne retrouvera le chiffre de 30 000 habitants qu'en 1970.

  3. Aviation Safety Network > ASN Aviation Safety WikiBase > Year ...

    aviation-safety.net/wikibase/dblist.php?Year=...

    Dec 31, 2020 · Aviation Safety Network: Aviation Safety Network: Databases containing descriptions of over 11000 airliner write-offs, hijackings and military aircraft accidents.

  4. Welcome to Shippingazette.com

    www.shippingazette.com/redirect.asp?pagecode=csm...

    Jan 07, 2021 · asianshipper.com Singapore and Malaysia Logistics Portal: Shippingazette.com Help Tips for viewing Last Updated On Jan 7, 2021

  5. Rivers Word Lists | Collins English Word Lists

    www.collinsdictionary.com/word-lists/river-rivers

    Jan 10, 2021 · Length: about 2250 km (1400 miles) Neisse a river in SW Poland, rising on the northern Czech border, and flowing northeast to join the Oder near Brzeg. Length: about 193 km (120 miles) Nelson river in Manitoba, Canada, flowing from Lake Winnipeg northeast into Hudson Bay: 400 mi (644 km) Neman or Nyeman a river in NE Europe, rising in Belarus ...

  6. Pequena Polônia (voivodia) – Wikipédia, a enciclopédia livre

    pt.wikipedia.org/wiki/Pequena_Polônia_(voivodia)

    Coordenadas: 49° 51′ 34"N, 20° 16′ 29" O

  7. 6-a de februaro - Vikipedio

    eo.wikipedia.org/wiki/6-a_de_februaro

    Jan 07, 2021 · La 6-a de februaro estas (laŭ gregoria kalendaro): Dimanĉo en jaroj: 1583 1594 1600 1605 1611 1622 1628 1633 1639 1650 1656 1661 1667 1678 1684 1689 1695 1701 1707 1718 1724 1729 1735 1746 1752 1757 1763 1774 1780 1785 1791 1803 1814 1820 1825 1831 1842 1848 1853 1859 1870 1876 1881 1887 1898 1910 1916 1921 1927 1938 1944 1949 1955 1966 1972 ...

  8. 10-a de aprilo - Vikipedio

    eo.wikipedia.org/wiki/10a_de_aprilo

    La 10-a de aprilo estas (laŭ gregoria kalendaro): Dimanĉo en jaroj: 1583 1588 1594 1605 1611 1616 1622 1633 1639 1644 1650 1661 1667 1672 1678 1689 1695 1701 1707 1712 1718 1729 1735 1740 1746 1757 1763 1768 1774 1785 1791 1796 1803 1808 1814 1825 1831 1836 1842 1853 1859 1864 1870 1881 1887 1892 1898 1904 1910 1921 1927 1932 1938 1949 1955 ...

  9. Welcome to Shippingazette.com

    www.shippingazette.com/menu.asp?encode=eng

    Dec 28, 2020 · HKSG Media Limited Unit 5, 7/F., Eastern Centre, 1065 King's Road, Quarry Bay, Hong Kong How to get there? Tel: +852 2880 9555 Fax: +852 2563 0723 Email: info@shippingazette.com

  10. Liste over statsledere i 1375 – Wikipedia

    no.wikipedia.org/wiki/Liste_over_statsledere_i_1375

    5 days ago · Ludvig I, hertug av Brzeg (1358–1378) Henrik, hertug av Niemodlin (1365–1382) Agnes, hertuginne av Świdnicą, Jawor og Lwówek (1368–1392) Bolko III, hertug av Strzelce (1375–1382) Portugal. Monark – Ferdinand I, konge av Portugal (1367–1383) Pskov. Monark – Matvej, fyrste av Pskov (1375–1377) Rhodos

  11. People also search for