Yahoo Web Search

  1. Merchant Ivory Productions - Wikipedia

    en.wikipedia.org/wiki/Merchant_Ivory_Productions

    11 hours ago · Merchant Ivory Productions is a film company founded in 1961 by producer Ismail Merchant (1936–2005) and director James Ivory (b. 1928). Merchant and Ivory were life and business partners from 1961 until Merchant's death in 2005.

    • 1961
  2. Jacques-Yves Cousteau — Wikipédia

    fr.wikipedia.org/wiki/Jacques-Yves_Cousteau

    1 day ago · Le Monde du silence , coréalisé avec Louis Malle, Palme d'or du Festival de Cannes et Oscar du meilleur film documentaire en 1956. Histoire d'un poisson rouge , réalisé par Edmond Séchan Oscar du meilleur court-métrage de fiction en 1960. La Galère engloutie , réalisé par Jacques Ertaud.

  3. Alain Delon — Wikipédia

    fr.wikipedia.org/wiki/Alain_Delon

    1 day ago · À Rome, où Alain Delon vit avec Gian Paolo Barbieri [25], qui deviendra un photographe célèbre, il est remarqué par le célèbre producteur de films et découvreur de talents américain David O. Selznick, qui lui propose un contrat de sept ans aux États-Unis à la condition qu'il apprenne l'anglais.

    • Alain Fabien Maurice Marcel Delon
    • Français, Suisse (depuis 1999)
  4. Ursula Vian-Kübler - Wikipedia

    nl.wikipedia.org/wiki/Ursula_Vian-Kübler

    1 day ago · Zij speelde zowel opera's als in het theater. Kübler speelde in een tiental films, onder andere met Louis Malle, Agnès Varda en Roger Vadim. In 1971 ondertekende zij het "manifeste des 343", een Franse petitie waarin 343 vrouwen toegaven een abortus te hebben ondergaan. In 1963 stichtte zij de "Association Boris Vian".

  5. Guillermo del Toro - Wikipedia

    en.wikipedia.org/wiki/Guillermo_del_Toro

    11 hours ago · Guillermo del Toro Gómez (Spanish: [ɡiˈʝeɾmo ðel ˈtoɾo]; born October 9, 1964) is a Mexican filmmaker, author, actor, and former special effects makeup artist.He is best known for the Academy Award-winning fantasy films Pan's Labyrinth (2006) and The Shape of Water (2017), winning the Oscars for Best Director and Best Picture for the latter.

    • 2
    • 1985–present
  6. Zazie dans le métro (film) — Wikipédia

    fr.wikipedia.org/wiki/Zazie_dans_le_métro_(film)
    • Adaptation
    • Synopsis
    • Sortie
    • Réalisations

    Zazie dans le métro est une comédie burlesque française de Louis Malle tournée et sortie en 1960, d'après le roman éponyme de Raymond Queneau paru l'année précédente.

    Zazie, une gamine de dix ans aux manières délurées et au langage trivial, arrive de province, impatiente de découvrir le métro parisien. Son oncle Gabriel l'attend à la gare et, à sa grande déception, la jette directement dans un taxi conduit par son ami Charles et la dépose au café Turandot. Là, elle fait la connaissance de Mado P'tits Pieds, une serveuse au grand cœur, de sa tante Albertine, ménagère modèle, et d'autres figures truculentes. Zazie s'échappe pour enfin se promener en métro, mais quand elle se rend compte qu'il est fermé pour cause de grève, elle se met à pleurer. Chacun va désormais vaquer à ses propres occupations. L'oncle se travestit en danseuse espagnole dans un café-concert, Charles déclare sa flamme à Mado pendant que Zazie découvre le marché aux puces en compagnie de Pédro-Surplus, qui se métamorphosera en agent Trouscaillon, puis en Aroun-Arachide. Après deux jours de folie parisienne, Zazie emprunte enfin le métro pour se rendre à la gare et repartir. Mais Zazie, endormie dans les bras de sa tante, n'a toujours pas vu le métro Elle déclare à sa mère qu'elle a vieilli.

    Sorti le 28 octobre 1960, le film eut peu de succès, auprès du public comme auprès des critiques.[réf. nécessaire] Il attire tout de même 854 495 spectateurs en France1.

    Dans le Paris de 1960, Louis Malle nous montre l'église Saint-Vincent-de-Paul, désignée comme la Sainte-Chapelle, la place Franz-Liszt (10e arrondissement), la gare de l'Est, un bistrot, le marché aux puces de Saint-Ouen, le pont de Bir-Hakeim, la galerie Vivienne et le passage du Grand-Cerf3 (2e arrondissement), l'édicule Guimard de la station de métro Bastille (détruit en 1962), les quais de la Seine, un cabaret de Pigalle (tourné en studio) et bien sûr la tour Eiffel.

  7. Richard Attenborough — Wikipédia

    fr.wikipedia.org/wiki/Richard_Attenborough
    • Carrière
    • Débuts
    • Vie personnelle
    • Politique
    • Honneurs
    • Famille
    • Culture populaire

    Il est notamment connu pour son rôle dans le film La Grande Évasion de John Sturges ou encore pour Jurassic Park de Steven Spielberg, où il joue le rôle de John Hammond. Il décroche l'Oscar du meilleur réalisateur en 1983 pour Gandhi, le film biographique avec Ben Kingsley dans le rôle-titre. Richard Attenborough a joué dans une cinquantaine de films. Il fait ses débuts en 1942 en tenant un petit rôle dans Ceux qui servent en mer (In Which We Serve) de Noël Coward et David Lean2. Il interprète un jeune voyou, Pinkie Brown, dans Le Gang des tueurs (Brighton Rock), adaptation sortie en 1947 d'un roman noir de Graham Greene. Pour les besoins du film, il s'entraîne avec les joueurs du Chelsea Football Club4. En 1948, sa prestation dans The Guinea Pig de Roy Boulting est louée par la critique. Son fan club compte alors 15 000 adhérents3. Au cours des années 1950, il apparaît dans des comédies, comme Ce sacré z'héros (Private's Progress) de John Boulting en 1956 et Après moi le déluge (I'm All Right Jack), du même réalisateur, en 19595. Dans les années 1960, Attenborough tourne à Hollywood et accroît sa notoriété en dehors du Royaume-Uni, notamment grâce à La Grande Évasion (The Great Escape), sorti en 1963. Il y tient l'un des rôles principaux, celui du commandant Roger Bartlett. Il joue également aux côtés de James Stewart dans Le Vol du Phénix (The Flight of the Phoenix) de Robert Aldrich. En 1964, il incarne Billy Savage dans Le Rideau de brume (Seance on a Wet Afternoon) de Bryan Forbes et obtient un BAFTA award dans la catégorie meilleur acteur3. Le prix lui est également décerné pour son interprétation du sergent-major Lauderdale dans Les Canons de Batasi (Guns at Batasi) de John Guillermin6. Le Golden Globe du meilleur acteur dans un second rôle lui est attribué en 1967 et 1968 pour ses prestations dans La Canonnière du Yang-Tse (The Sand Pebbles), de Robert Wise, et L'Extravagant Docteur Dolittle (Doctor Dolittle) de Richard Fleischer3. En 1971, il interprète le tueur en série britannique John Christie dans L'Étrangleur de la place Rillington (10 Rillington Place) de Richard Fleischer6. En 1977, il incarne le général Outram dans Les Joueurs d'échecs (Shatranj Ke Khilari) de Satyajit Ray7. Après avoir tourné dans The Human Factor d'Otto Preminger en 1979, Attenborough interrompt sa carrière d'acteur afin de se consacrer à son projet de film biographique sur Gandhi5. Il fait son retour à l'écran en 1993 dans Jurassic Park, de Steven Spielberg. Il interprète John Hammond, le propriétaire du parc dattraction. L'année suivante, il tient le rôle de Kris Kringle dans Miracle sur la 34e rue, réalisé par Les Mayfield3,8.

    Attenborough se lance dans la production cinématographique au début des années 1960. Avec le réalisateur Bryan Forbes il fonde une société de production baptisée Beaver Films ; il s'agit de la première maison de production britannique dirigée par des acteurs9. Ils produisent notamment Le Silence de la colère de Guy Green en 1960 et Le vent garde son secret (Whistle down the Wind) de Bryan Forbes, sorti l'année suivante. La société est dissoute en 196410.

    Il raconte la production de son film Gandhi dans In search of Gandhi, paru en 1982 au Royaume-Uni10,11. Son autobiographie, Entirely Up to You, Darling est écrite en collaboration avec Diana Hawkins et paraît en 200812. Richard Attenborough épouse l'actrice Sheila Sim (en) en 1945. Ils font tous deux partie de la distribution de la pièce La Souricière (The Mousetrap) lors de sa création dans le West End en 1952. Ils ont trois enfants, dont le metteur en scène Michael Attenborough13. De 1949 à 2012 le couple habite à Richmond à Londres14. En décembre 2008, Richard Attenborough est victime d'une chute à son domicile et tombe brièvement dans le coma16. Après dix-huit mois d'hospitalisation, il lui est impossible de lire et de parler. Il ne se déplace plus qu'en fauteuil roulant. En 2012, l'acteur et son épouse sont placés par leur famille en maison de repos17.

    Richard Attenborough soutient plusieurs causes humanitaires. Il est nommé ambassadeur de bonne volonté de l'UNICEF en 19878,10. Tout comme ses parents, il soutient tout au long de sa vie le Parti travailliste6,12.

    Richard Attenborough est fait commandeur de l'ordre de l'Empire britannique en 1967, puis chevalier en 1976. Il est nommé baron et obtient un siège à la Chambre des lords en 19933. En France, il est fait commandeur de l'ordre des Arts et des Lettres en 1985 et chevalier de l'ordre national de la Légion d'honneur en 198810.

    Son père, Frederick Attenborough (en), est professeur d'université à l'Emmanuel College de l'université de Cambridge, puis recteur de l'University College. Sa mère Mary préside durant les années 1930 un comité d'aide aux victimes de la guerre d'Espagne15. En 1939, la famille recueille deux jeunes filles juives fuyant l'Allemagne pour se réfugier aux États-Unis, mais ne pouvant quitter le Royaume-Uni quand éclate la Seconde Guerre mondiale2,15. Son frère cadet est le naturaliste David Attenborough2. Sa fille Jane Holland et sa petite-fille Lucy meurent en Thaïlande lors du tsunami de 20048.

    En 1998, dans le jeu vidéo Jurassic Park: Trespasser, il prête sa voix au personnage de John Hammond, qu'il a interprété à l'écran.

  8. 11 hours ago · David Lynch (born January 20, 1946) is an American movie director.His movies include Eraserhead, Blue Velvet, The Elephant Man and Mulholland Drive.He was also responsible for a television series called Twin Peaks, his overall most famous work.

  9. 1 day ago · Joel was born on November 29, 1954 and Ethan on September 21, 1957 in St. Louis Park, Minnesota near Minneapolis in the United States. Their parents were teachers, their father taught economy and their mother art history. Joel bought a camera and with it they started making new versions of the movies they saw on television.

  10. George Miller (réalisateur australien) — Wikipédia

    fr.wikipedia.org/wiki/George_Miller_(réalisateur...
    • Biographie
    • Commentaires
    • Synopsis
    • Carrière
    • Récompenses et distinctions
    • Production
    • Style

    En 1971, il écrit le scénario et réalise un court métrage intitulé Violence in the Cinema: Part 1 qui remporte deux prix aux Australian Film Institute Awards et est présenté aux festivals de Sydney et de Moscou. Le film est produit par son fidèle associé Byron Kennedy, avec qui il fondera la société Kennedy Miller Productions. En 1978, il est engagé comme assistant-réalisateur pour le film In Search of Anna, d'Esben Storm4

    Après deux courts-métrages, son premier long est aussi son premier grand triomphe : sorti en 1979, le thriller d'action Mad Max, road movie apocalyptique et violent, avec Mel Gibson, lui permet de faire une arrivée remarquée. Le film est néanmoins largement censuré en raison de nombreuses scènes de violence. Fort de ce succès, le réalisateur signera deux suites intitulées Mad Max 2 : le défi, en 1981, qui lui permet d'impressionner encore davantage critiques et public, puis le plus mitigé Mad Max : Au-delà du dôme du tonnerre, qui souffre d'une production tumultueuse. Entretemps, Steven Spielberg l'invite à réaliser le dernier segment de La Quatrième Dimension (1983), considéré par les critiques comme le meilleur de cette anthologie.

    En 1982, George Miller perd son associé Byron Kennedy dans un accident d'hélicoptère, ce qui perturbe beaucoup le développement du dernier opus de la trilogie Mad Max. Miller poursuit leurs activités communes avec Doug Mitchell, sous l'égide de la société Kennedy Miller. Le cinéaste revient alors à Hollywood, pour sortir de son terrain habituel.

    En 1987, il réalise Les Sorcières d'Eastwick, une comédie fantastique avec Jack Nicholson et Susan Sarandon. Sa collaboration avec cette dernière l'amène à la diriger de nouveau dans le mélodrame Lorenzo, en 1992.

    En 1988, il est membre du jury du Festival de Cannes, sous la présidence d'Ettore Scola. La comédienne Nastassja Kinski et le réalisateur Claude Berri font notamment partie du jury.

    Après une absence de 7 ans et l'échec de la production de Justice League: Mortal, George Miller revient à la réalisation en mettant en scène un manchot de l'Antarctique dans Happy Feet. Ce film d'animation à succès qui remporte l'Oscar du meilleur film d'animation en 2007. Le genre est alors en plein essor, mais Miller parvient à y injecter l'esprit des comédies musicales de Broadway, parvenant à livrer un long métrage original, visuellement superbe, et décalé. Les Oscars saluent le travail avec quelques nominations, et le cinéaste remporte l'Oscar du meilleur film d'animation. Il accepte donc logiquement de coécrire et réaliser une suite, Happy Feet 2, qui est dévoilée en 2011. Néanmoins, le film convainc moins les critiques et ne parvient pas à être rentabilisé. La société de production de Miller, Dr. D Studios, perd de l'argent, au point de déposer le bilan. Le cinéaste confie la même année qu'il n'avait aucune idée pour un troisième opus5.

    Il revient de toute façon à sa première franchise, et donc à un univers âpre et violent : en 2012, il commence le tournage d'un 4e film de la saga Mad Max, Mad Max: Fury Road, dans lequel Tom Hardy reprend le rôle de Max Rockatansky. À la suite de diverses péripéties sur le tournage, le film ne sort qu'en mai 2015. Le blockbuster connaît un succès critique mondial, reçoit un triomphe aux Oscars 2016 avec 6 trophées, et impressionne. À l'âge de 70 ans, Miller livre en effet un thriller d'action moderne et innovant, porté par la performance de Charlize Theron.