Yahoo Web Search

  1. List of rulers of Saxony - Wikipedia

    en.wikipedia.org/wiki/List_of_rulers_of_Saxony

    5 days ago · The Ascanian line of Saxe-Wittenberg became extinct with the death of Elector Albert III in 1422, whereafter Emperor Sigismund bestowed the country and electoral dignity upon Margrave Frederick IV of Meissen, who had been a loyal supporter in the Hussite Wars. Late Albert's Ascanian relative Duke Eric V of Saxe-Lauenburg protested in vain.

  2. Margraviate of Brandenburg - Wikipedia

    en.wikipedia.org/wiki/Margraviate_of_Brandenburg

    Jul 02, 2020 · The Margraviate of Brandenburg (German: Markgrafschaft Brandenburg) was a major principality of the Holy Roman Empire from 1157 to 1806 that played a pivotal role in the history of Germany and Central Europe. Brandenburg developed out of the Northern March founded in the territory of the Slavic Wends.

  3. George, Margrave of Brandenburg-Ansbach - Wikipedia

    en.wikipedia.org/wiki/George,_Margrave_of...

    George the Pious, Margrave of Brandenburg-Ansbach by Lucas Cranach the Younger Coat of arms of George the Pious and his three wives George of Brandenburg-Ansbach ( German : Georg or Jürgen der Fromme ; 4 March 1484 – 27 December 1543), known as George the Pious , was a Margrave of Brandenburg-Ansbach from the House of Hohenzollern .

  4. Margraviato de Meissen - Wikipedia, la enciclopedia libre

    es.wikipedia.org/wiki/Margrave_de_Meissen

    6 days ago · La Marca o Margraviato de Meissen (en alemán, Mark (grafschaft) Meißen), algunas veces Marca de Misnia, fue un principado medieval, una marca del Sacro Imperio Romano Germánico en la región del moderno estado alemán de Sajonia. Creada a partir de la Marca Geronis en 965, se fusionó con el Electorado de Sajonia en 1423.

  5. On This Day in History: July 3 | Lottery Post

    www.lotterypost.com/onthisday/july/3

    Egbert II, Margrave of Meissen (b. c. 1060) 964 Henry I, Frankish nobleman and archbishop 896 Dong Chang, Chinese warlord 710 Emperor Zhongzong of Tang (b. 656) 458

  6. Bolesław I the Brave - Wikipedia

    en.wikipedia.org/wiki/Boleslaw_I_Chrobry

    Margrave Gero II of Meissen was defeated and killed during a clash with the Polish forces in late 1015. Later that year, Bolesław's son Mieszko was sent to plunder Meissen. His attempt at conquering the city, however, failed. In 1017, Bolesław defeated Duke Henry V of Bavaria.

  7. Herman Billung - Wikipedia, la enciclopedia libre

    es.wikipedia.org/wiki/Herman_Billung

    6 days ago · en 970 Tietmaro I (m. después de 979) margrave de Meissen, antes de 1000 Ecardo I (asesinado el 30 de abril de 1002 en Pöhlde); se convirtió en 992 en margrave de Meissen, sepultado en el monasterio de Jena, vuelto a enterrar después de 1028 en la iglesia de San Jorge de Naumburgo.

  8. Leipzig University - Wikidata

    www.wikidata.org/wiki/Q154804

    Leipzig University (Q154804) From Wikidata. ... William II, Margrave of Meissen. 1 reference. imported from Wikimedia project. French Wikipedia. rector. Beate Schücking.

  9. 在位时间最长的君主列表 - 维基百科,自由的百科全书

    zh.wikipedia.org/wiki/在位时间最长的君主...

    4 days ago · 亨里克三世 ( 英语 : Henry III, Margrave of Meissen ) 韋廷王朝(邁森藩候 ( 英语 : Margravate of Meissen )) 1221年 1288年 67 21 艾莉諾: 普瓦捷王朝 ( 英语 : Ramnulfids ) (亞奎丹公國 ( 英语 : Duchy of Aquitaine )) 1137年 1204年 66 22 君士坦丁八世: 馬其頓王朝(拜占庭帝國) 962年 1028年 66

  10. Mieszko Ier de Pologne — Wikipédia

    fr.wikipedia.org/wiki/Mieszko_Ier_de_Pologne
    • Idéologie
    • Contexte historique
    • Religion
    • Biographie
    • Conséquences
    • Mort

    Mieszko Ier a hérité de ses prédécesseurs dun vaste territoire qui englobait la Grande-Pologne, la Cujavie, la Mazovie, mais a conquis aussi la Silésie, la Petite-Pologne, la Poméranie et a placé la Pologne sous la protection de l'Église afin d'écarter la suzeraineté allemande.

    En 962, Mieszko Ier, fils de Siemomysł et descendant du légendaire Piast, succède à son père et devient duc des Polanes, qui donneront le nom de Pologne au pays. Mieszko nest pas son vrai nom, cest un nom qui lui a été donné plus tard. Il règne sur les territoires que lui a légué son père (Grande-Pologne, Cujavie, Mazovie) et qui sont convoités par le Saint-Empire romain germanique. En 963, Wichman II, comte de Saxe au service du margrave Gero, envahit la Pologne et écrase les Polonais (un frère de Mieszko est tué dans la bataille). Mieszko est obligé de reconnaître la suzeraineté du Saint-Empire. En 988, Mieszko construit une alliance contre les Danois, mariant sa fille Świętosława à Éric VI de Suède. Les Polonais semparent de Wolin et de Szczecin. En 990, après plusieurs campagnes militaires, Mieszko Ier, aidé par le Saint-Empire, a définitivement arraché la Silésie et la région de Cracovie (Petite-Pologne) à linfluence du duc de Bohême. En 991, Mieszko Ier soutient activement Otton III contre le Brandebourg. Le Dagome Iudex, un document qui énumère les possessions du duc Mieszko Ier, est rédigé la même année. Il est confié au pape Jean XV qui place les territoires de Mieszko sous la protection pontificale. La christianisation de la Pologne débuta sous le règne de Mieszko Ier. La cérémonie eut lieu le Samedi saint, 14 avril 966, bien que l'emplacement exact soit encore contesté par les historiens, les villes de Gniezno et Poznan étant les sites les plus probables. La femme de Mieszko, Dobrawa de Bohême, est souvent considérée comme une influence majeure sur la décision de Mieszko à accepter le christianisme. La propagation du christianisme en Pologne prit des siècles pour s'achever. Cette évangélisation porta ses fruits et fut couronnée de succès, en effet la Pologne rejoignit les États européens reconnus par la papauté et le Saint-Empire romain germanique. Selon certains historiens, le baptême de la Pologne marque le début de l'État polonais.

    En 965, pour conjurer le danger tchèque au sud, Mieszko Ier fait une alliance avec la Bohême quil scelle en épousant la princesse Dubravka (Dobrawa, appelée ensuite Dąbrówka), chrétienne et fille du prince Boleslav Ier de Bohême. Il fait entrer des clercs lettrés et des prêtres dans sa cour. Au début de lannée 966, Mieszko Ier fait un voyage mémorable en Tchéquie, chez Boleslav Ier. De là, avec son beau-père, il part se faire baptiser selon les rites latins de l'Église romaine, afin déviter une conversion forcée par les Allemands et l'incorporation de la Pologne dans le Saint-Empire. Ce baptême place la Pologne dans la sphère de la culture chrétienne occidentale et latine. En 967, Mieszko Ier, avec lappui des Tchèques, sempare de la Poméranie occidentale (il occupe lembouchure de lOder, annexe Szczecin) et écrase larmée de Wichman, sur la rive gauche de la Warta. Celui-ci périt dans la bataille, le 22 septembre 967. En 968, à la faveur de la conversion de Mieszko Ier, la papauté instaure chez les Polanes, à Poznań, un premier évêché confié à lévêque missionnaire Jordan. Cet évêché dépend directement de Rome et non du Saint-Empire.

    Le 24 juin 972, à la suite d'une offensive des Saxons, Mieszko Ier écrase larmée brandebourgeoise d'Odo Ier (le successeur de Gero), le margrave de Lusace (la marche de l'Est saxonne), qui avait franchi lOder (bataille de Cedynia). Czcibor, le frère de Mieszko, est peut-être tué pendant la bataille2. La Poméranie occidentale se soumet à la Pologne. En 973, lempereur Otton Ier, de retour dItalie, arbitre le conflit entre la Lusace et la Pologne, tranchant en faveur d'Odo. Après le décès d'Othon Ier (7 mai 973), Otton II oblige Mieszko Ier et Odo à faire la paix (paix de Quedlinburg). Mieszko doit payer un tribut pour les territoires étendus à louest de la Warta. Il doit aussi envoyer son fils Boleslas en otage à la cour de lempereur mais il place son fils sous la protection pontificale et dénonce le traité de vassalité, arrêtant de payer un tribut à lempereur. En 974, il soutient Henri II de Bavière qui essaye sans succès de supplanter Otton II.

    La mort de Dubravka en 977 annonce une érosion de lalliance entre les Tchèques et les Polonais. En 979, Mieszko Ier repousse l'expédition militaire du Saint-Empire et de la Lusace contre la Pologne. Un traité de paix met fin à la guerre et Mieszko épouse Oda, la fille de Dietrich dHaldensleben, le margrave de la marche du Nord.

    Mieszko Ier décède le 25 mai 992, laissant à son fils aîné, le duc Boleslas Ier le Vaillant, un pays denviron un million dhabitants. Ses restes se trouvent dans la crypte de la basilique-archicathédrale Saint-Pierre-et-Paul de Poznań.