Yahoo Web Search

  1. The Young and the Restless - Wikipedia

    en.wikipedia.org/wiki/The_Young_and_the_Restless

    1 day ago · The track list contains two titles of the French composer Michel Colombier, Rainbow and Emmanuel, a success track [clarification needed] which he wrote in memory of the death of his son. [citation needed] In late September and early October 2012, upon the show's 10,000th episode, the current form of opening credits were updated.

    • 11,000 (as of September 1, 2016)
    • CBS
  2. Mussidan - Wikipedia

    en.wikipedia.org/wiki/Mussidan

    1 day ago · Elevation: 42–106 m (138–348 ft) (avg. 50 m or 160 ft) 1 French Land Register data, which excludes lakes, ponds, glaciers > 1 km 2 (0.386 sq mi or 247 acres) and river estuaries.

  3. Barbara L. Kelly - Wikipedia

    en.wikipedia.org/wiki/Barbara_L._Kelly

    1 day ago · Barbara Lucy Kelly (born 2 June 1966) is a musicologist specialising in 19th- and early 20th-century French music, an area in which she is widely regarded as a leading authority.

    • British, Irish
    • Barbara Lucy Kelly, 2 June 1966 (age 54), Edinburgh, Scotland
    • Musicologist
  4. Eymet - Wikipedia

    en.wikipedia.org/wiki/Eymet

    1 day ago · Machine translation like DeepL or Google Translate is a useful starting point for translations, but translators must revise errors as necessary and confirm that the translation is accurate, rather than simply copy-pasting machine-translated text into the English Wikipedia. Do not translate text that appears unreliable or low-quality.

    • 41–133 m (135–436 ft), (avg. 54 m or 177 ft)
    • Dordogne
  5. Michel Polnareff — Wikipédia

    fr.wikipedia.org/wiki/Michel_Polnareff
    • Vie personnelle
    • Enfance
    • Formation
    • Débuts
    • Style
    • Personnalité
    • Contexte historique
    • Historique
    • Parcours
    • Hommages
    • Carrière
    • Carrière professionnelle
    • Synopsis
    • Diagnostic
    • Critique
    • Culture populaire
    • Récompense
    • Médias
    • Sortie
    • Controverse

    Michel Polnareff est russe du côté de son père, et breton du côté de sa mère, dont la famille est originaire de Saint-Hernin. Il a aussi des attaches à Loctudy2. En 1977, il compose Lettre à France sur un texte de Jean-Loup Dabadie qui exprime sa nostalgie de la France. Il s'est maintenant attaché au confort de vie californien, fait du sport et se passionne pour les nouvelles technologies. Le chanteur repartira ensuite aux États-Unis et fera différents voyages notamment au Gabon. De 1992 à 1994, Polnareff réside discrètement en France, à différents endroits, sans apparition publique et avec des périodes de studio dont les enregistrements restent inédits. En septembre 2010, Michel Polnareff et sa compagne annoncent qu'ils attendent un enfant. La naissance du bébé - un garçon prénommé Louka - a eu lieu à Los Angeles le 28 décembre 201045. En mars 2011, il perd son amie de quarante ans, qui a été « l'amour de sa vie » et son manager depuis 1972, Annie Fargue. Il diffuse sur Internet le discours qu'il a enregistré pour les obsèques de son amie. L'album, Le Cinéma de Polnareff (compilant ses compositions pour le 7e art), dernier projet conçu avec Annie Fargue, sort le 7 novembre 2011.

    Michel Polnareff passe toute son enfance dans la musique. Son père Leib Polnareff (Léo Poll) est un compositeur ukrainien qui a écrit des chansons pour Édith Piaf (« La Java en mineur », «Partance »...), Mouloudji ou Yves Montand (Léo fait les arrangements français de la chanson Le Galérien d'après une mélodie populaire russe du début du XIXe siècle)3. Sa mère Simone Lane, est danseuse de jazz moderne et acrobatique et de claquettes4. Dans l'appartement familial du 24 rue Oberkampf5, Léo Poll impose d'écouter uniquement de la musique classique et met son fils au piano dès l'âge de quatre ans. Il l'inscrit très tôt au Conservatoire de musique de Paris et parallèlement au cours Hattemer. Michel Polnareff reçoit à douze ans le premier prix de solfège du Conservatoire mais garde un très mauvais souvenir de son parcours scolaire et de son apprentissage de la musique, témoignant dans son autobiographie et ses interviews que son père lui inflige des gifles et des coups de ceinturon lorsqu'il ne respecte pas les consignes ou fait des fausses notes. Le but du jeune garçon est d'être « tout le contraire de son père » : rêvant d'Amérique et du rock, il ne sera pas pianiste classique6.

    En 1957, il se familiarise avec la langue anglaise lors d'un séjour linguistique dans le Dorset. En 1961, en section littéraire, il échoue au baccalauréat, redouble et obtient son diplôme avant de partir effectuer sept mois de service militaire, à Épinal, puis à Montluçon, où il tient la grosse caisse de l'orchestre7.

    À 20 ans, il quitte le cocon familial qu'il juge étouffant, multiplie les petits boulots Après avoir été employé aux écritures dans une banque, vendeur de cartes postales pour les aveugles ou démarcheur au porte à porte pour des assurances incendie, il sinstalle sur les marches du Sacré-Cœur avec une guitare achetée avec ses économies. Ses premières notes seront celles de La Poupée qui fait non8,9.

    Il devient beatnik, pacifiste et fait la manche à la terrasse des cafés en reprenant les standards rock de lépoque. Le premier février 1966, repéré et invité par André Pousse, il remporte un concours de rock organisé par Disco Revue au club alors branché La Locomotive. Le premier prix est un contrat avec Barclay, que Polnareff refuse, par peur d'être formaté7. Les musiques de Polnareff s'inspirent de styles anglo-américains, suivent parfois une ligne néo-classique (telle Âme câline)[réf. souhaitée]. L'artiste affiche un look androgyne (qui ne cesse dévoluer), et écrit certains textes prônant la liberté sexuelle. La presse ne le lâche pas et le considère comme un symbole de la décadence de la jeunesse, à cause de son apparence jugée efféminée (point commun avec David Bowie) et de ses textes qui choquent. L'Amour avec toi (repris par Étienne Daho en 1989) fait l'objet d'une plainte pour pornographie de la part de l'Évêché de Paris et est interdite d'antenne avant 22 heures11.

    En 1971, il refait surface avec une nouvelle tournée et, en septembre, accompagne au piano Johnny Hallyday durant le Medley rock'n'roll en clôture de son spectacle au Palais des SportsNote 1. C'est lors de ces représentations qu'il arbore pour la première fois son nouveau look : il porte désormais de grandes lunettes à verres foncés aux larges montures blanches, créées par l'opticien Pierre Marly14, qui cachent sa forte myopie et protègent ses yeux fragiles15, ses longs cheveux sont blondis et ondulés. Il ne changera plus guère de style. À propos de son allure, le journaliste Bertrand Dicale interviewé par Laurent Delahousse pour l'émission Un jour, un destin (sur France 2 en décembre 2008), explique : « Il radicalise tout ce qu'on lui reproche ». Quant au photographe Jean-Marie Périer, il commente : « Il fabrique un autre, et se cache derrière »16. Michel a une autre explication17 : « Quand je me vois dans la glace, je corresponds à ce que je voudrais être. Le jour où je ny correspondrai plus, je me tirerai une balle dans la tête, probablement. »

    En 1972, paraissent La Mouche, Holidays et On ira tous au paradis. C'est aussi l'année du concert Polnarévolution à l'Olympia. Les 6 000 affiches de ce concert font scandale lorsqu'elles sont placardées le 2 octobre 1972 dans toute la capitale : Polnareff, travesti, montre ses fesses18. Le tribunal correctionnel le condamne à 60 000 francs19 d'amende pour attentat à la pudeur20. Le concert Polnarévolution est une innovation : il est le premier concert français à bénéficier du son 5.1. Les costumes sont confectionnés par Paco Rabanne, les musiciens, les Dynastie Crisis, sont vêtus de collants noirs, d'un haut en plastique, Polnareff est recouvert de paillettes argentées. Les instruments de musique sont fabriqués en plexiglas21. Au début du concert, une fille du Crazy Horse déguisée en Polnareff arrive de dos et baisse son pantalon en référence à laffiche20.

    En mars 1973, Michel Polnareff crée Polnarêve, un spectacle de nouvelles chansons. La sortie du prochain disque est prévue pour les mois suivants et les enregistrements ont déjà eu lieu. Le support sera finalement distribué après le départ de l'artiste pour les États-Unis. Il est sobrement intitulé Michel Polnareff sans indication sur la pochette et contenant entre autres le très mélancolique LHomme qui pleurait des larmes de verre écrit avec son nouveau parolier Pierre Grosz, qui, à part un morceau signé Jean-Loup Dabadie, est le coauteur de toutes les paroles de l'album. Larrangeur fétiche de Serge Gainsbourg, Jean-Claude Vannier, est de la partie et semble s'être chargé des mixages alors que Polnareff n'était plus en France. En 1975, Fame à la mode sort entièrement en anglais. Sur ce disque jouent des musiciens prestigieux, Lee Ritenour, Leland Sklar ou Jim Gordon, musiciens de Clapton et des ex-Beatles. Le morceau Jesus for tonight est le premier titre d'un compositeur français à entrer dans le classement du Billboard Magazine27. Polnareff part ensuite pour une très grande tournée au Japon puis pour un concert au Forest National à Bruxelles, ne pouvant remettre les pieds sur le sol français. Il sentoure de grands musiciens, Dick Smith (guitariste de Earth, Wind and Fire, dAretha Franklin), Alex Acuña (percussionniste de Weather Report, dElvis Presley et de Michael Jackson). Le disque Live at the Roxy sort en 1996 et marque les esprits par la richesse des ré-orchestrations ; il oscille entre rock, funk, country et même reggae. L'album reste numéro un pendant cinq semaines et est certifié disque de platine (300 000 exemplaires pour l'année de sortie)37. Ze (re)tour 2007, lun des grands événements musicaux de 2007, attire plus dun million de spectateurs avec une soixantaine de dates[réf. nécessaire] ; sans oublier le grand concert donné le 14 juillet au Champ-de-Mars, devant près de six cent mille spectateurs40, à la demande du président de la République, Nicolas Sarkozy désirant offrir un grand divertissement populaire à l'occasion de la Fête nationale41. Charline Vanhoenacker écrira : « la France déroule le tapis rouge à Michel Polnareff, l'exilé fiscal, puis exilé tout court42 ». Le 10 mars 2007, les Victoires de la musique lui remettent la victoire dhonneur pour l'ensemble de son œuvre. Le CD et le DVD de la tournée sortent le 7 décembre 2007 chez Polydor. Lors de cette tournée, le public découvre en version live, la chanson Position(s), sorte de blues jazzy aux paroles équivoques et implicites. Il s'agit du quatrième titre inédit de Polnareff depuis 1990 si l'on compte, pour résumer, l'instrumental piano Lee Neddy en 1995, Je Rêve d'un Monde en 1999, et Ophélie Flagrant des Lits en 2006. Le 22 juillet 2010 à Los Angeles, Michel Polnareff est fait chevalier de la Légion d'honneur44. Ce même jour, il dira : « J'aimerais que mes fans sachent que je pense toujours à eux. Nous sommes toujours aussi proches, même si c'est de façon virtuelle », commence Michel Polnareff, continuant « Je ne pense pas à un spectacle, mais plutôt à un nouveau disque car, si ce n'est deux singles, il n'y a rien eu de nouveau depuis quinze ans. Donc actuellement, je suis en studio. »

    Revenant d'une tournée internationale à l'été 1973, Polnareff découvre que son déficit bancaire se calcule en millions de francs, son homme de confiance Bernard Seneau (revenu en Anjou par la suite, et mort début 201522), l'a escroqué : avec l'argent de Polnareff, il a loué un logement et une voiture à celui-ci, sans les lui acheter (alors que Polnareff se croyait propriétaire), puis est parti avec son argent, sans avoir payé les impôts du chanteur. Polnareff se retrouve donc non seulement sans le sou, mais débiteur d'une énorme dette fiscale, il faudra des années pour que ses avocats prouvent sa non-complicité dans cet impayé fiscal d'un million de francs23. Sa mère meurt au même moment et Polnareff, dépressif, doit faire une nouvelle cure de sommeil avant de s'exiler, le 12 octobre 197324, aux États-Unis à bord du paquebot France, dont c'est un des derniers trajets (avant d'être désarmé en 1974 puis revendu). D'après l'émission Un jour, un destin Polnareff, les secrets d'un exil, la raison en fut que Polnareff aurait peur de prendre l'avion. Plus tard, aux États-Unis, il tentera de s'acheter une camionnette blindée et une arme à Christophe Rocancourt, célèbre usurpateur qui extorqua quelque deux cent cinquante mille dollars à la vedette exilée en Californie25 et qui, dans l'émission en question, émet l'hypothèse que : « Michel Polnareff est un parano, un peu obsédé par les armes. » Il finit par s'installer à Los Angeles26. Il signe très vite sur le label Atlantic sur lequel sortira d'ailleurs son dernier disque français.

    En 1974, Michel Polnareff reçoit l'hommage du groupe Il était une fois, « Polnarevient », Serge Koolenn et Richard Dewitte avaient été musiciens du chanteur.

    En 1976, il signe la bande originale du film Lipstick qui se classe en très bonne position dans les charts internationaux. (Il restera également sept semaines dans le top 100 aux États-Unis27.)

    En 1978, il revient en France (après cinq ans d'absence) pour son procès à l'issue duquel il reste redevable de plus d'un million de francs au fisc7. Il en profite pour sortir Coucou me revoilou mais le succès est mitigé malgré des morceaux marquants. Un « album crasse » selon lintéressé, enregistré entre Londres et Los Angeles. Après cette sortie, il rompt son contrat avec Atlantic, afin de signer de nouveau chez Disc'AZ.

    Michel Polnareff va mal, atteint d'une cataracte aux deux yeux, il devient presque aveugle, ne voyant plus qu'un peu de lumière. Il tait sa quasi-cécité à son entourage, noie sa peur dans la vodka et ne sort plus du Royal Monceau ; on finit par comprendre qu'il peut s'y déplacer plus facilement, connaissant l'endroit par cœur. Méconnaissable, grossi, il porte une longue barbe brune, sa couleur naturelle. Le bar du Royal Monceau devient chaque nuit un studio pour les prises de voix. Les ingénieurs du son, dans un studio mobile se garent chaque soir devant l'hôtel, les musiciens enregistrent simultanément dans trois autres studios. Les cordes sont enregistrées à Abbey Road et dirigées via le téléphone par Polnareff depuis lhôtel. Kâmâ Sutrâ renoue un peu avec le Polnareff dantan, le son est très acoustique, avec les cordes de Goodbye Marylou et de Kâmâ Sutrâ.

    Après de longs mois d'hésitation, il est opéré d'une double cataracte brune par le docteur Alain Hagège (l'œil gauche le 17 octobre 1994 et l'œil droit, le 20 décembre) et soigné par une hypnothérapie. Il recouvre enfin la vue36.

    La première moitié des années 2000 est très calme, malgré hommages et compilations. En 2003, Nostalgie réalise une longue interview radiophonique de l'artiste.

    En septembre 2004, Michel Polnareff apparaît, bronzé et bodybuildé, en couverture de Paris Match, accompagné de sa nouvelle compagne, Danyellah. En novembre sort Polnareff par Polnareff, livre danecdotes autobiographiques.

    Le 8 mars 2008, Ze (re)tour 2007 remporte la Victoire de la musique du « Spectacle musical, tournée, concert de lannée »43, Gilbert Coullier, producteur de la tournée, vient récupérer le prix sur scène à la place de Michel Polnareff reparti en Californie depuis six mois.

    Du 18 au 29 novembre 2013, France Bleu diffuse Radio Polnareff, un entretien enregistré par Fabien Lecœuvre chez Michel Polnareff en Californie qui aborde en dix thèmes la vie du Roi des fourmis47.

    Le double DVD Polnareff Classics Vintage, permettant de découvrir les grands moments des prestations télévisuelles de l'artiste tout au long de sa carrière, sort le 13 janvier 2014 et connaît un véritable succès, se classant directement numéro un des ventes de DVD musicaux en France pendant quatre semaines consécutives48.

    En avril 2015, il dénonce la caricature faite de lui par l'organisme de crédit Cetelem, le chanteur n'est pas d'accord avec l'utilisation de son image associée à un organisme de crédit, donc à des buts lucratifs. Il précise par la suite n'avoir aucune animosité envers l'acteur le grimant mais ressentait de la colère que son image soit utilisée à des fins commerciales.

  6. Grotte de Pair-non-Pair — Wikipédia

    fr.wikipedia.org/wiki/Pair-non-Pair

    La grotte de Pair-non-Pair est située sur la commune de Prignac-et-Marcamps en Gironde (France). Cette grotte découverte en 1881 renferme des représentations artistiques datées de plus de 32 000 ans avant le présent (culture aurignacienne).

  7. Vitré (Ille-et-Vilaine) — Wikipédia

    fr.wikipedia.org/wiki/Vitré_(Ille-et-Vilaine)

    1 day ago · Comme dans l'ensemble du département d'Ille-et-Vilaine, les communes du pays de Vitré sont accessibles grâce à des routes gratuites à quatre voies. Vitré est une ville étape du pèlerinage de Saint-Jacques-de-Compostelle sur la Voie des Plantagenêts rejoignant Le Mont-Saint-Michel à Saint-Jean-d'Angély.

  8. Danyel Gérard — Wikipédia

    fr.wikipedia.org/wiki/Danyel_Gérard

    1 day ago · Durant ces années AZ, de 1963 à 1968, il travaille avec des arrangeurs tels que Michel Colombier, Jean-Claude Vannier, Arthur Greenslade et Jacques Denjean. Il enregistre un duo avec Jacques Brel en 1969, un titre qui reste à ce jour inédit car l'attaché de presse de Jacques Brel refusa qu'on mêle son image avec celle de Danyel Gérard.

  9. Voiron — Wikipédia

    fr.wikipedia.org/wiki/Voiron

    1 day ago · Michel Brizard RPR-UMP: Conseiller général (2002-2004) 2008 2014 Roland Revil PS - 2014 En cours Julien Polat UMP-LR: Conseiller Général (depuis 2015)

  10. Saint-Chamond – Wikipedia

    de.wikipedia.org/wiki/Saint-Chamond

    1 day ago · Saint-Chamond [sɛ̃ʃaˈmɔ̃] ist eine französische Stadt mit 34.967 Einwohnern (Stand 1. Januar 2017) im Département Loire in der Region Auvergne-Rhône-Alpes.Die Einwohner der Stadt bezeichnen sich als Couramiauds oder Saint-Chamonais

  11. People also search for