Yahoo Web Search

  1. Jersey - Wikipedia

    en.wikipedia.org › wiki › Jersey

    1 day ago · The officially currency in Jersey is the pound sterling, though it has its own banknotes and coins, known as the Jersey pound. Jersey's monetary policy is linked to the Bank of England. Jersey is most notable economically for being one of the largest offshore finance centres.

  2. People also ask

    Is jersey part of the uk?

    Was jersey part of normandy?

    Is jersey part of european union?

    What is crown in nj?

  3. 黎巴嫩鎊 - 维基百科,自由的百科全书

    zh.wikipedia.org › wiki › 黎巴嫩鎊

    1 day ago · 新几内亚镑 ( 英语 : New Guinean pound ) 新罕布什尔镑 ( 英语 : New Hampshire pound ) 新泽西镑 ( 英语 : New Jersey pound ) 纽约镑 ( 英语 : New York pound ) 新西兰镑; 纽芬兰镑 ( 英语 : Newfoundland pound ) 尼日利亚镑 ( 英语 : Nigerian pound ) 北卡罗来纳镑 ...

  4. Peter Francisco: Hercules of the Revolution and Washington’s ...

    www.yesweekly.com › news › peter-francisco-hercules

    1 day ago · After the awful winter at Valley Forge, he fought at Monmouth, New Jersey, in June 1778, where a musket ball wounded him in his right thigh. In July 1779, he helped storm the British fortress at Stony Point, New York, with the Corps of Light Infantry under Brig. Gen. Anthony Wayne and suffered his second wound, a bayonet slash on his abdomen.

  5. March 5, 2021 – Pieces of History

    prologue.blogs.archives.gov › 2021/03/05

    1 day ago · 1 post published by jessiekratz on March 5, 2021

  6. Ultimate Fighting Championship - Wikipedia

    ast.wikipedia.org › wiki › Ultimate_Fighting

    1 day ago · Les normes actuales de la Ultimate Fighting Championship estableciérense orixinalmente pola Xunta de Control d'Atletismu de Nueva Jersey. El conxuntu de "Regles Unificaes d'Artes Marciales Mistes" que Nueva Jersey establecía foi adoptada n'otros estaos que regulen les artes marciales mistes, incluyendo Nevada, Luisiana y California.

  7. The Rockford Files - Wikiquote

    en.wikiquote.org › wiki › The_Rockford_Files
    • Season 1
    • Season 2
    • Season 3
    • Season 4
    • Season 5
    • Season 6
    • Cast
    • External Links

    The Rockford Files: Backlash of the Hunter

    1. Sara Butler: You aren't afraid of him, are you? 2. Jim: You're damn right I am! 1. Sara Butler: How much of my own money am I going to earn back? 2. Jim: I usually pay my operatives 20 bucks an hour for this kind of thing. 3. Sara Butler: I wouldn't do it for less than 50. 1. Jim: You know what's wrong with karate, Jerry? It's based on the ridiculous assumption that the other guy will fight fair. 1. Nick Butler: Who are you, the boyfriend? 2. Jim: No, what I am is about fifty pounds heavie...

    The Kirkoff Case

    1. Larry Kirkoff: How about it, Mr. Rockford? Twenty thousand dollars can buy a lot of groceries. 1. Jim: I'm investigating the Kirkoff killings and I heard you were having an affair with Mrs. Kirkoff before she was killed. 2. Travis Buckman: Private cop, huh? 3. Jim: Look, you aren't gonna shoot anybody, we both know it, so why don't you put that thing away before you have an accident. 4. Travis Buckman: Who're you working for? 5. Jim: Well, that's confidential. 6. [Buckman cocks his gun] 7....

    The Dark and Bloody Ground

    1. [Beth hides Jim's car keys in her blouse] 2. Jim: If you think that's going to stop me, you've got a short memory.

    The Deep Blue Sleep

    1. Bob Coleman: You say one word about that to Adrienne, and they'll be scraping you up in six counties! 2. Jim: Six? Why not one neat little package like Margo? 1. Dennis: [suspiciously]What are you going to do, Jim? 2. Jim: Oh...I don't know ... go home ... take a shower ..... 3. Dennis: Stay out of it. 4. Jim: ... stay out of it...

    Resurrection in Black & White

    1. Susan: You're a private investigator! Why aren't you armed? 2. Jim: Because I don't want to shoot anybody. 1. Susan: [as Jim is loading his gun]I thought you didn't like to shoot people. 2. Jim: I don't shoot it, I just point it! 1. Susan: What are you going to do, Dave? 2. Dave: I'm gonna get a woman, and get drunk! 3. Jim: I'll drink to that. 4. Susan: Well, I guess I can too.

    Pastoria Prime Pick

    1. Answering Machine: Hey Jimbo. Dennis. Really appreciate the help on the income tax. You wanna help on the audit now?

    The Fourth Man

    1. Jim: Well, if you hear anything bump in the night or you can't stand the sound of silence, I'm just a few blocks away. 2. Lori: And a good friend. 3. [They kiss] 4. Jim: Are you sure you don't want me to stay? 1. Lori: I'd feel better if I knew what you were going to do. 2. Jim: No, you wouldn't. 3. Rocky: I don't like it. 4. Jim: Rocky, you don't even know what I'm talking about! 5. Rocky: I don't need to. I don't like it!

    The Oracle Wore a Cashmere Suit

    1. Answering Machine: Teddy's Tree House! You've won our free landscaping service for one full year! We'll mow your lawn, top your trees, mulch, seed, fertilize and feed! Isn't that wonderful!

    The Family Hour

    1. Answering Machine: Hey Jim, it's Frank. Me and Ellie's down here for our convention. Can't wait to see you! Ah, should be over at your place about one am. Time flies, buddy!

    Beamer's Last Case

    1. Answering machine: [Loud traffic noise in background]Jimmy, this is Angel. Listen, I've got this new pad right over by the Hollywood Freeway and some friends are coming. Borrow your record player? 1. Ramirez: My banking representatives will be by at five to cancel out the debt; have the money. 2. Jim: Representatives? Plural? 3. Ramirez: That's right 4. Jim: I guess they travel in pairs 'cause that way they have twenty fingers and twenty toes. 1. Jim: Detective Digest, ‘strange cases from...

    Trouble in Chapter 17

    1. Jim: Look, I don't have a lead! 2. Ann Louise Clement: Except... 3. Jim: Some avenging feminist with a black belt in auto repairing. 1. Jim: It's my client's book, part Dear Abby, part Norman Vincent Peale and part Kama Sutra. 2. Rocky: What's a Kama Sutra? 3. Jim: It's a...uh...how-to book. 1. Jim: Somebody took a shot at her. 2. Dennis: Are you sure it wasn't a backfire? 3. Jim: It was a shot, Dennis. 4. Dennis: The doorman thinks it was a backfire. 5. Jim: Oh, and some expert he is sinc...

    The Battle of Canoga Park

    1. Rocky: Well anyone who keeps dirty laundry in their desk I think is pretty... 2. Jim: I knew right where to find it didn't I? 1. Rocky: Don't worry, Sonny. I mean, they can't throw you in jail for something you didn't do! 2. Jim: Isn't that what you said before I spent those fun-filled years at Quentin? 1. Rocky: Jimmy didn't kill nobody! 2. Jim: Jimmy's gun did. 1. (Lee Ronstadt, the paramilitary group leader, calls Ray, the talk radio host on the water shortage debate) 2. Lee: Now you wa...

    Heartaches of a Fool

    1. Answering Machine: I'm the guy who hit your car in the parking lot. I don't have any insurance...I just wanted you to know how really sorry I am. If it makes you feel any better, I hurt my arm.

    Rosendahl and Gilda Stern Are Dead

    1. [Jim is picking a lock] 2. Rita: What are you doing? That's illegal! 3. Jim: Rita, on my best day I'm borderline.

    White on White and Nearly Perfect

    1. Belle Labelle: Are you the Lance White who saved Mr. Hillman's life a long, long time ago when the Mob was moving in at the club and threatening his wife and four grandchildren? 2. Lance: [modestly]Let's just say it's closer than I like to come. 3. Jim: [unimpressed]Isn't it about time for an intermission? I'm out of popcorn! 1. Jim: No doubt about it, Lance is perfect. It's his only flaw! 1. Jim: [to Rocky, explaining the difference between fictional detectives and the real thing]His gun...

    The Hawaiian Headache

    1. Jim: Say, I just wanted to tell you that I'm sorry Whipple got iced. 2. Colonel Smith: Hey, he was a soldier doing a soldier's job and he ended up with his dog tags in his boot like a half million other soldiers. I only hope when I get mine it's in the line of duty. 3. Jim: Yeah, that's what I'm hoping for too. I mean, who wants to go out looking at a vase of roses when you can get your head blown off in an alley?

    The Rockford Files quotes at the Internet Movie Database
    The Rockford Files at TV.com
  8. Fun Facts and Strange News | 963XKE | Fort Wayne's Classic ...

    963xke.com › 47272/2/2-2/3/2-2/2/2-2/3/2-2/2/2-2-2

    1 day ago · A cat that went missing four years ago has been reunited with its owner. The cat wandered all the way from New Jersey to Pittsburgh. A guy in Washington had to be rescued after he was trapped under a 1,500-pound bale of hay. The person who owns the hay said the guy didn’t have permission to be there and hadn’t bought the hay.

  9. Republic of Cyprus - Simple English Wikipedia, the free ...

    simple.wikipedia.org › wiki › Republic_of_Cyprus

    1 day ago · in the European Union (light green) — [Legend] Capital and largest city Nicosia (Λευκωσία, Lefkoşa) Official languages Greek Turkish Recognised regional languages Armenian Cypriot Arabic Common languages English and Russian Vernacular languages Cypriot Greek Cypriot Turkish Ethnic groups (2001) 77% Greek 18% Turkish 5% others Demonym(s) Cypriot, Greek Cypriot, Turkish Cypriot ...

  10. Jon Jones (MMA) — Wikipédia

    fr.wikipedia.org › wiki › Jon_Jones_(MMA)
    • Carrière
    • Carrière professionnelle
    • Résultats
    • Conséquences
    • Carrière d'entraîneur
    • Décès
    • Vie personnelle
    • Mort
    • Style
    • Technique

    Arrivé très jeune au meilleur niveau il conquiert le titre de champion des poids mi-lourds de l'UFC face à Maurício Rua, à seulement 23 ans. Il devient alors le plus jeune champion de l'histoire de l'UFC depuis que les tournois ont été remplacés par des championnats, et ce après seulement trois ans de pratique professionnelle. Depuis le début de sa carrière, Jones n'enregistre qu'une seule défaite par disqualification à la suite de coups non autorisés. Il est connu et reconnu pour sa domination sur la catégorie des poids mi-lourds, qui lors de son arrivée était l'une des divisions les plus relevées de l'UFC. Le 1er septembre 2014, Jones devient le champion des poids mi-lourds ayant le règne le plus long de l'histoire de la ligue, avec 1261 jours, dépassant le précédent record de Tito Ortiz. Il est destitué de son titre le 28 avril 2015 à la suite de son implication dans un accident routier avec délit de fuite. Il récupère la ceinture le 29 juillet 2017 face à Daniel Cormier, qu'il bat pour la seconde fois. Jones détient le record du nombre de défenses de titres (10) et celui du plus grand nombre de victoires de la division (19). Sa série de 13 victoires consécutives, la seconde plus longue de l'histoire de l'UFC (derrière les 16 d'Anderson Silva) et la plus longue de sa division, est stoppée lors de son dernier combat (sans décision) après un contrôle positif aux tests anti-dopage.Depuis sa disqualification en décembre 2009, Jones n'a connu aucune défaite, établissant ainsi la plus longue série d'invincibilité de l'histoire de l'UFC toutes catégories confondu (cette série d'invincibilité est toujours en cours). Il débute à l'âge de vingt ans et enchaine six victoires consécutives, sans aucune défaite, en l'espace de trois mois dans des promotions régionales. Son tout premier combat professionnel l'oppose à Brad Bernard, le 12 avril 2008 pour la Full Force Productions, dont il vient rapidement à bout par KO technique dans la première reprise3. Après trois autres victoires rapides au premier round entre le 25 avril et le 20 juin, il concourt face à Moyses Gabin pour la ceinture des poids mi-lourds de l'United States Kickboxing Association (USKBA), lors du Battle Cage Xtreme V du 12 juillet 2008. En utilisant sa panoplie peu commune de coups en pieds-poings, il remporte une nouvelle victoire par TKO dans le second round5 et s'empare du titre. Grâce à ces débuts prometteurs, il signe avec l'Ultimate Fighting Championship afin de remplacer au pied levé Tomasz Drwal. Il rencontre alors André Gusmão lors de l'UFC 87, le 9 août 20086. Il inflige à son adversaire plusieurs amenées au sol ainsi qu'une palette de coups inhabituels pour obtenir la victoire par décision unanime7.

    Jones commence la pratique des sports de combat par la lutte gréco-romaine. Il devient rapidement champion de l'état de New York puis champion universitaire au niveau national. En 2008, il arrête ses études de justice criminelle au Morrisville State College pour se lancer dans une carrière professionnelle dans les arts martiaux mixtes (MMA). Pour son second combat, Jones affronte le vétéran Stephan Bonnar, de retour à la compétition après avoir été tenu à l'écart toute l'année 2008 par une blessure au genou. Les deux hommes s'affrontent lors de l'UFC 94, le 31 janvier 20098 et Jones décroche à nouveau une victoire par décision unanime à l'aide de sa lutte et sa technique pieds-poings9, notamment un coup de coude retourné qui sonne son adversaire dans la dernière reprise. Son troisième affrontement se déroule contre un ancien poids lourd, Jake O'Brien, lors de l'UFC 100 du 11 juillet 200910. Jones résiste bien aux tentatives d'amenées au sol de cet ancien lutteur et réussit dans le deuxième round à envoyer un coup de poing retourné qui touche O'Brien à la tête. À la suite de ce coup qui fait vaciller son adversaire, il place un étranglement en guillotine modifié, qui oblige O'Brien à abandonner11,12. En septembre 2009, ses victoires lui permettent de signer un nouveau contrat de quatre combats avec l'UFC13. Le 5 décembre 2009, Jon Jones affronte Matt Hamill lors des finales de la 10e édition de l'émission The Ultimate Fighter14. Jones domine une nouvelle fois son combat et amène son adversaire sur le dos au milieu de la première reprise. Il passe ensuite rapidement en position montée pour envoyer de nombreux coups dont Hamill a du mal à se défendre. Jones envoie cependant des coups de coude descendants, suivant une trajectoire « 12 h-6h », interdits par les règles unifiées des MMA et le match est alors arrêté pour lui déduire un point. Blessé à l'épaule, Hamill ne peut reprendre le combat et Jones est finalement disqualifié pour la première défaite de sa carrière15. Jones revient face à Vladimir Matyushenko, ancien champion des poids mi-lourds de l'International Fight League, en vedette de l'UFC on Versus 2 le 1er août 201019. Cette fois encore, il amène son adversaire au sol et utilise ses coups de coude pour en venir à bout par TKO dans la première reprise20. Après ce succès face à un compétiteur expérimenté, le président de l'UFC, Dana White, annonce désormais considérer Jones comme un des huit meilleurs combattants de la division des poids mi-lourds21. Son prochain adversaire est alors supposé être le vainqueur de l'affrontement entre Antônio Rogério Nogueira et Ryan Bader22, lui aussi jeune invaincu prometteur de la division. Fin octobre, le combat opposant Jones à Bader (vainqueur de Nogueira) est effectivement confirmé pour l'UFC 126 du 5 février 201123. Jones domine Bader dès le premier round, le contrôlant au sol, et finit par le soumettre avec un étranglement en guillotine dans le second24. Il décroche alors le bonus pour la soumission de la soirée25. À la fin du combat, le présentateur Joe Rogan l'informe qu'il vient d'être choisi pour remplacer l'ancien champion Rashad Evans (blessé au genou), son ami et partenaire d'entraînement chez Greg Jackson, afin de combattre pour le titre de champion des poids mi-lourds de l'UFC détenu par Maurício Rua. Si cette annonce surprend un peu l'intéressé et les spectateurs, le combat est bientôt confirmé pour l'UFC 12826. Dana White rajoutera plus tard que Rashad Evans est toujours l'aspirant numéro 1 et qu'il devra affronter le champion, quel qu'il soit à son retour27. Ce choix a pour conséquence le départ d'Evans de chez Jackson et la création de la nouvelle équipe Blackzilians. Le combat entre Jones et Evans est alors programmée pour l'UFC 133 du 6 août 2011. Mais une blessure à la main écarte le champion du rendez-vous. Il est d'abord prévu que la blessure à la main de Jones soit traitée avec une intervention chirurgicale. Toutefois, après consultation des médecins, il opte pour de la kinésithérapie et du repos. Cette convalescence aurait dû léloigner de la compétition jusqu'à fin 2011, mais il peut finalement défendre son titre plus tôt que prévu. Rashad Evans ayant entre-temps remporté une victoire face à Tito Ortiz et n'étant plus disponible, Jones affronte alors Quinton Jackson, lui aussi ancien champion des poids mi-lourds de la promotion et combattant phare du Pride FC, en vedette de l'UFC 135, le 24 septembre 201129. Jones profite de son avantage d'allonge pour dominer les échanges debout. Dans la quatrième reprise, il amène Jackson au sol pour rapidement prendre son dos et le soumettre par étranglement arrière30. En octobre 2011, la rumeur veut que Jones et Evans s'affrontent en tête d'affiche de l'UFC 140, le 10 décembre suivant31. Une nouvelle blessure d'Evans offre finalement cette chance à Lyoto Machida, un autre ancien champion des poids mi-lourds de l'UFC32. Pour la première fois, Jones semble moins à l'aise face à ce combattant efficace en contre-attaque. Mais malgré quelques bonnes touches dans la première reprise, Machida ne parvient pas à s'imposer. Dans le deuxième round, le Brésilien se retrouve à terre et subit plusieurs coups de coude qui lui infligent une coupure sur le front. Revenu debout, le médecin doit examiner la blessure pour autoriser le combat à continuer. Après la reprise, Jones sonne le Brésilien avec un coup de poing du gauche et le prend alors dans un étranglement en guillotine debout que Machida ne peut défendre. Jones relâche son adversaire inconscient par ordre de l'arbitre et remporte le match par soumission technique33. Il s'agit alors de la première défaite par soumission pour Machida. Les deux combattants sont gratifiés du bonus de combat de la soirée34. Après deux contretemps, l'opposition entre Jones et Evans est reprogrammée, en tête d'affiche de l'UFC 14535. Leurs querelles publiques s'intensifient à l'approche de l'échéance36 et les deux athlètes s'affrontent enfin le 21 avril 2012, à Atlanta. Jones cherche à contrôler le combat, en profitant notamment de son allonge et réussit à contenir son adversaire tout en envoyant plus de coups significatifs. Il remporte logiquement la victoire par décision unanime (49-46, 49-46, 50-45)37.

    Jones affronte seulement sept jours plus tard un compétiteur moins facile, le Brésilien Carlos Eduardo, lors du Battle Cage Xtreme IV. Si ce dernier arrive à utiliser sa lutte pour limiter un peu l'impact des coups en pieds-poings de l'Américain dans les deux premiers rounds, il est pourtant mis KO par un coup de poing au début de la troisième reprise4.

    C'est finalement un autre ancien champion de la division, Vitor Belfort, qui relève le défie et accepte le combat avec moins d'un mois de préparation. Dans de telles conditions, le Brésilien évoluant chez les poids moyen depuis 2008 est largement donné perdant41. Contre toute attente, Belfort est à deux doigts de créer la sensation. Amené sur le dos dans le premier round, il réussit à placer une clé de bras depuis la garde dont Jones a énormément de mal à se sortir. Néanmoins, après s'être échappé de la prise, Jones domine le reste du combat et s'impose dans le quatrième round par soumission (kimura)42. Le bonus de la soumission de la soirée lui est accordé pour cette victoire43. Jones sort de cet affrontement blessé, souffrant d'une distorsion des ligaments du coude, provoquée par la prise de Belfort, et est écarté de la compétition pour quelques mois44. Cependant, un mois après l'événement, l'Agence américaine antidopage annonce avoir découvert des traces de stéroïdes dans un échantillon de sang prélevé la veille du combat, juste après la pesée officielle83. Selon le protocole habituel, les prélèvements d'échantillons de sang se font par couple. Mi-septembre, le second échantillon est lui aussi testé positif à la même substance et la Commission athlétique de Californie décide de modifier le résultat du match en sans décision. L'UFC destitue donc à nouveau Jones du titre et la ceinture revient de fait à Daniel Cormier84. L'audience délivrant sa future suspension se déroulera au mois d'octobre 2017.

    Quelques semaines plus tard, Jon Jones et Chael Sonnen sont désignés comme entraîneurs de la 17e saison de la série The Ultimate Fighter45 Malgré le choix surprenant de Sonnen, considéré comme un adversaire ne présentant que peu d'intérêt par le champion lui-même et par de nombreux observateurs46, la confrontation est programmé en tête d'affiche de l'UFC 15947. Le 27 avril 2013, à Newark dans le New Jersey, Jon Jones domine logiquement le combat. Il amène son adversaire au sol à plusieurs reprises et travaille en ground and pound pour l'emporter par TKO à la fin du premier round. Il subit néanmoins une sérieuse fracture du gros orteil au pied gauche48. Avec cinq défenses victorieuses du titre de champion des poids mi-lourds de l'UFC, il égale ainsi le record de Tito Ortiz.

    Tôt dans la matinée du 19 mai 2012, Jon Jones est victime d'un accident de la route envoyant sa voiture contre un poteau électrique à Binghamton dans l'État de New York85. Aucun autre véhicule n'est impliqué mais il est arrêté quelques heures plus tard pour conduite en état d'ivresse86. Il écope alors d'une amende de 1 000 $, d'une suspension de permis de 6 mois avec anti-démarreur sur chacune de ses voitures et d'un stage de sensibilisation sur les dangers de la route87. Le 8 février 2016, alors que son retour vient d'être annoncé pour le mois d'avril, Jones est arrêté alors qu'il conduit sans permis, sans assurance et sans immatriculation105. Si cet incident ne remet pas en cause son retour, il s'ajoute à une nouvelle arrestation à la fin du mois de mars pour excès de vitesse. Jones passe alors deux nuits en garde à vue, ayant violé les termes de sa probation. Il écope de 60 heures de travaux communautaires, d'une obligation de suivre des cours de conduite et une thérapie pour la gestion de la colère106. Dans les jours qui suivent, Jones annonce avoir engagé un chauffeur afin d'assurer ses déplacements107.

    Le 6 janvier 2015, quelques jours seulement après son dernier combat, la commission athlétique du Nevada révèle qu'un test antidopage inopiné effectué le 4 décembre 2014 est revenu positif à la benzoylecgonine, le métabolite principal de la cocaïne. Jones annonce immédiatement entrer en cure de désintoxication90. Bien que le test ait été effectué seulement un mois avant le combat, aucune sanction n'est dans un premier temps imposée au combattant. En effet, le test est considéré « hors compétition », situation dans laquelle cette substance n'est pas répréhensible selon l'Agence mondiale antidopage. Le combattant reçoit d'ailleurs le soutien de l'UFC91, mais son image en ressort entachée. Le test révèle également un taux de testostérone anormalement bas, taux qui lui aussi n'est pas répréhensible selon les règlements officiels92. Jones ressort de cure seulement 24 heures après y être entré93 et écope d'une amende de 25 000 $ de la part de l'UFC 94. Le 20 janvier, il s'exprime pour la première fois sur cette histoire, reconnaissant avoir pris de la cocaïne lors d'une soirée, mais ne pas être un consommateur régulier. Il explique également avoir eu conscience que son test serait positif et qu'il en a immédiatement informé la direction de l'UFC afin de s'excuser par avance des dommages que cela pouvait engendrer95. Jon Jones et sa femme Jesse Moses ont trois filles. Jones a déclaré quêtre engagé dans une relation stable lui permettait de rester concentré sur son entrainement. Il a deux frères qui sont tous deux joueurs professionnels de football américain, Arthur qui est defensive end et actuellement agent libre, et Chandler, également defensive end et évoluant chez les Cardinals de l'Arizona.

    Le dimanche 26 avril 2015, la police d'Albuquerque annonce être à la recherche du combattant, le suspectant d'être impliqué dans un accident de la route ayant eu lieu très tôt le matin même, d'y avoir blessé une femme enceinte puis d'avoir pris la fuite en courant96. Jones a été reconnu par un policier en civil qui a par la suite trouvé à l'intérieur du véhicule abandonné des papiers à son nom ainsi que de la marijuana97. Il se rend aux autorités le 28 avril et est relâché 3 heures plus tard contre une caution de 2 500 $98. À la suite de cet incident, il est destitué de son titre de champion des poids mi-lourds de l'UFC, suspendu indéfiniment et perd ses deux principaux sponsors, Reebok99 et MuscleTech100. Selon certains avocats, il risque alors jusqu'à trois ans de prison101. En plaidant coupable, Jones écope le 29 septembre 2015, en plaidoyer de marchandage, d'une période de probation sous surveillance de 18 mois et accepte de participer à 72 interventions orales auprès de jeunes102. L'UFC réagit à cette condamnation par un communiqué de presse stipulant que la firme souhaite, via son cabinet d'avocat, examiner au préalable l'accord passé entre Jones et les autorités avant de discuter d'un éventuel retour à la compétition103. Moins d'un mois plus tard, Jones est réintégré dans l'effectif de l'organisation104.

    Jon Jones a un physique hors norme dans la catégorie. Il mesure 1,93 m ce qui en fait un combattant très élancé avec de très longs segments : de longues jambes et une allonge record de 2,15 m (record de l'UFC, à égalité avec le poids lourd Stefan Struve qui lui mesure 2,13 m). Ce corps lui permet de réussir à faire le poids réglementaire lors de la pesée (93 kg, la veille du combat) mais d'être bien plus imposant une fois dans l'Octogone (103 kg de son propre aveu108).

    Ceci lui permet d'imposer sa distance en combat debout grâce à son jab et ses coups de pied bas directs. Il possède une technique variée, venant principalement de son passé de lutteur universitaire, mais aussi du muay-thaï et du jiu-jitsu brésilien. Il utilise souvent des coups spectaculaires venant du muay-thaï, comme les coups de pied retournés ou les coups de coude retournés. Son surnom, « Bones », vient de ses os très pointus, attribut lui permettant de se servir de ses coudes et de ses genoux avec une grande efficacité.

  11. People also search for