Yahoo Web Search

  1. Western Roman Empire - Wikipedia

    en.wikipedia.org/wiki/Western_Roman_Empire

    1 day ago · The Western Roman Empire comprises the western provinces of the Roman Empire at any time during which they were administered by a separate independent Imperial court; in particular, this term is used in historiography to describe the period from 395 to 476, where there were separate coequal courts dividing the governance of the empire in the Western and the Eastern provinces, with a distinct ...

  2. Bernard Werber — Wikipédia

    fr.wikipedia.org/wiki/Bernard_Werber
    • Présentation
    • Style
    • Parcours
    • Médias
    • Vie personnelle
    • Influences
    • Critiques
    • Symbolique

    Bernard Werber (prononcer /vɛʁbɛʁ/), né le 18 septembre 1961 à Toulouse, est un écrivain français. Il est principalement connu pour sa trilogie des Fourmis.

    Son œuvre, traduite dans une trentaine de langues, fait se rencontrer spiritualité, science-fiction, polar, biologie, mythologie, etc. L'auteur qualifie parfois son style de « philosophie-fiction »1.

    Il naît à Toulouse le 18 septembre 19612. Il fut tout dabord un enfant inspiré par le dessin. À 5 ans, il veut devenir dessinateur professionnel. Encouragé par son professeur, il a le droit de rester à part des autres élèves pour dessiner de grandes aquarelles. Mais à 8 ans, il écrit, dans le cadre d'un travail scolaire, l'histoire d'une puce se promenant sur un corps humain, ce qui le fait dévier de son rêve original : dès lâge de 13 ans, il fait ses premières armes en écrivant des histoires pour un fanzine, mais aussi tout au long de sa scolarité il se consacre à la lecture ainsi quà lécriture en montant un journal pour son lycée quil nomme Euphorie. Après son bac, il commence lécriture des Fourmis daprès un scénario de sept pages pour en faire, avec Fabrice Coget, une bande dessinée. C'est à cette époque qu'il met en place une discipline d'écriture qu'il continue à pratiquer aujourd'hui : 4 heures d'écriture tous les matins. Après ses études en criminologie à Toulouse et de journalisme à l'ESJ de Paris, il devient pigiste dans plusieurs journaux (L'Événement, Le Point, VSD, Ça m'intéresse, Libération, Le Nouvel Observateur)3. puis journaliste scientifique de 1983 à 1990 au Nouvel Observateur. Il reçoit en mars 1983 de la part du Prix de la Fondation News du meilleur jeune reporter une bourse pour un reportage en Afrique (au Centre Ecotrope de Lamto), en Côte d'Ivoire, pour suivre les fourmis Magnans, où il ira avec le professeur Leroux, et suivra d'immenses colonies de fourmis en migration. Il rédige aussi des billets d'humour dans le magazine Eurêka. De ces années lui vient son goût pour la science, quil mêle avec ses thèmes favoris, tels que les fourmis, la mort, ou les origines de lhumanité. Sélectionné en 1990 en finale du prix Mumm du meilleur article de l'année pour un reportage sur Singapour, la ville ordinateur, il est licencié par ses supérieurs jaloux de son succès[réf. nécessaire]. Il s'ensuit une période de chômage. Il profite alors de son temps libre pour apprendre le métier de scénariste de cinéma à l'INA. Il publie donc son premier roman, Les Fourmis, en mars 1991. Ses œuvres ont été traduites en trente-cinq langues. Avec 30 millions dexemplaires vendus dans le monde5, Bernard Werber est, avec Marc Levy, l'un des auteurs français contemporains les plus lus au monde. Il est même considéré comme une star en Corée du Sud6, pays où il vend davantage qu'en France, et a reçu un accueil très enthousiaste en Russie7. À la suite du livre L'Arbre des possibles, il a lancé le site Web du même nom, un « projet pour rechercher ou imaginer les futurs possibles de lhumanité8 ». Il réalise en outre trois courts métrages : La reine de nacre en 2001, Nos amis les humains en 2003 et À dormir debout en 2016. Le premier long métrage de cinéma réalisé par Bernard Werber, Nos amis les Terriens, est sorti en avril 2007, produit par Claude Lelouch. Bernard Werber est membre du collectif d'écrivains français La Ligue de l'Imaginaire créé en 2008. Il a récemment mis en place un one man show9, et réalise régulièrement des master class autour de l'écriture.

    Il est, depuis janvier 2019, sociétaire de lémission radiophonique Les Grosses Têtes, sur la radio RTL.

    Il a deux fils, et une fille, et il est actuellement avec une compagne à laquelle il a dédié son roman Le Sixième Sommeil.

    Cette approche se reflète dans le contenu de ses romans, tels que par exemple Les Thanatonautes qui propose une version spiritualiste des expériences de mort imminente, ou encore Nos amis les humains (une pièce de théâtre) qui raconte un récit denlèvements par les extraterrestres. La science, le paranormal et la spiritualité influencent ainsi nombre de ses romans.

    Néanmoins, son œuvre est peu commentée par la critique15. Il lui est reproché, selon L'Express, « une écriture rapide, brutale, qui vise l'efficacité au détriment du style mais qui trop souvent bascule dans le simplisme et les clichés »16. En particulier, certains critiques reprochent à ses romans de science-fiction de présenter certains concepts d'apparence scientifique comme des certitudes alors que ce n'est pas le cas. L'Ultime Secret illustre bien cette tendance, on peut y lire sur la quatrième de couverture la phrase suivante : « Ils vont aller de surprise en surprise jusquà lextraordinaire dénouement basé sur une découverte scientifique peu connue mais réelle ». D'autres critiques assimilent la futurologie à de la pseudo-science17, lœuvre intitulée L'Arbre des possibles y étant définie comme un recueil de nouvelles de science-fiction18. Certaines critiques dépassent le simple scepticisme. La petite revue spécialisée en littératures de l'imaginaire Bifrost est ainsi particulièrement négativeNote 1. D'autres critiques sont au contraire très laudatifs : François Busnel, dans sa chronique du 14 novembre 2012 dans L'Express, qualifie ainsi Bernard Werber de « visionnaire dont nous avons besoin »19. Aujourd'hui en France le qualifie de « Jules Verne moderne » dans son dossier Dans l'intimité de Werber du 4 octobre 201220.

    Bernard Werber utilise diverses symboliques dans ses livres. Les animaux comme les dauphins, les rats ou les fourmis sont représentés comme des animaux intelligents. La symbolique des chiffres tient également une grande place et, selon la façon dont ils sont expliqués, ils reflètent « le stade de lévolution de lâme ». C'est notamment durant la lecture du cycle des Dieux, dans lequel les apprentis-dieux vont se retrouver chargés de guider un groupe d'humains qui vont se choisir un animal-totem, que l'on se rend compte à quel point Bernard Werber donne une signification implicite aux animaux.

  3. Troisième Reich — Wikipédia

    fr.wikipedia.org/wiki/Troisième_Reich

    1933 – 1945 Drapeau du Reich allemand à partir de 1935 . Emblème du Reich allemand à partir de 1935 . Devise en allemand: Ein Volk, ein Reich, ein Führer. (« Un peuple, un empire, un guide. ») Hymne Das Lied der Deutschen Horst-Wessel-Lied Carte du contrôle territorial de l'Allemagne à son extension maximale pendant la Seconde Guerre mondiale (fin 1942): Reich germanique ...

  4. Ukraine — Wikipédia

    fr.wikipedia.org/wiki/Ukraine

    50° 27′ 02″ N, 30° 31′ 25″ E Géographie Plus grande ville Kiev Superficie totale A [c]: 603 549 km 2 B [d]: 576 604 km 2 Superficie en eau 7 % Fuseau horaire UTC + 2: (EET) ; heure d'été: UTC + 3: (EEST) Histoire Rus' de Kiev 860 – 1240 RSS d'Ukraine 1919 – 1991 Holodomor 1932 – 1933 Catastrophe nucléaire de Tchernobyl 26 avril 1986 Indépendance (de l' URSS) 24 août 1991 ...

  5. History of Christianity - Simple English Wikipedia, the free ...

    simple.wikipedia.org/wiki/History_of_Christianity

    1 day ago · The Holy Land had been part of the Roman Empire, and thus Byzantine Empire, until the Islamic conquests of the seventh and eighth centuries. Thereafter, Christians had generally been permitted to visit the sacred places in the Holy Land until 1071, when the Seljuk Turks closed Christian pilgrimages and assailed the Byzantines, defeating them at ...

  6. 1879 — Wikipédia

    fr.wikipedia.org/wiki/1879

    Rabah Fadlallah, ancien lieutenant de Soliman bey, se taille un empire dans les pays centrafricains et tchadiens de 1879 à 1893 [10]. Il occupe successivement le Darfour et le Dar Runga , le Dar Fertit (de) et le Baguirmi (1892-1893).

  7. People also ask

    What started the Roman Empire?

    How did Roman Empire start?

    What are the Roman Empires?

    What are facts about the Roman Empire?

  8. Philip Seymour Hoffman - Wikipedia, la enciclopedia libre

    es.wikipedia.org/wiki/Philip_Seymour_Hoffman

    Empire Falls: Charlie Mayne Miniserie [70] De vuelta al insti: Henry, Consejo de Educación 2004 Mi novia Polly: Sandy Lyle 2003 Cold Mountain: Reverendo Veasey Owning Mahowny: Dan Mahowny [71] 2002 25th Hour: Jacob Elinsky [72] El Dragón rojo: Freddy Lounds Embriagado de amor: Dean Trumbell [73] [74] Love Liza: Wilson Joel [75] 2000 Casi famosos

  9. Prince Ludwig Friedrich o Saxe-Hildburghausen - Wikipedia

    sco.wikipedia.org/wiki/Prince_Ludwig_Friedrich_o...

    Prince Ludwig Friedrich o Saxe-Hildburghausen (11 September 1710 – 10 Juin 1759), wis a Prince o Saxe-Hildburghausen an General Field Marshal in the Bavarien airmy ...

  10. Trainspotting (film) — Wikipédia

    fr.wikipedia.org/wiki/Trainspotting_(film)
    • Adaptation
    • Argument
    • Synopsis
    • Résumé
    • Production
    • Commentaires
    • Sortie
    • Critique
    • Récompenses et distinctions

    Trainspotting, ou Ferrovipathes au Québec et au Nouveau-Brunswick, est un film britannique réalisé par Danny Boyle en 1996, adapté d'un roman du même nom publié par Irvine Welsh en 1993. Il décrit les péripéties d'un groupe de jeunes héroïnomanes écossais et a lancé la carrière de l'acteur Ewan McGregor, qui tient le rôle principal. Au-delà de l'addiction à la drogue, le film explore les conditions de vie sordides de la jeune génération dans une Écosse en pleine dépression économique. Il a connu un grand succès aussi bien auprès du public que des critiques. Une suite de Trainspotting, intitulée T2 Trainspotting, basée sur le roman Porno d'Irvine Welsh, est tournée début 2016. Toujours réalisé par Danny Boyle, ce second opus voit également les acteurs principaux de Trainspotting (Ewan McGregor, Ewen Bremner, Jonny Lee Miller, Robert Carlyle et Kelly Macdonald) reprendre leurs rôles plus de vingt ans plus tard, tout comme d'autres acteurs (James Cosmo et Shirley Henderson).

    Trainspotting décrit la vie tragi-comique d'un groupe de jeunes marginaux, accros à l'héroïne, dans la ville d'Édimbourg. Mark Renton, au chômage, comme la plupart des jeunes Écossais de sa génération, pose un regard lucide sur sa condition de drogué. Renton traîne dans la banlieue dÉdimbourg avec ses copains : Sick Boy (un fanatique de James Bond perfide et tombeur de filles), Spud (un crétin sympathique et docile), Begbie (un dangereux désaxé cherchant toujours la bagarre) et Tommy (un gars honnête et adepte de la musculation). Pour pouvoir se payer lhéroïne qu'ils prennent, sauf Begbie (qui sen tient à l'alcool) et Tommy (qui ne touche à rien et mène une vie saine), dans lantre du dealer Swanney (surnommé la « Mère supérieure »), ils commettent de petits délits.

    Renton tente de décrocher et prend des suppositoires à l'opium fournis par Mikey Forrester (un autre trafiquant) pour commencer son sevrage en douceur. Lors d'une soirée en boîte de nuit, il constate que le fait d'arrêter l'héroïne marque également le retour du désir sexuel. Il courtise Diane, une jeune fille délurée, et s'aperçoit après avoir passé la nuit avec elle qu'elle n'a que quinze ans. Horrifié, il veut mettre un terme à leur relation mais Diane menace de le dénoncer s'il refuse de la voir. Renton, Spud et Sick Boy décident de se remettre à l'héroïne après une virée au grand air proposée par Tommy. Peu après, Lizzy, la petite amie de Tommy, le quitte en partie à cause de Renton car celui-ci s'est emparé d'une cassette vidéo personnelle de leurs ébats en la remplaçant par une vidéo sur le football. Tommy, très déprimé, décide d'essayer à son tour l'héroïne. Même la mort du bébé d'Allison, une de leurs amies droguées, pour cause de négligence alors qu'ils étaient tous dans un état de stupeur provoqué par la drogue, ne les convainc pas d'arrêter. Renton et Spud sont ensuite arrêtés à la suite d'un petit larcin. Spud est condamné à six mois de prison mais Renton y échappe en entamant une cure de désintoxication. Il rechute néanmoins assez vite et est près de mourir d'une overdose. Les parents de Renton décident alors d'employer la manière forte en l'enfermant dans sa chambre jusqu'à ce qu'il ne soit plus accro. Renton passe par des moments très difficiles mais finit par se guérir de son addiction. Renton est désormais clean mais s'ennuie et ne trouve plus de sens à sa vie. Il rend visite à Tommy, qui est quant à lui devenu héroïnomane à plein temps et est séropositif. Sur le conseil de Diane, Renton part pour Londres et commence à travailler dans une agence immobilière. Il apprécie sa nouvelle vie et met de l'argent de côté alors que Diane lui écrit pour lui donner des nouvelles de ses amis. Mais Begbie, recherché pour un vol à main armée, se sert de l'appartement de Renton pour se cacher. Sick Boy, venu à Londres pour des affaires louches, prend lui aussi ses quartiers chez Renton, qui est vite exaspéré d'être ainsi envahi. Tous les trois rentrent à Édimbourg pour assister aux funérailles de Tommy, mort d'une toxoplasmose.

    Sick Boy, informé d'une énorme opportunité, propose à Renton, Spud et Begbie de l'aider à acheter 2 kg d'héroïne pour 4 000 £ afin de réaliser un gros bénéfice en la revendant. Renton est réticent mais se laisse convaincre. Tous les quatre vont à Londres et vendent l'héroïne à un trafiquant pour 16 000 £. Alors qu'ils fêtent lévénement, Renton propose à Spud de s'enfuir avec l'argent mais Spud est trop effrayé par Begbie. Pendant la nuit, Renton prend le sac qui contient l'argent et s'en va. Spud le voit partir mais ne prévient pas les autres. Renton laisse 4 000 £ dans un coffre pour Spud et décide de prendre un nouveau départ.

    Le producteur Andrew Macdonald lit le roman Trainspotting d'Irvine Welsh dans un avion en décembre 1993 et sent son potentiel pour en faire un film4. Il met sur le projet le réalisateur Danny Boyle et le scénariste John Hodge, tous deux très enthousiastes, en février 19945. Boyle persuade Welsh de lui céder une option sur les droits d'adaptation du livre en lui envoyant une lettre où il écrit notamment que « Macdonald et Hodge sont les deux Écossais les plus importants depuis Kenny Dalglish et Alex Ferguson4. » Welsh approuve également le fait que les trois hommes ne veuillent pas faire du film un drame social et comptent le rendre accessible à un public assez large. En octobre 1994, Hodge, Boyle et Macdonald passent beaucoup de temps à discuter quels chapitres du livre seront transposés à l'écran, et Hodge termine le premier script en décembre4. Macdonald trouve un financement en concluant un accord avec Channel 4, chaîne de télévision britannique connue pour financer des films indépendants5. La phase de préproduction débute en avril 1995, et Ewan McGregor, qui a déjà travaillé avec Boyle, Hodge et Macdonald sur Petits meurtres entre amis, leur film précédent, est tout de suite engagé pour tenir le rôle principal4. Pour préparer son rôle, McGregor lit des ouvrages sur l'addiction au crack et à l'héroïne et rencontre des anciens drogués, apprenant comment préparer une dose d'héroïne avec une cuillère6. Il se rase également le crâne et perd treize kilos. Boyle dit qu'il voulait pour le personnage de Renton un acteur qui fasse penser à « Michael Caine dans Alfie le dragueur et Malcolm McDowell dans Orange mécanique », quelqu'un de très ambigu, repoussant et charmeur à la fois5. Ewen Bremner, qui a joué le rôle de Renton dans l'adaptation du livre au théâtre, accepte d'interpréter le personnage de Spud, alors que Jonny Lee Miller est choisi par Boyle pour le rôle de Sick Boy en prenant l'accent de Sean Connery lors du casting. Pour le personnage de Begbie, Boyle pense tout d'abord à Christopher Eccleston avant de changer d'avis et d'engager Robert Carlyle, et le réalisateur cherche une actrice sans aucune expérience pour interpréter Diane et passe des annonces dans des boîtes de nuit et des magasins avant de réussir à trouver Kelly Macdonald (qui n'a aucun lien de parenté avec le producteur)4. Irvine Welsh joue un petit rôle dans le film, il s'agit du dealer Mikey Forrester qui donne à Renton des suppositoires à l'opium au début du film quand ce dernier essaye de « décrocher ». Le tournage du film a lieu pendant l'été 1995 et dure sept semaines. Bien que l'action du film se situe à Édimbourg, il est tourné en grande partie à Glasgow, dans une ancienne fabrique de cigarettes pour la plupart des intérieurs, ainsi qu'à Édimbourg pour la première scène et à Londres pour les dernières7. En raison du budget limité et des contraintes au niveau de la durée du tournage, la plupart des scènes sont faites avec une seule prise. Lors de la scène des toilettes, où Renton perd ses suppositoires d'opium, les excréments sont en fait de la sauce au chocolat. Pour la scène où il s'enfonce dans le sol après une overdose, l'équipe de décoration construit une plate-forme au-dessus d'une trappe pour l'y faire descendre5. Pour l'esthétique du film, Boyle est influencé par les couleurs des peintures de Francis Bacon, qui représentent « une sorte de territoire intermédiaire entre la réalité et le fantasme4. »

    La bande originale du film eut un grand succès et est classée à la 17e place des meilleures bandes son du cinéma établi en 2011 par le magazine Entertainment Weekly8. Elle utilise des chansons d'artistes reconnus (Lou Reed, Iggy Pop, New Order), ainsi que des morceaux de la vague britpop (Pulp, Blur, Elastica, etc). Trainspotting compte à son actif deux bandes originales, éditées chez EMI, contenant soit des musiques tirées du film (première bande originale, orange), soit un mélange entre des musiques du film et des musiques ayant inspiré le réalisateur (deuxième bande originale, verte).

    Le film a été présenté, hors compétition officielle, au festival de Cannes 199610. Il a connu un très important succès commercial, rapportant 71 991 080 $ au box-office mondial, dont 16 491 080 $ aux États-Unis11 et 12 000 000 £ au Royaume-Uni12, pays dans lequel le film a été le plus grand succès commercial de l'année13. Il a réalisé 1 040 390 entrées en France, 205 000 en Belgique, et 132 048 en Suisse14. Sorti en salles début 2017 au Royaume-Uni et en France, le film rencontre un accueil critique globalement favorable et un succès commercial relativement modeste.

    Il a reçu un accueil critique très positif, recueillant 89 % de critiques favorables, avec un score moyen de 8,210 et sur la base de 56 critiques collectées, sur le site Rotten Tomatoes15. Sur le site Metacritic, il obtient un score de 83100, sur la base de 27 critiques collectées16. Derek Malcolm, du Guardian, évoque « une extraordinaire réussite et une découverte sensationnelle17 ». Pour Neil Jeffries, du magazine Empire, c'est un film « dont le Royaume-Uni peut être fier », porté par « une distribution fantastique et une bande originale étourdissante18 ». Desson Howe, Washington Post, met en avant « la verve irrévérencieuse du film, accentuée par un montage dynamique et le langage très coloré des protagonistes » et estime qu'il « s'empare des sujets les plus scabreux et les rend drôles19 ». L'Express évoque un film sulfureux, contenant « une bonne dose d'humour à froid », salue la remarquable interprétation des acteurs principaux et le compare à un « Orange mécanique des années 9020 ». Michel Pascal, du Point, délivre une critique négative, estimant que « le roman-culte d'Irvine Welsh méritait mieux que ce traitement mode et faussement provocateur dans sa délirante surenchère d'images-chocs » malgré une « grandiose bande originale21 ».

    Time Magazine l'a classé troisième meilleur film de 199622. En 1999, le British Film Institute le classe 10e meilleur film britannique de tous les temps23. En 2004, il a été élu lors d'un sondage public meilleur film écossais de tous les temps24. En 2008, le magazine Empire le classe à la 316e place dans sa liste des 500 meilleurs films de tous les temps25. En 2017, le magazine Time Out le classe à la 10e place dans sa liste des 100 meilleurs films britanniques de tous les temps26. Il figure dans le Top 250 du classement des films de l'Internet Movie Database, basé sur les votes du public, avec une note moyenne de 8,21027.

  11. Terry Goodkind - Wikipedia

    nl.wikipedia.org/wiki/Terry_Goodkind

    Terry Goodkind (Omaha, Nebraska, 1 mei 1948 - 17 september 2020) was een hedendaags Amerikaans schrijver. Hij is bekend van zijn elfdelige serie De wetten van de magie (The Sword of Truth), waarvan het eerste deel in 1994 en het laatste deel in 2007 verscheen.