Yahoo Web Search

  1. Rome, New York - Wikipedia

    en.wikipedia.org/wiki/Rome,_New_York

    3 days ago · Rome is a city in Oneida County, New York, United States, located in the central part of the state.The population was 33,725 at the 2010 census.Rome is one of two principal cities in the Utica–Rome Metropolitan Statistical Area, which lies in the "Leatherstocking Country" made famous by James Fenimore Cooper's Leatherstocking Tales, set in frontier days before the American Revolutionary War.

    • Mary Edward Walker

      Mary Edwards Walker, M.D. (November 26, 1832 – February 21,...

    • History

      Rome was founded along an ancient Native American portage...

    • Geography

      Rome is the second-largest city by area in New York State,...

    • Economy

      Rome is headquarters to AmeriCU Credit Union, which serves...

    • Sports

      One of Rome's most popular venues is the John F. Kennedy...

  2. Rome station (New York) - Wikipedia

    en.wikipedia.org/wiki/Rome_station_(New_York)

    Oct 05, 2020 · Rome is a Neoclassical train station served by Amtrak.It is located on 6599 Martin Street in Rome, New York between the NY 26-49-69 bridge and Mill Road south of the Erie Canal.

    • 1914
    • 2
  3. Rome Laboratory - Wikipedia

    en.wikipedia.org/wiki/Rome_Laboratory

    Oct 20, 2020 · The Rome Air Depot established 5 February 1942 built USAAF versions of the Norden bombsights and tested/rebuilt large airplane engines, and Army Air Field, Rome, was established as a WWII USAAF airfield in New York on 4 Nov 1942.

  4. People also ask

    How big is Rome New York?

    What county is Rome New York in?

    What is the history of Rome NY?

    How did Rome get its name?

  5. American Academy in Rome - Wikipedia

    en.wikipedia.org/wiki/American_Academy_in_Rome

    Oct 20, 2020 · In 1895, the American School of Architecture in Rome was incorporated in New York state and 10 shares of capital stock were issued. Despite fund-raising efforts and the American School of Classical Studies pulling out of Villa Aurora, the organization struggled financially.

    • Rome, Italy, New York City, United States
    • Research center, Arts institution
  6. Oneida County, New York - Wikipedia

    en.wikipedia.org/wiki/Oneida_County,_New_York

    Oct 20, 2020 · Oneida County is a county located in the state of New York, in the United States.As of the 2010 census, the population was 234,878. The county seat is Utica. The name is in honor of the Oneida, one of the Five Nations of the Iroquois League or Haudenosaunee, which had long occupied this territory at the time of European encounter and colonization.

  7. Woodstock '99 - Wikipedia

    en.wikipedia.org/wiki/Woodstock_1999

    3 days ago · Like the previous Woodstock festivals, it was held in upstate New York, this time in Rome (roughly one hundred miles (160 km) from the site of the original event), and the attendance was approximately 400,000 over four days.

  8. New York (stato) - Wikipedia

    it.wikipedia.org/wiki/New_York_(stato)

    3 days ago · New York, in Dizionario di storia, Istituto dell'Enciclopedia Italiana, 2010. (EN) New York, su Enciclopedia Britannica, Encyclopædia Britannica, Inc. (EN) New York, su Geographic Names Information System, USGS. Galleria fotografica di New York Photo gallery di New York e delle sue attrazioni.

  9. List of Renaissance artists - Simple English Wikipedia, the ...

    simple.wikipedia.org/wiki/List_of_Renaissance...

    Oct 15, 2020 · Renaissance artists ended in the late 14th century (~1370) and includes famous painters and sculptors.. Each artist is listed with their dates, place of birth, some places that they worked, their media (the type of artwork that they made), one or two most famous works and some art galleries where their works can be seen.

  10. 2 days ago · Pope Francis (Jorge Mario Bergoglio) (Latin: Franciscus, Italian: Francesco, Spanish: Francisco; born on 17 December 1936) is the 266th and current pope of the Roman Catholic Church. He was elected on 13 March 2013. He chose the name Francis to honor St. Francis of Assisi. Francis is the first Jesuit pope.

  11. Organisation des Nations unies — Wikipédia

    fr.wikipedia.org/wiki/Organisation_des_Nations_unies
    • Généralités
    • Objectifs
    • Langues
    • Origines
    • Événements
    • Contexte historique
    • Évolution
    • Conséquences
    • Effets
    • Principes
    • Composition
    • Fonctionnement
    • Organisation
    • Statut
    • Financement
    • Résultats
    • Activités

    LOrganisation des Nations unies (ONU) est une organisation internationale regroupant 193 États. La Charte des Nations unies est adoptée le 26 juin 1945 par 51 États, en remplacement de la Société des Nations. Elle entre officiellement en vigueur le 24 octobre 1945.

    Les objectifs premiers de l'organisation sont le maintien de la paix et la sécurité internationale4. Pour les accomplir, elle promeut la protection des droits de l'homme, la fourniture de l'aide humanitaire, le développement durable et la garantie du droit international5. Selon l'article 1 de sa Charte, l'ONU s'efforce d'être un lieu où se construit un avenir meilleur pour tous les êtres humains, et ce à travers quatre objectifs :

    Les six langues officielles sont l'anglais, l'arabe, l'espagnol, le français, le mandarin et le russe. Seuls l'anglais et le français sont les langues de travail. Il existe six langues officielles utilisées par l'Organisation des Nations unies. Il s'agit de l'anglais, de l'arabe, du chinois (mandarin), de l'espagnol, du français et du russe. Ces langues sont utilisées lors des réunions des différents organes de l'ONU, en particulier à l'Assemblée générale (Article 51 de son règlement intérieur) et au Conseil de sécurité. Les six langues officielles servent également à la diffusion de documents officiels. Tant que les documents ne sont pas disponibles dans les six langues officielles, ils ne sont pas publiés. Cependant, le Secrétariat des Nations unies n'utilise que deux langues de travail : l'anglais et le français.

    Avant l'ONU, d'autres organisations internationales ont œuvré pour la paix dans le monde. L'action de l'Union interparlementaire, créée en 1889, et du Bureau international de la paix, créé en 1891, a contribué à l'instauration de la Cour permanente d'arbitrage (tribunal de La Haye) en 18997. Après la guerre, elles soutiennent la création de l'Organisation internationale du travail et de la Société des Nations. La Société des Nations est fondée en 1919 avec la signature du traité de Versailles : son but est de conserver la paix. Elle est active entre 1919 et 1939 (de jure jusqu'en 1946). Mais sa crédibilité est éprouvée par la Seconde Guerre mondiale. Pour pallier cet échec, et afin d'institutionnaliser un nouvel espace de dialogue international, le président américain Franklin Delano Roosevelt souhaite la création d'une nouvelle organisation.

    Le conflit israélo-palestinien fut l'un des premiers dossiers majeurs de l'organisation. En 1946, le transfert du mandat d'administration britannique de la Palestine aux Nations unies donne lieu à la première mission d'observation de l'organisation avec l'envoi du médiateur Folke Bernadotte en Palestine. Assassiné en septembre 1947 à Jérusalem, il est remplacé pour son bras-droit Ralph Bunche. Le mois suivant, l'Assemblée générale adopte le plan de partage de la Palestine, refusé par les États arabes. La première guerre israélo-arabe, faisant suite à la proclamation d'indépendance d'Israël, s'achève après la signature d'un cessez-le-feu entre Israël et les États arabes le 7 janvier 1949 sous les hospices de Ralph Bunch. La trêve donne lieu à la première opération de maintien de la paix des Nations unies est déployée 1949 avec l'ONUST.

    C'est le début de la guerre civile grecque en 1947 qui démontre rapidement les dissensions au sein du Conseil de sécurité. Les antagonismes entre les États-Unis et l'URSS verrouillent son action15. En 1948, le bloc soviétique s'abstient sur le vote de la déclaration universelles des droits de l'homme et, à partir de 1949, l'ambassadeur russe auprès des Nations unies pratique la politique de la chaise vide pour contester la reconnaissance de la Chine nationaliste (gouvernement de Taïwan) au lieu de la Chine communiste (gouvernement de Pékin). Or, le Conseil de Sécurité adopte le 27 juin 1950 une résolution autorisant à soutenir par la force la Corée du Sud contre l'invasion du Nord ; la séance, qui a lieu en l'absence de l'URSS, ouvre la voie à des opérations militaires sans réserves16. Cet évènement marque une évolution dans la pratique du droit de véto : l'absence d'un membre permanent du Conseil de sécurité ne bloque pas de facto l'adoption d'une résolution, il faut que son ambassadeur vote formellement contre. L'URSS s'est donc rendu compte qu'il était dans son intérêt de siéger. En 1952, le siège des Nations unies est déménagé à New York. L'année suivante, le Suédois Dag Hammarskjöld est élu Secrétaire général par l'Assemblée Générale : son mandat débute le 10 avril 1953 et s'achève à sa mort le 18 septembre 1961. Le 3 décembre 1991, lÉgyptien Boutros Boutros-Ghali est élu Secrétaire général par l'Assemblée Générale des Nations unies. Son mandat débute le 1er janvier 1992 et s'achève le 31 décembre 1996. Pour la première fois de l'histoire onusienne, il convoque les chefs d'États et de gouvernements à siéger à la place de leur représentants pour une réunion du Conseil de sécurité le 31 janvier 1992. Ce sommet permet de préparer l'Agenda pour la paix, publié le 17 juin 1992 : il s'agit de plan présentant la diplomatie préventive, de rétablissement et de maintien de la paix de l'ONU rénovée. La décennie des années 1990 est marquée par la fin de la guerre froide et l'éclatement du bloc de l'Est : 30 nouveaux États membres intègrent l'organisation. Pour endiguer des conflits naissants, des mandats sont votés pour déployer des opérations de maintien de la paix en Yougoslavie, au Rwanda, en Somalie et en Angola.

    Son mandat est marqué par une importante évolution des opérations de maintien de la paix avec l'introduction d'instruments coercitifs. En 1956, le déploiement de la Force d'urgence des Nations unies (FUNU) en Égypte pour endiguer la crise du canal de Suez marque ainsi un premier tournant : c'est la première mission d'interposition armée17. Dans ce prolongement, le déploiement de l'Opération des Nations unies au Congo (ONUC) est d'une plus grande envergure : 20 000 casques bleus sont mobilisés au Congo, contre 6 000 en Égypte18,19. Le mandat de l'ONUC est le premier à briser le principe de neutralité du maintien de la paix et les Nations unies rencontrent des difficultés tactiques, financières et humaines sur le terrain : 250 membres du personnel sont tués, dont le Secrétaire général. L'expérience est un traumatisme pour l'institution, autant chez les fonctionnaires que les États-membres, et laisse place à une période relativement non-interventionniste jusqu'en 198920.

    La fin du mandat d'Hammarskjöld est également marquée par la décolonisation et l'élargissement significatif des Nations unies21. Le 30 septembre 1960 passe ainsi de 82 à 99 États membres : sur les 17 nouveaux entrants, 16 sont des États africains nouvellement indépendants. En tout, entre 1960 et 1970, 46 nouveaux États-membres rejoignent l'organisation. En pleine guerre froide, ces derniers contribuent largement à fonder le mouvement des non-alignés et le groupe des 77.

    Néanmoins, l'ONU est restée pendant très longtemps paralysée durant la guerre froide. Les deux superpuissances, les États-Unis et l'URSS, paralysèrent l'Organisation des Nations unies en usant de leur droit de veto (il fut utilisé 242 fois en 45 ans). Pour tenter de contrer cette paralysie, la résolution Acheson fut adoptée à l'initiative des États-Unis ; elle permettait à l'Assemblée d'émettre des recommandations aux États membres de l'ONU. Cependant, celle-ci ne fut que très peu utilisée en pratique22,23.

    À l'occasion du Sommet mondial de 2005, les États-membres réaffirment l'importance accordée par l'ONU à la promotion du développement, du maintien de la paix, des droits de l'homme et de la sécurité mondiale. Ils adoptent également le principe de la responsabilité de protéger : elle est mobilisée pour la première fois par le Conseil de sécurité en 2011, pour répondre à la guerre civile libyenne.

    Le 16 octobre 2006, Ban-Ki Moon est élu secrétaire général par l'Assemblée générale : son mandat débute le 1er janvier 2008 et s'achève le 31 décembre 2016. Les objectifs du développement durable sont adoptés en 2015 et succèdent aux objectifs du millénaire pour le développement. Depuis 2012 et l'adhésion du Soudan du Sud, l'ONU compte 193 États membres. La même année, la Palestine se voit octroyer le statut d'observateur.

    Alors que la Société des Nations n'était qu'un espace de dialogue où les diplomates pouvaient se rencontrer pour établir des consensus, l'ONU peut, avec le Conseil de sécurité, prendre des décisions concrètes. Celles-ci peuvent déboucher, par exemple, sur l'autorisation d'employer une force armée les « Casques bleus » pour maintenir ou rétablir la paix. Le budget ordinaire des Nations unies (environ 5 milliards d'euros en 2013-201429), est établi tous les deux ans, sur les contributions obligatoires fixées par l'Assemblée générale. À la demande des États-Unis, le niveau maximum de la plus grosse contribution a été fixé à 22 % (le seuil minimal est quant à lui 0,001 % du budget global)30. Tous les trois ans, le barème des contributions est révisé par l'Assemblée générale.

    L'Organisation des Nations unies comprend six organes principaux : Le Conseil économique et social des Nations unies (ECOSOC) est placé sous l'égide de l'Assemblée générale et a un rôle consultatif concernant les questions de coopération économique et sociale internationales ; deux types de commissions : les Commissions techniques, comme la commission du développement durable ; les Commissions régionales, comme la CEE-ONU, (UNECE), qui participe à des travaux de standardisation comme les spécifications techniques sur le commerce électronique. En plus de ces six organes principaux, l'ONU compte 15 agences spécialisées27. Enfin, elle compte 5 organisations apparentées27 : Depuis l'adhésion du Monténégro en 2006 et de la République du Soudan du Sud en 2011, l'ONU compte désormais la quasi-totalité des États du monde, soit 193 sur les 197 qu'elle reconnaît les quatre États reconnus mais non membres étant la Palestine (depuis le 29 novembre 2012) et le Vatican qui ont un statut d'observateur, ainsi que les îles Cook et NiouéNote 4. Le Vatican est toutefois le seul État pleinement souverain et reconnu par les Nations unies bien qu'il n'en soit pas membre, et il n'existe aucun obstacle à son adhésion si les autorités vaticanes souhaitent un jour rejoindre l'organisation. Le siège des Nations unies est à New York et bénéficie du régime d'extraterritorialité. C'est-à-dire que, par exemple, aucun membre de la sécurité américaine ne peut y entrer sans la permission du Secrétaire général. Cinq des six organes principaux de l'ONU sont situés à New York : seule la Cour internationale de justice (CIJ) siège à La Haye aux Pays-Bas. Il existe trois sièges subsidiaires des Nations unies à Genève (ouvert en 1946), Vienne (ouvert en 1980) et Nairobi (ouvert en 1996).

    Cependant, certaines entités prétendant à un statut d'État (principalement la République de Chine ayant pour territoire Taïwan, le Kosovo et la République sahraouie qui ne sont reconnus que par certains pays, et le Somaliland ou le Tibet qui ne sont officiellement reconnus par aucun État), ou formant des nations (comme l'Autorité palestinienne avant le 30 novembre 2012) ne sont pas représentées à l'ONU. Ainsi, contrairement à sa dénomination, c'est le statut d'État et non de Nation qui permet l'accès à l'Organisation.

    Le financement de l'Organisation des Nations unies et de ses agences spécialisées est assuré par 3 types d'instruments28 : Depuis plusieurs années les Nations unies connaissent des problèmes financiers. Ils sont principalement dus aux arriérés de paiement des États membres parmi lesquels le plus grand débiteur est les États-Unis avec 61 % du total en 199931. Les contributions obligatoires ne sont pas toujours remplies à temps par les autres États membres. Seuls 31 États sur 192 l'ont fait en février 200732. L'ONU étant de plus en plus souvent engagée dans des opérations de maintien de la paix dans le monde (objectifs qui n'étaient pas formellement prévus dans sa Charte), cela a un impact important sur son budget en raison du coût élevé de ces interventions. Néanmoins il s'agit d'un budget séparé du budget ordinaire. Dans ce domaine également les États-Unis partagent 62 % de la dette avec un autre pays. Cet état de fait a été évoqué dans un bulletin de session du sénat belge en 199833 ainsi que dans la section « affaires étrangères » d'un projet de loi de finances du sénat français en 200134. De nombreux États souhaitent une réforme en profondeur des Nations unies[réf. souhaitée].

    Selon le barème 2013-201535, les principaux contributeurs sont : les États-Unis (22 %), le Japon (10,833 %), la France (8,593 %), l'Allemagne (7,1741 %), le Royaume-Uni (5,179 %), la République populaire de Chine (5,148 %), l'Italie (4,448 %), le Canada (2,984 %), l'Espagne (2,973 %) et le Brésil (2,934 %). Selon le barème 2016-201835, adopté par la résolution 70/245 de l'Assemblée générale, les principaux États contributeurs sont : les États-Unis (22 %), le Japon (9,68 %), la République populaire de Chine (7,921 %), l'Allemagne (6,389 %), la France (4,859 %), le Royaume-Uni (4,463 %), le Brésil (3,823 %), la Fédération de Russie (3,088 %), le Canada (2,921 %) et l'Australie (2,337 %).

    De nombreuses agences importantes des Nations unies ont leur siège à Genève, siège européen de l'ONU qui a hérité du siège de l'ancienne Société des Nations (SDN), où se déroulent toujours deux tiers des activités du système des Nations unies[réf. nécessaire] :