Yahoo Web Search

  1. Prato Cathedral - Wikipedia

    en.wikipedia.org › wiki › Prato_Cathedral

    Apr 10, 2021 · Prato Cathedral, or Cathedral of Saint Stephen, (Italian: Duomo di Prato; Cattedrale di San Stefano) is a Roman Catholic cathedral in Prato, Tuscany, Central Italy, from 1954 the seat of the Bishop of Prato, having been previously, from 1653, a cathedral in the Diocese of Pistoia and Prato.

    • 1500 ca.
    • Romanesque
  2. National Gallery - Wikipedia

    en.wikipedia.org › wiki › National_Gallery_(London)

    6 days ago · The National Gallery is an art museum in Trafalgar Square in the City of Westminster, in Central London. Founded in 1824, it houses a collection of over 2,300 paintings dating from the mid-13th century to 1900. The Gallery is an exempt charity, and a non-departmental public body of the Department for Digital, Culture, Media and Sport.

  3. 聖德尼 - 维基百科,自由的百科全书

    zh.wikipedia.org › wiki › 聖德尼

    4 days ago · 聖德尼(法语: Saint Denis ,-250年),又譯為聖丹尼斯,又稱巴黎的德尼(法語: Denis de Paris ),拉丁文中稱為戴奧尼修斯(拉丁語: Dionysius ,暱稱為Dennis或Denys),基督教聖徒與殉教者。

  4. 童貞瑪加利大 - 维基百科,自由的百科全书

    zh.wikipedia.org › wiki › 童貞瑪加利大

    4 days ago · 童貞瑪加利大(拉丁語: Virgo Margareta ),在西歐又稱安條克的瑪格麗特 (英語: Margaret of Antioch)或聖瑪格麗特 (Saint Margaret),在東歐被稱作烈女聖瑪麗娜 (英語: Saint Marina the Great Martyr ,希臘語: Ἁγία Μαρίνα), 基督教聖人,傳說中的處女以及烈女,罗马天主教会和聖公宗將7月20日定為她的紀念 ...

    • 屠龍(普世聖公宗);錘子,擊敗惡魔(東正教)
    • 289, 比西底的安提阿
  5. 9 hours ago · Wikipedia®和维基百科标志是维基媒体基金会的注册商标;维基™是维基媒体基金会的商标。 维基媒体基金会是按美国国內稅收法501(c)(3)登记的 非营利慈善机构 。

    • 聖文森及格瑞那丁, 駐華大使館
    • 大使 柏安卓, (Andrea Keizer Bowman)
  6. Arnhim Eustace — Wikipédia

    fr.wikipedia.org › wiki › Arnhim_Eustace

    4 days ago · Arnhim Eustace, né le 5 octobre 1944, est un économiste et homme politique vincentais, Premier ministre de son pays pendant six mois entre 2000 et 2001 [1], [2]. Biographie. Arnhim Ulric Eustace est né le 5 octobre 1944 à Saint-Vincent.

  7. Mésanger — Wikipédia

    fr.wikipedia.org › wiki › Mésanger

    2 days ago · L'église Saint-Pierre situé au centre du bourg date de 1868. Elle remplace une église plus ancienne de 1555 et fondée par les seigneurs de Mésanger. Certains de ses éléments sont antérieurs à sa construction : l'autel date de 1740 , la statue représentant saint Paul, œuvre de Barrême d' Ancenis , date de 1836 tout comme le Christ en ...

  8. Eustace Grenier - Wikipedia

    en.wikipedia.org › wiki › Eustace_Grenier

    4 days ago · Eustace's surname implies that either Eustace or one of his ancestors was responsible for the management of a store-house. Historian Alan V. Murray says, Eustace most probably came to the Holy Land in the retinue of his lord, Hugh II of Saint-Pol , during the First Crusade . [3]

  9. Étienne Chouard — Wikipédia

    fr.wikipedia.org › wiki › Étienne_Chouard
    • Carrière professionnelle
    • Influence
    • Polémiques
    • Origines
    • Enseignement
    • Médias
    • Carrière politique
    • Idéologie
    • Activités
    • Critiques
    • Analyse
    • Symbolique
    • Politique
    • Culture populaire
    • Controverse
    • Citation

    Professeur dans l'enseignement technique et en BTS, il se fait connaître en 2005 grâce à un billet viral publié sur son blog et repris dans les médias, en faveur du « non » au référendum sur la Constitution européenne.

    Depuis, il bénéficie d'une certaine influence sur Internet et au sein de la gauche radicale, et critique le système en place : il appelle en particulier à former une assemblée constituante tirée au sort et milite pour l'instauration d'une démocratie directe.

    S'il se présente comme anarchiste d'ultragauche, il fait l'objet de polémiques pour avoir défendu des thèses et des personnalités affiliées à lextrême droite ou conspirationnistes, notamment Alain Soral. Il s'est cependant défendu de partager toutes leurs idées. En décembre 2018, France Info indique qu'« il joue le rôle de consultant informel des Gilets jaunes » sur la question du référendum d'initiative citoyenne, qui fait partie des principales revendications du mouvement14. Après être entré en contact avec Maxime Nicolle alias Fly Rider, figure du mouvement, il participe, avec ce dernier, à une conférence à succès sur le sujet, qui devient peu après le principal mot d'ordre des gilets jaunes38,41. Il est également associé à la rédaction du texte prononcé par deux gilets jaunes devant la salle du Jeu de paume41. Il précise qu'avant de soutenir le mouvement, il ne se sentait « pas concerné » par la colère de ces « anti-impôts qui roulent en bagnole », et dont les revendications lui semblaient « superficielles »14. François Ruffin lui rend hommage à l'occasion de la présentation par le groupe La France insoumise de sa proposition de loi constitutionnelle visant à instituer le référendum d'initiative citoyenne (RIC), ce qui suscite la polémique, notamment au sein de La France insoumise42. Alors que les médias rappellent ses prises de positions conspirationnistes, il s'estime victime d'une cabale destinée à discréditer le RIC22. En 2016, après les attentats de Nice et de Saint-Étienne-du-Rouvray, il affirme que les véritables terroristes sont les gouvernements et que « Big Brother, pour obtenir le contrôle total de la société, a besoin de guerres permanentes, et donc il les organise. On se fout de la gueule du monde avec les terroristes entre guillemets, qui servent à nous terroriser nous »64,65. En 2019, il défend le doute sur l'organisation de l'attentat du marché de Noël de Strasbourg par le gouvernement, ce qu'il justifie par le fait que « le doute doit être possible sur tous les sujets (...) c'est la base même de l'intelligence »65. Étienne Chouard indique avoir « perdu beaucoup d'amis » pour ces raisons et met leur distance sur le compte d'une « aspiration à la pureté de la gauche »14. En 2016, Frédéric Lordon, un temps proche de lui, indique qu'« il s'est rendu à [ses] yeux, comme aux yeux de beaucoup d'autres, tout à fait infréquentable »14. Ces prises de position et ces liens suscitent plusieurs polémiques de la part de militants antifascistes26. Celles-ci poussent, en 2013 et en 2014, les réalisateurs d'un film militant et d'un documentaire dans lesquels Étienne Chouard devait figurer, à respectivement annuler la projection et le faire disparaître au montage31. En janvier 2014, Martine Billard, co-présidente du Parti de gauche, affirme qu'Étienne Chouard ne sera plus invité aux réunions du parti et que tout débat avec lui est exclu23. La même année, le vidéaste Usul publie une vidéo77 dans laquelle il cherche à « dédiaboliser Chouard », puis revient sur ses propos en mettant en cause les louanges adressées par celui-ci à Alain Soral et en déplorant sa proximité sur Facebook avec des « soraliens » et des « nationalistes »78. En avril 2019, il déclare à l'antenne de Sud Radio : « même si jétais antisémite, je devrais avoir le droit dêtre antisémite. De la même manière que je devrais avoir le droit dêtre islamophobe, ou christianophobe... » Il poursuit en affirmant que « personne n'a de haine des juifs », évoquant à l'appui son expérience d'enseignant. France-Soir réagit en soulignant qu'« après deux années de baisse, les actes antisémites en France ont été en très forte hausse (+69%) sur les neuf premiers mois de 2018 »67,68. Interrogé en juin 2019 sur Le Média au sujet de lexistence des chambres à gaz pendant la Seconde Guerre mondiale, il répond que « ce nest pas [son] sujet », qu'il « n'y [connaît] rien » et n'a « jamais rien lu là-dessus »69,70. Ces propos déclenchent des accusations de négationnisme à son encontre71 et l'arrêt de son émission hebdomadaire sur Sud Radio72,48. L'Union des étudiants juifs de France (UEJF) et la LICRA annoncent leur intention de porter plainte73. Face à la polémique, il dit « regretter » ses propos, reconnaît avoir « dit une énorme connerie », affirmant « ne pas être négationniste, et ne pas être antisémite », et assurant que « les chambres à gaz sont une horreur absolue »74,75. Dans L'Humanité, Olivier Morin estime que « même après sêtre rétracté, Chouard et ses propos contribuent à minimiser l'horreur des camps nazis » : le présentant comme « habitué des thèses confusionnistes et détenteur de nombreux noms de négationnistes notoires dans son carnet d'adresse », il souligne qu'« un démenti ne parvient jamais à contrebalancer l'information auquel il fait référence. D'autant plus si celui-ci paraît sur un autre support, encore plus confidentiel, comme c'est ici le cas »75. Le 28 novembre 2014, Étienne Chouard retire le lien web de son blog menant au site d'Égalité et Réconciliation « pour marquer une différence, une limite », avant de revenir sur sa décision dès le lendemain3. Le 2 décembre 2014, Judith Bernard se désolidarise publiquement de ce dernier en dénonçant son « alliance ostensible » avec Alain Soral79. Constatant l'escalade de la polémique, Étienne Chouard annonce alors quil se retire du débat public76. Antoine Bevort indique qu'« au sein dAlternatiba ou des Colibris, il reste une figure bien appréciée »28.

    Étienne Gilles Chouard est né le 21 décembre 1956 à Paris1,2. Il est l'aîné d'une famille recomposée de cinq enfants « élevés dans la tradition de la petite bourgeoisie française catholique »3. Il situe sa mère « très à gauche » et indique qu'elle « travaillait à la revue Tel Quel avec Philippe Sollers et Jean-Edern Hallier ». Son père, ingénieur en urbanisme, est quant à lui plutôt « giscardien » d'après lui. Ses deux grands-pères étaient professeurs de biologie végétale : Pierre Chouard et Henri Prat. Il grandit à Auteuil où il fréquente le lycée Janson-de-Sailly et suit le catéchisme. Il indique à ce sujet : « Cela m'a rendu l'Église odieuse, mais les valeurs chrétiennes sont restées ancrées en moi, et je cherche toujours à les rendre immanentes »3.

    Titulaire d'une maîtrise en droit (1981), il est professeur au lycée Marcel-Pagnol à Marseille, d'économie-gestion dans l'enseignement technique, et de droit fiscal puis d'informatique en BTS2.

    Fin mars, début avril 2005, des sites liés à la gauche radicale diffusent l'article9,10. Le texte se diffuse rapidement via les forums, le courrier électronique et les blogs. Différents journalistes, tels Daniel Schneidermann qui l'invite sur le plateau d'Arrêt sur images sur France 5, s'intéressent à ses idées11,12,13. Dominique Strauss-Kahn répond directement aux arguments d'Étienne Chouard sur son blog14. Son site Internet reçoit dès lors de 20 000 à 30 000 visites quotidiennes2. Marie-France Garaud lui demande de lire son livre consacré au traité constitutionnel dans l'objectif d'être relayée sur son blog5. La notoriété grandissante des écrits d'Étienne Chouard s'avère suffisante pour qu'une partie de la presse nationale s'intéresse à son tour à son site. Dans le journal Le Monde, la journaliste Ariane Chemin brosse le portrait de ce « Don Quichotte » du « non »5,15.

    En 2007, il apporte son soutien au mouvement altermondialiste au premier tour de l'élection présidentielle et signe la pétition de soutien à la candidature de José Bové17.

    Sa campagne de 2005, menée en tant que « simple citoyen », lui confère « une position centrale dans la sphère web de la gauche radicale » et « une position dexpertise » qui le conduit à multiplier les lectures et à accéder au statut d'intellectuel au sein de la gauche de la gauche14,20. En 2018, Étienne Chouard déclare avoir lu depuis 2005 « plus de 3 500 bouquins » sur le droit, la politique monétaire et les institutions politiques, en particulier ceux de Noam Chomsky, Jacques Généreux, Bernard Manin, Jacques Rancière, Amartya Sen ou Jacques Attali21,14. Il désigne dès lors « l'importance de la Constitution » comme « la colonne vertébrale de [sa] pensée » en considérant que « toutes les dérives ne sont possibles que parce que les responsables politiques, aux mains des grands marchands, ont voulu l'écrire à notre place »4. Il estime que « le suffrage universel est défaillant car il « donne le pouvoir aux meilleurs menteurs »22. Prenant comme modèle la démocratie athénienne et condamnant l'élection au profit du tirage au sort2,21, il appelle ainsi, sur son blog et dans de nombreuses conférences, tenues en France comme à l'étranger3 et diffusées sur Internet, à former une assemblée constituante tirée au sort parmi des volontaires dans la population23, « et dont les membres seront inéligibles aux mandats quils définiront »24. Il se définit comme un démocrate radical25, anarchiste26 et d'ultragauche14. Il est plus largement un défenseur de la démocratie directe25 et du tirage au sort, y compris pour désigner les responsables politiques3. Selon l'universitaire Samuel Hayat, il est « le militant de loin le plus important en France du tirage au sort », et « le principal passeur non universitaire » des Principes du gouvernement représentatif de Bernard Manin, qu'il découvre après le référendum de 2005 et exploite dans sa défense du tirage au sort, malgré le propos nuancé de l'ouvrage sur le sujet20. Il défend notamment le référendum d'initiative populaire ou citoyenne2,14, le mandat impératif27, l'indépendance des médias et des juges ou encore le syndicalisme obligatoire2. Il est également le fervent partisan dune sortie de la France de l'Union européenne, et affiche ainsi sa sympathie à légard de Nigel Farage, quil dépeint dès 2011 en « remarquable résistant à la tyrannie mondialiste »22. Marianne indique qu'Étienne Chouard adjoint à sa pensée politique « des idées économiques radicalement opposées au libéralisme de l'Union européenne » : dénonçant le statut de la Banque centrale européenne, il affirme que « le premier privilège est celui pour un petit nombre de créer la monnaie », et que « les peuples qui ont perdu, renoncé à la création monétaire publique ont perdu en même temps leur souveraineté politique. La création monétaire est actuellement entre les mains des banquiers »25,24. Défenseur de la théorie « 100 % monnaie », il joue un rôle important dans la diffusion de la dénonciation de la loi de janvier 1973 sur la Banque de France49. Le Monde indique en 2018 que « lintéressé reconnaît désormais aujourdhui que cette présentation des faits était erronée, sans remettre en cause linterprétation quil en tire »22. L'économiste Alain Beitone estime que ses propos montrent « une incompréhension totale des questions monétaires »50. Il soutient par ailleurs l'institution d'un revenu de base51.

    En affirmant s'inscrire dans la lignée de l'éducation populaire, il appelle ses lecteurs et les personnes qui visionnent ses vidéos à s'approprier ses idées et à les diffuser à leur tour23. Il anime des « ateliers constituants » où les participants sont invités à rédiger en partie une constitution4,14 : l'universitaire Antoine Bevort indique que « [s'y] pressent militants dextrême droite, de la gauche radicale, de mouvements écologistes et citoyens »28. Il crée en 2006 un wiki dont le but est de rédiger une constitution alternative avec les internautes volontaires29. Il fédère ainsi une communauté de cybermilitants dénommée les Gentils virus (GV) d'après sa propre appellation, qui se réclame également dintellectuels et de chercheurs reconnus tels que Cornelius Castoriadis (mort en 1997), Henri Guillemin (décédé en 1992) ou encore Francis Dupuis-Déri23. Cette communauté s'investit au sein de mouvements et de manifestations allant de l'extrême gauche à l'extrême droite, par exemple au sein de La Manif pour tous30 ou du Mouvement pour la VIe République (M6R) lancé en septembre 2014 par Jean-Luc Mélenchon, où elle est accusée de trolling23.

    Certains intellectuels condamnent ses propositions. Le philosophe Yannis Youlountas lui reproche de s'appuyer sur « des modèles grecs complètement déformés, sur des théories de penseurs dorigine grecque comme Cornelius Castoriadis quil transforme et dénature »40. Le chercheur Antoine Bevort considère qu'il « mêle des principes généraux que lon peut partager du moins en partie, mais procède surtout par raccourcis, simplifications voire contresens théoriques et historiques, affirmations et commentaires péremptoires » pour aboutir à « une philosophie étrange de la démocratie »30. Il est dès lors reproché à Étienne Chouard de ne pas se désolidariser fermement d'Alain Soral23. Judith Bernard, d'abord proche d'Étienne Chouard et « sympathisante des GV », établit une nette distinction entre Chouard et Soral, estimant qu'« on ne peut pas être tenu responsable du fait que certains contenus soient répercutés par Égalité et Réconciliation. Chouard est un démocrate alors que Soral est dans le culte du chef : leurs modèles politiques sont absolument incompatibles »23. En 2007, Étienne Chouard conseille sur son blog une vidéo d'un dialogue entre Alain Soral et Thierry Meyssan, dont il qualifie le contenu  décrit par Conspiracy Watch comme « empreint dun conspirationnisme forcené »  d'« entretien passionnant »59. Étienne Chouard présente Thierry Meyssan comme un « résistant », salue « le sérieux de son travail » ainsi que « la finesse de ses analyses », et dit n'avoir « rien trouvé de diabolique dans ses écrits »21,22. En 2018, France Info note qu'il « renâcle aujourd'hui à revenir sur ces sujets, qui ne constituent pas « le cœur » de son travail », mais qu'il entretient « une méfiance extrême envers toute forme d'élite politique, financière, médiatique »14. Jean-Michel Aphatie relève qu'il dénonce « la pourriture politicienne généralisée » ainsi que « la criminalité politique qui dirige la France », et qualifie l'Union européenne de « piège fasciste antisocial », contrôlé par les banques et voulu par « les mêmes qui voulaient Hitler »41. Pour Le Monde, son univers « est comparable à celui de Maxime Nicolle, alias « Fly Rider » », qui « sest autant illustré par ses revendications démocratiques, comme le référendum dinitiative citoyenne, que par des affirmations douteuses, comme lorsquil a repris des théories dextrême droite sur le « pacte de Marrakech » de lOrganisation des Nations unies sur les migrations » ». Le journal estime que sa « dénonciation radicale, voire outrancière », des médias traditionnels peut expliquer sa propension à « consulter des sources « alternatives », y compris les plus douteuses »22. Marianne considère que « ses développements s'apparentent fréquemment au complotisme : on y trouve les mêmes méthodes d'analyse, trouvant dans un grand complot ourdi par les plus riches l'unique explication des malheurs du monde, élaborant des chaînes d'équivalence bancales mais définitives, faisant référence à des faits historiques parfois obscurs (notamment la création de la banque d'Angleterre en 1694) mais considérés comme capitaux »25. En 2011, il déclare que Rothschild, « le discret maître des banquiers », aurait « objectivement un intérêt personnel puissant à ce que lantisémitisme soit virulent, un peu partout dans le monde », ajoutant : « Ce besoin de lantisémitisme-comme-armure-anti-critiques pourrait expliquer (mais alors, si cest vrai, quel cynisme !) les montagnes dargent mises au service de la politique (objectivement détestable) dIsraël. » Conspiracy Watch apparente ces propos à « la rhétorique la plus banalement antisémite »61. Selon France Info, l'objectif de « réforme de la Constitution » rend bientôt pour Étienne Chouard, « les autres luttes de la gauche secondaires, tandis que son urgence légitime toutes les alliances »14.

    Joël Gombin situe Étienne Chouard parmi les « leaders dopinion qui nont pourtant pas, ou plus, accès aux médias traditionnels » et qui « participent à brouiller les lignes politiques, tant sur la topographie générale du champ politique, que sur la compatibilité de thèmes tels que la critique de la démocratie représentative ou des thèses conspirationnistes voire antisémites avec un affichage progressiste. Certains militants qualifient ce phénomène, pour le condamner, de \\"confusionnisme\\". Ces éléments [...] dessinent les contours dun espace hétérogène aux marges du Front national, avec lesquelles ce parti entretient des relations ambivalentes »53.

    François Ruffin le situe « dans une nébuleuse où il n'y a plus ni droite ni gauche », et considère qu'il symbolise « un grand désordre politique »3.

    Étienne Chouard déclare apprécier en Alain Soral, dont il a fait la connaissance dans les années 2010, « un homme qui réfléchit beaucoup ». S'il affirme être « révulsé par les propos [de Soral] sur les homosexuels » et les féministes, et rejeter son projet politique « qui tourne autour d'un chef à l'inverse de ce [qu'il] propose », il lui reconnaît divers mérites dont celui de l'avoir « rendu sensible » au sujet du sionisme et d'avoir « [tiré] le Front national à gauche »3,56. Alors que Soral est généralement classé à l'extrême droite, Étienne Chouard le situe « à gauche parce qu'il se bat contre les privilèges », le qualifie de « résistant », d'« anti-totalitaire » et de « lanceur d'alerte qui proteste contre l'ordre établi », dont il estime que « ses paroles racistes, voire antisémites, dépassent sa pensée »4,3. Tout en appelant dans un entretien à ce qu'Alain Soral « fasse partie du débat », il assure aussi que « l'antisémitisme est un fléau »57 et qu'il ne veut pas plus de la « dictature éclairée » prônée par Alain Soral que « de nimporte quelle dictature, évidemment »22.

    Chouard et sa pensée sont régulièrement mis en valeur par le site d'Égalité et Réconciliation (E&R), l'association dirigée par Alain Soral3. Depuis 2011, certaines vidéos de ses conférences sont commercialisées par Culture libre, une association dont l'animateur est le responsable marseillais d'E&R23. Il est reconnaissant envers Soral et son entourage d'avoir été « les premiers à [l]avoir invité et à [l]avoir fait parler devant des caméras »58.

    Étienne Chouard considère que « la version du complot d'Al-Qaïda » pour expliquer les attentats du 11 septembre 2001 « paraît plus que douteuse »14. En 2010, il anime une conférence organisée par ReOpen911, une association qui défend les théories du complot à propos des attentats du 11 septembre 200160. Il déclare cependant qu'il ne s'intéresse pas à ce sujet21.

    En 2014, face aux accusations dont il fait l'objet, Étienne Chouard répond qu'un vrai démocrate se doit de parler avec toutes les sensibilités politiques76,4, y compris les racistes afin de les faire changer d'avis, et dans la nécessité plus globale datteindre un consensus autour dun nouveau contrat social76. Il explique également privilégier la lutte contre le pouvoir politique et économique à la lutte contre le racisme76. Il se dégage de tout discours fasciste, expliquant que la critique du parlementarisme « relève aussi dune tradition anarchiste libertaire »21.

  10. Generali della rivoluzione e del Primo Impero francese ...

    it.wikipedia.org › wiki › Generali_della_rivoluzione

    1 day ago · Ecco l'elenco dei generali che servirono nell'esercito francese durante la rivoluzione e il primo impero. Note: . Il 21 gennaio 1793 il grado di luogotenente generale divenne quello generale di divisione; riprese la denominazione originaria durante i Cento Giorni.

  11. People also search for