Yahoo Web Search

  1. Série télévisée — Wikipédia

    fr.wikipedia.org › wiki › Série_télévisée
    • Définition
    • Programmation
    • Introduction
    • Généralités
    • Contexte historique
    • Origines
    • Commentaires
    • Format
    • Conséquences
    • Historique
    • Catégories
    • Situation actuelle
    • Récompenses
    • Médias
    • Types
    • Concept

    Une série télévisée, abrégé en série, ou familièrement série télé, aussi appelée télésérie au Canada, est une œuvre de fiction télévisuelle qui se déroule en plusieurs parties d'une durée généralement équivalente, appelées « épisodes ». Le lien entre les épisodes peut être lhistoire, les personnages ou le thème de la série1. La série télévisée se distingue du téléfilm qui est une œuvre de fiction télévisuelle unitaire ou singulière2. Un téléfilm peut cependant être parfois à l'origine d'une série télévisée en tant quépisode pilote, comme pour Columbo ou Twin Peaks3. Le genre dramatique (drama en anglais) correspond à la plupart des séries réalistes dont les séries policières, judiciaires, médicales ou politiques16. Le fantastique et la science-fiction sont souvent rattachés en un seul genre25. Fredric Brown distingue cependant le fantastique de la science-fiction ainsi : « Le fantastique traite de choses qui ne sont pas et ne peuvent pas être. La science-fiction traite de choses qui ne sont pas mais qui pourront être un jour. »26. La série britannique Doctor Who, créée en 1963, est rentrée dans le Livre Guinness des records comme étant la plus longue série de science-fiction27 ainsi que la série de science-fiction qui connaît le plus de succès28. Le terme « anthologie » (anglicisme, d'après : Anthology series (en)) désigne de façon impropre en français une série dans laquelle la structure narrative est identique et répétitive entre les épisodes ou les saisons, sans personnages récurrents36,37, mais surtout qui s'insère dans un cadre générique, ayant une thématique, un genre, un esprit communs. Comme dans les autres séries bouclées, chaque épisode ou saison est indépendant et raconte une histoire complète originale, ce qui en fait un véritable téléfilm. Un feuilleton est une série mettant en scène une histoire qui s'étale sur une saison complète d'épisodes, voire plus38,39,4. Un des atouts du feuilleton est donc que le téléspectateur est « obligé » de regarder tous les épisodes pour en connaître le dénouement40.

    Aux États-Unis, chaque épisode d'une série télévisée est le plus souvent diffusé en première partie de soirée selon une programmation hebdomadaire, afin de fidéliser les téléspectateurs. En France, les séries françaises sont diffusées selon une programmation irrégulière. En revanche, les séries importées des États-Unis sont généralement diffusées quotidiennement en journée, ou hebdomadairement, par deux ou trois épisodes à la suite, en soirée.4 Certaines séries sont importées depuis d'autres pays.

    Les séries télévisées, diffusées par des centaines de chaînes à travers le monde, ont influencé les téléspectateurs sur plusieurs générations et ont profondément marqué leurs habitudes5 et leurs imaginaires. La série télévisée est le genre de fiction le mieux adapté à la télévision6,7,8,5. Du point de vue technique d'abord, car les images ne sont pas recadrées, tronquées ou réduites pour tenir dans l'écran comme le sont souvent les films de cinéma : elles sont réalisées pour ce format; mais aussi du point de vue narratif. La série offre un rendez-vous régulier (quotidien, hebdomadaire ou autre) de nature à fidéliser le public. Le genre policier est le genre ayant le plus évolué. Certaines séries s'intéressent à l'énigme policière (Sherlock Holmes, Columbo ou Les Cinq Dernières Minutes), d'autres à la procédure policière (New York, police judiciaire), ou d'autres, plus récemment, à la police scientifique (Les Experts)16. La série Capitaine Furillo (Hill Street Blues) est reconnue comme étant l'ancêtre des séries policières contemporaines18.

    Bien que de nombreux pays aient produit des séries, dont certaines de grande qualité, l'histoire des séries télévisées a été dominée principalement par trois pays : les États-Unis, la France et le Royaume-Uni6. Généalogiquement, la série télévisée vient d'une part du serial, format inventé peu avant la Première Guerre mondiale et qui est un film découpé en épisodes et projeté en salle, et, d'autre part, de la dramatique radiophonique. Une saga (prime time soap opera) est un feuilleton hebdomadaire diffusé en soirée, qui raconte l'histoire d'une famille sur une période définie48,49. Ce qui distingue la saga d'un soap opera est la qualité de la réalisation et du scénario, plus importante pour une saga. En effet, les moyens financiers sont plus importants et la diffusion est hebdomadaire, nécessitant un rythme plus important que pour un soap50. La saga la plus longue est Dallas avec 357 épisodes, suivie de Côte Ouest avec 344 épisodes.

    En 1951, Desi Arnaz et Lucille Ball créent la sitcom I Love Lucy. Ils tournent la série dans des conditions proches de celles du cinéma : à Hollywood, sur 35 mm, permettant la mise en scène et le montage. Cette nouvelle technique permet la rediffusion, auparavant difficilement possible, et donc l'amortissement des coûts de production ainsi que l'augmentation des budgets. Ceci entraine une délocalisation de la production de New York vers Hollywood, possédant de meilleures ressources techniques (studios, matériel, etc.) et artistiques (vedettes, techniciens, etc.).

    Les premières séries télévisées américaines ont puisé leur inspirations dans des constantes de la culture américaine : le policier et le western. La télévision étant un média nouveau, il a été nécessaire de tout inventer et essayer, mais dans un contexte ou les impératifs économiques et moraux (l'Amérique puritaine et le code Hays) bridaient les possibilités. Cela, combiné aux influences de la radiophonie, du théâtre et du cinéma, a exacerbé la créativité des auteurs. Très vite sont apparus le fantastique et une manifestation précoce de space opera, à savoir Star Trek, l'espace étant un élément grandissant de la culture américaine avec la conquête spatiale. Le genre espionnage se développe aussi, en corrélation avec la guerre froide. La créativité des auteurs produit alors des séries hybrides : Les Mystères de l'Ouest, qui mêle fantastique, espionnage, science-fiction et western, ou Des agents très spéciaux, qui mêle science-fiction futuriste et espionnage.

    L'aventure géographique a eu son heure de gloire dans les années 1960 avec Les Globe-Trotters et Les Chevaliers du ciel. Mais Jules Verne n'a trouvé sa place à la télévision française des années 1970 que dans le cadre de coproductions : L'Île mystérieuse, Deux ans de vacances, Michel Strogoff. La télévision française s'est pourtant risquée à l'adaptation de classiques ou de romans policiers étrangers : La Légende de Bas-de-Cuir, Les Aventures de Tom Sawyer, Face aux Lancaster ; puis en coproduction avec la télévision allemande, L'Île au trésor, Quentin Durward, Le Loup des mers. Enfin elle s'est lancée dans l'adaptation dœuvres françaises contemporaines : Les Gens de Mogador, Nans le berger, D'Artagnan amoureux, Gaston Phébus et par coproduction La lumière des justes. Jusqu'au début des années 1980, la télévision française était un monopole d'État et subissait des contraintes extrêmement fortes (moyens financiers limités, autocensure). Dans les années 1960 La vie familiale, sentimentale quotidienne du Français moyen a été traitée dans Les Saintes Chéries et Les Oiseaux rares. Cela n'a pas empêché l'ORTF d'imaginer et de produire des séries iconoclastes comme Les Shadoks, créée en 1968, ou l'Homme du Picardie. Selon certains observateurs, la fin du monopole a compromis la qualité des productions françaises6. En effet, rares sont les séries françaises contemporaines accueillies favorablement par la critique. Ainsi, dans les années 1990, la télévision française voit, avec AB Productions, l'arrivée de nombreuses sitcoms telles que Salut les Musclés, Premiers baisers ou Hélène et les Garçons, qui subissent les foudres de la critique mais reçoivent les faveurs du jeune public. Si certaines séries françaises diffusées actuellement sont de grands succès en termes d'audimat (Plus belle la vie est suivie quotidiennement par plus de 5 millions de téléspectateurs dans ses meilleures périodes10), aucune d'entre elles n'a connu de succès d'estime comparable à celui de leurs cousines américaines. Des séries françaises comme Section de recherches ou L'Hôpital reposent sur des intrigues inspirées des séries américaines à succès, mais sont comparées négativement à leurs modèles (respectivement Les Experts et Grey's Anatomy) et n'ont pas eu l'audience escomptée. On peut noter au moins deux grandes constantes dans les séries françaises contemporaines : l'importance des fictions policières (Navarro, Julie Lescaut, Femmes de loi, etc.) et celle des fictions basées sur un personnage principal positif, faisant l'éloge de la solidarité (L'Instit, Louis la Brocante, Joséphine, ange gardien, etc.). Le genre médical, dont lintrigue se déroule le plus souvent dans un hôpital, s'intéresse à la fois aux patients (Dr House) et aux médecins (Urgences12 ou Grey's Anatomy). La série Hôpital St Elsewhere est considérée comme la première série médicale moderne20. Le genre politique est peu représenté de façon directe. Aux États-Unis, À la Maison-Blanche, Commander in Chief ou encore House of Cards montrent les coulisses de la politique américaine12. En France, en revanche, les séries politiques françaises peinent à trouver leur voie en raison de lautocensure des scénaristes et d'un manque de réalisme21. En Europe, de nombreux pays comme la France, l'Espagne ou lItalie ont produit beaucoup de feuilletons contrairement aux États-Unis qui privilégiaient la production de séries avec des épisodes indépendants38. En 1950, le premier feuilleton français diffusé est Agence Nostradamus41.

    En France, le format diffèrera aussi pendant longtemps de celui des autres pays : alors qu'à l'étranger un épisode dure en moyenne 42 minutes, la durée d'un épisode d'une série produite en France sera de 90 minutes, afin de s'accorder à la durée d'une période de grande écoute française. Linconvénient étant que cette durée hors-normes est un frein à l'exportation, cette tendance s'est nettement estompée ces dernières années, les chaînes françaises adoptant désormais le 42 minutes et diffusant deux ou trois épisodes à la suite pour préserver la durée de la période de grande écoute. Des séries récentes ont adopté le format d'anthologie à l'échelle d'une saison (autrement dit, les personnages changent, non pas d'un épisode à l'autre, mais d'une saison à l'autre) : American Horror Story37, True Detective37 et Fargo ou d'autres. Ce qui revient à découper un très long métrage en petits segments, autrement dit, en feuilletons. Récemment, certaines séries ont adopté le format anthologique d'une façon différente : chaque saison dispose de son thème unique et raconte une histoire complète mais certains personnages restent présents d'une saison à l'autre, permettant de créer un fil rouge entre chaque saison comme dans une série classique mais sans renoncer au côté unique du format anthologique[réf. nécessaire], par exemple Scream Queens ou encore L'Exorciste.

    Cette profusion de productions indépendantes concurrentes pousse la BBC à développer une grande créativité dans ses fictions et à instaurer une liberté de ton surprenante pour une chaîne publique. La firme ITC, de Lew Grade, qui vendra en général en parallèle sur le marché américain, produit pour des diffusions sur ITV, à commencer par Robin des Bois (de Ralph Smart, 1955), puis Colonel March (1957). Par la suite, ce sont ces deux genres principaux : série historique et policière, qui seront produits pour la télévision britannique (Guillaume Tell en 1958 sur ITV, Ivanhoé en 1958 sur BBC, Ici Interpol en 1959 sur ITV, Sir Francis Drake, le corsaire de la reine en 1961 sur ITV, etc). En 1959, ITV produit L'Homme invisible de Ralph Smart et ouvre la porte aux genres de la science-fiction et du fantastique. Cette période des années 1950 et du début des années 1960 a été appelée lÂge d'or de la télévision britannique[Par qui ?].

    BBC Two démarre en avril 1964, avec la production Kiss me, Kate. À partir des années 1960, les séries d'aventure se raréfient mais les productions de science-fiction/fantastique se développent, majoritairement par les œuvres de Gerry Anderson, ainsi que la série Doctor Who. L'espionnage connaît lui aussi l'essor avec des séries majeures comme Destination Danger (de Ralph Smart, 1960), Chapeau melon et bottes de cuir (1961), mais aussi L'Homme à la valise (de Denis Spooner, 1967).

    Des séries relevant du genre procédural et de l'adaptation du patrimoine littéraire policier britannique se font jour partir des années 1980 : Hercule Poirot d'Agatha Christie (Hercule Poirot, 1989, LWT), Campion de Margery Allingham (Campion, 1989, BBC), Sherlock Holmes de Conan Doyle (Les Aventures de Sherlock Holmes, 1984, Granada TV), Inspecteur Morse de Colin Dexter (Inspecteur Morse, 1987, ITV), Frère Cadfael d'Edith Pargeter (genre de policier-médiéval Cadfael, 1994, ITV).

    Depuis l'apparition du réseau ITV, puis avec Channel Four, la concurrence entre les chaînes n'a eu de cesse de stimuler la création britannique. La qualité de la production télévisuelle britannique est mondialement reconnue, notamment en termes d'écriture et de dramaturgie, non seulement dans le domaine de la fiction, mais aussi dans celui du documentaire. Depuis une dizaine d'années, tant le réseau BBC que les chaînes privées, innovent en lançant des séries à faible nombre d'épisodes, lesquelles s'exportent et sont financièrement rentables.

    Le genre action/aventure est synonyme de poursuites, d'affrontements et de voyages12. En 2008 et 2009, la série américaine Heroes a reçu le Teen Choice Awards de la meilleure série d'action/aventure22 et Hayden Panettiere le prix de la meilleure actrice dans une série d'action/aventure pour son interprétation de Claire Bennet dans la même série23. En 2009, Tom Welling a reçu le Teen Choice Award du meilleur acteur dans une série d'action/aventure pour son interprétation de Clark Kent dans Smallville24.

    En Europe, la série historique est léquivalent aux États-Unis du western25. De 1989 jusqu'en 1994, la série historique Jours de guerre sur la Seconde Guerre mondiale, diffusée sur la RTBF, obtient une approbation unanime de la part des historiens, en combinant succès et qualité29.

    On distingue plusieurs types de séries : la série bouclée31 (dont fait partie lanthologie), le feuilleton télévisé (dont fait partie le soap opera), la série-feuilleton (dont fait partie la sitcom), la mini-série32 et la shortcom, dont la première a été diffusée en 199733. Une série bouclée (ou série classique34) est une série dont les épisodes se suivent indépendamment les uns des autres31. L'unité de la série tient souvent à la présence de personnages récurrents. Columbo, Navarro, Julie Lescaut, Drôles de dames, Mission impossible, L'Instit, ou encore Chapeau melon et bottes de cuir sont des séries bouclées35. Parmi les soap operas américains, il faut distinguer les daytime soap operas (Les Feux de l'amour, Santa Barbara, Amour, Gloire et Beauté), qui sont tournés au rythme de plus de 200 épisodes par an et diffusés quotidiennement, et les prime time soap operas (Dallas, Dynastie, Melrose Place), tournés et diffusés à un rythme plus lent, généralement 25 à 30 épisodes par an (voir Saga).

    Un soap opera est un feuilleton quotidien originaire des États-Unis et mettant en scène plusieurs familles (par le biais de multiples intrigues parallèles comme des affaires de famille, des romances, des conflits moraux, etc.)42. Les soap operas sont diffusés une heure par jour et cinq jours par semaine43. À l'origine, ils étaient destinés aux femmes au foyer44 et leur nom, soap, qui signifie savon, était dû au sponsoring de ces feuilletons par des marques de lessive42.

  2. Udaan (2014 TV series) - Wikipedia

    en.wikipedia.org › wiki › Udaan_(2014_TV_series)

    1 day ago · Udaan (transl. Flight) is an Indian social drama television series that aired on Colors TV from 18 August 2014 to 28 June 2019. From 2014 to 2016, the show starred child actor Spandan Chaturvedi who played young Chakor.

    • 1,348
    • 18 August 2014 –, 28 June 2019
  3. En famille (série télévisée) — Wikipédia

    fr.wikipedia.org › wiki › En_famille_(série

    1 day ago · Production Données clés Durée 35 minutes (de 20 h 10 à 20 h 45 pour les saisons 1 à 3) (de 18 h 50 à 19 h 25 pour la saison 4) (de 20 h 25 à 21 h depuis la saison 5) Production Noon Kabo Productions Diffusion Données clés Pays d'origine France Chaîne d'origine M6 6ter (rediffusion) Gulli (rediffusion) Age =8ans Diff. originale 25 juin 2012 (8 ans) – en production Site web Site ...

  4. Downton Abbey — Wikipédia

    fr.wikipedia.org › wiki › Downton_Abbey

    1 day ago · modifier Downton Abbey est une série télévisée britannique , créée par Julian Fellowes et co-produite par Carnival Films et Masterpiece. Elle compte 52 épisodes d'une durée moyenne de 50 minutes , répartis en 6 saisons . Elle a été diffusée du 26 septembre 2010 au 25 décembre 2015 sur ITV1 au Royaume-Uni et en Irlande , ainsi qu'au Canada sur VisionTV , et par la suite en Suisse ...

    • Downton Abbey
    • Série dramatique historique (costume drama), et soap opera
  5. A New Mom Runs Away With a Stranger She Met on the Internet

    www.yahoo.com › entertainment › mom-runs-away

    May 09, 2021 · But among her most interesting works is the two-book series composed of Eight Cousins (1875) and Rose in Bloom (1876). Beginning when our protagonist is 13, these books tell the tale of Rose ...

  6. Flash (série télévisée, 2014) — Wikipédia

    fr.wikipedia.org › wiki › Flash_(série_télévisée
    • Adaptation
    • Commentaires
    • Généralités
    • Synopsis
    • Production
    • Évolution
    • Développement

    Flash (The Flash) est une série télévisée américaine créée par Greg Berlanti, Andrew Kreisberg et Geoff Johns, diffusée en simultané depuis le 7 octobre 20141 sur le réseau The CW aux États-Unis et au Canada sur le réseau CTV2 (ou CTV Two) pour les quatre premières saisons, puis sur Netflix dès la cinquième saison. Elle est basée sur le personnage de DC Comics Flash / Barry Allen, un super-héros créé par Robert Kanigher, John Broome et Carmine Infantino. En juillet 2019, l'acteur Sendhil Ramamurthy est choisi pour incarner le prochain ennemi de Flash, le Dr Ramsey Rosso / Bloodwork, lors de la sixième saison90.

    C'est une série dérivée de la série télévisée Arrow. En février 2016, Greg Berlanti a confirmé qu'il y aura un crossover avec la série Supergirl, Grant Gustin est annoncé pour apparaître lors du dix-huitième épisode de la série25. Et aussi, lors d'une scène de l'épisode 13 (Welcome to Earth-2) de Flash, une image de l'actrice Melissa Benoist en Supergirl et une image de John Wesley Shipp en Flash lors de la série du même nom de 1990 fait une apparition car ces deux séries existent dans l'univers alternatif de Terre-II26,27. Grant Gustin, qui est apparu dans la série Arrow pour interpréter le rôle de Barry Allen, a été maintenu dans ce rôle pour l'incarner de façon principale dans cette nouvelle série34. En février 2014, Candice Patton37, Carlos Valdes38, Tom Cavanagh39 ont chacun obtenu un rôle principal dans la série. Le même mois, The Hollywood Reporter rapporte que le seul rôle récurrent restant est celui de Pied Piper / Hartley Rathaway40 et la société qui s'occupe des auditions de la série révèle que l'actrice Michelle Harrison interprétera le rôle de Nora Allen, la mère de Barry Allen, sans préciser si le personnage sera récurrent41. Le même mois, John Wesley Shipp qui incarnait Flash dans la série de 1992, fera une apparition en tant qu'invité dans le pilote dans un rôle non spécifié pour le moment. Son rôle peut devenir récurrent en fonction du succès de la série42. En janvier 2018, il est révélé que Keiynan Lonsdale n'apparaîtra pas dans la prochaine saison, ce dernier intégrant la distribution principale de la série dérivée Legends of Tomorrow83. En juillet 2018, Danielle Nicolet (Cecile Horton), Hartley Sawyer (Ralph Dibny / Elongated Man) et Jessica Parker Kennedy (Nora West-Allen / XS (en)) ont obtenu le statut d'acteurs principaux lors de la cinquième saison84,85,86,87. Le même mois, Chris Klein est choisi pour incarner le protagoniste de la saison du nom de Cicada (en), ennemi de Flash88.

    En France, la série est diffusée depuis le 8 octobre 2014 en version originale sous-titrée français sur le service de vidéo à la demande MYTF1 VOD3 et depuis le 1er juillet 20154 en version française sur TF1, au Québec, depuis le 26 juin 2015 sur le service de vidéo à la demande Club Illico5 puis dès le 3 mai 2016 sur AddikTV6 et en Belgique, depuis le 22 novembre 2015 sur La Deux7. Elle reste inédite à la télévision suisse.

    Barry Allen est un jeune scientifique qui travaille pour la police de Central City. Enfant, il est témoin du meurtre inexplicable de sa mère, prise au piège dans un tourbillon d'éclairs. Dès lors, il se met à croire au surnaturel et cherche le moyen de le prouver pour faire innocenter son père emprisonné. Puis, un jour, touché par un éclair provoqué par l'explosion de l'accélérateur de particules dans les laboratoires de Harrison Wells (S.T.A.R LABS), Barry va sombrer dans le coma pendant neuf mois. À son réveil, il découvre qu'il peut courir à une vitesse surhumaine et peut guérir de façon accélérée. Il va réaliser par la suite qu'il n'est pas le seul à avoir obtenu des facultés surhumaines car d'autres personnes ont été touché par l'explosion de l'accélérateur de particules, faisant d'eux des métas-humains.

    Le 30 juillet 2013, il est annoncé que les cocréateurs dArrow, Greg Berlanti et Andrew Kreisberg, les réalisateurs de l'épisode pilote dArrow, David Nutter et Geoff Johns, développeront une nouvelle série télévisée sur Flash pour The CW. La série se basera sur l'histoire d'origine de Barry Allen12. Kreisberg a déclaré que le personnage Barry Allen apparaîtrait pour la première fois comme un personnage récurrent dans les épisodes 8, 9 et 20 lors de la deuxième saison dArrow, l'épisode 20 étant un épisode spécial introduisant la nouvelle série, ces épisodes sont tous écrits par Berlanti, Kreisberg et Johns. Kreisberg a ajouté qu'Allen serait un médecin légiste et que l'introduction de ses super-pouvoirs, aussi bien que les réactions qui en découlent, seraient très humaines et posées. Sur le personnage, Johns a déclaré que le Flash de la série ressemblerait à celui du comics, avec son signe caractéristique au costume rouge et non à une imitation. Ce à quoi Kreisberg a ajouté : « Pas de sweat shirt ou d'étranges noms de code, il sera Flash. » Les producteurs recherchent comment illustrer l'éclair de vitesse de Flash, Johns a déclaré que : « ça ne serait pas juste le standard flou tout autour. » Pour finir, il a été révélé que l'audition pour Allen a commencé, supervisée par la même équipe qui travaille sur Arrow13. En novembre 2013, il a été annoncé que la troisième apparition de Flash dans Arrow ne serait plus un épisode spécial servant de pilote, le studio a choisi de créer un traditionnel épisode pilote. Ainsi, cela permet à l'équipe créative d'étoffer l'histoire de Flash et son univers sur un budget plus important, plutôt que d'être contraint d'inclure les personnages dArrow avec un épisode spécial servant de pilote. La décision a été prise lorsque les dirigeants de CW ont vu les deux premiers épisodes de Flash dans Arrow, qui ont reçu un bon accueil. Le pilote est écrit par Berlanti, Kreisberg et Johns puis réalisé par David Nutter et la série sera toujours liée à Arrow car c'est là que Barry Allen est apparu en premier14. Le 29 janvier 2014, The CW a officiellement commandé un épisode pilote17. Le 11 mars 2014, la production révèle à travers une photo le costume complet de Flash18. Le 9 mai 2014, le réseau CW annonce officiellement après le visionnage du pilote, la commande du projet de série19. Le 19 juillet 2014, lors d'une interview Geoff Johns affirme que toute la mythologie du comics Flash sera incluse en partie dans les neuf premiers épisodes. Et révèle qu'il y aura bel et bien un crossover avec Arrow et qu'Emily Bett Rickards (Felicity Smoak) sera présente dans l'épisode 4 tout comme Wentworth Miller21. Le 21 octobre 2014, à la suite des bonnes audiences, The CW commande une saison complète de vingt-trois épisodes22. Le 11 janvier 2015, la série a été renouvelée pour une deuxième saison23. Le 10 janvier 2016, il est annoncé que Kevin Smith réalisera l'un des épisodes de la deuxième saison diffusé en mai 201624. En mars 2014, la production a révélé que Patrick Sabongui (en) interprétera le capitaine David Singh, dont Barry Allen a parlé durant les deux épisodes dArrow43. Il sera présent durant le pilote et son rôle pourrait devenir récurrent43. En mai 2014, la production a révélé le nom du personnage qu'interprétera John Wesley Shipp (Henry Allen, le père de Barry). À la suite de sa performance très appréciée par la production lors du pilote, Greg Berlanti réfléchit à un moyen scénaristique de le faire apparaître dans plusieurs épisodes44. En octobre 2015, Neal McDonough est annoncé pour reprendre le rôle de Damian Darhk, qu'il a incarné lors de la quatrième saison dArrow, le temps d'un épisode62. En avril 2016, Katie Cassidy est annoncée pour reprendre son rôle de Laurel Lance lors de l'épisode 22 de la deuxième saison mais avec une version alternative de son personnage provenant de Terre-II, puisqu'elle incarnera aussi la super-vilaine connue sous le nom de Black Siren (en)63,64. En juillet 2017, toute la distribution principale est confirmé pour faire son retour77 avec une nuance pour Tom Cavanagh qui n'a pas encore eu son rôle dévoilé (un retour du Dr Harrison Wells de Terre-2 ou une nouvelle version de son personnage77). Le même mois, l'antagoniste principal de cette saison qui s'opposera à Flash est annoncé et sera The Thinker / Clifford DeVoe77, interprété par Neil Sandilands78, accompagné par son assistante The Mechanic, joué par Kim Engelbrecht (en)78. Aussi, Danny Trejo a obtenu le rôle de Breacher, le père de Gypsy79 et il a été confirmé que Tom Felton ne reprendra pas son rôle régulier de Julian Albert lors de cette saison80. La production de la cinquième saison est marquée par la blessure au dos de l'acteur Jesse L. Martin, faite pendant la pause estivale. Après quelques apparitions où il est assis, l'acteur doit prendre du repos et quitte finalement les plateaux à partir de novembre 201889. Le tournage a débuté en mars 201491 à Vancouver au Canada92, mais aussi à Portland, dans l'Oregon93.

    Comme pour la série Arrow, le costume de Flash est confectionné par Colleen Atwood15. Et dans une récente interview, elle a affirmé que ce même costume pourrait être amener à évoluer au fil de la série en devenant « plus vif et rouge16 ».

    En novembre 2017, Richard Brooks intègre la distribution dans le rôle récurrent de Gregory Wolfe, un gardien impitoyable de la prison d'Iron Heights81. Le même jour, Wentworth Miller (Leonard Snart / Captain Cold) annonce qu'il réapparaîtra encore une toute dernière fois dans la série Flash et Legends of Tomorrow82.

  7. The Corona Virus Exposed. – Common Sense and Ramblings In America

    common-sense-in-america.com › 2021/05/09 › the

    May 09, 2021 · I have written several articles on the coronavirus and on masks and healthcare issues. A series of links have been provided at the bottom of this article for your convenience. This article will, however address a different aspect of the virus or on Healthcare issues in general. Table of Contents -Introduction -Overview -Did Dr. Fauci…

  8. Wonder Egg Priority — Wikipédia

    fr.wikipedia.org › wiki › Wonder_Egg_Priority

    1 day ago · Wonder Egg Priority (ワンダーエッグ・プライオリティ, Wandā Eggu Puraioriti?) est une série d'animation japonaise créée par Shinji Nojima (ja) et produite par le studio CloverWorks avec Shin Wakabayashi à la réalisation.

  9. Mythic Quest — Wikipédia

    fr.wikipedia.org › wiki › Mythic_Quest

    1 day ago · Mythic Quest en français et en version original (plus connu sous le nom de la première saison Mythic Quest : Le Festin du Corbeau), et Quête Mythique au Québec est une série télévisée américaine créée par Rob McElhenney qui suit les déboires des personnages de l’entreprise du jeu-vidéo Mythic Quest.

  10. Stargate, la porte des étoiles — Wikipédia

    fr.wikipedia.org › wiki › Stargate,_la_porte_des
    • Adaptation
    • Synopsis
    • Controverse
    • Résumé
    • Commentaires
    • Production
    • Analyse
    • Sortie
    • Critiques
    • Polémique
    • Système de jeu

    Stargate, la porte des étoiles, ou La Porte des étoiles au Québec (Stargate en version anglophone), est un film franco-américain de science-fiction réalisé par Roland Emmerich et sorti en 1994. Le film a été adapté en jeu vidéo sur plusieurs plates-formes en 1995, le joueur y incarne le colonel O'Neil durant la mission sur Abydos77. Très orienté vers les nouveaux moyens de communication, il fut l'un des premiers films à être doté d'un site web24 ainsi que d'un CD-ROM sur le making-of, intitulé Secrets of Stargate11. L'histoire a également été reprise sous forme de romans78 et de bandes dessinées.

    Durant le film, des archéologues découvrent des vestiges égyptiens révélant une machine ouvrant un passage vers une autre planète. Daniel Jackson (James Spader) parvient à trouver les coordonnées nécessaires. Le colonel O'Neil (Kurt Russell) est à la tête de l'équipe composée de scientifiques et de soldats américains, ils franchissent ensemble cette porte des étoiles pour découvrir un monde désertique dont la population est sous la coupe d'un tyran.

    Le docteur Daniel Jackson est rejeté par la communauté des autres égyptologues en raison de ses théories controversées sur la fonction des pyramides d'Égypte qui seraient des lieux d'atterrissage de vaisseaux spatiaux. Cependant, à la sortie d'une conférence, il est recruté par Catherine Langford pour travailler sur un projet secret de larmée américaine.

    Arrivé dans la base de Creek Mountain, il découvre une dalle mise au jour en 1928 à Gizeh (Égypte)1 puis en traduit les écritures du cercle intérieur. Après des recherches infructueuses, il trouve finalement que six des autres symboles sont des constellations servant de coordonnées pour un emplacement dans l'espace et le septième serait un point d'origine. Larmée lui révèle alors lexistence de la porte des étoiles trouvée sous la dalle qu'il étudiait. Daniel trouve alors le septième symbole sur la porte et la composition de l'adresse est alors lancée. Le vortex formé, un robot est envoyé à travers, les données renvoyées montrent que l'atmosphère est respirable et que les symboles de la porte d'arrivée sont différents. Le général West, convaincu par Daniel qui dit être capable de trouver les coordonnées de retour, accepte le principe d'une mission d'exploration. Le colonel Jack O'Neil2, Daniel Jackson et une équipe de militaires sont envoyés sur la planète grâce à la porte des étoiles. Ils découvrent sur place une ville appelée Nagada3 dont les habitants sont esclaves de Râ et travaillent dans ses mines. Léquipe dexploration est très bien accueillie par la population qui les considère comme des représentants de leur dieu en raison du collier avec le symbole de Râ que porte Jackson. Cependant la position de l'équipe va se compliquer, quand Râ fait atterrir son vaisseau sur la planète et décide déliminer les terriens qui encouragent le peuple à se soulever. La situation senvenime encore un peu plus lorsque Râ récupère la bombe atomique apportée par léquipe et en augmente la puissance pour la renvoyer sur Terre. Après un long combat, ONeil réussit à renvoyer la bombe grâce aux anneaux de transport sur le vaisseau de Râ qui est en train de prendre la fuite. Le vaisseau est détruit en orbite de la planète4. Finalement, la porte des étoiles est rouverte pour permettre aux survivants de l'équipe de retourner sur Terre. Daniel décide néanmoins de rester sur Abydos avec sa nouvelle femme Sha'uri, une habitante de la planète.

    Liste sélective (hors figuration) des acteurs et de leurs personnages selon l'ordre donné dans le générique de fin8,11 : Stargate, la porte des étoiles est né de deux films que Roland Emmerich et Dean Devlin ont imaginés séparément : Necropolis: City of the Dead, écrit par Roland Emmerich durant ses études de cinéma à Munich en 197814, dont l'intrigue était centrée sur un vaisseau spatial enterré sous la grande pyramide de Gizeh et le film imaginé par Dean Devlin qui devait être « Lawrence d'Arabie sur une autre planète »15. Une première série télévisée, Stargate SG-1 est produite par la MGM à partir de 1997, comme suite du film. En 2007, cette série devient la plus longue série de science-fiction produite sans interruption62. Ce succès aboutit au lancement de nombreuses autres séries dérivées : Stargate Infinity lancée en 2002 (dessin animé), Stargate Atlantis lancée en 2004 et Stargate Universe lancée en 2009. Puis en 2018, une web-série, Stargate Origins. Elles s'inscrivent toutes dans un univers de science-fiction où les mythologies et les civilisations terriennes sont issues de visites d'autres civilisations technologiquement plus avancées. Les éléments principaux de cet univers sont un réseau de portes reliant des planètes entre elles dans plusieurs galaxies ainsi que l'existence de plusieurs civilisations, dont certaines non-humaines et à différents stades de développement. Seuls deux acteurs du film réussirent à reprendre leur rôle dans la première série : Alexis Cruz (Skaara)5 et Erick Avari (Kasuf)63 mais les différences des séries ne sarrêtent pas là : certains noms de personnages sont orthographiés différemment : le colonel O'Neil devient O'Neill (avec deux « l »)64, le prénom de son ex-femme passe de Sarah à Sara65 quant à celui de la femme de Daniel Jackson, il passe de Sha'uri à Sha're66. Il y a aussi la base militaire qui contient la porte des étoiles qui passe de Creek Mountain (base fictive) à Cheyenne Mountain. Stargate SG-1 donne également le nom de l'espèce extra-terrestre de Râ : les goa'ulds67. James Spader (Wolf), acteur considéré par le réalisateur comme plutôt sérieux et cultivé20, joue le rôle de légyptologue qui va enfin pouvoir voir dans la réalité ce qu'il étudie, il profite donc de chaque instant3. Kurt Russell, l'interprète du colonel O'Neil, est quant à lui plus habitué des rôles de films daventure (The Thing et New York 1997), mais il est suicidaire ce qui le rend dangereux et imprévisible20. C'est ce duo militaire/scientifique aux objectifs différents, qui va devoir affronter le sinistre faux dieu Râ dans un monde encore à l'époque de lÉgypte ancienne.

    L'hypothèse sur laquelle se fonde le scénario s'inspire de la théorie ufologique des anciens astronautes, selon laquelle des extraterrestres auraient influencé le développement des civilisations anciennes dont les Égyptiens16. Ce concept existe déjà dans La Guerre éternelle (1974) de Joe Haldeman17 et dans la série télévisée Buck Rogers (1979-1981)17. L'égyptologue Stuart Tyson Smith a été engagé comme consultant pour les dialogues en égyptien ancien et pour les hiéroglyphes9. Pour cela, il a rencontré les scénaristes à plusieurs reprises durant la phase d'écriture du film, mais a aussi dû se prêter à l'exercice de la traduction en temps réel à cause des changements de dialogues pendant le tournage18. Avant le début du tournage, Peter Mitchell Rubin a créé un programme informatique pour imager entièrement le film avec un storyboard numérique3, il a ainsi obtenu des images très réalistes19. Selon Devlin, le travail fourni est « étonnant », il permet d'avoir un aperçu sur la lumière et l'emplacement des caméras dans des décors qui n'avaient pas encore été construits3. Le choix de l'actrice pour le personnage de Sha'uri n'a pas été facile : c'est en regardant un film israélien quelques jours avant le tournage que Roland Emmerich s'est décidé et a choisi Mili Avital20. Cette actrice israélienne née d'une mère égyptienne et d'un père marocain parle couramment l'hébreu et l'arabe, ce qui s'avère utile pour les dialogues dans des langues anciennes3. Le générique d'ouverture a été filmé en motion control pour donner une meilleure profondeur de champ. Il fait référence au film Batman (1989) : la caméra glisse sur le masque de Râ en finissant par un plan large de la même manière que sur le logo de Batman, le tout accompagné d'une musique également jouée par un orchestre24. La conférence que donne Daniel Jackson au début du film a été tournée au Park Plaza Hotel à Los Angeles25. Cette scène était à l'origine plus longue et développait davantage la manière dont les extra-terrestres ont construit les pyramides ; elle a cependant été coupée à cause des contraintes de temps avant la sortie du film20. L'entrée d'un tunnel de l'Angeles Forest Highway a été utilisée pour filmer celle du Stargate Command26 ; plus tard dans la série Stargate SG-1, c'est la véritable entrée de la base de Cheyenne Mountain dans le Colorado qui a été utilisée. Les scènes intérieures (base militaire, pyramide et vaisseau spatial) ont principalement été réalisées dans des décors montés dans des studios à Long Beach20. Le plus grand décor intérieur est celui du vaisseau de Râ, un véritable palais d'environ 90 m de long sur 20 m de large et 12 m de haut. Les quelque 760 m2 de murs ont été gravés de motifs de hiéroglyphes à l'aide d'une machine, puis ont été peints couleur or en utilisant un processus chimique pour obtenir un effet antique. Des feuilles d'or ont aussi été appliquées sur le sol, cinq couches de vernis ont été nécessaires pour le protéger, et l'équipe de tournage devait porter des chaussons pour ne pas l'abimer3. Durant deux mois, la majeure partie des scènes extérieures a été tournée dans le désert à la frontière entre la Californie et l'Arizona, près de la ville de Yuma20. Cela a rendu les conditions de tournage plus difficiles : le sable a posé de nombreux problèmes pour les déplacements et l'entretien du matériel20 ; l'équipe de tournage a donc emprunté un matériau appelé « geoweb » utilisé durant la guerre du Golfe, qui permet de faire passer sans difficulté des véhicules sur le sable27. Ensuite la température, qui peut atteindre les 52 °C, a nécessité un important approvisionnement en eau20. Environ 16 000 figurants ont été employés pour les scènes de foule sur la dune, cette dernière n'était d'ailleurs plus vierge avant la fin du tournage en raison des nombreuses traces de pas20. Malgré plusieurs techniques sophistiquées (hélicoptère et ventilateur géant), la seule solution fut de balayer la dune pour lui faire retrouver son aspect d'origine3. Les effets spéciaux sont assurés par Len Wiseman (qui a travaillé par la suite sur les deux premiers volets de la saga Underworld, Die Hard 4)28 et le dessin des costumes et des décors par Patrick Tatopoulos (Godzilla et Underworld 3 : Le Soulèvement des Lycans)29 alors qu'ils débutent tous deux leur carrière à Hollywood17. Leur œuvre et celles de leurs équipes sont considérées comme achevés pour l'époque notamment pour la séquence d'ouverture du vortex de la porte des étoiles17. Même si aujourd'hui au regard de lamélioration des techniques dans les séries il peut sembler dépassé, certains truquages peuvent même être constatés : les câbles servant à faire voler les chasseurs de la mort sont apparents30 ou encore le plan avec les trois lunes de la planète qui correspondent à celle de la Terre sous différents angles31. En 2006, le scénariste Dean Devlin pense qu'en raison du succès des séries, il existe un public qui aimerait voir les deux films restants de la trilogie58. L'histoire du second film était prévue pour se dérouler douze ans après les faits du premier film, de manière totalement indépendante de celle des séries58. Cependant, fin 2008, l'idée est mise de côté en raison du lancement d'une troisième série Stargate, prévu en 200959. Finalement, le 29 mai 2014, la MGM et la Warner Bros ont annoncé officiellement un accord avec Roland Emmerich et Dean Devlin, pour recréer une trilogie basée sur le film de 199460,61.

    L'ambiance générale du film doit beaucoup au style des acteurs et des personnages qu'ils y incarnent. Le personnage de Râ devait à l'origine être joué par un vieil homme, mais lorsque Jaye Davidson a été proposé par le producteur Mario Kassar, Roland Emmerich l'a tout de suite sélectionné20. Il est d'ailleurs très remarqué, ce genre d'acteur est assez rare dans un film de science-fiction20 : Davidson cultivait à l'époque une apparence efféminée déjà vue dans le film The Crying Game21 et refusait même d'enlever ses piercings pour le tournage22. La motivation de cet acteur est essentiellement basée sur l'argent, il a en effet exigé un cachet d'un million de dollars afin de pouvoir assurer ses achats excessifs de vêtements23.

    Le film a rapporté 71 567 262 dollars aux États-Unis et environ 125 millions de dollars dans le reste du monde41. Stargate, la porte des étoiles arrive 17e au rang du box-office américain pour l'année 1994 dans un classement dominé par Forrest Gump et Le Roi lion42. En France, il fait 2 698 444 entrées7 en étant même le film le plus vu la semaine de sa sortie (634 006 entrées soit 21 % de part de marché43), il finit 9e au box office français de 199544.

    Pourtant, dès le départ, le film cumule les critiques mitigées, voire défavorables, aussi bien aux États-Unis45 qu'en France21 : le scénario est parfois jugé trop faible, notamment, en raison des dialogues impossibles entre l'équipe d'exploration et le peuple d'Abydos qui ne parle pas la même langue45. Olivier Séguret, du quotidien Libération, reproche au film d'user massivement d'effets spéciaux et de « décors grandiloquents » pour attirer un public jeune raffolant de grand spectacle, tel celui des jeux vidéo21. Une présence importante de clichés est relevée, en particulier l'histoire d'amour entre Daniel et Sha'uri46 et le militarisme primaire, avec l'armée américaine qui débarque pour sauver un peuple opprimé et illettré21. D'après Séguret, le résultat ainsi obtenu en fait un film purement hollywoodien21. Hal Hinson, journaliste du Washington Post, met tout de même en avant de bons éléments de science-fiction : le mastadge (créature à mi-chemin entre l'éléphant et le yak), et les yeux du dieu Râ (qui s'illuminent quand il s'énerve) sont respectivement caractérisés d'« inventif » et « d'un autre monde »1. Le film est parfois comparé à d'autres œuvres, comme Les Aventuriers de l'arche perdue et Star Wars47,21. Sur le web, les notes sont également moyennes : le site Rotten Tomatoes recense 48 % de critiques positives sur la base de 40 critiques rédigées depuis la sortie du film48, et le site MRQE lui donne une note de 64100 en rassemblant 93 articles49. Le site francophone SciFi-Universe lui attribue une note 810, en notant « un bon film de science-fiction » avec malgré tout de nombreux clichés50.

    Omar Zuhdi, un étudiant en égyptologie a tenté de poursuivre les scénaristes pour plagiat, il affirmait leur avoir soumis le scénario une dizaine d'années avant la sortie du film sans succès, un de ses professeurs de l'université Johns-Hopkins lui avait même apporté son soutien. L'affaire a finalement été réglée en dehors des tribunaux14. L'éditeur des bandes dessinées de La Trilogie Nikopol réalisées par Enki Bilal a également renoncé à intenter un procès à Roland Emmerich, les similarités (vaisseau spatial en forme de pyramide) étant sans doute des coïncidences51.

    Selon les versions des coffrets DVD et Blu-ray, il y a une multitude d'autres bonus70,71,72 : la version Director's cut avec huit scènes supplémentaires, la version cinéma remastérisée en haute définition, le making-of, un reportage sur les théories extra-terrestres exposées dans le film, un bêtisier, des interviews, les commentaires audio de Roland Emmerich et Dean Delvin, la bande-annonce, les storyboards, une galerie de photos, les affiches, et un quiz sur le film.

  11. People also search for
  1. Ads
    related to: Servant (TV series) Episodes wikipedia