Yahoo Web Search

  1. Killing of Rayshard Brooks - Wikipedia

    en.wikipedia.org/wiki/Killing_of_Rayshard_Brooks

    10 hours ago · Killing of Rayshard Brooks Image from Devin Brosnan's bodycam showing Rayshard Brooks (left) and Garrett Rolfe Date June 12, 2020 (2020-06-12) Time 11:23 p.m. Eastern Daylight Time (UTC-4) Location Atlanta, Georgia, United States Coordinates Charges Garrett Rolfe: Felony murder, Aggravated assault (5 counts), Violation of oath (4 counts), Damage to property Devin Brosnan: Aggravated assault ...

  2. Kasutaja:Erika1961 – Vikipeedia

    et.wikipedia.org/wiki/Kasutaja:Erika1961

    Taser Pulse (Stun Gun) Orion raketipüstol (Flare Gun) Püstolkuulipildujad. Uzi (Micro SMG) TEC-9 (Machine Pistol) Škorpion vz. 61 (Mini SMG) Heckler & Koch MP5 (SMG) SIG MPX (SMG Mk-II) Magpul PDR (Assault SMG) SIG MPX (Combat PDW) Automaatrelvad. AK-47 (Assault Rifle) AK-12 (Assault Rifle Mk-II) AR-15 (Carbine Rifle)

  3. stashcat – Wikipedia

    de.wikipedia.org/wiki/Stashcat
    • Zusammenfassung
    • Entwicklung
    • Kooperationen
    • Funktionen
    • Anwendung

    stashcat ist ein deutscher Instant-Messaging-Dienst von heinekingmedia GmbH aus Hannover, die seit 2014 zur Madsack-Mediengruppe gehört. Der Messenger eignet sich zur Nutzung auf Smartphones, Tablets und PCs für die Betriebssysteme Android und iOS ab 10.9. Dieser kann über eine Android- bzw. iOS-App sowie einen Webclient und einen Desktopclient genutzt werden. Zielgruppe für den Messenger sind Behörden und Organisationen mit Sicherheitsaufgaben (BOS),[1] das Militär, Behörden und Unternehmen.

    Stashcat wurde im April 2016 von heinekingmedia veröffentlicht und kombiniert nach eigenen Angaben die Funktionen von WhatsApp und Google Drive/Dropbox zu einer abhörsicheren Alternative mit einem eigenen Cloudspeicher auf deutschen Servern oder auf eigene Unternehmensservern mit virtualisierte Linux-Server.[2]

    Im Februar 2017 kam es zu einer Kooperation zwischen stashcat und dem Airbus-Konzern (Geschäftsbereich Secure Land Communications (SLC)). Auf dem Tactilon Dabat, einem kombinierten Smartphone und TETRA-Funkgerät wurde mittels der App SmarTWISP ebenfalls stashcat installiert.[3]

    Stashcat erlaubt es, zwischen zwei oder mehr Geräten Textnachrichten, Bilder, Videos, Kontakte und andere Dateien bspw. PDF und PPT auszutauschen. Das Senden und Empfangen der Nachrichten geschieht über das Internet (WLAN oder Mobilfunk) und nutzt das Framework Electron. Der Quellcode ist kein OpenSource. Verfügt über eine geschlossene Kontaktdatenbank mit LDAP-Schnittstelle, Ende-zu-Ende-Verschlüsselung (RSA 4096 Bit, AES 256), Georeferenzierung, ChatBot und einer Dateiablage für jeden Nutzer. Stashcat verfügt über kein Screen-Sharing sowie über keine Schnittstellen zu gängigen Office-Werkzeugen (MS Office, OpenOffice, LibreOffice). Ein lokaler Export aller Daten, Chatverläufe und geteilter Inhalte aus dem persönlichen Speicher ist möglich.

    Stashcat kann auch innerhalb von Mobile Device Management Systemen wie MobileIron, Airwatch und Blackberry eingesetzt werden.

    • heinekingmedia GmbH
    • 3.8.0 (Android), 8. April 2020, 3.8.0 (iOS), 8. April 2020
  4. Lijst van merknamen die als soortnaam worden gebruikt - Wikipedia

    nl.wikipedia.org/wiki/Lijst_van_merknamen_die...

    Taser stroomstootwapen van Taser International. Teflon (Chemours, voorheen DuPont), merknaam van de kunststof polytetrafluoretheen (PTFE) Thermoskan (Thermos LLC), vacuümbewaarfles [28]

  5. Rivolta di Los Angeles - Wikipedia

    it.wikipedia.org/wiki/Rivolta_di_Los_Angeles

    La rivolta di Los Angeles (citata nelle fonti in lingua inglese come 1992 Los Angeles Riots o anche Rodney King Uprising, sommossa di Rodney King), è il nome dato ad una serie di sommosse a sfondo razziale scoppiata nella città di Los Angeles il 29 aprile 1992 e cessata il 4 maggio dello stesso anno.

    • Assoluzione dei responsabili del pestaggio di Rodney King
  6. Rodney King — Wikipédia

    fr.wikipedia.org/wiki/Rodney_King
    • Conséquences
    • Enfance
    • Vie personnelle
    • Synopsis
    • La bataille
    • Technique
    • Diagnostic
    • Histoire
    • Événements
    • Controverses
    • Décès
    • Hommages
    • Culture populaire

    Cette affaire entraîna d'importantes réformes au sein des forces de police, à Los Angeles et ailleurs aux États-Unis. Rodney King devint du jour au lendemain un symbole de la lutte contre les violences policières et contre la discrimination. Sa personnalité fragile, ses problèmes d'alcool et de drogue, l'empêchèrent toutefois de s'acquitter activement de cette charge1,2. Des violences ont aussi lieu à Seattle, Oakland, San Francisco, Las Vegas et San Diego pour la côte ouest, New York, Philadelphie et Atlanta pour la côte est, sans toutefois atteindre la gravité des émeutes de Los Angeles. Le chef de la police de Los Angeles Daryl Gates (en) est contraint à la démission. D'importantes réformes sont menées dans les années suivantes au sein des forces de police, à Los Angeles et ailleurs aux États-Unis5. En 1993, les policiers sont rejugés par un tribunal fédéral, avec un jury comprenant deux Noirs. Le procès commence le 25 février. Le 9 mars, King est appelé à témoigner et déclare qu'il « essayait seulement de rester en vie »11. Le 11 avril, le jury déclare le sergent Stacey Koon et l'officier Laurence Powell coupables. Ils sont condamnés en août à 30 mois de prison6. Timothy Wind et Theodore Briseno sont quant à eux acquittés6. Koon et Powell commencent à purger leur peine en octobre 1993 et sont remis en liberté en décembre 19956. La vidéo du tabassage est un exemple de « sousveillance » concernant les pratiques policières. Plusieurs organisations de « copwatch » (littéralement « surveillance de flics ») ont été mises en place aux États-Unis à la suite de l'affaire King.

    Rodney King, fils de Ronald et Odessa King, est né à Sacramento. Il est élevé à Altadena dans l'État de Californie, avec ses trois frères et une sœur3. Son père, alcoolique et violent, meurt en 1984 à l'âge de 42 ans4,3. Le jeune Rodney King commence à boire alors qu'il est encore collégien, et s'enfonce dans la petite délinquance5.

    En novembre 1989, à l'âge de 24 ans, Rodney King braque un magasin à Monterey Park, Californie. Il menace le propriétaire avec une barre de fer, puis le frappe avec un bâton et vole 200 dollars. Il est arrêté dix jours plus tard et condamné à deux ans d'emprisonnement, dont il purge la moitié avant d'obtenir une libération conditionnelle3. Au terme d'un procès civil, la ville de Los Angeles est condamnée à verser à Rodney King 3,8 millions de dollars2. Avec cet argent, il s'achète une maison, offre une maison à sa mère, et fonde un label de musique rap, Alta-Pazz Recording Company, sans grand succès12.

    Le 3 mars 1991, à Los Angeles, Rodney King est poursuivi par des policiers du Los Angeles Police Department (LAPD) à la suite d'un excès de vitesse, il a deux passagers à bord et refuse de s'arrêter. Il a passé la soirée à boire avec ses amis, en regardant un match de basket-ball. Au terme de la poursuite, qui se fait à des vitesses allant d'après la police jusqu'à 190 km/h (117 mph) et sur environ 13 kilomètres6, il stoppe son véhicule. En quelques secondes, trois voitures de police et un hélicoptère sont sur les lieux. Bryant « Pooh » Allen et Freddie Helms, les deux passagers, obtempèrent aux ordres des policiers et sortent du véhicule, ils sont emmenés à l'écart sans incident, mais King refuse de sortir. Un officier de police, Melanie Singer, pointe son arme sur lui et lui ordonne de sortir et de se mettre à plat-ventre, ce qu'il fait finalement. Quatre policiers tentent alors de le maîtriser mais King, un grand gaillard « musclé » d'1,91 m2, est ivre et se débat au point qu'ils sont obligés de battre en retraite. Au troisième jour des émeutes, Rodney King lance un appel maladroit au calme. Face aux caméras de télévision, il semble terriblement mal à l'aise et cherche ses mots :

    Le sergent Stacey Koon utilise alors un taser, il tire une première fois sur King qui tombe à genoux avant de se relever. Koon tire alors une deuxième fois, ce qui jette Rodney King au sol. King se relève néanmoins et devant sa résistance, deux policiers (les officiers Laurence Powell et Timothy Wind) le rouent de coups, à l'aide de leurs bâtons. Le passage à tabac dure environ une minute vingt et est filmé de son balcon par George Holliday7, un habitant du quartier, réveillé par le bruit et la lumière. King est frappé une cinquantaine de fois, dont une fois à la tête, alors qu'il essaie toujours de se relever. Une vingtaine d'autres policiers présents sur la scène n'interviennent pas.

    Après 56 coups de bâton et six coups de pieds, cinq ou six officiers maîtrisent King, le menottent et entravent ses bras et ses jambes à l'aide de cordes. Il est ensuite traîné à plat-ventre vers le côté de la route dans l'attente d'une ambulance8. Les deux passagers sont relâchés et laissés libres.

    À l'hôpital, Rodney King reçoit vingt points de suture dont cinq à l'intérieur de la bouche, l'examen médical montre qu'il a la mâchoire fracturée et la cheville droite cassée8. Il est gardé sous les verrous pendant quatre jours, puis est relâché, un procureur ayant estimé qu'aucune charge ne peut être retenue contre lui8.

    En mars 1992, commence à Simi Valley le procès de quatre des policiers impliqués devant une cour de l'État de Californie : le sergent Koon (qui commandait), les officiers Powell et Wind (auteurs de coups de bâton), et l'officier Briseno (auteur d'un violent coup de pied). Ils sont accusés d'« usage excessif de la force » (« use of excessive force »). La défense ayant récusé les Afro-Américains, le jury est composé de dix blancs, un asiatique et un latino. La vidéo de George Holliday est versée au dossier et est examinée image par image par des experts6.

    Le 29 avril 1992 à Los Angeles, moins de deux heures après que le jury a acquitté les quatre officiers de police poursuivis, des émeutes débutent à Los Angeles. Elles durent six jours, bien que les événements les plus importants aient lieu entre le soir du verdict et le troisième jour. Finalement, on dénombre entre 50 et 60 morts9 et des dommages matériels s'élevant entre 800 millions et un milliard de dollars. On recense aussi plus de 3 600 départs de feu, détruisant 1 100 bâtiments. Après un déploiement important de la police et de la garde nationale, 4 000 personnes sont arrêtées, dont 36 % d'Afro-Américains, 52 % d'Hispaniques (Américains originaires d'Amérique latine) et 10 % d'Américains d'origine européenne non-hispanique10.

    Ses propos, dérisoires face au déchaînement de violence, seront longtemps moqués pour leur naïveté. Ils seront aussi loués pour leur sagesse, à un moment où il lui aurait été facile de verser de l'huile sur le feu5.

    Quelques mois avant sa mort, il réapparait sur le devant de la scène avec la sortie d'une autobiographie, The Riot Within5. Le 17 juin 2012, Rodney King est retrouvé « inconscient » au fond de sa piscine, à Rialto, près de Los Angeles. Il est déclaré mort à 6 h 11 le même jour15. L'autopsie conclut à une noyade accidentelle sous l'influence d'alcool, de marijuana et de phéncyclidine16. Ces drogues provoquent toutes une somnolence et divers troubles (humeur, coordination, etc.). Seul dans son jardin, il est probable qu'il soit tombé dans sa piscine. Selon le rapport d'autopsie, sa petite amie, ne sachant pas nager, a appelé les secours à 5 h 26. Ils sont intervenus trois minutes plus tard, à 5 h 29, en vain17.

    Le chef de la police de Los Angeles Charlie Beck (en) lui rend hommage en ces termes5 : « Il faut se souvenir de [Rodney King] non pas pour les épreuves et les démons de sa vie personnelle, mais pour les changements immensément positifs que son existence a apportés à cette ville et à ses forces de police. »

    Plusieurs romans de Michael Connelly, dont le héros principal est l'inspecteur Harry Bosch, font référence à l'affaire Rodney King[Lesquels ?]. Dans le jeu Grand Theft Auto San Andreas, le procès du sergent de police corrompu Frank Tenpenny et l'acquittement de ce dernier mènent aux émeutes de Los Santos (référence aux émeutes de Los Angeles).

  7. People also ask

    What makes stun gun different from cattle prod?

    What are the possible side effects of getting tased?

    What does a stun gun do to the human body?

    Is it tased or tazed?

  8. Liste von Erfindern – Wikipedia

    de.wikipedia.org/wiki/Liste_von_Erfindern

    1 day ago · Jack Cover (1920–2009), USA – Taser 1974 Edward Alfred Cowper (1819–1893), GB – Cowper (Hochöfen- Winderhitzer ), Fahrrad- Tangentialspeichen 1868 Clarence Crafoord (1899–1984), USA/Schweden – Aortenisthmusstenose -Operation 1944, Herz-Lungen-Maschine 1947/48 (mit Ake Senning)

  9. yify Watch Charlie's Angels 2019 Movie Online HD Quality Free ...

    seesaawiki.jp/chiginuki/d/yify Watch Charlie's...

    If I dont get a lipstick taser, I DONT WANT IT. Charlie's angels showtimes. The best movie of charlie angels better then the 2019 one. Charlie's angels 2000 cast ...

  10. ザ・コーマ2 [プラチナトロフィーwiki]

    pstrophies.dwiki.net/アドベンチャー/ザ...

    グレード タイトル 詳細; プラチナ: Vicious Sisters: Collect all trophies in The Coma 2. ブロンズ: Teacher's Pet: Talked to Ms. Song. シルバー

  11. How To Sell Physical Items - WikiPodia

    arigato-ipod.com/wikipodia/?How To Sell Physical Items

    Selling a physical item has a huge amount of favorable circumstances over selling advanced ones. While advanced items have their advantages and have their place, nothing very beats the wide intrigue of selling something substantial that individuals can really grasp and use.

  1. Related searches

    x26 taser wikipedia