Yahoo Web Search

    • being john malkovich ending
      youtube.com
    • Being John Malkovich (11/11) Movie CLIP - Craig's Escape From Malkovich (1999) HD
      youtube.com
    • Being John Malkovich 1999 Movie Trailer
      youtube.com
    • Being John Malkovich opening scene *mechanical man*
      youtube.com
  1. Mile 22 - Wikipedia

    en.wikipedia.org/wiki/Mile_22

    1 day ago · The film stars Mark Wahlberg, Iko Uwais, John Malkovich, Lauren Cohan, and Ronda Rousey. It follows an elite CIA task force composed of paramilitary officers from the Special Activities Center's Ground Branch, that has to escort a high-priority asset 22 miles to an extraction point while being hunted by the government.

  2. The Shape of Water - Wikipedia

    en.wikipedia.org/wiki/The_Shape_of_Water_(film)

    1 day ago · The Shape of Water is a 2017 American romantic fantasy drama film directed by Guillermo del Toro and written by del Toro and Vanessa Taylor. It stars Sally Hawkins, Michael Shannon, Richard Jenkins, Doug Jones, Michael Stuhlbarg, and Octavia Spencer.

    • Guillermo del Toro
    • Guillermo del Toro, J. Miles Dale
  3. The Men Who Stare at Goats (film) - Wikipedia

    en.wikipedia.org/wiki/The_Men_Who_Stare_at_Goats...

    1 day ago · The film's end titles expand on the characters' factual links with this proviso: Although this film is inspired by John [ sic ] Ronson's book The Men Who Stare At Goats , it is fiction, and while the characters Lynn [ sic ] Cassady and Bill Django are based on actual persons, Sergeant Glenn Wheaton and Colonel [ sic ] Jim Channon, all other ...

  4. Booksmart - Wikipedia

    en.wikipedia.org/wiki/Booksmart_(film)

    1 day ago · John DeFore of The Hollywood Reporter called the film a "hilarious, blazingly paced teen comedy." [36] Writing for the Chicago Sun-Times , Richard Roeper gave the film three-and-a-half stars out of four, calling it a "refreshingly original take on the raunchy coming-of-age comedy" and praising Feldstein and Dever's chemistry. [37]

  5. Journalist Leta Powell Drake, 82, Goes Viral for Her ...

    ghanatoday.net/2020/11/22/journalist-leta-powell...

    1 day ago · Journalist Leta Powell Drake dominated the '70s through the '90s with her electrifying celebrity interviews. Decades later, she recently

  6. Movies on TV this week: Sunday, Nov. 22, 2020

    theworldnews.net/us-news/movies-on-tv-this-week...

    1 day ago · Four Star Films, Box Office Hits, Indies and Imports, Movies A - Z FOUR STAR FILMS Top rated movies and made-for-TV films airing the week of the week of No

  7. Dollar Tree Blu-rays - Page 1024 - Blu-ray Forum

    forum.blu-ray.com/showthread.php?s=f653536031bf9...

    1 day ago · Hit the jackpot tonight in Goldsboro. They just put out TWELVE movie boxes plus around 250 old stock DVDs. Being that I only heard about this two months ago this is the largest trove I have encountered. Loads of old mixed in with new. And the real kicker is the store was packed with shoppers yet no one bothered with the movies.

  8. yesmovies Watch Ava [2020] Online For Free - Robert Preston

    seesaawiki.jp/nainza/d/yesmovies Watch Ava [2020...

    At the end, Ava shot Simon at the head to kill him! That's it! Another disappointed film. Avalon author seton. Avalon pier cam. Avast free. Ava graham. Ava arambagh. Ava michelle. Ava movie 2020. Ava locklear. Ava toluca hills. What Jessica Chastain, John Malkovich, and Collin Farrel doing in this movie?

  9. Gary Oldman — Wikipédia

    fr.wikipedia.org/wiki/Gary_Oldman
    • Carrière
    • Style
    • Enfance
    • Production
    • Formation
    • Récompenses
    • Synopsis
    • Critique
    • Biographie
    • Commentaires
    • Récompenses et distinctions
    • Sortie
    • Culture

    Il est particulièrement célèbre pour ses rôles de méchants au cinéma, tels que Lee Harvey Oswald dans JFK (1991) d'Oliver Stone, le comte Dracula dans Dracula (1992), l'adaptation de Francis Ford Coppola, le flic sadique et corrompu de Léon (1994), réalisé par Luc Besson, ainsi que les rôles de Jean-Baptiste Emanuel Zorg dans Le Cinquième Élément (1997) du même réalisateur, du terrifiant proxénète dans True Romance (1993), et du terroriste nationaliste russe dans Air Force One (1997). Ces dernières années, il s'est tourné vers des rôles plus grand public, en participant entre autres aux franchises de Harry Potter (2004-2011) et de Batman (2005-2012). Ses interprétations ont souvent été remarquées par la critique, notamment pour son premier grand rôle au cinéma, celui de Sid Vicious, le second bassiste des Sex Pistols, qu'il a endossé dans Sid et Nancy en 1986. Oldman a été cité par The Guardian en 2009 comme étant l'un des meilleurs acteurs à n'avoir jamais été nommé pour un Oscar, bien qu'il ait remporté nombre de récompenses du cinéma ou de la télévision au cours de sa carrière2. En 2012, il est finalement nommé à l'Oscar du meilleur acteur pour son rôle dans La Taupe, mais c'est en 2018 qu'il le reçoit pour son interprétation de Winston Churchill dans Les Heures sombres. Cette année sera celle de la consécration pour l'acteur qui reçoit également le Golden Globe du meilleur acteur dans un film dramatique ainsi que le British Academy Film Award du meilleur acteur. En 1997, il est passé derrière la caméra pour réaliser Ne pas avaler, un film britannique indépendant largement inspiré de sa propre enfance dans une banlieue de Londres, et présenté en compétition au Festival de Cannes. En 1980, il entre au Citizens Theatre de Glasgow, où il étudie le mime et la commedia dell'arte et joue dans les pièces Massacre à Paris, Desperado Corner, ainsi que Chinchilla et Une perte de temps, écrites par le directeur du Glasgow Citizens', Robert David MacDonald18, participant à la tournée européenne et sud-américaine du théâtre19. Après une représentation de Conférence au sommet (Summit Conference, en 1982), également écrite par Robert David MacDonald, au Lyric Theatre à Londres, Gary Oldman entre en 1983 dans la troupe du Royal Court Theatre, grâce à laquelle il gagne une certaine réputation. Il intègre ainsi la prestigieuse Royal Shakespeare Company en 1984. Parmi les pièces dans lesquelles il joue, on peut noter Le Locataire (Entertaining Mr Sloane, en 1983), écrite par Joe Orton21, trois pièces du célèbre dramaturge britannique Edward Bond22, Les Noces du pape (The Pope's Wedding, en 1984), Sauvés (Saved, en 1984) et Pièces de guerre (The War Plays, en 1985), ainsi que la controversée pièce de Caryl Churchill, en 1987, Serious Money23, sur le monde financier de Londres au début des années 198019. En 1990, il fait ses premiers pas aux États-Unis dans Les Anges de la nuit (State of Grace), réalisé par Phil Joanou, aux côtés de Sean Penn, de sa future femme Robin Wright, et de Ed Harris. Sean Penn y joue un officier de police qui retourne après des années dans son quartier natal de Hell's Kitchen, à New York, et retrouve son ami d'enfance, Jackie Flannery (Oldman), dont le frère (Ed Harris) est le chef de la mafia irlandaise, qu'il a pour mission d'infiltrer. La même année, il fait une apparition mineure dans le film de Philip Kaufman, Henry et June. Dans ce film, sa femme de l'époque, Uma Thurman, interprète June Miller, femme de Henry Miller, séduit par l'écrivaine Anaïs Nin. En 1995, un nouveau rôle de méchant lui est proposé dans Meurtre à Alcatraz (Murder in the First). Il joue le sadique directeur de la célèbre prison, Milton Glenn, bourreau de Henri Young (Kevin Bacon, déjà rencontré dans La Loi criminelle et JFK), et accusé par le jeune avocat James Stamphill (Christian Slater). La même année, il joue aux côtés de Demi Moore et Robert Duvall dans le film Les Amants du nouveau monde (The Scarlett Letter), de Roland Joffé. Le film est un échec critique51 et commercial52. Il est nommé pour de nombreux prix récompensant les plus mauvais films (Razzie Award du pire film, de la pire actrice pour Demi Moore, du pire acteur dans un second rôle pour Robert Duvall, du pire couple à l'écran pour Demi Moore avec Gary Oldman et Robert Duvall, du pire réalisateur et du pire scénario). Il remporte finalement le Razzie Awards de la pire adaptation (adaptée du roman La Lettre écarlate écrit par Nathaniel Hawthorne en 1850)53.

    Gary Oldman est réputé pour la polyvalence de ses prestations, ainsi que pour sa capacité à changer de voix ou d'accent pour chaque rôle. Il est ainsi considéré par la profession comme un « actor's actor », c'est-à-dire un acteur modèle, comme le sont Meryl Streep ou encore Robert De Niro.

    Gary Leonard Oldman3 est né en 1958 dans le quartier de New Cross dans le district de Deptford (en), au sud-est de Londres, en Angleterre. Il est le fils de Kathleen, une mère au foyer irlandaise, et de Len Oldman, un ancien marin ayant travaillé comme soudeur4. D'après l'acteur, son père était un alcoolique violent qui a quitté sa mère lorsqu'Oldman n'avait que sept ans5. Ce départ est pour lui un choc, et, élevé par sa mère et ses deux grandes sœurs, il lui manque une présence masculine, en particulier quand ces dernières se marient et quittent la maison. Il passe alors de longues heures seul, s'évadant dans son imagination en se déguisant et en jouant la comédie, afin de s'éloigner par la pensée de New Cross et de sa misère6. Peu concerné par l'école, il est sans cesse rabroué par ses professeurs dont il se rappelle les paroles : « Oldman, tu es stupide, tu es bête, tu n'arriveras jamais à rienN 1,6 ». Scolarisé à l'école de garçons du sud-est de Londres (la South East London Boys' School) à Deptford7, il la quitte finalement à 16 ans8. Il n'est pas bête, mais est inspiré par ce qui l'intéresse, c'est-à-dire la boxe6, le football9, et la musique : chanteur et pianiste accompli, il est fan autant des Beatles que de Liberace ou de Chopin10. Et il est bien sûr déjà passionné par la comédie.

    Il renonce à la musique pour poursuivre une carrière d'acteur. Cette décision est inspirée par la prestation de Malcolm McDowell en 1970 dans le film The Raging Moon12. McDowell y interprète un paralysé dont l'accident n'a pas entamé la volonté de vivre, en dépit de la colère qui l'habite. Le jeu de l'acteur exprime les sentiments d'Oldman : l'abandon, la colère, l'aliénation et l'emprisonnement13. En 1997, Luc Besson lui offre le rôle d'un autre méchant original dans Le Cinquième Élément (The Fifth Element), celui du chef d'entreprise intergalactique Zorg prêt à tout pour retrouver les cinq éléments, seul remède au Mal qui menace d'annihiler la Terre. Oldman, dans des costumes dessinés par Jean-Paul Gaultier, crée un personnage diabolique et amoral qui ne s'intéresse qu'à sa fortune personnelle, et qui n'hésite pas à se salir les mains lorsque ses mercenaires échouent dans leur mission. Bruce Willis, interprète de Korben Dallas, héros du film avec Milla Jovovich, affirme dans une interview que « Gary sauve le film46 », bien que les deux acteurs n'aient que quatre secondes à l'écran en commun. Le film fait l'ouverture du Festival de Cannes 1997 (hors compétition), au cours duquel est également présenté en compétition Ne pas avaler47, le film réalisé la même année par Gary Oldman.

    Sur les conseils de son professeur Roger Williams, il s'inscrit finalement au Rose Brudford College dans le Kent16, une école d'art dramatique. Grâce à la bourse que l'école lui accorde, il peut suivre les cours sans l'aide financière de sa mère jusqu'à l'obtention de son diplôme d'art dramatique (BA in Theatre Arts) en 1979, à l'âge de 21 ans15,6 et rejoint rapidement le Royal Theatre de York17.

    Excellent dans un répertoire classique, le jeune espoir du théâtre anglais acquiert une totale reconnaissance auprès de la profession et du public, doublée de plusieurs récompenses, dont le Time Out's Fringe Award du jeune espoir le plus prometteur en 1985, décerné par le magazine Time Out, et le British Theatre Association's Drama Award du meilleur acteur (partagé avec Anthony Hopkins) pour son interprétation de Scopey, dans Les Noces du pape6.

    Le film raconte l'histoire de Sid Vicious dans son groupe des Sex Pistols, rencontrant un certain succès en dépit de la vindicte mondiale envers le mouvement punk rock, ainsi que sa relation avec sa petite-amie américaine Nancy Spungen (Chloe Webb), une histoire d'amour qui va finir par une surdose et une mort sanglante. Ce personnage singulier et extrême, deux qualificatifs qui lui correspondent, qu'il joue avec justesse, permettra à Gary Oldman de gravir les marches du succès.

    Le film rencontre un bon accueil du public et des critiques. Roger Ebert, le célèbre critique américain, écrit dans sa rubrique pour le Chicago Sun-Times, que Alex Cox et son équipe « ont réussi l'habile défi de créer un film plein de bruit et de fureur, en racontant une histoire délicate au milieuN 5,27 ». Dans un article sur Gary Oldman, il qualifie le couple du film (Sid Vicious et Nancy Spungen) de « Roméo et Juliette punk rockN 6. » En revanche, certains proches de Sid Vicious, en particulier le chanteur principal des Sex Pistols, Johnny Rotten (de son vrai nom John Lydon), considèrent que le film est une atteinte à la mémoire du jeune homme :

    Il joue malgré tout un vétéran de la guerre dans Chattahoochee en 1989, torturé en prison avec Dennis Hopper et le fameux Rosencrantz dans Rosencrantz et Guildenstern sont morts en 1990, aux côtés de Tim Roth et Richard Dreyfuss. Fondé sur les personnages mineurs de la pièce de William Shakespeare Hamlet, le film est réalisé par Tom Stoppard et adapté de la pièce éponyme (Rosencrantz and Guildenstern are dead) qu'il a écrite. Il est nommé au Film Independant's Spirit Award de la meilleure prestation masculine, remporté par River Phoenix pour son rôle dans My Own Private Idaho35.

    C'est en 1991 qu'Oliver Stone lui propose de tenir le rôle de Lee Harvey Oswald, l'assassin présumé de John Fitzgerald Kennedy, aux côtés de Kevin Costner, Tommy Lee Jones, Michael Rooker, Kevin Bacon et Donald Sutherland dans JFK. Ce rôle difficile qui fouille dans l'histoire douloureuse de l'Amérique lui vaut enfin une totale crédibilité et les faveurs des plus grands. En interprétant la « bête noire » de la société américaine, Gary Oldman trouve le moyen de se faire connaître, et son jeu fut tellement crédible, si inspiré du personnage réel, que certains spectateurs ont pensé que certaines des scènes dans lesquelles il jouait étaient en fait des images d'archive : Il rencontre Marina veuve d'Oswald et questionne de nombreux théoriciens du complot pour se préparer au rôle. Le tournage est éprouvant, Oliver Stone le maintenant à l'écart de l'équipe du film afin qu'il reste le personnage sur et hors scène6. Deux années plus tard, il participe sur la chaîne PBS à un documentaire de la série Frontline sur la théorie de la conspiration développée par Stone dans son film39. Intitulé Who Was Lee Harvey Oswald?, Oldman y prête sa voix au meurtrier présumé en lisant ses propres journaux40. En 1994, sous la direction de Luc Besson dans Léon il incarne Norman Stansfield, un flic sadique, cocaïnomane et corrompu. Traqué par la jeune Mathilda (Natalie Portman) et son mentor Léon, incarné par Jean Reno (aux prémices de sa carrière américaine), pour venger sa famille assassinée par Stansfield et ses hommes, c'est un rôle violent qui confirme Gary Oldman dans le registre des « bad guys. » Sans avoir atteint les limites de ses prestations devant la caméra, le désir de passer derrière s'est formulé en 1997 puisqu'il écrit et réalise Ne pas avaler (Nil by Mouth), qu'il présente à Cannes la même année60. Ray Winstone tient le rôle de Raymond, chef de famille violent et alcoolique et Kathy Burke joue celui de Valérie, enceinte, son souffre-douleur, protégeant leur petite fille. Enfin, la sœur d'Oldman, Laila Morse, connue pour interpréter le rôle de Mo Harris dans le soap britannique EastEnders interprète Janet, la sœur de Valérie. C'est un film réaliste et sans concessions, qui évoque ses souvenirs d'enfance en nous plongeant dans le quartier pauvre de Londres où il a grandi. Coproduit par Luc Besson et Douglas Urbanski, Ne pas avaler dépeint la vie quotidienne d'une famille déchirée par la violence, l'alcool et la drogue, sans jamais tomber dans le misérabilisme. Inspiré par le travail de Ken Loach, Mike Leigh ou Stephen Frears, Gary Oldman signe là un premier film touchant et intense, dédié à son père61. Tourné caméra à l'épaule dans un style quasi documentaire dans une abondance de plans très resserrés rythmés par la musique d'Eric Clapton, ce cauchemar où le soleil n'apparaît jamais, baigne dans la brume et la pluie des bas-fonds de Londres. Clapton explique dans L'Express que « Ne pas Avaler a réveillé mon passé. Le regard qu'il porte sur la drogue et l'alcool est authentique ; on devrait projeter le film dans les centres de désintoxication63. »

    Oldman est également membre du jury du Festival de Cannes du 13 au 24 mai 1993, sous la présidence du réalisateur français Louis Malle, aux côtés, entre autres, de Claudia Cardinale et d'Emir Kusturica.

    Succès public, Le Cinquième Élément est numéro un au box-office français de l'année 1997, avec 7 696 700 entrées en France48 et fait un total de 263 920 180 $ au niveau mondial49 pour un budget initial de 90 000 000 $50.

    En 1996, le réalisateur et peintre Julian Schnabel lui offre le rôle de l'artiste Albert Milo (qui n'est autre que l'autoportrait de l'artiste-cinéaste) dans son biopic Basquiat consacré à son ami Jean-Michel Basquiat (interprété par Jeffrey Wright), pionnier de la mouvance underground. Gary Oldman y retrouve David Bowie, avec qui il avait chanté pour son album Black Tie White Noise en 199315.

  10. Spider-Man 3 — Wikipédia

    fr.wikipedia.org/wiki/Spider-Man_3
    • Adaptation
    • Synopsis
    • Résumé
    • Mort
    • Conséquences
    • Production
    • Commentaires
    • Personnages
    • Sortie

    Spider-Man 3 est un film de super-héros américain réalisé par Sam Raimi, sorti en 2007. C'est le troisième opus de la franchise des films fondée sur les aventures de Spider-Man. Il conclut la trilogie entamée en 2002 avec Spider-Man et poursuivie en 2004 avec Spider-Man 2.

    Peter Parker a retrouvé un équilibre de vie et il veut se marier avec Mary Jane. Pendant une nuit au parc, alors que Peter et Mary Jane sont ensemble, une petite météorite tombe tout près du lieu où ils se trouvent et éclate, laissant échapper une matière visqueuse, le symbiote, qui s'attache à la mobylette de Peter.

    Pendant ce temps, Flint Marko s'échappe de la prison où il était détenu pour cambriolage afin d'aller revoir sa fille qui lui manque terriblement, mais dont il n'a pas le droit de s'approcher à cause de l'injonction d'éloignement obtenue contre lui par son ex-femme ; pendant sa fuite, il tombe dans un accélérateur de particules, qui fond son corps avec le sable et il devient l'Homme-sable. Quant au meilleur ami de Peter, Harry Osborn, il veut venger la mort de son père, et croyant que Spider-Man est la cause de cette mort, l'attaque. La bataille laisse Harry avec un choc à la tête qui le rend amnésique à court terme, lui faisant oublier temporairement sa vengeance. Peter attend Marko pour se battre contre lui, voulant venger la mort de son oncle. Le symbiote se colle sur son costume tandis qu'il est endormi et Peter découvre que ce nest pas seulement son costume qui a changé, mais également ses pouvoirs, qui ont augmenté. Cependant, il ignore que ce costume noir le change psychologiquement et le rend plus violent, plus égoïste et plus enragé : il fait remonter à la surface son côté sombre. Le changement de personnalité de Peter l'éloigne de Mary Jane, qui ne réussit pas à lancer sa carrière d'actrice ; elle se console avec Harry, lequel est guéri de son amnésie (il voit une apparition de son père mort) et pousse Mary Jane à se séparer de Peter. Harry le rencontre dans un restaurant et prétend être le préféré. Plus tard, Peter le trouve chez lui, et avec l'aide de son costume noir, l'affronte dans un combat singulier, qui laisse le visage de Harry défiguré. Influencé par le costume, Peter humilie aussi Eddie Brock, un photographe qui a vendu au Daily Bugle de fausses images montrant que Spider-Man est un criminel afin de prendre la place de Peter comme pigiste. Eddie Brock est licencié à cause de Parker et jure de se venger. Pour rendre Mary Jane jalouse, Peter emmène Gwen au Jazz, le night club où elle travaille comme chanteuse et serveuse. Peter se bat ensuite avec les videurs de la boîte et gifle Mary Jane, la projetant au sol. C'est à ce moment que Peter se rend compte que le costume la changé. Il sort en courant de la boîte de nuit et va à la cathédrale Saint-Patrick pour se débarrasser du symbiote. Au début, il ne peut retirer le costume, mais sans le vouloir, il frappe la grande cloche et la fait sonner. Ses vibrations affaiblissent le symbiote, permettant à Peter de se débarrasser de lui. Eddie Brock se trouve également sur place, priant pour la mort de Peter, quand le symbiote lui tombe dessus et s'accroche à lui. Ce dernier a acquis les pouvoirs de Spider-Man durant le temps qu'il a passé à l'intérieur de Peter et les transmet à Eddie, créant un double maléfique de Spider-Man : Venom2. Eddie, s'étant rendu compte que Peter et Spider-Man sont la même personne, trouve lHomme-sable et lui propose de s'associer avec lui pour détruire Spider-Man.

    Ils utilisent Mary-Jane comme appât pour forcer Spider-Man à les affronter. Peter va demander son aide à Harry, mais celui-ci refuse. Cependant, Harry apprend la vérité au sujet de la mort de son père grâce à son majordome Bernard (il a été tué par son propre planeur et non par Spider-Man). Il arrive à temps pour sauver Peter, s'associant avec lui contre Venom et lHomme-sable. Pendant que le combat progresse, Brock essaye d'empaler Peter, mais Harry s'interpose et est mortellement blessé. Peter se rappelle alors que les vibrations de la cloche de léglise avaient affaibli le symbiote. Contre l'avis d'Eddie, qui voulait délibérément rester sous l'influence de Venom, il le libère en faisant résonner plusieurs tuyaux ensemble. Peter jette une bombe-citrouille au symbiote, qui meurt avec Eddie.

    Après la bataille, Marko dit à Peter qu'il n'avait eu aucune intention de tuer Ben Parker : Marko l'avait fait sortir de sa voiture pour la lui voler après un braquage, mais alors que Ben tentait de le convaincre de rentrer chez lui, son complice, que Peter avait laissé fuir, est arrivé et lui a accidentellement fait presser la détente de son pistolet, tuant Ben et laissant Marko rongé par les remords. Peter pardonne à Marko, qui se désagrège et s'envole au loin. Peter et Harry se pardonnent mutuellement, avant qu'Harry ne meure, de la même manière que son père. Après l'enterrement de Harry, Peter et Mary Jane se retrouvent et commencent à réparer leur relation.

    En janvier 2005, Sony Pictures Entertainment signe un contrat pour plusieurs films avec le scénariste Alvin Sargent, qui a travaillé sur Spider-Man 2, pour écrire Spider-Man 3 et un éventuel quatrième film6. Immediament après la sortie de Spider-Man 2, Ivan Raimi écrit un premier traitement du scénario7 avec Sam Raimi dans lequel ils décident d'explorer une nouvelle facette de Peter ainsi que l'humanité qu'il peut parfois y avoir dans certains criminels8. Le choix du méchant s'est fait selon les préférences de Tobey Maguire, ce dernier ayant un jour affirmé que l'Homme-sable était son méchant préféré. Par ailleurs, Sam Raimi le trouve visuellement fascinant8. Alors que ce n'est qu'un petit criminel dans les comics, il est ici décidé d'en faire le véritable meurtrier de Benjamin Parker9. La présence du Vautour avait un temps été également envisagée et Ben Kingsley était annoncé pour l'incarner. Par ailleurs, Sam Raimi ne voulait pas inclure le personnage de Venom dans cet épisode. Son idée originale étant de confronter dans ce film Spider-Man à des criminels « humains », le forçant à remettre en question son existence en tant que superhéros. Mais la pression des fans additionnée à celle du producteur Avi Arad l'a contraint à céder. Il apprécie malgré tout la façon dont Alvin Sargent l'utilise dans le script10. Elisha Cuthbert et Scarlett Johansson étaient sollicitées pour incarner Gwen Stacy10.. Le choix se porte finalement sur Bryce Dallas Howard, la fille du réalisateur Ron Howard. Thomas Haden Church est engagé pour le rôle de l'Homme-sable grâce à sa prestation dans Sideways (2004). L'acteur accepte le rôle avant d'être d'avoir pu lire le script10. Le tournage débute le 16 janvier 2006 et s'étale sur 100 jours, jusqu'en juillet 2006. Il se déroule à Los Angeles11. La scène du combat entre l'Homme-sable et Spider-Man dans le fourgon est tournée à Cleveland12,7. L'équipe se rend ensuite à Manhattan, entre mai et juillet 2006, notamment au One Chase Manhattan Plaza11. Plus tard, en août, de nouvelles scènes d'action supplémentaires sont tournées, après les premiers montages du film13. Le film a nécessité beaucoup plus d'effets spéciaux que dans les deux précédents volets. Dans les commentaires figurant sur le DVD, il est dit que la seule conception de la scène de la naissance de l'Homme-sable a coûté à elle seule le budget du premier film Spider-Man, à savoir plus de 100 millions de dollars. La musique du film est composée par Christopher Young15, en remplacement du compositeur des deux précédents volets, Danny Elfman, qui n'avait pas apprécié la collaboration avec le réalisateur Sam Raimi pour Spider-Man 216. En décembre 2006, le producteur Grant Curtis annonce cependant que Danny Elfman a collaboré avec Christopher Young pour la musique17,10. Par ailleurs, Christopher Young apparaît également dans le film : il discute avec le pianiste lorsque Mary-Jane arrive dans l'auditorium et se rend compte qu'elle a été remplacée par une autre chanteuse.

    Joe Manganiello, l'interprète de Flash Thompson dans le premier opus, réapparaît en caméo à la fin du film, dans la scène de l'enterrement de Harry. Cela peut laisser penser que l'ancien ennemi du lycée de Peter s'est repenti et est devenu un personnage positif. Cliff Robertson reprend ici brièvement son rôle de Benjamin Parker. Il s'agit de sa dernière apparition au cinéma, avant son décès en 2011. Contrairement aux deux précédents films, les compositions originales ne sont pas publiées en album. Seul l'album Music from and Inspired by Spider-Man 3 est commercialisé.

    La fille de Sam Raimi fait une apparition lors du combat final. C'est la petite fille à qui Jameson achète l'appareil photo et la pellicule.

    En France, il est le 2e meilleur film au box-office annuel de 2007, juste derrière Ratatouille. Aux États-Unis et au Canada, il est le meilleur film au box-office 2007.

  11. People also search for
  1. Ad
    related to: being john malkovich movie ending scene