Yahoo Web Search

  1. Michele Gammino - Wikipedia

    it.wikipedia.org › wiki › Michele_Gammino

    1 day ago · Bob Hoskins in Chi ha incastrato Roger Rabbit, Hook - Capitan Uncino, Prova schiacciante, Un fantasma per amico, Super Mario Bros., Gli intrighi del potere - Nixon, Danny the Dog, Doomsday - Il giorno del giudizio; Richard Gere in Nessuna pietà, Gli irriducibili, Pretty Woman, Mr. Jones, Il primo cavaliere, Se scappi, ti sposo

  2. Michel Blanc — Wikipédia

    fr.wikipedia.org › wiki › Michel_Blanc
    • Biographie
    • Récompenses et nominations
    • Synopsis
    • Enfance
    • Carrière
    • Commentaire
    • Adaptation
    • Carrière professionnelle

    Révélé comme acteur comique durant les années 1970, au sein de la troupe du Splendid, il passe à un registre plus dramatique durant les décennies suivantes en écrivant et réalisant trois longs-métrages salués par la critique : Marche à l'ombre (1984) (nommé au César de la meilleure première œuvre 1985), Grosse fatigue (nommé au César du meilleur scénario original ou adaptation 1995) et Mauvaise passe (1999). En 1986, il reçoit le prix d'interprétation masculine au Festival de Cannes pour la comédie noire Tenue de soirée, de Bertrand Blier.

    Par la suite, après plusieurs performances remarquées dans un registre dramatique (notamment Monsieur Hire (1989) et Les Témoins (2008)), il reçoit en 2012 le César du meilleur acteur dans un second rôle pour L'Exercice de l'Etat. Parallèlement, il écrit et réalise un diptyque porté par une distribution chorale : Embrassez qui vous voudrez (nommé au César du meilleur scénario original ou adaptation 2003) et Voyez comme on danse (2018). Durant sa carrière, il a été nommé quatre fois au César du meilleur acteur, deux fois pour des drames et deux fois pour des comédies dramatiques.

    Issu d'un milieu modeste, fils unique de Marcel (déménageur, il termine sa carrière comme cadre, déclarant en douane) et Jeanine Blanc (dactylo qui finit chef comptable chez Lacoste), Michel Blanc est choyé par ses parents depuis qu'on lui a détecté un souffle au cœur à la naissance, au point de devenir hypocondriaque1.

    Il passe son enfance dans la banlieue ouvrière de Puteaux où il va quotidiennement déjeuner chez ses grands-parents, ses parents habitant la Garenne-Colombes et travaillant toute la journée. Il effectue sa scolarité au lycée Pasteur de Neuilly-sur-Seine où il rencontre ses futurs partenaires de comédie : Thierry Lhermitte, Christian Clavier, Gérard Jugnot. Amateur de musique classique, il pratique le piano depuis le lycée grâce à un professeur qui lui donne des cours. À 20 ans, il décide de s'y consacrer pendant une année mais le succès n'est pas au rendez-vous, si bien qu'il choisit la comédie et rejoint les comédiens de la troupe du Splendid, jouant avec succès des sketches de café-théâtre et des pièces qu'ils écrivent eux-mêmes, comme Bunny's Bar.

    Durant les années 1970, l'acteur enchaîne en parallèle du théâtre les petits rôles au cinéma : en 1977, il tient un rôle secondaire dans la comédie Vous n'aurez pas l'Alsace et la Lorraine, réalisée par Coluche et Marc Monnet. Mais c'est en 1978 qu'il est révélé auprès du grand public, en incarnant le personnage culte de Jean-Claude Dusse dans la comédie Les Bronzés, réalisée par Patrice Leconte et adaptée de la pièce Amours, coquillages et crustacés créée et jouée par la troupe du Splendid2. Il retrouve la troupe pour d'autres succès cinématographiques : Les bronzés font du ski (1979), toujours sous la direction de Patrice Leconte ou encore Le père Noël est une ordure (1982), de Jean-Marie Poiré. Il va se faire plus rare durant les années 1990, préférant se consacrer au théâtre. Ainsi, il apparaît au cinéma quand Bertrand Blier le dirige une seconde fois pour Merci la vie (1991), où il seconde le tandem Anouk Grinberg / Charlotte Gainsbourg. Puis il joue dans le drame fantastique Prospero's Books (1991), de Peter Greenaway ; tient un second rôle dans le drame Toxic Affair (1993), porté par Isabelle Adjani. Mais surtout, il surprend une nouvelle fois avec sa seconde réalisation, la comédie Grosse Fatigue (1994) dans laquelle il se fait « voler » sa vie par son sosie. Il y a pour partenaire Carole Bouquet. Toujours intéressé par des projets étrangers, il partage l'affiche de la comédie Le Monstre (1994) avec Roberto Benigni, également réalisateur. Il participe aussi à la comédie chorale Prêt-à-porter, de Robert Altman, sortie la même année. Au début des années 2000, il sélectionne soigneusement ses projets, parvenant à fédérer chaque fois le grand public : tout d'abord en 2002, avec la comédie dramatique chorale Embrassez qui vous voudrez, qu'il écrit et réalise, dans lequel il s'offre aussi un rôle sur-mesure7. Puis à la télévision, il trouve deux rôles dramatiques importants : celui du drame L'Affaire Dominici (2003), face à Michel Serrault, puis le thriller historique 93, rue Lauriston, où il a pour partenaire Samuel Le Bihan. Dans un registre comique, si la comédie Madame Édouard, dont il partage l'affiche avec Didier Bourdon, passe inaperçue en 2004, c'est la comédienne et scénariste Isabelle Mergault qui lui offre un beau succès public en 2005 avec la comédie dramatique Je vous trouve très beau, où il incarne un agriculteur vieux garçon et aigri en mal d'amour. L'année suivante, l'acteur retrouve la troupe du Splendid pour conclure avec succès (plus de 10 millions d'entrées) leur trilogie culte avec Les Bronzés 3 : Amis pour la vie, toujours sous la direction de Patrice Leconte. Durant les années suivantes, l'acteur préfère cependant creuser un registre dramatique : il fait ainsi partie du casting choral du drame Les Témoins, d'André Téchiné. Il y a pour partenaires Emmanuelle Béart et Sami Bouajila. Puis il partage l'affiche du thriller Le Deuxième Souffle (2007), d'Alain Corneau, avec Monica Bellucci et Daniel Auteuil. Pour finir, il retrouve André Téchiné pour le drame La Fille du RER (2009), où il donne cette fois la réplique à Émilie Dequenne et Catherine Deneuve. Parallèlement à ces projets importants, il tient aussi un petit rôle dans la comédie à petit budget Nos 18 ans (2008), de Frédéric Berthe. Son retour à la comédie avec un projet de premier plan, avec Une petite zone de turbulences, d'Alfred Lot, qu'il co-scénarise, où il incarne un hypochondriaque, passe cependant inaperçu. Il revient donc au drame : en 2011, il joue un père de famille dans Et soudain, tout le monde me manque, de Jennifer Devoldère, face à Mélanie Laurent. Puis il donne la réplique à Olivier Gourmet dans le thriller politique L'Exercice de l'État, de Pierre Schoeller. Sa performance lui vaut le César du meilleur second rôle. En 2013, il s'autorise un retour à la comédie avec Josiane Balasko pour la comédie dramatique Demi-sœur. Son ancienne collègue du Splendid officie également à la réalisation. Puis il tient de nouveau un petit rôle dans un projet étranger : il incarne un maire français dans le mélodrame Les Recettes du bonheur, de Lasse Hallström, sorti en 2014 En 2015, il fait confiance à un autre acteur passé à la réalisation, Jean-Paul Rouve, pour un drame acclamé, intitulé Les Souvenirs. La même année, il tient un petit rôle dans la comédie potache Les Nouvelles Aventures d'Aladin, portée par Kev Adams. En 2016, il évolue aux côtés de Romain Duris et Alice Belaïdi dans la comédie noire Un petit boulot, quatrième long-métrage de Pascal Chaumeil. Blanc est aussi co-scénariste du film. L'année suivante, il tient un second rôle dans une autre comédie populaire, Raid Dingue, réalisée par Dany Boon.

    En 1995, Patrice Leconte, le réalisateur fétiche du Splendid, lui offre un second rôle, celui d'un producteur véreux dans Les Grands Ducs5. Mais le tournage de cette comédie portée par le trio Jean-Pierre Marielle / Philippe Noiret / Jean Rochefort se passe mal6 et, pour couronner le tout, le film est un échec commercial.

    En 1999, Michel Blanc réalise Mauvaise Passe, un film de mœurs sombre porté par Daniel Auteuil, entouré d'un casting international, qui traduit son humeur du moment. Il ne joue pas dedans.

    Mais c'est l'année suivante qu'il livre son cinquième film en tant que réalisateur, la comédie dramatique Voyez comme on danse, suite de son succès de 2002, Embrassez qui vous voudrez. Il y retrouve des anciens partenaires de jeu, Karin Viard, Carole Bouquet, Jacques Dutronc et Charlotte Rampling, auxquels il joint des comédiens rencontrés sur le tournage des Souvenirs : Jean-Paul Rouve et William Lebghil. Pour la première fois de sa carrière de cinéaste, les critiques sont très mitigées8, et le public ne suit pas : 420 000 spectateurs pour un budget de 9 millions d'euros9.

  3. Neverland (miniseries) - Wikipedia

    en.wikipedia.org › wiki › Neverland_(miniseries)

    1 day ago · Neverland is a fantasy miniseries that aired on the Syfy network (United States) on December 4 and 5, 2011, and Sky Movies (United Kingdom) on December 9 and 16 December on Zee Cinema (India), written and directed by Nick Willing.

    • Ronan Hardiman
    • Nick Willing
  4. Odino - Wikipedia

    it.wikipedia.org › wiki › Odino

    5 hours ago · Nel film The Mask 2 del 2005, Odino è interpretato dall'attore Bob Hoskins. Nel film Almighty Thor del 2011, prodotto dalla direct-to-video, il Padre degli Dei norreni è interpretato da Kevin Nash. Nei film del Marvel Cinematic Universe Odino è interpretato da Anthony Hopkins. Videogiochi

  5. Al Pacino — Wikipédia

    fr.wikipedia.org › wiki › Al_Pacino
    • Enfance
    • Débuts
    • Carrière
    • Commentaire
    • Production
    • Controverse
    • Récompenses et distinctions
    • Carrière professionnelle
    • Vie personnelle
    • Source

    Alfredo James Pacino naît à East Harlem, dans l'arrondissement de Manhattan à New York. Il est le fils de parents italo-américains, Rose (née Gerardi) et Salvatore Alfredo Pacino, qui divorcent quand il a deux ans. Sa mère déménage dans le South Bronx, pour vivre chez ses parents, Kate et James Gerardi, originaires de Corleone, en Sicile2. Son père part en Californie et ouvre son propre restaurant. Al Pacino entre plus tard à la High School of Performing Arts (en), fréquentée également par Robert De Niro. L'enseignement des principes du jeu d'acteur selon Stanislavski ne le convainc pas et il n'y reste que deux ans, l'argent venant à manquer et le besoin de trouver un travail étant de ce fait plus impérieux que celui de poursuivre des études.

    Il perd sa mère en 1962, puis son grand-père en 1964. À partir de ce moment, il devient insomniaque. Il multiplie les petits boulots successifs : coursier, vendeur de chaussures, caissier de supermarché, livreur de journaux, cireur de chaussures, déménageur, etc. Il aspire néanmoins à mieux et passe une audition pour entrer à l'Actors Studio de Lee Strasberg. Recalé, mais pas découragé pour autant, il suit un autre cursus de théâtre, le cours Herbert Berghof, où il rencontre Charlie Laughton, qui devient son mentor et son plus proche ami. Non seulement Laughton lui donne des cours et le met en scène dans sa première pièce en public (Hello Out There de William Saroyan), mais il le présenta à des poètes et des écrivains.

    En 1966, il intègre enfin l'Actors Studio où il rencontre des acteurs qui deviendront célèbres par la suite, tel Robert De Niro. Son travail et son talent lui permettent d'obtenir un Obie Award en 1968 pour The Indian Wants the Bronx, et un Tony Award l'année suivante pour Does the Tiger Wear a Necktie?. C'est aussi en 1969 qu'il fait ses débuts au cinéma dans Me, Natalie de Fred Coe. Tout d'abord, il est la tête d'affiche de la comédie dramatique Avec les compliments de l'auteur, de Arthur Hiller, sortie en 1982. Mais surtout, en 1983, sa rencontre avec Brian De Palma lui offre le rôle icônique de Tony Montana dans le thriller Scarface, remake du film de Howard Hawks (Scarface, 1932). Al Pacino interprète un immigré cubain qui connaît une phénoménale ascension financière et sociale au sein de la pègre tandis qu'il devient fou, dévoré par la paranoïa et la drogue inhérentes à ses activités de gangster. Ce film devient culte pour plusieurs générations notamment auprès des jeunes. Al Pacino tient plusieurs rôles importants dans les années 1990, qui lui permettent de revenir, sinon au premier plan, tout du moins au stade de la reconnaissance indiscutée. Il reprend le rôle de Michael Corleone dans Le Parrain 3. Sa nouvelle collaboration avec Brian De Palma est une nouvelle réussite : L'Impasse (Carlito's Way). En 1992, il interprète dans le film de Martin Brest Le Temps d'un week-end (Scent of a Woman) le rôle d'un lieutenant-colonel aveugle, Frank Slade, qui vient en aide à un jeune étudiant qui lui sert de guide quand celui-ci doit être expulsé de son école. Ce rôle lui permet enfin de décrocher l'Oscar du meilleur acteur après 7 nominations. Il y partage l'affiche avec le jeune Chris O'Donnell. Les choses commencent pourtant bien : après avoir signé son premier film en 2000 en tant que réalisateur, Chinese Coffee, l'adaptation d'une pièce dont il partage l'affiche avec Jerry Orbach, il revient en 2002 avec trois projets très différents : tout d'abord, il redevient un flic torturé pour le thriller psychologique Insomnia avec Robin Williams et sous la direction de Christopher Nolan ; puis il joue un réalisateur obsessionnel dans le thriller de science-fiction Simone, deuxième réalisation de l'acclamé scénariste Andrew Niccol ; et enfin, il joue un publiciste manipulateur pour le drame Influences, face à Kim Basinger. Ce dernier projet est malmené par la critique. Il fait un grand écart en 2003 : au cinéma, il est à l'affiche de deux productions ouvertement commerciales : le film d'action La Recrue, de Roger Donaldson, où il joue les mentors face à la star montante Colin Farrell, et seconde le tandem glamour Ben Affleck/Jennifer Lopez pour le flop critique et commerciale remarqué Amours troubles, de Martin Brest (le cinéaste qui lui avait pourtant permis de décrocher l'Oscar). Mais son image reste préservée, grâce à un succès à la télévision. En 2011, il réalise un nouveau documentaire du même type que celui qu'il a déjà réalisé sur Richard III de Shakespeare qui, cette fois, aborde l'œuvre Salomé d'Oscar Wilde. Il y joue aussi le rôle du roi Hérode Antipas. La même année, il fait face à une star montante du cinéma grand public, Channing Tatum, pour le polar Un flic pour cible, écrit et réalisé par Dito Montiel. Le film est un flop critique et commercial. En 2011, il surprend en tenant son propre rôle pour les besoins de la comédie potache éreintée par la critique, Jack et Julie, menée par Adam Sandler dans les deux rôles-titres. En 2014, il tient le rôle-principal du drame indépendant Manglehorn, de David Gordon Green, et en 2015 il joue un acteur frappé de démence pour The Humbling, de Barry Levinson. L'acteur y a pour partenaire une révélation du cinéma indépendant, Greta Gerwig.

    C'est en 1995 que se déroule la première vraie rencontre cinématographique entre Al Pacino et Robert De Niro, dans le film Heat, réalisé par Michael Mann. Les deux acteurs s'étaient déjà côtoyés sur le tournage du Le Parrain 2, mais n'avaient joué aucune scène ensemble, leurs personnages évoluant à différentes époques. Ce film relate le jeu du chat et de la souris auquel se livrent un braqueur de banque d'exception (De Niro) et un inspecteur de police tenace (Pacino) qui a juré de le faire arrêter. Le long-métrage rencontrera un important succès critique et commercial. En France, José Luccioni est la voix française régulière d'Al Pacino depuis le film Heat en 19959. Autrefois, Sylvain Joubert et Bernard Murat ont été les premières voix en alternance de l'acteur. Au Québec, Al Pacino a été régulièrement doublé par Luis de Cespedes de 1995 à 200710 puis par Marc Bellier.

    En 1996, Pacino passe derrière la caméra pour témoigner de sa fidélité au théâtre avec Looking for Richard, mi-adaptation de Richard III de Shakespeare, mi-documentaire sur le tournage de la pièce dans le film. Après L'Associé du diable, de Taylor Hackford (1997), où l'acteur dépeint un portrait du Diable applaudi des spectateurs et Donnie Brasco (1997), de Mike Newell, Al Pacino nous offre encore deux autres prestations d'acteur, tout d'abord aux côtés de Russell Crowe, dans Révélations (The Insider), de Michael Mann, puis dans L'Enfer du dimanche (Any Given Sunday), d'Oliver Stone.

    Ces productions commerciales sortent alors que l'acteur se voit saluer par ses pairs : en effet, en 2007, il reçoit le AFI Life Achievement Award, le plus convoité des prix honorant une carrière. Au cours de la cérémonie, tenue en juin à Hollywood, d'autres grands acteurs tels que Sean Connery, Kirk Douglas ou encore Robert De Niro affirmèrent que Pacino était certainement le plus grand acteur de sa génération, voire de tous les temps, cela s'expliquant aussi par le fait que Pacino est l'un des rares acteurs à ne s'être jamais écarté un seul instant de la Méthode de l'Actors Studio, mais aussi le seul à l'avoir fait aussi longtemps.

    Le 22 octobre 2008, au Festival du film de Rome, Pacino reçoit aussi, en présence de l'acteur Matthew Modine (Full Metal Jacket, Birdy), le « Marc Aurèle d'Or ».

    Il tente ensuite de renouer avec des projets plus ambitieux : en 2013, il forme avec Christopher Walken et Alan Arkin le trio de vieux routards du braquage menant la comédie dramatique Les Derniers Affranchis, troisième réalisation de l'acteur Fisher Stevens. En 2017, il défend deux longs-métrages : tout d'abord le drame The Pirates of Somalia, écrit et réalisé par Bryan Buckley, avec le jeune Evan Peters dans le rôle principal. Le film passe inaperçu. Autre flop, le thriller Hangman, de Johnny Martin, où il revient aux rôles de détectives ombrageux.

    Al Pacino a eu trois enfants : Julie Marie (née en 1989) avec Jan Tarrant, professeur d'art dramatique, et des jumeaux, Anton James et Olivia Rose (nés en 2001), avec l'actrice Beverly D'Angelo. Il a entretenu une longue liaison avec Diane Keaton, sa femme dans Le Parrain, dans les années 1970-1980. Il fut également le compagnon de l'actrice et metteuse en scène suisse Marthe Keller, dont il est resté proche depuis3. Entre 2010 et 2015, il fréquente la jeune comédienne Lucila Sola4. En 2019, il est en couple avec l'actrice israélienne Meital Dohan5. Al Pacino ne s'est jamais marié.

    Listes des films supérieurs à 500 000 entrées.7 Liste des films supérieurs à 100 millions de dollars de recettes8

  6. Antonio Banderas – Wikipédia, a enciclopédia livre

    pt.wikipedia.org › wiki › Antonio_Banderas

    1 day ago · Antonio Banderas na estréia de Os Mercenários 3, em 2014.: Nome completo José Antonio Domínguez Banderas Nascimento 10 de agosto de 1960 (60 anos) Málaga, Espanha ...

  7. Larry Day — Wikipédia

    fr.wikipedia.org › wiki › Larry_Day

    1 day ago · Il commence sa carrière d'acteur au milieu des années 1990 avec des apparitions dans des séries télévisées, puis bientôt au cinéma dans le film Rainbow (1996) aux côtés de Dan Aykroyd et Bob Hoskins.

  8. Tony Leung Chiu-wai — Wikipédia

    fr.wikipedia.org › wiki › Tony_Leung_Chiu-wai
    • Carrière
    • Vie personnelle
    • Style musical

    Tony Leung naît à Hong Kong de parents originaires de Taishan, dans la province du Guangdong, en Chine, et est élevé par sa mère. Il devient un acteur connu pour ses rôles à la télévision, il est considéré par les médias comme le « Petit tigre » des « Cinq généraux tigres de TVB », puis au cinéma. Il montre sa polyvalence en jouant dans plus de 60 films. Il n'obtient cependant la renommée internationale qu'avec La Cité des douleurs de Hou Hsiao-hsien en 1989, qui remporte le Lion d'or à la Mostra de Venise, et avec son rôle dans le film d'action À toute épreuve de John Woo en 1992 au côté de Chow Yun-fat. Tony Leung a souvent collaboré avec le réalisateur Wong Kar-wai, notamment avec ses rôles de joueur de poker à la fin de Nos années sauvages (1991), de policier esseulé dans Chungking Express (1994), de sabreur aveugle dans Les Cendres du temps, d'expatrié homosexuel en Argentine dans Happy Together (1997), de journaliste victime d'adultère dans In the Mood for Love (2000), pour lequel il reçut le prix d'interprétation masculine du Festival de Cannes, d'écrivain de science-fiction dans 2046 (2004) et de Ip Man dans The Grandmaster (2013).

    En privé, il suit une relation stable avec l'actrice Carina Lau depuis 1989. Ils se sont mariés en 2008.

    Leung mène également une carrière comme chanteur de cantopop et de mandopop. Il a ainsi chanté le thème de Infernal Affairs avec Andy Lau.

  9. Mickey Rourke — Wikipédia

    fr.wikipedia.org › wiki › Mickey_Rourke

    1 day ago · Dans L'Irlandais (A Prayer for the Dying, 1987), il incarne un anti-héros terroriste et solitaire aux côtés de Bob Hoskins et de Liam Neeson. Le traitement de ce film déplaît à Rourke, qui pensait initialement tourner dans un film engagé.

  10. Berlinale 1992 — Wikipédia

    fr.wikipedia.org › wiki › Berlinale_1992

    1 day ago · La Berlinale 1992, 42 e édition du festival international du film de Berlin (42. Internationalen Filmfestspiele Berlin), s'est tenue du 13 au 24 février 1992

  11. People also search for