Yahoo Web Search

  1. Ad
    related to: clamart france
  1. People also ask

    Where is Clamart located in France?

    What does Clamart mean?

    What is the area code for Clamart?

    What are the parts of Clamart?

  2. Clamart - Wikipedia

    en.wikipedia.org › wiki › Clamart

    The city name is famous in French gastronomy. A specialty with peas as a side-dish, is called "à la Clamart". Close to Paris and its central marketplace (Les Halles), Clamart's peas were the first of the season. De Gaulle assassination attempt

  3. Clamart 2021: Best of Clamart, France Tourism - Tripadvisor

    www.tripadvisor.com › Tourism-g1025620-Clamart

    Clamart Tourism: Tripadvisor has 5,217 reviews of Clamart Hotels, Attractions, and Restaurants making it your best Clamart resource.

  4. Clamart, Île-De-France Map & Directions - MapQuest

    www.mapquest.com › france › clamart-282368345

    Get directions, maps, and traffic for Clamart, Île-De-France. Check flight prices and hotel availability for your visit.

  5. THE 10 BEST Restaurants in Clamart - Updated February 2021 ...

    www.tripadvisor.com › Restaurants-g1025620-Clamart

    Best Dining in Clamart, Hauts-de-Seine: See 4,105 Tripadvisor traveler reviews of 85 Clamart restaurants and search by cuisine, price, location, and more.

  6. CLAMART - Map of Clamart 92140 France

    www.map-france.com › Clamart-92140

    The city of Clamart is a big french city located north central of France. The city of Clamart is located in the department of Hauts-de-Seine of the french region Île-de-France. The city of Clamart is located in the district of Antony. The area code for Clamart is 92023 (also known as code INSEE), and the Clamart zip code is 92140.

  7. Clamart Vacation Rentals & Homes - Île-de-France, France | Airbnb

    www.airbnb.com › clamart-france › stays

    Jan 31, 2021 - Rent from people in Clamart, France from $20/night. Find unique places to stay with local hosts in 191 countries. Belong anywhere with Airbnb.

  8. Site internet de la ville de Clamart située dans les Hauts-de-Seine : informations pratiques et démarches en un clic, informations sur le conseil municipal, les loisirs à tout âge et les grands projets de la ville

  9. Clamart - Simple English Wikipedia, the free encyclopedia

    simple.wikipedia.org › wiki › Clamart

    Clamart (French pronunciation: ​ [kla.maʁ]) is a commune in the southwestern suburbs of Paris, France. It is located 8.7 km (5.4 mi) from the center of Paris.

  10. Clamart — Wikipédia

    fr.wikipedia.org › wiki › Clamart
    • Géographie
    • Climat
    • Sports
    • Transports
    • Historique
    • Urbanisme
    • Toponymie
    • Préhistoire
    • Généralités
    • Famille
    • Lieux et monuments
    • Contexte historique
    • Histoire
    • Présentation
    • Accidents
    • Évènements
    • Gastronomie
    • Personnalités
    • Politique et administration
    • Fonctions
    • Politique
    • Administration
    • Environnement
    • Situation actuelle
    • Démographie

    Clamart se situe dans la partie sud des Hauts-de-Seine, les villes voisines sont : au nord, Issy-les-Moulineaux, au nord-est, Vanves et Malakoff, à l'est Châtillon et Fontenay-aux-Roses, au sud-est Le Plessis-Robinson, au sud Bièvres (Essonne) et Châtenay-Malabry, au sud-ouest Vélizy-Villacoublay (Yvelines), et, à l'ouest, Meudon. La superficie de la commune est de 877 hectares ; l'altitude varie de 64 à 175 mètres1.

    Le climat à Clamart est tempéré. En été la température monte assez rapidement à plus de 25 °C et l'hiver peut y être froid (jusqu'à - 15 °C certains hivers).

    Quelques pistes cyclables sont présentes dans la ville. Depuis le 6 mai 2010, l'ensemble de la voirie communale limitée à 30 km/h est autorisée aux cyclistes dans les deux sens (double-sens cyclables systématiques dans les rues à sens unique) comme l'exige la réglementation2.

    La commune est reliée à Paris et aux communes limitrophes, via les réseaux de bus et de tramways de l'Île-de-France : Clamart est reliée par la gare de Clamart à la ligne N du Transilien, réseau de trains de banlieue de la SNCF. Le temps de trajet est d'environ 54 minutes depuis Rambouillet, 1 heure 16 minutes depuis Mantes-la-Jolie, 37 minutes depuis Plaisir - Grignon et 7 minutes depuis Paris-Montparnasse.

    Les travaux d'une première gare commencent en 1838 et il faudra attendre deux années pour qu'elle soit ouverte aux voyageurs de la ligne Paris-Versailles au viaduc du Val-Saint-Léger. En 1904, il est fait appel à l'architecte A. Raguenet pour construire un autre bâtiment plus grand et situé de l'autre côté des rails. Cet architecte parisien, à qui on doit une importante documentation iconographique (Matériaux et documents d'architecture et sculpture, 1872-1921, 43 volumes), offre une nouvelle gare aux formes étonnantes et originales. Elle a été supprimée vers le milieu du XXe siècle pour être remplacée par une gare plus moderne.

    LInsee découpe la commune en cinq « grands quartiers » soit Centre ville, Percy, La gare, Jardin parisien et Petit Clamart, eux-mêmes découpés en 22 îlots regroupés pour l'information statistique3. La ville actuelle est composée de deux parties, presque séparées par le bois de Clamart chanté par Georges Brassens : le Bas-Clamart, centre historique et le Haut-Clamart, incluant notamment les quartiers du Jardin Parisien et du Petit-Clamart. Les champs de petit pois ont été remplacés par des cités à partir des années 1950. Le Petit-Clamart a été l'emplacement, le 22 août 1962, de la tentative d'attentat la plus connue contre le général de Gaulle, parmi celles organisées par les partisans de l'Algérie française. Le taux de logement social est de 26 %5, réparti dans l'intégralité de la ville, c'est-à-dire plus que ne l'exige la loi SRU en matière de logements sociaux. La commune reste plutôt résidentielle et aisée. Intégrée à la communauté dagglomération Sud de Seine, créée en 2005, la commune fait actuellement lobjet dun vaste projet de réaménagement d'une friche ferroviaire située derrière la gare : après dépollution du site, un « éco-quartier » sera créé avec des immeubles tertiaires HQE représentant environ 18 000 m2 - voir notamment le projet SOLARIS (Bâtiment à Énergie Positive) -, un hôtel d'environ 2 500 m2, une résidence étudiante de 2 500 m2 pour environ 90 unités dhébergement, 40 logements sociaux, des commerces et équipements publics, des circulations douces et un parking souterrain de 250 places6.

    Attestée sous la forme Clanmar ou Claumar (le nom est signalé comme étant de lecture très difficile)7 sur une charte du VIIe siècle8 où en 690, Landebert abbé de Saint-Germain l'Auxerrois et Magnoald abbé proche de Beaumont-sur-Oise indiquent être passé à Claumar9. Au XIIe siècle on trouve Clamardum ou Clemartium en latin et Clamard ou Clamart en français9. A pris le nom de Le Vignoble pendant les années de la Révolution française puis a demandé à sappeler Clamart le Vignoble en 179410. Le chanoine Falc'hun et Bernard Tanguy11 lui donnent une origine gauloise *Clunia-maros. De même que le gallois clyn ou clun et le breton c'hleun, le gaulois clunia signifie « prairie ». Le gaulois mar- est semblable au breton meur et signifie « grand ». Clamart correspond donc au gallois Clynmawr « grande prairie ». Un nom latin Clemartium était connu dès le VIIe siècle. Églises, couvents, évêques ont possédé la terre de Clamart sous Meudon tour à tour.

    Les premiers habitants de Clamart remontent à la Préhistoire comme l'indique la découverte, dans le bois de Clamart, du monument mégalithique appelé La Pierre-aux-Moines ainsi que d'outils en pierre polie.

    Quatre familles nobles étaient seigneurs « par partie » de Clamart, divisé alors en quatre fiefs : de Saint-Martin, de l'Hôtel-Dieu, de Clamart ou Desprez, et de Chef-de-Ville. La plus célèbre de ces familles est Cuigy, dont lun des représentants était lami de Cyrano de Bergerac : la pièce de Rostand lui accorde une place, et le vrai Cyrano déclare que cest en revenant de chez lui quil a admiré la Lune attentivement et formé le projet de sy rendre. Les quatre fiefs furent réunis à la fin du XVIIIe siècle, lorsque Louis XVI acheta le fief de Chef-de-Ville.

    Philippe Cuisy (1691-1780), fermier général du Roi de 1744 à 1764, seigneur d'Orgerus, de Tacoignières, de Villiers-le-Mahieu, de Maizelan et d'Osmoy, et son épouse Marie-Élisabeth Le Grand (1695-1768), nièce du fermier général Salomon de La Haye (1641-1725), possèdent une maison à Paris rue de Cléry et à la campagne dans le village de Clamart la Fontaine des Près, acquise en 1748. Cette propriété correspond à peu près au quadrilatère composé par les rues du Trosy, de Meudon, du Président Roosevelt et d'Estienne d'Orves12. Leurs deux enfants Madeleine et Louis-Philippe meurent à l'âge de 23 et 24 ans.

    Le cimetière intercommunal de Clamart, également appelé cimetière du Parc créé en 1957 à ne pas confondre avec le cimetière de Clamart situé à Paris (5e)13 qui se trouvait à l'emplacement des anciens jardins de l'Hôtel de Clamart, propriété de certains seigneurs de Clamart ; ceux-ci avaient en outre fait élever une croix portant le nom de leur fief sur la place appelée aujourd'hui Poliveau.

    Au XVIIe siècle, Clamart est considéré loin de Paris. Jean de La Fontaine, se dirigeant vers le Limousin, s'arrête pour la première couchée à Clamart, tout heureux, écrit-il à sa femme, « d'avoir déjà fait trois lieues sans aucun mauvais accident14 ». Le 27 mars 1794, Condorcet, célèbre philosophe et acteur important de la Révolution française est arrêté dans une taverne de Clamart alors qu'il fuit Paris à la suite du mandat d'arrêt prononcé contre lui par Hérault de Séchelles du parti des Jacobins15.

    Le 3 juillet 1815, à la fin des Cent-jours, une vive fusillade s'engagea auprès de Clamart entre les Anglais placés sur les hauteurs de Meudon, Sèvres, Châtillon et le général Vandamme. Le résultat fut un certain nombre de prisonniers conduits à Paris16. Lors du siège de Paris de 1870, Clamart fut fortement éprouvée. Le village fut en première ligne lors de la première et deuxième bataille de Châtillon, en septembre et octobre 1870.

    Les Lettres de mon moulin, d'Alphonse Daudet, ont été rédigées lors du séjour de l'auteur à Clamart en 1865 (46 rue Paul-Vaillant-Couturier - anciennement rue de Sèvres), en compagnie de son ami Paul Arène. Elles parurent initialement dans L'Événement sous le titre de Chroniques provençales, puis dans le Moniteur universel du soir17,18.

    Le 1er juin 1961, dans le quartier des Monts, à la limite entre Clamart et Issy-les-Moulineaux, un glissement de terrain dû à leffondrement de carrières de craie, sous l'effet de pluies exceptionnelles, emporta 21 personnes dans la mort (rue Antoine-Courbarien, rue du Général-Négrier...). 23 immeubles et plus de 6 hectares de zone urbanisée furent détruits, six rues rayées de la carte19,20,21,22.

    C'est à l'hôpital Antoine-Béclère que naquit le premier bébé-éprouvette de France, Amandine, le 24 février 1982, grâce à l'équipe dirigée par le professeur Émile Papiernik dans laquelle se trouvait René Frydman.

    Le plateau de Clamart fut longtemps un espace agricole sur lequel on cultivait des petits pois23. Les « petits pois clamartois » de par leur qualité furent à l'origine de la qualification culinaire « à la clamartoise » qui signifie qu'un plat est accompagné de petits pois frais. Dans la cuisine française, l'expression « à la Clamart » signifie accompagné d'une garniture aux petits pois (exemple : escalope de veau à la Clamart). Chaque année au mois de juin, Clamart organise sa Fête des Petits pois, qui si elle n'a que peu de rapport avec la gastronomie, est prétexte à de nombreux rassemblements culturels, populaires et festifs.

    Les personnalités exerçant une fonction élective dont le mandat est en cours et en lien direct avec le territoire de Clamart sont les suivantes :

    Jusquà la loi du 10 juillet 196424, la commune faisait partie du département de la Seine. Le redécoupage des anciens départements de la Seine et de Seine-et-Oise fait que la commune appartient désormais au département des Hauts-de-Seine à la suite d'un transfert administratif effectif le 1er janvier 1968. La commune constituait historiquement le canton de Clamart. Dans le cadre du redécoupage cantonal de 2014 en France, le canton s'agrandit et compte désormais une seconde commune, Vanves. La commune était membre de la communauté d'agglomération Sud de Seine créée en 2005. Dans le cadre de la mise en œuvre de la volonté gouvernementale de favoriser le développement du centre de l'agglomération parisienne comme pôle mondial est créée, le 1er janvier 2016, la métropole du Grand Paris (MGP), à laquelle la commune a été intégrée26. La commune fait donc partie depuis le 1er janvier 2016 de l'établissement public territorial Vallée Sud Grand Paris, créé par un décret du 11 décembre 201627. Depuis la Libération, huit maires se sont succédé :

    L'EPT exerce, outre les compétences attribuées par la loi à cette catégorie d'établissement public de coopération intercommunale (EPCI), celles que les communes avaient transféré aux anciennes intercommunalités supprimées à l'occasion de sa création :

    Clamart est une ville historiquement marquée au centre (UDF), dans un département de droite, oscillant régulièrement et faiblement de droite à gauche. Lors des élections municipales de 2008, le socialiste Philippe Kaltenbach, maire depuis 2001, est réélu avec 54,8 % des voix (34 élus) en obtenant près de 75% des voix dans certains bureaux de votes des cités de la Plaine et du Pavé-Blanc, face à la liste UMP-MoDem conduite par Jean-Didier Berger, qui obtint 45,2 % des voix (9 élus, dont 4 liste Delom et 5 liste Berger)28. Lors des élections municipales de 2014, Jean-Didier Berger est élu à la surprise générale au premier tour avec 53,76% des suffrages (36 élus au conseil municipal, 13 élus à l'ex-communauté d'agglomération) face à la liste PS-PCF menée par le successeur de Philippe Kaltenbach, Pierre Ramognino, qui n'obtient que 32,86% des voix (7 élus au conseil municipal, 3 élus à la communauté d'agglomération). Vanessa Jérome, de la liste \\"Clamart Citoyenne\\" soutenue par EELV et le PG, obtient 11,04% et 2 élus au conseil municipal (1 élue à la communauté d'agglomération).

    Entre 1790 et 1945 se sont succédé à Clamart une trentaine de maires dont certains ont marqué la ville de leur empreinte à tel point que la municipalité les a honorés par des rues, des places ou des monuments. C'est le cas, par exemple, de François Desprez (premier maire de Clamart), de Corby qui donna deux maires Jean Pierre et Louis Pierre, de Denis Gogue, maire pendant 23 ans au début du XIXe siècle, qui, par des travaux importants de voirie a contribué à assainir la ville, a construit le presbytère et a acquis le bâtiment de la mairie29, de Jules Hunebelle, maire durant 44 ans à la fin du XIXe siècle, qui a continué les travaux d'assainissement, a modernisé la cité (télégraphe, gaz30), et a augmenté le nombre d'écoles31, ou d'Emmanuel Sarty, maire durant 9 ans et mort en 1932 en cours de mandat.

    Clamart abrite de nombreux parcs et jardins répartis sur l'ensemble du territoire de la commune : L'État administre, par l'intermédiaire de l'Office national des forêts, le Bois de Clamart, issu de la branche Est de la forêt domaniale de Meudon39 et qui s'étend sur une large partie ouest de la commune40.

    La proximité de la gare de Paris-Montparnasse, lieu d'arrivée des trains du grand Ouest, a fait que nombre de Bretons s'y sont installés aux siècles derniers - comme dans les communes avoisinantes.

    De nombreux immigrants arméniens se sont installés à Clamart et y ont développé une importante activité artisanale de tricot. L'évolution du nombre d'habitants depuis 1793 est connue à travers les recensements de la population effectués à Clamart depuis cette date. L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de plus de 10 000 habitants les recensements ont lieu chaque année à la suite d'une enquête par sondage auprès d'un échantillon d'adresses représentant 8 % de leurs logements, contrairement aux autres communes qui ont un recensement réel tous les cinq ans43,Note 1. En 2016, la commune comptait 52 528 habitantsNote 2, en diminution de 0,38 % par rapport à 2011 (Hauts-de-Seine : +1,37 %, France hors Mayotte : +2,44 %).

  11. People also search for
  1. Ads
    related to: clamart france