Yahoo Web Search

  1. List of people from Portland, Oregon - Wikipedia

    en.wikipedia.org › wiki › List_of_people_from

    6 days ago · Portland is a port city in the U.S. state of Oregon located at the confluence of the Willamette and Columbia Rivers.Established in the 1830s as a camp along the Oregon Trail, Portland evolved into a major West Coast industrial city during the twentieth century.

  2. Green Bay Packers draft history - Wikipedia

    en.wikipedia.org › Green_Bay_Packers_draft_history

    6 days ago · This page is a list of the Green Bay Packers NFL Draft selections.The Packers have participated in every NFL draft since it began in 1936, in which they made Russ Letlow their first-ever selection.

  3. List of burials at Forest Lawn Memorial Park (Glendale ...

    en.wikipedia.org › wiki › List_of_burials_at_Forest

    2 days ago · This is a list of notable people buried at the Forest Lawn Memorial Park cemetery in Glendale, California. The cemetery was founded in 1906 and has been used for many funerals of film stars and other celebrities since then.

  4. Wikipedia:10,000 most common passwords - Wikipedia

    en.wikipedia.org › wiki › Wikipedia:10,000_most

    5 days ago · About. If your password is on this list of 10,000 most common passwords, you need a new password.A hacker can use or generate files like this, which may readily be compiled from breaches of sites such as Ashley Madison.

  5. Jermaine Jackson — Wikipédia

    fr.wikipedia.org › wiki › Jermaine_Jackson
    • Personnalité
    • Famille
    • Carrière
    • Style musical
    • Origines
    • Influences
    • Vie personnelle
    • Carrière professionnelle
    • Enfance
    • Événements
    • Commentaires
    • Historique
    • Apparitions
    • Tournées
    • Réalisations
    • Polémiques
    • Médias
    • Débuts
    • Production
    • Programmation

    Jermaine La Jaune Jackson, né le 11 décembre 1954 à Gary, près de Chicago, dans l'Indiana, est un chanteur de rhythm and blues américain, pop, funk, également bassiste, producteur et auteur-compositeur de chansons, fils de Joseph Jackson, frère de Michael, Janet, Marlon, Randy, Rebbie, Latoya, Jackie et Tito Jackson.

    Parmi la famille Jackson, il est le quatrième enfant, après Rebbie, Jackie et Tito. Il est cochanteur et bassiste à partir de 1964 dans les Jackson Five jusqu'à leur départ de Motown en 1976, puis de nouveau quelques années plus tard des Jacksons dans les années 1980 et à partir de juin 2012 pour une série de concerts nommés The Unity Tour.

    Il entame une carrière de chanteur soliste dès 1972 avec ses premiers succès How That's Love Goes et Daddy's Home pour la maison de disque Motown, sa célébrité s'établissant au début des années 1980 avec Let's Get Serious. Ses chansons connaissent un succès mondial jusqu'en 1989 en obtenant son dernier numéro un au classement R&B avec Don't Take It Personal. L'un de ses plus grands succès est When the Rain Begins to Fall interprété au côté de Pia Zadora qui reste classée parmi les meilleures chansons dans les hits parades mondiaux, notamment européens, durant l'hiver 1984-1985. Conséquemment au départ de ses frères vers une maison concurrente en 1976, il devient un chanteur soliste à part entière chez Motown Records jusqu'en 1983, puis pour Arista Records jusqu'en 1992 enchaînant une douzaine d'albums solo dont le dernier s'appelle I wish you love Jazz Standards qui est sorti durant l'automne 2012 pour World Productions Group. Au sein de la Motown, il devient producteur de musique et directeur artistique de ses propres disques depuis Feel The Fire en 1977 et prend en charge d'autres artistes comme Switch, DeBarge, Syreeta Wright ou Whitney Houston pour laquelle, avec le soutien du président d'Arista, Clive Davis, il contribue à ses débuts artistiques dès leur arrivée commune en 1983 dans cette même maison de disque. Durant plus de trente ans, dans le monde entier, il participe à de nombreux duos dans divers styles musicaux allant de la pop à la soul ou de la country en passant par de la house ou du pop rock. Il réalise de nombreuses collaborations artistiques ou des duos avec Whitney Houston, Stevie Wonder, Herbie Hancock, Barry White jusqu'à Jocelyn Brown ou Shy'm, en passant par Edgar Winter ou Rita Coolidge sur les cinq continents. Habitué des plateaux de télévision depuis 1969, seul ou avec ses frères, il participe à des émissions de variété du monde entier ainsi qu'aux émissions de télé-réalité musicales telles que Gone Country 2 qui lui permet d'explorer de nouveau la musique country ou l'émission française À la Recherche du Nouveau Michael Jackson, en hommage à son défunt frère Michael décédé le 25 juin 2009. Ce décès l'amène à entreprendre plusieurs projets à la mémoire de son frère disparu, des disques et un livre semi-autobiographique en 2012, tout en poursuivant sa carrière. Sa carrière de chanteur soliste commence en 1972 avec son premier 45 tours avec That's How Love Goes, suivi ensuite par son premier hit Daddy's Home classé numéro trois dans les charts R&B, numéro neuf dans les charts Pop U.S. et numéro huit aux Pays-Bas16. L'album My Is Jermaine17 sort en août 1976, et marque le véritable début de sa carrière solo. C'est un 33 tours composé de grands morceaux au tempo entraînant tels que Faithful ou Look Past My Life et de ballades soul langoureuses comme le romantique My Touch Of Madness accompagné par un solo de saxophone, cette chanson est coécrite avec Michael Lovesmith. En arrière-plan vocal de ce 33 tours, la chanteuse soul Thelma Houston y chante en style gospel2. Bass Odyssey est dominé par une basse rythmique, l'instrument de prédilection de Jermaine Jackson. Bass Odyssey est la face B du 45 tours disco Let's Be Young Tonight. Ce sont les albums Feel The Fire18 en 1977 et Frontiers19 en 1978 qu'il impose ses premières compositions et s'impose naturellement face aux expérimentés producteurs maison de la Motown. Ses qualités de bassiste déjà connues pendant les concerts des Jackson 5, se confirment dans la continuité avec le titre disco-pop qu'il chante et produit You Need To Be Loved20 (1977) ou pour le titre funky et rythmique Let It Ride (1978). Il participe aussi en tant que bassiste à l'album Try My Love (1978) de la chanteuse gospel Táta Vega, connue pour son interprétation dans La Couleur pourpre (1985) de Steven Spielberg dont la musique du film est composée par Quincy Jones. Elle reçoit son plus grand succès avec deux titres issus de Try My Love avec I Just Keep Thinking About You Baby/Get It Up For Love, atteignant le Top 20 du Billboard's Dance Music charts, et I Just Keep Thinking About You Baby au Billboard R&B charts21. Plus tard, le 21 octobre 2003, Jermaine joue de nouveau de la guitare basse pour le concert très gospel Standing on the Rock : Live de Doc McKenzie22. En 1980, sa carrière internationale décolle réellement, il connaît plusieurs succès tels que le slow You're Supposed to Keep Your Love for Me écrite par Stevie Wonder et surtout Let's Get Serious23,24, le tube funk de l'été qui le lance en tête des hit-parades R&B, radios et des clubs du monde entier, avec une participation vocale remarquée de Stevie Wonder. Let's get serious s'écoulera avec plus de deux millions de 45 tours vendus dans le monde25. L'album Let's Get Serious est salué par ses pairs notamment avec une nomination aux Grammy Awards dans la catégorie de la meilleure performance vocale masculine en rhythm & blues pour l'année 1981. Libéré de ses engagements de chez Motown en 1983, il démarre une longue collaboration avec Clive Davis le président d'Arista Records. Un nouveau souffle qui lui permet d'étendre sa carrière, de faire son premier clip vidéo avec Sweetest, Sweetest, de développer des chansons et la production d'une nouvelle artiste comme Whitney Houston. Son arrivée chez Arista est l'occasion de complètement percer en Europe par son duo avec la chanteuse Pia Zadora pour When the Rain Begins to Fall30 à la fin de l'année 1984. Ce méga-hit reste à ce jour son plus grand succès en France et en Europe avec un numéro un dans les différents classements du Top 50 européen31.

    La musique est constamment présente dans l'univers familial, durant les années 1940 et 1950 Joseph le père est le chanteur guitariste d'un groupe amateur appelé les Falcons. Un jour, par surprise il remarque le talent de Tito, 8 ans, à la guitare et remarque aussi d'une prédisposition musicale précoce pour Jermaine et les autres frères. La famille et les enfants Jackson ont un goût immodéré pour les chansons de la Motown et de ses tubes devenus très vite des classiques de la musique noire, ceux-ci par l'écoute des stations de radio de la ville de Chicago et de ses environs. De plus, les chansons country que chantent leur mère Katherine ont une influence parmi les enfants, avec des séances de chants dans la salle à manger. Un impact notamment pour Jermaine qui s'en souviendra plus tard en chantant à quelques occasions de la country en 1972 avec la chanson Homeward Bound ou en 2008 dans l'émission Gone Country 2.

    L'origine du nom des The Jackson Five vient de Mlle Evelyn Leahy en 1965, la responsable d'un grand magasin de la banlieue de Chicago qui entendit parler des enfants de Joseph et de Katherine. Le souhait de cette responsable était d'avoir un petit spectacle venant de ce groupe pour les besoins de son magasin de vêtements ; au moment d'imprimer le nom du groupe sur des prospectus, Mlle Leahy suggèra :

    À Los Angeles, en 1968-1969, Diana Ross est intronisée comme la marraine des Jackson Five et Berry Gordy mobilise aussi toute sa production, les musiciens, les auteurs maisons pour parfaire le premier 45 tours I Want You Back et l'album Diana Ross Presents The Jackson 5 qui va suivre, mettant en place une large campagne de publicité pour le groupe. Ravi, Jermaine rencontre ses idoles toutes issues de la Motown telles que Stevie Wonder et Marvin Gaye, ses premières influences. Il produit avec habileté des artistes aux profils musicaux différents tels que le chanteur jamaïcain Carlton Dinnall56 en 1980 toujours pour la Gordy Records, l'artiste de Jamaïque travaillera avec lui durant l'album Let Me Tickle Your Fancy.

    Peu de temps avant la séparation des Jackson Five4 de la maison de disque Motown5 en 1976, Jermaine refuse les nouveaux contrats pour CBS négociés par son père-manager et reste à la Tamla Motown. Il dément d'avoir choisi Motown en raison de son statut d'époux d'Hazel Gordy (la fille du président de la Motown) : Les Jackson Five changent de nom pour devenir The Jacksons, le premier nom étant la propriété de la Motown. Jermaine est remplacé par le cadet des fils Jackson, Randy, qui joue principalement de la percussion et des congas7.

    Jermaine lance sa carrière solo avec les albums My Name Is Jermaine (1976), Feel The Fire (1977), Frontiers (1978), Let's Get Serious (1980), ses succès artistiques lui permettant de normaliser les relations avec ses frères après la séparation des Jackson Five.

    Trois ans plus tard, le 2 février 1979, à l'occasion de l'émission de variété The Midnight Special8, il retrouve dans les coulisses et sur le même plateau télé ses frères, The Jacksons9, pour la promotion des hits mondiaux Blame It on the Boogie et Shake Your Body (Down to the Ground). Courtoisement, Michael et ses frères proposent à Jermaine de chanter avec eux la chanson Destiny, la chanson titre de leur album sortie en 1978.

    C'est lors du vingt-cinquième anniversaire de la Motown que la plus importante entreprise culturelle noire des États-Unis organise le Motown 25th : Yesterday, Today and Forever11 en 1983, un grand spectacle télévisé qui réunit le temps d'une soirée tous les chanteurs et les groupes prestigieux : Stevie Wonder, Marvin Gaye, The Temptations, Four Tops, Lionel Richie et les Jackson 5 reformés qu'il rejoint pour un soir le temps d'un medley.

    Michael, entre-temps devenu une star mondiale, fait lui aussi un duo pour l'album de Jermaine sur Dynamite13 en 1984, avec Tell Me I'm Not Dreamin' (Too Good to Be True), cependant ce titre au fort potentiel commercial ne sera jamais mis en vente sur une face A, c'est-à-dire en titre principal, il restera discrètement sur la face B de Do what you do ou de Dynamite et in fine sera oublié des radios et du public.

    En 1989, les Jackson produisent leur dernier album 2300 Jackson Street14 avec de nombreux producteurs au son new jack swing, le R&B d'alors et populaire dans les ghettos américains, avec Teddy Riley, Gene Griffin, Antonio \\"L.A.\\" Reid, Kenneth Edmonds qui deviendront des producteurs R&B sollicités dans les années 1990 par divers artistes tels que Mariah Carey, Dido, Madonna, Eric Clapton, Whitney Houston ou Mary J. Blige. À la fin de l'année 1980, il sort l'un de ses 33 tours les plus consistants sous le nom Jermaine26, une galette entièrement produite par lui-même, avec la présence du renommé musicien de jazz Herbie Hancock qui joue à cette époque de son instrument préféré : le synthétiseur. Le chanteur étend sa palette en jouant en plus de la basse, du piano, du piano électrique à travers une Fender Rhodes, de la guitare et des percussions. Parmi ses choristes, il y a ses découvertes comme le groupe Switch et Bobby DeBarge. Cet album atteint le Top 20 dans le classement R&B et la quarante-quatrième place dans le classement pop27. L'une des chansons de l'album Jermaine You Like Me, Don't You? sera récompensé du Prix d'Or (Gold Prize) lors du festival musical de Tokyo en mars 198125. Auparavant, il y a aussi la participation avec Michael, dans les chœurs du titre Somebody's Watching Me32, chanté par Rockwell, alias Kenneth Gordy le fils de Berry Gordy, la chanson devient aussi un numéro un dans le monde entier durant le printemps 198433.

    La présence de Jermaine est importante sur neuf des onze chansons en tant que chanteur ou cochanteur, soit avec Tito dans Art Of Madness, soit avec Jackie dans Alright With Me et Play It Up ou soit avec Randy dans Nothin' (Compares 2 U), et il participe à l'écriture de six chansons. Entre autres, il produit la chanson percutante aux accents rocks Maria, avec un solo d'harmonica notable de Lee Oskar du groupe rock américain War. Ce dernier 33 tours des Jackson ne rencontre pas le succès escompté, seulement 500 000 exemplaires vendus et un numéro neuf au Billboard R&B Singles chart pour la familiale 2300 Jackson Street15.

    Toujours aux côtés de ses frères, il participe depuis le mois de juin 2012 à une série de seize concerts appelée le Unity Tour aux États-Unis et au Canada pour une durée de deux mois. Ils chantent près d'une vingtaine de leurs classiques, ceux des Jackson 5, ceux des Jacksons ou ceux de leur frère disparu par une présence symbolique notamment à travers quelques-uns de ses succès tels que Don't Stop 'Til You Get Enough ou Wanna Be Startin' Somethin'. Durant ce tour de chant, Jermaine chante aussi quelques-uns de ses succès comme Let's Get Serious, Dynamite et Do What You Do.

    Dans la liste de ses succès, il y a aussi la ballade Do What You Do34 au printemps et Dynamite35,36 à la fin de l'été 1985, tous les deux classés dans le Top 50 français37, et d'autres moins connus comme le rythmé et enthousiasme Sweetest, Sweetest en septembre-novembre 1984, bénéficiant d'une large diffusion en radio et en télévision en France ou aussi avec I Think It's Love38, coécrit par Stevie Wonder, au printemps 1986 sur la bande FM.

    En 1991, il enregistre You said41, un CD aux sonorités new jack swing, produit par Babyface qu'il retrouve dans la maison de disque La Face Records, une filiale d'Arista, avec les CD singles suivants : You Said You Said, You Dream You Dream et le polémique Word to the Badd!42 en duo avec T-Boz.

    En 1992, il participe à la mini-série de téléfilms dans sa production The Jacksons : An American Dream43. Des téléfilms racontant l'histoire de la famille Jackson et des Jacksons 5 dès leurs débuts jusqu'au Victory Tour et du bouleversement musical que propage Michael Jackson avec l'album Thriller. De cette production télévisuelle sort fin 1992 un album appelé The Jacksons: An American Dream (Soundtrack Album)44 émaillé de classiques des Jackson 5 avec des titres en studio, en live et avec le premier enregistrement sur disque de ses neveux les 3T, la mini-série est un succès d'audience à la télévision45, Jermaine chante notamment The Dream Goes On qui est l'une de ses dernières chansons enregistrées au nom de Jackson jusqu'à la sortie de I Wish You L.O.V.E. Jazz Standards en novembre 2012.

    En 1978, c'est en portant la casquette de directeur artistique qu'il s'implique aussi dans le processus de création d'un album autre que les siens, c'est-à-dire, en matière de productions, d'arrangements, de compositions, d'écriture de chansons et en tant que musicien bassiste, batteur et percussionniste. C'est au sein de la Gordy Records, une filiale de la mythique Motown, que sont découverts quelques artistes comme Stephanie Mills46, par lui et sa compagne Hazel Jackson en 1975, ou plus tard les frères DeBarges dans les années 1970 qui portent sur scène le nom du groupe DeBarge47, un groupe qui devient populaire dans les années 1980 avec le succès mondial Rhythm of the Night en 1985.

    Il prend en main aussi la production du groupe R&B en vogue de l'année 1987 : The Boys Next Door avec la diva et la chanteuse principale du groupe Tyler Collins57 pour son éphémère maison de disque Work records (Worldwide Organised Record Kompany) sous la licence de la maison de disque A&M, et Mendy Lee58 en 1990 qu'il coproduit avec son père pour les disques Jacksons Records.

    Durant plusieurs années, l'ex-chanteur des Jackson 5 se spécialise fréquemment dans les tandems musicaux tels qu'avec le blues-rockeur d'origine texane Edgar Winter dans l'album Real Deal (1996), dans la maison de disque Intersound/P.E.R Records, par l'original duo The Real Deal70, avec la présence du guitariste Steve Farris71, membre du groupe pop-rock américain des 80's appelé Mr. Mister. Une chanson aussi avec la discrète chanteuse La La72 pour les albums Summer Olympic Album (1988) et Don't Take It Personal (1989) avec le même titre Rise To The Occasion. Un autre titre avec Alicia Michelle « Miki » Howard, une interprète américaine de R&B et jazz, pour Make It Easy On Love en 1989 toujours dans le même album Don't Take It Personal.

  6. 珍妮·杰克逊 - 维基百科,自由的百科全书

    zh.wikipedia.org › wiki › 珍妮·杰克逊

    3 days ago · 1982年起,她在电视剧《名扬四海》(Fame)中饰演了主要角色Cleo Hewitt,并参演了四个播映季。事后珍妮承认,这份工作并不是她所喜欢的。 1982–1985:早期唱片

  7. Oiseau — Wikipédia

    fr.wikipedia.org › wiki › Oiseaux

    4 days ago · Classe Aves Linnaeus , 1758 Sous-classes de rang inférieur † Archaeornithes * † Enantiornithes † Hesperornithes † Ichthyornithes Neornithes (les oiseaux modernes) super-ordre Palaeognathae super-ordre Neognathae Les oiseaux (Aves), encore appelés dinosaures aviens , sont une classe d' animaux vertébrés caractérisée par la bipédie , la disposition des ailes et un bec sans dents ...

  8. Jenna Russell - Wikipedia

    it.wikipedia.org › wiki › Jenna_Russell

    5 days ago · High Society, musiche di Cole Porter, libretto di Arthur Kopit. Crucible Theatre di Sheffield (1996) I Have Been Here Before, di J. B. Priestley, regia di Marianne Elliott. Royal Exchange Theatre di Manchester (1996) Martin Guerre, musiche di Claude-Michel Schönberg, testi di Alain Boublil, regia di Declan Donnellan. Prince Edward Theatre di ...

  9. Morti nel 1984 - Wikipedia

    it.wikipedia.org › wiki › Morti_nel_1984

    5 days ago · Cleo Balbo, schermitrice e mezzofondista italiana (n. 1919) John Betjeman, poeta britannico (n. 1906) Bill Holland, pilota automobilistico statunitense (n. 1907) Valerij Voronin, calciatore sovietico (n. 1939) 20 maggio. Peter Bull, attore britannico (n. 1912) Ólafur Jóhannesson, politico islandese (n. 1913) Pál Kárpáti, calciatore ...

  10. Morti nel 1966 - Wikipedia

    it.wikipedia.org › wiki › Morti_nel_1966

    5 days ago · Elliott See, astronauta statunitense (n. 1927) 1º marzo. Károly Csapkay, allenatore di calcio e calciatore ungherese (n. 1893) Fritz Houtermans, fisico tedesco (n. 1903) 3 marzo. Alfonso Castaldo, cardinale e arcivescovo cattolico italiano (n. 1890) William Frawley, attore statunitense (n. 1887) Augusto Masetti, anarchico italiano (n. 1888)

  11. People also search for
  1. Ad
    related to: cleo cole elliott wikipedia