Yahoo Web Search

  1. Anne Frank - Wikipedia

    en.wikipedia.org/wiki/Anne_Frank

    3 days ago · Anne Frank was selected as one of the "Heroes & Icons", and the writer, Roger Rosenblatt, described her legacy with the comment, "The passions the book ignites suggest that everyone owns Anne Frank, that she has risen above the Holocaust, Judaism, girlhood and even goodness and become a totemic figure of the modern world—the moral individual ...

    • Dutch
    • Bergen-Belsen concentration camp, Lower Saxony, Germany
  2. Miep Gies - Wikipedia

    en.wikipedia.org/wiki/Meip_Gies

    6 days ago · Hermine "Miep" Gies (née Santruschitz; 15 February 1909 – 11 January 2010) (Dutch pronunciation: [ˈmip ˈxis]), was one of the Dutch citizens who hid Anne Frank, her family (Otto Frank, Margot Frank, Edith Frank-Holländer) and four other Dutch Jews (Fritz Pfeffer, Hermann van Pels, Auguste van Pels, Peter van Pels) from the Nazis in an annex above Otto Frank's business premises during ...

  3. Frank Moorhouse - Wikipedia

    en.wikipedia.org/wiki/Frank_Moorhouse

    Nov 19, 2020 · 'Frank Moorhouse has opted for the blend of historical and fictional characters which turns the novel into an epic docudrama.' Nicola Walker, Times Literary Supplement, 24 September 1993 'This is a big, luminous, affectionate and beautifully managed novel. It shows Frank Moorhouse passing from days of wine and rage to his own grand days.'

    • Australian
    • Wendy Halloway (1959–1963)
    • Journalist, writer, novelist, screenwriter
    • Dark Palace (2000)
  4. List of Wikipedias by sample of articles/Absent Articles - Meta

    meta.wikimedia.org/wiki/List_of_Wikipedias_by...

    3 days ago · This page lists articles that did not exist in a particular language's Wikipedia when that Wikipedia's score was generated for the List of Wikipedias by sample of articles page. Wikipedias missing more than 250 articles are excluded from this list.

  5. Margot Frank - Wikidata

    www.wikidata.org/wiki/Q7339

    5 days ago · older sister of Anne Frank. This page was last edited on 21 November 2020, at 05:33. All structured data from the main, Property, Lexeme, and EntitySchema namespaces is available under the Creative Commons CC0 License; text in the other namespaces is available under the Creative Commons Attribution-ShareAlike License; additional terms may apply.

  6. Deaths in June 2019 - Simple English Wikipedia, the free ...

    simple.wikipedia.org/wiki/Deaths_in_June_2019

    2 days ago · The following is a list of deaths that should be noted in June 2019.For deaths that should be noted before the month that the world is in, please see "Months". Names under each date are noted in the order of the alphabet by last name or pseudonym.

  7. 30 fictional characters inspired by real-life people

    shareably.net/30-fictional-characters-inspired...

    Nov 19, 2020 · Disney and Wikipedia Source: Disney and Wikipedia These are just a few of some of the most famous fictional characters who were actually based on real people. With so many interesting stories floating around in history, it’s no wonder that people inspire both the best and worst characters in all sorts of fiction.

  8. National Book Award per la saggistica - Wikipedia

    it.wikipedia.org/wiki/National_Book_Award_per_la...

    Nov 19, 2020 · Edith Wharton di R.W.B. Lewis La rifondazione dell'Europa borghese: Francia, Germania e Italia nel decennio successivo alla Prima Guerra Mondiale ( Recasting Bourgeois Europe ) di Charles S. Maier American Slavery American Freedom di Edmund S. Morgan

  9. Maggie Smith — Wikipédia

    fr.wikipedia.org/wiki/Maggie_Smith
    • Récompenses et distinctions
    • Carrière
    • Enfance
    • Débuts
    • Carrière professionnelle
    • Influences
    • Vie personnelle
    • Santé
    • Récompenses

    Considérée comme l'une des plus grandes actrices britanniques du XXe siècle en raison de la variété de ses rôles et de la longévité de sa carrière, elle est aussi l'une des plus récompensées, ayant reçu deux Oscars, trois Golden Globes, six BAFTA, trois Emmy Awards et un Tony Award. Elle a été nommée Dame Commandeur dans l'Ordre de l'Empire britannique (DBE) en 1990 pour services rendus aux arts de la scène et Compagnon d'honneur (CH) en 2014.

    Mondialement connue pour ses rôles en tant que professeur Minerva McGonagall dans la saga Harry Potter (2001-2011) et Violet, comtesse douairière de Grantham dans la série Downton Abbey (2010-2015), sa filmographie inclut aussi des films mondialement célèbres, comme Les Belles Années de miss Brodie (1969), Voyages avec ma tante (1972), Mort sur le Nil (1978), Chambre avec vue (1986), Sister Act (1992), Sister Act, acte 2 (1993), Gosford Park (2001), Indian Palace (2012) et Downton Abbey (film) (2019). Elle fait ses débuts au cinéma en 1958 dans Nowhere to Go de Basil Dearden et Seth Holt. En 1963, elle joue dans Hôtel international aux côtés d'Elizabeth Taylor et Richard Burton. En 1965, elle interprète le rôle de Desdémone dans Othello (tourné dans la foulée des représentations du Royal National Theatre), qui lui vaut sa première nomination à l'Oscar de la meilleure actrice dans un second rôle. C'est en 1970 qu'elle remporte son premier Oscar, celui de la meilleure actrice pour Les Belles Années de Miss Brodie. Elle continue de jouer et est nommée pour la troisième fois à l'Oscar pour son rôle dans Voyages avec ma tante en 1973.

    Margaret Natalie Smith naît à Ilford en Angleterre. Sa mère écossaise, Margaret Hutton, était secrétaire et son père anglais, Nathaniel Smith, était professeur à l'université d'Oxford.

    Elle étudie l'art dramatique au début des années 1950 à la Oxford Playhouse School, puis signe son premier contrat professionnel en 1956 pour New Faces 56' joué à New York. Après quelques autres pièces, elle est engagée dans la troupe de l'Old Vic Theatre de Londres, où elle interprète plusieurs pièces de William Shakespeare. En 1960, elle remplace Joan Plowright pour le rôle de Daisy dans Rhinocéros d'Eugène Ionesco mis en scène par Orson Welles, avec Laurence Olivier dans le rôle de Béranger. Maggie Smith rencontre ensuite plusieurs succès sur scène, notamment dans The Private Ear et The Public Eye de Peter Shaffer et dans Mary Mary de Jean Kerr. C'est alors que Laurence Olivier, qui est en train de constituer la future troupe du Royal National Theatre (RNT), lui propose de le rejoindre. Elle hésite puis accepte finalement. La troupe prend ses quartiers à l'Old Vic Theatre, le National Theatre tel qu'il existe aujourd'hui à Londres n'étant pas encore construit. Maggie Smith fait partie de la troupe du RNT jusqu'en 1970. Avec son futur mari Robert Stephens, elle y devient l'une des vedettes du théâtre londonien : elle interprète entre autres Hay Fever de Noel Coward avec Edith Evans, Solness le constructeur d'Henrik Ibsen avec Michael Redgrave, Beaucoup de bruit pour rien de Shakespeare mis en scène par Franco Zeffirelli et Othello aux côtés de Laurence Olivier. Lorsqu'en 1970, ce dernier invite Ingmar Bergman à mettre en scène Hedda Gabler d'Ibsen à Londres, c'est à Maggie Smith qu'il offre le rôle-titre.

    Au début des années 1970, elle quitte le RNT et va s'imposer grâce au succès de la comédie de Noel Coward, Les Amants terribles, mise en scène par John Gielgud, qu'elle joue d'abord à Londres, puis en tournée aux États-Unis. C'est au cours de cette tournée que son mariage avec Robert Stephens prend fin. Elle se remarie juste après avec le dramaturge et scénariste Beverley Cross. À l'invitation de Robin Philips, directeur artistique du Festival de Stratford au Canada, elle rejoint alors la troupe de Stratford. Cet exil volontaire au Canada prend fin en 1980. Durant ces années, Maggie Smith ne joue presque exclusivement qu'à Stratford, des pièces de Shakespeare, Coward et Tchekhov. Son véritable retour sur les scènes londoniennes survient au début de 1981 grâce à la pièce Virginia d'Edna O'Brien, initialement créée à Stratford. Elle y retrouve le statut qui était le sien avant son départ, apparaissant notamment dans Le Train du monde (The Way of the World) de William Congreve face à Joan Plowright et dans La Machine infernale de Jean Cocteau avec Lambert Wilson. À la fin des années 1980, elle connaît un immense succès à Londres et à New York avec Lettice and Lovage, une pièce spécialement écrite pour elle par Peter Shaffer. Elle rencontre à nouveau de grands succès dans les années 1990, où elle joue des pièces d'Oscar Wilde, Edward Albee et d'Alan Bennett.

    Maggie Smith a travaillé avec quelques-uns des cinéastes les plus prestigieux comme Joseph L. Mankiewicz (Guêpier pour trois abeilles), George Cukor (Voyages avec ma tante) ou encore Steven Spielberg (Hook ou la Revanche du capitaine Crochet).

    Maggie Smith s'est mariée à deux reprises : de 1967 à 1974 avec l'acteur Robert Stephens dont elle a deux enfants, les acteurs Chris Larkin (né en 1967) et Toby Stephens (né en 1969), puis avec le dramaturge et scénariste Beverley Cross, de 1975 à la mort de ce dernier, en 1998.

    Atteinte de la maladie de Basedow, elle a subi une radiothérapie et une opération des yeux en 19883. En 2007, on lui diagnostique un cancer du sein ; elle doit de ce fait porter une perruque pendant les tournages des trois derniers épisodes de la saga Harry Potter en raison d'une chimiothérapie qui l'affaiblissait et la rendait « terriblement malade »4. Elle a été déclarée guérie par les médecins après deux ans de traitement.

    Maggie Smith a remporté deux Oscars : l'un pour Les Belles Années de miss Brodie (1969) et l'autre pour son rôle secondaire dans California Hôtel (1978). Elle est l'une des six actrices à avoir gagné à la fois l'Oscar de la meilleure actrice et l'Oscar du meilleur second rôle féminin. Elle est également l'actrice à avoir reçu le plus de BAFTA Awards de la meilleure actrice. Elle est enfin l'une des rares actrices à avoir obtenu la Triple Crown of Acting regroupant Oscar, Emmy et Tony Awards. Elle a remporté un Golden Globe (pour California Hôtel et Chambre avec vue), deux Screen Actors Guild Awards et deux Emmy Awards consécutifs pour le rôle de la comtesse douairière de Grantham dans la série télévisée Downton Abbey.

  10. Lista de filmes com temática LGBT de 2006 – Wikipédia, a ...

    pt.wikipedia.org/wiki/Lista_de_filmes_com...

    10 hours ago · Carsten Frank, Victor Brandl, Manoush, Carina Palmer Um encenamento macabro da história real de Armin Meiwes, o 'canibal de Rotemburgo' [45] El carnaval de Sodoma: Arturo Ripstein: México Drama Marta Aura, María Barranco, Alejandro Camacho, Carlos Chávez, Carlos Cobos Residentes de um bordel correm para arrumar fantasias para o carnaval [46]

  11. People also search for