Yahoo Web Search

  1. HMAS Sydney (1912) - Wikipedia

    en.wikipedia.org/wiki/HMAS_Sydney_(1912)

    5 days ago · HMAS Sydney was a Chatham -class light cruiser of the Royal Australian Navy (RAN). Laid down in 1911 and launched in 1912, the cruiser was commissioned into the RAN in 1913. During the early stages of World War I, Sydney was involved in supporting the Australian Naval and Military Expeditionary Force, and escorting the first ANZAC convoy.

    • 26 June 1913
    • 456 ft 10 ³⁄₈ in (139.25 m)
    • 29 August 1912
    • 1 Sopwith Pup
  2. Hobart-class destroyer - Wikipedia

    en.wikipedia.org/wiki/Hobart-class_destroyer

    22 hours ago · The Hobart class is a ship class of three air warfare destroyers (AWDs) built for the Royal Australian Navy (RAN). Planning for ships to replace the Adelaide-class frigates and restore the capability last exhibited by the Perth-class destroyers began by 2000, initially under acquisition project SEA 1400, which was re-designated SEA 4000.

    • 2009–2020
    • Over 28 knots (52 km/h; 32 mph)
    • 147.2 metres (483 ft)
    • A$9.1 billion (US$6.92 billion) for 3 units + TOT, A$3.03 billion (US$2.33 billion) per unit
  3. People also ask

    What is a hmas sydney?

    When was hmas sydney commissioned?

    What is the name of the Australian destroyer?

    What is the length of the HMAS Hobart?

  4. HMAS Canberra (D33) - Wikipedia

    en.wikipedia.org/wiki/HMAS_Canberra_I

    HMAS Canberra (I33/D33), named after the Australian capital city of Canberra, was a Royal Australian Navy (RAN) heavy cruiser of the Kent sub-class of County-class cruisers. Constructed in Scotland during the mid-1920s, the ship was commissioned in 1928, and spent the first part of her career primarily operating in Australian waters, with some ...

    • 9 September 1925
    • 513
  5. Operation Morris Dance - Wikipedia

    en.wikipedia.org/wiki/Operation_Morris_Dance

    5 days ago · Operation Morris Dance was an Australian military operation conducted in May 1987 in response to the first of the 1987 Fijian coups d'état.. On the morning of 14 May 1987 the Military of Fiji took control of the country in a bloodless coup d'état.

    • 14–29 May 1987
    • May 1987
    • Evacuation was not required and the units involved returned to Australia on 29 May
    • Australian Defence Force
  6. Organisation du traité de l'Asie du Sud-Est — Wikipédia

    fr.wikipedia.org/wiki/Organisation_du_traité_de...
    • Politique
    • Situation actuelle
    • Organisation
    • Influences
    • Activités
    • Origine
    • Contexte historique
    • Conséquences
    • Événements
    • Évolution
    • Réalisations
    • Composition

    L'Organisation du Traité de l'Asie du Sud-Est (OTASE ou pacte de Manille ; en anglais : Southeast Asia Treaty Organization, SEATO), mise en place entre 1954 et 1977, était un pacte militaire pro-occidental, regroupant deux pays de l'Asie du Sud-Est non communistes et des états d'autres régions du monde ayant des intérêts dans celle-ci.

    Les Philippines se sont jointes en partie à cause de leurs liens étroits avec les États-Unis et, en partie, de leur préoccupation face à l'insurrection communiste des Hukbalahap puis de la Nouvelle Armée populaire menaçant son propre gouvernement. La Thaïlande, de la même façon, s'est jointe après la création d'une « Région autonome thaïlandaise » dans la province du Yunnan en Chine du Sud, exprimant sa préoccupation quant au potentiel de la subversion communiste chinoise sur son propre sol5.

    Le siège de l'OTASE se trouvait sur l'avenue Ratchadamnoen (en) à Bangkok, en Thaïlande5 sur demande des États-Unis, les Britanniques ayant suggéré Singapour. Son budget en 1960 est de 900 000 dollars américains (7444994 dollars actuels)6.

    L'organisation, à vocation défensive, s'inspire largement du modèle de l'Organisation du traité de l'Atlantique nord (OTAN), mais a été beaucoup moins puissante7 étant donné la faiblesse militaire de certains pays membres, le fait qu'elle ne disposait pas d'unités en propre, la dispersion géographique de l'ensemble des éléments de l'Alliance et l'obligation d'unanimité des pays membres pour agir5. Soulignant cet aspect de mission de défense qu'ont donnée au traité les pays membres, l'Office d'assistance spéciale existant au sein de l'O.T.A.S.E. prit, en 1970, le nom d'« Office de contre-subversion et de contre-insurrection ». L'impact géopolitique de l'OTASE fut assez faible. Ainsi, l'alliance se garda d'intervenir dans la deuxième guerre indo-pakistanaise, la troisième guerre indo-pakistanaise et la guerre du Viêt Nam, le coût militaire de cette dernière incombant dans l'immense majorité aux seuls Américains et les autres membres de l'OTASE s'engageant à leur côté (Australie, Nouvelle-Zélande, Philippines, Thaïlande) le faisant à titre individuel.

    Une conférence à Canberra en 1957 fait du premier ministre thaïlandais Pote Sarasin le premier secrétaire général de l'OTASE. Les premières manœuvres de l'OTASE ont lieu en mai 19586.

    La non-intervention devant l'avancée du Pathet Lao durant la Guerre civile laotienne en 1960-1961 suite au refus d'une intervention militaire par les franco-britanniques malgré les plans proposés (On a envisagé de dépêcher une brigade américaine et une du Commonwealth pour protéger Vientiane) discréditent l'organisation6. Les franco-britanniques obtiennent une garantie de neutralité définie par les principes de non-ingérence et de non-alignement dans les accords de Genève de 1962. Un cabinet dunion nationale fut constitué sous lautorité du prince Souvanna Phouma, soutenu par la France et la Grande-Bretagne8 qui ne survécut pas à la fin de la guerre du Viet-Nam, qui vit le Pathet Lao s'emparer du pouvoir en 1975.

    Dès avril 1964, il est constaté publiquement les divergences de vues entre la France et les États-Unis sur le conflit vietnamien9 et le Royaume-Uni refuse les demandes américaines d'envoyer des troupes sur ce théâtre d'opérations qui commencent à partir de décembre 196410.

    La France suspend sa participation militaire le 23 avril 19659, annonce le 28 mai 1965 son refus de soutenir l'intervention américaine au Viet-Nam11 et son retrait de l'état-major de lOTASE, retire ses derniers fonctionnaires en 1968 et annonce en juin 1973 qu'elle arrête son financement en 19749.

    Le Pakistan quitte l'OTASE et dénonce le pacte de Manille en 1972 suite à sa non-intervention lors de ses guerres avec lInde5.

    Après un ultime exercice le 20 février 19765, l'OTASE fut dissoute le 30 juin 1977, après la fin de la guerre du Viêt Nam et le réchauffement des relations Est-Ouest mais le pacte de Manille subsiste en tant qu'instrument juridique et seul lien de sécurité entre les États-Unis et la Thaïlande.

    Hors participation au financement direct de lorganisation, les pays membres firent des projets culturels, scientifiques et éducatifs qui eurent des effets à long terme. Le Royaume-Uni financera entre autres en partie en 1959 la création d'une école d'ingénieurs à Bangkok, la « SEATO Graduate School of Engineering » qui deviendra la Asian Institute of Technology6. L'OTASE fondera également deux laboratoires de recherches sur le choléra, un à Bangkok et à un à Dhaka, le « Pakistan-SEATO Cholera Research Laboratory » devenant en 1978 le Centre international pour la recherche sur les maladies diarrhéiques, Bangladesh12 ainsi que vingt écoles d'apprentissage2.

    Voici les effectifs des forces armées en Asie du Sud en 19546 au sortir de la guerre d'Indochine, le Corps expéditionnaire français en Extrême-Orient en cours de rapatriement est dissout le 28 avril 195614 et les forces du Commonwealth engagées contre l'insurrection communiste malaise qui compteront environ 40 000 hommes en 1960 ne sont pas comptabilisés :

  7. Liste des catastrophes maritimes de la Seconde Guerre ...

    fr.wikipedia.org/wiki/Liste_des_catastrophes...

    5 days ago · HMAS Sydney – Coulé, le 19 novembre 1941, par le croiseur auxiliaire allemand Kormoran, avec tout son équipage de 645 hommes. Ceci représente la plus grande perte humaine sur un navire de guerre australien [105]. 645 Marine 1943 États-Unis

  8. Gino Galuppini - Wikipedia

    it.wikipedia.org/wiki/Gino_Galuppini

    5 days ago · voci di militari presenti su Wikipedia Manuale Gino Galuppini ( Bologna , 27 dicembre 1914 – Roma , 16 ottobre 2010 ) è stato un ammiraglio e storico italiano .

  9. Lijst van vliegdekschepen - Wikipedia

    nl.wikipedia.org/wiki/Lijst_van_vliegdekschepen

    Jan 08, 2021 · Terrible ( Royal Navy): Majestic klasse vliegdekschip, afgebouwd als HMAS Sydney Theodore Roosevelt ( United States Navy ): Nimitz klasse kernaangedreven supercarrier in dienst sinds 1986 Tbilisi ( Marine van de Sovjet-Unie ): Originele naam voor de Admiraal Koeznetsov

  10. Мернс, Дэвид — Википедия

    ru.wikipedia.org/wiki/Мернс,_Дэвид

    Jan 08, 2021 · Литература. Robert Forczyk: German Commerce Raider vs. British Cruiser. Osprey Publishing, 2010. ISBN 978-1-84603-918-8.; David L. Mearns: The search for ...

  11. People also search for