Yahoo Web Search

  1. J'accuse (film, 2019) — Wikipédia

    fr.wikipedia.org/wiki/J'accuse_(film,_2019)
    • Adaptation
    • Synopsis
    • Production
    • Sortie

    J'accuse est un drame historique franco-italien coécrit et réalisé par Roman Polanski, sorti en 2019. Il s'agit de ladaptation du roman D. de Robert Harris, portant sur l'affaire Dreyfus.

    En 1894, le capitaine Alfred Dreyfus, officier français juif, est condamné à la déportation à vie pour avoir fourni des documents secrets aux Allemands. Pendant 12 ans, cette « affaire » va déchirer la France de la Troisième République et provoquer un véritable scandale dans le monde entier. Le commandant Marie-Georges Picquart, promu chef du Deuxième Bureau, va découvrir que le commandant Ferdinand Walsin Esterhazy espionne pour l'Allemagne et que son propre adjoint, Hubert Henry, sait que le vrai coupable de la trahison est Esterhazy, surnommé Dubois.

    Roman Polanski collabore ici à nouveau avec l'auteur britannique Robert Harris. Les deux hommes avaient déjà travaillé ensemble sur The Ghost Writer (2010). Le scénario s'inspire du roman D. (An Officer and a Spy) de Robert Harris, publié en 2013. Roman Polanski voulait depuis des années faire un film sur l'affaire Dreyfus, le projet est évoqué dès 20122 : « Jai longtemps voulu faire un film sur laffaire Dreyfus, en traitant le sujet non comme un drame en costumes mais comme une histoire despionnage. De cette manière, on peut montrer son absolue pertinence par rapport à ce qui se passe dans le monde aujourdhui le spectacle séculaire de la chasse aux sorcières à lencontre dune minorité, la paranoïa sécuritaire, les tribunaux militaires secrets, les agences de renseignement hors de contrôle, les dissimulations gouvernementales et la presse enragée », dit-il au Hollywood Reporter en 20123. Durant des années, le réalisateur tente de mener à bien le projet mais peine à le financer, comme il le déclare en 2017 : « Le problème du film, cest la combinaison entre le casting et le financement. Cest un film cher et les films de cette envergure se font avec une star bankable, comme on dit vulgairement. Et les stars capables de satisfaire les financiers, je ne les vois pas dans le rôle de Picquart, qui est notre personnage principal. À part ça, il y a une cinquantaine de rôles importants. Il faudrait quils parlent tous avec le même accent dans la langue anglaise, sinon ça serait épouvantable. Car, malheureusement, il faut faire le film en anglais, ce qui est un autre problème pour moi. Cest nécessaire pour que le film soit distribuable dans le monde entier. Débloquer les moyens financiers pour produire un projet pareil est impossible si on tourne en français, ce qui est vraiment un gros problème pour ce type de sujet »4. Jean Dujardin est annoncé dans le rôle principal de Marie-Georges Picquart en septembre 20182. Louis Garrel est engagé dans le rôle d'Alfred Dreyfus. Le tournage commence le 26 novembre 20185 et devrait finir le 7 mars 2019 à Paris et en région parisienne2. L'équipe tourne notamment en avril 2019 à Moret-sur-Loing en Seine-et-Marne6.

    Le film est sélectionné et présenté en compétition officielle le 30 août 2019 à la Mostra de Venise1.

    • Légende Films, RP Productions
    • Roman Polanski
  2. Alexandre Desplat — Wikipédia

    fr.wikipedia.org/wiki/Alexandre_Desplat

    4 days ago · modifier - modifier le code - modifier Wikidata Alexandre Desplat , né le 23 août 1961 à Paris , est un compositeur français de musique de film . Composant pour des films et téléfilms français depuis 1985, il se fait remarquer à l'international en 2003 avec la bande originale de La Jeune Fille à la perle . Il est alors de plus en plus demandé à l'étranger, notamment par le cinéma ...

    • Alexandre Michel Gérard Desplat
    • 23 août 1961 (59 ans), Paris
  3. Valérian et la Cité des mille planètes — Wikipédia

    fr.wikipedia.org/wiki/Valérian_(film)

    Feb 13, 2021 · La musique du film est composée par Alexandre Desplat.C'est l'un des rares films de Luc Besson sur lequel ne travaille pas son ami Éric Serra.Les compositions d'Alexandre Desplat ont été enregistrées en février 2017 avec l'Orchestre national de France à la Maison de la Radio, chose très rare pour une musique de film [27].

  4. Ecoutez Le Cinema ! 20 ans - Raretes Et Inedits

    tower.jp/item/5153873/Ecoutez-Le-Cinema-!-20-ans...

    Feb 19, 2021 · 3.Passage a l'acte / Alexandre Desplat 4.Chere inconnue / Philippe Sarde 5.Mon Oncle Benjamin (Generique)/ Francois Rauber ... Bande originale du film ""Les chinois a Paris""/ Michel Magne

  5. L'Étrange Histoire de Benjamin Button (film) — Wikipédia

    fr.wikipedia.org/wiki/L'Étrange_Histoire_de...
    • Adaptation
    • Commentaires
    • Résumé
    • Enfance
    • Mort
    • Synopsis
    • Décès
    • Production
    • Développement
    • Sortie
    • Critiques

    L'Étrange Histoire de Benjamin Button (The Curious Case of Benjamin Button) est un film fantastique américain réalisé par David Fincher, sorti en 2008.

    L'histoire d'Eric Roth et Robin Swicord est inspirée de la nouvelle du même nom datant de 1922 et écrite par F. Scott Fitzgerald. Le film met en scène un homme, incarné par Brad Pitt, qui naît vieux et qui rajeunit au fil des années, et Daisy, sous les traits de l'actrice Cate Blanchett, qui vit une histoire d'amour avec lui tout au long de sa vie.

    Alors que l'ouragan Katrina approche, la vieille Daisy est sur son lit de mort dans un hôpital de La Nouvelle-Orléans ; elle demande à sa fille, Caroline, de lui lire à haute voix le journal de Benjamin Button. Celui-ci raconte que, le soir du 11 novembre 1918, il est né avec les caractéristiques physiques d'un vieil homme. La mère de l'enfant décède après l'accouchement, et le père, Thomas Button, décide d'abandonner l'enfant sous le porche d'une maison de soin. Queenie et M. Tizzy Weathers, employés de la maison de retraite, trouvent le bébé, et Queenie décide de s'occuper de lui comme s'il s'agissait de son propre fils. En mai 1945, Benjamin retourne à La Nouvelle-Orléans et retrouve Queenie. Un peu plus tard, il renoue avec Daisy qui essaie de le séduire, mais comme il reste distant, elle décide de s'en aller. Benjamin retrouve aussi Thomas Button, gravement malade, qui révèle qu'il est son père. Il cède ses possessions à Benjamin avant de mourir.

    Passant le début de sa vie en fauteuil roulant, Benjamin apprend à marcher en 1925 et utilise désormais des béquilles. Le jour de Thanksgiving 1930, alors qu'il a douze ans mais qu'il a toujours l'apparence d'un vieillard, Benjamin rencontre une petite fille de six ans, Daisy, dont la grand-mère vit dans la maison de soins. Plus tard, il accepte de travailler sur un remorqueur commandé par le capitaine Mike Clark. Benjamin rencontre également Thomas Button, qui l'aborde, après avoir compris qui était l'enfant, mais ne lui révèle pas qu'il est son père. En automne 1936, Benjamin quitte La Nouvelle-Orléans pour un travail à long terme avec l'équipe du remorqueur ; Daisy, quant à elle, intègre une école de danse à New York.

    En 1941, Benjamin se retrouve à Mourmansk, où il entame une liaison avec Elizabeth Abbott, épouse du ministre britannique du Commerce. Le 7 décembre de la même année, le Japon attaque Pearl Harbor, poussant les États-Unis dans la Seconde Guerre mondiale. La United States Navy demande à Mike de participer aux efforts de guerre, son bateau et l'équipage étant affectés à un rôle de sauvetage. Au cours d'une patrouille, le remorqueur trouve un navire coulé des États-Unis et les corps de 1 300 soldats américains. Ils repèrent alors un sous-marin allemand et Mike décide de foncer dessus avec le remorqueur à pleine vitesse en tirant à la mitrailleuse. Son but est atteint mais son acte cause la mort de la plupart de l'équipage, y compris le sien, ainsi que le naufrage du remorqueur. Benjamin et un autre membre d'équipage sont secourus par des navires de l'US Navy le lendemain.

    En 1947, Benjamin visite Daisy à New York à l'improviste, désormais décidé d'entamer une relation avec elle. Mais il est repoussé à son tour car la jeune femme est amoureuse d'un autre homme. En 1954, la carrière de danse de Daisy se termine brutalement à Paris, où un taxi la percute et lui brise une jambe. Lorsque Benjamin lui rend visite, Daisy est surprise par sa jeunesse et, ne supportant pas qu'il la voit blessée, elle lui demande de rester hors de sa vie. Au printemps 1962, Daisy revient à La Nouvelle-Orléans. Ayant un âge physique désormais très proche, ils entament enfin une relation amoureuse et partent en bateau tous les deux. À leur retour, ils apprennent que Queenie est morte, et ils emménagent ensemble après les funérailles. En 1967, Daisy ouvre un studio de danse et annonce à Benjamin qu'elle est enceinte ; elle donne naissance à une fille, Caroline, au printemps de 1968. Estimant qu'il ne peut pas être un père pour sa fille en raison de son rajeunissement progressif, Benjamin vend ses biens, laisse ses économies à Daisy et Caroline, et les quitte au printemps suivant. Au cours des années 1970, il voyage seul à travers le monde. De son côté, Caroline, qui continue de lire le journal à sa mère hospitalisée, comprend alors que Benjamin est son père biologique. Benjamin retrouve Daisy en 1980. Maintenant mariée, elle le présente à son mari et à sa fille comme un vieil ami. Daisy admet qu'il a eu raison de partir, avouant qu'elle n'aurait pas pu faire face autrement. Elle rend visite plus tard à Benjamin à son hôtel, où ils partagent une dernière nuit d'amour.

    En 1990, Daisy est contactée par des travailleurs sociaux qui ont trouvé Benjamin. Quand elle arrive, ils expliquent qu'il vivait dans un immeuble condamné et a été transporté à l'hôpital en mauvaise condition physique, et qu'ils ont trouvé son nom dans son journal, Benjamin présentant des signes d'amnésie et de démence plus caractéristiques d'une personne âgée alors qu'il a désormais le physique d'un préadolescent. Daisy s'installe dans la maison de retraite en 1997 et s'occupe de Benjamin pour le reste de sa vie. Au printemps de 2003, Benjamin meurt dans ses bras, avec l'apparence d'un poupon, mais avec l'âge véritable de 84 ans. Daisy meurt deux ans plus tard, à l'arrivée de l'ouragan Katrina.

    Le scénariste Robin Swicord écrit, en octobre 1998, une adaptation pour le réalisateur Ron Howard et l'acteur John Travolta est pressenti pour le rôle-titre5. La Paramount Picture engage, en mai 2000, Jim Taylor pour adapter la nouvelle. Le studio s'attache aussi les services du réalisateur Spike Jonze pour la réalisation6 et on apprend également en avril 2000 que le scénariste Charlie Kaufman travaille lui aussi sur une adaptation7, avant d'abandonner à son tour8. En juin 2003, le réalisateur Gary Ross entame les négociations finales pour diriger le film sur un nouveau projet rédigé par le scénariste Eric Roth. En mai 2004, David Fincher entame les négociations pour remplacer Ross à la réalisation du film. C'est finalement en 2007 que David Fincher en assure la réalisation sur un scénario de Eric Roth et Robin Swicord. L'acteur Brad Pitt retrouve David Fincher pour la troisième fois en collaboration, après Seven (1995) et Fight Club (1999). En mai 2005, Brad Pitt et Cate Blanchet entament les négociations pour participer au film. En septembre 2006, Tilda Swinton, Jason Flemyng et Taraji P. Henson entament eux aussi les négociations pour faire partie de la distribution. En octobre de la même année, Julia Ormond, qui joue la fille de Daisy, personnage de Cate Blanchet à qui elle raconte l'histoire de son amour pour Benjamin Button. Brad Pitt collabore dans ce film avec d'anciens collègues croisés dans des films précédents. Il avait précédemment joué avec Ormond dans Légendes d'automne, avec Flemyng dans Snatch : Tu braques ou tu raques, avec Jared Haris dans Ocean's Twelve, avec Blanchet dans Babel et avec Swinton dans Burn After Reading. Le film est alors tourné à La Nouvelle-Orléans, à Los Angeles et à Montréal, où la rue Saint-Paul et le marché Bonsecours sont utilisés comme décors d'une ville russe, et de quelques quartiers parisiens. L'Étrange Histoire de Benjamin Button est, avec Déjà vu (2006), l'un des premiers films à gros budget à être tourné à La Nouvelle-Orléans après le passage de l'ouragan Katrina.

    La bande son de L'Étrange Histoire de Benjamin Button a été écrite par le compositeur français Alexandre Desplat, qui a enregistré la bande avec un ensemble de 87 pièces de l'Hollywood Studio Symphony au Sony Scoring Stage.

    L'Étrange Histoire de Benjamin Button devait à l'origine sortir en salles en mai 2008, mais cette date a été repoussée au 26 novembre 2008. La date de sortie a été déplacée de nouveau au 25 décembre aux États-Unis, le 16 janvier 2009 au Mexique, le 6 février au Royaume-Uni, le 13 février en Italie et le 27 février en Afrique du Sud.

    Le film a reçu un accueil critique favorable. Le critique Rotten Tomatoes rapporte 73 % de critiques positives données au film à partir de 234 avis. Selon Metacritic, le film a reçu une note moyenne de 70 sur 100, basée sur 37 avis. Yahoo! Movies rapporte que le film a reçu une note moyenne de B + , basée sur 12 avis. Todd McCarthy de Variety Magazine a donné au film une critique positive, le qualifiant de « narration hollywoodienne satisfaisante ». Peter Howell du Toronto Star dit : « Il a été dit qu'une vie sans recul ne vaut pas la peine d'être vécue. L'Étrange Histoire de Benjamin Button suggère qu'une vie vécue en arrière peut être beaucoup plus enrichissante » et décrit le film comme « un conte magique et émouvant d'un homme vivant sa vie dans le sens inverse avec une réalisation visuelle à son meilleur ! » Rod Yates d'Empire lui a décerné un cinq sur cinq. Kirk Honeycutt de The Hollywood Reporter a estimé que le film a été « superbement réalisé et est incroyablement interprété par Brad Pitt dans sa sortie la plus impressionnante à ce jour ». Honeycutt a salué la mise en scène de David Fincher du film et a noté que le « cinéma se marie à merveille à une palette de couleurs sobres nécessaires et autres effets visuels qui retranscrivent un passé magique ». Honeycutt indique que Benjamin Button est « une épopée intime de l'amour et de la perte ce qui est du pur cinéma ». Roger Ebert du Chicago Sun-Times a donné au film deux étoiles et demi sur quatre, en disant qu'il est « un film magnifiquement réalisé sur la base d'un principe profondément erroné ». Il continue : « la prémisse du film dévalorise toute relation, rend vaine toute amitié ou romance, et crache, pas dans le visage du destin, mais vers l'arrière dans la gueule de temps ». Peter Bradshaw dans The Guardian l'a appelé « 166 minutes d'ennui », et lui donne une étoile sur une échelle allant jusqu'à cinq. Cosmo Landesman du Sunday Times a écrit : « La prémisse du film ne sert à rien. C'est une chose qui dure près de trois heures », concluant « L'Étrange Histoire de Benjamin Button est un anodin film hollywoodien qui offre une vue sécuritaire et aseptisée de la vie et de la mort. C'est un Forrest Gump à l'envers ». Il attribue au film une note de deux étoiles sur cinq. James Christopher dans The Times a nommé le film « un marathon fastidieux de fumée et de miroirs. En ce qui concerne les exigences de base, le film manque de substance, de crédibilité, d'un script décent et du caractère qui pourrait vous intéresser » tandis que Derek Malcolm de Londres Evening Standard note qu'« il n'y a rien de plus qu'une histoire très étrange élaborée par un cinéaste qui sait ce qu'il fait, mais pas toujours pourquoi il le fait ». AO Scott du New York Times déclare : « L'Étrange Histoire de Benjamin Button, plus de deux heures et demie de long, soupire-t-elle avec une intrigue ardente et frémissante tout en enquêtant sur les énigmes philosophiques et les paradoxes émotionnels de l'état de son protagoniste dans un esprit qui se doit plus de Jorge Luis Borges que de Fitzgerald ». Ce journaliste a salué le réalisateur David Fincher et écrit : « En s'appuyant sur les progrès de pionniers comme Steven Spielberg, Peter Jackson et Robert Zemeckis, M. Fincher a ajouté une dimension de délicatesse et de grâce au cinéma numérique » et d'autres états : « bien qu'il tient sur les épaules de films culte comme Minority Report, Le Seigneur des Anneaux et Forrest Gump, Benjamin Button peut être l'exemple le plus éclatant, précisément parce qu'il est le plus subtil ». Il a également déclaré : « Dans un même temps, comme tout amour et comme tout film - il est occulté par la déception et voué à finir ». D'autre part, Anne Hornaday du Washington Post déclare : « On ne peut nier l'ambition pure et les prouesses techniques de L'Étrange Histoire de Benjamin Button. Ce qui est moins clair, c'est si il gagne tout son sens de sa propre importance » et ajoute « Il joue trop la carte de la sécurité alors qu'il devrait se laisser aller ». Kimberley Jones de l'Austin Chronicle éreinte le film et déclare : « Fincher nous vend des stars de cinéma qui s'ébattent dans des draps et appelle ça de l'amour. Je n'y crois pas une seconde ».

    • The Curious Case of Benjamin Button
    • David Fincher
  6. Alexandre Desplat - J'accuse (Bande originale du film) (2019) [24bit 48khz FLAC] [ 其他other ] wys00 发表于: 2019-11-24 - Exodus1985 回复于: 11 分钟前 154 查看 1 评论

  7. Valerian – Die Stadt der tausend Planeten – Wikipedia

    de.wikipedia.org/wiki/Valerian_-_Die_Stadt_der...

    Valerian Die Stadt der tausend Planeten (Originaltitel: Valerian and the City of a Thousand Planets) ist ein Science-Fiction-Film des französischen Regisseurs Luc Besson, der auch als Drehbuchautor und Produzent des Films fungierte, mit Dane DeHaan und Cara Delevingne in den Hauptrollen.

  8. Jun 11, 2020 · 4.Mona - Bande originale du film "Mona, l’etoile sans nom"/ Georges Delerue 5.Un choix d’assassins - Bande originale du film "Un choix d’assassins"/ Alain Goraguer 6.Nea (Theme) - Bande originale du film "Nea"/ Michel Magne 7.Demenagements - Version courte - Bande originale du film "Les chinois a Paris"/ Michel Magne

  9. ecoutez le cinema ! 20 ans - raretes et inedits/v.a. /オムニバス/映画dvd・blu-ray(ブルーレイ)/サントラの商品詳細ページです。新品cd ...

  10. Majestyx Archives

    www.majestyx.com/mainlist.html

    Feb 14, 2021 · (non-film) Americans plus bonus tracks (Universal Music Jazz France 531 340 5 - 10 tracks) (non-film) The Beyondness of Things (London 460 009 - 12 tracks) (non-film) Eternal Echoes (Decca Records 466 765 - 11 tracks) (non film) The John Barry Collection Volume Four: John Barry and Guests (Fat Boy FATCD 418/4 - 19 tracks, 55:01) Compilations

  11. People also search for
  1. Ads
    related to: j'accuse bande originale du film alexandre desplat chinois