Yahoo Web Search

  1. 陳耀楠 - 维基百科,自由的百科全书

    zh.wikipedia.org/wiki/陳耀楠

    1 day ago · Jason Steven Lee Allen: 第13集 欲骨查IX: 韓志力 Dayo Okeniyi ( 英语 : Dayo Okeniyi ) 第14集 黑色警報: 放射科醫生 博迪 Daniel Robaire 卡梅隆·伯埃斯: 第11集 第17集 行屍VI: 勞保羅(耶穌) Tom Payne ( 英语 : Tom Payne (actor) ) 賈神探VIII: Percy Johnson III 鑑證人員 Nick Buckley 郭賴 ...

    • 1992年3月8日(28歲)
    • Chan Yiu Nam
    • 耀楠
    • Timothy
  2. John Ritter - Wikipedia

    en.wikipedia.org/wiki/John_Ritter

    1 day ago · Jonathan Southworth Ritter (September 17, 1948 – September 11, 2003) was an American actor and comedian. He was the son of the singing cowboy star Tex Ritter and the father of actors Jason and Tyler Ritter.

  3. Memphis Beat - Wikipedia, la enciclopedia libre

    es.wikipedia.org/wiki/Memphis_Beat

    14 hours ago · Memphis Beat es una serie dramática estadounidense que se estrenó en TNT el 22 de junio de 2010 y terminó el 16 de agosto de 2011.Fue cancelada oficialmente el 14 de octubre de 2011.

    • "Memphis Beat" by Keb' Mo'
    • Estados Unidos
  4. 19. September – Wikipedia

    de.wikipedia.org/wiki/19._September

    1 day ago · Lee Kerslake († 2020) 2002 : John O’Gorman Arundel , kanadischer Eishockeyspieler 2002 : Robert Guéï , ivorischer Militär, militärischer Führer und Staatspräsident

  5. Samuel L. Jackson — Wikipédia

    fr.wikipedia.org/wiki/Samuel_L._Jackson
    • Carrière
    • Culture populaire
    • Récompenses et distinctions
    • Carrière professionnelle
    • Politique
    • Vie personnelle
    • Médias
    • Commentaires

    Il accède à la célébrité internationale durant les années 1990 avec des prestations remarquées, comme dans Jurassic Park (1993) de Steven Spielberg, Pulp Fiction (1994) de Quentin Tarantino (dont il deviendra l'acteur fétiche), ou encore Une journée en enfer (1995) de John McTiernan, et Au revoir à jamais (1996), de Renny Harlin. Durant les années 2000, il participe à plusieurs franchises : il joue Mace Windu dans la prélogie de Star Wars, porte la suite Shaft (2000), de John Singleton, et seconde Vin Diesel pour la trilogie d'action xXx. Par ailleurs, il incarne Elijah Price dans le thriller fantastique Incassable (2000), de M. Night Shyamalan et porte les films indépendants remarqués Des serpents dans l'avion (2006) et Black Snake Moan (2008). Samuel Leroy Jackson entre au Morehouse College d'Atlanta pour entreprendre des études d'architecture2, mais c'est avec un diplôme d'art dramatique qu'il en ressort en 1972. Il fait ses débuts au cinéma la même année dans Together for Days de Michael Schultz, mais il préfère se consacrer au théâtre en jouant à New York. Il y fait la rencontre de Spike Lee qui lui confie par la suite quelques petits rôles dans ses films (Do the right thing, Mo' Better Blues). Cette collaboration lui permet d'obtenir au festival de Cannes en 1991 le prix du meilleur second rôle pour Jungle Fever, dans lequel il incarne un junkie alors qu'il sort d'une cure de désintoxication. Il enchaîne alors les seconds rôles dans plusieurs films, dont Les Affranchis (1990), de Martin Scorsese, Jeux de guerre (1992), de Phillip Noyce ou encore Jurassic Park (1993), de Steven Spielberg. Quentin Tarantino le repère lors du tournage d'un film qu'il a scénarisé, le thriller True Romance, réalisé par Tony Scott. Il lui confie alors le rôle de Jules Winnfield, le tueur philosophe de Pulp Fiction. Le long-métrage lance définitivement la carrière de l'acteur, en faisant une star connue du monde entier. Si en 1996, il garde un pied dans le cinéma indépendant, apparaissant dans Double mise, le premier long-métrage de Paul Thomas Anderson et portant la comédie La Couleur de l'arnaque, de Reginald Hudlin, il joue aussi dans des grosses productions : partageant l'affiche du thriller judiciaire Le Droit de tuer ? avec Matthew McConaughey et Sandra Bullock, puis étant pour la première fois propulsé premier rôle masculin pour le film d'action Au revoir à jamais, aux côtés de Geena Davis. Jusqu'à la fin des années 1990, il essaie de s'imposer comme tete d'affiche : en 1997, Tarantino fait de nouveau appel à lui pour son troisième long-métrage, Jackie Brown, où l'acteur se voit confier un personnage clé ; la même année, il joue un professeur remplaçant dans le drame social 187 code meurtre, de Kevin Reynolds, puis il joue un père borderline dans le thriller Le Secret du bayou, de Kasi Lemmons, qu'il produit également. Ces deux projets le voient aussi sortir du registre des films d'action à gros budget. L'année 1998 le voit de nouveau jouer un policier dans le thriller Négociateur où il a pour partenaire Kevin Spacey, puis incarner un scientifique pour le film de science-fiction Sphère, de Barry Levinson, où il côtoie cette fois Dustin Hoffman et Sharon Stone. L'année 2000 le voit partager l'affiche du drame militaire L'Enfer du devoir, de William Friedkin, avec Tommy Lee Jones, mais surtout reprendre le rôle mythique de J.P. Shaft dans un thriller d'action, Shaft, réalisé par John Singleton. Pour finir, l'acteur retrouve Bruce Willis une troisième fois, pour le thriller fantastique Incassable, réalisé par M. Night Shyamalan. Son interprétation du complexe et cérébral Elijah Price annonce des années 2000 placées sous le sceau de rôles plus sérieux. Durant les années 2000, l'acteur tourne beaucoup, alternant seconds rôles dans des films d'action et premiers rôles de projets plus dramatiques. Il capitalise d'abord sur son succès en produisant et jouant dans deux projets singuliers : la comédie d'action Le 51e État, dont il partage l'affiche avec Robert Carlyle puis le drame musical The Caveman's Valentine. Mais par la suite, il se diversifie à Hollywood en partageant l'affiche du drame Dérapages incontrôlés (2002), avec Ben Affleck ; du thriller Sans motif apparent (2002), avec Milla Jovovich ; du drame historique In My Country (2004), avec Juliette Binoche ; du thriller Instincts meurtriers (2004), avec Ashley Judd ; de la comédie Le Boss avec Eugene Levy ; du thriller social La Couleur du crime (2006) avec Julianne Moore ; du mélodrame sportif Renaissance d'un champion (2007) avec Josh Hartnett ; du drame horrifique avec Chambre 1408 (2007) avec John Cusack. Enfin, il retrouve Renny Harlin une troisième fois pour le thriller Cleaner, où il est secondé par Ed Harris et Eva Mendes, puis partage l'affiche du biopic musical Soul Men (2008) avec Bernie Mac. Pour finir, il incarne l'amant de Naomi Watts pour le drame choral Mother and Child, écrit et réalisé par Rodrigo Garcia. Outre son personnage de Mace Windu, il participe à d'autres films d'action hollywoodiens : xXx (2002) et sa suite, XXX 2: The Next Level (2005) ; retrouve John McTiernan et John Travolta pour Basic (2003) ; fait partie des protagonistes musclés de S.W.A.T. unité d'élite (2003), aux côtés de Colin Farrell ; retrouve Quentin Tarantino pour un second rôle dans Kill Bill, vol. 2 ; seconde Hayden Christensen pour le blockbuster fantastique Jumper (2008), de Doug Liman ; fait partie du casting de l'ambitieuse adaptation de comic-books The Spirit, de Frank Miller. Mais finalement, son rapprochement de l'univers des comic-books va se traduire par un engagement qui va marquer la phase suivante de sa carrière. Au début des années 2000, la star autorise Marvel Comics à ce que le personnage du directeur du SHIELD, Nick Fury soit redessiné selon ses traits, à condition qu'en cas d'adaptation cinématographique, il incarne le personnage3,4. Ainsi, à partir de 2008, l'acteur intègre l'Univers cinématographique Marvel en jouant Fury dans la scène post-générique du blockbuster Iron Man (2008), de Jon Favreau. Il signe alors pour apparaître dans neuf autres films sortis durant la décennie 20105. Son personnage va jouer un rôle clé dans la première phase de l'univers produit par les studios Disney : il est présent dans Iron Man 2 (2010), Thor et Captain America: First Avenger (2011) puis The Avengers (2012) pour superviser la formation du groupe de superhéros. Il revient dans la seconde phase pour voir son personnage développé dans Captain America: The Winter Soldier (2014) puis pour quelques scènes de Avengers: Age of Ultron (2015). Il conclue son contrat avec Marvel pour la phase 3 : il incarne une version rajeunie du personnage dans le film préquelle Captain Marvel, quelques scènes de Avengers : Endgame puis enfin Spider-Man: Far From Home (2019). Il apparait également dans la série Marvel: Les Agents du SHIELD durant le deuxième et le dernier épisode de la première saison, diffusée entre 2013 et 20146. Parallèlement à l'Univers cinématographique Marvel, l'acteur participe à d'autres films d'action produits par les studios : le remake RoboCop (2014), de José Padilha ; il incarne aussi l'antagoniste de l'adaptation de comic-books Kingsman : Services secrets (2015), de Matthew Vaughn puis prête ses traits à George Washington Williams dans le remake Tarzan (2016), de David Yates. Il joue aussi dans la comédie d'action Secret Agency, puis est pour la première fois dirigé par Tim Burton pour le conte Miss Peregrine et les Enfants particuliers (2016). Il redevient un militaire pour Kong: Skull Island (2017), où il a aussi pour la première fois pour partenaire Brie Larson. Il lance enfin en 2015 une nouvelle franchise de buddy movie d'action avec Ryan Reynolds, intitulée Hitman and Bodyguard. Parallèlement, il retrouve d'anciens personnages, d'abord pour clore deux trilogies : en 2017, XXx : Reactivated avec Vin Diesel, puis en 2019 Glass toujours avec M. Night Shyamalan derrière la caméra et Bruce Willis devant ; puis il redevient John Shaft pour la suite Shaft, mis en scène par Tim Story. Il retrouve aussi les cinéastes qui l'ont révélé : Spike Lee lui confie un rôle dans son remake Old Boy (2013), porté par Josh Brolin puis dans son drame politique indépendant Chi-Raq (2015). Quentin Tarantino le convoque de nouveau pour Django Unchained '(2012) mais surtout pour Les Huit Salopards (2015), où l'acteur défend le rôle le plus important du film, pourtant porté par une distribution chorale. Pour finir, l'acteur s'investit dans des projets de seconde zone, qui sortent parfois directement en vidéo : le thriller d'action No Limit (2010) ; le film d'action Arena (2011) ; le polar Rencontre avec le mal (2012) ; le thriller d'action The Samaritan (2012) ; le thriller d'action Kite (2014) ; le film d'aventures Big Game (2014), où il incarne le président des États-Unis ; puis il revient à l'horreur et à John Cusack pour Cell Phone (2016).

    À partir de 2002, le personnage du directeur du SHIELD Nick Fury prend les traits de Samuel L. Jackson dans les Marvel Comics. L'acteur endosse le rôle de Fury dans l'Univers cinématographique Marvel à partir de 2008 et apparait ainsi dans les séries Iron Man, Thor, Captain America, Avengers, Spider-Man et le film Captain Marvel. 1999 l'utilise comme un second rôle de luxe : d'abord dans le thriller d'action Peur bleue, qui lui permet de retrouver le réalisateur Renny Harlin, pour lequel il incarne un entrepreneur milliardaire. Mais surtout le blockbuster évènement Star Wars, épisode I : La Menace fantôme, réalisé par George Lucas, où il incarne le maître Jedi Mace Windu. Il continuera à incarner ce personnage dans les deux autres chapitres de la prélogie Star Wars, qui sortiront en 2002 et 2005.

    Il est entré dans le Livre Guinness des records en tant qu'acteur ayant cumulé le plus de recettes au box-office mondial.

    L'année 2019 est marquée par un retour à un cinéma plus adulte : il partage l'affiche de la comédie dramatique Unicorn Store avec Brie Larson, qui officie aussi à la réalisation ; puis il joue dans le drame de guerre The Last Full Measure, écrit et réalisé par Todd Robinson.

    Il s'est opposé à la guerre d'Irak et a soutenu Barack Obama lors de l'élection présidentielle de 2008. Ayant connu la ségrégation, il s'est également engagé contre le racisme anti-noirs mais aussi anti-blancs, à travers le film Harcelés.

    Végétarien depuis de nombreuses années, Samuel L Jackson a affirmé dans une récente interview être devenu végétalien depuis le début de l'année 20138. En mars 2017, il annonce ne plus l'être9. Samuel L. Jackson est marié depuis 1980 avec l'actrice Latanya Richardson, ils ont une fille prénommée Zoé qui est née en 198010.

    En France, Thierry Desroses est la voix française régulière de Samuel L. Jackson depuis Pulp Fiction14,15. Jacques Martial l'a également doublé à cinq reprises, dans la saga Star Wars.

    Au Québec, Éric Gaudry est la voix française régulière de l'acteur16. James Hyndman16 l'a également doublé à six reprises.

    • Samuel Leroy Jackson
    • Américain
  6. Hitman (film, 2007) — Wikipédia

    fr.wikipedia.org/wiki/Hitman_(film,_2007)
    • Synopsis
    • Commentaire
    • Critiques

    Enrôlé et conditionné par une organisation criminelle internationale connue du seul nom de « l'Organisation », l'agent 47 est le meilleur tueur à gages parmi tous ceux qui ont été formés à ses côtés. D'importantes sommes d'argent lui sont versées pour qu'il accomplisse les meurtres les plus délicats. Qu'il s'agisse d'étrangler un terroriste dans une ruelle à l'aide de sa corde de piano légendaire, ou d'abattre un président dans la foule en pleine campagne électorale, l'agent 47 effectue son travail sans jamais laisser de traces, sans bavures.

    Si l'on se fie au jeu d'après lequel le film est adapté, ses cibles sont pratiquement toutes des personnalités criminelles dangereuses. Bien que personne ne sache vraiment à quoi il ressemble, et que certains redoutent de seulement évoquer son existence, d'autres s'accordent à dire qu'il s'agit d'un mal nécessaire. Le Hitman n'a aucune pitié, il tue de sang froid et sans regret. En somme, c'est un agent d'élite, jusqu'au jour où il est trahi par sa propre agence. Contraint d'outrepasser les règles qu'il s'était auparavant fixées, il tombe dans une impasse lorsque la cible qu'il doit éliminer est une jeune femme charmante (ce qui semble rappeler l'histoire de l'édition Absolution du jeu vidéo).

    Hitman a reçu principalement des critiques négatives. D'après le site Web agrégateur de critiques, Rotten Tomatoes, 15 % des critiques ont attribué une note positive au film, basée sur 102 critiques, avec une note moyenne de 3,710. Le consensus sur le site Web se lit comme suit: \\"Hitman présente la combinaison malheureuse de violence excessive, de complot incohérent et de dialogue insensé.\\" Sur le site Web Metacritic, qui utilise un système de notation normalisé, le film a obtenu une note défavorable de 35100 sur 22 opinions. Les critiques ont critiqué plusieurs aspects du film, notamment l'intrigue faible et souvent déroutante, le jeu à sec et la violence extrême. Cependant, le critique de cinéma Roger Ebert lui a notamment attribué trois étoiles sur quatre, affirmant que Hitman se situe juste au seuil des jeux vidéo et de l'art. Du mauvais côté du seuil, mais quand même, accordez-lui du crédit\\". En 2008, Time a classé le film dans leur liste des dix pires films de jeu vidéo. En dépit de l'accueil négatif de Hitman, le philosophe slovène et théoricien du cinéma Slavoj Žižek a inclus le film dans sa liste personnelle des 10 plus grands films dans un sondage réalisé en 2012 par le magazine Sight & Sound. Cependant, dans un commentaire sur ses sélections, il a déclaré que la liste ne contenait \\"que des plaisirs coupables\\" et qu'il ne faisait \\"aucun compromis sur la qualité ou le bon goût\\".

  7. Jack el Destripador - Wikipedia, la enciclopedia libre

    es.wikipedia.org/wiki/Jack_el_Destripador

    14 hours ago · Jack el Destripador (en inglés: Jack the Ripper) es el nombre dado a un asesino en serie sin identificar al que se le atribuyen al menos cinco homicidios en el barrio londinense de Whitechapel en 1888, y cuyo modus operandi estuvo caracterizado por cortes en la garganta, mutilaciones en las áreas genital y abdominal, extirpación de órganos y desfiguración del rostro [1] de mujeres que se ...

  8. Kevin Durand — Wikipédia

    fr.wikipedia.org/wiki/Kevin_Durand

    14 hours ago · Wikipedia® est une marque déposée de la Wikimedia Foundation, Inc., organisation de bienfaisance régie par le paragraphe 501(c)(3) du code fiscal des États-Unis. Politique de confidentialité À propos de Wikipédia

  9. John Paul Jones - Wikipedia, la enciclopedia libre

    es.wikipedia.org/wiki/John_Paul_Jones

    1 day ago · Los exmiembros volvieron a formarse para el concierto del 40 aniversario de Atlantic Records el 14 de mayo de 1988. Page, Plant y Jones, con el hijo de John Bonham, Jason, cerraron el evento. En 1992, Jones arregló la orquestación en el R.E.M. álbum automático para la gente.

  10. R. Kelly — Wikipédia

    fr.wikipedia.org/wiki/R._Kelly
    • Controverse
    • Style musical
    • Enfance
    • Carrière
    • Vie personnelle
    • Sortie
    • Présentation
    • Récompenses et nominations
    • Tournées
    • Biographie
    • Décès
    • Développement
    • Apparitions
    • Conséquences

    Depuis les années 2000, R. Kelly a souvent fait parler de lui pour des raisons judiciaires. Accusé à plusieurs reprises de viols sur mineur, il est l'objet de très nombreuses dénonciations. À la suite de la diffusion du documentaire Surviving R Kelly, la cote de popularité du chanteur a drastiquement chuté1. Il est finalement arrêté et inculpé le 22 février 2019, accusé de plusieurs chefs d'accusation, dont viols sur mineures2. Dès le début de sa carrière, R. Kelly semble avoir des relations particulières avec des filles mineures84. Le premier scandale éclate lorsqu'il produit et travaille avec Aaliyah85. Selon de nombreuses rumeurs, le producteur se serait marié en cachette avec sa protégée alors âgée de 15 ans86. Déjà accusé de pédopornographie en 2008, R. Kelly avait finalement été acquitté87. De nombreux détracteurs ont dénoncé cet acquittement88. R. Kelly en effet n'en était pas à sa première accusation. Pas moins de six autres poursuites au moins ont été introduites à son égard88. Elles se sont toutes soldées par un acquittement ou un non-lieu89.

    R. Kelly est connu pour de nombreux singles à succès comme Bump n' Grind, Your Body's Callin', I Believe I Can Fly, Gotham City, Ignition (Remix), If I Could Turn Back the Hands of Time, The World's Greatest, I'm a Flirt (Remix) et Trapped in the Closet. En 1998, Kelly remporte trois Grammy Awards pour la chanson I Believe I Can Fly. Son style distinct a influencé d'autres musiciens et rappeurs. Kelly devient le premier chanteur à s'impliquer dans une carrière professionnelle au basketball lorsqu'il est engagé en 19973.

    Né et élevé dans le South Side de Chicago, Robert Sylvester Kelly est le troisième de quatre enfants13. La mère célibataire de Kelly, Joanne, est chanteuse. Le père de Kelly, lui, sera absent tout le long de sa vie14. La famille de Kelly résidait aux Ida B. Wells Homes dans le quartier de Bronzeville, à Chicago15. Lena McLin décrit le foyer de Kelly selon ses termes : « C'était serré. Une table, deux chaises. Il n'y avait clairement aucune présence paternelle ici16. » Kelly chante pour la première fois dans une chorale à huit ans13. Kelly grandit dans un foyer féminin, un entourage dans lequel il réagit différemment pendant l'absence de sa mère et de ses grands-parents. Enfant, Kelly est régulièrement abusé sexuellement par une jeune femme âgée de dix ans de plus que lui. « J'avais trop peur et honte » confie Kelly dans son autobiographie sur le fait qu'il n'ait jamais raconté ce qui lui était arrivé. Kelly devient amoureux à 8 ans. Lui et sa copine Lulu jurent à cette époque d'être « petits-amis pour la vie. » Cependant, leur dernier moment ensemble tourne mal lorsque, durant une bagarre près d'une crique, Lulu est poussée dans l'eau et happée par le courant. Elle sera retrouvée morte noyée. Kelly cite Lulu comme sa toute première inspiration musicale17. À 11 ans, il reçoit une balle dans l'épaule alors qu'il se dirigeait chez lui ; la balle serait apparemment toujours logée dans son épaule17. Kelly étudie à la Kenwood Academy dans le quartier de Hyde Park à Chicago en 1980, et y fait la rencontre de son professeure Lena McLin, qui encouragera Kelly à participer et chanter Ribbon in the Sky de Stevie Wonder lors d'un concours de talent organisé à son lycée14,18,19. Lena Mclin encourage également le jeune Kelly à arrêter le basketball. Elle explique qu'il l'avait d'abord mal pris, mais avoir changé d'avis après avoir participé au concours16. Kelly joue dans l'équipe de basketball avec le futur joueur Ben Wilson. Il chantera It's So Hard to Say Goodbye to Yesterday à l'enterrement de ce dernier20. La mère de Kelly, quant à elle, décède en 1993.

    R. Kelly se popularise en 1989 lorsqu'il participe, aux côtés de Marc McWilliams, Vincent Walker et Shawn Brooks, au concours télévisé appelé Big Break, présenté par Natalie Cole. Kelly remportera la somme de $ 10000021. Le premier album de Kelly, Born into the 90's, est publié au début de 1992 (sous le nom de R. Kelly and Public Announcement). Publié pendant le boom du new jack swing au début des années 1990, l'album contient les singles RnB à succès She's Got that Vibe, Honey Love, Dedicated, et Slow Dance (Hey Mr. DJ)22. À la fin de 1992, Kelly and Public Announcement participent à la tournée 60653, dont le titre correspond au zip code du quartier de Kelly13. Il s'agira du seul album crédité aux côtés de Public Announcement. Kelly se sépare du groupe en janvier 199314. Le premier album solo de Kelly, 12 Play, est publié le 9 novembre 1993 et contient le single à succès Bump n' Grind qui passera 12 semaines à la première place du classement Billboard Hot RnB Singles. Les autres singles incluent Your Body's Callin' (U.S. Hot 100: #13, U.S. R&B: #2) et Sex Me (U.S. Hot 100: #20, U.S. R&B: #8). Les deux singles comptent 500 000 exemplaires vendus aux États-Unis, et sont certifiés disque d'or par la RIAA22. En 1994, 12 Play est certifié disque d'or par la Recording Industry Association of America (RIAA), et devient finalement certifié sextuple disque de platine23.

    Le 31 août 1994 il épouse la chanteuse et actrice Aaliyah qui avait 15 ans alors que lui en avait 27, les parents de celle-ci ont fait annuler le mariage (la législation américaine de l'état de lIllinois interdit le mariage pour les moins de 18 ans, Aaliyah a dû mentir sur son âge pour pouvoir se marier) et ont envoyé la chanteuse en Europe afin de tasser le scandale24. Kelly publie l'un de ses meilleurs singles, I Believe I Can Fly, une chanson originellement composée pour le film Space Jam. I Believe I Can Fly atteint la deuxième place du Billboard Hot 100, et la première place aux classements britanniques ; elle est aussi nommée trois fois aux Grammy Awards en 199822. Le magazine Rolling Stone classe la chanson à la 406e place de son « Top 500 des meilleures chansons de tous les temps »29. En 1996, Kelly épouse la chorégraphe et danseuse Andrea Lee. En 1997, Kelly réalise l'un de ses rêves en signant un contrat pour jouer au basketball avec les Atlantic City Seagulls de l'United States Basketball League (USBL)30. Kelly endosse le numéro 12, en référence à son album 12 Play31. Kelly explique en ces termes : « J'aime tellement le basketball que ça me permet de me libérer l'esprit, de laisser la musique de côté pendant quelques minutes, et c'est aussi l'un de mes rêves qui se réalise. » Le contrat de Kelly à l'USBL stipule qu'il peut remplir ses engagements musicaux à tout moment si nécessaire. « Si Whitney Houston avait besoin qu'on lui écrive une chanson », explique Gross, « il peut quitter l'équipe et revenir quand ça lui plaît. » « Ce n'est pas un rôle qu'on lui a donné », explique Ken Gross, chef des Seagulls qui a signé Kelly32. Kelly est le premier musicien à jouer dans une équipe de basketball professionnelle3,33. En janvier 2009, après sa séparation en 2005, Kelly divorce d'Andrea Kelly. Le couple aura été marié pendant 11 ans51. Le 3 juin 2009, Kelly publie sa toute première mixtape, The Demo Tape (Gangsta Grillz) presented by DJ Skee and DJ Drama pour les fans52. Au Velvet Room d'Atlanta en février 2009, Kelly annonce un nouvel album intitulé Untitled53. L'album est prévu pour le 29 septembre 200954 mais repoussé au 13 décembre 2009.

    En 1995, Kelly est nommé pour la première fois aux Grammy Awards ; il est nommé deux fois pour l'écriture et la composition de la chanson You Are Not Alone de Michael Jackson25. Le succès de Kelly continue de s'accroitre avec la publication de son deuxième album, R. Kelly, le 14 novembre 1995 aux États-Unis. Stephen Holden du New York Times décrit Kelly comme « celui qui règne en maître sur le pop-soul encore mieux que Barry White [...]26 » En décembre 1995, le professeur Michael Eric Dyson salue l'album homonyme de Kelly au magazine Vibe : « Kelly transforme son tourment personnel en une force musicale27. » L'album atteint la première place du Billboard 200, et devient le premier album de Kelly dans les classements. R. Kelly contient trois singles certifiés disque de platine : You Remind Me of Something (U.S. Hot 100: #4, U.S. R&B: #1), I Can't Sleep (Baby If I) (U.S. Hot 100: #5, U.S. R&B: #1), et Down Low (Nobody Has To Know) (U.S. Hot 100: #4, U.S. R&B: #1) ; un duo avec Ronald Isley. L'album homonyme de Kelly compte quatre millions d'exemplaires vendus, et devient certifié quadruple disque de platine par la RIAA23. Kelly fait la promotion de l'album avec la tournée Down Low Top Secret Tour aux côtés de LL Cool J, Xscape, et Solo28. The World's Greatest est un hit, et Kelly joue à la cérémonie d'ouverture des Olympiques hiver39. Le 24 janvier 2002, lors d'une conférence de presse annonçant la fin des enregistrements pour The Best of Both Worlds, des célébrités comme Johnnie Cochran, Russell Simmons, Luther Vandross et Sean Combs saluent l'album, Jay-Z espérant que l'album puisse « mieux représenter l'unité générale entre les noirs40. » Black Electorate décrit cette collaboration comme « l'un des plus grands pas de la musique noire41. » L'album ayant filtré le 22 février 2002, le label Roc-A-Fella n'a d'autre choix que d'avancer la date de sortie du 26 mars au 19 mars42,43. Jay-Z exprime sa frustration concernant le filtrage de l'album lors d'un entretien à MTV News43. La date de sortie de The Best of Both Worlds est finalement repoussée à sa date initiale, le 26 mars. L'album compte 285 000 exemplaires vendus la première semaine, et se classe deuxième au Billboard 20042.

    En 1998, Kelly publie R., son quatrième album solo, et premier double-album. L'album contient différents genres musicaux allant du radio pop (Céline Dion), au street rap (Nas et Jay-Z) et au Blues (Suicide). L'album est publié le 17 novembre 1998 aux États-Unis. Dave Hoekstra du Los Angeles Times décrit l'album comme « le projet de loin le plus ambitieux de sa carrière34. » L'album atteint la première place des RnB Albums, ce qui en fait le troisième album de Kelly à atteindre la première place. Il contient son single à succès I'm Your Angel, un duo avec Céline Dion, et des classiques notables comme When A Woman's Fed Up (Hot RnB/Hip-Hop: #5) et If I Could Turn Back the Hands of Time (Hot 100: #12, UK: #2). L'album contient également le hit I Believe I Can Fly. Toujours en 1998, Kelly écrit et produit le premier album de sa protégée la chanteuse Sparkle, publié au label Rockland Records et distribué par Interscope. En 2000, l'album homonyme Sparkle est certifié disque de platine et contient le single Be Careful, un duo avec R. Kelly35.

    Au commencement du millénaire, Kelly est récompensé à de multiples reprises pour sa carrière de superstar du RnB. En janvier 2000, Kelly remporte un prix dans la catégorie de « musicien RnB/soul préféré » aux American Music Awards, et est, en février, nommé pour plusieurs Grammy Awards, dans les catégories de « meilleure performance RnB » (When a Woman's Fed Up), « meilleur album de RnB » (R.), et « meilleure performance d'une chanson rap/RnB » (Satisfy You) avec P. Diddy36.

    Kelly joue pour la première fois en Afrique aux Arise African Fashion Awards de Johannesburg, en Afrique du Sud le 20 juin 200955. Kelly prévoit jouer au Cap avant de participer au festival ThisDay au Nigeria en juillet. Kelly joue également à Kampala, en Ouganda en janvier 201056.

    Kelly joue la chanson Sign of a Victory à la cérémonie d'ouverture de la Coupe du monde de football de 2010 du 11 juin 201057. Le 23 juillet 2010, une chanson intitulée Tongues, annoncée comme le premier single de l'album Zodiac, est publiée. Elle est produite par le producteur Bangladesh et fait participer Ludacris58. Dans un entretien en septembre 2010 avec le magazine XXL, Kelly explique travailler sur trois nouveaux albums (Epic, Love Letter, et Zodiac)59. Le 13 septembre 2010, Kelly publie l'un de ses trois nouveaux albums, Epic. En novembre 2010, Kelly collabore avec plusieurs musiciens africains pour lancer un supergroupe appelé One8. Le groupe fait participer 2Face du Nigeria, Alikiba de Tanzanie, et Fally Ipupa du Congo, 4X4 du Ghana, le rappeur Movaizhaleine du Gabon, Jordan Katembula de Zambie, le rappeur Navio de l'Ouganda et Amani du Kenya, la seule femme du groupe. Leur première chanson s'intitule Hands Across the World écrite et produite par Kelly60,61. Le dixième album de Kelly, Love Letter est publié le 14 décembre 2010 à l'international. L'album contient 15 chansons, la dernière étant une chanson bonus ; une reprise de You Are Not Alone de Michael Jackson.

    Le 19 juillet 2011, Kelly est admis d'urgence au Northwestern Memorial Hospital de Chicago pour subir une opération à la gorge. Il annule sa performance au Reggae Sumfest en Jamaïque prévue pour vendredi. Dans un communiqué, les organisateurs du festival expliquent : « Les graves problèmes de santé de Kelly l'ont empêché de participer au festival. » Johnny Gourzong, le directeur exécutif de Sumfest Productions, commente également : « Sa présence nous manquera au festival64. » Le 20 juillet 2011, les représentants de R. Kelly expliquent que ce dernier a été admis à l'hôpital pour se faire opérer d'un abcès aux amygdales et qu'« il sera absent pendant une durée prolongée et indéterminée65 ». Le 21 juillet 2011, le porte-parole de Kelly, Allan Mayer, rapporte que le chanteur est sorti du Northwestern Memorial Hospital de Chicago et est en convalescence66. Peu après, Kelly donne des nouvelles à ses fans en postant une vidéo sur YouTube dans laquelle il porte des lunettes de soleil et un masque67.

    Le 31 janvier 2012, Kelly révèle une suite à l'album Love Letter intitulé Write Me Back. L'album est un mélange des précédents albums de Kelly ; Love Letter, Happy People et un peu de TP-2.com. Le 18 février 2012, R. Kelly joue aux funérailles de Whitney Houston. Kelly chante la ballade I Look to You, une chanson écrite pour Whitney, publiée le 23 janvier 200974. Le 20 mars 2012, la chaîne américaine IFC annonce une troisième saison de l'émission Trapped in the Closet75.

    À cette période, R. Kelly collabore aussi avec plusieurs artistes. Il coécrit et participe à la chanson Do What U Want de Lady Gaga issue de son album Artpop. R. Kelly effectue son duo avec Lady Gaga pour la première fois au Saturday Night Live le 16 novembre 201379. Les deux prévoient également participer aux American Music Awards de 201380. Ils collaborent aussi avec Birdman et Lil Wayne sur l'album de Rich Gang, avec la chanson Dark Horse81,82. R. Kelly participe aussi à la bande-son du film The Best Man Holiday avec sa chanson Happy People83.

    Le 22 février, R Kelly est arrêté et inculpé de 10 chefs d'accusation. Chacun des 10 chefs d'abus sexuel aggravé est passible d'une peine allant de 3 à 7 ans de prison. Selon le procureur du district de Chicago, les crimes présumés s'étalent de 1998 à 2010 et concernent quatre victimes, dont trois mineures de moins de 17 ans100.

  11. People also search for