Yahoo Web Search

  1. Ad
    related to: jason lee (actor) wikipedia steven universe comics
  1. Characters of the Marvel Cinematic Universe - Wikipedia

    en.wikipedia.org › wiki › Characters_of_the_Marvel

    16 hours ago · The Marvel Cinematic Universe (MCU) is an American media franchise and shared universe centered on superhero films and other series starring various titular superheroes independently produced by Marvel Studios and based on characters that appear in American comic books published by Marvel Comics.

  2. Joss Whedon - Wikipedia

    en.wikipedia.org › wiki › Joss_Whedon

    1 day ago · Early life. Born in New York City as Joseph 1 Hill Whedon, and also being a third-generation TV writer, he is a son of Tom Whedon, a screenwriter for Alice in the 1970s and The Golden Girls in the 1980s, and a grandson of John Whedon, who worked on The Donna Reed Show in the 1950s and The Dick Van Dyke Show in the 1960s, as well as writing for radio shows like The Great Gildersleeve.

    • 2
    • 1989–present
  3. Shang-Chi - Wikipedia

    en.wikipedia.org › wiki › Shang-Chi

    16 hours ago · Shang-Chi, also known as the Master of Kung Fu and Brother Hand, is a fictional superhero appearing in American comic books published by Marvel Comics.The character was created by writer Steve Englehart and artist Jim Starlin, first appearing in Special Marvel Edition #15 (cover-dated December 1973) in the Bronze Age of Comic Books, starring in his own solo title until 1983.

    • Master martial artist, Mastery of chi, Formerly:, Self-duplication
    • Special Marvel Edition #15 (December 1973)
  4. Prison Break — Wikipédia

    fr.wikipedia.org › wiki › Prison_Break

    16 hours ago · modifier Prison Break ou La Grande Évasion au Québec est un feuilleton télévisé américain en 90 épisodes de 43 minutes créé par Paul Scheuring et diffusé sur le réseau Fox entre le 29 août 2005 et 15 mai 2009 . Le feuilleton revient pour une cinquième saison sous la forme d'une minisérie de neuf épisodes, intitulée Prison Break: Resurrection , , diffusée entre le 4 avril 2017 ...

  5. Ant-Man (Scott Lang) - Wikipedia

    en.wikipedia.org › wiki › Ant-Man_(Scott_Lang)

    1 day ago · Ant-Man (Scott Lang) is a fictional superhero appearing in American comic books published by Marvel Comics.Created by David Michelinie, Bob Layton and John Byrne, Scott Lang first appeared in The Avengers #181 (March 1979) and in Marvel Premiere #47 (April 1979) as the second superhero character to use the Ant-Man name in the Marvel Universe.

    • Scott Edward Harris Lang
    • As Scott Lang:, The Avengers #181 (March 1979), As Ant-Man:, Marvel Premiere #47 (April 1979)
  6. List of Marvel Comics characters: H - Wikipedia

    en.wikipedia.org › wiki › List_of_Marvel_Comics

    1 day ago · Amber Hunt is a pyrokinetic superhero in the Marvel Comics universe. The character, created by Steve Gerber and R.R. Phipps, first appeared in Malibu Comics' Exiles #1 (August 1993). Within the context of the stories, Hunt was an average American teenager in the Ultraverse before being exposed to the alien Theta Virus, which gave her super powers.

  7. Martin Sheen — Wikipédia

    fr.wikipedia.org › wiki › Martin_Sheen
    • Vie personnelle
    • Famille
    • Débuts
    • Carrière
    • Production
    • Carrière professionnelle
    • Apparitions
    • Politique
    • Controverse
    • Programmation

    Ramón Estévez, dit Martin Sheen, est un acteur américain né le 3 août 1940 à Dayton (Ohio). Il est le père des acteurs Charlie Sheen, Emilio Estevez, Ramon Estevez et Renée Estevez et le frère de Joe Estevez.

    D'origine espagnole (Galice) par son père Francisco Estévez1, et irlandaise (comté de Tipperary) par sa mère Mary Ann Phelan, il est le septième d'une fratrie de dix enfants.

    À l'âge de dix-neuf ans, il aurait fait exprès de rater l'examen d'entrée à l'Université de Dayton pour devenir comédien2. Il part ensuite pour New York où il joue au théâtre et à la télévision. En 1961, il apparaît ainsi dans un épisode de la série télévisée Route 66. Il adopte alors le nom de scène de Martin Sheen, en référence au directeur de casting de CBS Robert Dale Martin, qui lui a offert son premier rôle, et à l'archevêque Fulton Sheen[réf. nécessaire].

    Il débute sur le grand écran en 1967 dans L'Incident de Larry Peerce2. Il décroche un rôle plus important l'année suivante dans The Subject was Roses, d'après la pièce de théâtre éponyme qu'il a lui-même jouée2. L'acteur se fait surtout remarquer en 1973 avec La Balade sauvage de Terrence Malick, où il est la tête d'affiche avec Sissy Spacek. Malgré tout sa carrière cinématographique peine à vraiment décoller, il tourne alors de nombreux téléfilms2. Il revient au cinéma en 1976 avec Le Pont de Cassandra de George Cosmatos, aux côtés de Sophia Loren, Richard Harris et Burt Lancaster. Grâce à Apocalypse Now, il obtient davantage de rôles dans les années 1980 : celui d'un journaliste dans Gandhi (1982) de Richard Attenborough ou encore de Greg Stillson dans Dead Zone (1983) de David Cronenberg. Malgré cela, il reste un acteur engagé, apparaissant notamment dans le documentaire Broken Rainbow, qui revient sur la relocalisation forcée de milliers d'indiens Navajo en raison de spéculations minières en Arizona. Il continue cependant d'apparaître dans des grosses productions, comme Wall Street (1987) d'Oliver Stone, où il joue pour la première fois aux côtés de son fils Charlie Sheen. En 1999, il incarne le président des États-Unis Josiah « Jed » Bartlet dans la série télévisée À la Maison-Blanche. La série est un succès et connaîtra sept saisons, jusqu'en 2006. Il continue tout de même d'apparaître dans divers projets de ses fils : dans un épisode de la sitcom de Charlie Mon oncle Charlie en 2005 ou encore dans le film Bobby d'Emilio en 2006. La même année, il obtient un rôle dans Les Infiltrés de Martin Scorsese.

    En 1979, il remplace au pied levé Harvey Keitel, après deux semaines de tournage, pour le rôle du capitaine Willard dans le film de guerre de Francis Ford Coppola, Apocalypse Now2. La scène d'ouverture, dite de « la chambre d'hôtel » est fameuse, mais elle l'est encore plus quand on connaît les détails du tournage : pour s'imprégner de la psychologie malade et fragilisée de son personnage, Martin Sheen s'enferme pendant deux jours dans la chambre d'hôtel, tout en buvant des quantités impressionnantes d'alcool. Coppola ne le dirige presque pas, tellement l'acteur correspond à l'image qu'il avait du personnage. L'acteur s'implique si bien qu'il s'ouvre la main en brisant un miroir ; Coppola veut arrêter de tourner, mais Sheen insiste pour continuer. Le tournage du film se poursuit sur plusieurs mois dans des conditions climatiques et techniques difficiles, qui provoquent chez l'acteur une grave attaque cardiaque2. Refusant que le tournage soit interrompu trop longtemps par sa faute, Martin Sheen exige de continuer à travailler et revient sur le plateau, après seulement cinq semaines de repos. Le film se poursuit donc pour lui sous étroite surveillance médicale. Ce n'est qu'une fois le film terminé qu'il accepte de prendre le temps de se soigner efficacement.

    En 1990, il s'essaie à la réalisation avec le long-métrage Cadence, dans lequel il apparaît à nouveau avec son fils Charlie. Durant les années 1990, malgré de nombreux films tournés, il est rarement la tête d'affiche. Il est ainsi le second rôle masculin de Gettysburg (1993) où il incarne Robert Lee puis de Le Président et Miss Wade (1995) avec Michael Douglas. En 1996, il est dirigé par son fils Emilio Estevez dans The War at Home.

    En 2012, il apparaît dans plusieurs épisodes de la série télévisée Anger Management, où il joue le père du personnage incarné par son fils Charlie Sheen. Il incarne également Benjamin Parker dans le reboot des aventures de Spider-Man, The Amazing Spider-Man de Marc Webb. Il reprend le personnage deux ans plus tard dans The Amazing Spider-Man : Le Destin d'un héros (The Amazing Spider-Man 2) du même réalisateur.

    Sur le plan politique, il milite depuis toujours pour le Parti démocrate, dans une mouvance pacifiste et écologiste. Il est ainsi l'un des acteurs ayant mené la contestation hollywoodienne de la guerre en Irak en 2003, qu'il condamne non pas comme illégitime, mais comme non nécessaire. A contrario, il approuve les ingérences des États-Unis dès lors qu'ils utilisent des moyens non-violents. Ainsi, il a apporté son soutien à l'action de l'Albert Einstein Institution et de la National Endowment for Democracy pour renverser le président Milosević3. Par ailleurs, il soutient l'association écologiste Sea Shepherd Conservation Society. Il a également toujours été un fervent admirateur des Kennedy, notamment de Bob Kennedy, le frère de JFK ; il a assisté à un discours de Robert Kennedy et affirme que les États-Unis ont beaucoup perdu le jour de son assassinat. Il joue d'ailleurs en 2006 dans le film de son fils Emilio, Bobby. Loin de l'image que beaucoup d'Européens se font des Nord-Américains, il fait plutôt partie de cette génération d'intellectuels et d'artistes désabusés par un retour de ce qu'ils avaient pu combattre pendant les années 1960/1970, notamment le conflit irakien mené par l'administration de George Bush fils.

    Le 27 octobre 2007, il a, comme son fils Charlie Sheen, remis en cause la thèse officielle relative aux attentats du 11 septembre 2001 et soutenu les théories du complot.

    En France, Philippe Ogouz4,5,6 (décédé en juillet 2019) et Marcel Guido5,7,8 ont été les voix françaises régulières en alternance de Martin Sheen5,8. Auparavant Patrick Floersheim l'a également doublé à sept reprises principalement vers les années 19904.

  8. Batman Begins — Wikipédia

    fr.wikipedia.org › wiki › Batman_Begins
    • Adaptation
    • Synopsis
    • Résumé
    • Production
    • Développement
    • Commentaires
    • Techniques
    • Sortie

    Batman Begins ou Batman : Le Commencement au Québec et au Nouveau-Brunswick (Batman Begins) est un film américano-britannique réalisé par Christopher Nolan, sorti en 2005.

    Alors qu'il joue dans son jardin avec son amie Rachel Dawes, le jeune Bruce Wayne, fils d'un médecin philanthrope de Gotham City, tombe dans un puits où il est attaqué par des chauves-souris, ce qui lui fait développer une phobie à l'égard de ces créatures. Quelque temps après, il se rend avec ses parents à un opéra. À la sortie, lui et ses parents tombent nez à nez avec un brigand, Joe Chill qui les menace pour les voler. Dans un moment de panique, le bandit tue les parents et s'enfuit laissant le jeune Bruce seul et désemparé. Bruce est dès lors élevé par Alfred Pennyworth, le majordome de la famille. Quatorze ans plus tard, Joe Chill doit être libéré sur parole en échange de son témoignage au procès contre Carmine Falcone, le chef de la pègre locale. Bruce assiste au procès et à l'intention d'abattre Chill pour venger le meurtre de ses parents. Cependant, quand Bruce s'apprette à passer à l'acte, Chill est assassiné par une femme payée par Falcone. De retour à Gotham, Bruce s'impose comme un playboy et prend part aux activités de l'entreprise familiale Wayne, dirigée depuis la mort de ses parents par William Earle, un homme sans scrupules. Il fait la connaissance du chef de la division scientifique Lucius Fox qui lui présente un ensemble de prototypes militaires constitués d'une combinaison protectrice et d'un véhicule blindé de reconnaissance, le Tumbler. Après être retourné dans la grotte où est née sa phobie, Bruce y installe sa base où il garde ses nouveaux gadgets et où il met au point sa tenue, prenant l'identité secrète de Batman, l'homme chauve-souris, afin qu'ainsi vêtu ses adversaires partagent la peur que lui ont inspiré ces créatures. Sous cette couverture, il intercepte une cargaison de drogue et remet à Rachel Dawes, devenue l'assistante du procureur, des preuves incriminant Falcone. Ce dernier, jusque-là intouchable, est alors arrêté sous la supervision du sergent de police James Gordon dont l'honnêteté est devenue une vertu rare à Gotham.

    Blâmé par Rachel, à qui il a révélé ses intentions de vengeance et intrigué par les propos de Falcone, selon lequel le vrai pouvoir réside dans la crainte que l'on inspire, Bruce s'exile en Asie afin d'essayer de comprendre le monde criminel qui lui a pris ses parents. Il rencontre alors Henri Ducard qui lui offre de rejoindre la Ligue des ombres, menée par Ra's al Ghul, qui s'est fait un devoir de restaurer la justice par tous les moyens. À l'issue d'un entraînement qui lui a permis de se perfectionner dans les arts martiaux, le camouflage et surtout la domination de ses propres peurs, Bruce doit pour marquer la fin de son initiation, mettre à mort un simple voleur devenu le meurtrier de son voisin. Refusant cette vision bornée et cruelle de la justice qui ferait de lui un vulgaire exécuteur, Bruce met le feu au temple de la Ligue en tentant de sauver le condamné qu'on lui a présenté. Dans l'incendie, Ra's est tué mais Bruce parvient à sauver son mentor Henri Ducard qu'il laisse inconscient aux soins d'un villageois local. Incarcérés à la prison de Gotham, Falcone et ses hommes de main sont placés sous le contrôle du docteur Jonathan Crane, psychiatre corrompu qui les manipulait jusque-là. À l'aide de la drogue hallucinogène qu'eux-mêmes importaient, Crane, coiffé d'un masque en toile de jute, les plonge dans un état psychotique où il apparaît sous les traits de l'horrifiant Épouvantail, les rendant ainsi incapables de témoigner. Alors que Batman enquête sur le docteur Crane qui est devenu suspect, celui-ci lui fait inhaler du gaz anxiogène avant d'en profiter pour l'asperger d'essence et l'immoler. Désorienté, Batman parvient néanmoins à s'enfuir pour être finalement secouru par Alfred et se voir remettre un antidote par Lucius Fox. Ce faisant, Rachel poursuit ses investigations concernant le rapport du docteur Crane au sujet de la folie soudaine de Falcone à la prison d'Arkham. Elle ne tarde pas à découvrir le docteur occupé à faire répandre la drogue psychotique dans le réseau d'eau courante de la ville mais, avant qu'elle ne puisse s'échapper, elle est rattrapée par Crane qui lui fait inhaler une dose concentrée de gaz. Batman arrive à son secours et neutralise Crane et ses hommes. Ces derniers ont déjà appelé la police qui est venue en renforts à Arkham. L'état de Rachel empire ; Batman l'emporte dans sa bat-mobile afin de la sauver. C'est alors que débute une course poursuite dans la ville. Après avoir semé la police, il arrive dans son repère, administre à Rachel l'antidote et lui remet deux doses supplémentaires, l'une pour Gordon et l'autre pour la production de masse afin de pallier une éventuelle intoxication massive de la ville. De retour chez lui, Bruce s'apprête à fêter son anniversaire lors d'une soirée de gala mais y retrouve avec surprise Henri Ducard, qui se trouve être en réalité Ra's al Ghul. Celui-ci lui expose alors son intention de détruire Gotham. Ville à ses yeux corrompue et irrécupérable, il avait déjà tenté de la mettre à genoux bien avant sa rencontre avec Bruce en lançant une stratégie de sape économique, limitée tant bien que mal par la philanthropie de Thomas Wayne, le père de Bruce. En possession d'un dispositif à micro-ondes capable de vaporiser l'eau à distance qu'il a volé à Wayne Entreprises, il projette ainsi de répandre dans l'air la substance jusque-là mélangée aux eaux de la ville et seulement efficace par inhalation, en vue de créer un phénomène de panique et de violence de masse. Après avoir feint l'ivresse et tenu des propos injurieux pour faire quitter les lieux aux invités afin de les protéger de la confrontation à venir, Bruce est finalement assommé et abandonné dans son manoir en proie aux flammes d'un incendie provoqué par Ra's. Bruce est sauvé de justesse par Alfred mais Ra's met son plan à exécution et la panique s'installe dans une partie de la ville alors que de nombreux détenus de l'asile d'Arkham sont libérés. Sur le point d'être prise à partie par une foule sous l'effet de la substance de Ra's, Rachel est secourue par Batman qui lui révèle alors à sa demande sa véritable identité. Peu de temps après, Ra's embarque sur un wagon de monorail de la ville avec le dispositif à micro-ondes avec pour destination la tour Wayne, centre névralgique des réserves d'eau de la ville, assurant une catastrophe si jamais il y parvient. Rattrapé par Batman, le combat s'engage, Ra's est finalement battu mais, alors que Batman le tient à sa merci, il est trop tard pour stopper le monorail. Cependant, Gordon, à qui Batman avait confié la Batmobile, réussit à devancer le monorail et parvient à utiliser le système d'armement du véhicule pour faire effondrer le rail juste avant le passage du métro, qui s'écrase après que Batman eut réussi de justesse à s'échapper, condamnant Ra's al Ghul à une mort inévitable. Finalement, Bruce reprend ses droits sur Wayne Enterprises à la tête de laquelle il place Lucius Fox après avoir licencié Earle. Il se lance alors dans la reconstruction de son manoir avec, sur les conseils d'Alfred, des fondations réaménagées pour mieux accueillir ses équipements secrets. Alors qu'un soir Batman découvre sur le toit du commissariat le tout nouveau bat-signal, Gordon, nouvellement promu inspecteur, l'informe que de nombreux criminels échappés d'Arkham sont encore dans la nature. À cela s'ajoute un homme dangereux à lui seul : le Joker. Batman promet d'enquêter et disparait dans la nuit.

    Légende : VF = version française3 ; VQ = version francophone québécoise4. Durant le tournage de Batman et Robin, la Warner Bros. est très impressionée par les rushes et charge rapidement Joel Schumacher de préparer un autre film. Akiva Goldsman, scénariste de Batman Forever et Batman et Robin, refuse ce 3e film5. En 1996, Warner Bros. et Joel Schumacher engage Mark Protosevich pour écrire ce film, prévu alors pour 19996. Le titre envisagé est alors Batman Unchained ou Batman Triumphant7. Le script de Protosevich fait de l'Épouvantail l'antagoniste principal alors que le Joker doit revenir en hallucinant l'esprit de Batman. Harley Quinn doit elle aussi apparaître, pour venger le Joker.8. George Clooney, Chris O'Donnell et Alicia Silverstone devaient alors reprendre leurs rôles respectifs de Batman, Robin et Batgirl9. Joel Schumacher contacte Nicolas Cage pour incarner l'Épouvantail10. Le projet sera cependant stoppé suite aux critiques négatives reçues par Batman et Robin. La Warner évoque la possibilité d'adapter la série d'animation Batman, la relève ou Batman : Année Un de Frank Miller11,12. Andrew Kevin Walker tentera ensuite de convaincre Warner Bros. de faire un film Batman vs Superman avec Wolfgang Petersen comme réalisateur12. Une autre idée a été pendant un temps de présenter un Batman assez âgé. Le rôle principal et la réalisation de ce film ont alors été proposés à Clint Eastwood, associé fidèle de la Warner, qui a cependant refusé. La réalisation a été proposée à Larry et Andy Wachowski, qui ont refusé préférant se concentrer sur leur projet de suites à Matrix13. Pour le rôle principal de Bruce Wayne, Nolan et les producteurs du film hésitaient entre Keanu Reeves, Jake Gyllenhaal, Guy Pearce, Billy Crudup, Christian Bale, Joshua Jackson, Ashton Kutcher, Eion Bailey, Steven Pasquale, Josh Hartnett18 et Hugh Dancy. Avant que Christian Bale soit engagé, David Duchovny a également auditionné pour le rôle13 tout comme Heath Ledger avant qu'il ne soit choisi pour le rôle du Joker dans la suite The Dark Knight : Le Chevalier noir, et Henry Cavill qui lui sera choisi en tant que Superman à partir de Man of Steel. Christopher Eccleston a été envisagé pour incarner Jonathan Crane. Le rôle reviendra cependant à Cillian Murphy, qui avait également auditionné pour le rôle de Bruce Wayne13. Ewan McGregor, Jeremy Davies ainsi que le chanteur Marilyn Manson furent également envisagés pour le même rôle. Daniel Day-Lewis et Viggo Mortensen furent tous deux envisagés pour le rôle de Ra's al Ghul. Guy Pearce fut également envisagé pour le même rôle mais les producteurs l'ont trouvé trop jeune pour le rôle. Finalement c'est Liam Neeson qui obtient le rôle. Kurt Russell, Chris Cooper et Dennis Quaid ont été envisagés pour le rôle du commissaire James Gordon, avant que Gary Oldman ne soit choisi. Ce dernier devait à la base, incarner un méchant. Pour le rôle d'Alfred Pennyworth, le premier choix était Anthony Hopkins qui refusa le rôle au profit de Michael Caine. Pour le rôle de Lucius Fox, le premier choix était Laurence Fishburne avant que Morgan Freeman ne soit choisi. Avant le début du tournage, le réalisateur a organisé une projection de Blade Runner de Ridley Scott et a ensuite déclaré : « C'est comme ça que nous allons faire notre Batman »13. Le tournage débute en mars 2004 en Islande sur le glacier de Vatnajökull19. Certains décors extérieurs de Gotham sont créés dans un hangar à Cardington en Angleterre. Le Mentmore Towers, château anglais du XIXe siècle de style néo-gothique néo-renaissance situé dans le Buckinghamshire, sert de décor pour le manoir Wayne. Le tournage a également lieu ailleurs au Royaume-Uni (studios de Shepperton, comté d'Essex, Hatfield House, Stevenage, Canary Wharf...), ainsi qu'aux Etats-Unis (New York, Waukegan et Chicago)20.

    En janvier 2003, la Warner engage Christopher Nolan pour développer un nouveau film14. Quelques mois plus tard, David S. Goyer rejoint le projet comme scénariste15. Christopher Nolan explique que son intention est de réinventer la franchise, avec plus d'humanité et de réalisme16. Le réalisateur remarque que les précédents films ont misé davantage sur le style que sur le côté dramatique et déclare s'inspirer du Superman de Richard Donner de 197817.

    L'oncle de Christopher Nolan, John Nolan, tient un petit rôle dans le film. Jeremy Theobald qui jouait dans Doodlebug et Following deux précédents films de Nolan, fait une brève apparition dans le rôle d'un membre influent de Wayne Entreprise, Fredericks. Le CD Batman Begins est sorti le 15 juin 2005, édité par Warner Bros. Records. Tous les morceaux, composés par Hans Zimmer et James Newton Howard, ont pour titre le nom dun genre de chauve-souris. Les premières lettres des noms des morceaux 4 à 9 forment le mot « BATMAN ». La suite de Batman Begins s'intitule The Dark Knight : Le Chevalier noir, sortie le 13 août 2008. Le 3e volet de cette nouvelle série de films, The Dark Knight Rises, est sorti en juillet 2012.

    Les effets spéciaux sont créés par les sociétés Double Negative, Cutting Edge, Moving Picture Company, BUF, Rising Sun Pictures (en), The Senate Visual Effects, Jim Henson's Creature Shop.

    Dès sa sortie le 15 juin 2005, Batman Begins se place directement en première position du box-office américain, pour deux semaines, et restera dans le top pendant vingt semaines. En France, le film prend la deuxième position avec 1 506 332 entrées et s'intercale entre Les Poupées russes et Star Wars, épisode III : La Revanche des Sith.

  9. People also search for
  1. Ads
    related to: jason lee (actor) wikipedia steven universe comics