Yahoo Web Search

  1. About 26 search results
  1. en.wikipedia.org › wiki › Tommy_JohnTommy John - Wikipedia

    1 day ago · Thomas Edward John Jr. (born May 22, 1943), nicknamed " The Bionic Man ," is an American retired professional baseball pitcher who played in Major League Baseball (MLB) for 26 seasons between 1963 and 1989. He played for the Cleveland Indians, Chicago White Sox, Los Angeles Dodgers, New York Yankees, California Angels, and Oakland Athletics.

    • 3.34
    • 288–231
    • 2,245
  2. Jan 27, 2022 · Oakland News Now - Tag CloudAllyssa Victory Villanueva, ACLU, Comic-Con Special Edition 2021, SDCCSE, Leaf Group,hyperlocal news, demand media inc, Alameda County sale Surplus Lands Act, Centre Urban, Oakland Municipal Auditorium, One Lake Merritt Hotel, Laney College , Libby Schaaf Mayor, Amber Eikel, 49ers trade rumors, 415 Media, Rich Lieberman, Robert Downey, Jr., Sam Cassidy,...

    • Lage und Vorkommen
    • Proteine für Die rRNAs
    • Struktur
    • Färbbarkeit
    • Geschichte
    • Krankheit und Nukleolen
    • Literatur
    • Einzelnachweise
    • Weblinks

    Die meisten Gene für rRNAs liegen im menschlichen Genom in den Spitzen der kurzen p-Arme akrozentrischer Chromosomen, nämlich in Chromosom 13, 14, 15 sowie 21 und 22. Diese NORs liegen jeweils im Genort p12; jeder weist etwa 50 Sequenzwiederholungen auf. In einem diploiden menschlichen Zellkern sind also insgesamt zehn Chromosomen mit Nukleolus-Organisator-Regionen vorhanden, so dass theoretisch sich bis zu zehn Nucleolen pro Zellkern finden lassen sollten.Normalerweise verfügt die Zelle jedoch nur über ein bis drei Kernkörperchen. Dies ist in der Tatsache begründet, dass nicht alle NORs in gleichem Ausmaß aktiv sind und außerdem mehrere NOR-Chromosomen sich einen Nukleolus „teilen“ können. Die repetitiven Gene für die 5S-rRNAs liegen jedoch außerhalb der Nukleolusorganisatoren, und zwar im (langen) q-Arm des menschlichen Chromosoms 1.

    Die Gene für alle Proteine liegen in den Chromosomen. Von den Genen werden die entsprechenden mRNAs als Informationsboten abgeschrieben, die dann durch die Kernporen ins Zytoplasmagelangen. An den Ribosomen erfolgt, entsprechend der genetischen Information einer mRNA, die Biosynthese eines Proteins. Im Falle der Polymerasen für rRNA werden diese durch die Kernporen zurück in den Zellkern befördert, um an den für sie bestimmten Genorten von der rDNA die rRNA abzuschreiben.

    Im Kernkörperchen selbst lassen sich Pars fibrosa und Pars granulosa unterscheiden.Die Pars fibrosa kann weiterhin in fibrilläre und dicht fibrilläreKomponenten untergliedert werden: 1. Die fibrillären Komponenten werden als mehrere rundlich, aufgehellte Bereiche im Nucleolus erkennbar. Hier findet durch die RNA-Polymerase Idie Transkription von 45S-Prä-rRNA statt. 2. Die dicht fibrillären Komponenten liegen meist schalenförmig als dunkle Anteile um diese Transkriptionsbereiche angeordnet. Hier finden Zerschneidungen der 45S-rRNA in 28S-, 18S- und 5,8S-rRNA statt. Die Pars granulosa stellt den größten Teil des Nucleolus dar. Ihr gekörntes Erscheinungsbild wird hauptsächlich durch die Synthese präribosomaler Partikel geprägt. Diese bestehen aus den verschiedenen rRNA-Formen und assoziierenden Proteinen, wobei der großen ribosomalen Untereinheit 49, der kleinen 33 zusätzliche Proteine zugeordnet werden.

    Während der Kernverdopplung des Zellzyklus (Mitose) verschwindet die mikroskopische Färbbarkeit der Nucleoli, in den Kernen der Tochterzellenwerden sie wieder sichtbar.

    Erstes Interesse für die Nucleoli erregten John Gurdon und Donald Brown 1964, die beim Krallenfrosch Xenopus laevis entdeckten, dass 25 % von dessen Eiern keinen Nucleolus besaßen und allesamt nicht lebensfähig waren. Die Hälfte der Eier besaßen nur einen Nucleolus und 25 % besaßen zwei. Demnach mussten die Kernkörperchen einen lebensnotwendigen Bereich enthalten. 1966 zeigten Max Birnstiel und Hugh Wallace mit Hilfe von Hybridisierungsexperimenten, dass sie ribosomale DNAkodieren.

    Der Nukleolus reguliert nicht nur die Biogenese der Ribosomen, sondern ist auch für andere Zellfunktionen verantwortlich. Dazu zählen Antworten auf Stress, Alterung und Lebensdauer sowie die Genom-Organisation. Was menschliche Krankheiten anbelangt, spielen Nukleolus-Defekte eine Rolle, so beim vorzeitigen Altern im Hutchinson-Gilford-Syndrom oder bei der Blutarmut des Diamond-Blackfan-Syndroms.Nicht zuletzt verdächtigt man den Nukleolus, die Krebsentstehung anzuzeigen oder ursächlich dabei mitzuwirken.

    Konstantin I Panov, Katherine Hannan, Ross D Hannan, Nadine Hein: The ribosomal gene loci: The power behind the throne. In: Genes 12, 2021: 763. PDF.
    Renate Lüllmann-Rauch, Esther Asan: Taschenbuch Histologie. Thieme, Stuttgart, 6. Auflage 2019. ISBN 3-13-242533-8. Ganzes Buch für persönliche Verwendung: 68MB-PDF.
    Attila Németh, Ingrid Grummt: Dynamic regulation of nucleolar architecture. In: Curr Opin Cell Biol52, 2018: 105–111.
    Jane B Reece, Lisa A Urry, Michael L Cain, Steven A Wasserman, Peter V Minorsky, Robert B Jackson: Campbell Biologie. 2015. Buch-Download 280 MB-PDF.
    ↑ Wolfgang Beermann: Der Nukleolus als lebenswichtiger Bestandteil des Zellkerns. In: Chromosoma11, 1960: 263–296.
    ↑ Walther Traut: Chromosomen: Klassische und molekulare Cytogenetik. Springer: Berlin, Heidelberg 1991: 189–193. ISBN 3-540-53319-2. → Seite 191: „Die maximale Zahl der Nukleolen entspricht der Zah...
    ↑ Jéssica Coutinho Silva, Carlos Roberto Carvalho, Wellington Ronildo Clarindo: Updating the maize karyotype by chromosome DNA sizing. In: PLoS ONE 13, 1, 2018: e0190428. PDF.
    ↑ Barbara McClintock: Chromosome morphology in Zea mays. In: Science 69, 1798, 1929: 629. Kurzmitteilung.

    Alexander Schlaak: Organisationsprinzip des menschlichen Genoms identifiziert. Universität Regensburg, Pressemitteilung vom 13. April 2010 beim Informationsdienst Wissenschaft(idw-online.de), abger...

  3. 1 day ago · Totale: Coda (11) Stadio. Via del mare (40 670, di cui 31 533 omologati) ← 2020-2021. Dati aggiornati al 26 gennaio 2022. Questa voce raccoglie le informazioni riguardanti l' Unione Sportiva Lecce nelle competizioni ufficiali della stagione 2021-2022 .

    • Fabrizio Del Rosso
    • 3° (in corso)
  4. Jan 26, 2022 · To sum up IMHO, while Pointed Roofs may be of academic interest, that doesn’t make it worth the bother and I won’t be plodding through any more of it. Author: Dorothy Richardson. Title: Pointed Roofs (Pilgrimage #1) Publisher: HardPress, first published 1915. ASIN: B018PK3REW.

    • Personnalités
    • Débuts
    • Carrière politique
    • Politique
    • Influence

    Francesco Crispi (né le 4 octobre 1819 à Ribera, près d'Agrigente, dans le royaume des Deux-Siciles et mort le 12 août 1901 à Naples) est un homme d'État italien du royaume d'Italie, qui fut président du Conseil du 7 août 1887 au 6 février 1891, puis du 15 décembre 1893 au 14 juin 1896. Il est d'origine arberesh.

    Avocat à Naples, Francesco Crispi participe au soulèvement de 1848-1849 dans le royaume des Deux-Siciles. Après l'échec du soulèvement, il se réfugie dans le Piémont. Républicain mazzinien, il est expulsé du Piémont après la tentative de complot de ses amis en 1853. Il se réfugie à Malte, où il se marie, puis à Paris. De nouveau expulsé, il trouve asile à Londres, où il devient le collaborateur de Mazzini. Il rentre en Italie en juin 1859, au moment de la guerre austro-franco-sarde (la deuxième guerre d'indépendance). Il joue un rôle de premier plan dans la préparation et le déroulement de l'expédition des Mille de Garibaldi contre le royaume des Deux-Siciles. Il débarque à Marsala, en Sicile, en mai 1860, et après la conquête de l'île devient ministre de l'Intérieur et des Finances dans le nouveau gouvernement sicilien. Il refuse le rattachement de son pays natal au royaume de Sardaigne, c'est un échec. Le 13 novembre 1860 il est élevé à la Maîtrise dans la Loge de Palerme à l'obédience du Grand Orient d'Italie « I Rigeneratori del 12 gennaio 1848 al 1860 Garibaldini »1.

    Crispi est élu député républicain de Palerme en 1861, et siège à l'extrême gauche dans le premier Parlement italien. Mais en 1864, il décide de rallier la monarchie. « La République nous divise, la Monarchie nous unit », écrit-il alors à Mazzini. En 1866, il refuse de participer au ministère Ricasoli. En 1867, il s'oppose à l'expédition militaire contre Rome que mène, sans succès, son ancien ami Garibaldi. En 1873, à la mort de Rattazzi, il soutient la candidature à la direction de la gauche de Depretis. En 1876, il est élu président de la Chambre des députés. En décembre 1877, Depretis l'appelle dans son ministère au poste de ministre de l'Intérieur. Il y reste jusqu'en mars 1878, date à laquelle il doit démissionner à la suite d'une grave affaire privée où il est accusé de bigamie. Il est aussi connu pour avoir fait usage de la politique du transformisme initié par Depretis et héritière du Connubio de Camille de Cavour. Dans sa fonction, il mène une action centralisatrice. Il suggère au nouveau roi Humbert de prendre le titre de Humbert Ier, roi d'Italie, et renonce à la continuation savoyarde (Humbert IV de Savoie). Il obtient que le roi Victor-Emmanuel II soit enterré à Rome et non pas en Savoie auprès de ses ancêtres. Le pape Pie IX étant décédé, Crispi convainc le cardinal Pecci, le futur pape Léon XIII, que le conclave pour l'élection du successeur, se tienne à Rome, bien que la position de la papauté soit de se considérer comme « prisonnière » au Vatican. Redevenu député, Crispi critique la politique de Depretis, lui reprochant son manque d'ambition pour redonner à l'Italie le prestige qu'elle avait connu. En 1887, Depretis doit le rappeler au ministère de l'Intérieur. En janvier 1887, Crispi est nommé président du Conseil des ministres. Il exerce cette fonction jusqu'au 31 janvier 1891. Après l'intermède du gouvernement Giovanni Giolitti, il reprend le 15 décembre 1893 la direction du gouvernement, qu'il conserve jusqu'à sa démission le 4 mars 1896. Il est soutenu par le roi Humbert Ier, mais son autoritarisme lui aliène le soutien des radicaux. Crispi change d'alliance et gouverne avec la droite. Bien souvent, il se passe du contrôle du Parlement ou le dissout par commodité. En 1893, il met fin par une force extrême à la quasi insurrection provoquée par les fasci de paysans pauvres en Sicile, qu'il présente comme un complot révolutionnaire sécessionniste. À l'extérieur, il vise à renforce le prestige de l'Italie, mais il ne tient pas assez compte de la pauvreté de son pays. Grand admirateur de Bismarck, Crispi renforce les liens d'alliance avec l'Autriche et l'Allemagne initiée par Depretis en 1882. Après sa démission, il est inquiété par la justice pour d'éventuelles prévarications. Il démissionne de son poste de député, mais il est réélu à Palerme en 1898.

    Très hostile à la France, il supporte mal la tentation de dicter sa politique extérieure à l'Italie et, en plaçant la Tunisie sous son protectorat, prive la péninsule d'une colonie facile d'accès. Crispi rompt les négociations pour le traité de commerce ; il refuse d'ouvrir un pavillon italien à l'exposition universelle qui se tient à Paris en 1889. Mais surtout, Crispi accentue la politique coloniale de l'Italie en Afrique. À la suite de la défaite des Italiens à Dogali en janvier 1887, il fait signer un traité dont la version signée par le négus d'Abyssinie donnant à l'Italie un protectorat sur l'Érythrée est falsifiée. Par suite de la dénonciation du traité par Ménélik II, il lance l'Italie dans une tentative de conquête militaire de l'Abyssinie. Celle-ci se termine par le désastre de la bataille d'Adoua le 3 mars 1896. Crispi est contraint de démissionner. L'essayiste Domenico Margiotta l'attaquera violemment dans un de ses pamphlets parus en 18962.

    Crispi a dominé la dernière décennie du XIXe siècle en Italie. Surtout, nombre de ses idées ainsi que son style de gouvernement en font l'un des inspirateurs de Mussolini.