Yahoo Web Search

  1. From Wikipedia, the free encyclopedia Henry John Williams (1838 – 1919) was an English humanitarian, animal rights and vegetarianism activist, and the founder of the Order of the Golden Age.

    Henry John Williams - Wikipedia

    https://en.wikipedia.org/wiki/Henry_John_Williams
  2. John Williams - Wikipedia

    en.wikipedia.org/wiki/John_Williams

    3 days ago · John Towner Williams (born February 8, 1932) is an American composer, conductor, and musician, widely regarded as one of the greatest film composers of all time. In a career that has spanned nearly seven decades he has composed some of the most popular, recognizable, and critically acclaimed film scores in cinematic history.

  3. Henry John Williams - Wikipedia

    en.wikipedia.org/wiki/Henry_John_Williams

    6 days ago · From Wikipedia, the free encyclopedia Henry John Williams (1838 – 1919) was an English humanitarian, animal rights and vegetarianism activist, and the founder of the Order of the Golden Age.

  4. John Owen Williams (record producer) - Wikipedia

    en.wikipedia.org/wiki/John_Owen_Williams_(record...

    6 days ago · John Owen Williams (record producer) From Wikipedia, the free encyclopedia John Owen Williams (born 1951) is an English A&R executive, record producer, photographer, manager, recording artist, and songwriter.

  5. John Williams (compositeur) — Wikipédia

    fr.wikipedia.org/wiki/John_Williams_(compositeur)
    • Récompenses
    • Enfance
    • Études
    • Débuts
    • Vie personnelle
    • Style
    • Carrière professionnelle
    • Composition
    • Commentaire
    • Présentation
    • Production
    • Influences
    • Technique
    • Évolution
    • Analyse
    • Historique
    • Hommages
    • Carrière
    • Synopsis

    Williams a remporté cinq fois l'Oscar de la meilleure musique, mais aussi 4 Golden Globes, 7 BAFTA Awards et 21 prix Grammy. Avec 51 nominations aux Oscars, Williams est la deuxième personne la plus nommée après Walt Disney. Il a été intronisé au Hollywood Bowl Hall of Fame en 2000 et a été récipiendaire du Kennedy Center Honors en 2004.

    Fils d'un percussionniste professionnel, pour CBS Radio1 et dans le Raymond Scott Quintet, il découvre très tôt la musique, il commence à apprendre le piano à 7 ans, puis apprend le trombone, le tuba2, la trompette et dès quinze ans mène déjà son propre groupe de jazz1 et s'essaie à l'arrangement ; tout au long de sa jeunesse, il compose des pièces pour pianos, puis lorsqu'il apprend la théorie, se met à les orchestrer, il crée à 19 ans sa première œuvre, une sonate pour piano, néanmoins, il ne pense pas pouvoir vivre en composant, et n'en a pas l'intention. Il se consacre donc à ses études de piano3.

    Il rejoint l'UCLA et le Los Angeles City College ; il étudie l'orchestration avec Robert van Eps, de la MGM, et auprès de Mario Castelnuovo-Tedesco, et profite de trois ans à l'US Air Force pour diriger. Il suit ensuite l'enseignement de Rosina Lhevinne, à la Juilliard School, afin de perfectionner ses talents de pianiste. Il vit alors de ses cachets de pianiste de jazz, mais elle l'encourage à se consacrer à l'écriture. Il retourne dès lors à Los Angeles1.

    À Hollywood, il commence comme pianiste de studio, et il accompagne des séries TV - comme Peter Gunn (1958) - ou des films, comme South Pacific (1958), Some Like It Hot (1959), The Apartment (1960) et To Kill a Mockingbird (1962). Il se lie d'amitié avec Bernard Herrmann, le compositeur de Citizen Kane et d'Alfred Hitchcock. À 24 ans, il intègre l'équipe d'arrangeurs de la Columbia, puis de la Twentieth Century Fox où il travaille pour Alfred Newman et Lionel Newman, Dimitri Tiomkin, Franz Waxman, et d'autres compositeurs de l'Âge d'Or. Parallèlement, il travaille avec Vic Damone, Doris Day, et Mahalia Jackson, et rencontre Barbara Ruick, actrice et chanteuse qu'il épouse.

    John Williams a été marié avec l'actrice Barbara Ruick de 1956 jusqu'au décès de celle-ci le 1er mars 1974. De cette union sont nés trois enfants : Jennifer (1956), Mark (1958) et Joseph (1960). Ce dernier est le chanteur du groupe de rock américain Toto, notamment entre 1986 et 1989. Il réintègre le groupe en 2010.

    Il compose dans les années 1950 plusieurs œuvres de jazz[réf. souhaitée]. Les années 1960 sont riches en œuvres classiques. Il compose son Concerto pour flûte et orchestre en 1969. Il est composé d'un seul mouvement de 15 minutes environ. L'accompagnement ne comporte aucun instrument à vent mais des cordes, un piano, un célesta, des harpes et des percussions. Il est inspiré de la flûte japonaise shakuhachi, dont il cherche à imiter le style. Selon le compositeur, les instruments « font des bruits mystérieux comme le craquement de branches tandis que nous explorons une forêt imaginaire mythique »4. On peut retrouver ce style dans Mémoires d'une geisha, composé en 2005. Les cinq années qui suivent sont représentatives de son style « grandiose » marqué par l'usage prédominant des cuivres : Furie (1978), Superman (1978), 1941 (1979), Les Aventuriers de l'arche perdue (1981). Une expérience, Heartbeeps (1981), échoue. Comme ceux de beaucoup de grands compositeurs classiques, les thèmes de John Williams se caractérisent à la fois par leur évidence et par leur apparente simplicité. John Williams a toujours beaucoup aimé et pratiqué le jazz, et l'on retrouve le dynamisme propre à ce genre de musique dans nombre de ses partitions, y compris dans Star Wars.

    Son travail d'arrangeur lui ouvre les portes de l'écriture, et il commence à composer, quelquefois sous le nom Johnny Williams, pour la télévision : Checkmate (1960), Alcoa Premiere (1961), Gilligan's Island (Les Joyeux naufragés) (1964), Lost in Space (Perdus dans l'espace) (1965), Land of the Giants (Au pays des géants) (1968), et surtout la trame sonore des téléfilms Heidi (en) (1968) et Jane Eyre (1970), qui lui vaudront d'être récompensé aux Emmy Awards.

    L'année précédente, il compose sa Sinfonietta pour ensemble à vent. D'une durée de 18 minutes, l'œuvre découpée en trois mouvements « constitue un défi à l'auditeur par le biais de la tension entretenue tout au long du morceau »5. Écrite pour une grande section à vent, la petite symphonie est caractérisée par les saisissantes sonorités des longues lignes mélodiques qui contrastent avec les subtiles touches de jazz. En 1965, il compose l'Essay for strings. Créée à Pittsburgh en 1965 par André Previn, cette pièce pour cordes est composée de manière expressive, l'introduction donne le ton et démontre une forte maturité pour un compositeur aussi jeune. « Les cordes d'orchestre m'ont toujours fasciné. The Essay est un début d'exploration des sonorités possibles de ce groupe » dit John Williams à propos de son œuvre. « Le morceau est en un mouvement, et est essentiellement dramatique. Après une introduction calme, le thème principal apparaît. Il est rapidement suivi de la suggestion en doubles-croches de la figure moteur qui conduit finalement, après d'autres développements, l'œuvre à sa partie finale. C'est alors que le thème principal joint la figure moteur en doubles-croches en se combinant pour amener le morceau à sa conclusion. » Pour le compositeur, cette œuvre est une représentation d'un cyclotron musical, avec son rythme fiévreux et son énergie hyperkinétique. Quand on lui demande ce qu'est censé produire ce cyclotron, il répond « des applaudissements, je l'espère ». Cette œuvre montre un talent étonnant de la part du jeune John Williams et est un signe avant-coureur des œuvres orchestrales à venir4. Grâce à son adaptation musicale, en 1971, de Un violon sur le Toit de Jerry Bock, Williams gagne son premier oscar. C'est aussi sa première expérience avec le violon en tant qu'instrument solo. Ses arrangements contiennent en effet de nombreux solos pour violon, joué par le virtuose Isaac Stern. En 1974, la femme de Williams, Barbara Ruick, meurt. Il compose alors un concerto pour violon à sa mémoire. Il commence la composition la même année, et la finit en 1976. Néanmoins, lœuvre n'est créée que cinq ans plus tard, en 1981, par Mark Peskanov (violon) et le Saint Louis Symphony Orchestran 2 sous la direction de Leonard Slatkin. Williams ne veut pas être payé, considérant lœuvre comme un cadeau. Lœuvre composée de cinq mouvements est donc dédiée à Lin et est créée en août 2011 par ce dernier, Joshua Roman (violoncelle), John Bruce Yeh (clarinettiste solo du Chicago Symphony Orchestra), et Deborah Hoffman (harpe). Les mouvements sont Introduction, Aubade, Scherzo, Cantando et finale. Le quatrième mouvement est dédié à John Bruce Yeh14.

    Il consacre alors les années 1970 aux films catastrophes : L'Aventure du Poséidon (The Poseidon Adventure, 1972), Tremblement de terre (Earthquake, 1974) et La Tour infernale (The Towering Inferno, 1974). Toutefois, c'est son travail particulièrement innovant sur Reivers (The Reivers, 1969) et Images (1972) qui impressionne Steven Spielberg, lequel prépare alors son premier film, Sugarland Express (The Sugarland Express, 1974).

    En 2005, cette association totalisait 11 films parmi les 100 plus grands succès (21 pour Williams, qui totalisait 11 des 30 plus grands succès).

    George Lucas envisageait, pour Star Wars, de recourir à une bande originale proche de celle de 2001, l'Odyssée de l'espace, à savoir une collection de morceaux préexistants ; il pensait que seules des œuvres classiques pouvaient convenir au genre de la saga épique. À l'image de 2001, il avait songé à un film quasi muet, idée que l'on retrouve dans sa mise en scène, mais Steven Spielberg put le convaincre d'utiliser les talents de Williams. Le conseil fut bon, puisque la bande originale, la meilleure vente jamais réalisée d'une musique de film, transfigure complètement le film : réalisé avec peu de moyens, des acteurs parfois peu convaincus voire réticents (Sir Alec Guinness détestait ouvertement son rôle d'Obi-Wan Kenobi, dont il qualifiait les lignes de banales), des effets spéciaux spectaculaires pour l'époque, le film remporte un succès mondial, en partie grâce à John Williams.

    Lucas était attaché à son idée de départ d'œuvres classiques. Il demande à Williams de s'inspirer de Felix Mendelssohn, Piotr Tchaïkovski, Gustav Holst et surtout Richard Wagner : l'affaire tombe à pic, puisque Williams, alors que l'époque est au rock et à la musique expérimentale, a déjà réintroduit dans ses propres productions le concept du leitmotiv, développé par Wagner et qui avait investi les musiques des films de l'âge d'or (Erich Wolfgang Korngold, Miklós Rózsa, Max Steiner), avec Les Cowboys (The Cowboys, 1972), La Tour infernale (The Towering Inferno, 1974), Les Dents de la mer (Jaws, 1975) par exemple. Il emprunte beaucoup à la musique romantique pour réaliser la bande originale8. La marche impériale (The Imperial March), le thème de Dark Vador, s'inspire de la marche funèbre, Sonate pour piano no 2 de Chopin. Avec John Barry, Jerry Goldsmith, Ennio Morricone, Henry Mancini, Danny Elfman, ou encore Elmer Bernstein, il a grandement contribué à populariser l'usage de l'orchestre symphonique dans la musique de film ; ses œuvres en ont d'ailleurs fait un genre musical majeur. En 2018, John Williams annonce que L'Ascension de Skywalker (2019) serait le dernier film de la saga Star Wars dont il ferait la musique10.

    Avec toutes ces références, la musique prend une place prépondérante, interagissant avec les images, appelée parfois à soutenir l'action et à préparer le spectateur avant celle-ci (The Asteroid Field), à créer l'émotion (avec l'incrustation du thème de la Force dans Binary Sunset) ou des atmosphères (avec les trompettes de Imperial March) Le compositeur déploie et module ses thèmes, les assemble ou les confronte pour figurer au mieux les événements relatés à l'écran.

    Il renonce alors à ralentir la cadence. Sa collaboration avec Spielberg et Lucas s'intensifie : A.I. Intelligence artificielle (2001), les derniers Star Wars (L'Attaque des clones, 2002 et La Revanche des Sith, 2005), Minority Report (2002), Arrête-moi si tu peux (2002).

    En 2005, sa collaboration avec George Lucas, La Revanche des Sith, introduit une tonalité sombre cadrant bien avec l'intrigue tragique du film. Certains morceaux s'apparentent à des lamentations : l'orchestre, plutôt que de condamner la « trahison » d'Anakin Skywalker, pleure sur son tragique destin et sur celui de tous ceux qui vont connaître le malheur par sa faute. C'est un concerto postromantique en trois mouvements qui suit le schéma conventionnel vif-lent-vif. Williams s'est inspiré de ses prédécesseurs du XXe siècle tels que Béla Bartók, Sergueï Prokofiev, Edward Elgar... Les bois tiennent un rôle très important dans le concerto, et le concerto cherche à exploiter toute l'étendue du violon. La cadence soliste, entièrement écrite par le compositeur, occupe sa place traditionnelle. Lœuvre est ensuite enregistrée par Slatkin, Peskanov, et le London Symphony Orchestra11. Lœuvre est révisée en 199812

    Depuis plusieurs années, Williams a pris pour habitude de se promener dans le jardin botanique de Boston. C'est là qu'il y découvrit un magnifique spécimen de métaséquoian 3, et au fil du temps sa « fascination s'est transformée en véritable passion ». Plusieurs années plus tard, le compositeur fait la découverte d'un autre spécimen, le plus vieux d'Amérique du Nord, lors d'une promenade dans l'Arboretum Arnold de Boston avec le docteur Shiu-Ying Hu, botaniste de Harvard.

    Lorsque lui a été donné l'occasion de dédier un concerto à Gil Shaham, John Williams a pensé au docteur Hu et à son arbre, le résultat étant le Concerto pour violon no 2 « Treesong ». Pour lui lœuvre « n'aspire pas à décrire l'arbre en soi, mais elle tente, du moins dans mon esprit, d'associer, dans la mesure du possible, la beauté et la dignité de ce magnifique conifère à l'élégance et à la grâce de Gil Shaham et de son art »[réf. nécessaire].

    Sa carrière de chef d'orchestre commence depuis son plus jeune âge. Dans les années 1950, il dirige ses propres formations de jazz. Il dirige ensuite à Hollywood pour les compositeurs de l'âge d'or. Les solistes que reçoit John Williams ne sont pas des moins connus : Itzhak Perlman, Isaac Stern, Yo-Yo Ma, Gil Shaham, etc. Avec l'orchestre de légende, il est présent lors de grandes cérémonies, telles le centenaire de la Statue de la Liberté. Il fait de nombreuses tournées, dont plusieurs au Japon. Il quitte la direction de l'orchestre en 1993, devenant chef d'orchestre lauréat du Boston Pops. Il le dirige donc chaque année, encore aujourd'hui15. Il dirige aussi, en tant que chef invité, les plus grands orchestres du monde tels le London Symphony Orchestra, le Los Angeles Philharmonic, le New York Philharmonic...

    À la fin des années 1970, Arthur Fiedler, chef du légendaire Boston Pops Orchestra, tombe malade et on propose alors à John Williams de le remplacer lors de plusieurs concerts. À la mort de Fiedler en 1980, André Previn convainc le comité de l'orchestre de prendre le compositeur comme chef. Williams accepte, et lors de son premier concert, sont présents comme invités R2-D2 et C-3PO. Il y joue, de plus, en avant première, les principaux leitmotive de L'Empire contre-attaque.

    • John Towner Williams
    • Américain
  6. John Williams - Vikipedi

    tr.wikipedia.org/wiki/John_Williams

    6 days ago · John Towner Williams (d. 8 Şubat 1932), Amerikalı besteci, orkestra şefi, klasik gitarist ve piyanist. Modern çağın en önemli ve popüler senfonik film müziği bestecilerinden biridir.

  7. Doug Williams (quarterback) - Wikipedia

    en.wikipedia.org/wiki/Doug_Williams_(quarterback)

    4 days ago · Douglas Lee Williams (born August 9, 1955) is an American football executive and former quarterback and coach. Williams is best known for his performance with the Washington Redskins in Super Bowl XXII against the Denver Broncos, where he was named Super Bowl MVP after passing for 340 yards and four touchdowns, a single-quarter Super Bowl record which he set in the second quarter, making him ...

  8. Chris Williams (regista) - Wikipedia

    it.wikipedia.org/wiki/Chris_Williams_(regista)

    3 days ago · Christopher John Williams (Missouri, 23 aprile 1968) è un regista, sceneggiatore, doppiatore e animatore statunitense. È noto per aver diretto Classici Disney come Bolt - Un eroe a quattro zampe e Big Hero 6 (tratto dal fumetto Marvel con lo stesso nome) con il quale ha vinto l' Oscar al miglior film d'animazione nel 2015.

  9. John Belushi - Wikipedia, la enciclopedia libre

    es.wikipedia.org/wiki/John_Belushi

    6 days ago · John Belushi (Chicago, Illinois, 24 de enero de 1949-Los Ángeles, California, 5 de marzo de 1982) fue un actor, comediante y músico estadounidense, conocido por sus actuaciones en el dúo musical The Blues Brothers (Los hermanos del Blues), junto al comediante canadiense Dan Aykroyd, y por su famosa parodia de la película, en la que él había participado, titulada Animal House en el ...

  10. John Wick Parabellum — Wikipédia

    fr.wikipedia.org/wiki/John_Wick_Parabellum
    • Adaptation
    • Synopsis
    • Résumé
    • Production
    • Développement
    • Critique
    • Sortie

    John Wick Parabellum1 ou John Wick : Chapitre 3 - Parabellum au Québec (John Wick: Chapter 3 Parabellum) est un film d'action américain réalisé par Chad Stahelski, sorti en 2019. Il s'agit du troisième opus de la série de films John Wick et fait suite à John Wick (2014) et John Wick 2 (2017). Le 20 mai 2019, trois jours après sa sortie dans les salles américaines, un 4e opus sur John Wick, intitulé provisoirement John Wick 4 (John Wick: Chapter 4), est annoncé pour le 21 mai 202130.

    John Wick est désormais en cavale. Une prime de 14 millions de dollars a été mise sur sa tête car il a tué un membre de la Grande Table. De plus, l'ayant fait dans les murs du Continental Hotel de New York, il se retrouve Excommunicado. John peut malgré tout compter sur l'aide de Winston, le directeur du Continental, qui lui a laissé une heure avant dêtre considéré comme banni. John va alors tout faire pour quitter la ville et échapper aux assassins qui le traquent2. À Casablanca, Wick retrouve Sofia, une ancienne amie devenue à présent directrice du Continental de la ville. Le tueur traqué lui présente son marqueur et lui demande de le présenter au Grand Maître, haut membre de la Grande Table, afin d'abandonner la prime le concernant. Sofia l'emmène vers Berrada qui dit à Wick qu'il peut trouver le Grand Maître en errant dans le désert jusqu'à ce qu'il ne puisse plus marcher. En échange de ces informations, Berrada demande à Sofia de garder l'un de ses chiens, ce qu'elle refuse. Berrada tire alors sur le chien, qui est protégé par un gilet pare-balles, en guise de \\"leçon\\" pour son ancienne disciple. En représailles, Sofia tire sur Berrada et le duo se fraye un chemin hors de la casbah et s'enfuit dans le désert. Après avoir rempli sa dette, Sofia laisse John dans le désert, qui erre jusqu'à ce qu'il s'effondre d'épuisement. Il est néanmoins retrouvé par les hommes du Grand Maître. John explique ses actions, affirmant qu'il est désespéré de vivre pour « garder » le souvenir de l'amour qu'il avait autrefois avec sa femme. Le Grand Maître accepte de pardonner à John, mais seulement s'il assassine Winston et continue de travailler pour la Grande Table jusqu'à sa mort. Pour montrer son engagement, John coupe son annulaire et donne son alliance au Maître.

    Moins d'une heure avant d'être excommunié pour avoir transgressé les règles du Continental en ayant tué Santino D'Antonio, membre de la Grande Table, au sein même de l'hôtel, John Wick tente de quitter Manhattan avant que sa tête, mise à prix pour 14 millions de dollars, ne soit convoitée par tous les tueurs de la planète. En fuite, il se réfugie à la bibliothèque municipale de New York afin de récupérer un collier avec un crucifix et un médaillon marqué caché dans un livre. Après avoir affronté plusieurs assassins, il se rend dans un théâtre dirigée par une vieille connaissance de ce dernier, la Directrice, qui l'appelle par son vrai nom Jardani Jovanovic. Elle accepte de l'aider à aller à Casablanca après avoir accepté le crucifix et l'avoir marqué au fer rouge afin d'indiquer qu'il a utilisé tout ses privilèges. Parallèlement, une adjudicatrice de la Grande Table débarque au Continental de New York et rencontre Winston, puis plus tard le Bowery King, le chef de réseau d'assassins vagabonds. Elle leur annonce qu'ils ont sept jours pour quitter leurs fonctions sous peine de graves conséquences. Pendant ce temps, l'adjudicatrice recrute l'assassin Zero et ses élèves pour faire respecter la volonté de la Grande Table. Avec l'aide de Zero, ladjudicatrice accoste la Directrice et le Bowery King. En guise de punition, les deux personnes sont mutilées. John est de retour à New York et est poursuivi par les hommes de Zero, mais il s'échappe vers le Continental pour y trouver refuge. Zero tente de tuer John, mais est arrêté alors quil arrive au Continental de New York, sous la menace dêtre déclaré excommunié. Zero se révèle être une sorte de fan de John. John rencontre Winston, qui l'encourage à ne pas mourir en assassin mais en homme aimant et aimé de sa femme. L'adjudicatrice arrive, mais Winston refuse d'abandonner son bureau et John refuse de tuer Winston. En conséquence, elle révoque le statut de neutralité du Continental de New York et en avise ensuite Zero et ses élèves et envoie deux bus remplis d'hommes de mains de la Grande Table disposant de tenues tactiques blindées. Avec l'aide du concierge de l'hôtel, Charon, John défend le Continental des assaillants. Au début, les forces de sécurité blindées tuent facilement la plupart des gardes du Continental, mais ensuite John et Charon parviennent à les tuer avec des fusils à cartouches perforantes. John est ensuite pris en embuscade par Zero et ses sbires, mais parvient à éliminer tous les hommes de Zero sauf deux, avant de blesser mortellement Zero. L'adjudicatrice négocie des pourparlers avec Winston, qui explique la rébellion comme une « démonstration de force » et fait pénitence pour être réintégré par la Table. John arrive et lorsque l'adjudicatrice l'identifie comme une menace pour la négociation, Winston tire sur John à plusieurs reprises, le faisant tomber du toit du Continental, qui reprend ses activités et récupère son statut. L'adjudicatrice informe Winston que le corps de John a disparu et qu'il reste toujours une menace pour eux deux. Pendant ce temps, un John Wick blessé mais vivant est amené au Bowery King, fortement marqué par les cicatrices. Ce dernier, en colère contre la Table, veut se battre contre eux et demande à John son aide, ce qu'il accepte.

    En octobre 2016, le réalisateur Chad Stahelski, à lœuvre sur les deux précédents films, annonce qu'un troisième volet est en préparation9. En juin 2017, Derek Kolstad, scénariste des deux films précédents, est confirmé10. Le tournage débute en mai 20182. Il a lieu à New York, Montréal, en Russie, en Espagne14,12 et au Maroc (Essaouira et Arfoud)15. Comme pour John Wick et John Wick 2, la musique est composée par Tyler Bates et Joel J. Richard. Le titre \\"Bullet Holes\\" chanté par Bush accompagne le générique de fin.

    En janvier 2018, l'acteur japonais Hiroyuki Sanada rejoint la distribution11. Les retours de Ian McShane, Laurence Fishburne et Lance Reddick sont ensuite confirmés12. Fin mai 2018, Halle Berry, Anjelica Huston et Mark Dacascos sont eux aussi officialisés13.

    Dans les pays anglophones, John Wick Parabellum obtient des critiques favorables, obtenant un taux d'approbation de 90 % sur le site Rotten Tomatoes16 et un score de 73/100 sur le site Metacritic17 Pour Le Parisien cet « opus [...] pourrait bien être le meilleur de la trilogie »19. CinéSéries est d'accord « \\"John Wick : Parabellum\\", peut-être le meilleur des trois films de la franchise, s'emmène au firmament des films d'action »20. Pour Le Monde « le film daction devient ici une abstraction pure et jouissive en même temps »21.

    John Wick Parabellum prend directement la première place du box-office américain, délogeant ainsi Avengers: Endgame, avec 56 818 067 $ de recettes pour son premier week-end à l'affiche22. Il s'agit du meilleur démarrage de la franchise, surpassant les recettes en fin d'exploitation du premier volet (43 037 835 $ en 2014)23. Il signe également le second meilleur démarrage de la carrière de Keanu Reeves24. Délogé de la tête du box-office le week-end suivant par Aladdin, le film rétrograde en seconde position avec 24 600 000 $ de recettes, portant le total à 100 988 941 $ depuis sa sortie, dépassant les recettes du second volet en fin d'exploitation (92 029 184 $ en 2017), devenant le premier film de la franchise à atteindre le cap des 100 millions de $ de recettes et à générer le plus de recettes sur le territoire américain22. Il s'agit du premier film avec Keanu Reeves en tête d'affiche à atteindre le cap des 100 millions de $ de recettes aux États-Unis depuis Tout peut arriver en 200324. En France, le film signe le meilleur démarrage de la franchise pour son premier jour en salles avec 69 021 entrées (contre 31 797 entrées pour le premier et 34 057 entrées pour le second)25. En cinq jours, John Wick Parabellum totalise 281 936 entrées, faisant mieux que les deux premiers opus (qui ont fait que plus de 153 000 pour le premier et 166 000 entrées pour le second volet à la même période)25. Pour sa première semaine, le film occupe la seconde place du box-office français avec 336 599 entrées26, dépassant le score du second volet en fin d'exploitation (335 241 entrées) et faisant mieux que le premier opus en première semaine (184 851 entrées)25,27,28. C'est le premier film de la franchise à occuper le podium dès sa sortie. Avec plus de 841 000 entrées durant toute son exploitation, John Wick Parabellum est devenu l'opus le plus vu de la franchise25.

  11. People also search for
  1. Ad
    related to: john williams wikipedia