Yahoo Web Search

  1. Histoire de la Seine-Saint-Denis — Wikipédia

    fr.wikipedia.org/wiki/Histoire_de_la_Seine-Saint...
    • Administration
    • Préhistoire
    • Archéologie
    • Étymologie
    • Historique
    • Conséquences
    • Politique
    • Population
    • Transport
    • Évolution
    • Réalisations

    L'histoire de la Seine-Saint-Denis est celle d'un département jeune sur le plan administratif puisqu'il a été créé le 1er janvier 1968, en application de la loi du 10 juillet 1964, à partir de la partie nord-est de l'ancien département de la Seine (24 communes) et d'une petite portion de celui de Seine-et-Oise (16 communes). Il hérite du code postal « 93 », autrefois dévolu au département de Constantine1. Jusqu'en 1964, la région parisienne se subdivisait en 3 départements, créés par la loi du 4 mars 1790 : Il hérite du code postal « 93 », autrefois dévolu au département de Constantine1. Sa préfecture est Bobigny De même, alors que Saint-Denis était sous-préfecture de l'ancien département de la Seine, et aurait pu voir confirmer cette fonction, c'est Bobigny, placée au centre du département, qui fut finalement désignée ville Préfecture, alors qu'elle n'était, au début des années 1960, qu'une ville moyenne à vocation industrielle et à l'habitat souvent marqué par l'insalubrité et la précarité.

    Si le département de la Seine-Saint-Denis est très récent, le territoire a de tous temps été occupé par l'homme, notamment à l'époque gallo-romaine et à l'époque médiévale. Durant le Moyen Âge, la Seine-Saint-Denis est à la fois un centre économique avec la foire du Lendit et spirituel avec l'abbaye de Saint-Denis. Selon l'historienne Anne Lombard-Jourdan, ces deux particularités trouvent leur origine dans l'antiquité gauloise et gallo-romaine avec la présence dans la pleine du Lendit d'un lieu de rassemblement des peuples gaulois, sur la route de l'étain, à la limite des Gaules Belgique et Celtique.

    L'idée que la plaine Saint-Denis avait une importance particulière à l'époque gauloise apparaît en tout cas dans des écrits de Suger rappelant la présence près de la Montjoie d'antiques colonnes sur l'Estrée2,Note 1, de Raoul de Presles parlant d'un lieu d'adoration de trois dieux païens et y plaçant le centre des Gaules évoqué par Jules César3, sur des œuvres d'art comme la tapisserie de la bataille de Saint-Denis qui évoque les « Champs Druydes », une peinture de Sainte-Geneviève qui montre un cromlech à proximité de l'Estrée, ou encore la carte de Mathis Zundten qui montre une série de vestiges archéologiques au XVIe siècle également.

    Le mot Indicere avait leur sens de convoquer ou édicter : au XVIe siècle, on trouve les expressions indire une assemblée, une guerre, une peine, un jeûne, une foire4. On prit lhabitude dappeler Indictum lassemblée tenue en un temps et un lieu déterminés pour y traiter les affaires religieuses, judiciaires, militaires et commerciales. Selon Anne Lombard-Jourdan, les assemblées gauloises mentionnées par Jules César continuèrent à se réunir sous la domination romaine au Nord de Lutèce dans la plaine Saint-Denis. Le nom Endit puis par agglutination de larticle Lendit fut donné au Champ ou à la plaine situé entre le pas de la chapelle et Saint-Denis. Les lieux portant ce nom sont groupés au nord de la Loire ; pour Anne Lombard-Jourdan, certains bois du Landy ou champ du Landy correspondent en pleine campagne ou dans la forêt à de très anciens lieux dassemblée ; ce sont de vieux rendez-vous gaulois à la fois religieux et marchands remontant parfois à des emplacements marqués dès avant la conquête romaine. Le nom serait resté attaché au site des foires qui furent également dénommées d'après ce mot.

    La foire du Lendit (ou du Landit) est au moins attestée sous ce nom au XIe siècle. Cependant, d'après un diplôme de fondation daté de 629, elle est réputée avoir été créée au VIIe siècle par Dagobert Ier. Il est d'ailleurs vraisemblable que, située sur une route romaine, la Via Agrippa qui allait vers la Mer du Nord et constituait la route de l'étain, elle plonge ses racines dans l'antiquité gauloise5. En 1215, Philippe Auguste réglementa son installation. Pendant la durée de la foire, les marchands devaient cesser de vendre aux Halles de Paris. En 1319, la foire fut incendiée et reconstruite. En 1556, en raison des intempéries, mais surtout des troubles de la guerre de Cent Ans et des guerres de religion, la foire fut déplacée par un arrêt de Henri II à l'intérieur des murs de Saint-Denis, à l'emplacement de l'actuelle place Jean-Jaurès, où de nouvelles loges en bois furent construites pour l'accueillir. En 1793, la foire disparut. Le département des Hauts-de-Seine a été créé par la loi du 10 juillet 1964 portant réorganisation de la région parisienne, qui décide de diviser les anciens départements de la Seine et de Seine-et-Oise.

    Les deux premiers vont donner naissance à 7 nouveaux départements, la Seine-et-Marne conservant son nom et son territoire. La loi ressuscite le département de Paris qui est entouré par Par voie de conséquence, elle permettait d'envisager que les deux autres départements constitués dans la proche banlieue (Hauts-de-Seine et Val-de-Marne) échapperaient à l'influence de cette même force d'opposition, tout en bénéficiant des programmes les plus déterminants d'aménagement urbain (La Défense pour les Hauts-de-Seine notamment, ou encore le secteur de la Ville Nouvelle de Créteil). Ainsi, l'autoroute du Nord a-t-elle constitué, pendant de longues années, une véritable blessure ouverte dans le paysage urbain, notamment à la Plaine Saint-Denis, mais plus généralement entre Saint-Denis et jusqu'à Garonor, morcelant les quartiers et les villes et générant une paupérisation progressive des riverains.

    La création du département, qui répondait à l'origine à la disparition des anciens départements de la Seine et de Seine-et-Oise, et à la dissolution du District de Paris, a été motivée par le souhait plus ou moins implicite du pouvoir politique de l'époque de cantonner dans un espace déterminé ce qui pouvait constituer un obstacle majeur à la mise en œuvre de la politique gaulliste, c'est-à-dire la présence du Parti communiste français. En effet, celui-ci, grâce à son influence dans les communes de la ceinture rouge de la petite couronne où il s'était implanté dès les élections municipales de 1935, avait réussi à plusieurs reprises à exercer la présidence du conseil général de la Seine. La Seine-Saint-Denis était, quelque part, comme la concession tacite d'un territoire donné à la principale force politique d'opposition de l'époque.

    Au regard de sa sociologie, de la réalité de ses activités économiques, Le Raincy était parfaitement atypique dans le département.

    De même, le département est, de longue date, l'objet de luttes importantes en matière de transport public, dont la moindre preuve n'est pas la difficulté de réaliser les infrastructures de transport en commun prévues au Schéma directeur de la région Île-de-France, malgré des inscriptions financières dans les divers Contrat de projets État-région. Pour autant, le département a été le premier d'Île-de-France à se doter d'un tramway, le , qui favorise, depuis 1992 les liaisons entre banlieues, entre Bobigny et la Courneuve dans un premier temps, parcours étendu vers la gare de Saint-Denis à l'Ouest ensuite, puis vers celle de Noisy-le-Sec à l'Est.

    Le Département attend des prochaines années qu'elles soient marquées par la poursuite de l'extension de ce réseau, vers Asnières - Gennevilliers - Les Courtilles puis Nanterre - La Boule et Rueil-Malmaison à l'Ouest et vers Montreuil et Val de Fontenay vers le sud-est.

    Il attend également le prolongement de la ligne 12 du métro parisien vers la Plaine Saint-Denis et la mairie d'Aubervilliers et l'ouverture du Tram Express Nord, entre Sartrouville et Bobigny, par réutilisation de la voie ferrée de Grande Ceinture aujourd'hui dévolue au seul trafic de marchandises, ainsi que le prolongement de la ligne 7 du métro parisien vers le Bourget, et la construction du Grand Paris Express.

  2. Pruitt–Igoe - Wikipedia

    en.wikipedia.org/wiki/Pruitt–Igoe

    1 day ago · The Wendell O. Pruitt Homes and William Igoe Apartments, known together as Pruitt–Igoe (/ ˈ p r u ɪ t ˈ aɪ ɡ oʊ /), were joint urban housing projects first occupied in 1954 in the US city of St. Louis, Missouri.

    • 1951–1955
    • Demolished
  3. Le Plan-de-la-Tour - Wikipedia

    en.wikipedia.org/wiki/Le_Plan-de-la-Tour

    1 day ago · Le Plan-de-la-Tour is a commune in the Var department in the Provence-Alpes-Côte d'Azur region in southeastern France. The small, quiet community is today best known because Johnny Depp and Vanessa Paradis became part-time residents in 2001, when Depp bought a 37-acre estate, including an entire hameau (hamlet) of stone buildings built in 1812.

    • 25–540 m (82–1,772 ft), (avg. 60 m or 200 ft)
    • Var
  4. Saint-Denis-de-Pile - Vikipedio

    eo.wikipedia.org/wiki/Saint-Denis-de-Pile

    Saint-Denis-de-Pile estas franca komunumo situanta en departemento Gironde, regiono Nova Akvitanio. Ĝiaj enloĝantoj nomiĝas Dionysiens . La loĝloko inter la ĉirkaŭaj komunumoj

  5. Dassault Rafale - Wikipedia

    en.wikipedia.org/wiki/Dassault_Rafale

    1 day ago · Rafale A French Air Force Dassault Rafale B at RIAT in 2009 Role Multirole fighter National origin France Manufacturer Dassault Aviation First flight Rafale A demo: 4 July 1986 (1986-07-04) Rafale C: 19 May 1991 (1991-05-19) Introduction 18 May 2001 (2001-05-18) Status In service Primary users French Air and Space Force French Navy Egyptian Air Force Qatar Air Force Produced 1986–present ...

    • Rafale A demo: 4 July 1986, Rafale C: 19 May 1991
    • 1986–present
  6. Saint-Basile-le-Grand - Wikipedia

    en.wikipedia.org/wiki/Saint-Basile-le-Grand

    1 day ago · Saint-Basile-le-Grand is a city located in La Vallée-du-Richelieu Regional County Municipality in southwestern Quebec, Canada. The population as of the 2011 Canadian Census was 16,736. Contents

  7. Saint-Denis-de-Pile (stacidomo) - Vikipedio

    eo.wikipedia.org/wiki/Saint-Denis-de-Pile...

    Saint-Denis-de-Pile estas franca stacidomo sur linio Paris-Austerlitz - Bordeaux-Saint-Jean, situanta en komunumo Saint-Denis-de-Pile, en departemento Gironde, regiono Nova Akvitanio. Temas pri stacidomo de Société nationale des chemins de fer français (SNCF), priservata de trajnoj TER Nova Akvitanio .

  8. Enrico IV di Francia - Wikipedia

    it.wikipedia.org/wiki/Enrico_IV_di_Francia

    1 day ago · Enrico IV di Borbone, detto Enrico il Grande (le grand) (Pau, 13 dicembre 1553 – Parigi, 14 maggio 1610), è stato re di Francia, primo della dinastia Borbone.Figlio di Antonio di Borbone e della regina Giovanna III di Navarra, nel 1572 ereditò la corona di Navarra dalla madre, divenendo Enrico III di Navarra.

  9. Kategorio:Saint-Denis-de-Pile - Vikipedio

    eo.wikipedia.org/wiki/Kategorio:Saint-Denis-de-Pile

    La ĉefa artikolo por ĉi tiu kategorio estas Saint-Denis-de-Pile. Paĝoj en kategorio “Saint-Denis-de-Pile” La jenaj 2 paĝoj estas en ĉi tiu kategorio, el 2 entute.

  10. Architettura gotica - Wikipedia

    it.wikipedia.org/wiki/Architettura_gotica

    1 day ago · La ricostruzione del coro dell'abbazia di Saint-Denis, vicino a Parigi, iniziata nel 1137 è terminata nell'anno 1144 per opera dell'abate Suger, è infatti generalmente considerata come la data di inizio di questo stile, che da lì a poco si diffonderà prima nelle diocesi dell'Île-de-France e poi nel resto della Francia, in Inghilterra, nell ...

  11. People also search for
  1. Ad
    related to: la plaine saint-denis wikipedia biography