Yahoo Web Search

  1. Miguel Ángel Asturias - Wikipedia

    en.wikipedia.org/wiki/Miguel_Ángel_Asturias

    Miguel Angel Asturias's Archaeology of Return. New York: Cambridge University Press. ISBN 978-0-521-43412-6. Royano Gutiérrez, Lourdes (1993). Las novelas de Miguel Angel Asturias: desde la teoría de la recepción. Valladolid: Universidad de Valladolid. ISBN 84-7762-363-5. Sáenz, Jimena (1974). Genio y Figura de Miguel Angel Asturias. Buenos ...

    • Novelist
    • June 9, 1974 (aged 74), Madrid, Spain
  2. Miguel Ángel Asturias - Wikipedia, la enciclopedia libre

    es.wikipedia.org/wiki/Miguel_Ángel_Asturias

    Miguel Ángel Asturias Rosales (Ciudad de Guatemala, 19 de octubre de 1899-Madrid, 9 de junio de 1974) fue un escritor, periodista y diplomático guatemalteco que contribuyó al desarrollo de la literatura latinoamericana, influyó en la cultura occidental y, al mismo tiempo, llamó la atención sobre la importancia de las culturas indígenas, especialmente las de su país natal, Guatemala.

  3. People also ask

    ¿Quién es Miguel Ángel Asturias?

    ¿Cuál fue la primera obra pictórica atribuida a Miguel Ángel?

    ¿Qué es la primavera de Michael Angel?

  4. Miguel Ángel Asturias – Wikipedia

    de.wikipedia.org/wiki/Miguel_Ángel_Asturias
    • Übersicht
    • Auszeichnung
    • Wirkung

    Miguel Ángel Asturias Rosales (* 19. Oktober 1899 in Guatemala-Stadt; 9. Juni 1974 in Madrid) war ein guatemaltekischer Schriftsteller, Lyriker und Diplomat. Asturias wurde 1967 der Nobelpreis für Literatur verliehen.

    1967 wurde ihm der Nobelpreis für Literatur für seinen Bananen-Trilogie genannten Zyklus von drei Romanen verliehen.

    Asturias ist ein Vertreter des Magischen Realismus in der lateinamerikanischen Literatur, der in seinem Werk die Mythen und Legenden der indigenen Völker seiner Heimat verarbeitet; insbesondere der Mayas und dessen Hauptvolk Quiché[1]. Er thematisiert zudem die sozialen, politischen und wirtschaftlichen Verhältnisse Lateinamerikas, die negativen Auswirkungen der Diktaturen und die Rolle der USA in dieser Weltregion.

  5. Miguel Ángel Asturias - Wikipedia

    ro.wikipedia.org/wiki/Miguel_Angel_Asturias

    În 1933, Miguel Ángel Asturias se întoarce în Guatemala, scrie sonete și alte poeme (reunite mai târziu într-o antologie publicată la Buenos Aires). După căderea dictatorului Ubico (1944), se implică în viața politică a țării sale, reprezentând Guatemala ca ministru consilier la Buenos Aires și Paris, și ca ambasador în El Salvador.

  6. Miguel Ángel Asturias — Wikipédia

    fr.wikipedia.org/wiki/Miguel_Ángel_Asturias
    • Personnalités
    • Vie personnelle
    • Études
    • Formation
    • Parcours
    • Carrière politique
    • Présentation
    • Récompenses et distinctions
    • Hommages
    • Décès
    • Style
    • Analyse

    Miguel Ángel Asturias, né à Guatemala le 19 octobre 1899 et mort à Madrid le 9 juin 1974, est un poète, écrivain et diplomate guatémaltèque. Il est lauréat du prix Nobel de littérature en 1967, et président du jury du festival de Cannes la même année.

    En 1904, alors qu'il n'a que 5 ans, sa famille quitte la capitale pour Salamá, Baja Verapaz, où elle demeure jusqu'en 1908.

    En 1917, après un an de médecine, il entame des études de droit à l'Universidad de San Carlos de Guatemala, et obtient le titre davocat avec une thèse sur « Le Problème social de lIndien », un sujet qui lui tiendra toujours à cœur.

    Dans les années 1920, il participe au soulèvement contre le dictateur Manuel Estrada Cabrera. À la fin de ses études juridiques, s'intéressant aux cultures précolombiennes, il part étudier l'anthropologie à la Sorbonne (Paris - France), où il suivit les cours de Georges Raynaud.

    À Paris, il rencontre artistes et écrivains à Montparnasse, et commence à écrire contes et poésies. La parution de Légendes du Guatemala (Leyendas de Guatemala) en 1930, consacre sa vocation littéraire.

    De retour au Guatemala, il se lance dans la politique et est élu député en 1942. Puis, à partir de 1946, il est successivement diplomate au Mexique, en Argentine, au Salvador, puis ambassadeur en France de 1966 à 1970, après un exil en Argentine de 1954 à 1961.

    En 1946, il aborde le roman avec Monsieur le Président (El señor Presidente), le portrait satirique d'un dictateur sudaméricain, à la manière de ce qu'avait fait l'écrivain espagnol Ramón del Valle-Inclán avec Tirano Banderas et que le feront après lui Gabriel García Márquez dans L'Automne du patriarche, Augusto Roa Bastos dans Moi, le Suprême et Vargas Llosa dans La Fête au Bouc. En 1949 paraît son chef-d'œuvre Hommes de maïs (Hombres de maíz), œuvre typique du réalisme magique et dénonciation de l'exploitation colonialiste. Ce dernier sujet est approfondi dans sa vaste trilogie romanesque ayant pour toile de fond l'exploitation par une compagnie américaine des travailleurs amérindiens dans les plantations de banane : L'Ouragan (Viento fuerte, 1950) ; Le Pape vert (El Papa verde, 1954) ; Les Yeux des enterrés (Los ojos de los enterrados, 1960).

    Il reçoit le Prix Lénine pour la paix en 1966 et le Prix Nobel de littérature en 1967 qui consacre l'ensemble de son œuvre.

    En 1972 paraît Vendredi des douleurs (Viernes de dolores), un récit semi-autobiographique généralement considéré comme son testament littéraire, notamment par le critique français Gérard-Humbert Goury dans les pages du journal Le Matin.

    Décédé le 9 juin 1974 à Madrid, après une longue maladie, il est inhumé sous un totem maya dans la division 10 du cimetière du Père-Lachaise à Paris1.

    Romancier et conteur, il est le promoteur du réalisme magique, influencé à l'origine par le surréalisme, et alimenté par la mythologie indigène, la terre elle-même, le \\"tellurique\\", et la lutte des paysans contre l'impérialisme.

    L'œuvre d'Asturias comprend également des poèmes dont certains en prose, une anthologie de poésie précolombienne (1966), du théâtre et de nombreux articles de journaux.

  7. Miguel Ángel Asturias - Wikipedia

    it.wikipedia.org/wiki/Miguel_Ángel_Asturias

    Nel maggio 1974 Asturias si ammala gravemente: ricoverato nell'Ospedale de la Concepción, a Madrid, muore il 9 giugno; la salma, secondo le sue volontà, è tumulata nel cimitero parigino del Père Lachaise, sormontata da una piccola stele maya, vicino alla tomba di Chopin.

  8. Miguel Ángel Asturias – Wikipedia

    sv.wikipedia.org/wiki/Miguel_Angel_Asturias

    Miguel Ángel Asturias, född 19 oktober 1899 i Guatemala City, död 9 juni 1974 i Madrid, var en guatemalansk författare och diplomat. Han tilldelades Nobelpriset i litteratur 1967.

  9. Miguel Ángel Asturias - Wikipedia

    nl.wikipedia.org/wiki/Miguel_Ángel_Asturias

    Hier overleed hij in 1974 in bijzijn van zijn vrouw Blanca en zijn zoon Miguel. Asturias ligt begraven op Père-Lachaise in Parijs. Boeken. Van de boeken van Asturias zijn slechts enkele in het Nederlands vertaald. De meeste hiervan zijn alleen nog antiquarisch te verkrijgen. Arquitectura de la vida nueva (1928)

  10. Biografia de Miguel Ángel Asturias

    www.biografiasyvidas.com/biografia/a/asturias.htm

    Miguel Ángel Asturias (Guatemala, 1899 - París, 1974) Poeta, narrador, dramaturgo, periodista y diplomático guatemalteco considerado uno de los protagonistas de la literatura hispanoamericana del siglo XX.

  11. People also search for
  1. Ad
    related to: miguel angel asturias wikipedia de la gimnasia artistica