Yahoo Web Search

  1. North Rhine-Westphalia - Wikipedia

    en.wikipedia.org/wiki/Nordrhein-Westfalen

    North Rhine-Westphalia was established in 1946 after World War II from the Prussian provinces of Westphalia and the northern part of Rhine Province (North Rhine), and the Free State of Lippe by the British military administration in Allied-occupied Germany and became a state of the Federal Republic of Germany in 1949.

  2. Nordrhein-Westfalen – Wikipedia

    de.wikipedia.org/wiki/NRW

    Nordrhein-Westfalen ([ ˌnɔrtraɪ̯nvɛstˈfaːlən], Ländercode NW, Abkürzung NRW) ist das bevölkerungsreichste der 16 Länder in Deutschland. Die Landeshauptstadt ist Düsseldorf, die einwohnerreichste Stadt ist Köln.

  3. Westphalia - Wikipedia

    en.wikipedia.org/wiki/Westfalen

    Westphalia (/ w ɛ s t ˈ f eɪ l i ə /; German: Westfalen [vɛstˈfaːlən]; Low German: Westfalen [vεs(t)'fɔːln]) is a region of northwestern Germany and one of the three historic parts of the state of North Rhine-Westphalia.

  4. Noordrijn-Westfalen - Wikipedia

    nl.wikipedia.org/wiki/Noordrijn-Westfalen

    Noordrijn-Westfalen (Duits: Nordrhein-Westfalen; Duitse IPA: [ˈnɔʁtʁaɪ̯n vɛstˈfaːlən]), afgekort NRW, is een deelstaat (Bundesland) in het westen van de Bondsrepubliek Duitsland. Met 17.932.651 inwoners (31 december 2018) op 34.080 km² is het qua oppervlakte de vierde en qua inwonertal de grootste deelstaat.

  5. German frigate Nordrhein-Westfalen - Wikipedia

    en.wikipedia.org/wiki/German_frigate_Nordrhein...

    Nordrhein-Westfalen (F223) is the second ship of the Baden-Württemberg -class frigate of the German Navy.

  6. Portal:Nordrhein-Westfalen – Wikipedia

    de.wikipedia.org/wiki/Portal:Nordrhein-Westfalen

    Nordrhein-Westfalen liegt im Westen Deutschlands und ist mit rund 18 Millionen Einwohnern das bevölkerungsreichste Bundesland der Bundesrepublik Deutschland, flächenbezogen mit 34.080 km² das viertgrößte. Die Landeshauptstadt ist Düsseldorf, die größte Stadt ist Köln.

  7. Rhénanie-du-Nord-Westphalie — Wikipédia

    fr.wikipedia.org/wiki/Nordrhein-Westfalen
    • Généralités
    • Situation géographique
    • Géographie
    • Hydrographie
    • Administration
    • Contexte historique
    • Évolution
    • Conséquences
    • Politique
    • Résultats
    • Économie
    • Environnement
    • Recherche

    La Rhénanie-du-NordWestphalie (en allemand : Nordrhein-Westfalen et en bas allemand : Noordrhien-Westfalen, parfois abrégé NRW) est un État fédéré de l'ouest de l'Allemagne. C'est le Land allemand le plus peuplé et doté du plus fort poids économique, en partie grâce à la Ruhr. La Rhénanie-du-NordWestphalie abrite plus de 23 % de la population allemande (18 millions) et contribue à environ 22 % du produit intérieur brut de l'Allemagne. Mais son poids économique dépassant largement les frontières de l'Allemagne, elle se place ainsi en tête des régions de l'Union européenne en étant première en termes de PIB PPA2. Sa superficie est de 34 083 km2. Sa capitale est Düsseldorf et la plus grande ville est Cologne.

    La Rhénanie-du-Nord - Westphalie est frontalière de la Belgique à l'ouest et des Pays-Bas à l'ouest et au nord-ouest et d'autres Länder allemands, la Basse-Saxe au nord, la Rhénanie-Palatinat au sud-ouest et la Hesse au sud-est. Le Land comprend la partie septentrionale de la vallée du Rhin, de l'ancienne capitale fédérale Bonn jusqu'à Clèves près de la frontière néerlandaise. C'est là que se situe la région industrielle de la Ruhr. La partie orientale du land est l'ancienne province de Westphalie.

    La Rhénanie-du-Nord-Westphalie est associée de longue date à l'image d'une région industrielle et urbaine. Mais la majeure partie du Land est agricole (environ 52 %) ou couverte de forêt (25 %). Les parties méridionales de la forêt de Teutberg sont situées au nord-est. Au sud-ouest, la Rhénanie-du-Nord - Westphalie partage une petite part de l'Eifel avec la Belgique et la Rhénanie-Palatinat. Le sud-est est occupé par les régions peu peuplées de moyennes montagnes de Sauerland et de Siegerland. Les régions du Nord-Ouest du Land font partie de la grande plaine allemande du Nord.

    Les principaux cours d'eau qui traversent la Rhénanie-du-Nord - Westphalie sont le Rhin, la Ruhr, l'Ems, la Lippe et la Weser. La Pader, qui ne coule qu'à travers la ville de Paderborn est considérée comme la plus courte rivière d'Allemagne.

    Le Land est subdivisé en cinq districts (Regierungsbezirke) d'Arnsberg, Cologne, Detmold, Düsseldorf et Münster. Le préfet (Regierungspräsident) est nommé par le gouvernement du Land. Au niveau communal existent les deux provinces (Landschaftsverbände) de Rhénanie et Westphalie Est-Lippe. La première comprend les districts de Cologne et de Düsseldorf, et la seconde les districts d'Arnsberg, Detmold et Münster. Les assemblées provinciales (Landschaftsversammlungen) sont élues par les conseils des arrondissements ruraux et arrondissements-villes. Depuis la réforme des territoires municipaux des années 1967 à 1974, il y a 31 arrondissements ruraux (Kreise) comprenant 373 communes (Gemeinden) dont 267 villes (Städte), et 23 arrondissements-villes (kreisfreie Städte). Les 5 districts (ou régions administratives) de Rhénanie-du-Nord-Westphalie, appartenant à 2 Landschaftsverbände :

    La région bénéficie dans la seconde partie du XIXe siècle d'une industrialisation rapide, grâce à ses mines de charbon et ses aciéries. Dans les années 1890 des dizaines de milliers de Mineurs westphaliens émigrent de Pologne vers la Ruhr. Après la fin de la Première Guerre mondiale, les Mineurs westphaliens se font embaucher par les industriels français souhaitant relancer leur économie, en raison de leur savoir-faire. Environ 50 000 d'entre deux arrivent ainsi en France au début des années 1920, dont près des deux-tiers dans le bassin minier du Nord-Pas-de-Calais3. En 1945, la province de Westphalie et le Nord de la province de Rhénanie avec les districts d'Aix-la-Chapelle, Cologne et Düsseldorf furent occupés par le Royaume-Uni. La partie méridionale de la Rhénanie était, elle, sous occupation française. Le 23 août 1946, l'administration britannique unifiait la Westphalie et sa partie de la Rhénanie en Land de Rhénanie-du-Nord - Westphalie. Un Landtag provisoire fut nommé le 2 octobre et renouvelé le 19 décembre 1946 après les premières élections municipales. Le 21 janvier 1947, l'État libre de Lippe y fut rattaché.

    L'Union chrétienne-démocrate d'Allemagne (CDU) gagna les premières élections du Landtag du 20 avril 1947 et forma une coalition avec le SPD, le Zentrum et jusqu'au 7 février 1948 le Parti communiste d'Allemagne. La constitution fut adoptée par référendum du 18 juin 1950 et entra en vigueur le 11 juillet 1950. Du fait de l'importance de la population catholique du Land et grâce au soutien de l'Église, la CDU resta au pouvoir jusqu'en 1966. Cette année-là et pour la première fois, l'Église catholique n'apporta pas son soutien à la CDU. Le SPD obtint la majorité relative et gouverna en coalition avec le Parti libéral-démocrate (FDP).

    Dès lors, la Rhénanie-du-Nord - Westphalie est devenue un fief du SPD. Le parti socialiste allemand resta en effet au pouvoir jusqu'en 2005. Toutefois, dès les années 1990, les résultats aux différentes élections marquaient un recul progressif du SPD en raison notamment du nombre décroissant d'ouvriers syndiqués qui représentaient les électeurs traditionnels du parti. Cinq ans plus tard, les élections du 14 mai 2017 marquent un renversement de la situation. La CDU retrouve sa place de premier parti du Land avec presque 33 % des voix, tandis que le SPD réalise son plus mauvais score historique avec moins de 32 %. Une éventuelle coalition noire-jaune disposerait de 100 députés sur 199, opérant un nouveau basculement du Landtag vers le centre droit.

    Lors des élections de 2005, le SPD est battu par la CDU, qui s'allie avec le FDP. Pour la première fois depuis 1966, le SPD n'est plus au pouvoir en Rhénanie-du-Nord - Westphalie. La Rhénanie-du-Nord Westphalie est gouvernée depuis 2017 par Armin Laschet (CDU) au sein d'une coalition avec les libéraux du FDP. Les précédents ministres-présidents du Land ont été Johannes Rau (SPD) de 1978 à 1998, Wolfgang Clement (SPD) de 1998 à 2002, Peer Steinbrück (SPD) de 2002 à 2005, Jürgen Rüttgers jusqu'en 2010 (CDU) et Hannelore Kraft (SPD) de 2010 à 2017.

    Néanmoins, lors des élections suivantes, en mai 2010, la CDU recule d'une dizaine de pourcents pour faire jeu égal avec le SPD à 34 % qui subit cependant lui-même une nouvelle érosion, les deux partis obtenant chacun 67 sièges au parlement régional. Le scrutin est marqué par une forte poussée écologiste (+ 11 sièges) et l'entrée au parlement du parti de gauche Die Linke avec 11 sièges et 5,6 % des suffrages4. Lors des élections de 20125, la CDU subit une importante défaite, perdant 8,3 % (26,3 %), tandis que le SPD reprend 4,6 % (39,1 %) et que le parti Grüne subit une légère érosion (11,3 %). Ce scrutin marque l'entrée du Parti pirate au parlement régional, ayant obtenu un score de 7,8 % tandis que Die Linke en disparait. Les analystes considèrent que ce « pire score [de la CDU] depuis la seconde guerre mondiale », marque un « déclin de la CDU bien pire que ce qui était prévu »6.

    Le Land, qui fut longtemps en Allemagne la région sidérurgique par excellence, accueille encore de nombreuses entreprises industrielles (dont 37 des 100 plus grandes entreprises allemandes7) dont Rheinmetall à Düsseldorf, Ford à Cologne, Opel à Bochum, Musketier à Oberhausen, Bayer à Leverkusen et Wuppertal, Henkel, Dr. Oetker (Ancel) à Bielefeld, Bertelsmann (RTL) à Gütersloh, ThyssenKrupp et ABP Induction Systems ce qui en fait l'économie la plus importante d'Allemagne. Le taux de chômage de 7,4 % (octobre 2016)8 est supérieur au taux moyen allemand. Ce Land est caractérisée par une forte densité de population. Il a une tradition industrielle et minière ancienne et persistante (environ 10 000 emplois sont en Rhénanie liés au charbon et au lignite, soit près de 1/3 des emplois du domaine de lénergie). Ceci explique en partie une forte anthropisation, une énergie encore très carbonée et une empreinte écologique élevée et un environnement localement dégradé, malgré les efforts d'efficacité énergétique et de renaturation et schémas verts9 respectueuse du patrimoine industriel10 entrepris dans le bassin minier rhénan (avec IBA Emscher Park11). Ce Land compte parmi les régions d'Europe les plus touchées par les séquelles minières et industrielles.

    Mais il a une politique énergétique12 qui compte sur une rapide transition énergétique et a aussi été le 1er en Allemagne à légiférer sur la protection du climat (Loi de 2015) en visant une réduction d'un quart de la production de GES en 2020 puis de 80 % en 2050. Il a construit un Plan climat régional (validé en 2014) et une politique énergétique et climatique s'appuyant sur un substrat industriel de qualité (par ex. le barrage du Diemelsee), une Agence régionale de lénergie via 8 priorités13 : 1) efficacité énergétique & énergies renouvelables pour les entreprises et les collectivités14,15 ; 2) efficience énergétique et construction solaire et bioclimatique16 ; 3) centrales de production d'énergie innovantes, réseau électrique intelligent et ingénierie de puissance17 ; 4) biomasse18 ; 5) carburants et systèmes de propulsion de l'avenir19 ; 6) piles à combustible et technologies de l'hydrogène20 ; 7) changement climatique et marché du carbone et des émissions de gaz à effet de serre21 ; 8) énergie solaire photovoltaïque22. Un Institut pour le climat, l'environnement et l'énergie existe (à Wuppertal) et un important réseau d'acteurs du solaire, ainsi que de lénergie éolienne (plus de 800 experts et structures) appuient l'objectif d'approvisionnement énergétique de la région à 100 % basé sur des sources renouvelables notamment grâce aux smart grids (pour lesquels une étude a chiffré un potentiel de « bénéfices totaux » de « 55,7 milliards deuros par an. Par ailleurs, d'ici à 2022, les bénéfices cumulés de la mise en place et lutilisation des réseaux intelligents sélèveraient à 336 milliards deuros »23.)

    La Rhénanie du Nord Westphalie est une région à la pointe de la technologie et de la recherche scientifique : elle compte 69 établissements denseignement supérieur, 12 instituts Max-Planck, 11 instituts Fraunhofer, 12 instituts de la communauté Leibniz, 9 instituts de recherche fédéraux, plus de 60 centres de technologie ainsi que trois grands centres de recherche de la communauté Helmholtz répartis sur tout le Land. Les domaines représentés (biotechnologies, microélectronique, analyse sensorielle et intelligence artificielle, technique des matériaux et technologies environnementales) posent les bases pour le développement des technologies clés qui vont donner de lessor à une dynamique industrielle, qui se fait en étroite coopération avec la science. La recherche de base pratiquée dans les écoles techniques supérieures ou dans les instituts Max-Planck et Fraunhofer est le moteur de lavancée technologique. En outre, les liens étroits avec lindustrie dans le transfert de technologie rendent cette recherche très fructueuse. Le Centre de recherche de Juliers (FZJ - Forschungszentrum Jülich) et lAgence spatiale allemande (DLR Deutsches Zentrum für Luft- und Raumfahrt) à Cologne Porz effectuent par exemple des travaux de recherche de renommée internationale. Des réseaux de compétence permettent ensuite de relier les savoir-faire et proposent des plates-formes technologiques permettant déchanger les expériences et de mettre en place des coopérations.

  8. Renania Settentrionale-Vestfalia - Wikipedia

    it.wikipedia.org/wiki/Nordrhein-Westfalen

    Geografia fisica. La Renania Settentrionale-Vestfalia confina con il Belgio e i Paesi Bassi (province del Limburgo, della Gheldria e dell'Overijssel) a ovest e con gli stati tedeschi della Bassa Sassonia a nord, dell'Assia a sud-est e della Renania-Palatinato a sud.

  9. Aachen - Wikipedia

    en.wikipedia.org/wiki/Aachen

    The Katholische Hochschule Nordrhein-Westfalen – Abteilung Aachen (Catholic University of Applied Sciences Northrhine-Westphalia – Aachen department) offers its some 750 students a variety of degree programmes: social work, childhood education, nursing, and co-operative management. It also has the only programme of study in Germany ...

  10. SRH Hochschule in Nordrhein-Westfalen – Wikipedia

    de.wikipedia.org/wiki/SRH_Hochschule_in...

    Die SRH Hochschule in Nordrhein-Westfalen wurde 2005 als SRH Fachhochschule Hamm gegründet. Nach einer Änderung des Studienangebots in Richtung Logistik und Energiewirtschaft erfolgte im September 2009 die Namensänderung in Hochschule für Logistik und Wirtschaft Hamm. 2018 wurde die Trägergesellschaft in SRH Hochschule Hamm GmbH umbenannt.

  11. People also search for