Yahoo Web Search

  1. Oslo - Wikipedia

    en.wikipedia.org/wiki/Oslo

    Oslo is a pilot city of the Council of Europe and the European Commission intercultural cities programme. Oslo is considered a global city and was ranked "Beta World City" in studies carried out by the Globalization and World Cities Study Group and Network in 2008.

    • Royal Palace

      The Royal Palace (Norwegian: Slottet or formally Det...

    • Diocese of Oslo

      History. Oslo was established as a diocese in 1068. It was...

  2. Oslo is a very expensive city, with high prices in bars and restaurants, as well as high prices for houses and apartments. Currently, the mayor of Oslo is Marianne Borgen from The Socialist Left Party. Oslo has a humid continental climate(Dfbin the Koeppen climate classification).

  3. Oslo – Wikipedia

    no.wikipedia.org/wiki/Oslo

    Oslo kommune hadde per. 1. januar 2009 29,9 % av innvandrerbefolkningen i Norge, 9,9 % av den etnisk norske befolkningen, og til sammen 12,0 % av den totale folkemengden i landet. Oslo er det mest folkerike fylket i Norge og det fylket med flest innvandrere, mens Vestland og Viken har flere etniske nordmenn.

    • osloenser, oslomann, -kvinne, -gutt, -jente, -borger
    • Kommune
  4. Oslo — Wikipédia

    fr.wikipedia.org/wiki/Oslo
    • Toponyme
    • Étymologie
    • Culture populaire
    • Histoire
    • Population
    • Conséquences
    • Événements
    • Culture
    • Géographie
    • Tourisme
    • Climat
    • Fonctionnement
    • Politique
    • Administration
    • Transports
    • Sport

    Oslo (/ʊʂˈlʊ/ (Ansloye en français quand la ville se nommait Anslo) 2 Écouter) est la capitale d'État de la Norvège. La ville s'est appelée Christiania de 1624 à 1924, selon l'ancienne graphie latine héritée du danois, ou communément Kristiania en dano-norvégien. Le 1er janvier 1925, elle a officiellement repris le nom d'un modeste faubourg, site historique de la première ville, fondée au fond de l'Oslofjord par Harald III et promue capitale royale sous Håkon V.

    Après diverses spéculations, lorigine du nom de la ville semble s'être définitivement débarrassée des tergiversations et de certaines élucubrations romantiques ou plus anciennes, comme celle du géographe et historien Peder Claussøn Friis en 1613. Au Moyen Âge, le nom de la ville était transcrit Ásló, aussi bien quÓsló, soit « la terre des Ases ». Le mot ló, en vieux norrois, signifie « clairière » ou « bande de terre » ; le terme ás en vieux norrois ou ós en ancien høgnorsk fait référence à une des deux grandes familles de dieux nordiques4. Le changement de nom était prévisible en considérant la politique culturelle et linguistique de l'État norvégien[réf. nécessaire]. Le faubourg d'Oslo, lieu de la primitive fondation du roi norvégien Harald III, à l'apogée médiévale du XIIe siècle, donne son nom à la capitale, effaçant les traces de la longue hégémonie hanséatique ou danoise depuis l'union de Kalmar de 1397, de la même façon que les réformes de l'orthographe officielle s'efforcent de « norvégianiser » progressivement la langue[réf. nécessaire].

    Oslo a pour surnom Tigerstaden (la « Ville du tigre »), en référence à la critique que lui fait l'auteur et polémiste Bjørnstjerne Bjørnson dans son poème de 1870 Siste Sang (« Dernier chant »), reprochant à la ville de se parer de couleurs variables selon le contexte sociopolitique le pays était alors sous le joug suédois et peinait à lancer sa révolution culturelle, identitaire et indépendantiste. Pourtant, les habitants d'Oslo contemporains jugent ce surnom flatteur, symbole de leur grande capacité d'accueil des immigrants et d'intégration de leur culture. Lors du Jubilé de l'an 2000, une statue représentant un tigre est placée sur la place Fridtjof Nansen (sur le côté nord de la mairie), un bronze de plus grande dimension du même symbole étant dressé sur Jernbanetorget (place de la Gare), ainsi que d'autres en divers endroits de la capitale, notamment à Furuset, quartier où vivent de nombreux immigrants, essentiellement du Pakistan, du Viêt Nam et du Maroc (par ordre décroissant d'importance des communautés).

    Daprès les sagas nordiques, Oslo serait fondée aux alentours de lan 1048 par le roi Harald III. Des fouilles archéologiques récentes ont mis au jour des tombes chrétiennes antérieures à lan 1000, ce qui prouve quune communauté sétait déjà implantée précédemment sur le site. Cela tend à confirmer l'attribution traditionnelle de sa fondation à Olav Tryggvason à cette date tout en justifiant la célébration du millénaire dOslo en 2000. Oslo a affirmé son rôle de capitale à partir du règne de Håkon V Magnusson (1299-1319), qui y établit sa résidence permanente et commence la construction de la citadelle d'Akershus. Un siècle plus tard, la Norvège passe sous domination danoise, et Oslo est réduite au rang de simple chef-lieu de province, tandis que le roi en titre réside à Copenhague. Le fait que luniversité d'Oslo  à l'époque dénommée « université de Christiania »  nait vu le jour quen 1811 montre à quel point la ville sefface ensuite de la marche de lhistoire. Oslo, détruite par un incendie en 1624, est reconstruite par le roi danois Christian IV de lautre côté de l'anse de Bjørvika, près de la citadelle d'Akershus. En lhonneur du roi, la ville est rebaptisée Christiania, orthographié Kristiania selon les anciennes normes dano-norvégiennes. Elle ne retrouvera son ancien nom que par décision de la commune le 1er janvier 19255.

    La population passe de 10 000 habitants en 1805 à 225 000 habitants en 1900. L'essor maritime survient avec la navigation à vapeur. Puis le chemin de fer rompt l'enclavement de l'hinterland et accentue l'importance des manufactures, devenues fabriques et usines. Avant la Première Guerre mondiale, Christiania, siège administratif de l'État indépendant depuis 1905, est désormais un vrai port marchand qui exporte du bois sous toutes ses formes ouvragées, de la cellulose et du papier et un nœud ferroviaire d'importance nationale. Il importe des tissus, des denrées alimentaires de base (en particulier de la farine), des denrées exotiques, du charbon et du pétrole. Le travail du métal y supplée celui du bois, des chantiers navals y sont installés. Les industries textiles, alimentaires, électriques, mécaniques et électromécaniques, les groupes d'édition et de presse comme les entreprises d'arts graphiques produisent pour une grande partie du pays.

    Au cours de ce siècle industriel, Christiania regagne son statut de centre commercial et culturel de la Norvège. Elle redevient capitale en 1814 lorsque lunion avec le Danemark prend fin. Le XIXe siècle voit la construction de nombreux édifices symboliques, comme le Palais royal (Det Kongelige Slott, 1848), le Parlement (Stortinget, 1866), luniversité d'Oslo (Universitetet i Oslo, UiO), le Théâtre national (Nationaltheatret) et la Bourse (Oslo Børs). Enfin, après 1904 et la séparation définitive avec la couronne de Suède, Christiania est la capitale d'une nation souveraine et indépendante.

    Oslo accueille les VIe Jeux olympiques d'hiver en 1952, consacrant ainsi son statut de grande ville du monde occidental. En mai 1995, les accords d'Oslo (Osloavtalen) sont signés par Shimon Peres (alors ministre des Affaires étrangères d'Israël) et l'OLP menée par Yasser Arafat, sous l'égide des États-Unis, ainsi qu'avec l'entremise du Norske Nobelkomité (Comité Nobel norvégien).

    Il aura fallu attendre la fin du XXe siècle pour que le pays se dote d'une véritable Bibliothèque nationale (Nasjonalbiblioteket) dont l'administration est répartie entre Oslo et Mo i Rana.

    Oslo occupe le territoire se situant à la limite septentrionale du fjord portant son nom, elle est traversée par la rivière Akerselva. Dans toutes les autres directions, la ville est entourée de collines verdoyantes. Les environs comptent une quarantaine dîles, dont la plus importante est Malmøya (« L'Île du fer ») (0,56 km2), ainsi que pas moins de 343 lacs. Ceux-ci constituent une source importante deau potable pour tout louest de la ville. Le taux de variation de la population est de 0,76 %. Le point le plus élevé est la colline Kjerkeberget (« La Montagne de l'Église »), à 631 mètres. Alors que la surface couverte par la ville est remarquablement vaste par rapport aux autres métropoles européennes, la population osloïte reste faible : le territoire municipal comprend de nombreux parcs et espaces ouverts qui lui donnent un aspect aéré et vert.

    La presqu'île de Bygdøy (sud-ouest d'Oslo), en grande partie résidentielle, est très appréciée par les habitants de l'agglomération d'Oslo, notamment pour son calme, ses petites rues, l'une des trois principales bases nautiques de la ville et la richesse de ses divers musées. S'y trouve aussi la ferme du roi. L'hôtel de ville d'Oslo, le Rådhus, se trouve sur le port et a été bâti au début du XXe siècle, pour les 900 ans de la ville.

    Le climat d'Oslo est de type continental humide, tempéré par la proximité de l'océan Atlantique et du Gulf Stream. Les hivers sont froids, avec des températures en dessous de zéro de novembre à mars. Janvier est le mois le plus froid avec une température moyenne de 4,3 °C, et on atteint des températures minimales d'environ 7 °C en janvier et février. Le record de froid à Oslo a été atteint en février 1871 avec une température de 27,9 °C.[réf. nécessaire] Les chutes de neige sont réparties équitablement sur les mois d'hiver et on compte en moyenne plus de 25 cm de neige trente jours par an. Les précipitations annuelles sont de 763 mm, avec des hivers plus secs que les étés.

    Ce dernier, composé de 59 membres élus par les habitants pour quatre ans, reste néanmoins lautorité suprême de la ville et contrôle lactivité des commissaires. Il compte cinq commissions permanentes chargées respectivement de la santé et des affaires sociales, de l'éducation et des affaires culturelles, du développement urbain, des transports et des affaires environnementales et, enfin, des finances.

    Depuis 2003, le gouvernement de la ville est composé d'une coalition entre les conservateurs de Høyre et du parti d'extrême droite Parti du progrès (Fremskrittspartiet). Ils bénéficient du soutien, au conseil municipal, des libéraux de Venstre et des démocrates-chrétiens. De 1995 à 2007, le président de la communauté d'Oslo (le maire) était Per Ditlev-Simonsen (du parti conservateur H), la charge exécutive de la mairie étant assurée par le bourgmestre Erling Lae, du même parti. Contraint de démissionner à la suite d'un scandale financier en août 2007, Ditlev-Simonsen est remplacé par Svenn Kristiansen, du Fremskrittspartiet.

    Depuis la dernière réforme entrée en vigueur le 1er janvier 2004, la ville est par ailleurs divisée en 15 districts (bydeler), dotés dun haut degré dautonomie, à l'image de la forte décentralisation qui caractérise la Norvège. Depuis 2007, l'ensemble des conseils de quartier sont élus directement par la population. Ils sont notamment responsables des services sociaux, des services sanitaires de base et des jardins d'enfants. Sentrum et Marka sont des entités géographiques distinctes mais n'ont pas de statut administratif propre. Sentrum est dirigé par le conseil du quartier de St. Hanshaugen, tandis que Marka est partagé entre les quartiers voisins.

    Le métro d'Oslo est un ancien réseau de trains de banlieue qui maintenant relie le centre-ville aux périphéries urbaines.

    Depuis 2010, la ville accueille tous les ans la 5e manche de la Ligue de diamant d'athlétisme au Bislett stadion. Oslo est également connue pour son tremplin à ski Holmenkollen, qui accueille tous les ans des épreuves de Coupe du monde. Autour du tremplin se trouvent un stade de ski de fond, un pas de tir de biathlon et des pistes de ski alpin, le lieu se nomme Oslo Vinterpark. Le football est représenté principalement par le club de Vålerenga (résidant au Ullevaal stadion, qui accueille aussi les matchs de l'équipe nationale de football).

  5. People also ask

    Is oslo a global city?

    What is the capital of Oslo?

    What is oslo norway?

    Is gamleen suburb of oslo?

  6. Oslo – Wikipedia

    sv.wikipedia.org/wiki/Oslo

    Oslo blev enligt Snorres kungasaga grundat cirka år 1048 av kung Harald Hårdråde.I slutet av århundradet blev Oslo biskopssäte. Nyare arkeologiska utgrävningar har påvisat kristna gravar från före år 1000, och detta gjorde att Oslo kunde fira sitt 1000-årsjubileum år 2000.

  7. Oslo – Wikipédia

    hu.wikipedia.org/wiki/Oslo

    Oslo A Wikipédiából, a szabad enciklopédiából Oslo (kiejtése IPA /u'ʃlu/, vagyis uslu) Norvégia fővárosa, egyben az ország legnagyobb városa. A történelem során háromszor is megváltoztatták a nevét: először 1624 -ben IV.

  8. Oslo - Wikipedia

    ro.wikipedia.org/wiki/Oslo

    Oslo a devenit capitala Norvegiei în anul 1314, în timpul domniei lui Håkon al V-lea (1299-1319), primul rege care și-a stabilit permanent la Oslo, și care de asemenea a demarat construcția castelului Akershus. După un incendiu de trei zile în 1624, locuitorii au fost forțați să se mute la vest de portul Bjørvika, acolo unde se afla Akershus, castelul regal.

    • Christiania
    • Stemă
    • Kristiania
    • apr. 1048
  9. Oslo – Wikipedia

    fi.wikipedia.org/wiki/Oslo

    Oslo sijaitsee Etelä-Norjassa Oslonvuonon (norj. Oslofjorden) pohjoispäässä.Kaupunkia vastapäätä sijaitseva Bygdøynniemi jakaa vuonon miltei kahtia. Toisella puolella kohoavat vehreät kukkulat ja vuoret (korkein kohta Kirkeberget 629 metriä, joka tunnetaan myös nimillä Kjerkeberget ja Kyrkjeberget). 343 järvestä suurin, Maridalsvannet, toimii asukkaiden juomaveden lähteenä.

  10. Oslo - Wikipedia

    bs.wikipedia.org/wiki/Oslo

    Oslo je glavni grad Norveške. Ima preko 630.000 stanovnika i prostire se na površini od 454 km 2. Nalazi na obali istoimenog fjorda - Oslo. [1] Ekonomski je, finansijski, obrazovni i kulturni centar Norveške. Oslo ima jedan od najvećih bruto društvenih proizvoda (GDP-a) u Evropi – dvostruko viši od EU prosjeka.

  11. People also search for
  1. Ads
    related to: oslo wikipedia