Yahoo Web Search

  1. Fascisme — Wikipédia

    fr.wikipedia.org › wiki › Faschiste
    • Prononciation et étymologie
    • Idéologie
    • Origines Du Fascisme Italien
    • Partis fascistes Ou proches Pendant l'entre-deux-guerres
    • Néo-Fascisme Après 1945
    • Historiographie
    • Usage Du Terme Fasciste Comme Une Injure
    • Annexes

    Le mot fascisme est prononcé [fa.ʃism], calque de la prononciation italienne [faˈʃizmo] ; ou plus rarement [fa.sism][13],[14],[15]. Le mot (en italien fascismo) vient de l'italien « fascio » (« faisceau »), faisant référence au fasces lictoriae[16], emblème de l'autorité initié sous la République romaine, qui fut ensuite repris notamment sous la Révolution française, puis vers 1919, par les milices squadristes de Benito Mussolini, qui avaient initialement groupé des anciens combattants de la Première Guerre mondiale, déçus et épris d'ordre.

    Au sens le plus strict, il désigne donc le régime de Benito Mussolini. Si historiquement le nazisme apparaît proche du fascisme, bien d'autres régimes politiques ont été qualifiés, à tort ou à raison, de fascistes par leurs opposants, comme l'Égypte nassérienne, le régime des Talibans, le stalinisme, le péronisme, etc. Dans le débat politique contemporain, les adhérents à certaines idéologies politiques tendent à associer le fascisme avec leurs ennemis, ou le définissent comme étant l'opposé de leurs propres visions politiques. En son sens large, le fascisme se définit comme une réaction aux valeurs de l'humanisme démocratique du siècle des Lumières. Issu des frustrations engendrées par ce nouveau modèle de société, le fascisme rejette les droits de l'homme, le communisme, l'anarchisme, les libertés individuelles et le libéralisme politique. — Benito Mussolini, La Doctrine politique et sociale du fascisme (1933)[réf. souhaitée]. Lors d'un discours du 2 avril 1924, Benito Mussolini r...

    Le fascisme est d'abord le nom que le mouvement et le régime de Mussolini se sont donné. Le terme provient de la fondation après la Première Guerre mondiale, par Mussolini, du mouvement « Fasci italiani di combattimento » (« faisceaux italiens de combat »), à l'origine des termes « fasciste » et « fascisme ». Le mot fasci lui-même est une référence à la Rome antique (les magistrats romains étaient précédés d'un certain nombre de gardes, les licteurs, chargés de ces faisceaux, symboles d'autorité, de violence de la loi[51]) et aux fasci, mouvements et sociétés secrètes des années 1890, composés de paysans révolutionnaires italiens[52]. Il naît en tant que mouvement décentralisé en mars 1919, sur les frustrations d'une « victoire mutilée », thème agité par les nationalistes en raison de la tournure des négociations lors du Congrès de Versailles, concernant le sort des terres irrédentes de Dalmatie, d'Istrie, de Fiume/Rijeka, mais aussi en réaction au communisme en pleine expansion. Le...

    Le fascisme italien va susciter des imitateurs dans plusieurs pays à travers le monde des années 1930 et 1940. Plusieurs d'entre eux vont demeurer des mouvements minoritaires tandis que d'autres, au pouvoir, sont en général considérés par les historiens davantage comme autoritaires que comme véritablement fascistes, bien qu'ils puissent avoir des inclinations fascistes. Parmi ceux-ci, on peut citer : 1. les mouvements fascistes français (divers mouvements : Solidarité française, Mouvement franciste, Parti populaire français, Rassemblement national populaire, LVF, etc.) ; 2. en Belgique, le rexisme, incarné par Léon Degrelle; 3. au Royaume-Uni, la British Union of Fascists créée par sir Oswald Mosley, les National Fascisti du Lt. Col. Henry Rippon-Seymour, l'Imperial Fascist League d'Arnold Leese, les British Fascists puis la National Socialist League du même William Joyce; 4. en Écosse, le Scottish Democratic Fascist Partyde William Weir Gilmour. 5. en Yougoslavie, les Oustachis cro...

    Italie

    Après la défaite, une partie des anciens fascistes se sont organisés en opposition légale dans le Mouvement social italien, qui se référait explicitement à la mémoire de Mussolini. Ce parti a obtenu des scores électoraux appréciables (sans atteindre la majorité), surtout dans les régions pauvres du Sud[62]. Toléré par les gouvernements démocrates-chrétiens, qui y voyaient un dérivatif au communisme, il a cependant toujours été exclu des combinaisons gouvernementales. Dans sa nouvelle formule,...

    Espagne

    En Espagne, le néofascisme est surtout assimilé[réf. nécessaire] aux mouvements politiques se réclamant du franquisme, comme Fuerza Nueva, créé en 1966 et les différents partis se présentant comme héritiers de la Phalange espagnole, organisation fasciste ayant appuyé Francisco Francodans son ascension au pouvoir.

    Amérique du Sud

    Pendant les années 1930, un certain nombre d'autocrates sud-américains ont manifesté une sympathie ouverte à l'égard des régimes fascistes, comme José Félix Uriburu et Agustin Pedro Justo en Argentine, où le parti nazi local compte 1 400 membres (et encore plus de sympathisants) en 1938, et où se nouent des relations étroites avec le régime hitlérien[64],[65]. Après la Seconde Guerre mondiale, des Réseaux d'exfiltration nazis sont mis en place, en grande partie à destination de l'Amérique lat...

    Plusieurs explication divergentes ou opposées ont été données du phénomène fasciste, depuis sa création.

    Se fondant sur la mauvaise réputation du mouvement fasciste, la gauche en France a souvent eu recours au terme « fasciste » pour disqualifier un adversaire : l'organisation des Croix-de-feu en a fait les frais[76], ainsi que le général de Gaulle[77]. Le Parti communiste français a aussi utilisé l'insulte à l'encontre de ses concurrents à gauche, les membres de la SFIO[78]. Le terme « fascisme » utilisé en tant qu'insulte est souvent raccourci en « facho » (apparu à partir de 1968), voire en « faf »[13]. Le « rassemblement populaire » de 1935 qui est élu sous le nom de « Front populaire » s'est constitué aussi pour combattre le « fascisme »[79]. L'historien Michel Winock estime que le « fascisme » en France n'a pas vraiment existé dans une forme structurée[80], alors que d'autres comme Zeev Sternhell, Ernst Nolte ou Robert Soucy estiment que la France a bien connu des mouvements fascistes entre les deux guerres mondiales[réf. nécessaire]. En 2011, Marine Le Pen, alors candidate à l'é...

    Articles connexes

    1. Antifascisme 2. Architecture fasciste 3. Corporatisme 4. Fascisme en France sous la Troisième République (Le Faisceau, Parti populaire français (PPF), Rassemblement national populaire(RNP), etc.). 5. Histoire de l'Italie fasciste 6. La difesa della razza 7. Liste des idéologies politiques 8. Ligue d'extrême droite 9. Lois raciales fascistes 10. Nazisme | Propagande nazie 11. Résistance en Italie pendant la Seconde Guerre mondiale 12. Théories du fascisme 13. Populisme (politique) 14. Ultra...

    Liens externes

    1. Notices d'autorité : 1.1. Bibliothèque nationale de France (données) 1.2. Bibliothèque du Congrès 1.3. Gemeinsame Normdatei 1.4. Bibliothèque nationale de la Diète 2. Notices dans des dictionnaires ou encyclopédies généralistes : Dizionario di Storia • Enciclopedia italiana • Encyclopædia Britannica • Encyclopædia Universalis • Encyclopédie Treccani • Gran Enciclopedia Aragonesa • Gran Enciclopèdia Catalana • L'Encyclopédie canadienne • Swedish Nationalencyklopedin 3. Ressource relative au...

  2. Espagne franquiste — Wikipédia

    fr.wikipedia.org › wiki › Espagne_franquiste

    2 days ago · 1939 – 1975 Drapeau de l'Espagne de 1945 à 1977 . Armoiries de l'Espagne de 1945 à 1977 . Devise en espagnol: Una, Grande y Libre (« Une, grande et libre ») en latin: Plus ultra (« Plus loin ») Hymne Marcha Granadera Carte de représentant (en vert) l'Espagne ainsi que ses colonies et protectorats sous le régime franquiste. Informations générales Statut Dictature phalangiste à ...

  3. People also search for